• Like

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

La stratégie de branding de Nike

  • 4,351 views
Published

Ce n'est jamais évident de vouloir résumer le marketing d'un géant, encore moins lorsque ce géant est le champion toute catégorie du branding. …

Ce n'est jamais évident de vouloir résumer le marketing d'un géant, encore moins lorsque ce géant est le champion toute catégorie du branding.

Pourtant, il est possible de craquer le code. De regarder n’importe quelle campagne de Nike et de se dire “Mais oui !”. Alors si vous aimez regarder des bonnes pubs et avoir un prétexte génial pour le faire en toute impunité (et même si vous détestez les pubs et que vous êtes plus Bourdieu ou Rogers), jetez un oeil à cette présentation.

Vous apprendrez pourquoi Nike s’appelle Nike (“naïqui” ? “nyqué” ? “naïk” ?), quel a été son plus gros challenge et, surtout, comment elle a su redéfinir des canons esthétiques pour faire correspondre l’image de l’homme idéal aux techniques qu’elle maitrise.
Oui, son plan a été simple : si l’homme ne correspond pas à Nike, il suffit de changer l’homme.

Et c’est un pari réussi.

Published in Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
4,351
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
19

Actions

Shares
Downloads
40
Comments
0
Likes
12

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. “Dans la littérature grecque ancienne et dans les arts plastiques, le corps masculin athlétique était le plus souvent le symbole d’une morale supérieure et un attribut central de la masculinité.”
  • 2. « Les classes populaires sont plus attentives à la force du corps (masculin) qu’à sa forme »
  • 3. « On peut demander à la gymnastique – c’est la demande populaire, que satisfait le culturisme – de produire un corps fort et portant les signes extérieurs de sa force, ou un corps sain – c’est la demande bourgeoise, qui trouve satisfaction dans une gymnastique essentiellement hygiénique. »
  • 4. “It became both universal and intensely personal. It spoke of sports. It invited dreams. It was a call to action, a refusal to hear excuses, and a licence to be eccentric, courageous and exceptional.”
  • 5. “It became both universal and intensely personal. It spoke of sports. It invited dreams. It was a call to action, a refusal to hear excuses, and a licence to be eccentric, courageous and exceptional.”
  • 6. “It became both universal and intensely personal. It spoke of sports. It invited dreams. It was a call to action, a refusal to hear excuses, and a licence to be eccentric, courageous and exceptional.”
  • 7. soi-idéal (normes intériorisées) Distance = degré de l’(in)adéquation soi-réel (son apparence physique)
  • 8. soi-idéal (normes intériorisées) soi-réel Distance = degré de l’(in)adéquation (son apparence physique) Réservoir de motivations pour diminuer cette distance
  • 9. “Tant que je ne ressens pas une urgence par rapport à mon apparence physique, je continue à ne pas faire de sport. Je suis satisfait de mon corps, même si parfois quand je me regarde dans la glace le matin, je ne suis pas content de ce que je vois.”
  • 10. « version idéalisée de nous-mêmes composée de contraintes sociales, expériences passées et auto-identification à des valeurs, message et role-modèles. »
  • 11. Point de vue de Nike :
  • 12. « By the way… si t’en achètes plusieurs paires par an, ça nous va aussi. Alors n’hésite pas à bien user tes semelles. »
  • 13. ‘You’d like to fight? Pick up someone of your own size. No, Pick up someone twice your size.’