Changer d’avis sur le bois en 7 points
La gestion forestière Lors de vos achats   Lorsque les logos FSC ou PEFC figurent sur des menuiseries ou des meubles, ils ...
Le bois pour lutter contre l’effet de serre Le matériau bois, un matériau qui stocke le CO 2     Le matériau bois constitu...
Le chauffage au bois Les aides à l’investissement   Ces matériels de chauffages performants sont en général plus coûteux m...
Comment un matériau biodégradable peut-il être durable ? Le bois, un matériau pour une construction durable  Pour certaine...
Les adjuvants et l’entretien du bois L’entretien du bois, opération obligatoire pour garder son aspect originel  L’entreti...
La consommation de papier Approvisionnement en matière première En France, aucun arbre n’est coupé directement pour fabriq...
Le bois et l’incendie La résistance mécanique du bois au feu  Les pompiers préfèrent intervenir dans une maison avec une c...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Changer d'avis sur le bois

1,932
-1

Published on

Découvrons ce que nous offrir le bois à travers de grands thèmes :la gestion forestière, la lutte contre l'effet de serre, le chauffage au bois, un matériau biodégradable et durable...

Published in: Education
0 Comments
4 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,932
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
31
Comments
0
Likes
4
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Changer d'avis sur le bois

  1. 1. Changer d’avis sur le bois en 7 points
  2. 2. La gestion forestière Lors de vos achats Lorsque les logos FSC ou PEFC figurent sur des menuiseries ou des meubles, ils garantissent la légalité de tout ou parties des bois qui entrent dans leur composition ainsi qu’une réelle prise en compte les aspects écologiques et sociaux. Déforestation  La déforestation n’est pas forcément due à la consommation de bois ou de papier. Dans les pays émergents : certaines forêts sont détruites pour faire place à deux types d’agriculture : l’agriculture de subsistance qui consiste à brûler une parcelle pour cultiver sur brûlis et qui est pratiquée par des paysans pauvres qui n’ont pas d’autres solutions pour vivre. En revanche, d’autres parcelles sont détruites pour y faire de l’agriculture de rentes, c'est-à-dire pour cultiver des produits destinés à l’exportation vers les pays développés, ce qui a de très lourdes conséquences sur les populations locales. <ul><li>En France   </li></ul><ul><li>100% de la forêt publique est gérée de manière durable et raisonnée par l’ONF, l’Office National des Forêts. </li></ul><ul><li>Gérer durablement la forêt, c’est: </li></ul><ul><ul><li>Faire jouer à la forêt un rôle de puits de carbone : le bilan en carbone est positif </li></ul></ul><ul><ul><li>grâce à l’absorption naturelle du dioxyde de carbone (CO 2 ) par les arbres et la mise en œuvre du bois </li></ul></ul><ul><ul><li>Ne pas laisser les arbres pourrir en forêt car leur décomposition rejettent du CO 2 </li></ul></ul><ul><ul><li>Trouver des débouchés aux produits forestiers </li></ul></ul><ul><ul><li>Permettre à la forêt d’être une ressource agroalimentaire </li></ul></ul><ul><ul><li>Permettre au bois d’être une source d’énergie et un matériau pour construire </li></ul></ul><ul><ul><li>Maintenir son évolution dans un objectif paysagé, économique, productif et écologique </li></ul></ul>Le commerce des essences en voies de disparition  Depuis 1973, la Convention de Washington réglemente au niveau mondial, le commerce des espèces en voie de disparition dont certains bois tropicaux comme le Palissandre de Rio. La forêt française s’accroit d’années en années La progression annuelle de la forêt française est de 68 000 d’hectares par an depuis 1980. Grâce à une bonne gestion forestière, l’accroissement biologique est supérieur à la quantité de bois récoltée par l’homme.
