PAA Africa Programme Inception Workshop - Programme d'achat d'aliments
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

PAA Africa Programme Inception Workshop - Programme d'achat d'aliments

  • 722 views
Uploaded on

Strategy for promoting Food and Nutrition Security and Local Food Purchases. Presentation (in French) made by MDS during workshop on PAA Africa Programme, organised by the government of Brazil......

Strategy for promoting Food and Nutrition Security and Local Food Purchases. Presentation (in French) made by MDS during workshop on PAA Africa Programme, organised by the government of Brazil (CGFome and Ministry of Social Development), WFP Centre of Excellence and FAO Brazil, held from 2 to 6 July 2012 in Brasilia and Arapiraca, Brazil.

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
722
On Slideshare
722
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
2
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. PROGRAMME D’ACHAT D’ALIMENTS - PAA
  • 2. Le PAA a été institué àtravers l´article 19 de la Loi10.696/2003 et règlementépar le Décret nº 6.447/2009.Les actions du PAA sontdéfinies par voie derésolutions émises par leGroupe de Gestion duProgramme. 44 Résolutionsexistent actuellement.
  • 3. Objectif - Le support à un réseau public d’équipements d’alimentation et de nutrition ainsi qu’à un réseau social-assistanciel; - Encourager lagriculture familiale; - Encourager la consommation et lutilisation des aliments produits par lagriculture familiale; - Promouvoir laccès à lalimentation, en quantitéqualité et régularité nécessaire, aux personnes confrontées à linsécurité alimentaire et nutritionnelle, de la perspective du droit humain à une alimentation adéquate et saine; – Renforcer des habitudes alimentaires saines de niveau régional et local; – Concevoir des circuits dapprovisionnement alimentaire local; – Former des stocks alimentaires pour laide alimentaire à des populations spécifiques et des populations victimes de catastrophes; – Renforcer lagriculture familiale et leurs organisations économiques: développement local, prix plus équitables, garantie des revenus, la réglementation des prix.
  • 4. Gestion du Programme d’Achat d’Aliments - PAABudget Ministère du Développement Social et de Lutte contre la Faim – MDS Ministère du Développement Agraire- MDAGroupe de Ministère du Développement Social et de Lutte contre la Faim – MDSGestion Ministère du Développement Agraire- MDA Ministère de l’Agriculture, l’Élevage et Approvisionnement - MAPA Ministère des Finances - MF Ministère de la Planification, du Budget et de la Gestion - MPOG Ministère de l’Éducation - MECExécution Niveau Fédéral: Compagnie Nationale d’Approvisionnement – CONAB Niveau de l´ État: Gouvernements des États Niveau Municipal: Gouvernements MunicipauxContrôle Social Conseil National de Securité Alimentaire et Nutritionnelle - CONSEA Conseils des États Conseils Municipaux
  • 5. Aspects structurels d´exécution du PAAPour qui? Fournisseurs: agriculteurs familiaux, en priorisant les peuples et les communautés traditionnelles, indigènes, pêcheurs, campements et agriculteurs établis de la Reforme Agraire, agriculteurs familiaux pauvres et leurs organisations. Consommateur: •Population en situation d´insécurité alimentaire et de vulnérabilité sociale; •Réseau d´Équipements Publics d´Alimentation et de Nutrition (Restaurants Populaires, Cuisines Communautaires et Banques d´Aliments) •Réseau Social-assistanciel en particulier ceux représentés par le Centre de Référence d´Assistance Sociale - CRAS et le Centre de Référence Spécialisé en Assistance Sociale - CREAS.Avec qui? Exécution fédéralisée en partenariat avec la CONAB; Exécution décentralisée á travers le partenariat avec les Gouvernements issus des États , des Districts et des Municipalités.Où? A travers tout le territoire national en priorisant les Régions Métropolitaines, Semi-arides, Territoires de Citoyenneté et CONSADs.
  • 6. Modalités Modalité Objectif Executeur Limite Achat d´un ensemble spécifique de produits (riz, noix de cajou, noix du Brésil, farine de manioc, haricots, maïs, sorgho, blé, lait en poudre Achat Direct de R$8.000 intégral et farine de blé), pour la distribution ou la formation de stocks CONABl´Agriculture Familiale /an publics. Fournir aux agriculteurs familiaux, des instruments d´appui à la commercialisation de leurs produits, au maintien des prix ainsi qu´une valeur ajoutée à la production. La modalité met á disposition des fondsFormation de Stock par afin que l´organisation puisse acquérir la production issue d´agriculteurs R$8.000 CONABl´Agriculture Familiale familiaux associés, et bénéficier et former des stocks de produits devant /an être par la suite commercialisés ou bien distribués aux populations se trouvant dans une situation d´insécurité alimentaire. En principe, tout aliment pouvant être stocké peut être accepté par la modalité. Achat