Rfid
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
Uploaded on

Identification par RFID, Présenté par Wahiba MELLAOUI, Directrice Adjointe du projet d’Implémentation du PMO/MPTIC pour le Programme e-Algérie

Identification par RFID, Présenté par Wahiba MELLAOUI, Directrice Adjointe du projet d’Implémentation du PMO/MPTIC pour le Programme e-Algérie

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • ca depends de kel type de puces tu parle...we can import everything anyway, just becarful for regulation Khaled
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • merci Yacine
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • good doc
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • sq il existe ces puces en algerie ??
    Are you sure you want to
    Your message goes here
No Downloads

Views

Total Views
5,089
On Slideshare
5,088
From Embeds
1
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
222
Comments
4
Likes
1

Embeds 1

http://www.slashdocs.com 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. IDENTIFICATION AVECLA RFIDPrésenté par Wahiba MELLAOUI, Directrice Adjointe du projet d’Implémentation duPMO/MPTIC pour le Programme e-Algérie
  • 2. 1. Définition de la traçabilité2. Historique de la traçabilité3. Objectif et principe fondamental de la RFID4. Historique de la RFID5. Pourquoi la RFID6. Composant et fonctionnement du système RFID7. Les différents types de tags et leurs spécificités8.RFID Vs Code barres9. Complémentarité des Technologies10. Application RFID11. Aller vers des fournisseurs de solutions RFID On-Shelf12. Gestion de Projet RFID13. Facteur ROI14. Etude de cas15. Questions en débats16. RFID : ce que dit la loi informatique et libertés (l’Union Européenne)17. l’Impact de la RFID sur l’économie Algérienne18. Conclusion19. Références
  • 3. 1. Définition Traçabilité
  • 4. 1. Définition Traçabilité La traçabilité est définie comme la gestion des mouvements,l’aptitude à retrouver l’historique, l’utilisation ou la localisationd’un article ou d’une activité, au moyen d’une identificationenregistrée (ISO 8402). Elle permet de suivre et donc de retrouver un produit ouun service depuis sa création (production) jusqu’à sadestruction (consommation).
  • 5. 2. Historique de la Traçabilité
  • 6. 2. Historique de la Traçabilité Elle a apparue sous sa forme la plus moderne, dans le milieu des années 80, latraçabilité répondait alors à un simple souci logistique: elle garantissait un contrôle desflux de marchandises au sein d’une chaîne de partenaires, permettant de sérieuseséconomies. Aujourd’hui, elle concerne tous les secteurs d’activités (agroalimentaire, pharmacie,aéronautique, gouvernement, transport, sécurité, distribution, médicale, militaire,construction, logistique, chaines de production, etc...). Elle s’avère indispensable pour des raisons autres que purement logistiques: relationde confiance envers le consommateur, contraintes réglementaires et légales,normalisation, rappel de produits défectueux, commerce électronique identification,sécurité des usagers et/ou des consommateurs...
  • 7. 3. Objectifs et principefondamental de la RFID
  • 8. 3. Objectifs et principe fondamental de la RFID Labréviation RFID signifie “Radio Frequency IDentification”, en Français,“Identification par Radio Fréquence”. Elle fait partie des technologies d’identification automatique, au mêmetitre que la reconnaissance optique de caractères ou de codes barre.
  • 9. 3. Objectifs et principe fondamental de la RFID Cette technologie permet d’identifier un objet ou une personne, d’ensuivre le cheminement et d’en connaître les caractéristiques à distancegrâce à une étiquette émettant des ondes radio, attachée ou incorporée àl’objet ou à la personne. La technologie RFID permet la lecture des identifiants même sans lignede vue directe et peut traverser de fines couches de matériaux (peinture,neige, boites etc.).
  • 10. 3. Objectifs et principe fondamental de la RFID
  • 11. 4. Historique de la RFID
  • 12. 4. Historique de la RFID Lidentification radiofréquence, ou RFID, résulte du mariage de deux technologies: latechnologie radio et celle de lélectronique à laquelle sest substitué aujourdhui celle dela microélectronique.1935-1940: Origines de la RFID lors de la seconde Guerre Mondiale.Chez les alliés, la différenciation des avions amis et ennemis sur les radars est possiblegrâce à la RFID. Dimposant tags ou transpondeurs sont placés dans les avions amis afin de répondrecomme amical à linterrogation des radars. Ce système IFF (Identify: Friend or Foe) fut la première utilisation de la RFID. Aujourdhui encore, le contrôle du trafic aérien est basé sur ce principe
  • 13. 4. Historique de la RFID Fin1970: La RFID se répand dans le secteur privé. Sa technologie est transférée versle secteur privée (1977: laboratoire scientifique de Los Alamos).Une des toutes premières applications commerciales est lidentification du bétail (1978:Identronix Research Californie). Début 1980 : Fabrication des premiers Tags, apparition du tag passif grâce auxavancées technologiques. Le début des années 80 marque la fabrication et lacommercialisation de tags par de nombreuses firmes Européennes et Américaines. 1990: Début de la standardisation pour une interopérabilité des équipements RFID àcommencer par les cartes à puces puis les systèmes tags--‐lecteurs de manière générale
  • 14. 4. Historique de la RFID 2004: Apparition d’une organisation EPC global (Organisation sans but lucratif ayantpour mission première de développer un standard définissant un système d’identifiantunique par objet EPC (Electronic Product code), destiné à être intégré dans uneétiquette électronique identifiable par radiofréquence (RFID).L’étiquette RFID sera le support du système EPC (Electronic Product Code, soitCode produit électronique), représentant « le réseau de la traçabilité des objets». En France, c’est EPC Global France, émanation de GS1-France (ex Gencod-EanFrance), qui en assure le développement et la promotion.
