Projet éducatif de la faune et de la flore

  • 698 views
Uploaded on

Bonjour pour plus d'information contact l'associations H.A.L.E.S.F.A.L.T.E.S. aliesfalc@yahoo.fr …

Bonjour pour plus d'information contact l'associations H.A.L.E.S.F.A.L.T.E.S. aliesfalc@yahoo.fr
Cordonner 0688143666

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
698
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
7
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. L’Association A L I E S F A L C (Association Ludique Internationale Environnement de Sport, Formation, Animation, Loisirs et de Culture) aliesfalc@yahoo.fr Président : Brenner Alain 06 88 14 36 66 Projet éducatif Global découle le Projet éducatif Environnement Faune et flore. 0001 Page 1 sur 8 Page1 Projet éducatif de la Faune et de la Flore. Protéger la biodiversité, luttes contre le dérèglement climatique, préserver les ressources en matériel et en eau. Pour agir il faut comprendre Pour comprendre il faut apprendre Pour apprendre il faut aimer Pour aimer il faut être sensibilisé Les enjeux en matière d’environnement sont multiples et pressants. Des solutions se développent, notamment au travers d’instruments de régulation, comme la compensation des émissions de carbone et de la biodiversité. La transition vers une économie « verte » est aussi bénéfique à l’économie : Le projet éducatif a pour fonction principale de définir le plus clairement possible les objectifs de l’association vis-à-vis du public ciblé : les jeunes, adultes et personnes âgées. (Interrelationnelle). Afin de permettre l'acquisition de nouvelles attitudes vis-à-vis de la nature et de l'environnement, il est nécessaire de développer une approche sensible, esthétique, émotionnelle de l'environnement. C'est parce qu'on aime qu'on comprend et qu'on respecte. Sommaire : 1. De la nature à l'environnement. 2. Biodiversité, milieux naturels et espaces naturel sensibles. 3. Des espaces urbains aux espaces naturels, des espaces naturels aux espaces urbains. 4. Développer l’autonomie des participants. 5. Les objectifs éducatifs 6. Nos approches 7. Favoriser au mieux ses notions et sa compréhension de l’écologie I. Apprécier l'environnement II. Evaluer l'environnement III. Comprendre l'environnement IV. Agir pour un environnement de qualité 8. La finalité du projet Environnement s'exprime de la façon suivante 9. un éveil sensible et émotionnel : I. Le savoir : II. Le savoir-faire : III. Le savoir-être : 10. L’accueil 11. Les activités 12. Le jeu : 13. Le sport : 14. La culture : 15. L’imaginaire : 16. La fonction d’ALIESFALC 17. La réunion participant-animateur l’équipe encadrement. 18. La sécurité 19. L’évaluation 20. Les locaux, espaces verts (Terrains):
  • 2. L’Association A L I E S F A L C (Association Ludique Internationale Environnement de Sport, Formation, Animation, Loisirs et de Culture) aliesfalc@yahoo.fr Président : Brenner Alain 06 88 14 36 66 Projet éducatif Global découle le Projet éducatif Environnement Faune et flore. 0001 Page 2 sur 8 Page2 21. La relation avec les familles 22. Un outil pédagogique particulier : le jardin pédagogique 23. Documentaire et A.B.C.D de plantes: 24. Le Film : 25. Paysages. 26. Arbres 27. Eau 1. De la nature à l'environnement. Le terme « nature » dont le sens s'est souvent vu réduire « aux petites fleurs et aux petits oiseaux » a aujourd'hui, laissé la place à celui d'« environnement », caractérisant beaucoup mieux une situation où l'homme est omniprésent et où ses relations à la nature sont de plus en plus complexes. « C'est l'ensemble, à un moment donné, des aspects physiques, chimiques, biologiques et des facteurs sociaux et économiques susceptibles d'avoir un effet direct ou indirect, immédiat ou à terme, sur les êtres vivants et les activités humaines » Lorsqu'on parle d'éducation à l'environnement dans l’associations Aliesfalc, c'est bien de cet environnement-là qu'il s'agit, celui qui ne forme pas, avec l'homme, « deux réalités distinctes, se trouvant l'une ou l'autre, selon les époques et les lieux, en position dominante, mais une totalité complexe, englobant la nature et l'homme, l'une et l'autre vivant en symbiose au sein d'un riche réseau d'interrelations. Les Projets plus approfondi sur le terrain. 2. Biodiversité, milieux naturels et espaces naturel sensibles. Pour permettre une meilleure connaissance des milieux naturels proches de l'école, et comprendre les relations qui unissent les êtres vivants (symbiose, parasitisme, prédation...).  De façon ludique, sensorielle et scientifique, c’est de permettre aux participants de découvrir la biodiversité et donner l’envie de la conserver.  Faune et flore, biodiversité locale, régionale, nationale, mondiale.  Les relations entre les espèces.  Les relations entre les espèces vivantes et les milieux naturels. 