• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Comprendre le seo, jargon et acronymes du référencement
 

Comprendre le seo, jargon et acronymes du référencement

on

  • 8,854 views

Liste non-exhaustive du jargon du référencement

Liste non-exhaustive du jargon du référencement

Statistics

Views

Total Views
8,854
Views on SlideShare
3,443
Embed Views
5,411

Actions

Likes
4
Downloads
61
Comments
0

13 Embeds 5,411

http://www.scoop.it 5253
http://www.entreprise-marketing.fr 55
https://twitter.com 44
http://lalist.inist.fr 31
http://www.trload.net 14
http://brunotison.tumblr.com 5
http://feeds.feedburner.com 2
http://fdebailleul.tumblr.com 2
https://hootsuite.scoop.it 1
http://news.google.com 1
http://messagerie-12.sfr.fr 1
http://messagerie-13.sfr.fr 1
http://messagerie-11.sfr.fr 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Comprendre le seo, jargon et acronymes du référencement Comprendre le seo, jargon et acronymes du référencement Document Transcript

    • Comprendre le SEO: Jargon et acronymes du référencement Le monde du référencement et d’Internet en général a son langage et ses « codes ». Que l’on soit novice ou même initié, il y a souvent un moment où une conversation avec des experts SEO peut être un peu du chinois ! Alors pour simplifier tout ça, nous avons compilé une liste des acronymes ou simplement du vocabulaire généralement utilisé par les référenceurs pour vous aider à décrypter tout ça. Ne vous étonnez pas de voir beaucoup d’acronymes basés sur des mots ou expressions anglais, nous les utilisons beaucoup, « SEO » en est le parfait exemple. A tous les référenceurs, faites lire ce document à vos clients ;-) 301: Document déplacé de façon permanente Une redirection 301 signifie que la page recherchée n’est plus disponible de façon définitive et qu’elle est remplacée par une autre. Cela informe les moteurs de recherche qu’il faut mettre à jour leur index et transfère une bonne partie de la notoriété de l’ancienne page vers la nouvelle. 404: Page ou ressource non trouvée L’erreur 404 est un code d’erreur renvoyé par le serveur d’hébergement pour indiquer que la ressource demandée, le plus souvent une page web, n’existe pas. Pour vérifier si votre site a des 404, vous pouvez par exemple utiliser un outil fourni par Google : Google Webmaster Tools. 503: Service temporairement indisponible ou en maintenance Service temporairement indisponible ou en maintenance Ce code est retourné par le serveur d’hébergement lorsqu’une page est temporairement indisponible, c’est souvent le cas lors de la maintenance d’un site internet. Les moteurs de recherche sont donc informés que la page sera bientôt de retour afin qu’ils ne l’enlèvent pas de leur index. ALGORITHME Un algorithme est un ensemble de suite logique créé dans le but de faire différentes actions en fonction de données d’entrée. Un exemple très simple serait un programme permettant de dire « bonjour », « bon aprem » ou bien « bonsoir » en fonction de l’heure.
    • Maintenant pour parler SEO, l’algorithme de Google correspond à l’ensemble des traitements et des calculs appliqués aux pages web présentes dans l’index du moteur afin de déterminer leur classement dans les pages de résultats en fonction de la recherche effectuée. ALT L’attribut ALT est un champ optionnel de codage HTML lié à la balise image qui permet de spécifier un texte devant s’afficher si l’image n’apparait pas dans le navigateur ou dans la messagerie mail. C’est utile pour le côté « accessibilité » permettant par exemple aux non voyants d’avoir un mini descriptif pour chaque image. Cela est donc utilisé par les moteurs de recherche pour mieux comprendre de quoi traitent les images. ANCRE Cela peut être deux choses, à la base une ancre est un lien qui permet de se rendre directement sur une position précise de la page d’un site web (on en voit souvent sur les pages de FAQ), maintenant en référencement vous entendrez souvent parler de « l’ancre d’un lien », ce qui signifie en fait le texte sur lequel le lien est appliqué. Par exemple un lien cliquez ici a comme ancre « cliquez ici » API: Interface de programmation (Application Program Interface) C’est l’ensemble des fonctions mises à disposition par une bibliothèque logicielle, un système d’exploitation ou un service. Une description un peu barbare pour dire en gros que l’on peut faire un programme qui va se connecter à un service pour donner ou récupérer des informations. Par exemple nos outils SEO internes se connectent automatiquement au service de statistique Google Analytics pour récupérer des informations pour les sites de nos clients. Cela est particulièrement utile lorsqu’il y a de gros volumes de données. ADSENSE Il s’agit d’un réseau mis en place par Google de sites internet étant prêts à afficher de la publicité AdWords moyennant des revenus. Toute personne ayant un site (et un trafic un minimum intéressant sinon c’est inutile…) peut définir un espace publicitaire et laisser Google le gérer. A la fin de chaque mois vos revenus dépendront du nombre de pubs et/ou du nombre de clics effectués sur les pubs affichées sur votre site. L’ensemble des sites proposant ces espaces publicitaires avec Google AdSense s’appelle le réseau display. ADWORDS (ADW) Le système publicitaire de Google AdWords vous permet d’afficher de la pub en haut et à droite sur les pages de résultats de recherche. Il s’agit d’un système de semi-enchère au clic. En fonction des mots clés sur lesquels vous souhaitez apparaitre cela vous coutera par exemple 0,20€ du clic ou bien
    • 3€ du clic ou plus ! Vous pouvez aussi afficher de la pub dans le réseau display. On appelle souvent les publicités AdWords des liens commerciaux ou même du référencement payant. AFFILIATION C’est une technique marketing permettant à un e-commerçant (affilieur) de diffuser son catalogue de produits sur des sites web affiliés. AJAX: (Asynchronous JavaScript and XML) Permet de construire des applications Web et des sites web dynamiques. Il faut faire attention du point de vue du référencement car bien souvent des sites web sont construits entièrement en Ajax et cela a souvent pour conséquence que toutes les pages du site aient la même url… BACKLINKS Ce sont les liens pointant vers un site ou une page Web. Cela a été à la base du fameux algorithme de Google « Pagerank ». De nombreux systèmes d’échange de liens se sont mis en place sur Internet à cause de cela pour déjouer Google et faire remonter son site. Cela reste encore aujourd’hui un critère très important du référencement naturel, même si cela est petit à petit remplacé par des signaux sociaux provenant de plateformes et réseaux sociaux Facebook / Twitter / Google + … On appelle souvent les backlinks des « liens entrants ». BALISE Les balises HTML sont les éléments de base du codage HTML d’une page web. Invisibles pour l’internaute (sauf en activant l’affichage du code source), elles sont interprétées par le navigateur pour la composition de la page. Cela permet de définir la structure du site et aussi du contenu, comme avec les balises H1/H2 par exemple qui sont importantes pour le référencement naturel. BL: Voir « Backlinks » BLACK HAT Une pratique dite Black Hat est une technique de référencement naturelle considérée comme discutable, non éthique et / ou punissable par les moteurs de recherche ou les professionnels du référencement. En général cela signifie qu’elle ne respecte pas les consignes des moteurs de recherche. Il faut savoir que ces fameuses consignes (notamment celles de Google) évoluent régulièrement et donc une action qui pouvait être bien vu par les moteurs de recherche pendant un moment peut être pénalisée plus tard…au bon vouloir des moteurs de recherche. Certaines pratiques peuvent même être illégale, mais en général on ne les fait pas par hasard et ceux qui les font savent très bien ce qu’ils font et sont conscients des risques !
