• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Etude Noël 2013 par Deloitte
 

Etude Noël 2013 par Deloitte

on

  • 994 views

La 16e édition de l’étude de Noël réalisée par Deloitte, porte sur les intentions d’achat des consommateurs européens à l’occasion des fêtes de fin d’année 2013

La 16e édition de l’étude de Noël réalisée par Deloitte, porte sur les intentions d’achat des consommateurs européens à l’occasion des fêtes de fin d’année 2013

Statistics

Views

Total Views
994
Views on SlideShare
505
Embed Views
489

Actions

Likes
1
Downloads
5
Comments
0

18 Embeds 489

http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.fr 411
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.nl 16
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.com.es 12
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.be 9
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.com 7
https://twitter.com 7
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.com.br 5
http://mmorio 4
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.ca 3
http://cloud.feedly.com 3
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.de 2
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.it 2
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.co.uk 2
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.ch 2
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.com.ar 1
http://feedly.com 1
http://morte100.rssing.com 1
http://lalibrairieestmortevivela.blogspot.ru 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Etude Noël 2013 par Deloitte Etude Noël 2013 par Deloitte Presentation Transcript

    • Etude de Noël 2013 Un Noël pour nos enfants Le 7 novembre 2013
    • Editorial 2 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Editorial 1. Les consommateurs français toujours inquiets pour l’avenir, mais le pessimisme recule • Recul du pessimisme des Français sur l’état de l’économie comme la majorité des Européens, notamment au Sud ; 57% des Français pensent que l’économie est en récession, soit 6 points de moins qu’en 2012. • Et cette tendance est accentuée concernant leur vision de l’état futur de l’économie, avec une baisse de 11 points des Français pessimistes (49%). • Le sentiment de baisse de pouvoir d’achat est partagé par 4 Français sur 10 et ils sont encore plus nombreux à craindre qu’il ne baisse encore en 2014 (44%). A la différence des autres pays d’Europe qui sont plus optimistes, notamment au Sud. 2. Un budget de Noël 2013 en légère baisse, avec des arbitrages sur les cadeaux • Le budget des dépenses de Noël est en très légère baisse de 0,9% en France à 531 €. Les Français se démarquent des Européens qui prévoient, pour la première fois depuis 2008, un budget en légère hausse de 0,7% à 450 €, tirée notamment par la Suisse (+3%), l’Allemagne (+6,7%), le Danemark (+1,1%) et la Finlande (+1,3%). • Même si les Français continuent à privilégier les cadeaux, c’est sur ce budget qu’ils comptent faire des économies avec un budget en retrait de 2,7% à 302 €. Le budget consacré aux repas augmente quant à lui de 2% à 175 €, démontrant l’attachement des Français au moment de convivialité du repas familial de Noël. • Plus que jamais, Noël reste la fête sacrée des enfants pour les Français. Ils privilégieront nettement les cadeaux aux enfants qui représenteront 47%. Et ils donneront la préférence à leurs propres enfants, avec une part inégalée de 34% de leur budget cadeaux, soit 101 € et une valeur moyenne par cadeau de 50 €. Ceci conduira à une hausse de 3% du budget cadeaux consacré aux enfants et cet effort sera permis par une baisse de 5% du budget consacré aux cadeaux pour les adultes. 