Ressources numériques

1,593 views
1,509 views

Published on

Journée professionnelle sur le retour de l'expérimentation numérique en bibliothèque dans le Morbihan sur 2011. Chef de projet : Laurent Ronsin-Ménerat

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,593
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
22
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Ressources numériques

  1. 1. Les Ressources numériques en bibliothèque Rencontre professionnelle : ressources numériques Jeudi 04 octobre 2012, Médiathèque de Locminé……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Médiathèque Départementale du Morbihan
  2. 2. Un saut vers l’inconnu ?
  3. 3. Introduction « L’acquisition de ressources électroniques s’inscrit dans les missions des bibliothèques ».…………………………………………………………………………………………………………………………………………….Avec l’expansion massive du numérique, nous vivons une véritable mutation des pratiquesculturelles. Les bibliothèques doivent se positionner dans l’environnement numérique.Nos missions traditionnelles ne sont pas remises en question mais les outils changent et laconstitution de la collection physique tend à devenir un outil parmi les autres.Ce secteur très mouvant implique une prise de risque en nous obligeant à rester dans unmode expérimental.Depuis dix ans, certaines d’entre elles ont fait le pari - avec plus ou moins de réussite - decréer une « seconde médiathèque » en mettant à disposition de nouveaux services liés auxressources électroniques.
  4. 4. Sommaire1. Le numérique en bibliothèque : quelques notions2. L’expérimentation numérique en 20113. L’expérimentation numérique en 20124. La typologie des ressources5. Bibliothèque : objectif numérique
  5. 5. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. 1. Le numérique en bibliothèque Quelques notions…………………………………………………………………………………………………………………………………………….
  6. 6. 1.1. La numérisation de contenu1.2. La bibliothèque hybride1.3. La médiation documentaire numérique1.4. Les ressources électroniques
  7. 7. Il ne va pas devenir invisible ?
  8. 8. 1.1. La numérisation de contenu Numérisation des fonds patrimoniaux de la bibliothèque Processus de dématérialisation du support et de l’échange.……………………………………………………………………………………………………………………………………………. • La bibliothèque numérique Ce dispositif permet de conserver et de distribuer l’intégrité de documents sous forme numérique. → Il garantit un accès sur la durée des œuvres numérisées. → Il nécessite un format de lecture approprié pour le grand public. ex : Gallica, Europeana, Lectura (Rhône-Alpes), Gutemberg • La visibilité de la collection numérique Une interface web et un système de recherche permettent la consultation des documents. L’optimisation d’un service en ligne se fait par de : → la médiation et la création de dossiers documentaires (thématiques, bibliographies, biographies, sélections). → La coopération numérique devient une solution pour amplifier le référencement des bibliothèques numériques. • Le droit d’auteur La numérisation transforme les conditions de diffusion et daccessibilité. (loi n° 92-597 du 1er juillet 1992 relative au code de la propriété intellectuelle)
  9. 9. 1.2. La bibliothèque hybrideAvec la dématérialisation des supports, l es collections sont constituées de ressourcesdiverses et variées (imprimés, périodiques, documents numériques ,…).De nouveaux services sont imaginés pour accueillir le public et accéder aux collections.……………………………………………………………………………………………………………………………………………. • Bibliohèque 2.0 → L’usager est au cœur des pratiques et des services. Conquérir des publics via les réseaux sociaux Services à distance (catalogue 2.0) Créer de nouveaux services (ex : sur smartphone) Collections numériques : offres de prêt numérique et de streaming Dossiers documentaires et thématiques, expositions virtuelles • Aménagement des espaces → Des espaces modulables et conviviaux sont privilégiés. Des dispositifs de lecture sur place, des espaces d’échange ou bien d’isolement Des accompagnements par de l’initiation Des ateliers pratiques • Coopération entre bibliothèque Nota : la bibliothèque virtuelle est une bibliothèque numérique sans murs.
  10. 10. 1.3. La médiation documentaire numérique Création de liens entre les usagers et la bibliothèque et promotion de l’accès à l’information avec les outils du web participatif. La politique documentaire définit son périmètre d’action : → Etablir à distance une relation de proximité → Mettre en relation des contenus auprès d’un public identifié → Produire des contenus.……………………………………………………………………………………………………………………………………………. • Le portail de la bibliothèque Service de réservations, d’échange entre lecteurs et avec les professionnels, de suggestion d’achat. Agrégateur de contenu, fil RSS, ajout de médias (vidéo, son, image). • Le catalogue 2.0 (fullweb) Bibliographies, sélections documentaires, coups de cœur, recommandations Notices enrichies, renvois de sujet. • Les outils participatifs via les réseaux sociaux → aller à la rencontre des lecteurs (blogs, twitter, netvibes, facebook) Une ligne éditoriale, thèmes abordés Du contenu dynamique, annonces d’évènement, créer l’actualité.