3. Des espaces urbains aux espaces naturels, des espaces naturels aux espaces urbains. L'animation nature a souvent pris ses racines sur des espaces naturels remarquables. Cette action est à poursuivre. Cependant, les champs d'action de l'éducation à l'environnement ont aujourd'hui largement évolué. En effet, constatant que près de 80% de la population française vit aujourd'hui en zones urbaines, l'éducation à l'environnement est désormais entrée en ville, diversifiant et complétant ainsi les actions éducatives menées jusqu'alors.  L’association Aliesfalc intègre déjà dans ses actions cette tendance évolutive de la société. Mais l'inscrire dans le projet éducatif, c'est affirmer la volonté de l'association de renforcer encore les actions d'éducation à l'environnement dans les espaces urbains et péri-urbains qui permettent aisément d'expliquer la complexité des relations entre l'homme et le milieu, par le biais d'approches diversifiées ; place de la nature en ville, place de l'habitat, gestion des déchets, de l'eau ...  Cette éducation en ville doit aussi permettre de responsabiliser le public dans ses comportements hors de son environnement quotidien, en particulier lorsqu'il quitte la ville vers les espaces naturels. 4. Développer l’autonomie des participants.  Favoriser la confiance en soi des participants.  Garantir la sécurité affective et le bien-être du participant.  Développer la notion de respect et d’écoute au sein du groupe
  • 3. L’Association A L I E S F A L C (Association Ludique Internationale Environnement de Sport, Formation, Animation, Loisirs et de Culture) aliesfalc@yahoo.fr Président : Brenner Alain 06 88 14 36 66 Projet éducatif Global découle le Projet éducatif Environnement Faune et flore. 0001 Page 3 sur 8 Page3  Favoriser la prise en charge des participants par eux-mêmes dans le cadre de la collectivité. 5. Les objectifs éducatifs  Respecter, favoriser la construction et l’épanouissement de la personnalité du Participant.  Répondre aux besoins de sécurité, d’adaptation à un nouveau milieu par des relations chaleureuses de confiance et de respect du rythme du Participant.  Favoriser le développement de son esprit créatif, l’imaginaire, ses capacités esthétiques et intellectuelles, sa sensibilité en répondant aux besoins de s’exprimer, d’expérimenter, de créer et d’agir.  Elargir et enrichir ses connaissances du monde dans lequel il vit par la perception et la découverte des richesses qui constituent le patrimoine de notre territoire.  Former des consommateurs lucides et critiques par l’appropriation de ces différents domaines afin de mieux appréhender le monde environnant, le comprendre et le vivre de façon active et consciente.  Une pédagogie de projet où le partenariat est toujours sollicité  Une pédagogie active, où le participant apprend par lui-même, à voir par lui-même, à s’exprimer.  Une méthode d’approche sensorielle car si comprendre c’est connaître, connaître passe par sentir, toucher, observer, écouter, bouger, faire.  Aliesfalc travaille dans le respect des grands principes de l’éducation active, plaçant ainsi le participant au centre de ses préoccupations : la prise en compte de son rythme, ses besoins physiologiques et affectifs, sa culture et son épanouissement  Aliesfalc a la volonté de développer des relations avec ses partenaires (C.E., municipalité, populations) basés sur ses objectifs éducatifs  Une des priorités de l’association est de fidéliser ses équipes pédagogiques dans le souci de garantir la qualité de son action éducative. C’est pourquoi des réunions de travail favorisent les échanges entre nos équipes, les différentes commissions et les animateurs, afin d’assurer la cohérence des équipes éducatives sur le terrain : 6. Nos approches  Il représente un outil d’évaluation, et de créations de projets Pédagogiques et projets d’animations.  Expériences scientifiques, jeux sensitifs,  Réalisations artistiques et manuelles (maquettes de paysage…),  Contes, mimes, devinettes, jeux de rôle, ateliers d’écriture,  Jeux de société, quizz, puzzle, Lecture de paysage, Jeux de piste,  Projections, Découverte de la cuisine des plantes sauvages comestible.  Enquêtes et animations de terrain, Ateliers de tri de déchets,  Découverte de milieux naturels (prairies, bois et forêts, haies, bords de rivière, mares…),  Inventaires et diagnostics environnementaux,  Visite encadrée dans les musées.  L’association 1901 se définit souvent par rapport à son caractère socio-éducatif.  Cela correspond à notre domaine d’intervention  ALIESFALC inscrit son action en accord avec les grands principes d’éducation populaire  Les secteurs d’activité de l’association  Promenades et randonnées  Le projet de mise en place d’un lieu d’échanges et de rencontres, notamment à vocation internationale, permettant de découvrir les différents pays et les régions au travers des projets d’environnement, de loisir tant sur le plan culturel (expériences) que les thèmes de la montagne, mer et plaines.  Sensibiliser les jeunes au respect de l’environnement naturel La multiplicité des projets pédagogiques, des actions étalées dans le temps et dans l'espace, toutes aussi indispensables, permettra de développer ce projet éducatif et d'en faire sa véritable richesse.
