Présentation haiti sénégal

822 views
750 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
822
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
424
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Com este é possível explicar toda a gestão do sisan, dando ênfase na importância dos Estados e Municípios, e no Plano Nacional como o instrumento vigente de articulação, execução e monitoramento do SISAN
  • Présentation haiti sénégal

    1. 1. Politiques publiques de sécurité alimentaire etnutritionnelle au Brésil
    2. 2. Traits de l’ expérience brésilienne
    3. 3. Définition de sécurité alimentaire et nutritionnelle au Brésil La sécurité alimentaire et nutritionnelle est la réalisation dudroit de tous à un accès régulier et permanent aux aliments dequalité, en quantité suffisante, sans compromettre laccès àdautres besoins fondamentaux, basée sur des les pratiquesdalimentation favorisant la santé, qui respectent la diversitéculturelle et qui sont écologiquement, culturellement,économiquement et socialement durable (LOSAN 2006).
    4. 4. Le Système National de Securité Alimentaire et Nutritionnelle - SISAN Un système en construction qui vise: •Formuler et mettre en oeuvre les politiques et les plans desécurité alimentaire et nutritionnelle; •Stimuler l’ intégration entre le gouvernement et la sociétécivile; •Promouvoir la surveillance, le suivi et l´évaluation de lasécurité alimentaire et nutritionnelle.
    5. 5. CONFÉRENCE NATIONALE CONSEIL NATIONAL CHAMBRE INTERMINISTÉRIELLE PLAN NATIONAL N IMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE - CONFÉRENCE DES DÉPARTEMENTSADHÉSIODÉPARTEMENTS, DISTRI CHAMBRE INTERSECTORIELLE UM TRIPARTITE CONSEIL DES ÈTATS PLAN DES DÉPARTEMENTS ET NUTRITIONNELLE POUR LE DHAA FORUM BIPARTITE PACTE DE GESTION CONFÉRENCE MUNICIPALE CONSEIL MUNICIPAL CHAMBRE INTERSECTORIELLE PLAN MUNICIPAL SYSTÈME NATIONAL DE SECURITÉ ALIMENTAIRE
    6. 6. Politique et Plan national de sécurité alimentaire et nutritionnellePolitique nationale (PNSAN)• Etablit par décret en 2010;• Concepts clés: droit à lalimentation, souveraineté alimentaire;• 8 lignes directives (multi-sectoriel): accès universel à lalimentation; approvisionnement etsystème de production; éducation, formation et recherche; peuples et communautétraditionnelles; alimentation et nutrition; accès à leau; affaires internationales; suivi dudroit à lalimentation.Plan national (PLANSAN)• Lancé en 2011 pour 2012-15;• Défis et priorités;• Objectifs, cibles et actions pour chaque ligne directive de la PNSAN;• Financement: cohérence avec plan de 4 ans du budget national (PPA).• Suivi et évaluation.
    7. 7. PAA (Programme d’ Achat d’ Aliments)OBJECTIFS:•Promouvoir le droit humain à une alimentation adéquate, à travers le: - Renforcement de l’agriculture familiale et de ses organisations économiques (développement local, prix plus justes garantissant des revenus, régulation des prix); - Structuration des circuits locaux d’approvisionnement alimentaire; - Support à un réseau public d’équipements d’alimentation et de nutrition ainsi qu’à un réseau d’assistance sociale; - Formation de stocks d’aliments en vue d’une assistance alimentaire apportée à des populations spécifiques.
    8. 8. Production•Agriculteurs familiaux•Occupants des lots de terres à Consommation l´emplacement de domaines . Réseau de l’assistance socialeexpropriés .Réseau d´Équipements•Peuples et communautés Achat d´Aliments . Populationstraditionnels: •Gouvernement Fédérale Spécifiques•Extrativistes: . Familles en situation•Pêcheurs artisanaux d´insécurité alimentaire .Stocks
    9. 9. Gestion du Programme Contrôle Social États Mise en oeuvre: États, Municipalités et CONAB Groupe de Gestion Budget
    10. 10. Modalités Origine Limite Mise en (USD/Modalité Objectifs des Formes d’ accès oeuvre fonds famille /an) Achat des produits en cas de bas Individuel, groupes prix de marché pour la distribution MDS etAchat direct CONAB informels, coopératives et 4,000 ou la formation de stocks publics MDA associations (régulation des prix) Appui à la commercialisation desFormation de produits, au maintien des prix et à MDS et Coopératives et CONAB 4,000stock une valeur ajoutée à la production MDA associations (fonds de roulement)Achat avec Achat d´aliments et leur prompt CONAB, Individuel, groupes disponibilité à des entités dudon MDS états, informels, coopératives et 2,200 réseau de promotion et desimultané municipalités associations protection socialePromotion Contribuer à l´augmentation de lade la consommation du lait chez les Individuel, groupes États duproduction familles qui sont dans une informels, coopératives et MDS Nord-Est et associations 4,000et de la situation d´insécurité alimentaire MG (Nord) et encourager la production desconsommati agriculteurs familiauxon de lait
    11. 11. Quelques chiffres• Ressources appliquées (2003 -2011): 2 milliars USD;• Aliments acquis (2003 -2011): 3.5 million tonnes;• Nombre de familles bénéfiées (producteurs) (2008-2011): 312,000• Nombre de bénéfiaires (consommateurs) (2008-2011): 35 million
    12. 12. Résultats• Augmentation des revenus des agriculteurs familiaux;• Augmentation des quantités et des variétés daliments produits par les familles;• Développement de la production daliments biologiques et des produits de la « socio biodiversité ».• Amélioration de la diversité et de la qualité des aliments fournies;• Soutien aux économies locales;• Valorisation de la culture alimentaire locale;
    13. 13. Défis• Création dun système de suivi de la mise en œuvre du programme;• Extension du contrôle social;• Agilité des paiements aux agriculteurs;• Retards dans lenvoi de documents par courrier;• Assistance technique aux agriculteurs.
    14. 14. Plan Brésil sans Misère •Créé par le décret en 2011, il a l’objectif de lutter contre lapauvreté extrême de 16 millions de personnes ayant un revenumensuel inférieur à U$ 35,00 par lintégration et la coordinationdes politiques, des programmes et des actions. •Le Plan vise à quadrupler le nombre des producteursdesservis par le PAA. Objectif 2014  255.000 familles vivant dans la pauvretéextrême
    15. 15. Merci! Consultatif International Cabinet de la MinistreMinistère du Développement Social et du Lutte contre la Faim

    ×