  11. 11. 1.4. Les ressources électroniques Mise en place d’un service de prêt et de consultation d’une offre documentaire au format digital.……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Les bibliothèques approvisionnent leurs lecteurs en contenu électronique placé sur des supports informatiques, nomades ou mis en ligne. Encore méconnues du public et des bibliothécaires, les ressources électroniques identifiées sont très variées : livres, presse, films, musique, autoformation, bases de données, ludo-éducatifs, ... À la BPI, le réseau Carel recense les ressources électroniques payantes imaginées pour les bibliothèques, encourage les éditeurs à proposer une offre aux bibliothèques publiques et négocie les tarifs. Son catalogue constitue l’une des premières sources d’information en matière de ressources électroniques. http://www.reseaucarel.org
  12. 12. 1.4.1. Le mode d’accèsRessources électroniques et collections traditionnelles peuvent être complémentaires.Il est possible d’élargir son offre ou, au contraire, de se spécialiser dans un domaine.…………………………………………………………………………………………………………………………………………….• En local/sur place :Il nécessite un espace adapté et convivial. → offre abondante, peu coûteuse, simplicité de mise en place, propice àl’échange → presse, ludo-éducatif, autoformation• En accès nomade/à distance :Il permet une disponibilité constante d’une offre numérique (hors horaires d’ouverture). → offre rare, coûteuse, service en ligne performant avec une administrationparfois lourde. → abondance des ressources numériques, utilisation des technologies Web 2.0.→ La consultation à distance constitue une valeur ajoutée aux services en bibliothèque.
  13. 13. 1.4.2. Le mode de consultation Avec l’avènement des supports nomades, le streaming devient le modèle privilégié de diffusion du support numérique.……………………………………………………………………………………………………………………………………………. • La lecture en ligne ou en streaming Système de lecture instantané sur Internet. → Lecture connectée • La lecture hors ligne ou par téléchargement Échange de données par un enregistrement de la source. → Lecture non connectée Avantages du streaming Inconvénients du streaming un accès plus rapide au contenu, une Une connexion web permanente, des diffusion en direct, des contenus mises à jour régulières des plug-ins. sécurisés, un stockage en ligne. → Facilite le déploiement sur les → Supprime la constitution des appareils nomades. collections. Le prêt chronodégradable permet de transposer en ligne le modèle du prêt limité dans le temps.
  14. 14. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. 2. Les projets numériques en 2011 Mise en œuvre de l’expérimentation en bibliothèque dans le Morbihan…………………………………………………………………………………………………………………………………………….
  15. 15. 2.1. Les objectifs du projet numérique2.2. La mise en place du projet numérique2.3. Les étapes de réalisation du projet2.4. Le budget2.5. Les expérimentations2.6. L’évaluation2.7. Les retours de l’expérimentation2.8. Le bilan
  16. 16. Rompre avec l’immobilisme ?!
  17. 17. 2.1. Les objectifs du projet numérique Le projet s’appuie sur des bibliothèques « pilotes » auprès desquelles la Médiathèque départementale met à disposition des ressources numériques en test: Cléguérec, Baud, Locminé, Plescop, Guer, Gestel, Quéven. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Les objectifs de l’expérimentation sont les suivants : • Favoriser l’accès aux ressources électroniques. • Permettre aux bibliothèques de devenir acteur de l’offre documentaire en ligne. • Promouvoir l’accès à distance du savoir et de la culture. • Explorer les partenariats transversaux.
  18. 18. 2.2. La mise en place du projet numérique • Procédure Les bibliothèques partenaires sélectionnent des ressources numériques. Elles les expérimentent auprès de leurs usagers sur une période d’un an. Après cette phase expérimentale, nous réalisons un bilan définitif et réfléchissons aux nouvelles actions à mener. • Constitution d’un groupe de travail Des agents de la MDM et des bibliothécaires impliqués dans le réseau composent le groupe. • Démarche Des réunions sont planifiées sous forme d’ateliers de réflexion . ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Objectifs de ces ateliers de réflexion → Recenser des ressources et des expérimentations menées en bibliothèque. → Cerner les besoins et les attentes des usagers. → Envisager les modalités de mise en place.
  19. 19. 2.3. Les étapes de réalisation du projet ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. 1. Élaboration du projet numérique Novembre 2010 2. Constitution d’un groupe de travail Décembre 2010 3. Début des ateliers de réflexion Janvier 2011 4. Souhaits des bibliothèques partenaires Avril 2011 5. Estimation budgétaire et validation des souhaits Mai 2011 6. Début de l’expérimentation Juin/ Septembre 2011 7. Première évaluation et bilan provisoire Décembre 2011 8. Fin de l’expérimentation et bilan Octobre 2012 …………………………………………………………………………………………………………………………………………….
  20. 20. 2.4. Le budget Le budget de l’expérimentation était plafonné à 8 000 €. La MDM a évalué les choix pour les répartir dans les bibliothèques. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Médiathèque Ressource offre Coût (€) Gestel Planet Nemo 1 poste 50 Cléguérec Planet Nemo 1 poste + 1 accès web 200 Quéven Le Télégramme 1 poste 350 ‘’ Ouest-France 1 poste 200 ‘’ Médiapart 1 poste 350 Locminé Bibliosurf Catalogue 2000 Plescop CVS Numérique Portail 1950 Baud Le Kiosque 2 postes 2500 Guer ne s’est pas lancée dans le test de la ressource choisie : Publie.net. → atelier d’écriture repoussé.
  21. 21. L’attaque du numérique
  22. 22. 2.5. Les expérimentations auprès du public jeune Médiathèque municipale de Cléguerec Expérimentation : Planet Nemo, une plate-forme ludo-éducative Dispositif : 1 compte interne pour une utilisation dans la bibliothèque et 1 compte externe Public(s) visé(s) : de 4 à 12 ans. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Médiathèque municipale de Gestel Expérimentation : Planet Nemo, une plate-forme ludo-éducative Dispositif : 1 compte interne Public(s) visé(s) : de 4 à 12 ans.