  • 15. 5. Pourquoi la RFID
  • 16. 5. Pourquoi la RFIDLes technologies RFID ne sont pas des solutions en soit, mais des « technologiessupport » qui ouvrent la voie à une multitude d’applications permettant par exemple(liste non exhaustive) : D’avoir une vision complète en temps réel de la chaîne logistique, D’optimiser la gestion d’inventaire et d’éliminer les ruptures de stock, De permettre une saisie automatique de données afin d’assurer leur présence etleur validité,
  • 17. 5. Pourquoi la RFID De contrer le vol, la contrefaçon, D’éliminer le besoin de faire des inventaires physiques (suivi et localisation précisedu produit), D’avoir une efficience maximale des opérations en laissant l’objet piloter le systèmeet éliminer les délais, D’accélérer les échanges d’informations interentreprises faisant partie d’une chaîned’approvisionnement
  • 18. 5. Pourquoi la RFID De permettre à un produit de conserver avec lui une trace complète depuis sacréation jusqu’à sa vente, De contrôler automatiquement les entrées / sorties des commandes, des palettes,caisses , produits, individus, De synchroniser parfaitement le flux physique et le flux logique. D’augmenter les revenus
  • 19. 5. Pourquoi la RFID De réduire les coûts d’opération De contrôler et supporter les intervenants dans l’entreprise et à l’extérieur de celle-ci D’augmenter l’efficience du travail à différents niveaux D’augmenter l’efficience de la planification de la demandeEnfin, cette technologie n’est peut être qu’une partie de la solution. Une combinaison detechnologies peut permettre la création de la solution requise pour combler des besoinsspécifiques.
  • 20. 6. Composition etfonctionnement du système RFID
  • 21. 6. Composition et fonctionnement du système RFID Une solution complète de RFID comprend les identifiants, les lecteurs etencodeurs et le logiciel (middleware). Ce dernier permet dintégrer le flux des données dans le systèmedinformation de lentreprise.
  • 22. 6. Composition et fonctionnement du système RFIDLe tag (l’identifiant) Une des méthodes d’identification les plus utilisées est d’abriter un numéro de série ouune suite de données dans une puce (chip) et de relier cette dernière à une petiteantenne. Ce couple (puce silicium + antenne) est alors encapsulé dans un support (RFID Tag ouRFID Label). Ces "tag" peuvent alors être incorporés dans des objets ou être collés sur des produits.Le tout est alors imprimé sur un support pliable, souvent adhésif. Le format des donnéesinscrites sur les étiquettes est standardisé à linitiative dEPC, Global (Electronic ProductCode).
  • 23. 6. Composition et fonctionnement du système RFIDLe lecteur Le lecteur/enregistreur est constitué d’un circuit qui émet une énergieélectromagnétique à travers une antenne, et d’une électronique qui reçoit et décode lesinformations envoyées par le transpondeur et les envoie au dispositif de collecte desdonnées. Le lecteur RFID est l’élément responsable de la lecture des étiquettes radiofréquence etde la transmission des informations qu’elles contiennent (code EPC ou autre, informationsd’état, clé cryptographique…) vers le niveau suivant du système (middleware).
  • 24. 6. Composition et fonctionnement du système RFIDLe lecteurCette communication entre le lecteur et l’identifiant s’effectue en quatre temps:1. Le lecteur transmet par radio l’énergie nécessaire à l’activation du tag2. Il lance alors une requête interrogeant les identifiants à proximité3. Il écoute les réponses et élimine les doublons ou les collisions entre réponses4. Enfin, il transmet les résultats obtenus aux applications logicielles concernées
  • 25. 7. Les différents types deTags et leurs spécificités
  • 26. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificitésTag actifs – Tags passifs Pour exploiter les informations contenues dans ces étiquettes, il faut impérativementdisposer du lecteur approprié.Celui-ci émet des ondes radios en direction de la capsule ce qui permet de l’alimenter enénergie (alimentation par induction électro - magnétique), en d’autres termes de l’activer(la puce renvoie alors des données), pour en extraire les informations qu’elle renferme. Ces puces ne sont pas capables d’effectuer des traitements dynamiques mais seulementde renvoyer des données statiques.
  • 27. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificitésTags passifs sans batterie Ne disposant d’aucune alimentation externe, ils dépendent de l’effet électromagnétiquede réception d’un signal émis par le lecteur. Cest ce courant qui leur permet d’alimenter leurs microcircuits. Ils sont peu coûteux à produire et sont généralement réservés à des productions envolume.
  • 28. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificitésTags passifs sans batterie Ce sont eux que l’on trouve plus particulièrement dans la logistique et le transport. Ils utilisent différentes bandes de fréquences radio selon leur capacité à transmettre àdistance plus ou moins importante et au travers de substances différentes (air, eau, métal).
  • 29. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificitésTags passifs sans batterie Les basses et hautes fréquences sont normalisées au niveau mondial. Ces puces sont collées sur les produits pour un suivi allant jusqu’aux inventaires. Ellessont jetables ou réutilisables suivant les cas.
