• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Présentation sur la grande surface MARJANE
 

Présentation sur la grande surface MARJANE

on

  • 4,691 views

Un document qui recense des informations sur la grande surface Marjane. La réalisation de ce travail est partagé entre : Yassine ABOUKIR, Ahmed BEN DHI, Imad EL KOUDRI

Un document qui recense des informations sur la grande surface Marjane. La réalisation de ce travail est partagé entre : Yassine ABOUKIR, Ahmed BEN DHI, Imad EL KOUDRI

Statistics

Views

Total Views
4,691
Views on SlideShare
4,690
Embed Views
1

Actions

Likes
1
Downloads
79
Comments
0

1 Embed 1

https://insystem.websecure.ma 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft Word

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial LicenseCC Attribution-NonCommercial License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Présentation sur la grande surface MARJANE Présentation sur la grande surface MARJANE Document Transcript

    • Grands distributeurs au Maroc CAS DE « MARJANE » Préparé par : Yassine ABOUKIR : TGC 1 Imad ELKOUDRI : TGC 1 Ahmed BENDHI : TGC 2 Encadrant : Imad MABROUKI
    • Introduction : La grande distribution au Maroc est un secteur en oligopole concentré. Il se caractérise par le nombre peu élevé des enseignes, limité au nombre de cinq ( Marjane, Aswak assalam, Label’vie, Supersol et la toute dernière Acima ). Les trois dernières sont des supermarchés qui se positionnent comme des concurrents sérieux aux magasins Marjane dans plusieurs villes. Les producteurs en grande partie assuraient la distribution de leurs produits eux-mêmes, contournant ainsi le distributeur pour s’adresser directement au consommateur. Ceux qui s’attachaient les services d’un distributeur considéraient ce dernier comme un intermédiaire qui devait rester passif en se contentant d’exécuter leur volonté. Cet état de fait ne durera pas longtemps. La création des supers et hypermarchés révolutionnera la fonction du distributeur. En effet, le rôle du distributeur est de moins en moins celui d’un intermédiaire neutre mais de plus en plus celui d’un agent actif capable de sonder, stimuler, et orienter la demande. CAS DE « MARJANE » I- Bref historique : Marjane, première enseigne d’hypermarchés marocaine et objet de notre étude de cas, est crée en 1990 par le groupe industriel et financier marocain O.N.A. (Omnium Nord Africain). Cette enseigne s’est renforcée en 2001 suite à l’association entre le groupe O.N.A. et le groupe français Auchan qui a pris une participation de 49% dans le capital. Actuellement, six opérateurs se partagent le marché de la distribution moderne. II- L’acte d’achat : la fonction « achat », qui, par le passé, était une fonction administrative, tend à devenir une fonction plus complète. Elle associe à la fois un rôle de communication doublé d’un rôle de gestionnaire doté de nombreuses responsabilités. Dans ce cadre, le responsable des achats/approvisionnement à Marjane, est chargé de négocier l’acquisition de produits dans le meilleur rapport qualité-prix-délai, en tenant compte des meilleures conditions de services et de sécurité d’approvisionnement.
    • III- La sélection des fournisseurs : En nous appuyant sur l’analyse des résultats de l’enquête, nous allons rappeler que celle-ci porte sur l’importance des critères logistiques dans le processus de référencement intervenu dans le cadre d'une stratégie de diversification des sources d'approvisionnement menée par Marjane. Nous présentons les critères retenus dans l’ordre de leur importance et de leur poids respectifs dans le choix de fournisseurs de petite dimension :  Le prix: les responsables interviewés ont insisté sur l’extrême importance de ce critère et ont précisé qu’ils ne pouvaient se permettre d’acheter des produits plus chers que ceux de la concurrence. En outre, le niveau de prix pratiqué doit correspondre au pouvoir d’achat des citoyens et à la disparité de leurs revenus qui ne leur permettent pas parfois de faire leurs achats dans les grandes surfaces.  La qualité des produits : ce critère va souvent de pair avec le prix.  La participation à la promotion des produits: la promotion des produits apparaît de nos jours d’une grande importance surtout avec le développement des télécommunications.  Les réductions accordées par les fournisseurs.  La capacité d’approvisionner à temps: ceci nécessite, de la part des fournisseurs, un investissement dans les moyens de transport. Cette exigence existe chez Marjane qui requiert de ses fournisseurs un approvisionnement direct de l’ensemble des magasins.  La capacité de production: il s’agit de connaître la capacité industrielle du fournisseur à fabriquer les produits en quantité et qualité souhaitées. IV- La réception marchandise : La Réception Marchandise est comme son nom l’indique est le service chargé de réceptionner les marchandises qui devront être proposées à la clientèle. Il a en général pour objectif : • L’organisation des réceptions des produits à vendre et des articles des frais généraux tel que les emballages. • Le comptage et le contrôle de l’état et la DLC de la marchandise reçue. • L’acheminement de la marchandise vers les réserves • La coordination entre les chefs de rayon et la Réception Marchandise • Le rapprochement et la saisie des dossiers puis les envoyées au service comptable. • Le rangement du matériel Réception Marchandise V- L’organisation de Marjane: La grande distribution peut être définie en étant une grande société qui regroupe plusieurs rayons d’action considéré comme des PMI (petite et moyenne industrie). Sur chaque PMI, il y a un gérant et des collaborateurs avec un objectif à réaliser chaque mois et un budget d’achat comptabilisé et budgétiser pour toutes l’année. Chaque intervenant à ses taches et missions à accomplir, qui constituent l’organisation du magasin Marjane. A travers ce récit, nous pouvons constater que les départements opérationnels sont tenue à géré des rayons, chacun avec ses spécificités, et leurs principale mission et de commander, négocier, présenter et vendre la marchandise. Contrairement aux départements fonctionnels qui n’ont pas d’objectifs et qui travaille dans l’ombre pour réaliser les objectifs de leurs homologues opérationnels. CONCLUSION L’internationalisation des grands distributeurs et leur stratégie de diversification des sources d’approvisionnement mettent en exergue l’importance de la question des critères de choix et de référencement des fournisseurs et une bonne organisation de magasin. Dans ce contexte, nous avons cherché à déterminer l’importance du critère logistique dans le choix du fournisseur. Au travers du cas du distributeur Marjane avec ses fournisseurs PME industrielles au Maroc.