  23. 23. 2.5. Les expérimentations autour de la presse quotidienne Médiathèque municipale de Quéven Expérimentation : accès à l’intégralité du site Médiapart, la recherche d’articles de Ouest-France et la consultation au format pdf des éditions du Télégramme Dispositif : trois ressources sur des postes dédiés dans l’espace informatique Public(s) visé(s) : adulte. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Médiathèque municipale de Baud Expérimentation : le Kiosque.fr, un site de consultation de magazines en streaming Dispositif : 1 poste informatique et 1 tablette tactile (Ipad) Public(s) visé(s) : tous les publics.
  24. 24. 2.5. Les expérimentations ciblées pour un usage extérieur Médiathèque municipale de Locminé Expérimentation : prêt de liseuses avec le catalogue Bibliosurf (ePagine) Dispositif : prêt de liseuses chargées en livres numériques de romans récents Public(s) visé(s) : adulte. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Médiathèque municipale de Plescop Expérimentation : un portail multimédia CVS Numérique Dispositif : portail consultable de chez-soi avec un compte personnel doté de 50 jetons Public(s) visé(s) : tous les publics.
  25. 25. 2.6. L’évaluation Les bibliothécaires mettent en place la ressource choisie et accompagnent les usagers. La MDM demande une évaluation de cette expérimentation. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Les critères d’évaluation : • La satisfaction : contenu, rapport qualité/prix, technique. • L’installation : Comment le service a été mis en place? Comment l’offre est-elle proposée? Comment la communication s’est-elle faite autour de l’offre? Le personnel a-t-il été impliqué? • Les améliorations : Comment renouveler ou améliorer le service?
  26. 26. 2.7. Les retours auprès du public jeune Médiathèque municipale de Cléguérec Premier retour : positif Mise en route : démarrage retardé pour des raisons d’ordre personnel Fonctionnement : par groupe de 10 à 20 enfants au centre de loisir et par groupes de 5 enfants avec 7 classes de la commune Points positifs : prometteur et bien conçu, sans publicité, utilisation rapide et rassurante, progression par niveau. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Médiathèque municipale de Gestel Premier retour : décevant Mise en route : rapide Fonctionnement en individuel : promotion directe auprès des parents sensibles à ce type de ressource Pas de travail en groupe (réticence des enseignants et du centre de loisir) Points positifs : utilisation rapide, ressource riche, progression dans les niveaux d’âge et de difficulté Point négatifs : temps de présence limité par les parents à 20 minutes.
  27. 27. 2.7. Les retours autour de la presse quotidienne Médiathèque municipale de Quéven Premier retour : négatif (10 personnes seulement ont utilisé cette ressource) Mise en route : immédiat Fonctionnement : en individuel, promotion et initiation auprès du public Points positifs : réel intérêt pour les ressources proposées (contenu) Point négatifs : ressources inadéquates et peu adaptées en bibliothèque, temps de recherche chronophage. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Médiathèque municipale de Baud Premier retour : négatif (fréquentation timide) Mise en route : retardée (négociation difficile de la PQR), problèmes de connexion Fonctionnement : en individuel, promotion large et initiation auprès du public Points positifs : intérêt pour la ressource, un dispositif simple d’utilisation, une préférence pour la consultation sur Ipad (moins gourmande et plus intuitif), un catalogue très fourni Point négatifs : PQR (problème d’édition), impossibilité de choisir les magazines (bouquet fermé), les adolescents détournent l’Ipad pour faire des jeux.
  28. 28. 2.7. Les retours de ressources destinées pour un usage extérieur Médiathèque municipale de Locminé Premier retour : positif (engouement du public) Mise en route : aucun retard sur l’échéancier, sélection d’ouvrages avec le comité de lecture Fonctionnement : inscription pour emprunter une liseuse, promotion large Points positifs : lecture agréable, utilisation aisée et dédiée à la lecture, image de la bibliothèque renforcée Point négatifs : coût important (même pour un achat personnel), liste d’attente qui frêne les envies. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Médiathèque municipale de Plescop Premier retour positif : qualité de la ressource, 15 utilisateurs réguliers Mise en route : retardée pour des raisons de paramétrage et des problèmes de connexion Internet Fonctionnement : promotion directe auprès d’un public averti, création d’un compte personnel et initiation à l’utilisation du portail Points positifs : intérêt pour les ressources, catalogue bien fourni et de qualité Point négatifs : mise en place fastidieuse, maintenance lourde pour l’équipe, public encore trop restreint.
  29. 29. 2.8. Le bilan La force de ce projet réside dans la capacité à mobiliser un groupe autour d’un objectif commun. Sous la forme d’une consultation participative, les échanges ont abouti sur une expérimentation de ressources électroniques en bibliothèque. Dans cette phase de transition, les offres des prestataires sont encore réduites et la demande n’est pas toujours à la hauteur des attentes. Le bilan en termes d’usages se révèle plutôt mitigé. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Des raisons pour s’organiser : → Sans médiation ni accompagnement, l’engouement de départ peut vite retomber. → Les ressources permettent de créer de nouveaux services et de s’ouvrir sur l’extérieur. → La matérialisation des ressources numériques passe aussi par une redéfinition des espaces.
  30. 30. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. 3. Les projets numériques en 2012 un programme amplifié…………………………………………………………………………………………………………………………………………….
