Livre blancAccélérerles cycles deproductionHP ApplicationLifecycle Management
Le Cloud Computing, la prestation mobile et les                                                                      appli...
Figure 1                                                                 Silos sur léquipe dapplicationsLa gestion du cycl...
Équipes dapplications distribuées :                                          Il faut alors une solution ALM de bout en bou...
La productivité repose sur                                                           Un cycle de vie intelligentla traçabi...
Autoriser le libre choix                                                Outil de gestion de projet agile—    Les solutions...
Une solution de gestion de projet agile intégrée accélère le                HP Development Integrationdéveloppement en sup...
Grâce à cela, HP ALI permet aux équipes dapplications de                                Figure 4prendre des décisions info...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Accélérer les cycles de production

469

Published on

Aujourd’hui, les applications logicielles sont intégrées dans pratiquement chaque produit et marché possible, des supermarchés aux voitures et aux maisons, et même aux laves-linge. Les organisations qui disposent de technologies avancées capables de répondre rapidement aux demandes des clients et de mettre sur le marché de nouveaux produits innovants se retrouvent devant leurs concurrents. Pour répondre aux demandes changeantes des clients, les organisations doivent accélérer les cycles de publication de leurs logiciels. De nombreuses organisations migrent vers des méthodes agiles afin de répondre aux besoins métiers en constante évolution.

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
469
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Accélérer les cycles de production"

  1. 1. Livre blancAccélérerles cycles deproductionHP ApplicationLifecycle Management
  2. 2. Le Cloud Computing, la prestation mobile et les applications composites basées sur le service sont des technologies complexes qui viennent engorger le processus de développement des applications. De plus, les budgets informatiques réduisent comme peau de chagrin. Les organisations informatiques doivent apprendre à faire davantage avec moins de moyens et recherchent de ce fait des solutions visant à améliorer la productivité et à fonctionner à moindre coût. Pour relever de tels défis, il est de plus en plus important de disposer dune plateforme de gestion pour gérer le cycle de vie des applications (ALM, Application Lifecycle Management). La gestion du cycle de vie des applications a évolué pour aligner toutes les équipes dapplications sur le processus de planification, de développement et de test des applications logicielles. Elle améliore le contrôle, la visibilité et la prévisibilité du processus de création dapplications modernes. Elle permet également de gérer les modifications, la hiérarchisation basée sur les risques et la communication sur des équipes disparates. Mais les équipes de développement rechignent bien souvent à participer à la gestion du cycle de vie des applications, qui sans cette coopération, nest pas en mesure de répondre aux exigences.Les nouveaux défis liés à la gestion du Ce livre blanc exploite les capacités et les avantages que doitcycle de vie des applications apporter la nouvelle phase de la gestion du cycle de vie desAujourdhui, les applications logicielles sont intégrées applications en vue de dynamiser les processus du cycle de viedans pratiquement chaque produit et marché possible, des des applications, servir les besoins de lorganisation, impliquersupermarchés aux voitures et aux maisons, et même aux laves- les développeurs et surmonter les risques liés au marché. Chezlinge. Les organisations qui disposent de technologies avancées HP, nous avons constaté que les organisations qui réussissentcapables de répondre rapidement aux demandes des clients aujourdhui adhèrent à la gouvernance, la visibilité en tempset de mettre sur le marché de nouveaux produits innovants se réel, la mesure et la collaboration des équipes dapplications.retrouvent devant leurs concurrents.Pour répondre aux demandes changeantes des clients, lesorganisations doivent accélérer les cycles de publication deleurs logiciels. De nombreuses organisations migrent vers desméthodes agiles afin de répondre aux besoins métiers enconstante évolution. Pour que les méthodes agiles et itérativespuissent fonctionner, les équipes dapplications doivent disposerdune communication et dune visibilité en temps réel au sein deléquipe et ce, sur lensemble du cycle de vie de lapplication.Néanmoins, de nombreuses entreprises utilisent une multitudedoutils de pointe tout au long du cycle de vie de lapplication,ce qui a pour effet de disperser les informations et de les rendredifficiles à partager. La communication et la collaborationentre les équipes deviennent alors difficiles, ce qui peut ralentirles cycles de production et compliquer limplémentation desméthodes agiles.2