  • 4. L’Association A L I E S F A L C (Association Ludique Internationale Environnement de Sport, Formation, Animation, Loisirs et de Culture) aliesfalc@yahoo.fr Président : Brenner Alain 06 88 14 36 66 Projet éducatif Global découle le Projet éducatif Environnement Faune et flore. 0001 Page 4 sur 8 Page4 7. Favoriser au mieux ses notions et sa compréhension de l’écologie  Combattre toutes les formes d’intolérance quelles qu’elles soient  Favoriser les mélanges de culture et la mixité sociale  Refuser fermement toute forme de violence physique et verbale  Développer la notion de citoyenneté et de laïcité  De l'information et la sensibilisation à la responsabilisation et l'action L'information du grand public aux problèmes environnementaux s'est développée de façon importante à partir des années 60, en liaison avec leur médiatisation (Cousteau, Rossif, Rostand Jean, «La France défigurée»...), les luttes symboles (Plogoff, Larzac, ...), les grandes catastrophes écologiques (marées noires, accidents nucléaires, ...). Cette information a créé des possibilités de sensibilisation à de grandes causes internationales (effet de serre, sauvegarde d'espèces menacées, ...), nationales (choix énergétiques, gestion de l'eau, ...) ou locales (la bretelle d'autoroute, le traitement des déchets, ...). Depuis sa création, Aliesfalc participe d'une façon assidue à ces actions d'information et de sensibilisation du public, assurant de ce fait depuis longtemps une réelle mission d'éducation à l'environnement. Mais, bien au-delà, la démarche d'éducation à l'environnement, à L’associations ALIESFALC, repose sur le souci constant de responsabiliser les citoyens face à leur environnement, d'en faire des écocitoyens, responsables d'eux-mêmes et de leurs actes et capables de concevoir l'importance de l'intérêt général au regard des intérêts particuliers. C'est cette notion d'écocitoyenneté qui constitue la clef de voûte du projet éducatif d’aliesfalc, car elle intègre toutes les notions phares d'une réelle éducation à l'environnement. Cette éducation à l'environnement, synergie d'une éducation par et pour l'environnement, vise à développer un éveil sensible et émotionnel, une capacité à observer, à comprendre et à agir, avec créativité, lucidité et responsabilité. Compte tenu des fondements et de la finalité du projet, quatre objectifs fondamentaux se dégagent. V. Apprécier l'environnement Afin de permettre l'acquisition de nouvelles attitudes vis-à-vis de la nature et de l'environnement, il est nécessaire de développer une approche sensible, esthétique, émotionnelle de l'environnement. C'est parce qu'on aime qu'on comprend et qu'on respecte. VI. Evaluer l'environnement C'est porter un regard critique sur son environnement ; quel est l'impact des activités de l'homme, de chacun, sur l'environnement ? Face à tel site ou tel milieu, est-on en situation d'équilibre, de dégradation ? Pourquoi ? Vers quoi évolue-t-on ? Que lèguerons- nous à nos enfants ? VII. Comprendre l'environnement Pour pouvoir acquérir des comportements spontanément respectueux de son environnement, il est indispensable de connaître, de comprendre comment fonctionne cet environnement. Il s'agit donc de développer des connaissances de tous ordres ; naturalistes, écologiques, géographiques, historiques, socio-économiques. VIII. Agir pour un environnement de qualité Pour permettre à chacun d'agir aujourd'hui à son échelle et afin d'aboutir à une mondialisation de l'écocitoyenneté, il est fondamental de donner au plus grand nombre les outils nécessaires à une protection active de l'environnement. Comment préserver, maîtriser, gérer ? Comment améliorer la qualité de la vie ? Quels gestes adopter ? Quels organismes peuvent apporter leur aide ? Autant de questions auxquelles il sera nécessaire de répondre pour atteindre les objectifs fixés par la finalité du projet éducatif.