3 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Editorial 3. Toujours des cadeaux utiles et éducatifs, avec le succès confirmé du livre • Les Français convergent avec les Européens dans leurs choix de cadeaux tant souhaités qu’offerts : ‒ L’argent et les livres restent les cadeaux les plus souhaités ; ce palmarès se constate dans tous les pays étudiés. ‒ Les cadeaux les plus offerts seront les livres, suivis par les chocolats, les parfums et cosmétiques, palmarès inchangé par rapport à l’an passé. Le livre confirme son succès de l’an dernier et constitue le 1er cadeau offert et le 2e souhaité en France. Il sera également le cadeau le plus offert dans 11 des 17 pays européens étudiés. • Confirmant leur recherche de cadeaux utiles, 55% des consommateurs français privilégieront le critère éducatif des jouets offerts pour les enfants : jeux de construction, livres, jouets et accessoires éducatifs. A noter que les consoles de jeux rentrent dans le top 10 (14e l’an dernier). Pour les adolescents, le top 3 est inchangé : jeux vidéo, argent et livres. • Le désir de recevoir et d’offrir un smartphone se maintient, tandis que la tablette accuse une baisse dans les souhaits notamment, par rapport à l’année dernière. Elle reste un cadeau cher et pour cette raison présente toujours un rapport de 1 à 3 entre les souhaits et les achats. 4. Des comportements d’achats toujours fortement influencés par la sensibilité au prix, au bénéfice d’Internet • Le contexte économique difficile de ces dernières années a conduit les consommateurs européens à modifier leurs comportements d’achats et à procéder à des arbitrages dans leurs budgets de dépenses. Ces comportements seront maintenus et la sensibilité au prix restera très forte. C’est ainsi que : ‒ 82% des Français privilégieront l’achat d’articles en promotion ‒ Comme l’an dernier, 78% d’entre eux prévoient de gérer leurs dépenses en préparant un budget 4 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Editorial • Les Français continuent de vouloir acheter malin pour leurs achats de Noël et plébiscitent à ce titre les promotions, mais leurs marges de manœuvre semblent diminuer : ‒ Promotions, cadeaux moins chers, cadeaux utiles sont toujours largement privilégiés en 2013, mais l’augmentation est moins importante que l’année dernière et les Français arrivent peut être au bout de leurs marges de manœuvre en termes d’économies. ‒ L’achat impulsif et sans tenir compte du prix diminue encore plus que l’année dernière, près d’un consommateur sur 3 indiquant qu’il le fera moins cette année • Plus de 3 consommateurs français sur 4 indiquent rechercher autant ou plus les « bonnes affaires » sur Internet, avec notamment plus de 36% qui indiquent le faire plus. Ce comportement d’achat se développe et pourrait offrir aux Français une nouvelle marge de manœuvre, dans la mesure où ils sont encore en retrait par rapport aux Européens qui sont 44% à indiquer le faire plus. • Enfin, les achats de Noël seront réalisés toujours plus tôt et cette anticipation place la France dans le peloton de tête des pays européens. 47% des achats devraient être effectués avant fin novembre, contre 40% l’an dernier. La 1re quinzaine de décembre demeure toutefois la plus dense, concentrant 34% des dépenses de Noël. 5 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Editorial 5. Les magasins dominent, Internet progresse, l’omnicanal confirme et le m-commerce émerge • Dans leur grande majorité, les Français réaliseront toujours leurs achats de cadeaux dans les magasins (64%). Hors Internet, le format dominant reste les hypermarchés (38%) et les chaînes spécialisées (37%). Les grands magasins traditionnels progressent cette année (17%), attirant principalement les hommes à la recherche d’articles de mode et de beauté/cosmétique. Concernant les dépenses alimentaires, les hypermarchés sont plébiscités par 78% des consommateurs, suivi des supermarchés pour 28%. Internet regagne 4 points pour être utilisé par presque 1 Français sur 10 pour les achats alimentaires, ce qui constitue une progression marquante, certainement à mettre en perspective avec le succès du « drive ». • Les Français prévoient d’effectuer 38% de leurs dépenses de cadeaux sur Internet, en hausse de 5 points par rapport à 2012. Ce qui