  • 30. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificitésTag passifs (sans batterie) Les puces avec une antenne de type “papillon“ ont une portée courante de 1 à 6mètres (images 3, 5, 6 et 7). Ces puces UHF (Ultra Haute Fréquence) sont utilisées pour latraçabilité des palettes dans les entrepôts. Par contre, la tolérance aux obstacles estmoyenne. Pour les très hautes fréquences (UHF), lEurope, lAsie et les Etats-Unis se distinguentpar des fréquences et des réglementations différentes
  • 31. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificitésTags semi-passifs Ces tags sont similaires aux cartes d’identification passive. Ils emploient des technologiesproches, mais avec quelques différences importantes. Ils disposent en effet eux aussi d’une petite batterie qui fonctionne en permanence, cequi libère l’antenne pour dautres tâches, dont notamment la réception de signaux deretour. Ces tags sont plus robustes et plus rapides en lecture et en transmission que les tagspassifs, mais ils sont aussi plus chers.
  • 32. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificitésTags actifs Les étiquettes actives sont les plus chères car elles sont plus complexes à produire etassurent, outre des fonctions de transmission, des fonctions soit de captage soit detraitement de l’information captée, soit les deux. De ce fait, elles ont besoin d’unealimentation embarquée et sont donc caractérisées par la durée de vie de celle-ci. Si le prix est un facteur discriminatif, il faut savoir que ces étiquettes s’avèrentparticulièrement bien adaptées à certaines fonctions, dont notamment la création desystèmes d’authentification, de sécurisation, d’antivol, etc.Bref, elles sont idéales pour tout ce qui concerne le déclenchement d’une alerte ou d’unealarme. Elles peuvent émettent à plusieurs centaines de mètres Le dernier cri est le tag«insensible à l’orientation du produit».
  • 33. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificitésTags actifs Equipés de piles pour des raisons de communication, ou de gestion de mémoire. Durée de vie limitée (celle de la pile), mais Grandes distances de communication. Grandes capacités de mémoire Prix de 15 à 40 euros le tag. Possibilités de piloter des capteurs Passerelles avec : NFC (Near Field Communication), Zigbee, Wimax, GPS, GPRS, wifi,…
  • 34. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificitésLes fréquences d’utilisation Les systèmes RFID génèrent des ondes électromagnétiques. Les systèmes RFID doiventnotamment veiller à ne pas perturber le fonctionnement des autres systèmes radio. On ne peut, en principe, utiliser que les plages de fréquences spécifiquement réservéesaux applications industrielles, scientifiques ou médicales. Ces plages de fréquences sontappelées ISM (Industrial Scientific–Medical).
  • 35. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificitésLa gamme des fréquences
  • 36. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificités Exemples utilisant les différentes fréquences LF HF UH F
  • 37. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificités les Fréquences utilisées dans la planète
  • 38. 7. Les différents types de Tags et leurs spécificités les Fréquences utilisées dans la planète
  • 39. 8. RFID Vs code barres
  • 40. 8. RFID Vs code barres
  • 41. 8. RFID Vs code barres
  • 42. 9. Complémentarité des Technologies
  • 43. 9. Complémentarité des Technologies
  • 44. 10. Application
  • 45. 10. Application Les applications RFID s’appuient sur différents standards dépendant desfonctionnalités exigées par les processus métier et par certaines contraintes locales. La RFID permet de répondre à un grand nombre de besoins. Elle se développe bienen intra entreprise et dans la logistique. Les principales difficultés auxquelles la RFID doit faire face sont en voie d’êtresurmontées: coût de l’identifiant (plus de 0,10€ pour les moins chères), gestion del’anticollision en cas de lecture de nombreux identifiants en simultané, lecture autravers des fluides, adoption ou convergence trop lente de certains standards, remiseen cause de processus anciens, problèmes de sécurité et déthique.
  • 46. 10. Applicationl’application aux entreprises
  • 47. 10. Applicationl’application aux entreprisesLes applications des étiquettes RFID sont déjà très nombreuses, il s’agit simplement ici dedonner quelques exemples des possibilités offertes par cette technologie.la gestion de la chaîne d’approvisionnementEn matière logistique, quatre niveaux d’applications peuvent être distingués: Expédition L’étiquette peut faciliter le picking des produits, la constitution des palettes, leurs tris pardestination, le contrôle du chargement. L’étiquette peut contenir, outre l’identification duproduit, ou du contenu d’une palette, celle du numéro de lot de fabrication, l’identificationdu destinataire, le numéro de commande, des particularités de manutention, etc.Ces informations collectées au moment du chargement peuvent être stockées dansl’identifiant RFID du conteneur ou du moyen de transport afin de faciliter les contrôles encours de transit, douane.Des informations peuvent également être accessibles, celles-ci relatives aux identifiants, viades serveurs si les entités partagent un réseau ou certaines informations.
  • 48. 10. Applicationl’application aux entreprisesla gestion de la chaîne d’approvisionnement RéceptionLes données pourront automatiquement être collectées pour effectuer les contrôles etmettre à jour les stocks et effectuer les rapprochements avec documents commerciaux. En transitL’étiquette permet de tracer le produit à chaque point de chargement et de déchargementou simplement de passage. Ainsi l’expéditeur peut être à tout moment informé dudéroulement du transport. LocalLes étiquettes permettent les inventaires de produit, mais aussi la gestion des supports demanutention et des équipements
  • 49. 10. ApplicationTransport aérien En remplacement du code barre, l’identifiant RFID sur les bagages doit permettre deréduire de 30 à 40% le taux derreur dacheminement. Sur le plan de la sécurité, cemarquage validerait le contrôle par les systèmes dinspection et de détection dexplosif.Ce dispositif est déjà en place à laéroport international McCarran de Las Vegas.