  3. 3. Figure 1 Silos sur léquipe dapplicationsLa gestion du cycle de vie des applications fournit un hubdinformations sur des outils et des environnements hétérogènes Les moyennes et grandes organisations IT possèdent généralement des environnements doutils de développement dapplications et de gestion du cycle de vie des applications hétérogènes, le plus souvent composés doutils ALM tiers, open Exigences source et agiles. Ceux-ci sont utilisés par des équipes disperséesThoughtWorks Mingle Hudson/Jenkins qui font appel à des modèles de prestation hybride composés Atlassian JIRA Tâches Tests Subversion dun mélange de méthodes agiles et non   giles. Ce mélange a Microsoft TFS VersionOne ALM Bugzilla Mantis crée des silos entre les équipes de développement, les chefs de Perforce SCCM Défail- Trac projet et les équipes de test. En raison de ces silos, il devient lances HP Git difficile davoir une visibilité ou une traçabilité sur le cycle de vie Développer du logiciel, avec pour conséquence des retards, des faux pas, la duplication des efforts, voire léchec du projet. La plupart des solutions ALM sont capables de connecter les analystes métiers, les testeurs et les chefs de projet sur une seule plateforme unifiée ; ce qui est toutefois insuffisant pour assurer la réussite du projet. Afin de tenir la cadence effrénée de livraisonPourquoi la gestion du cycle de vie des moderne itérative, il est essentiel de capturer également la tâcheapplications doit changer de développement.La gestion du cycle de vie des applications dorigine Limpact des méthodes agilesLorsque la gestion du cycle de vie des applications a fait son Ces deux dernières années, les méthodes agiles sont devenuesapparition dans les années 2000, cétait un moyen dintroduire de facto la norme des équipes chargées de fournir lesune discipline métier et de gestion dans les pratiques de applications. De nombreux outils ALM nétant pas conçusdéveloppement logiciel. Les fournisseurs ont développé des pour prendre en charge les méthodes agiles et itératives, desuites doutils intégrés à plateforme unique. Toutefois, cette nombreuses équipes dapplications doivent réévaluer leurs outilsapproche de la gestion du cycle de vie des applications et leurs pratiques.intégrée ne correspondait pas aux besoins des organisations àcause de plusieurs facteurs : Les cycles de publication souvent ultrarapides des méthodes• Le budget coûteux exigeait de remplacer les outils existants et agiles imposent aux équipes de développement et de test de dadopter une plateforme intégrée unique réaliser davantage de tests, plus rapidement et plus tôt dans le cycle de vie. Dans labsolu, les tests devraient être conduits• Le nécessité dun changement de processus significatif parallèlement au développement, et le développement devrait• Les implémentations sur une grande plateforme être guidé par les tests. Pour y parvenir, les équipes dassurance• Ladoption croissante par les développeurs dune variété qualité devraient conduire des tests en permanence et avoir grandissante doutils open source une visibilité en temps réel du travail de développement en vue didentifier les nouveaux builds à valider et ce, le plus tôtCes tendances ont changé lapproche de standardisation de possible.toutes les équipes dapplications sur une plateforme unifiée.Plutôt que dessayer une standardisation sur une plateforme Les méthodes agiles encouragent un niveau de traçabilité élevé.unique, les organisations ont reconnu la nécessité pour les La gestion des tâches ou des éléments de travail procure auxéquipes dapplications dutiliser un jeu doutils de pointe de leur équipes agiles un mécanisme universel de traçabilité entre leschoix. Avec des applications qui sont désormais définies par jeux de changements, les tests, les builds et les exigences toutleur connectivité, la gestion du cycle de vie des applications au long du cycle de développement du logiciel. La consolidationdoit devenir une plateforme unifiée qui fonctionne avec les des solutions de gestion de projet agiles et des suites ALM créeécosystèmes de différents produits et solutions. un hub qui communique des artefacts ALM à toutes les parties prenantes en vue daccroître la productivité. 3
