22/10/12comptoir généralwww.bmarena.fr
L’audace, l’échec et la peur      Gilles Babinet
L’échec, un mal Français• Les français sont tétanisés par la peur de l’échec• La pensée unique a pris une place considérab...
Quelques grands losers:     Sans emploi,       A brulé la totalité de    N’a sû parler qu’à 4       Refusés par 4         ...
Comment ne jamais être un loser• Autant que se peut, éviter l’action : restez salarié toute sa vie  par exemple.• Critique...
Bourgeois
Traverser une phase d’échecs, ne signifie pas                     être un loser      Léchec, est le nom que vous donnez au...
Qui est moi?
Et pour achever la légende                Gilles Babinet, le super hero• dernier de la classe de la sixième à la 3ème.• te...
Complexité
On peut admirer ceux qui se sont plantés• car ce ne sont pas des losers,• parce quils ont pris des risques,• parce quils o...
“échec”= risque= Hero
Qu’est ce qui fait tout foirer?• La peur est l’un des pires ennemis de l’humanité ; et de  l’entrepreneur,• Nous avons peu...
PeurObserver
Votre esprit est votre premier associé• Aller au bout de son intuition est un profond facteur de  réalisation• Il est néce...
Think outside of the box               How to link the 9 dots?Se libérer de la peur est essentiel   pour permettre les pen...
Think outside of the box  Se libérer de la peur permet d’être pluscréatif, plus attentif, plus ouvert aux idées           ...
Une arme d’entrepreneur: la bienveillance• Etre bienveillant, cest accepter les idées à priori saugrenues.  cest induire u...
Quelques évidences dont il faut se souvenir                           Vous n’êtes :                           -ni vos idée...
Quelques petits trucs pas idiots• S’amuser à l’exercice qui consiste à –intérieurement- ne jamais                         ...
• ”Un échec est un apprentissage" et il faut vous souvenir de ce  que vous avez fait bien et corriger ce que vous ne savez...
Le mot enthousiasme... Un Dieu intérieur                               Louis Pasteur     Business Model Arena             ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

L échec gilles babinet_business model arena_2012

1,942

Published on

Gilles Babinet propose une vision renouvelée et raffraichissante sur l'échec et la peur dans l'innovation. Présentation réalisée le 22/10/12 lors de Business Model Arena, organisée par Without Model (www.withoutmodel.com)