  31. 31. Bibliothécaire =porteur de projet
  32. 32. 2.1. Le programme Après une année d’expérimentation numérique en 2011, la MDM souhaite aborder le sujet sous différents angles pour étendre les réflexions et offrir de nouvelles orientations. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Les moyens envisagés : 1. Projets individuels : création de services numériques soutenus par le CG56 2. Deux appels à projets : création d’un livre numérique et tournoi de jeu vidéo en ligne 3. Outils d’animation numérique : un kit de jeu vidéo en prêt 4. Journées d’étude et formations autour du numérique 5. Visites de bibliothèque proposant des services innovants
  33. 33. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. 4. Les offres de ressources électroniques…………………………………………………………………………………………………………………………………………….
  34. 34. 4.1. L’audiovisuel4.2. L’autoformation4.3. Les bases de données généralistes4.4. Les ressources spécialisées4.5. La jeunesse4.6. Le livre numérique4.7. La presse
  35. 35. Typologie de l’offre Bases généralistes et spécialisées Droit et économie Autoformation Presse-médias Image et son Jeux Livres électroniques Jeunesse
  36. 36. 4.1. L’audiovisuel C’est qui celui-là ?
  37. 37. 4.2. Autoformation Ressource Thématique Orthodidacte Encyclopédies générales, Langues Balingua Langues Vodéclic Informatique Tout Apprendre Sciences appliquées) Langues TellMeMore Langues SmartCanal Informatique MyCow.eu Langues Maxicours.com éducation LeSocial.fr Sciences sociales, concours administratifs
  38. 38. Autoformation Opérateur : Balingualangues vivantes Informations : 12 langues disponibles en 4 modules de débutants à avancés Fréquence des mises à jour de l’information : tous les 3 mois. Formule : Accès sur place soit par reconnaissance dune adresse IP ou d’un identifiant. Coûts : Licence annuelle on-line : 298 € TTC par licence (pour un nom et un mot de passe) Supplément financier : 50 € TTC pour accès par IP fixe 100 € TTC pour accès par IP fixe + adresse URL Référents : BDP Dordogne, Bordeaux, Cergy-Pontoise, Le Havre
  39. 39. Autoformation Opérateur : Maxicours soutien scolaire Informations : (Au Kiosque Numérique de lÉducation)(enfants et adultes) Cours daccompagnement scolaire du CP à la Terminale 9 000 cours avec 42 000 exercices d’application Cours adultes sont constitués de 2600 leçons et 12 500 exercices Conforme à lÉducation Nationale Formule : Accès sur place par adresse IP Coûts : Trois packs : 1 accès Pack Maxicours Scolaire du CP à la Terminale : 586 € TTC Pack Maxicours Adulte : 586 € TTC Pack Scolaire + Pack Adulte : 897 € TTC Référents : Meudon, Perpignan, Valenciennes http://www.maxicours.com Éditeur : Leanorama
  40. 40. Autoformation Opérateur : Toutapprendre soutien scolaire Informations : Aux éditions Learnorama(enfants et adultes) 14 catalogues (langues, bureautiques, soutien scolaire, développement perso/pro, multimédia, aide travail, loisir,…) Ressources: Télésavoirs, LeLouvre.edu, Le Social Formule : Accès sur place :accès par adresse IP, accès par identifiant Accès à distance :comptes utilisateurs Coûts : In situ: choisir le ou les catalogues 1 à 4 connexions: de 199€ à 789€ HT selon catalogue A distance : illimité : devis personnalisé Connexions simultanées : 10 postes - 3 326€ HT A l’utilisation: de 6€ HT à 29€ HT selon catalogue Référents : BDP Aveyron, BDP Haut-Rhin, Brest, Clamart, Rennes
  41. 41. Autoformation Opérateur : Vodeclic nouvelles Informations :technologies 4000 vidéos-formations sur 300 logiciels et services web (Bureautique, E-mail, Internet, Multimédia, Périphérique,(format vidéo) Sécurité, Système) 100 vidéos mises à jour chaque mois Formule : Accès sur place : accès par adresse IP, accès par identifiant Accès à distance : comptes utilisateurs Coûts : In situ : 3 postes simultanés : 600€ HT Extranet : 2000 € HT soit 300 accès annuels Portail : 3500€ HT (illimité) Référents : Boulogne Billancourt , Lyon, Melun, Caen, BPI http://www.vodeclic.com pierre.largeteau@vodeclic.com
  42. 42. Waouhhh… toutes ces connaissances à portées de main
  43. 43. 4.3. Les bases de données généralistes Ressource Thématique Le Robert Encyclopédies générales, tout public Encyclopaedia Universalis Encyclopédies générales, tout public Larousse Encyclopédies générales, tout public Frantext Encyclopédie de lEtat du Monde Actuel-CIDJ.info Orientation professionnelle Le Canal des Métiers.TV Orientations professionnelles
  44. 44. Basesgénéralistes Opérateur : UniversalisEncyclopédie Informations : Encyclopédie généraliste pour tout public(tout public) 52 millions de mots dans sa base de données Encyclopédie junior pour les 9-14 ans collection en dix volumes Formule : Accès sur place par adresse IP, par identifiant Coûts : Encyclopédie Universalis : Forfait n°1 : 1 à 3 postes : 214€ TTC Universalis Junior : Forfait n°1 : 1 à 3 postes : 112.35€ TTC http://www.universalis-edu.com/
  45. 45. Basesgénéralistes Opérateur : Le Robert en ligneDictionnaire Informations : Le Robert en ligne le Grand Robert & Collins en ligne, le Grand Robert de la langue française en ligne, le Petit Robert en ligne, le Robert Junior en ligne. Formule : Accès sur place, en ligne, sur un portail Coûts : Offre sur voolume http://www.lerobert.com/dictionnaires-numeriques.html