  4. 4. Équipes dapplications distribuées : Il faut alors une solution ALM de bout en bout qui fournisse une plateforme de gestion commune pouvant être partagée comme le monde est petit ! par toutes les parties prenantes du projet et qui permette aux équipes de développement dutiliser les outils et processus de Équipes dapplications distribuées leur choix. Les fusions et acquisitions, lexternalisation et la tendance aux équipes de travail mondialisées ont créé de nouveaux défis pour Inciter les développeurs à travailler avec la gestion du la gestion du cycle de vie des applications. Lépoque où les cycle de vie des applications parties prenantes du processus de développement travaillaient Le SDLC ne représente pas la vie dune application, alors dans les mêmes locaux et utilisaient le même ensemble la gestion du cycle de vie des applications voit au-delà du doutils est révolue. processus de développement, jusquà la mise en production de lapplication et les modifications que subit lapplication au fil À lheure actuelle, les membres des équipes de développement du temps. Tandis que cela rend la gestion du cycle de vie des peuvent se trouver pratiquement nimporte où dans le monde. Et applications plus attrayante pour certaines parties prenantes, les parce quils peuvent utiliser divers ensembles doutils et différents organisations doivent convaincre léquipe de développement de processus, les informations liées au projet de développement travailler avec car les développeurs refusent systématiquement peuvent se trouver dispersées sur plusieurs systèmes. Les de quitter leurs environnements de développement intégré (IDE). organisations qui gèrent le processus de développement et le reste du cycle de vie des applications logicielles se retrouvent LIDE est lenvironnement de prédilection des développeurs, confrontées à des problèmes de collaboration et de traçabilité. dans lequel ils sont les plus productifs et les plus à laise. Même De plus, cette fragmentation du processus de développement lorsque des outils de gestion de projet de pointe dotés dune limite lagilité, la prévisibilité et la préparation au changement. interface utilisateur Web avancée leur sont proposés et lorsquil leur est demandé de sy connecter pour mettre à jour leurs Le besoin de rapprochement avec le développement tâches, cest un échec. Les développeurs naiment par suivre Prenons un exemple. Supposons que dans une entreprise des processus et remplir des formulaires ; ils aiment développer. internationale, léquipe A utilise Java, des outils Eclipse et des Dun autre côté, tenir le rythme effréné des cycles de publication processus Agile, tandis que léquipe B utilise Microsoft ® Visual courts et fréquents dépend de la visibilité en temps réel par Studio et des processus Waterfall. En labsence de système les autres parties prenantes du travail de développement. Les ALM complet, léqupe A et léqupe B ne peuvent pas avoir membres de léquipe dapplications doivent pouvoir accéder une connaissance actualisée de leurs activités réciproques. rapidement à létat du moment de lapplication, notamment : Les parties prenantes de léquipe A ne peuvent pas avoir connaissance de lidentification dune défaillance logicielle ou • Lobjectif métier—Pourquoi le nouveau contenu ou le nouveau des modifications apportées par léquipe B en réponse à cette code est-il enregistré ? Quelle est la fonctionnalité quil est défaillance. Des communications disjointes et un manque de supposé offrir, et pour quelle motif métier ? traçabilité entrainent une perte de productivité, des retards dans • La motivation—Sa mission est-elle de réparer une défaillance, le projet et un travail ultérieur de refonte onéreux. ou sagit-il plutôt dun dérivé dune nouvelle exigence ou dun nouvel historique utilisateur ? Nombre de ces défis peuvent donner limpression de pouvoir • Traçabilité—À quel build appartient ce contenu ? Quelle est être résolus par la standardisation sur un jeu commun doutils lexigence ou la défaillance ? et de processus de développement. Mais la réalité est toute autre : les développeurs sont plus productifs avec des outils • Progrès de la version—En quoi ce contenu contribue-t-il au et des processus quils maitrisent et ne sont guère enclins au progrès de cette version ou itération ? Comment ce nouveau changement. Le passage à de nouveaux outils ou processus morceau de code aide-t-il léquipe à atteindre ses objectifs de peut venir perturber les hommes et la productivité. publication ? • Évaluation des risques—Ce code est-il stable ? Contient-il desFigure 2 codes fragiles auxquels léquipe de test doit faire attention ?Connecter les silos entre les développeurs et les équipes dapplications Cette exigence est-elle compliquée à modifier ? • Gouvernance—Comment pouvons-nous nous assurer que les développeurs salignent sur les priorités de lentreprise ? Étant donné que lorganisation informatique souhaite présenter Responsables des processus qui augmentent la productivité et lefficacité Ingénieurs des développeurs, il est logique de répondre aux besoins de dassurance qualité IDE des développeurs léquipe de développement. En introduisant des processus et ALM Managers des outils légers‑qui permettent aux développeurs de travailler dans leur environnement familier, il devient possible damener QA engineers ALM Development engineer léquipe de développement à la gestion du cycle de vie des PMO BA Ingénieur en développement applications. Bureau de gestion de projets Analyse métier4