  • 50. 10. ApplicationTransport aérien Laéroport Charles-de-Gaulle (Paris) dispose dune infrastructure permettantloptimisation des flux de taxis. Ainsi, chaque voiture dispose dune identification RFID, unsystème surveillant en temps réel les mouvements des véhicules afin de fournir auxusagers des informations sur le temps dattente.Ilen est de même pour le transport en commun roulant, par exemple pour les garesroutières, les arrivées des bus sont identifiés, et leur heure réelle du prochain départ oupassage est calculé en fonction de son horaire réel.
  • 51. 10. Application Suivi des containers  La technologie radiofréquence est utilisée par les industriels pour le suivi de leurs containers ou palettes, pour optimiser la gestion des stocks et maîtriser leurs pertes.  Cest notamment le cas des 400 000 bouteilles réutilisables dAir Liquide (1 500 à 3 000 euros lunité) et de la Société de Transport de Presse (STP), filiale de la Poste.  Des lecteurs permettent denregistrer les entrées et sorties des containers en interrogeant les étiquettes RFID à lidentifiant unique dont est muni chaque container.  Ce système présente un gain de productivité, puisquun simple passage près des lecteurs suffit à mettre à jour linventaire.
  • 52. 10. ApplicationIdentification et suivi de personnes (Tags Actifs)Contrôle d’accès longue distance des piétons et des véhicules, avec possibilité de géo-localisation temps réel dans la zone couverte. contrôle d’accès et parking patients dans les hôpitaux, voyageurs dans les salles d’attentes suivi de flottes de véhicules…Contrôle de présence dans un espace (bureau entrepôt…) pour des applicationsliées à la sécurité.contrôle de présence dans les bureaux et antivol matériel (association badgeutilisateur/matériel) comptage présence véhicules dans les tunnels…
  • 53. 10. ApplicationLa Poste adhère à la RFID Dans le cadre dun projet coordonné par la poste du Qatar, Q-Post et deux autrespostes voisines, l’UPU testent actuellement différentes technologies didentification parradiofréquence (RFID) afin de mesurer la qualité de service dans la région du Golfe. La Poste tunisienne, à l’instar d’une vingtaine d’institutions similaires dans le mondeest en train de tester un nouvel outil mis au point par l’Organisation des NationsUnies utilisant une technologie de pointe pour mesurer leurs performances etaméliorer la qualité de leurs prestations.
  • 54. 10. ApplicationLa Poste adhère à la RFID Le système mondial de surveillance a été mis au point par lUnion postale universelle(UPU) il y a trois ans. Sa première phase qui démarre et se poursuivra afin depermettre de mesurer la qualité des services comparativement aux normes nationalesétablies. Les améliorations apportées à la qualité des services devraient avoir aussi desrépercussions positives sur le courrier international,. Nul opérateur postal ne peut se permettre aujourd’hui de ne pas avoir un systèmede mesure de la performance pour contrôler la qualité de ses opérations et de servicesafin daméliorer lefficacité, de rester compétitif et de conserver les clients.
  • 55. 10. ApplicationLa Poste adhère à la RFID Le système utilise lidentification par radiofréquence (RFID). des experts indépendants de plusieurs pays vont envoyer des lettres- tests contenantdes étiquettes RFID à des services postaux dans le monde . Les données collectées seront transmises à l’UPU et serviront à identifier les carenceset les insuffisances et améliorer l’efficacité des opérations. Une trentaine d’autres pays devra adhérer au système dont la seconde phase sera lancéeà partir de 2010.
  • 56. 10. ApplicationMetro et DHL lancent un important déploiement RFID en FranceDHL annonce: Total RFID By 2015Le grossiste Metro et DHL, expert en logistique, annoncent le déploiement « du plusimportant » projet RFID en France.Extrait des phases pilotes, le projet sera opérationnel à lautomne 2008. Les deuxsociétés comptent équiper lensemble des palettes (1,3 million par an) destinées au 89boutiques Metro Cash and Carry en France de transpondeurs RFID.Metro, qui a déjà équipé son réseau de distribution en Allemagne, affirme que lesétiquettes au standard EPC Global seront lues lors du chargement des palettes dans lescamions ainsi quà leur arrivée dans les entrepôts. Au total, quelque. 100 lecteurs sontinstallés dans les boutiques Metro et autant dans les cinq dépôts de DHL
  • 57. 10. Application Gestion des accès  Les logiciels gérant les lecteurs des identifiants RFID permettent également d’apporter une certaine intelligence quant aux lectures effectuées. Par exemple, identifier les camions et les remorques permet de contrôler si le camionneur part avec la bonne remorque.  À la sortie du site, un lecteur identifie son camion et sa remorque, et si l’association est la bonne, le logiciel permet l’ouverture de la barrière à la sortie. W in d s h ie ld Ta g Ca rgo Ta g
  • 58. 10. ApplicationLes solutions de gestion utilisant la RFID Les équipements mobiles, permettent d’amener l’utilisation de la RFID à un autre niveau.Epsilia (Canada) propose une solution qui identifie, avec la technologie RFID, unebonbonne de gaz (de toute capacité), et des logiciels qui permettent : de localiser la bonbonne, de contrôler le volume insérer dans la bonbonne, de facturer sur place avec prise de signature électronique,
  • 59. 10. ApplicationLes solutions de gestion utilisant la RFIDde planifier les remplissages de la bonbonne en fonction de la température réelle,d’utiliser des optimisateurs de route pour planifier les livraisons,d’y intégrer des GPS, le téléphones cellulaires, les courriels, des applications de prises dedonnées, d’y lier des équipements autres tels des imprimantes, boites noires, etc..Ce genre de solution peut répondre aux besoins de la gestion du gaz propane, maiségalement, de l’essence, du pétrole, de l’eau, du lait, etc.