  46. 46. Bases généralistes Opérateur : ACTUEL-CIDJ orientation Informations :professionnelle Ce service propose un ensemble de données axées principalement sur l’orientation, les métiers et les formations. 370 dossiers thématiques sur les études et les métiers 100 vidéos métiers articles d’actualité du CIDJ sur lemploi et léducation Formule : Accès sur place par identifiant Accès à distance :par identifiant Coûts : Abonnement : 439€ http://www.actuel-cidj.info/
  47. 47. Bases généralistes Opérateur : Canal des métiers orientation Informations :Professionnelle 2 700 vidéos, 12 000 métiers 23 000 thèmes de découverte (vidéo) service web 2.0, moteur de recherche, compte personnel Formule : Accès sur place par adresse IP, par identifiant Coûts : Moins de 5 postes : 418 €TTC Séance de mise en route, notice de mise en service, pack communication Référents : plus de 1800 établissements http://www.lecanaldesmetiers.tv
  48. 48. 4.4. Les ressources spécialisées Ressource Thématique Archives biographiques françaises biographie Sciences en ligne Dictionnaire scientifique Classiques Garnier Numérique Littérature Oxford Art online Arts Multilingual Health databases Technique (Sciences appliquées) Science en ligne Dictionnaire scientifique Contemporary Authors Littérature Classiques Garnier Numérique Littérature Lexbase Droit Astrée Annuaire d’entreprises
  49. 49. Ressourcesspécialisées Opérateur : ABF Archives Biographiques Françaises Informations :Biographies Aux Éditions Walter de Gruyter Série I : personnes de 1647 à 1919, soit 232 000 articles Série II : personnes de 1841 à 1990, soit 223 000 articles Série III : personnes de 1970 à 1999, soit 123 000 articles Formule : Accès sur place par adresse IP, par identifiant Coûts : 1 accès sur place : 2 970€ TTC Tarifs fondés sur le nombre dhabitants http://www.saur.de/wbis-online
  50. 50. Ressourcesspécialisées Opérateur : Sciences-en-ligne Informations :Dictionnaire Le dictionnaire interactif des sciences et techniquesscientifique 7000 articles, 5000 notices et 2000 biographies 700 illustrations, photos et animations Programmes scolaire jusquà BAC +2 et au-delà Formule : Accès sur place par adresse IP Coûts : De 1 à 3 postes : 65,78€ TTC http://www.sciences-en-ligne.com
  51. 51. Ressourcesspécialisées Opérateur : Astrée Informations : Annuaire Annuaire d’entreprises pour entrepreneurs, chercheurs d’emploi,dentreprises étudiants en économie et école de commerce. 800 000 premières sociétés françaises et leurs 400 000 établissements secondaires de rattachement version 1 : Entreprises ayant un CA > à 350 000€ + CA <à 350 000€ version 2 : Entreprises ayant un CA > à 350 000€ Formule : Accès sur place par adresse IP Coûts : version 1 : 1 554,80 TTC version 2 : 3 109,6 € TTC 2 accès et copie imprimée des résultats, formation gratuite Référents : Cergy-Pontoise, Le Mans, Melun
  52. 52. Ressources spécialisées Opérateur : Lexbase Informations :droit juridique Revues juridiques (le quotidien Lexbase, Lexbase hebdo) Bases Encyclopédiques ( 15 thèmes traités à travers des guides) Sources officielles Services pratiques, fonction e-book (format pdf) Formule : Accès sur place par adresse IP Coûts : abonnement 2 ans avec 1 accès : 1 400 € HT formations gratuites, assistance technique et éditoriale Référents : Avignon, Brest, Lyon, Melun http://www.lexbase.fr
  53. 53. Un public jeune captivé par le numérique
  54. 54. 4.5. La jeunesse Ressource Thématique Universalis Junior Encyclopédies générales La Souris qui Raconte Littérature Le Robert Junior en ligne Encyclopédies générales PlanetNemo Ludo-éducatif Tout lunivers en ligne Encyclopédies générales eduMedia Sciences de la nature et mathématiques Texte Image Imaginaire Littérature, Arts Louvre.edu Arts
  55. 55. jeunesse Opérateur : Louvre.edu Informations :peinture et littérature collections numérisées du musée du Louvre Texte Image Imaginaire : textes littéraires avec illustrations Formule : Accès sur place par adresse IP, par identifiant Coûts : Offre sur toutapprendre.com Référents : Avignon, Brest, Lyon, Melun
  56. 56. jeunesse Opérateur : PlanetNemo Informations :ludo-éducatif espace interactif de jeux et de découvertes pour les enfants (3 à 8 ans) 200 jeux et activités ludo-éducatives en accès illimité, répartis en plus de 7 univers interactifs et enrichissants. Formule : Accès sur place par adresse IP Accès à distance par identifiant Coûts : Abonnement par poste fixe : 45€ TTC Abonnement à distance : 250 € TTC Référents : Collège de France, Institut dastrophysique de Paris TexteImage, Université de tous les Savoirs
  57. 57. jeunesse Opérateur : Tout l’universEncyclopédie Informations : Encyclopédie généraliste pour tout public(tout public) 52 millions de mots dans sa base de données Encyclopédie junior pour les 6-14 ans collection en dix volumes, 12 thématiques Formule : Accès sur place par adresse IP Coûts : De 1 à 5 postes : 125€ TTC http://www.kiosque-edu.com/