fait d’eux les 3es plus importants acheteurs en ligne au sein des pays étudiés, derrière les Allemands (47%) et les Polonais (39%), à égalité avec les Tchèques. • Nos études passées avaient souligné l’émergence de l’omnicanal, c'est-à-dire la combinaison de l’utilisation des magasins et d’Internet dans les étapes de recherche et de comparaison des prix. Cette tendance se poursuit, même si cette année la recherche et la comparaison des prix sur Internet uniquement progresse. Toutefois, l’adhésion des consommateurs à l’omnicanal devrait se poursuivre car elle leur offre la possibilité de mieux satisfaire leurs attentes en exploitant les avantages respectifs des magasins et d’Internet : ‒ Ils trouvent sur Internet des informations auxquelles ils n’ont pas accès en magasin, la possibilité de connaître les avis des consommateurs et la possibilité de se faire livrer à domicile. ‒ Inversement, ils recherchent les magasins pour les possibilités de service après-vente, la sécurité des paiements, les possibilités d’échange et de retour des produits. 6 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Ce que les consommateurs ont en tête 7 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Que pensez-vous de l'état actuel de l'économie? Depuis 2008, c’est la 1re fois qu’on observe des pays globalement optimistes sur l’état de l’économie actuel. Deux Europe apparaissent : l’Europe du Nord, moins pessimiste avec l’Allemagne et le Danemark, les seuls pays à être optimistes cette année, et l’Europe du Sud toujours en récession selon les consommateurs. Toutefois, le ressenti des consommateurs sondés s’améliore dans tous les pays par rapport à l’année dernière, sauf pour certains pays d’Europe de l’Est, les Pays-Bas, la Pologne, l’Ukraine, la Finlande, la Russie et l’Afrique du Sud. Index entre les réponses positives et negatives < -40% -40% à 0% ≥ 0% Tendance baissière Tendance haussière 8 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Comment, à votre avis, évoluera votre pouvoir d'achat en 2014? Dans l’ensemble, les consommateurs de la majorité des pays étudiés sont plus optimistes quant à l’évolution de leur pouvoir d’achat en 2014. Certains pays d’Europe de l’Est, le Danemark et l’Irlande sont les plus optimistes et seront ceux qui témoigneront du plus grand appétit à consommer. La France, les Pays-Bas et la Suisse font figure d’exception avec une inquiétude marquée quant à l’évolution de leur pouvoir d’achat. Index entre les réponses positives et négatives < -25% -25% à 0% ≥ 0% Tendance baissière Tendance haussière 9 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Budget de Noël 2013 10 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Comparaison des budgets 2012-2013 (hors budget voyages) Plus de 3% De 0% à 3% Ukraine (374€) 17,4% Russie (442€) 13,1% Allemagne (399€) 6,7% Pologne (268€) 5,4% Suisse (656€) 3,0% 1,3% 1,1% 1,0% 0,8% 0,6% 0,3% 0,2% -3% et moins De 0% à -3% France (531€) -0,9% Irlande (894€) -12,8% -2,3% Italie (477€) Grèce (451€) -1,7% Portugal (393€) 11 Finlande (692€) Danemark (634€) Espagne (567€) République tchèque (430€) Belgique (503€) Pays-Bas (286€) Luxembourg (825€) -2,4% Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Comment allez-vous répartir votre budget cette année ? France €188 67% €302 59% 58% €150 57% Part allouée aux cadeaux €175 31% 32% 33% 25% 8% 10% 10% 10% 21% €114 2% 13% Part allouée au repas Part allouée aux divertissements 17% 13% €25 34% 2010 2011 2012 2013 Internet Cadeau Magasin Nourriture Vous-même Vos enfants Autres adultes Votre conjoint Autres enfants Œuvres de charité • Dans un contexte de budget en baisse depuis 2011, l’allocation entre cadeaux et repas reste globalement stable ‒ En France, la tradition des cadeaux de Noël se perpétue et ils représentent toujours la priorité des dépenses de fin d’année. Ils sont suivis par les dépenses alimentaires, dont la part augmente légèrement depuis 2011. ‒ Ces préférences sont constatées depuis de nombreuses années et sont partagées entre hommes et femmes, mais aussi également quelle que soit la classe d’âge. ‒ Le budget cadeaux est consacré pour un tiers aux enfants, pour un tiers au conjoint et à soi-même, le dernier tiers étant destiné à la famille et aux amis (enfants et adultes). 