  • 5. L’Association A L I E S F A L C (Association Ludique Internationale Environnement de Sport, Formation, Animation, Loisirs et de Culture) aliesfalc@yahoo.fr Président : Brenner Alain 06 88 14 36 66 Projet éducatif Global découle le Projet éducatif Environnement Faune et flore. 0001 Page 5 sur 8 Page5 Tout projet pédagogique, toute activité éducative engagée au sein de l'association doit s'articuler autour du projet général. Toutes les actions d'éducation à l'environnement mises en œuvre par Aliesfalc sur la Faune et la Flore, doivent permettre d'appliquer le projet éducatif, en l'adaptant aux réalités du contexte dans lequel elles s'inscrivent. 8. La finalité du projet Environnement s'exprime de la façon suivante Conduire les enfants et les adultes d'aujourd'hui vers l'écocitoyenneté, les rendre responsables et acteurs du respect quotidien et de la protection de leur environnement, en le leur faisant apprécier comme un facteur fondamental d'équilibre et de bien-être. Une des priorités de l’association est de fidéliser ses équipes pédagogiques dans le souci de garantir la qualité de son action éducative. C’est pourquoi des réunions de travail favorisent les échanges entre nos équipes des pôles et les animateurs, afin d’assurer la cohérence des équipes éducatives sur le terrain : 9. un éveil sensible et émotionnel : IV. Le savoir : Une connaissance objective des phénomènes et des systèmes reste le support essentiel d’une bonne appréhension des problèmes d’environnement. V. Le savoir-faire : il s’agit d’acquérir des méthodes d’approches diversifiées, visant à développer cette capacité à observer, à comprendre et à agir, avec créativité, lucidité et esprit de responsabilité. VI. Le savoir-être : L’acquisition de nouvelles attitudes vis-à-vis de la nature et de l’environnement devient une urgence, du geste le plus simple à une prise de conscience plus globale et responsable des équilibres à sauvegarder. A cette fin, on sera attentif à favoriser un éveil sensible et émotionnel, une capacité d’observation et de découverte, une pratique d’expérimentation du terrain et de l’action. La complexité des problèmes ou des problématiques de l’Environnement a mis en avant la nécessité de développer l’Education à l’Environnement et pour l’Environnement afin de permettre à l’individu ou au groupe d’accéder à une connaissance et à une compréhension du milieu naturel au sens large. Cette complexité et cette richesse d’apprentissage exigent des méthodes pédagogiques adaptées, permettant au groupe d’avoir une approche globale, dynamique, pluridisciplinaire et attractive. 10. L’accueil Les temps d’accueils sont des temps clés : ils constituent l’introduction des projets d’animation, un temps durant lequel le participant commence ses échanges avec le responsable d’animations. 11. Les activités Notre conception des activités : L’activité n’est pas seulement rattachée à une ou des techniques, c’est avant tout un moyen de découvrir un milieu, de découvrir l’autre et de se découvrir (connaissances de soi). L’activité est un puissant facteur pour le développement de l’individu. C’est par l’ «agir» que le participant va se construire, apprendre à maîtriser son environnement. L’activité est une interaction entre la personne et le milieu (environnement cadre de vie, outils et matériaux, autres enfants et adultes).