  58. 58. jeunesse Opérateur : edumedia Informations :encyclopédie Animation pédagogique pour les domaines scientifiques scientifique 500 vidéos et animations interactives (tout public) fiches pédagogiques accompagnent chacune des animations Disponibles en 6 langues Formule : Accès sur place par adresse IP, par identifiant Coûts : 1 poste en consultation sur place: 199€ TTC Référents: Le Chesnay
  59. 59. jeunesse Opérateur : La Souris qui Raconte Informations :Littérature La souris qui raconte propose au jeune public des lectures interactives en ligne. Trois types de livres : Les histoires pour enfants collection à lire Les histoires pour enfants collection à jouer Les histoires pour enfants collection à inventer Une nouvelle offre à découvrir
  60. 60. 4.6. Le livre numérique Ressource Thématique Histoire premium Géographie, histoire Immateriel.fr Littérature Izneo Littérature Publie.net Littérature Informatique, Sciences appliquées, NumiLog Langues, Littérature Sciences sociales, Littérature, Harmathèque.com Philosophie, Arts Cyberlibris Bibliovox Littérature
  61. 61. « Tu lis quoi en ce moment ? » « La page blanche. »
  62. 62. 4.6. Le livre électronique et le catalogue de livre numérique La mise en place d’un service de prêt de liseuse passe par le choix de la machine et du fournisseur de livre numérique. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. • Le livre électronique : un marché mouvant et concurrencé Avenir des tablettes numériques, des liseuses et des téléphones portables. • Le marché du livre numérique démarre. LOI n° 2011-590 du 26 mai 2011 relative au prix du livre numérique. • Le prix du livre numérique est encore trop élevé. • L’abandon de la propriété au profit de la location Il modifie la nature du développement des collections. • Le format de téléchargement n’est pas standardisé. • Les fichiers sont soumis à des verrous électroniques. Les DRM remettent en cause le prêt illimité.
  63. 63. Livre numérique Opérateur : Immateriel.fr Informations : Littérature Immatériel.fr propose aux bibliothèques un service dabonnement annuel à des collections multi-éditeurs de livres numériques. La bibliothèque compose sa propre collection sur-mesure et propose à ses usagers un accès illimité à la totalité des ressources choisies pour une période dun an. 5000 ouvrages Formule : à distance par identifiant
  64. 64. Livre numérique Opérateur : Izneo Informations :Bande dessinée Izneo propose aux bibliothèques et lieux publics de lecture un abonnement annuel à un catalogue riche de plus de 2 400 bandes dessinées dans tous les styles sur pc ou tablettes tactiles. Formule : Accès sur place par identifiant Coûts : 1 poste fixe : 1250€ TTC 3 postes : 2100€ TTC Référents : Rennes, BPI
  65. 65. Livre numérique Opérateur : Publie.net Informations : bibliothèque Six rubriques : atelier des écrivains, voix critiques, zone risque, Numérique collections, formes brèves, domaine public Littérature Formule :contemporaine Accès sur place par adresse IP Coûts : 1 000 habitants : 300€ HT 3 000 habitants : 375€ HT 5 000 habitants : 450€ HT 10 000 habitants : 600€ HT
  66. 66. Livre numérique Opérateur : NumiLog Informations : bibliothèque 31 000 livres numériques et livres audio, 200 éditeurs numérique Création du site de la bibliothèque,Interface administrateur Feuilleteur Numilog (lecture en streaming) Accompagnement et suivi technique par un bibliothécaire Formule : Accès sur place et à distance par identifiant Coûts : site personnalisé de la bibliothèque : 1500€ HT Formules « Achat » ou « Abonnement » aux livres : Prix du livre numérique = - 25% du livre papier (choix à lunité) Référents : Nancy
  67. 67. Livre numérique Opérateur : Harmathèque.com Informations : bibliothèque 20 000 ebooks (livres numériques),7000 articles numérisés, Numérique 500 films en VOD, 500 programmes audio Littérature Une offre par bouquets thématiquesSciences sociales Arts Formule : philosophie Accès sur place et à distance par identifiant Coûts : site personnalisé de la bibliothèque : 1500€ HT Formules « Achat » ou « Abonnement » aux livres : Prix du livre numérique = - 25% du livre papier (choix à lunité) Référents : Nancy
  68. 68. Livre numérique Opérateur : Cyberlibris Bibliovox Informations :Base de données Un catalogue de plus de 10000 ouvrages sélectionnés auprès de plusLivre numérique de 160 éditeurs interface web 2.0 (tout public) compte individuel offrant à chaque adhérent l’accès pour une consultation illimitée, en local ou à distance accès simultané en nombre illimité d’utilisateurs Formule : Accès sur place par identifiant, par adresse IP Accès à distance par identifiant Coûts : de 0 à 3000 abonnés : 1250€ HT de 3001 à 5000 abonnés : 1500€ HT de 5000 à 8000 abonnés : 1750€ HT de 8000 à 10 000 abonnés : 2000€ HT Kit de communication
  69. 69. Livre numérique Opérateur : Voolume Informations : Livres lus Portail d’écoute en ligne d’un catalogue de livres audio et livres ebook numériques. L’accès en bibliothèque se fait par le portail de la médiathèque. (tout public) Fonctionnement : pc désormais sur smartphone e t Ipad Formule : Accès sur place et à distance par identifiant Coûts : Frais de mise en service du portail : 500€ HT Abonnement annuel (exemples tarifaires) : 100 inscrits : 600 € pour 600 titres 200 inscrits : 790 € pour 600 titres 500 inscrits : 980 € pour 600 titres Offre présente chez bibliomédias.