  5. 5. La productivité repose sur Un cycle de vie intelligentla traçabilité IDE. Élargissement aux outils de gestion des changements du code source (SCM) et de gestion des buildsDéveloppement induit par le contexte Le risque, premier facteurLes solutions ALM doivent autoriser ce type de développementinduit par le‑contexte en donnant aux développeurs la possibilité Dans le but daméliorer la productivité et daccélérer la misede voir les artefacts ALM pendant le codage.1 Les développeurs en production, les équipes dapplications doivent disposer depeuvent mieux comprendre la fonctionnalité que leur code capacités multitâches et dun mécanisme permettant une prisedoit apporter sils sont en mesure de voir les exigences ou de décision rapide. Une décision informée doit toujours reposerles défaillances que procure la motivation de leurs tâches sur les risques. Dans un monde où les entreprises demandentspécifiques. toujours plus dinnovation à coût réduit, les risques doivent être le premier facteur à prendre en compte. Pour cela, lesLes développeurs comprennent mieux ce qui a déjà été réalisé solutions ALM doivent étendre leur traçabilité des défaillanceset peuvent mieux estimer ce qui doit être ajouté par la suite sils aux exigences de test pour capturer les changements de codesont en mesure de voir lexigence métier, lhistorique des jeux et se connecter aux systèmes de gestion du build pour fairede changements et les dernières défaillances en relation avec ressortir les informations interactives. Les équipes dapplicationsleur tâche. Dans labsolu, le système ALM doit apporter de doivent pouvoir comprendre ce qui a changé dans le code pourla visibilité dans les ensembles de changements de code liés concentrer leurs ressources de test sur les priorités idoines. Enpouvant être tracés daprès les exigences et les défaillances. outre, les équipes dapplications doivent disposer du mappagePour accroître la productivité, ces informations contextuelles des facteurs de complexité qui sont associés à chaque artefactdoivent être mises à la disposition des développeurs directement ALM. À partir de là, léquipe de test peut concentrer sesdepuis leur IDE préféré. ressources de test en priorité sur les composants qui présentent un risque élevé.Rapports induits par le contexteLéquipe dapplications comprend mieux ce qui se passe Prévisibilité au niveau du travail de développementlorsque le système ALM est automatiquement mis à jour au fur Les testeurs doivent déterminer l’objet de la transition entreet à mesure que le développeur écrit le code. Du point de vue développement et test, quel est le contenu du nouveau build,du développeur, une tâche doit être présentée dans lIDE de quelle est la fonctionnalité que ce nouveau build est supposémanière à dégager le développeur de la nécessité de rapporter apporter, ainsi que sa stabilité et sa couverture. Partant de là,les progrès, mettre à jour le statut et ajouter une description de les testeurs peuvent mieux planifier leurs tests ; les chefs deson travail. projet et les responsables du développement peuvent mieux suivre les progrès de la version et ajuster les ressources etLintégration entre lIDE du développeur et le système ALM les priorités. Ces capacités peuvent être atteintes en liant lespermet au reste de léquipe dapplications de voir le contexte solutions ALM aux diverses solutions de gestion du build avecdu travail du développeur. Le chef de projet, le chef de la mêlée lesquelles lorganisation travaille. Cette visibilité de létat, laet le responsable du développement reçoivent des mises à stabilité et le risque du build apporte une aide supplémentaire àjour précises en temps réel sur les progrès du développeur, de la prise de décision visant à savoir si le build est prêt à passerléquipe et le statut de litération ou de la version. Résultat : les en phase de production.responsables du développement et les chefs de projet gagnenten transparence, encouragent lefficacité, réduisent la latence Appliquer la gouvernancedes communications entre les équipes et améliorent la qualité Aujourdhui, la plupart des organisations informatiques nont pasdu code de lapplication. Toutes les données étant mises à la la possibilité de contrôler ou de surveiller les changements dedisposition des équipes dassurance qualité en temps réel, celles- code qui sont apportés par les développeurs. Elles ne peuventci sont mieux à même de planifier leurs tests, réduire la durée pas dire si le changements de code sont liés à une justificationdes tests et identifier les défaillances plus tôt dans le cycle de vie métier. Si les changements sont inutiles ou non planifiés, ilslorsque leur correction est encore facile et peu coûteuse. peuvent conduire à des cycles de publication allongés et des1 Source : "Time is right for ALM 2,0+", West, Dave, Forrester, 19 octobre 2010. erreurs dans le code de production. Lutilisation dun système de contrôle de la version du code ne résout pas ce problème. Bien que les changements de code soient enregistrés, ils ne sont pas liés à des défaillances ou à des exigences métiers qui ont motivé leur développement. 5