  • 6. L’Association A L I E S F A L C (Association Ludique Internationale Environnement de Sport, Formation, Animation, Loisirs et de Culture) aliesfalc@yahoo.fr Président : Brenner Alain 06 88 14 36 66 Projet éducatif Global découle le Projet éducatif Environnement Faune et flore. 0001 Page 6 sur 8 Page6 12. Le jeu : Il est un instrument privilégié de la socialisation de l’enfant, et de la construction du groupe. Il doit être valorisé et favorisé dans tous les moments d’un séjour (vie quotidienne et activités) 13. Le sport : Le lien entre sport et environnement est ludique, il permet de développer l’esprit d’équipe et le dépassement de soi-même. L’aboutissement de projets (lié à un thème notamment lors de rencontre, Stages, cours) a pour objectif de positionner le participants en situation de réussite. La notion de découverte part le sport a pour but de favorise la réussite individuelle au sein d’un groupe. 14. La culture : Il n’y a pas une culture mais des cultures. C’est du mélange, de l’échange et de la richesse de toutes ces cultures que doit naître et s’épanouir le savoir des enfants La culture doit permettre l’acceptation et la reconnaissance des différences. Elle est un outil privilégié pour développer l’ouverture d’esprit et la tolérance. 15. L’imaginaire : Il reste notre outil privilégié pour permettre à l’enfant de se positionner en tant qu’acteur de son propre parcours sur les activités. Le participant n’est pas là pour consommer mais pour créer… C’est de l’imaginaire que naîtra l’identité du projet. Il deviendra le fil conducteur, le repère du groupe durant le temps des constructions, des temps donnés pour chaque participant. 16. La fonction d’ALIESFALC L’association s’inscrit dans la continuité de la vie sociale et affective de l’enfant, du participant (familiale et scolaire). Il ne doit pas être un lieu de rupture (au sens de refus) avec son environnement socio-culturel. Il a valeur éducative et permet l’ouverture de nouveaux horizons, la consolidation de repères indispensables à la construction de sa personnalité. Parce qu’il n’est pas à l’abri des difficultés et des conflits qui traversent notre société, il a une fonction d’intégration, de socialisation et d’épanouissement du participant dans le cadre d’une collectivité. A ce titre, nous sommes les garants d’un fonctionnement social où les règles sont respectées, où l’intégrité physique, morale et affective du participant est assurée, la notion de plaisir doit être l’élément fondamental qui anime chacun des acteurs du groupe. Enfin les différent temps d’animations sur la faune et la flore ne peuvent se conjuguer qu’avec du repos, de la détente, de la gaieté, du bien-être, du divertissement et des rires ! 17. La réunion participant-animateur l’équipe encadrement. Elle réunit les Participant et les animateurs. C'est un temps d'échange, de parole et d'écoute, de prise de décisions sur la vie du projet. C'est enfin un moment où peuvent émerger des projets, se décider des activités, où chacun peut exprimer ses envies. Un cahier des délibérations est tenu à jour. Toutes les décisions prises y sont inscrites, ce cahier est à la disposition pour les Participants. Le travail concerté de la part de cette équipe est indispensable dans la limite et le respect des responsabilités de chacun, il permet d'exprimer la conception qu'une communauté vivante a de l'éducation, sa manière de la comprendre et les moyens qu'elle choisit pour le réaliser. L'harmonisation des exigences, la concertation à tous les niveaux, la reconnaissance de la diversité, la complémentarité en sont ses moyens. C'est par une attitude de dialogue et d'échanges constants entre équipe pédagogique et les participants que ces derniers acquerront progressivement le sens des responsabilités à l'intérieur de l'association ALIESFALC, prélude à leurs responsabilités futures. Ils doivent se sentir les premiers artisans de leur développement. 18. La sécurité
  • 7. L’Association A L I E S F A L C (Association Ludique Internationale Environnement de Sport, Formation, Animation, Loisirs et de Culture) aliesfalc@yahoo.fr Président : Brenner Alain 06 88 14 36 66 Projet éducatif Global découle le Projet éducatif Environnement Faune et flore. 0001 Page 7 sur 8 Page7 La sécurité physique et affective des Participants commence par la formation et l’information de L’équipe d’animation, par la prise de conscience par chaque animateur de sa responsabilité auprès des participants. Les consignes de sécurité sont communiquées à l’équipe d’animation à chaque phase de Préparation. (Modalités de fonctionnement).  L’association Aliesfalc à aussi un pôle pour les jeunes entre 6 ans et 25 ans, et adulte entre 25 ans et tout âge.  C’est un espace spécifique appartenant à l’enfant et ouvert à tous.  Un lieu où l’enfant est acteur de son temps de constructions de projets.  L’association Aliesfalc doit contribuer à son épanouissement à travers du plaisir et de l’enrichissement. Le personnel rend possible la vie de l’association. Ses décisions et ses travaux entretiennent des liens étroits avec les finalités, les objectifs et les moyens du projet éducatif. Il fait partie intégrante de la communauté. 