    • BOT Un bot informatique est un agent logiciel automatique ou semi-automatique qui interagit avec des serveurs informatiques. Un bot se connecte et interagit avec le serveur comme un programme client utilisé par un humain, d’où le terme « bot », qui est la contraction de « robot ». Il y a par exemple le bot de Bing, de Google, de Yahoo…qui viennent régulièrement voir votre site afin d’y découvrir de nouveaux contenus ou pages. Les bots ne voient pas forcément tout, ils vont principalement suivre tous les liens qu’ils connaissent ou découvrent. Si vous avez par exemple un moteur de recherche sur votre site et qu’il n’y a aucun lien vers des pages de résultats, le bot ne fera pas de recherches pour voir les résultats…cela sera invisible pour lui, donc attention ! Voir aussi « CRAWLER » CACHE Le cache est un système de mémoire intermédiaire qui permet d’accéder plus rapidement à une information récente. Cela peut-être dans le navigateur (pour afficher plus rapidement les pages web chargées récemment) ou bien sur un serveur pour servir une page générée il y a peu. Ce qui explique souvent que les internautes ne voient pas les dernières modifications visuelles faites par les webmasters (notamment les modifications dans le fichier CSS) et que l’on demande généralement a de faire un « CTRL + F5 » dans son navigateur pour forcer le téléchargement de tous les éléments visuels de la page. Certains navigateurs sont plus réticents que d’autres et il faut parfois le faire plusieurs fois (Chrome…). Il est possible de désactiver ce cache (uniquement conseillé pour les développeurs). CANONICAL Link rel= »canonical » est une balise HTML reconnue par les 3 principaux moteurs de recherche et qui a pour fonction de simplifier la gestion des contenus dupliqués. On peut donc indiquer aux moteurs de recherche que le contenu disponible sur une page provient en fait d’une autre page. COOKIE Un cookie est un fichier texte enregistré sur le disque dur de l’ordinateur et qui contient des informations sur la navigation effectuée sur les pages d’un site… big brother est parmi nous ! COMPARATEUR DE PRIX Un comparateur de prix est un service web qui permet de comparer les prix de produits sur Internet. Il en existe plein et certains sont spécialisés dans certains secteurs d’activité ou type de produits. En voilà quelques-uns : Google Shopping, LeGuide.com, cherchons.com, Nextag, shopping.com, idealo.fr, kelkoo et plein d’autres Ils fonctionnent souvent au CPC (coût par clic) et certains au CPA (coût par acquisition).
    • CMS: Système de gestion de contenu (Content Management System) En gros cela vous permet d’avoir une interface web vous permettant de modifier le contenu et d’ajouter ou enlever des pages sur votre site. Il y a de nombreux CMS connus (bien souvent Open Source) : WordPress, Joomla, Drupal, Typo3… CPA: Coût par Acquisition (Cost Per Acquisition) Pour faire simple, vous ne payez que si une vente est générée grâce à la pub. Cela correspond généralement à un pourcentage de commission sur la vente, en moyenne 5% mais cela varie et peut être facilement 10%. Attention, il y a aussi un CPA dans Google AdWords, mais cela est une unité de mesure du coût d’une campagne publicitaire. CPC: Coût Par Clic (Cost Per Click) Mode de facturation d’espaces publicitaires (comme Google AdWords ou la plupart des comparateurs de prix). Vous cliquez, quelqu’un paie ! CPL: Coût par prospect (Cost Per Lead) Mode de facturation à la performance basé sur le nombre de contacts commerciaux qui ont sont générés. La qualification des prospects reste à définir et cela est plus ou moins ciblé. CPM: Coût pour mille (Cost Per Thousands) Unité de mesure comparative du coût des campagnes de publicité. Certaines campagnes publicitaires peuvent être facturées en fonction du nombre de fois que la pub est affichée. CTA: Affichage publicitaire contextuel (Content Targeted Advertising) Cela consiste à afficher de la pub qui soit pertinente en function du contenu de la page sur laquelle elle se trouve. C’est par exemple ce que fait Google avec AdWords, la pub est pertinente et en relation avec la recherche effectuée, ou bien avec Google AdSense la pub est fonction du contenu du site et de la page en question. CTR: Taux de clic (Click Through Rate) Méthode souvent utilisée pour déterminer l’efficacité d’une campagne publicitaire en fonction du nombre de clics sur les annonces et du nombre de pages vues. Cela s’applique aussi dans le référencement naturel où l’on va par exemple parler du taux de clic sur la page de résultats de recherche en fonction de la position. Selon les dernières études (2012) en moyenne la première position sur Google en résultats naturels récupère environ 25 à 35% des clics