  6. 6. Autoriser le libre choix Outil de gestion de projet agile— Les solutions ALM doivent permettre aux organisations informatiques de développer des applications en toute il vous apporte tout ce dont vous transparence et traçabilité, indépendamment des méthodes de avez besoin développement, des plateformes, des outils et des processus. Évolutivité sur des équipes disparates Elles doivent en outre assurer que tout changement de configuration logicielle est examiné et validé aussi rapidement Les solutions de gestion de projet agiles doivent donner aux que possible afin de permettre au projet de continuer davancer organisations informatiques et aux équipes dapplications la jusquà la phase de déploiement. possibilité de créer un processus de développement unifié, flexible et vérifiable qui fonctionne avec tous les outils, La valeur de lémersion des jeux de changements dans le plateformes et processus tout au long du cycle de vie du contexte ALM développement dune application. Un système denregistrement unique qui apporte la traçabilité Par dessus tout, les méthodes agiles étant implémentées des besoins sur les défaillances, les tests et jusquaux différemment dune organisation à lautre, la solution de gestion changements de code et aux mesures de build génère de projet agile doit être évolutive et permettre aux organisations des avantages pour toutes les équipes dapplications, les informatiques de définir des workflows flexibles pour répondre à parties prenantes de la gestion, lorganisation de test et les leurs exigences en constante évolution. développeurs : • Gestion : les solutions ALM doivent simplifier la vie du Le système de gestion de projet agile doit apporter au responsable du développement au niveau du suivi de la responsable du développement et au chef de projet une solution publication, de la gestion des ressources et de lanalyse pour gérer les tâches et les workflows. Il doit faire ressortir les de limpact des changements. Gérant plusieurs projets, informations au niveau des équipes dapplications disparates et développés par des équipes disparates tout en utilisant des fournir des informations exploitables sur la rapidité de léquipe outils et des systèmes hétérogènes, les responsables du et les progrès de la version par rapport au plan. Cela permet développement doivent disposer de moyens pour regrouper de sassurer que la mise sur le marché de lapplication seffectue les données pertinentes et les présenter dans les tableaux selon les plans. de bord ALM. Cela inclut les données sur les progrès de la version, la couverture, létat et les risques, notamment léquipe La nécessité dune solution étroitement intégrée de suivi et la rapidité individuelle. Fournir des informations Lépoque où le chef de projet pouvait obtenir les mises à jour de détaillées sur le contenu et la stabilité du nouveau build aide léquipe en se rendant dans le bureau voisin ou en décrochant le responsable du développement et le chef de projet à mieux son téléphone est révolue. Étant donné que les développeurs aligner leurs ressources. En analysant lampleur des efforts refusent de suivre des procédures administratives, telles que les nécessaires pour répondre à une exigence, un historique rapports et la documentation, la solution de gestion de projet utilisateur, un problème ou une défaillance, les responsables daujourdhui doit proposer des mécanismes de mise à jour du développement et les chefs de projet peuvent optimiser automatique en temps réel. lallocation des ressources pour apporter les changements indispensables. En outre, cela leur permet de comprendre La capture des progrès du travail des développeurs avec ceux les risques pour lapplication associés à ces changements. de litération dans son ensemble peut être rendue possible De plus, les responsables peuvent évaluer les progrès dune par une intégration entre loutil de gestion de projet, lIDE des itération et la version globale en comprenant la fonctionnalité développeurs et le référentiel ALM. Avec cette intégration, les exacte que le nouveau build doit apporter. équipes dapplications disposent dune traçabilité de bout en • Équipe de test : en comprenant la fonctionnalité que le bout entre tous les artefacts ALM pour créer un processus de nouveau code doit apporter, les équipes de test peuvent plus développement orchestré qui procure une visibilité à léchelle de facilement planifier les tests. Ces informations les aident à lentreprise sur toutes les équipes dapplications distribuées. planifier des tests efficaces axés sur les composant les