Published in: Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,942
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • J'ai lu un commentaire sur le web sur cette conférence, qui en soit résume tout le sujet de ce soir "il faut être sacrément courageux pour s'exprimer dans une telle conférence". je me suis dis qu'il devait y avoir une sacrée omerta sur l'échec pour que ce soit l'idée générale...  EN France l’échec est une petite mort.
  • En réalité, nous pouvons tous nous reconnaitre dans une de ces postures. La bienséance, le comportement bourgeois, sont des solutions de facilité et de confort social. Surtout quand la pression sociale est forte (chomage, pensée unique). Comme en France. Si je dis "je crois à la fusion froide", "je crois aux Ultra-dillution" à des scientifiques ; je suis automatiquement catalogué comme dingue. Même Einstein a dit que Dieu ne jouait pas aux dès lorsque  Niels Bohr  posa les fondements de la physique quantique. 
  • Vouloir réussir sans affronter l'échec c'est comme vouloir trouver de l'or avec un seul coup de pioche.  Emmanuel Beard se trouva moche toute sa jeunesse, ça l'a terriblement complexée Je connais plusieurs grands entrepreneurs, très riche, très enviés, qui sont malheureux à un point que vous ne pouvez pas même imaginer.
  • pour ceux qui pourraient être tentés de penser que ces réorientations sont dûes à un esprit supérieur.  Je vous épargne le fait que j'ai passé 3 fois le permis de conduire.  je ne vous ai pas amené mes parents, mais je donne l'assurance que j'étais leur principal sujet d'inquiètude durant une bonne dizaine d'année. 
  • Je ne peux pas les nommer car je ne leur ai pas demandé leur accord et je ne sais pas si ils apprécieraient, mais je connais plusieurs entrepreneurs qui ont subit des échecs et qui sont parfaitement en phase avec ça.
  • Certains d’entre vous peuvent penser que c’est exagéré. A ma connaissance dire du mal d’un concurrent ne l’a jamais fait disparaître.  La réalité, c'est qu'on se retrouve plus souvent que l'on ne le croit à faire des partenariats avec des stés/ gens sur lesquels on avait des apriori négatifs. soit qu'on analyse comme des concurrents directs.  Débat sur l’adoption homosexuelle en Angleterre.
  • Tout le monde a un chemin personnel. Pour certain ce doit être de bien cuisiner le potiron.
  • Les semaines passées j’ai interrogé 7 ou 8 entrepreneurs sur les raisons de leurs échecs. Tous m’ont dit en gros, je n’ai pas vu un truc évident. J’ai raté un virage essentiel. J’étais trop occupé, préoccupé, etc. Je ne suis pas parvenu à “think out of the box”. CRISPE tous- admettent largement qu'ils auraient dû "regarder plus loin" et très souvent ils ne l'ont pas fait, car ils ont été bloqué dans leur capacité à se projeter.
  • Les américains considérent leur pays comme un grand terrain de jeu don ’ t la balle est la création d’entreprise.
  • On est dans un monde ou il faut être fort, donc c’est difficile à dire qu’il est important d’être gentil, mais c’est pourtant essentiel. Réunion de témoin de Jéhova. (dire non à une demande d'augmentation par exemple ) On est pas chez les bisounours, j'ai viré des gens, j'ai été dur, j'ai refusé des budgets à des fournisseurs, j'ai réduit des couts, etc. Tout ceci n'empèche pas de retourner son esprit. 
  • C’est pas parce que les gens sont présidents de la république qu’ils nous sont supérieurs en quoi que ce soit. Le monsieur qui balait cette salle tous les soirs est le même.
  • Pas dire non, pour tuer le grigou intérieur Apprécier des gens qui vous horrpilent : Sarko ou Sego. Et si Microsoft avait une poire comme logo. Faire quelque chose de concrétement utile.
  • Chacun d’entre vous est unique. Et le vrai message de combat c’est “AIMEZ”. Vous même, les autres, ce que vous faites.
  • Voilà, j’espère que vous avez compris pourquoi je n’ai pas voulu vous parler de P&L et de controle des coûts. Ce que je viens de vous dire est à mon sens le plus important.
  • Transcript of "L échec gilles babinet_business model arena_2012"