  • 60. 10. ApplicationTags RFID et l’industrie pétrolière Les Tags RFID permettent de suivre et de contrôler les équipements utilisés durant leforage et la production des puits pétroliers. Les tags sont embarqués dans les tubes deforage, les enveloppes de protection du puits, les tubes de production et d’autrescomposants BHA (Bottom Hole Assembly). Ils assurent une collecte rapide, précise et conséquente d’informations pour chacun descomposants avant, pendant et après le fonctionnement du puits.
  • 61. 10. ApplicationAméliorer la sécurité Dans les environnements volatiles que constituent les raffineries de pétrole ou degaz, une catastrophe peut survenir en moins de quelques secondes. Que la catastrophe soit naturelle ou dorigine humaine, la priorité ultime esttoujours la même : garantir la sécurité des employés. Là aussi, les systèmes RFIDpeuvent offrir une méthode didentification instantanée, permettant de dénombrerprécisément le nombre demployés évacués.A la lueur des attaques terroristes qui menacent notre planète, la traçabilité desindividus au sein et à proximité des zones sensibles de lusine joue un rôle essentieldans la protection des employés et des équipements.
  • 62. 10. ApplicationAméliorer la sécurité Les équipements RFID peuvent aider les équipes de secouristes à venir en aide auxemployés blessés ou bloqués sous les encombrements. Les systèmes de suivi peuvent repasser image par image des événements passés, àdes fins danalyse a posteriori. En plus de localiser des individus, le marquage RFID permet didentifier sur le champles équipements de valeur, ainsi que les équipements de production stratégiques.
  • 63. 10. ApplicationContrôle daccès sécurisé Balises RFID, cartes ou badges sans contact peuvent également être utilisés pourrestreindre laccès ou contrôler automatiquement les visiteurs dun site. Cettetechnologie peut semployer aussi bien pour laccès physique que logique. Elle est dailleurs utilisée dans ce même cadre sur les nouveaux passeportsbiométriques européens ou américains, transmettant à courte portée les donnéesdidentification de la personne. Pour des raisons évidentes de sécurité, le RFID pourra se combiner à un deuxièmemode didentification et / ou dauthentification, comme un contrôle biométrique ou unsimple mot de passe.
  • 64. 10. ApplicationLe péage automatique De nombreuses sociétés de gestion d’autoroute à péage ont déjà mis en place dessystèmes d’abonnement basé sur des étiquettes RFID, hyperfréquence, placées dans lesvéhicules. Les abonnés bénéficient ainsi de voie particulière de passage aux barrières de péage. Lepaiement s’effectue sans arrêt du véhicule, par simple lecture de son identification.
  • 65. 10. ApplicationLes stations services Par le biais dun transpondeur miniaturisé ou dune balise placée à lintérieur du véhicule,lusager peut sapprovisionner en carburant et être automatiquement facturé. Lidentification et le paiement par radiofréquence fonctionne également pour les achatsfait à la station ou pour divers services comme le lavage de lautomobile.Lutilisateur est invité à sidentifier en plaçant son identificateur près du lecteur.
  • 66. 10. ApplicationSuivre les patients Depuis de nombreuses années, les systèmes RFID sont à même de localiser les patientsau sein dun environnement hospitalier. Désormais, les marqueurs RFID sintègrent aux appareils de surveillance médicale,transmettent à distance les données concernant létat de santé des malades et génèrentune alerte durgence dès que les chiffres sont inquiétants. De la pression artérielle au niveau doxygène en passant par les images dunélectrocardiogramme - les infirmières ont immédiatement accès aux données enregistréespar les appareils de surveillance médicale, grâce à des téléphones VoIP (Voix sur IP).
  • 67. 10. ApplicationSuivre les patients Les systèmes RFID peuvent diminuer sérieusement les erreurs de médication enenregistrant à distance les données des diagnostics, les systèmes éloignés libèrent lesprestataires de soins et soulagent les salles dattente bondées en réduisant le nombre deconsultations et dhospitalisations. Véritable outil de suivi temps réel sans fil, les systèmes de suivi permettent égalementdaméliorer lutilisation des équipements tout en réduisant les dépenses et frais futursrelatifs au matériel marqué, comme les pompes intraveineuses, par exemple.
  • 68. 10. ApplicationTracer les médicaments La contrefaçon de médicaments représente un problème grave qui peut coûterénormément dargent, voire des vies.Pour combattre le marché lucratif de la production de faux médicaments, lesmarqueurs RFID peuvent assurer le suivi et la traçabilité des médicaments licites, ensuivant leur acheminement de lusine de fabrication jusquaux étagères des pharmacies.Aux Etats-Unis, la Floride et la Californie imposent déjà un suivi de ce type pour lesmédicaments qui voyagent sur leur territoire. Même à léchelle dune seule marque, la solution RFID, une fois complètement mise enœuvre, promettrait de sérieux gains financiers. Selon lassociation américaine HDMA(Healthcare Distribution Management Association), le marché pharmaceutique pourraitéconomiser près de 11 millions de dollars sur le milliard de médicaments que les Etats-Unis produisent chaque année.