    • (cela dépend du nombre de pubs AdWords et des autres éléments affichés avec la recherche universelle : images, vidéos, news, produits, carte…) CRAWLER Robot d’indexation – Araignée du Web (web crawler ou web spider) Logiciel qui explore automatiquement le Web, généralement conçu pour collecter les ressources (pages Web, images, vidéos, documents Word, PDF ou PostScript, etc.), afin de permettre à un moteur de recherche de les indexer. Voir aussi « BOT » CRO : Optimisation du taux de conversion (Conversion Rate Optimization) Différentes actions peuvent permettre d’améliorer l’efficacité d’un site internet. Nous faisons souvent du CRO pour les sites ecommerce afin qu’ils génèrent plus de ventes ou bien sur des sites institutionnels afin qu’ils génèrent plus d’appel ou bien de formulaires de contact par exemple. Une des actions souvent réalisées est d’améliorer l’ergonomie et la présentation d’un site, auquel cas on peut faire du HeatMap et des tests A/B. CSS: Feuilles de style (Cascading Style Sheets) Langage qui permet de gérer la présentation d’une page Web. Par exemple on peut contrôler la police, la taille et la couleur des textes, la taille des images et des colonnes de contenus du site… CDN: Content Delivery Network Constitué d’ordinateurs reliés en réseau à travers Internet et qui coopèrent afin de mettre à disposition des utilisateurs du contenu ou des données. C’est par exemple ce que fait Google afin d’être plus rapide à répondre à vos recherches. Ça ne sera pas forcément le même serveur de Google qui affichera le site selon que vous soyez à Paris ou à Nice. Bien sûr cela se fait aussi souvent entre pays… Le principal avantage est d’augmenter la rapidité d’affichage du site. Cela explique aussi que les résultats de recherche de Google ne soient pas toujours les mêmes (car tous les serveurs ne sont pas exactement synchronisés à l’instant T). DOFOLLOW À l’inverse du Nofollow, le Dofollow indique aux moteurs de recherche de prendre en compte des liens sur les pages Web DLR: Ratio de liens profonds (Deep Link Ratio) Une façon de mesurer la qualité du netlinking (ou des backlinks) effectués pour un site en mesurant le ratio du maillage des pages profondes.
    • DNS: Système de noms de domaine (Domain Name Server) Service permettant de traduire un nom de domaine en informations de plusieurs types qui y sont associées, notamment en adresses IP de la machine portant ce nom. Pour faire simple cela vous évite de connaitre l’adresse IP des sites que vous souhaitez consulter, il suffit de se souvenir du nom. C’est un peu comme un annuaire téléphonique. DMOZ: Annuaire de Mozilla (Directory – Mozilla) Il s’agit d’annuaire créé le 5 juin 1998 est disponible dans plus de 78 langages et qui a la particularité d’être géré par de vraies personnes et qui a une très bonne notoriété. Google s’en est servi pendant longtemps pour la description des sites. DUPLICATION DE CONTENU On parle de duplication de contenu lorsque l’on retrouve des blocs de contenus identiques ou similaires sur un même nom de domaine ou sur différents domaines. Cela est pénalisant pour le référencement naturel (voir notamment « canonical »). Certains sites vous aident à trouver vérifier la duplication de contenu comme plagium ou copyscape. EMD: Exact Match Domain Pratique consistant à déposer un ou plusieurs noms de domaine correspondant au(x) mot(s) saisi(s) par l’internaute lors d’une requête correspondant à un univers d’activité donné. Google a récemment mis à jour leur algorithme afin de pénaliser certains sites ayant trop de mots clés dans leur nom de domaine (encore un peu efficace pour le référencement mais il faut faire attention !). EXPRESSION EXACTE Mode de correspondance ou de ciblage mot clé proposé par Google dans le cadre de son programme de liens commerciaux Adwords. Un mot clé mis en expression exacte ne déclenche l’affichage de l’annonce que si on retrouve la chaine de caractères dans la requête saisie sur le moteur, que celle-ci comporte ou non des mots clés en plus. EXPRESSION LARGE Une expression large ou une requête large est, dans le cadre d’une campagne de liens commerciaux Adwords, l’option par défaut de correspondance entre un mot clé acheté par un annonceur et le mot clé utilisé lors d’une requête. Cela prend donc en compte les variantes singulier/pluriel par exemple. EXPRESSION REGULIERE
    • Il s’agit d’une chaine de caractères décrivant un ensemble de caractères possibles selon une syntaxe précise. Parce qu’un exemple est mieux qu’une phrase compliquée, cela peut servir à valider les champs d’un formulaire de contact. Pour valider le format d’une adresse mail, celle-ci doit contenir du texte sans espace puis un ‘@’ puis du texte encore sans espace et/ou avec des chiffres ou quelques caractères spéciaux comme le ‘-‘ puis un ‘.’ et finalement une extension du style ‘.fr’ FAI: Fournisseur d’accès Internet Free, Orange, SFR, Numericable… FACEBOOK (FB) Dois-je vraiment décrire Facebook C’est LE réseau social par excellence sur Internet permettant de publier des informations (photographies, liens, textes, etc.) avec la possibilité d’en contrôler leur visibilité par différentes catégories ou groupe de personnes. FERME DE LIENS: (LINK FARM) Méthode utilisée pour augmenter artificiellement l’importance d’un site dans les moteurs de recherche. Le principe est de créer un certain nombre de sites uniquement dans le but de se renvoyer des liens les uns vers les autres et bien souvent faire remonter un site en particulier (un MFA). FOLLOWER Quelqu’un qui suit quelqu’un d’autre sur Twitter. Google Analytics (GA) Service d’analyse d’audience d’un site Web gratuit proposé par Google. C’est très bien fait et assez puissant, après si Google le donne gratuitement c’est qu’il aime bien avoir beaucoup de données sur tout le monde ! Google Plus (G+) Réseau social créé par Google, lancé en juin 2011, permettant de partager des informations avec des contacts, classés par cercles. Oui, Google essaie de concurrencer Facebook ! Google Webmaster Tools (GWT) Service gratuit proposé aux webmasters par Google pour la gestion de leurs sites. On peut par exemple voir le niveau d’indexation de son site, des backlinks, les erreurs 404… bref des infos utiles.