12 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Comment allez-vous répartir vos dépenses de cadeaux pour Noël ? Autres • 38€ (-2%) enfants • 1,5 cadeau à 26€ Vous-même • 39€ (-3%) • 0,7 cadeau à 54€ Votre conjoint Autres adultes Vos enfants • 51€(-3%) • 1 cadeau à 54€ • 66€ (-8%) • 2,9 cadeaux à 23€ • 101€ (+5%) • 2 cadeaux à 50€ * Soit un total de 295€ auxquels s’ajoutent 7€ de dons à des œuvres de charité • Pour les parents français, le Noël des enfants reste sacré, même en période d’économies ‒ Dans un contexte de budget cadeaux en baisse de 2,7% cette année, les enfants seront les seuls à recevoir plus de cadeaux : le budget qui est alloué à ses propres enfants augmente de 5% cette année. ‒ Cet effort est permis par une baisse de budget pour les adultes de 5%, en particulier les amis et la famille, qui voient leur budget diminuer de 8%, principalement grâce à l’achat de cadeaux moins chers. 13 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Les cadeaux offerts 14 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Quels cadeaux pensez-vous acheter cette année pour votre famille et pour vos amis (sauf enfants et adolescents) ? Premier choix Top 10 (1-10) Moyenne Livres Chocolats Cosmétiques/Parfums CD Argent Vêtements/Chaussures Produits de beauté, massage, séjours en spa Chèques cadeaux Bijoux/Montres Cartes cadeaux 2013 1 31% nd 2 28% rd 3 20% th 4 17% th 5 16% th 6 16% th 7 16% th 8 16% th 9 15% th 10 15% st 2012 1 33% nd 2 30% rd 3 21% th 4 20% th 5 19% th 7 18% th 8 17% th 10 16% th 6 19% th 12 15% st Irlande France Portugal Espagne Italie Grèce Suisse Allemagne Luxembourg Belgique Pays-Bas Danemark Finlande Pologne République tchèque Ukraine Russie Afrique du Sud 2013 2012 Livres Livres Livres Vêtements/Chaussures Livres Livres Livres Livres Livres Chèques cadeaux Livres Livres Livres Cosmétiques/Parfums Cosmétiques/Parfums Chocolats Cosmétiques/Parfums Chocolats Livres Livres Livres Vêtements/Chaussures Livres Livres Livres Livres Livres Chèques cadeaux Livres Livres Livres Livres Livres Cosmétiques/Parfums Cosmétiques/Parfums Chocolats • Le livre confirme, en 2013, son succès comme cadeau préféré en Europe comme en France, où il est toujours premier d’un top 5 identique à l’année dernière. • La convergence entre les cadeaux souhaités et offerts est toujours forte ; dans le top 10 des cadeaux achetés, 9 figurent au top 10 des cadeaux souhaités. En particulier, les livres sont le 2e cadeau souhaité et le 1er acheté. Seuls les CD seront plus offerts qu’attendus. • Les chèques cadeaux qui étaient l’an dernier le 10e cadeau offert contre le 3e souhaité, remontent en 2013 à la 8e position des cadeaux offerts étant toujours le 3e souhaité. 15 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Quel cadeau high-tech souhaitez-vous recevoir et allez-vous offrir? Smartphones Tablettes 19% 17% 13% 14% 14% Je souhaiterais 9% 2% 2011 2012 16% 14% 9% J'offrirais 4% 2010 15% 3% 3% 2013 2010 3% 2011 2012 4% 2013 • Le désir de recevoir et d’offrir un smartphone se maintient, tandis que la tablette accuse une baisse des souhaits notamment, par rapport à l’année dernière. Elle reste un cadeau cher et pour cette raison présente toujours un rapport de 1 à 3 entre les souhaits et les achats. ‒ Avec le succès des forfaits sans engagement et l’arrivée de la 4G, le smartphone est un cadeau de plus en plus utile et abordable. ‒ Le succès des tablettes est incontestable en France, le nombre de ménages équipés a doublé depuis l’année dernière. Mais la tablette reste un produit cher et sera vraisemblablement toujours plus un cadeau que l’on s’offre à soi-même. 16 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Quels