  • 69. 10. ApplicationTracer les médicaments Le marquage RFID peut renforcer lapplication des lois. Si une personne subtilise unflacon marqué, il est extrêmement facile didentifier lauthenticité et lorigine du produit -voire lendroit même où il a été volé. Le marquage RFID peut être très utile en cas de rappel dun produit. Au lieu de retirerchaque boîte de médicaments de ses étagères, le pharmacien peut identifier les boîtes quiproviennent du lot concerné et ne retirer que les spécimens en question. Enfin, le marquage RFID peut aider lindustrie pharmaceutique à gérer plusefficacement sa chaîne dapprovisionnement, en lui permettant de tenir à jour sessystèmes dinventaire en temps réel.
  • 70. 10. ApplicationAu service de lagriculture Lutilisation de la technologie RFID pour identifier le bétail est lune des plus anciennes.Les ondes à basses fréquences servaient notamment à la traçabilité. Des puces RFID UHF(Ultra Haute Fréquence), destinées pour le bétail, sont actuellement en test pouraugmenter les capacités de lecture et leurs possibilités : lecture du bétail au champs,localisation de celui-ci, suivi au niveau du transport, etc. Les Puces RFID sous-cutanée sont utilisées pour l’identification des animaux decompagnie : les chiens, les chats mais aussi les faucons en Arabie Saoudite sontidentifiés ainsi.
  • 71. 10. ApplicationAu service de lagricultureAgri-Traçabilité Québec (ATQ-ATI) et ses partenaires (Epsilia, Hub et RéférencesSystèmes) sont reconnu internationalement pour leurs expertise et leurs réalisationsdans le domaine de l’identification permanente et la traçabilité agroalimentaire.
  • 72. 10. ApplicationAller à l’école Les itinéraires des bus scolaires doivent être prévisibles, même sils ont constammentbesoin dêtre optimisés et sécurisés. En mettant en place une solution RFID, la commissionscolaire peut savoir immédiatement si un bus ne respecte pas litinéraire prévu etdéterminer les valeurs à appliquer à légard du respect des horaires. La solution RFID peut améliorer sérieusement la sécurité des écoliers et desconducteurs, les itinéraires mais également la communication avec les parents en cas depanne du bus.
  • 73. 10. ApplicationAller à l’écoleA son tour, loptimisation des itinéraires peut entraîner une diminution des coûts (gazole,entretien et assurances). Il est également possible dintégrer une solution de gestion du parc de bus à un systèmeRFID reposant sur des cartes scolaires, qui enregistrerait lheure et lendroit auxquels lesécoliers sont montés et descendus du bus, pour éviter que les enfants ne se trompent deligne, ne descendent au mauvais arrêt ou, pire, quils sendorment au fond du bus.
  • 74. 11. Aller vers des fournisseurs de solutions RFID On-Shelf
  • 75. 11. Aller vers des fournisseurs de solutions RFID On-Shelf Établir des conventions/ententes avec des experts en la matière pour des services conseils/ consultation afin:  D’assister dans les choix technologiques à faire (RFID, équipements spécialisés, logiciels… etc.),  D’élaborer les architectures systèmes et le cadre de fonctionnement, les tests/pilotes sur le terrain, la R&D (au besoin) et la vente des solutions à valeur ajoutée...
  • 76. 12. Gestion de Projet RFID
  • 77. 12. Gestion de Projet RFID 1. Vision et orientation (stratégie) 2. Planification du projet 3. Analyse des opérations (approche processus et flux informationnel) 4. Re-design des scénarios d’affaires et technologiques 5. Evaluation de l’aspect financier (couts Vs bénéfices) 6. Preuve de concept/ Projet pilote 7. Implantation/ déploiement 8. Evaluation continu du Business case
  • 78. 12. Gestion de Projet RFIDVers le succès du projet RFID Mesure de la performance Maintenance Suivi du Projet Déploiement Inspection et évaluation du site Implantation  Installation et intégration Formation Preuve de Concept- Pilot Design et Transition Test Pilote développement Raffinement Business case Design et développement Analyse Après RFID Approvisionnement Benchmark et re-design des Processus Evaluation de l’impact Analyse Processus- Avant RFID Analyse des activités existantes Planification Définition des besoins Projet Présélection du Site pilote Formation équipe Phase Amont RFID, Vision/Stratégie
  • 79. 13. Facteur ROI
  • 80. 13. Facteur ROI Les étapes de l’analyse de rentabilité de la RFID  Examen du modèle d’entreprise/secteur et collecte de renseignements: Les étiquettes RFID doivent être employées de façon à créer de la valeur,  Calcul des avantages et des coûts: mesurer la rentabilité du projet pour l’ensemble des initiatives de l’entreprise portant sur la RFID  Analyse financière et analyse de sensibilité: Cette analyse permettra non seulement de mettre une valeur sur les avantages et les coûts cumulatifs, mais aussi d’établir le calendrier des coûts du projet.  Évaluation stratégique: Il faut arriver à se faire une idée du coût global d’un système d’RFID ainsi que du rendement d’un tel investissement Procéder à une analyse de rentabilité n’est qu’une première étape vers une implantation fructueuse de de l’RFID, mais c’est incontestablement la plus importante.