    • H1 / H2 / H3… Les balises H1, H2, H3,..H6 sont des balises de structuration sémantique du contenu des pages web. La balise H1 correspond aux titres de premier niveau, la H2 de deuxième niveau, etc… Chaque page d’un site devrait avoir une balise H1 et peut avoir plusieurs H2 / H3… mais il faut idéalement respecter leur ordre d’imbrication. Ces balises (surtout H1 / H2) sont importantes pour le référencement. HEATMAP: Carte de chaleur A la base cela représente les points et temps de fixation du regard sur une page web lors d’étude (on pose un casque sur la tête des gens pour suivre le mouvement de leurs yeux en anglais « eye tracking »). Mais on peut également faire une carte de chaleur des mouvements et clics de souris des internautes sur une page. Ce qui est particulièrement utile pour analyser leur comportement et détecter si d’éventuelles améliorations ergonomiques sont possibles. Il est même possible d’analyser le heatmap en fonction de la provenance des internautes (ceux qui visitent votre site en provenance de Facebook ne vont pas nécessairement se comporter comme ceux qui viennent de Google). HTACCESS Les fichiers .htaccess sont des fichiers de configuration des serveurs web Apache (type Unix) permettant notamment de définir des règles pour la réécriture des urls et les redirections. Les serveurs IIS de Microsoft ont un autre système similaire. HTML: (Hypertext Markup Language) C’est le langage informatique utilisé sur internet pour créer des pages web, les sites utilisant PHP ou du .net génère en fait des pages HTML à la sortie. HTTP: (HyperText Transfer Protocol) C’est par l’intermédiaire de protocole de transfert sur internet que sont transmises les pages Web qui sont présentée dans votre navigateur internet. HTTPS: Hypertext Transfer Protocol Secure Protocole de communication encrypté utilisé pour l’accès à un serveur Web sécurisé. C’est le cas par exemple sur les sites ecommerce lors du paiement, ou bien sur la page de la banque demandant les informations bancaires. Cela encrypté les informations échangées entre votre ordinateur et le serveur sur Internet.