cadeaux pensez-vous acheter cette année pour un adolescent (12 à 18 ans) ? Premier choix Top 10 Jeux vidéo Argent Livres CD DVD/Blu Ray Vêtements/Chaussures Chèques cadeaux Cartes cadeaux Consoles de jeux Chocolats 2013 1 21% nd 2 19% rd 3 14% th 4 12% th 5 10% th 6 9% th 7 8% th 8 7% th 9 6% th 10 6% st 2012 1 24% nd 2 21% rd 3 16% th 4 14% th 5 12% th 7 9% th 6 9% th 10 7% th 8 8% th 9 7% st Irlande France Portugal Espagne Italie Grèce Suisse Allemagne Luxembourg Belgique Pays-Bas Danemark Finlande Pologne République tchèque Ukraine Russie Afrique du Sud 2013 2012 Jeux vidéo Jeux vidéo Livres Jeux vidéo Livres Livres Argent Livres Jeux vidéo Argent Livres Jeux vidéo Cartes cadeaux Livres Livres Chocolats Chocolats Jeux vidéo Jeux vidéo Jeux vidéo Livres Jeux vidéo Livres Livres Livres Jeux vidéo Livres Jeux vidéo Livres Jeux vidéo Cartes cadeaux Jeux vidéo Livres Chocolats Chocolats Jeux vidéo • Pour les ados, le top 3 reste inchangé en France par rapport à 2012, et les livres entrés l’an dernier dans ce Top 3 se maintiennent cette année. En Europe, les livres partagent même avec les jeux vidéos la première position parmi les pays sondés • En cumulé, le trio argent / chèques cadeaux / cartes cadeaux atteint la première place avec 35%, soit une part importante des cadeaux laissée au choix de l’adolescent. • Maintien des consoles de jeux, cadeaux les plus chers de la liste, en 8e position du top. Elles seront principalement achetées par les 35-54 ans, chez lesquels elles prennent la 5e position. • Parmi les cadeaux high-tech, seules les tablettes progressent (+0,5 pt) au détriment des lecteurs MP3 (-1,4 pt), des ordinateurs (-1,6 pt) et des smartphones (-0,7pt). 17 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Quels cadeaux pensez-vous acheter cette année pour un enfant (moins de 12 ans) ? Premier choix Top 10 Jouets de construction Articles d'enfant en bas âge Livres Jouets et accessoires éducatifs Jouet d'action (figurines) Poupées et peluches Jeux de société (cartes, puzzle, quizz…) Jouets techniques (trains électriques, voitures…) Vêtements / Chaussures Consoles de jeux 2013 1 22% nd 2 19% rd 3 19% th 4 18% th 5 17% th 6 16% th 7 16% st 2012 1 23% rd 3 22% nd 2 22% th 6 18% th 7 17% th 4 19% th 5 18% st 8th 16% 9th 15% 9th 13% 7% 8th 15% 7% 10th 14th 2013 Irlande France Portugal Espagne Italie Jeux de société Jouets de construction Livres Jouets et accessoires éducatifs Articles d'enfant en bas âge Grèce Jeux de société Suisse Allemagne Luxembourg Belgique Pays-Bas Danemark Finlande Pologne République tchèque Livres Jeux de société Livres Jeux de société Jeux de société Jeux de société Livres Jouets et accessoires éducatifs Livres Articles d'arts, de design, de création Jouets de construction Jouets de construction Ukraine Russie Afrique du Sud 2012 Jeux de société Jouets de construction Livres Jouets et accessoires éducatifs Articles d'enfant en bas âge Vêtements / Chaussures Livres Livres Livres Jeux de société Jeux de société Jeux de société Jeux de société Jouets et accessoires éducatifs Livres Livres Jouets de construction Jeux de société • Pour les enfants, on constate le 1er top 3 (hors 1er âge) 100% éducatif depuis 2009, grâce à la remontée des jeux éducatifs et d’expérimentation par rapport aux peluches/poupées. Les livres se maintiennent dans le top 3 à la 3e place. ‒ Les jeux de construction restent en tête du classement pour la 2e année consécutive. Tendance à rapprocher au succès des gammes LEGO qui devient cette année le n°2 du jouet. ‒ Les jeux traditionnels (poupée/figurines/voitures/puzzles) se maintiennent dans le top 10 depuis 2011. ‒ Les consoles de jeux, 14es en 2012, entrent cette année dans le top 10 en 10e place avec 7% des sondés qui pensent en offrir à des enfants. • En Europe, les jeux de société restent le premier cadeau, avec 26% des sondés, devant les livres, et ils se partagent la plus haute marche du podium dans 6 pays parmi les 18 pays sondés. 