19. L’évaluation A la fin de chaque séance, un temps sera pris avec chaque groupe des participants pour un retour sur leurs créations. C’est un temps où l’on sollicite les participants pour qu’ils s’expriment sur ce qu’ils ont vécu durant le projet. Sa parole doit évidemment être prise en compte. En homogénéisant la formation et l’information de chacun (e)En s’assurant du retour de nos équipes après la réalisation des projets. 20. Les locaux, espaces verts (Terrains): Salle de réunion aménagée pour l’accueil des participants, et à définir avec la commune. 21. La relation avec les familles Notre travail s’appuie sur un partenariat avec les familles. Nous rencontrons les parents au moment de l’inscription afin de leur présenter notre projet. Nous développons également des rencontres régulières avec les familles, sous différentes formes : réunions d’information, invitation à participer à des activités ou à des sorties ; organisation de moments festifs auxquels les familles sont conviées. 22. Un outil pédagogique particulier : le jardin pédagogique L’objectif du jardin est d’homogénéiser la formation et l’information de chacun (e) En assurant au retour de nos équipes après la réalisation des projets les participants à observer, faire pousser, jouer, agir, créer, fabriquer, toucher goûter… et ainsi leur permettre de s’approprier le lieu. Le jardin est utilisé comme un outil riche d’innombrables potentialités éducatives, un outil parfait pour inciter à la découverte et à l’expérimentation. 23. Documentaire et A.B.C.D de plantes: Dans l’association nous créons, on est sensibilisé aux plantes à travers un fil conducteur, où nous créons un personnage découvrant différents endroits sur la terre, Brésil, Égypte,… Les participants font des documentaires sur les espaces environnants. En parallèles la création d’un herbier. Cela apporte un élément nouveau sur le mode de vie, les cultures et les arts de chaque pays. L’herbier est entreposé dans un local a fin que chaque participant puisse découvrir où redécouvrir la richesse du patrimoine de la commune. 24. Le Film : Tous les participants du projet dans lequel ils sont acteur vont découvrir différents espaces d’environnement. Le fil conducteur est : l’histoire d’une personne, Yanchivanber le Rêveur, qui comme son nom l’indique fait des rêves dans lesquels il rencontre à chaque fois des groupes différents et des personnages qui lui font partager une culture différente. Nous avons aussi une chaine télévisée sur internet et un site où il aura différentes informations. Nous allons crée des documentaires que nous pourrions projeter dans les établissements scolaires.
  • 8. L’Association A L I E S F A L C (Association Ludique Internationale Environnement de Sport, Formation, Animation, Loisirs et de Culture) aliesfalc@yahoo.fr Président : Brenner Alain 06 88 14 36 66 Projet éducatif Global découle le Projet éducatif Environnement Faune et flore. 0001 Page 8 sur 8 Page8 25. Paysages. La sensibilisation à la protection de l’environnement commence par une connaissance de celui-ci et de ses modes de fonctionnement. Elle prend tout son sens par la découverte et l’appropriation du territoire où l’on vit et des paysages qui le composent. Exemples de thèmes pouvant être abordés lors des interventions : - Les paysages autour de l’école, Lecture de paysage: - Réalisation de maquettes, Habitat, - Relations hommes / milieu, Géologie, relief, climat. 26. Arbres Pour sensibiliser à la diversité des formes végétales, en particulier celle des arbres qui peuplent le territoire. En peuplement ou seulement isolés dans la campagne, ces arbres racontent l'histoire de nos paysages. Apprendre à mieux les connaître pour mieux les protéger. Exemples de thèmes pouvant être abordés lors des interventions : - Les différentes formations végétales - La détermination des principales essences d'arbres - L'imaginaire de l'arbre - Trouver et connaître des arbres rois sur sa commune 27. Eau La sensibilisation à la protection de l’eau s’avère particulièrement importante tant cette ressource est vitale et particulièrement vulnérable. Exemples de thèmes pouvant être abordés lors des interventions : - L'eau est une ressource précieuse : apprendre à éviter le gaspillage de la ressource en eau, à l'école et à la maison ? - L'eau apprivoisée : connaître le circuit de l'eau domestique, - L'eau dans la biosphère : le cycle de l'eau, - L'eau comme élément constructeur de paysage (agent érosif), - Les usages et la gestion de l'eau, - Les milieux naturels aquatiques L'éducation à l'environnement doit ainsi permettre aux individus « d'acquérir les connaissances, les valeurs, les comportements et les compétences pratiques nécessaires pour participer de façon responsable et efficace à la préservation et à la solution des problèmes de l'environnement et à la gestion de la qualité de l'environnement » (UNESCO 1977).