  70. 70. 4.7. La presse Ressource Thématique Pressens Presse française Vocale Presse Presse d’information Terra Economica Presse économique Repère Presse Références Presse Mediapart Journal Lekiosque.fr Presse numérique CD-RAP en ligne Articles de presse Arrêt sur Images Presse
  71. 71. Être au fait de l’actualité
  72. 72. presse Opérateur : Pressens Informations :presse française 500 titres de presse et fils dagences sur une antériorité de 1 à 25 années darchives. Pressens.fr donne accès aux contenus éditoriaux complets des principaux titres sur tous les segments presse PQN, PQR, Magazines, Presse spécialisée, Agences de presse Formule : Accès sur place par adresse IP, par identifiant (peu recommandé) Coûts : 5 options sur les quotidiens français selon un nombre de documentss sélectionnés dans lannée ex: 1400 art/an option A = 1 050€ ht 5000 docs/an option C = 4 850,00€ ht > voir grille tarifaire Référents : BDP Cantal, BDP Eure et Loir,Béziers, Roubaix, Vannes
  73. 73. presse Opérateur : Vocale Presse Informations :presse dinformation Presse dinformation en ligne pour personnes malvoyantes et non- voyantes. Formule : Accès sur place par adresse IP Coûts : 1ère installation / Formation forfaitaire : 500€ HT 1 quotidien : 630 € HT 1 hebdomadaire : 428 € HT 1 mensuel : 357 € HT Une assistance est gratuite. Référents : Antibes, Cannes, Rennes, Toulouse, Venissieux
  74. 74. presse Opérateur : Terra Economica Informations :revue économique Revue en ligne d’information économique « généraliste ». Le magazine est mensuel et la version en ligne reprend l’intégralité de la version imprimée : articles, brèves, dossiers, liens établis vers des articles aux sujets proches, illustrations. Formule : Accès sur place par adresse IP Coûts : 1 à 5 postes: 50,17€ HT (10,03€ HT) Référents : BDP Cantal, BDP Dordogne, BPI, Meaux, Roanne
  75. 75. presse Opérateur : CD-RAP en ligne Informations :articles de presse Répertoire d’articles de 200 périodiques français (dépouillement) Formule : Accès sur place par adresse IP Coûts : tarification selon dépouillement ou non dun périodique sans dépouillement: 900€ HT dépouillement trimestriel : 600€ HT dépouillement d un bimestriel : 450€ HT dépouillement d un mensuel : 300€ HT dépouillement dun hebdomadaire : 75€ HT Référents : Albi, Béziers, Dole, Grenoble, Le Havre, Melun, BDP Saone et Loire
  76. 76. presse Opérateur : Mediapart Informations :journal en ligne Le Journal tenu par plus de 30 journalistes professionnels. (tout public) Le Club animé par les internautes abonnés. Formule : Accès à l’ensemble du site sur place par adresse IP Coûts : 3 accès sur site : 360€ HT Référents : Aix en Provence, Lyon, Nilvange, Perpignan
  77. 77. presse Opérateur : Lekiosque.fr Informations :presse numérique 300 titres de la presse papier, française et internationale (tout public) Lecture instantanée au format digital (sans téléchargement) Formule : Accès sur place et à distance par identifiant Coûts : Offre sur place (via mail) : 1300€ Accès à distance Référents : BDP Cantal, BDP Dordogne, Boulogne-Billancourt
  78. 78. En synthèse En dix ans, les offres n’ont pas réellement évoluées . Certains secteurs se sont essoufflés (bases de données, VOD,…). D’autres, par contre, profitent des avancées technologiques (presse, ebook) ou bien d’une ouverture vers des secteurs oubliés (ex : Metaboli, une plateforme de jeux vidéo en accès illimités). Pour séduire un plus large public, des ressources multicontenus arrivent sur le marché avec des fonctionnalités web 2.0. Les offres à destination des particuliers sont encore peu utilisées et les usagers identifient souvent mal la nature du service proposé par la bibliothèque. C’est pourquoi la mise en place d’une offre numérique exige un accompagnement et une remise en question de nos espaces et de nos missions.
  79. 79. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. 5. Bibliothèque : objectif numérique La mise en place d’une offre numérique…………………………………………………………………………………………………………………………………………….
  80. 80. 5.1. Une remise en question des actions culturelles5.2. Les points positifs5.3. Les points négatifs5.4. Le choix de contenus adaptés5.5. Le type d’offres5.6. Des pistes à suivre5.7. Le personnel en pointe5.8. La communication
  81. 81. livre mal rangé = livre perdu
  82. 82. 5.1. Une remise en question des actions culturelles • Les usagers se comportent en client qu’il faut sans cesse reconquérir. Une attitude consumériste. • Les usagers réclament des espaces conviviaux et des services personnalisés. Un cadre propice à l’échange. • Internet facilite l’appropriation du savoir et de la culture. Une désintermédiation des bibliothèques. • Les technologies numériques entrainent une dématérialisation des supports. Une offre abondante mais inégale. • Une forte demande auprès des bibliothèques d’apporter de nouvelles ressources. Un approvisionnement avec des contenus nouveaux. → Les pratiques deviennent nomades.