  • 81. 14. Etude de cas
  • 82. 14. Etude de casTRAITEMENT DES BAGAGES (Développé par Société IER) Sans aucun doute, la RFID appliquée au traitement des bagages dans le transportaérien est la solution idéale pour réduire la quantité de bagages perdus ou retardés. Proche des initiatives IATA et dans le but d’aider l’industrie du transport aérien àrépondre aux exigences croissantes des normes de sécurité tout en maintenant un hautniveau de performances, IER a développé une gamme complète de solutions RFID, facilesà adapter aux infrastructures existantes.
  • 83. 14. Etude de casTRAITEMENT DES BAGAGES (Développé par Société IER)Les principaux bénéfices de a technologie RFID:Productivité : Elle améliore la traçabilité grâce à des taux de lecture meilleurs que ceux de latechnologie codes à barres, Elle autorise l’implantation facile de nombreux lecteurs, permettant un suivi en tempsréel des bagages, Elle permet d’automatiser la réconciliation des bagages.Sécurité: Le statut sécurité du bagage, encodé dans son étiquette après l’examen sécurité,voyage avec le bagage, Plus grandes capacités d’encodage: les données passager/bagage voyagent avec lebagage.
  • 84. 14. Etude de casTRAITEMENT DES BAGAGES (Développé par Société IER)Les principaux bénéfices de a technologie RFID:Réduction des coûts: Réduction des coûts de main d’œuvre, Réduction du nombre de bagages perdus ou retardés, Réduction du temps de traitement des bagages.
  • 85. 14. Etude de casTRAITEMENT DES BAGAGES (Développé par Société IER)
  • 86. 14. Etude de cas TRAITEMENT DES BAGAGES (Développé par Société IER) La RFID optimise chaque étape du traitement:  Enregistrement Lors de limpression de létiquette, la puce RFID est encodée par limprimante. Un identifiant simple, unique (LPC) ou bien un ensemble dinformations plus complètes sur litinéraire du passager (BSM) peuvent être stockés dans la puce. Les informations voyagent avec le bagage et sont exploitées par le système à chaque lecture de létiquette par les lecteurs.  Sécurité Linformation concernant le statut sécurité du bagage peut être encodée «à la volée» sur la puce afin de renforcer lefficacité du contrôle systématique des bagages sans le ralentir. Ce processus garantit que chaque bagage a franchi les niveaux de sécurité nécessaires.
  • 87. 14. Etude de cas TRAITEMENT DES BAGAGES (Développé par Société IER) La RFID optimise chaque étape du traitement:  Tri Les RFID, placés le long des convoyeurs de tri, améliorent lefficacité du suivi et réduisent considérablement les besoins de tri manuel des bagages. La lecture fréquente des puces, au cours de leur progression, permet de localiser les bagages efficacement et rapidement.  Réconciliation Lors du chargement des bagages dans les containers (ULD) embarqués en soute, une réconciliation manuelle est actuellement nécessaire pour sassurer que le bagage, le passager et le vol concordent. Les lecteurs RFID permettent dautomatiser cette procédure, de la rendre plus rapide, plus fiable et den réduire le coût.
  • 88. 15. Questions en débats
  • 89. 15. Questions en débats  Coûts des tags et systèmes  Retours sur Investissements (ROI)  Sécurité des données  Libertés Individuelles  Exposition aux Ondes électromagnétiques  Recyclage des tags & environnement  Tendances technologies  Perspectives & Evolutions  Durabilité, ….
  • 90. 16. RFID : ce que dit la loi informatique et libertés (l’Union Européenne)
  • 91. 16. RFID : ce que dit la loi informatique et libertés (l’Union Européenne) Donnée personnelle  Selon la loi informatique et libertés, une donnée personnelle désigne "toute information relative à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement, par référence à un numéro d’identification ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres".  Cette notion est large : elle comprend un nom et un prénom sur une carte de fidélité ou encore le numéro d’un produit figurant sur le tag RFID lié à une base de données clients.  Le critère essentiel est qu’il puisse être possible de (re)constituer un lien entre une information et une personne.
  • 92. 16. RFID : ce que dit la loi informatique et libertés (l’Union Européenne) Lorsque le numéro de saisie n’est pas relié à la carte de fidélité par exemple  Ce cas comprend notamment un simple numéro inscrit dans le tag RFID d’un jeton de charrette, ce qui permet de suivre le parcours-client dans un magasin et de connaître les produits achetés.  D’après un rapport présenté par un commissaire de la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) en 2003, le numéro de saisi constitue une donnée personnelle "même sil sagit de données ne portant que sur des objets, dès lors que la technologie RFID permet dinstituer un maillage dense danalyse des milliers dobjets qui entourent une personne" .  Le groupe Article 29, qui regroupe l’ensemble des 27 Cnil de l’Union européenne, s’est prononcé dans le même sens en 2005.
  • 93. 16. RFID : ce que dit la loi informatique et libertés (l’Union Européenne) lorsque l’on collecte et traite des données personnelles  D’après la loi informatique et libertés, qui transpose la directive européenne 95/46/CE Protection des données, il faut en règle générale déclarer son traitement de données personnelles auprès de la Cnil et préciser les finalités poursuivies par le traitement (ou si vous préférez les usages, les objectifs).  Ce principe de finalité entraîne des conséquences importantes. D’une part, seules les données nécessaires pour atteindre les finalités peuvent être collectées et utilisées.  Si un numéro suffit pour repérer une personne, il faut le créer car son utilisation sera moins attentatoire à la vie privée que l’enregistrement d’un nom. D’autre part, les données ne peuvent pas servir à atteindre un objectif autre que celui déclaré auprès de la Cnil : si cet objectif est la sécurité,
  • 94. 16. RFID : ce que dit la loi informatique et libertés (l’Union Européenne) lorsque l’on collecte et traite des données personnelles  Les données personnelles ne doivent pas être utilisées à des fins de marketing. Enfin, le responsable de traitement doit préciser combien de temps les données seront conservées.  La durée de conservation ne doit pas excéder celle nécessaire à la réalisation des finalités.  Autre point important : dans la plupart des cas, il faut obtenir le consentement de la personne pour légitimer la collecte d’informations (il existe cependant des dérogations à ce principe). Ce consentement doit notamment être "spécifique", cest-à-dire être donné pour une finalité particulière.