plus Pour donner une vision complète à toutes les équipes fragiles du build. Elles peuvent planifier des tests basés sur dapplications, les mises à jour des progrès doivent capturer les risques en analysant le niveau de complexité associé à le contexte du travail des développeurs. Ces mises à jour lartefact ALM. doivent documenter automatiquement le liens entre une tâche • Développeurs : en vue dexécuter rapidement leurs tâches, et ses exigences pertinentes, les historiques des utilisateurs, les les développeurs doivent identifier rapidement les éléments défaillances, les jeux de changements et les pièces jointes. du code à modifier en vue de réparer les défaillances ou de répondre aux exigences. Pour y parvenir, ils doivent être en mesure de voir les jeux de changements associés à leurs tâches, ce qui est particulièrement utile sils peuvent être tracés daprès les artefacts ALM pertinents. Ce mappage procure au développeur la compréhension intelligente de la relation entre les tâches, les composants du code source et les artefacts ALM, en particulier avec les applications composites et les environnements complexes. Sur le principe du développement induit par le contexte, le fait dapporter ces informations procure un gain de temps et defforts aux développeurs, et accélère le cycle de publication.6
  7. 7. Une solution de gestion de projet agile intégrée accélère le HP Development Integrationdéveloppement en supprimant les goulots détranglement du HP propose une intégration native des outils de développementprocessus, et en fournissant des tableaux de bord et des mises et une synchronisation des outils ALM tiers aux organisationsà jour en temp‑réel sur les projets, les équipes et les outils. Ces dotées dune multitude doutils de gestion du cycle de viemesures ajoutent de la visibilité aux données de développement et de développement dapplication hétérogènes qui sontet aux mesures du processus sur toutes les solutions dans le cycle utilisés par des équipes de développement distribuées. Ce quide vie du développement de lapplication. Les organisations fait de HP ALM le hub de collaboration et de vision le plusinformatiques peuvent simultanément afficher les données du orienté développeur pour les équipes chargées de fournir lesdéveloppement depuis plusieurs outils, telles que le nombre de applications.défaillances, de même que les mesures de la durée du cycle àpartir de la solution de gestion de projet agile. La mesure de la Linterface utilisateur intuitive axée sur le développeur aide lesdurée du cycle peut inclure la durée de la phase de test dune équipes de développement à voir les artefacts ALM pendant leversion, le retard accumulé entre le développement et le test, les codage, depuis des IDE open source et commerciaux. Grâce àsecteurs qui ont posé problème, ainsi que les plus gros goulots cette fonctionnalité, les développeurs peuvent facilement mettredétranglement sur tous les projets. à jour leurs progrès, et les équipes dapplications peuvent capturer le contexte de leur travail en temps réel. Linterface utilisateur étant familière, HP ALM incite les développeurs àHP Application Lifecycle Management utiliser la suite de gestion du cycle de vie des applications. Résultat : les organisations gagnent en transparence,HP Application Lifecycle Management (ALM) est une plateforme encouragent lefficacité, réduisent la latence des communicationsunifiée qui fournit une traçabilité de bout en bout des artefacts entre les équipes et améliorent la qualité du code dedu cycle de vie de lapplication sur des projets et le cycle de vie, lapplication en trouvant les défaillances plus tôt dans le cyclede la création au retrait. HP ALM est un hub dinformations pour de vie de lapplication. Le retour sur investissement (ROI) qui enplusieurs outils de cycle de vie des applications. HP ALM étant découle est jusquà huit fois supérieur.2un référentiel unique qui procure un système denregistrementunique, il améliore la collaboration entre les équipes, les rôles, Connaissance du cycle de vie des applications (HPles plateformes et les écosystèmes hétérogènes. Application Lifecycle Intelligence) :Daprès nos études de cas, avec HP ALM, les Les solutions ALM doivent faire évoluer le cycle de vie deséquipes dapplications peuvent fournir des applications jusquà applications pour répondre au rythme effréné des changementsdeux fois plus rapidement, tout en réduisant les problèmes de dans le monde actuel. HP ALI facilite cette situation en liant lesproduction de 80 % en moyenne.  