18 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Les stratégies d’achat 19 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Concernant vos achats de fin d'année, avez-vous changé votre comportement par rapport à l'année dernière ? Changements liés aux produits Changements liés aux stratégies d’achat (index : différence entre ceux qui indiquent vouloir le faire plus et ceux qui indiquent vouloir le faire moins) (index : différence entre ceux qui indiquent vouloir le faire plus et ceux qui indiquent vouloir le faire moins) J'achèterai des produits et des cadeaux en promotion Je vais privilégier les cadeaux utiles 25% 18% 26% 16% 13% J'offrirai des cadeaux moins chers 10% J'achèterai surtout des produits 1er prix ou de marques distributeurs… J'achèterai des produits d'occasion -41% pour faire des cadeaux 2012 2013 -5% -9% -17% J'offrirai des cadeaux à moins de personnes 10% 6% J'irai faire mes courses dans des magasins moins chers 10% 4% J'offrirai des cadeaux achetés en groupe -2% -7% Je vais faire des achats d'impulsion J'offrirai des cadeaux sans me préoccuper du prix -27% -29% -31% -31% 2012 2013 • Les Français continuent de vouloir acheter malin pour leurs achats de Noël et plébiscitent à ce titre les promotions, mais leurs marges de manœuvre semblent diminuer ‒ Soldes, cadeaux moins chers, cadeaux utiles, les Français continuent à recourir à ces stratégies en 2013, mais l’augmentation est moins importante que l’année dernière et les Français arrivent peut-être au bout de leurs marges de manœuvre en termes d’économies. ‒ L’achat impulsif et sans tenir compte du prix diminue encore plus que l’année dernière. ‒ Ce sont les hommes qui montrent le ralentissement le plus important en termes de recherche d’économies via les achats en promotion. Ils sont historiquement moins enclins à ces stratégies (achats en solde 23% pour les femmes contre 9% pour les hommes), mais ils présentent la plus forte baisse par rapport à 2012 (-8 pts vs. -5 pts). 20 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Quand réaliserez-vous la majorité de vos cadeaux cette année, en comparaison avec l'année dernière ? France Avant nov Nov 1-15 déc 50% 40% 11% 36% 34% 30% 20% 16-24 déc 25-31 déc Jan et après 10% 0% 15% 3% 1% Avant novembre Du 1er au Du 15 au Du 25 au En janvier ou plus 31 24 novembre 15 tard décembre décembre décembre 2010 2011 2012 2013 • Les courses de Noël continuent à être plus anticipées, avec près de la moitié des Français ayant fini leurs achats fin novembre (47%) ‒ Suivant la tendance de l’année dernière, les Français achèteront plus en novembre au détriment des quinze premiers jours de décembre. Cette quinzaine reste toutefois la plus dense avec plus d’un tiers des consommateurs qui y feront leurs achats. ‒ Les femmes anticipent le plus, avec une majorité d’entre elles qui font leurs courses avant la fin du mois de novembre (52% contre 43% pour les hommes). ‒ De même, les plus âgés anticipent largement leurs achats de Noël, à l’inverse des 18-24 ans qui seront même les seuls à moins anticiper leurs achats par rapport à l’année dernière. 21 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • L’adhésion des consommateurs à l’omnicanal 22 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Quels canaux de distribution utilisez-vous pour chercher, comparer et acheter vos produits ? France 35% Europe 26% 40% 36% 42% 67% 41% 40% 33% 64% 32% 33% 24% 33% 26% 32% 33% 36% 2012 2013 2012 2013 2012 2013 Chercher Internet Comparer Magasins 35% Acheter Internet et magasins 36% 48% 43% 29% 31% 67% 68% 25% 29% 22% 26% 33% 32% 2012 2013 2012 2013 2012 2013 Chercher Internet Comparer Magasins Acheter Internet et magasins • En 2013, forte progression d’Internet pour rechercher des produits et comparer les prix au détriment d’une utilisation combinée d’Internet et des magasins ‒ ‒ ‒ Après avoir baissé en 2012, la recherche et la comparaison des produits sur Internet regagnent des parts au détriment de