d´aliments produits par des agriculteurs familiaux et leur prompt disponibilité en vue d´une donation à des entités du réseau de promotion et de protection sociale, en assumant un rôle important dans CONAB,Achat avec Donation la promotion de la sécurité alimentaire du public auxquels ces entités ÉTATS ET R$4.500/Simultanée contribuent. MUNICIPALITÉ an Permet d´enrichir les denrées du réseau à travers l´insertion de fruits, S de viandes, d´oeufs, de poissons, de lait et de dérivés ainsi que de pains parmi tant d´autres Contribuer á l´augmentation de consommation du lait chez les familles se trouvant dans une situation d´insécurité alimentaire et encourager laEncourager la Production production d´agriculteurs familiaux. La modalité est exécutée sur le R$4.000et la Consommation de territoire d´action relevant de la da Superintendance du Développement ÉTATS /semestreLait du Nordeste (Sudene). L´aliment acquis (lait de chèvre ou de vache) est pasteurisé au sein d´établissements laitier puis ensuite transporté vers des points de distribution destinés aux familles.
  • 7. Processus de construction du PAA •Depuis 2003: --Partenariats pour exécution du PAA ont commencé avec la formalisation daccords avec lesgouvernements des États, des gouvernements municipaux et la CONAB •Depuis 2008 : -Des nouveaux partenariats ont été formalisés;- La sélection a été effectuée par des Avis de Sélection des Etats et des municipalités;- Nouvel instrument signé - partenariat avec CONAB - Accord de Coopération;-Les centrales réceptrices et de distribution de laliments ont été créés dans les accords avec lesgouvernements des États , et ont été incorporées dans les accords avec les gouvernementsmunicipaux depuis 2009. •Depuis 2009: -Feuille de calcul a été formaté pour le suivi de la exécution daccords avec des États et desmunicipalités avec des informations détaillées sur le public assisté (les agriculteurs et les entités). •En 2011: -La Loi 12512 qui a été promulguée établi un nouvel instrument de partenariat avec les Étatset les municipalités - Déclaration de Conformité - linstrument moins bureaucratique qui permetdélargir la portée du programme.
  • 8. Défis •Accéss des partenariats à l’internet; •Création d’un sistème informatique pour le suivi del’éxecution du proggramme; •Expansion de contrôle social; •Un meilleur contrôle das les Centrales de Réception et deDistribution par rapport à des aliments achetés et donnés; •Agilité des paiements aux agriculteurs; •Linclusion dinformations concernant les actions duProgramme du Sistème des Pactes du Gouvernement Fédéral; •Détermination des prix; •Les retards dans lenvoi de documents par la poste; •Cadre des employés publiques pour le suivi du programme; •Lassistance technique aux agriculteurs.
  • 9. Raison de la Modalité•Sans un accord (convênio);•Sans la contribution financière;•Agilité dans la formalisation du partenariat;•Expansion du PAA;•Sans faille;•Système informatisé;•Carte de paiement direct à la famille de lagriculteur;•Aide financière de l’ Union aux États et auxmunicipalités basées sur le réalisation des objectifs;•Augmentation de contrôle social.
  • 10. Plan Brèsil Sans Misère Le Plan Brèsil Sans Misère, institué par le Décret nº 7.492, du02 Juin 2011, a l’objectif de surmonter la situation de l’extrêmepauvreté des 16 millions des personnes avec revenus familiauxinférieurs à R$ 70,00, par l’articulation et l’integration despolitiques, programmes et actions, qui sera dirigé par lUnion,en collaboration avec les États, le District Fédéral, lesMunicipalités et la Société.Axes du Plan:- Transfert de revenus;- Laccès aux services;- L’Inclusion productive.
  • 11. Plan Brèsil Sans Misère •Le PAA est introduit dans laxe de lintégrationproductive, dans les achats publics. •Lun des objectifs du Brésil Sans Misère pour la zonerurale est d’augmentation à quatre fois le nombredagriculteurs desservies par le Programme Dachatd‘Aliments (PAA). •Objectif 2012 158,000 familles extrêmementpauvres •Objectif 2013  191,000 familles extrêmementpauvres •Objectif 2014  255,000 familles extrêmementpauvres
  • 12. Exécution Global du PAA 2003-2011
  • 13. Résultats du PAA •Laugmentation des revenus des agriculteurs; •Amélioration de la diversité et de la qualité desaliments pour les personnes en situationdinsécurité alimentaire et nutritionnelle; •Stimulation des économies locales; •Reconnaissance et valorisation de lagriculturefamiliale et des agriculteurs par la société; •Augmentation des variétés daliments produitesdans les unités familiales; •Reconnaissance de la culture alimentaire locale; •Développement de la production dalimentsbiologiques et les produits de la sociobiodiversité.
  • 14. Merci!Département d´Aide à l´Achat et à la Commercialisation de la Production FamilialeSecrétariat National de Sécurité Alimentaire et NutritionnelleMinistère du Développement Social et de Lutte contre la Faim