changements de code aux artefacts ALM, ce qui permet aux testeurs de concentrer leurs efforts sur les changements apportés au code uniquement et ainsi réduire considérablement la durée de test. Cette incroyable traçabilité est fournie tout en autorisant les équipes dapplications à travailler avec des outils de gestion de la chaîne dapprovisionnement (SCM) et de gestion du build hétérogènes. Tout en accordant ce libre choix aux développeurs, HP ALI regroupe les données sur tous les facteurs importants pour les équipes dapplications et apporte la visibilité sur des équipes de développement disparates.Figure 3Portefeuille de solutions HP ALMDev 2 Source : Evaluating Tasktop Developer ROI, livre blanc Tasktop, Tasktop, 2010. Gestion du développement Connaissance Defect Accélérateur du cycle de vie Tests de Intégration du management agile des applications développement développement SCM, CI, HP Quality Center, HP et outils de Requirements Intégration aux Intégration aux IDE gestion des Gestion des Gestion Intégration à la SCM, Management outils de tests de développement, défaillances et de projet la CI et aux outils builds, IDE unitaires, Eclipse, des problèmes agile de gestion des builds HP Sprinter Visual Studio Diagnostic Virtualisation Systinet Renforcer du service Performances Virtualisation Applications composites Sécurité Bases de HP ALM Possibilité dextension Traçabilité Workflows Rapports (API ouvertes) 7
  8. 8. Grâce à cela, HP ALI permet aux équipes dapplications de Figure 4prendre des décisions informées fondées sur une compréhension HP ALM—pour une traçabilité complète de bout en boutintelligente de létat, la stabilité et les risques dun nouveaubuild. Ceci est rendu possible grâce aux diverses mesuresgénérées automatiquement par HP ALI et constamment misesà jour. Ces mesures incluent notamment : la couverture de testunitaire, le taux de réussite de test unitaire, la densité de ladéfaillance, la quantité de changements apportés au code par Exigencesexigence, par défaillance et pour lensemble du build, y comprisle contenu et la couverture du build. Tâches TestsCela améliore la hiérarchisation des ressources et accroît laproductivité, permettant aux équipes dapplications de réduire HPleur coûts dexploitation.HP Agile Accelerator SCCM ALM Défail-HP Agile Accelerator permet aux utilisateurs HP ALM dadopter lanceset de gérer rapidement des projets agiles. Il leur permet deplanifier leurs accélérations, de créer des rôles dutilisateur, de Développercomposer les historiques des utilisateurs et de configurer destâches et des workflows flexibles. Outre la gestion et le suivi desaccélérations, il procure des rapports et des graphiques, telsque la consommation, lavancement et la rapidité. La structure,qui est disponible en tant que tableau de style Kanban, fournitune vue rapide des tâches, leur statut et leurs propriétaires, aufur et à mesure de leurs progrès dans le workflow. Chaque membre de léquipe travaille avec un outil basé sur son rôle tandis que HP ALM sintègre dans les équipes et fournitHP Agile Accelerator se plaçant au-dessus de HP ALM, vous les bonnes informations aux personnes concernées au momentpouvez voir des projets ALM agiles et non agiles sur la même opportun. Cela améliore la collaboration et la communicationplateforme. entre les équipes et vient renforcer la productivité et réduire les cycles de publication.Motivez les équipes dapplications à participer à lagestion du cycle de vie des applications.HP ALM permet aux équipes chargées de fournir les Pour en savoir plusapplications, de rester dans leurs environnements familiers touten gagnant en producitivité : HP Application Lifecycle Management améliore le contrôle, la visibilité et la prévisibilité des applications logicielles.• Les développeurs travaillent dans leur IDE.• Les chefs de projets travaillent avec leur outil de gestion de Pour en savoir plus, consultez la Communauté des solutions projet. logiciels HP/ALM et visitez hp.com/go/almdev.• Les équipes dassurance qualité et de test travaillent avec leur outil de gestion de test.• Les analystes métiers travaillent avec leur solution de gestion des exigences.• Les cadres supérieurs (tels que le responsable de lassurance qualité ou le VP des applications) peuvent voir les progrès de la version avec les mesures complètes de létat, notamment le statut de développement et de défaillance, dans leur tableau de bord ALM.Connectez-voushp.com/go/getconnected Partager avec des collèguesRecevoir les avis des spécialistes sur les tendancestechniques, les alertes et les solutions HP.© Copyright 2011-2012 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modificationsans notification préalable. Les seules garanties couvrant les produits et services HP sont présentées dans les déclarations de garantie expressesqui les accompagnent. Aucune déclaration contenue dans ce document ne doit être interprétée comme constituant une garantie supplémentaire.HP décline toute responsabilité quant aux éventuelles erreurs ou omissions techniques ou éditoriales.Microsoft est une marque déposée de Microsoft Corporation aux Etats-Unis. Java est une marque déposée dOracle et/ou de ses filiales.4AA3-7202ENN, créé en octobre 2011 ; mis à jour en avril 2012, Rév. 2    

×