    • IFRAME Nom d’une balise HTML qui permet d’intégrer une page HTML au sein d’un autre document HTML. Cela n’est pas bon pour le référencement, les moteurs de recherche ne voit pas ce qu’il se trouve dans cette balise, nous avons déjà vu des sites entier fait avec des frames et donc zéro texte pour Google ! INDEX /INDEXATION L’indexation par un moteur de recherche est la procédure par laquelle il « répertorie » et classe les pages accessibles sur Internet avant de pouvoir les restituer sur les pages de résultats. Il est possible de voir quel est son niveau d’indexation dans Google Webmaster Tools, ou bien on peut également utiliser la commande « site: » dans Google. IP: Internet Protocol (Address) Numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet. Il est possible d’avoir une adresse IP dédiée pour un site ou bien de la partager avec d’autres sites (on parle alors d’adresse IP mutualisée). ISP: Voir « FAI » JAVASCRIPT (JS) Langage de script orienté objet principalement utilisé dans les pages HTML, cela permet d’ajouter plus de « fluidité » et d’avoir des interfaces plus réactives sans avoir à recharger toute la page web suite à une action. Voir aussi « AJAX » KPI: Indicateurs clés de performance (Key performance indicators) Déterminent les facteurs pris en compte pour mesurer l’efficacité ou la rentabilité d’un site Internet, du référencement naturel ou d’une campagne publicitaire. Cela peut être par exemple le taux de conversion, le nombre de visiteurs, le panier moyen… LIEN ENTRANT: Voir « Backlinks » LIEN EXTERNE: Voir « LIEN SORTANT »
    • LIEN INTERNE Désigne un lien d’une page web qui redirige vers une autre page du même site web. On parle souvent de « maillage interne ». LIEN SORTANT Fait référence à un lien qui fait sortir des visiteurs d’un site web vers un autre site. Si vous faites un lien vers un autre site, on dit que vous lui faites un « BACKLINK » LSA: Analyse sémantique latente (Latent Semantic Analysis) Procédé de traitement des langues naturelles, dans le cadre de la sémantique vectorielle (oui celui-là est plus technique et je ne vais pas m’attarder dessus dans cet article, peut-être un prochain article ?!) MCC: (My Client Center) Cela désigne le centre multi-comptes de Google AdWords pour les agences, qui permet de gérer de nombreux comptes AdWords dans la même interface. META Un élément meta (ou métaélément, ou balise meta, ou meta tag par analogie avec l’anglais) est une information sur la nature et le contenu d’une page web, ajoutée dans l’en-tête de la page au moyen de marqueurs HTML. Il y a par exemple le meta ‘title’ ou la meta ‘description’ qui sont encore prises en compte par Google. Vous pourrez par exemple remarquez que la meta description est souvent reprise par Google dans la page de résultats de recherche. Le meta ‘keyword’ a largement été abusé est n’est plus pris en compte par les moteurs de recherche depuis longtemps. MFA: (Made For Advertising) Pages ou sites crées uniquement pour présenter des annonces publicitaires. De nombreux black hat (et pas qu’eux d’ailleurs) font des sites qu’ils vont référencer uniquement dans le but de faire de l’argent avec la publicité AdSense diffusée, ou bien avec de l’affiliation (souvent pour le Poker ou autres secteurs très rémunérateurs !) NEGATIVE SEO (NSEO) Ensemble de techniques qui vise à faire reculer le ou les sites de la concurrence dans les résultats des moteurs de recherche ou à favoriser l’apparition et le positionnement de contenus négatifs à l’égard de ces concurrents. Cela s’est accentué avec la mise à jour « Google Pinguin » qui pénalise les sites
    • ayant des liens de mauvaise qualité… et hop certains créent de mauvais petits liens vers les concurrents…Il y a évidemment de nombreuses autres techniques, bien plus néfastes. NETLINKING Actions permettant de créer ou de générer des Backlinks. NOFOLLOW L’attribut nofollow (de l’anglais no follow, ne pas suivre) sert à spécifier que le lien en question ne doit pas être pris en compte par les moteurs de recherche. OPEN SOURCE Ce qui signifie “code source ouvert”, s’applique aux logiciels dont la license respecte certains critères (voir wikipedia pour plus de détails). Pour faire simple cela signifie que le logiciel en lui-même est gratuit, pas de licence d’utilisation et un accès au code source. Il est donc possible de le consulter et le modifier. En général et selon la plateforme ou programme concerné, il y a une communauté plus ou moins grande qui accompagne le projet et propose régulièrement des mises à jour et améliorations. En tant que référenceurs, nous apprécions particulièrement les technologies open source car cela ne nous bride pas pour les optimisations