l’omnicanal. Le magasin physique reste le lieu privilégié pour chercher des idées malgré la forte progression d’Internet (+9 points). Il prédomine particulièrement pour la mode, la maison, le sport, les jouets et la nourriture tandis qu’Internet est privilégié pour la culture, le numérique et les loisirs. Pour comparer, la répartition est équilibrée entre le magasin, Internet et l’utilisation combinée des deux. • Le magasin reste loin devant Internet pour l’acte d’achat, concentrant les 2/3 des achats des Français pour les fêtes de Noël. • Les Français ont plus recours à Internet que la moyenne européenne, et ce à toutes les étapes de l’acte d’achat. 23 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Quelle proportion de votre budget cadeaux allez-vous dépenser sur Internet ? 50% 45% 47% 40% 30% 28% 31% 29% 26% 38% 33% 20% 37% 24% 14% 10% 26% 26% 25% 22% 22% 21% 21% 17% 30% 27% 23% 15% 10% 39% 30% 32% 32% 25% 23% 39% 38% 27% 26% 25% 24% 21% 15% 2011 2012 2013 0% • Les dépenses online augmentent pour atteindre 28% cette année en Europe et 38% en France où l’augmentation est encore plus forte (33% en 2012) : ‒ La hausse est particulièrement importante en France et aux Pays-Bas, deux pays marqués par un sentiment de baisse durable du pouvoir d’achat. ‒ En France comme l’année dernière, les produits les plus achetés sur Internet sont la musique, les films, les jeux vidéo (pour ces produits, Internet est même le 1er canal d’achat), les livres, le numérique et les loisirs. ‒ Les produits comme l’habillement, la décoration et les jouets restent majoritairement achetés en magasin physique. 24 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Où les consommateurs vont-ils faire leurs achats ? 25 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Pour les cadeaux que vous avez l'intention d'acheter dans les magasins, où pensez-vous effectuer vos achats ? Dans un certain nombre de pays, notamment en Europe du Nord et de l’Est, les grands magasins ont le vent en poupe. Ils passent en première place cette année en Russie, en Finlande, en République tchèque, au Luxembourg et au Danemark. En France, comme les années précédentes, la majorité des achats de cadeaux sera réalisée dans les hypermarchés. Grands magasins Hypermachés/supermarchés Chaines de magasins spécialisés 26 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Où préférez-vous faire vos achats alimentaires pour les fêtes de fin d'année ? Entre 2012 et 2013, la Suisse a basculé de l’hypermarché vers le supermarché tandis que l’Ukraine faisait l’inverse. La Pologne est le seul pays à placer les magasins hard discount en première position. En France, comme les années passées, la majorité des achats alimentaires sera réalisée dans les hypermarchés, qui sont également le format dominant en Europe. Hypermarchés Supermarchés Hard discount 27 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Avez-vous déjà effectué des achats sur votre smartphone/tablette et pensez-vous les utiliser pour vos prochains achats ? Europe 71% 70% 56% 54% 61% 60% 50% 46% 39% 26% 22% Je l'(les) ai déjà utilisé 70% 21% 29% 28% 33% 52% 45% 38% 32% 33% 20% 52% 73% 60% 48% 66% 59% 48% 38% 22% 14% 27% 24% 19% 20% 24% 29% Je l'(les) utiliserai à l'avenir • En 2013, la France est en bas du classement des expériences d’achats via tablettes et smartphones, avec seulement 22% des consommateurs qui l’ont déjà fait. Le leader du classement est l’Irlande avec 39% des consommateurs ayant déjà utilisé le m-commerce. • Par rapport à 2012, la France et l’Europe suivent la même tendance ; de plus en plus de consommateurs utilisent leurs smartphones ou tablettes pour leurs achats. Ce phénomène connaît un essor plus important en France qu’en Europe : ‒ Je l’ai déjà fait (France +5 points, Europe +4 points) ‒ Je le ferai dans le futur (France +19 points, Europe +16 points). 