  • 95. 16. RFID : ce que dit la loi informatique et libertés (l’Union Européenne) Etude d’impact  La recommandation de la Commission européenne du 12 mai 2009 précise que tout exploitant doit évaluer les conséquences de la mise en œuvre de son application RFID sur la protection des données personnelles et de la vie privée.  Il doit notifier l’étude d’impact six semaines avant le déploiement de son application à "l’autorité compétente".  En France, on suppose que cette autorité sera la Cnil ou le correspondant informatique et libertés, à savoir une personne désignée par l’entreprise elle- même pour s’assurer que la loi est bien appliquée. Ces correspondants peuvent être soit internes, soit externes à l’entreprise.
  • 96. 16. RFID : ce que dit la loi informatique et libertés (l’Union Européenne) Droits du consommateur  Le consommateur dispose d’un droit d’information, notamment sur l’existence même de puces RFID sur les produits ou leurs emballages, sur la présence de lecteurs, sur le fait que les tags diffusent une information sans que la personne se livre à une action intentionnelle, sur les finalités poursuivies, etc.  Bref, il doit bénéficier de toute information permettant de traiter "loyalement" les données. Par ailleurs, toute personne dispose d’un droit d’accès à ses données personnelles.
  • 97. 16. RFID : ce que dit la loi informatique et libertés (l’Union Européenne) Droits du consommateur  Elle a aussi pouvoir de les faire rectifier et de les mettre à jour. En pratique, il faut donc mettre des lecteurs à sa disposition pour lire les puces et savoir ce qu’elles contiennent.  Enfin, le consommateur a le droit de s’opposer au traitement de ses données ce qui pose la question de la désactivation du tag.
  • 98. 17. l’Impact de la RFID sur l’économie Algérienne
  • 99. 17. l’Impact de la RFID sur l’économie Algérienne  le renforcement de la réglementation et l’obligation de mise en conformité imposée par les géants de la grande distribution et les organismes gouvernementaux amènent un nombre croissant de pays à adopter lidentification par radiofréquence (RFID) afin de pouvoir participer aux opérations d’exportations et savoir l’origine des produit importés.  La technologie RFID va apporter à l’Algérie une réelle valeur ajoutée, non seulement en termes de mise en conformité avec le monde, mais également en termes d’amélioration du traitement et de lexploitation.  En introduisant cette technologie, l’Algérie peut aller loin, en se positionnant comme leader mondial dans plusieurs secteurs d’activités . Et pourra jouer le rôle de vitrine technologique pour les pays de la région MENA
  • 100. 18. Conclusion
  • 101. 18. Conclusion Au delà des difficultés que représente la conformité avec les règlements, lesentreprises qui exercent leurs activités dans des secteurs très réglementés commel’agro-alimentaire ou les produits pharmaceutiques, électroniques et chimiques sontsoucieuses de protéger leur image corporative, leurs marques de commerce ainsi queleur durabilité industrielle. L’utilisation de la RFID dans certaines chaînes d’approvisionnement peut permettre àdes secteurs clés de l’industrie de mieux répondre au mandat de traçabilité des clientset aux exigences des organismes de réglementation tout en leur permettantd’appliquer la logistique inversée pour le rappel de produits ainsi que le recyclage et laremise à neuf des produits. En fonction du secteur industriel, des procédés administratifs et de la technologiedéjà en place, l’utilisation de la RFID pour la conformité avec les règlements dugouvernement et la traçabilité des clients pourrait avoir une valeur ajoutée à court et àlong termes.
  • 102. 18. ConclusionPour que tout le monde adhère à la technologie RFID, ça peut prendre des années,mais chose certaine, elle est inévitable! Les pays qui ont su anticiper, et réunir correctement les différentes pièces du puzzle,ont pu en un temps record bousculer le haut du classement des nations les mieuxpositionnées en tant que société candidate à la Société de l’Intelligence et saisir ainsiles opportunités qui s’offrent aux pionniers.Tout retard pris, par une nation à ce niveau, non seulement recule les échéances et luifait manquer des opportunités, mais aussi lui rend le chemin plus difficile. En effet, letemps fait du «droit d’accès» au cercle restreint des plus performants, une condition deplus en plus difficile à réunir et seule «une nouvelle rupture peut offrir la chance d’unnouveau raccourci». «Il n’y a pas de vent favorable pour ceux qui ne savent pas où ils vont».
  • 103. 19. Références
  • 104. 19. Références  RFID Journal  Rfidfr  Epsilia Canada  Zdnet  Industrie Canada  ATI Canada  Erasme  FilRFID  Merrick Systems  Infor.fr  CURITIBA Conseils  RFID Oil & Gas Solution Group Consortium  Shipcom Wireless  webmanagercenter.com  rfidgazette  DHL
  • 105. Merci.