  3. 3. Le bois pour lutter contre l’effet de serre Le matériau bois, un matériau qui stocke le CO 2   Le matériau bois constitue un stock de carbone : un arbre retire 1 tonne de CO 2 de l’atmosphère pour fabriquer 1 m 3 de bois. La croissance des arbres est le moyen le plus simple pour retirer une partie du carbone qui a été injecté dans l’atmosphère par l’utilisation des énergies fossiles. En utilisant le bois, on retarde le retour de ce carbone dans l’atmosphère. Le matériau bois, un matériau peu cher en énergie L’utilisation du bois permet d’utiliser moins de matériaux non recyclables ou d’autres plus gourmands en énergie lors de leur fabrication, extraction, transformation ou transport. En effet, le matériau bois est fabriqué « gratuitement » par les arbres alors que la fabrication d’une poutre en béton ou en acier coûte de l’énergie et rejette du CO 2 . Le matériau bois, un matériau naturellement isolant Les parois en bois sont plus isolantes qu’un mur en béton. En prenant garde aux assemblages qui peuvent être sources de déperdition de chaleur, elles permettent de faire des économies d’énergie lors du chauffage de l’habitation. CO 2 CO 2 Absorption de CO2 par photosynthèse Matériau bois = stock de carbone Peu de consommation d’énergie et de rejet CO 2 Bois énergie Recyclage
  4. 4. Le chauffage au bois Les aides à l’investissement Ces matériels de chauffages performants sont en général plus coûteux mais leur achat et installation par un professionnel peut vous donner droit à des aides financières : une réduction de TVA à 5,5%, un crédit d’impôt allant jusqu’à 50% et une subvention pour une partie du montant des travaux. Pour de plus amples informations, visitez le site de l’ADEME. Le matériau bois, source d’énergie renouvelable il a fallu 60 millions d’années pour former nos réserves de charbon. L’Eucalyptus peut être récolté à maturité à 8 ans. Le bois est donc une source d’énergie renouvelable, c'est-à-dire que les stocks se reconstituent assez rapidement pour être considérée comme inépuisable à l’échelle de l’homme et à condition d’une bonne gestion forestière. Le chauffage bois, une solution écologique Le CO 2 dégagé par le bois lorsqu’il brule peut être réabsorbé par d’autres arbres lors de la photosynthèse et permet leur croissance, le carbone transite ainsi d’arbres en arbres en fournissant au passage de l’énergie lors de sa combustion. On peut ainsi dire que le chauffage au bois est une solution peu polluante et écologique. Une utilisation simple Le chauffage au bois s’adapte au chauffage urbain comme à celui des entreprises ou des particuliers. De nos jours, il existe des chaudières à bois faciles d’utilisation qui fonctionnent de manière indépendante grâce aux granulés de bois ou aux plaquettes. Le bois pour le chauffage est du bois qui ne peut pas être mis en œuvre à cause de ses dimensions ou ses singularités, c’est pourquoi il est broyé. On peut également conditionner les déchets de bois de scierie (chutes, sciures, copeaux) pour se chauffer. La facilité de l’approvisionnement en combustible bois dépendra de la zone d’habitation mais les circuits de livraison en zones urbaines à forte densité sont en développement. CO 2 atmosphérique Rejet de CO 2 par combustion Absorption de CO 2 par photosynthèse
  5. 5. Comment un matériau biodégradable peut-il être durable ? Le bois, un matériau pour une construction durable Pour certaines essences, la biodégradation est très lente comme par exemple pour l’Ipé qui peut résister 100 ans dans des conditions climatiques difficiles. Dans le monde, certains vieux bâtiments ont prouvées la durabilité du bois et sa capacité à résister au temps et aux intempéries. En France, les immeubles qui composent les centres historiques de certaines villes possèdent une structure en bois (colombages, chalets…). Mais, comme tout matériau, le bois doit être régulièrement entretenu. Cet entretien concerne essentiellement les bois exposés à l’extérieur alors que la structure « cachée » des maisons à ossature bois ne nécessite pas d’entretien particulier La biodégradabilité L’eau est nécessaire à la biodégradation du bois. Dans le cas du bois mis en œuvre, l’humidification est la cause de variations dimensionnelles et du développement d’agents de pourriture. En milieu naturel, lorsqu’un tronc tombe au sol, l’humidité est telle qu’il pourrit. Si l’on met le bois à l’abri, il ne se dégrade pas. Une bonne conception et le choix de la bonne essence, pour l’assurance d’un ouvrage durable La conception d’un ouvrage en bois est très importante pour la durabilité de celui-ci. La dégradation du bois mis en œuvre est souvent due à la présence ou l’apparition de pièges à eau (assemblages complexes, mauvaise évacuation des eaux de pluie, risque de condensation, fissuration). De plus, le bon choix de l’essence utilisée est essentiel à la durée de vie de l’ouvrage.