  83. 83. 5.2. Les points positifs • Consolide le rôle de la bibliothèque. Ne remet pas en cause les supports traditionnels. • Redynamise les équipes professionnelles. Formation du personnel aux nouveaux usages. • Ouvre l’offre informatique en particulier vers les outils nomades. Pérennisation et développement de l’équipement informatique et web. • Modernise l’image de la bibliothèque. Médiation documentaire sur les réseaux sociaux. • Répond aux attentes des élus. Conforte le rôle du service public sur le territoire.
  84. 84. 5.3. Les points négatifs • Une inadéquation de l’offre numérique aux usages en bibliothèque. L’offre reste coûteuse, insuffisante (niche) et peu exploitable. • Des ressources numériques encore trop méconnues du grand public. Un public difficile à capter. • Des espaces mal définis dans la bibliothèque. Des services à reconstruire. • Des collections non maîtrisées. La constitution de collections disparait au profit de la location.
  85. 85. 5.4. Le choix de contenus adaptés Pour évaluer une offre, nous devons avant tout cibler les publics visés, définir les espaces appropriés ou concevoir une plateforme web. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. • Le contenu Des contenus de qualité et diversifiés (valeur ajoutée à l’offre grand public) Des fonctionnalités Web 2.0 avec un compte personnalisé Un enrichissement par du contenu • L’ergonomie Une bonne visibilité de l’offre Une facilité de lecture Une navigation souple et simple Un moteur de recherche pertinent • La gestion Une mise en place rapide et une gestion simplifiée Un accès continu sur place et à domicile Une multiplicité des connexions
  86. 86. 5.5. Le type d’offres Les bibliothèques qui se tournent vers les ressources numériques peuvent choisir des ressources spécialisées ou bien passer par des plateformes multicontenus. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. • Les offres payantes spécialisées : un ensemble hétéroclite De nombreuses offres proposent des catalogues spécialisées. Ce type d’offre est souvent peu adapté en bibliothèque. Ex : Terra economica. • Les offres payantes multicontenus : un usage simple Sur une plateforme unique, il est possible de consulter différents sources (vidéos, musique, livres, presse, bases de données, jeux,…). Facile à exploiter, ce type d’offre souffre d’un catalogue limité et d’une administration rigoureuse. Ex : CVS numérique. • Les ressources gratuites En mettant à disposition des ressources payantes, il est intéressant de valoriser d’autres ressources légales et gratuites. Ex: ebooks ouvrages passés dans le domaine public.
  87. 87. 5.6. Des pistes à suivre • Privilégier des partenariats (DRAC, région, CDDP, collectivités territoriales, associations,…). • Jouer un rôle dans l’évolution des offres de ressources électroniques et négocier les tarifs (réseau Carel). • Se regrouper à l’échelle d’une région : - Obtenir des tarifs préférentiels. - Proposer des ressources à tous les citoyens du territoire. • Investir le web : - Créer des bibliothèques virtuelles et des sélections thématiques. - Utiliser les réseaux sociaux. • Réaliser des microprojets qui lient actions culturelles et numérique. • Coopérer entre bibliothèques.
  88. 88. Dans le sens de la marche
  89. 89. 5.7. Le personnel en pointePolyvalent, le personnel doit s’adapter aux nouveaux services et accompagner les usagersen servant de relais. …………………………………………………………………………………………………………………………………………….• Impliquer le personnelAssocier les équipes au choix des offresProposer des temps de démonstrationDemander à chacun de tester chaque ressource• Former les équipesProgrammer des réunions d’information et des sessions de formationOrganiser ateliers de remise à niveau en informatiqueRappeler l’intérêt des services numériques (veille numérique)• Les domaines de compétences du personnel :Accueil, formation des usagers , diffusion de l’information, médiation, animationMaîtrise des technologies de l’information et de la communicationCommunication interne et externeUtiliser les compétences de chacun
  90. 90. 5.8. La communicationPour toucher le grand public, la mise en place d’une offre de ressources numériquesnécessite un accompagnement. …………………………………………………………………………………………………………………………………………….• La perception de l’offre numériqueL’usager qui découvre ce type de service à la bibliothèque ignore souvent lesPossibilités offertes et les modalités d’accès à l’offre.L’usager, même s’il connaît ce type d’offre, ne s’attend pas forcément à la trouver enbibliothèque.Le public est habitué à rechercher des documents dans les rayonnages.• La mise en place d’une communicationPlanifier une campagne de communication à court et moyen terme (affiche, flyer, mail, …)
  91. 91. Conclusion ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Les ressources numériques sont souvent invisibles. Il faut promouvoir activement pour matérialiser ces ressources. Cela passe obligatoirement par de la médiation, de l’accompagnement, de la communication,… La mise en place de ressources numériques permet de mobiliser les effectifs mais surtout de replacer les usagers au cœur de nos missions. La MDM ne doit pas seulement accompagner ses partenaires mais aussi insuffler le changement et l’innovation.
  92. 92. La bibliothèque du futur ?
  93. 93. RENCONTRE PROFESSIONNELLE : RESSOURCES NUMÉRIQUES JEUDI 04 OCTOBRE 2012 MÉDIATHÈQUE DE LOCMINÉ……………………………………………………………………………………………………………………………………………. Chef de projet : Laurent Ronsin-Ménerat, directeur de la MDM Référent numérique : Cyrille Noël (MDM) Référent audiovisuel : Laurent Noblet (MDM) Invité : Christophe Porchet, directeur de la médiathèque de Locminé Médiathèque départementale du Morbihan Rue Montaigne BP 223 56006 Vannes Cedex - mdm-vannes@cg56.fr Illustrations de Matthias Adolfson

×