Rakuten révèle les tendances mondiales du m-commerce
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Rakuten révèle les tendances mondiales du m-commerce

on

  • 327 views

 

Statistics

Views

Total Views
327
Views on SlideShare
327
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft Word

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

 Rakuten révèle les tendances mondiales du m-commerce Rakuten révèle les tendances mondiales du m-commerce Document Transcript

  • Rakuten révèle les tendances mondiales du m-commerceL’implantation internationale du groupe Rakuten, troisième groupe mondial de-commercereprésenté en France par priceminister.com, a l’avantage appréciable de lui mettre à disposition unparc de clients extrêmement diversifié, et représentant une mine d’informations unique pourmener des enquêtes internationales sur les nouveaux consommateurs. La dernière étude en cesens, portant sur le e-commerce mobile, est aussi éclairante que les précédentes. Elle faitnotamment apparaître que l’adoption du e-commerce mobile par les pays orientaux estremarquable.Les mobiles largement plus utilisés par les e-acheteurs orientaux…Les consommateurs des pays dExtrême Orient sont en effet deux fois plus enclins que leurshomologues occidentaux à faire des achats à partir de leur smartphone ou terminal mobile. Soit 15 %des Indonésiens et 13 % des Thaïlandais qui achètent volontiers depuis leurs mobiles contre à peine8 % des Américains et des Britanniques, et seulement 5 % des Français. Pour quelles raisons ? Laprincipale motivation mise en avant par ceux qui évitent le mobile pour faire des achats est laperception dune expérience de moins bonne qualité sur mobile ; en effet, un peu moins de la moitiédes personnes interrogées, tous pays confondus, évoque en premier cette raison. La sécurité mobile,est elle mise en avant par 20 % Français, contre seulement 14 % des Italiens et des Japonais.… et les tablettes aussiPeut-être plus surprenant encore : bien que les tablettes tactiles se vendent de plus en plusmassivement en Europe de lOuest (+ 142 % en glissement annuel pour le premier semestre 2012daprès les analystes de GFK), elles ne sont utilisées pour les achats en ligne que par 18% des Italiens,9% des Allemands, et 7% des Français contre… 35% des Thaïlandais. Ce qui ne veut pas dire que lesFrançais ne vont pas rattraper leur retard : selon Pierre Kosciusko-Morizet, président et cofondateurde PriceMinister « Nous avons constaté une augmentation de près de 200 % du trafic à partir determinaux mobiles ces 12 derniers mois ». Le problème ? « Il reste toujours un fossé à combler entrenavigation et acte dachat. En tant quindustrie, nous devons nous mobiliser pour que lesconsommateurs aient davantage confiance dans les plates-formes de shopping mobiles, enaméliorant la qualité de lexpérience de shopping en ligne, en proposant davantage doffresincitatives réservées aux achats par mobile et en garantissant des paiements mobiles sécurisés,fluides et simples dutilisation ».Une bonne raison pour adopter la suite hermes de Vocalcom, capable de sourcer les informations duparcours client des consommateurs sur tous les canaux, mobile et résidentiels, et de sescompléments comme le chat proactif Vocalcom, également opérationnel sur mobile, dont unbénéfice majeur est précisément de faciliter le passage à l’acte d’achat.