  6. 6. Les adjuvants et l’entretien du bois L’entretien du bois, opération obligatoire pour garder son aspect originel L’entretien du bois est le prix à payer pour conserver son aspect originel. En extérieur, son esthétisme sera préservé uniquement en échange d’un entretien régulier. Le traitement préventif des charpentes, un gage de durabilité et de résistance « Mieux vaut prévenir que guérir ». Lorsqu’on utilise un bois non durable naturellement (sapin, épicéa) un traitement préventif, insecticide et fongicide, appliqué par un trempage court des charpentes est suffisant pour les protéger. En effet, c’est un traitement de surface qui nécessite moins de produits que le traitement curatif à cœur. De plus, ces produits sont moins concentrés, moins polluants et moins chers. Il existe en France des certifications qui apportent les garanties en termes d’efficacité mais également de toxicité et d’écotoxicité (certifications CTB P+, CTB B+). En extérieur et sans finitions, le bois se patine On peut choisir de ne pas entretenir un bois et de le laisser se patiner. Un bois grisaillé ou craquelé en surface possède toujours les mêmes propriétés mécaniques. Le bois est aussi bien un matériau technique que décoratif. Des finitions différentes, pour des effets différents Un vernis, transparent et incolore, permet de voir le bois mais ne le protège pas des rayons solaires. Il va s'écailler avec le temps. Une lasure, transparente et colorée, protège mieux le bois du soleil que le vernis. Elle se dégrade par farinage. Une peinture, par son pouvoir couvrant cachera l’aspect du bois mais le protégera mieux qu’une lasure des agressions extérieures. Chêne lazuré Chêne patiné Chêne peint Chêne vernis
  7. 7. La consommation de papier Approvisionnement en matière première En France, aucun arbre n’est coupé directement pour fabriquer du papier puisqu’on utilise du bois d’éclaircie et des chutes de scieries pour le fabriquer. L’industrie papetière finance ainsi la gestion forestière. Dans certains pays du monde, il arrive de cultiver des arbres à croissance très rapide pour fabriquer de la pâte à papier. La part de recyclage en France Nous recyclons chaque année 6 millions de tonnes de papier soit 58% de notre consommation. Il y a une part de fibres recyclées dans la plupart des papiers même s’ils sont blancs et qu’ils ne sont pas identifiés comme des papiers recyclés. Consommation et fabrication en France  La consommation annuelle de papiers et cartons est de 10,8 millions de tonnes. Ce papier provient majoritairement de l’une des 115 papeteries françaises qui s’approvisionnent en bois via des réseaux locaux. La scierie utilise le bois L’usine de papier utilise les chutes de scieries, le bois d’éclaircie et le papier recyclé Papiers issues du recyclage Fibres issues des chutes de scieries Fibres issues du bois d ’éclaircie
  8. 8. Le bois et l’incendie La résistance mécanique du bois au feu  Les pompiers préfèrent intervenir dans une maison avec une charpente bois plutôt qu’une charpente acier. En effet, un bâtiment en bois résiste mécaniquement mieux au feu car le bois se consume lentement alors que l’acier se déforme avec la chaleur et perd très rapidement ses propriétés mécaniques. Isolation thermique du matériau Le bois, avec ses propriétés d’isolation, peut aussi protéger du transfert de chaleur et ralentir la propagation du feu et donc le danger pour l’homme. L’origine des incendies Une maison en bois ne risque pas de prendre feu plus vite qu’une autre. Dans une habitation beaucoup d’autres matériaux peuvent prendre feu (rideaux, papiers etc.) et ce sont souvent eux qui sont à l’origine des incendies. Virginie MARTY – Martin VERNAY Etudiants ENSTIB 3 ième année Ecole Nationale Supérieure des Technologies et Industries du Bois Epinal - Février 2007

×