Communication duvin etinternationalisation6 décembre 2011James de Roany | Global Vini Services                   CCEF
Le point sur les exportations        de vin en 2010          En valeur : 6,2 milliards € (+14,6%)          En volume : 1...
Répartition des exportations de        vins en valeur                                      Source FEVS3	  
Principales destinations        des exportations Vins (en volume)                                    Source FEVS4	  
Principales destinations        des exportations Vins (en valeur)                                      Source FEVS5	  
Terroir, Ecosophie, Reliance        et Web 2.0          Essai          Points communs entre le Terroir et le           W...
Rappel Grandes tendances de laconsommation (#1)  Evolution de la fréquence de conso des vins   dans les pays à forte trad...
Grandes tendances de la      consommation (rappel #2)•  Le profil du Nouveau Consommateur    o  Partout dans le monde, y c...
Premières conclusions          Une demande plus mondiale           complexe et sophistiquée          Le marketing et la ...
  Convergence socio, éco, philo, politique, facilitée par la   démocratisation mondiale du Web.  Première apparition au ...
  La reliance = désir d’enracinement +   communautarisation     Retour au terroir / identification forte     Le succès ...
Conclusions           Après le terroir de production, le « terroir de consommation »!           Terroirs de consommation...
Conclusions           Nouvelle définition du marketing du            vin :           la rencontre favorisée par le Web 2...
Merci de votre                  attention.                Pour me contacter         jderoany@globalviniservices.com14	  
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

LE VIN 2.0 '11 - Débat 01 Intervenant 03 - "Communication du vin et internationalisation" - James de Roany / Global Vini Services / Conseillers au Commerce Extérieure de la France

2,117 views
1,996 views

Published on

LE VIN 2.0 '11 - Débat 01 Intervenant 03 - "Communication du vin et internationalisation" - James de Roany / Global Vini Services / Conseillers au Commerce Extérieur de la France

Published in: Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,117
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,302
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

LE VIN 2.0 '11 - Débat 01 Intervenant 03 - "Communication du vin et internationalisation" - James de Roany / Global Vini Services / Conseillers au Commerce Extérieure de la France

  1. 1. Communication duvin etinternationalisation6 décembre 2011James de Roany | Global Vini Services CCEF
  2. 2. Le point sur les exportations de vin en 2010   En valeur : 6,2 milliards € (+14,6%)   En volume : 144,4 millions de caisses (+6,5%)2   Source : FEVS
  3. 3. Répartition des exportations de vins en valeur Source FEVS3  
  4. 4. Principales destinations des exportations Vins (en volume) Source FEVS4  
  5. 5. Principales destinations des exportations Vins (en valeur) Source FEVS5  
  6. 6. Terroir, Ecosophie, Reliance et Web 2.0   Essai   Points communs entre le Terroir et le Web 2.0 = la Reliance!   Pourquoi la promotion des vins de l’Ancien Monde peut-elle être aussi efficace sur le Web 2.0?   Ecosophie?6  
  7. 7. Rappel Grandes tendances de laconsommation (#1)  Evolution de la fréquence de conso des vins dans les pays à forte tradition vinique Etude de Viniflhor et de l’INRA
  8. 8. Grandes tendances de la consommation (rappel #2)•  Le profil du Nouveau Consommateur o  Partout dans le monde, y compris en France (pas de critères géographiques) o  Percée du Web 2.0 : un consommateur hyperinformé : •  Sur les prix, qu’il peut comparer instantanément •  Sur la qualité du produit •  Sur l’image : est-il plébiscité par ma communauté d’amis, mon réseau pro ? o  Percée du Web 2.0 : un consommateur qui veut pouvoir vérifier •  Transparence (la fin du bluff?) •  Sécurité et se rassurer •  Sur l’image : est-il plébiscité par ma communauté ou mon réseau pro ? o  Percée du Web 2.0 : un consommateur hyper relié: •  Regroupé par affinité quelque soit la géographie •  Mise en place d’une nouvelle segmentation par communautés d’amis o  Occasionnel et peu fidèle o  Le vin n’est plus considéré comme une nécessité, mais doit arriver à le séduire : il doit créer une envie o  Conclusion :
  9. 9. Premières conclusions   Une demande plus mondiale complexe et sophistiquée   Le marketing et la communication qui étaient un luxe deviennent indispensables   Et la durabilité et l’éco-responsabilité dans tous cela?   Premières ébauches d’écosophie…9  
  10. 10.   Convergence socio, éco, philo, politique, facilitée par la démocratisation mondiale du Web.  Première apparition au DK (années 1970)  Annonce de changements radicaux (y réfléchir et s’y préparer)  Point d’inversion progressisme/présentéisme-qualité de vie  Vers une « sagesse écologique »?  Remise en question du mythe du progrès   Nature inerte à exploiter/dominer (productivisme moderne) vs surréalité vivante   Dévastation du monde vs altérité/reliance   Reliance implique appartenance et territoire
  11. 11.   La reliance = désir d’enracinement + communautarisation   Retour au terroir / identification forte   Le succès des outils 2.0  Débat croissance / décroissance  Il existe une croissance qui n’est pas développement  Croissance faisant fond sur la nature elle-même  Non pas forcer la nature, mais s’ajuster à elle  Réémergence d’une sagesse ancestrale  Mouvement de fond mondial  Local et global s’ajustant dans le « GLOCAL »
  12. 12. Conclusions   Après le terroir de production, le « terroir de consommation »!   Terroirs de consommation = groupes d’individus reliés quelque soit le lieu par un comportement commun, des attitudes communes et des affinités partagées.   Terroirs (de production et de consommation) rentrent en synergie avec le Web 2.0   Une façon « révolutionnaire » de penser le marketing grâce au marketing numérique et au Web 2.0   Une révolution pour l’univers des vins & spiritueux de terroirs.   Ex: Cognac, Champagne, Beaujolais, Saint-Amour, Rosé de Provence, Rhône, Languedoc, Bordeaux…mais aussi Pinot Noir, Cabernet Sauvignon, Chardonnay, liquoreux…   Mais aussi: Tarlant, Cristal, Dom Pérignon, Clan Campbell, Lafite, Ott, Jaillance, Club des Sommeliers, Gérard Bertrand,12   Tariquet, Hennessy…
  13. 13. Conclusions   Nouvelle définition du marketing du vin :   la rencontre favorisée par le Web 2.0 de terroirs de production (marques ou appellations) avec leurs terroirs de consommation les + adaptés.13  
  14. 14. Merci de votre attention. Pour me contacter jderoany@globalviniservices.com14  

×