et nous pouvons modifier et améliorer un site au besoin. OSE: Open Site Explorer Outils d’analyse du volume et de la qualité des backlinks fournit par SEOMOZ, une société américaine basée à Seattle, qui est notamment connu pour son blog et ses contenus qualitatifs dans le monde du SEO. PAGE RANK (PR) Note allant de 0 à 10 attribuée par Google en fonction des liens pointant vers un site Internet. C’est l’algorithme qui a fait la notoriété de Google. Il analyse la quantité et la qualité (le « poids » ou notoriété) des pages faisant des liens vers une page. Voir aussi « Backlinks ». PANDA Nom de code d’un changement important dans l’algorithme de Google (février 2011), visant à pénaliser les sites de mauvaise qualité qui dégradent la pertinence des résultats, notamment avec la duplication de contenu. Officieusement on pense qu’il s’agit principalement d’une façon pour Google de pénaliser les comparateurs de prix (qui ont du contenu dupliqué car ils reprennent les fiches de vos articles) afin
    • de mettre en avant son propre comparateur de prix gratuit « Google Shopping ». Une fois que son comparateur est bien utilisé, Google annonce qu’il devient payant… quelle surprise ! Pour info il faut un compte AdWords à présent pour afficher ses produits. PINGUIN Après le PANDA, le PINGUIN ! Un vrai zoo…C’est donc une mise à jour de Google qui lutte contre des techniques SEO black hat et qui pénalise les sites qui utilisent des techniques de sur-optimisation. Cela touche également les sites ayant beaucoup trop de liens (backlinks) de mauvaises qualités. Cela peut être le cas si l’on a un mauvais ratio entre le nombre total de liens entrants et le nombre de sites faisant des liens (il n’est pas « naturel » d’avoir une moyenne de 100 backlinks par nom de domaine…) et d’avoir trop de liens avec toujours la même ancre. PLACE DE MARCHE Il s’agit de sites internet sur lesquels on peut mettre en vente des articles, les plus connus étant eBay, Amazon, PriceMinister, Rue du commerce ou CDiscount. PPC: Rémunération au clic (Pay Per Click) Modèle de publicité en ligne par lequel un annonceur verse un certain montant à un éditeur qu’il a choisi pour promouvoir une campagne publicitaire donnée (souvent sous forme de lien ou d’une bannière). Un bon exemple est le système publicitaire Google AdWords. Voir « CPC ». PHP: PHP Hypertext Preprocessor Langage de scripts libre principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP. Ce langage génère par la suite du code HTML afin d’être interprété par les navigateurs internet. RECHERCHE UNIVERSELLE: (UNIVERSAL SEARCH) Il s’agit d’un concept qui vise à afficher une multitude d’information sur la page de résultats de recherche en provenance de différentes base de données, comme par exemple des images, des vidéos, des news, des cartes… REDIRECTION Une redirection sur un site web permet de rediriger un visiteur de façon automatique d’une page ou adresse vers une autre. Voir aussi « 301 ».
    • REECRITURE D’URL Méthode utilisée sur les sites web dynamiques permettant de présenter des adresses plus propre et plus lisible, notamment en y intégrant des mots clés, ce qui est utilisé en référencement naturel. Voir aussi « HTACCESS » REFERENCEMENT Le référencement, ou référencement naturel ou encore référencement organique consiste améliorer la visibilité d’un site itnernet et plus globalement sa rentabilité. Cela est généralement découpé en 2 grandes parties : la partie sur le site et la partie sur internet. Optimiser un site internet peut toucher: la structure, le contenu, les éléments visuels, le code source, l’hébergement… La partie sur internet consiste souvent à des actions de netlinking mais peut toucher d’autres aspects. REFERENCEMENT PAYANT: Voir SEA REGEX: (Raccourci de « regular expression » en anglais) Voir EXPRESSION REGULIERE RESEAU DISPLAY: Voir « ADSENSE » ROBOTS.TXT Fichier texte permettant d’indiquer aux moteurs de recherche quels sont les contenus à voir et ceux à éviter pour l’indexation, ainsi que l’endroit où se trouve le fichier sitemap.xml ROI: Retour sur Investissement (Return on Investment) Calcule du pourcentage de rentabilité d’un investissement, on le mesure pour les prestations de référencement, les campagnes AdWords, les comparateurs de prix… Chaque « levier » utilisé doit être rentable ! RSS: Really Simple Syndication Famille de formats de données utilisés pour la syndication de contenu Web. Permet par exemple de recevoir les articles postés sur des sites directement dans un logiciel sur son ordinateur, sur des sites ou bien sur son smartphone. Cela semble voué à disparaître, du moins selon Google, puisqu’il arrête son propre service de suivi de RSS.