28 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Méthodologie 29 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Méthodologie de l’enquête • Deloitte a réalisé une étude sur la consommation à l’occasion des fêtes de fin d’année 2013 dans 18 pays couvrant principalement l’Europe de l’Ouest, l’Europe de l’Est et l’Afrique du Sud. Une étude similaire a été réalisée pour le Canada et les Etats-Unis • Un rapport spécifique a été produit pour chaque pays étudié. • Les consommateurs ont été interrogés les 2es et 3es semaines de septembre 2013. • Au Luxembourg, l’enquête a été conduite par TNS à la même période que dans les autres pays. L’échantillon est composé d’un panel représentatif de près de 600 personnes. • Pour l’ensemble des pays, des comparaisons avec les données des études précédentes ont pu être réalisées, uniquement si la question a été posée de manière identique aux années précédentes. • Les sondés sont âgés de 18 à 65 ans. Les données ont été recueillies via Internet, par le biais d’un questionnaire structuré, auprès d’un échantillon appartenant à un panel qui participe régulièrement à des études. • Chaque interviewé est qualifié selon les critères suivants : ‒ ‒ ‒ 30 éléments sociodémographiques, centres d’intérêts, comportements de consommation. Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Méthodologie de l’enquête • Pour ajuster la population Internet par rapport à la population réelle de chaque pays, nous avons utilisé des statistiques ex post influant sur le sexe, l’âge, les revenus et l’éducation. • Dans les tableaux ci-dessous, le nombre de personnes ayant répondu à l’étude par pays : Pays Echantillion Pays Echantillion Irlande 773 Pays-Bas 902 France 1595 Danemark 762 Portugal 766 Finlande 760 Espagne 1546 Pologne 767 Italie 1589 République tchèque 770 Grèce 787 Ukraine 777 Suisse 779 Russie 761 Allemagne Luxembourg Belgique 1549 Afrique du Sud 801 602 1069 TOTAL 17354 • Comme pour les années précédentes, nous avons utilisé des index sur les graphiques afin de comparer les pays. Voici une définition de ces index : ‒ Nous déduisons les réponses négatives d’une certaine question des réponses positives de cette même question. ‒ Par exemple, sur la question de la situation économique actuelle du pays, si 42% de la population est optimiste et 12% pessimiste, il en résultera un index de 30%. ‒ Si pour un autre pays, sur la même question, 25% des consommateurs sont optimistes et 32% pessimistes, l’index sera de -7%. 31 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Contact 32 Etude de Noël 2013 © 2013 Deloitte SA
    • Contact Deloitte Stéphane Rimbeuf Associé responsable Consumer Business Deloitte France 01 55 61 61 17 srimbeuf@deloitte.fr Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SA est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés. Deloitte fournit des services professionnels dans les domaines de l’audit, de la fiscalité, du consulting et du financial advisory, à ses clients des secteurs public ou privé, de toutes tailles et de toutes activités. Fort d’un réseau de firmes membres dans plus de 150 pays, Deloitte allie des compétences de niveau international à des expertises locales pointues, afin d’accompagner ses clients dans leur développement partout où ils opèrent. Nos 200 000 professionnels sont animés par un objectif commun, faire de Deloitte la référence en matière d’excellence de service. En France, Deloitte mobilise un ensemble de compétences diversifiées pour répondre aux enjeux de ses clients, de toutes tailles et de tous secteurs – des grandes entreprises multinationales aux microentreprises locales, en passant par les entreprises moyennes. Fort de l’expertise de ses 7 950 collaborateurs et associés, Deloitte en France est un acteur de référence en audit et risk services, consulting, financial advisory, juridique & fiscal et expertise comptable, dans le cadre d’une offre pluridisciplinaire et de principes d’action en phase avec les exigences de notre environnement. © 2013 Deloitte SA. Member of Deloitte Touche Tohmatsu Limited © 2013 Deloitte SA