    1. 1. 22/10/12comptoir généralwww.bmarena.fr
    2. 2. L’audace, l’échec et la peur Gilles Babinet
    3. 3. L’échec, un mal Français• Les français sont tétanisés par la peur de l’échec• La pensée unique a pris une place considérable dans notre pays.• On dit souvent quaux USA, les losers ne sont pas des pestiférés et cest vrai.
    4. 4. Quelques grands losers: Sans emploi, A brulé la totalité de N’a sû parler qu’à 4 Refusés par 4 Pas apprécié par sesdélinquant, recherché son mobilier. Terrifie ans maisons de disques ; camarades de lycée, par la police. sa femme lorsqu’il Fonctionnaire de 2nd qualifiés de “son considéré comme un Divulgue des idées parle d’invention. rang (son titre exact) sans avenir” par l’une incapable par ses scandaleuses et Sans le sou à l’office des brevets d’elles parents, rate son bac 2 subversives fois Inventeur Inventeur de Découvreur Inventeurs de Grand capitaine d’une religion la porcelaine de la relativité la pop music d’industrie Signes Signes Signes Signes particuliers: Signes particuliers: particuliers: particuliers: Marchent (parfois) particuliers: Restera un loser Mort en prison pour Marche pieds pieds nus. Ont Déteste les pour ses avoir affirmé un peu nus. Mal coiffé. vendus 110 millions cravates et les contemporains. trop haut ses d’albums chaussettes opinions politiques Non conventionnels, indépendants, anti-conformistes, penseurs libres
    5. 5. Comment ne jamais être un loser• Autant que se peut, éviter l’action : restez salarié toute sa vie par exemple.• Critiquez les comportements anti-conventionnels,• Abondez que dans le sens des causes gagnées, ex: ”les racistes sont des cons", "la pauvreté est une catastrophe", etc.• N’alimentez le débat que dans le cadre de la pensée unique en vigueur,• Fréquentez assidument les winers: représentants de l’establissement, pipoles, et tous autres winners –socialement reconnus s’entend-• Evitez de concéder la moindre faille.
    6. 6. Bourgeois
    7. 7. Traverser une phase d’échecs, ne signifie pas être un loser Léchec, est le nom que vous donnez aux choses •Cest la façon dont vous vous percevez, •Cest la façon dont vous pensez que lon vous perçoit, •C’est la façon dont vous percevez certains,L’échec est une illusion créée par l’environnementsocialLa proximité de léchec avec le succès est extrèmement forte
    8. 8. Qui est moi?
    9. 9. Et pour achever la légende Gilles Babinet, le super hero• dernier de la classe de la sixième à la 3ème.• test de QI à 13 ans : 96, (six points en dessous de la moyenne en France).• quitte lécole vers 15 ans, assommé par léchec,• Baccalauréat littéraire, en candidat libre à 20 ans avec 10,2 de moyenne)
    10. 10. Complexité
    11. 11. On peut admirer ceux qui se sont plantés• car ce ne sont pas des losers,• parce quils ont pris des risques,• parce quils ont traversé quelque chose que nous ignorons,• parce quils sont plus forts que vous en certaines choses importantes,• Parce qu’ils ont souvent une humilité assez fondée.
    12. 12. “échec”= risque= Hero
    13. 13. Qu’est ce qui fait tout foirer?• La peur est l’un des pires ennemis de l’humanité ; et de l’entrepreneur,• Nous avons peur, car nous craignons le regard des autres,• La peur nous empêche d’être lucide, rationnels, ou agile,• La peur limite notre créativité,• Elle nous empêche surtout d’être transgressifs,• Avoir un comportement négatif est un réflexe induit par la peur.Un puissant moteur de nos peurs est la peur de l’échec lui-même.
    14. 14. PeurObserver
    15. 15. Votre esprit est votre premier associé• Aller au bout de son intuition est un profond facteur de réalisation• Il est nécessaire dessayer denvisager que la réussite ne soit pas plus importante que le chemin,• Il faut incarner son chemin.
    16. 16. Think outside of the box How to link the 9 dots?Se libérer de la peur est essentiel pour permettre les pensées alternatives !
    17. 17. Think outside of the box Se libérer de la peur permet d’être pluscréatif, plus attentif, plus ouvert aux idées alternatives, plus fort
    18. 18. Une arme d’entrepreneur: la bienveillance• Etre bienveillant, cest accepter les idées à priori saugrenues. cest induire un esprit de créativité dans son entreprise.• Cest un facteur de rationalisation,• Cest aussi un facteur de réussite,• Cest aussi la meilleur façon de dire non,• C’est une force qui permet d’entendre les pires critiques,• Etre bienveillant est l’une des manières les plus efficaces d’éliminer la peur.
    19. 19. Quelques évidences dont il faut se souvenir Vous n’êtes : -ni vos idées, -ni un statut social (éventuellement vous avez…) -ni même, ce que pensent les gens de vous. Vous êtes libres de vos idées, et de ce que les gens pensent devous : parents, amis, relations, investisseurs, associés, banquiers etc. .
    20. 20. Quelques petits trucs pas idiots• S’amuser à l’exercice qui consiste à –intérieurement- ne jamais dire non • S’amuser à apprécier des gens qui vous horripilent, • Envisager des concepts aberrants, sans arrière pensée, • Trouver des motifs de satisfaction lorsque le réflexe de râler survient, • Observer ce que vous gagnez à être critique, • Oublier le but, regarder le chemin.
    21. 21. • ”Un échec est un apprentissage" et il faut vous souvenir de ce que vous avez fait bien et corriger ce que vous ne savez pas faire bien.• Une attitude bienveillante est une bonne clée vers la réussite,• La peur est l’ennemi de l’entrepreneur• La somme de vos chutes fait que vous savez marcher.• Le succès est aussi la somme de vos échecs.
    22. 22. Le mot enthousiasme... Un Dieu intérieur Louis Pasteur Business Model Arena Comptoir Général, Oct, 12 Gilles Babinet @babgi Y croire, y croire... et encore y croire Ma devise personnelle

    ×