    • RTB: Real Time Bidding Utilisé dans le domaine de la publicité Internet pour désigner le principe des enchères en temps réel, un exemple type est Google AdWords. SCRIPT Programme informatique qui ne nécessite pas de compilation avant d’être exécuté. Pour fonctionner, les scripts doivent être interprétés par un programme ou un serveur dédié au langage dans lequel ils ont été écrits. Un exemple est JAVASCRIPT SEA: Publicité sur les moteurs de recherche (Search Engine Advertising) Référencement payant ou liens sponsorisés, voir « Google AdWords » mais cela peut également se faire sur Bing. Même si Facebook n’est pas un moteur de recherche, il est possible aussi d’inclure la publicité sur Facebook dans le SEA. SEO: Référencement naturel (Search Engine Optimization) Voir « REFERENCEMENT » SEM: Search Engine Marketing SEM = SEO + SEA + SMO (court comme définition mais c’est exactement ça !) SITEMAP Le plan du site, généralement une page listant toutes les pages importantes d’un site web. SITEMAP.XML Le fichier Sitemap XML d’un site Web est le plan du site dans un format particulier et qui permet aux robots des moteurs de recherches de parcourir plus facilement les pages des sites web. SMO: Optimisation sur les médias sociaux (Social Media Optimization) Largement inspiré du SEO, il s’agit d’une discipline touchant les plateformes sociales (réseaux sociaux voire même plateformes vidéo comme Youtube) et qui touche au marketing viral, à la création et/ou animation de page sur ces réseaux et de la gestion de l’e-réputation.
    • SERP: Search Engine Result Page Page de résultats d’un moteur de recherche. SAS: Software as a Service Modèle de logiciel commercialisé non pas sous la forme d’un produit (en licence définitive), que le client peut installer en interne sur son ordinateur ou bien ses serveurs, mais est accessible comme un service à distance, par Internet. SPIDER Logiciel utilisé par les moteurs de recherche pour indexer tous les mots-clés contenus sur les sites Web. Voir « CRAWLER » TAG En référencement, le tag de tracking est un code inséré dans le code HTML d’une page web pour enregistrer le passage d’un internaute (par exemple pour Google Analytics). TAUX DE CONVERSION Le taux de conversion d’un site web marchand désigne le plus souvent le ratio ([nombre d’actions réalisées/visiteurs]*100) donnant le pourcentage de visiteurs réalisant par exemple un achat au cours de la visite d’un site ou suivant un certain laps de temps après la visite. TAUX DE REBOND: Le taux de rebond est le pourcentage d’internautes qui sont entrés sur une page Web et qui ont quitté le site après, sans consulter d’autres pages. TEST A/B L’A/B testing est une procédure qui permet de mesurer l’impact d’un changement de version d’une variable sur l’atteinte d’un objectif (clic, validation, remplissage d’un formulaire, etc..). On peut par exemple modifier une fiche produit d’un site ecommerce en changeant la taille de l’image, la couleur des boutons, mettre en place des éléments de réassurance…afin de générer plus de ventes.
    • TITLE Balise HTML qui définit le texte du titre d’une page web, cela est souvent repris par Google dans la page de résultats de recherche. TPE Terminal de paiement électronique, souvent utilisé pour les sites e-ecommerce. TRUST RANK (TR) Algorithme d’analyse de l’information déposé par Google dont le but est de définir un indice de confiance pour l’ensemble des résultats fournis par le moteur. TWITTER Il s’agit d’un service de microblogage permettant aux utilisateurs d’envoyer ou de publier des messages brefs (TWEET) limités à 140 caractères. Il est possible de s’abonner aux flux de Tweet de n’importe quel utilisateur. TWEET (aussi TW) voir « TWITTER » URL: Localisateur uniforme de ressource (Uniform Resource Locator) Une adresse web permettant d’accéder à un site internet. Dans notre cas http://www.web-alliance.fr est l’url de notre page d’accueil. URL SHORTENER Système permettant de réduire la taille des urls, particulièrement utile pour écrire des Tweet et partager de l’information puisque la taille des messages est limitée. Voir « TWITTER » W3C: World Wide Web Consortium Organisme de normalisation (but non-lucratif), chargé de promouvoir la compatibilité des technologies internet et les évolutions. WHITE HAT Désigne les « bonnes » pratiques permettant d’améliorer la visibilité des sites Internet sur les moteurs de recherche, enfin tout cela est très subjectif et au bon vouloir des moteurs de recherche.
    • XML: Langage de balisage extensible (Extensible Markup Language) Langage informatique de balisage générique qui dérive du SGML, en gros cela permet de formaliser de l’information, un peu comme pour une base de données. Cela est par exemple utilisé pour le sitemap.xml