Corevih et plan VIH/IST 2010-2014

1,916
-1

Published on

Une présentation de Christophe Michon, à l'occasion des journées du Corevih, organisées par la SFLS, à Bordeaux, le 3 novembre 2010.

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,916
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Corevih et plan VIH/IST 2010-2014

  1. 1. COREVIH et PLAN VIH/IST 2010-2014 Christophe MICHON Direction Générale de la Santé Journée des COREVIH, Bordeaux, 3 novembre 2010 Direction générale de la santéDirection générale de la santé
  2. 2. Gouvernance/Pilotage et évaluation •  Nationale: Comité de suivi du plan et COPIL des COREVIH • Faire des COREVIH les interlocuteurs privilégiés des ARS dans la déclinaison et la coordination régionale de la mise en œuvre et du suivi des mesures du plan national de lutte contre le VIH/SIDA et les IST relatives à la prise en charge des patients
  3. 3. Objectifs et Indicateurs • Incidence VIH • Incidence du sida • Proportion de découvertes tardives • Mortalité liée au sida • …% de PVVIH non dépistées • Incidences gonococcies, syphilis • Prévalence Chlamydiae, HSV
  4. 4. Plan en cinq axes • Prévention • Dépistage • Prise en charge médicale • Prise en charge sociale/lutte contre les discriminations • Recherche et observation
  5. 5. Programmes populationnels • HSH et LBT • Migrants • Personnes Usagères de drogues • Personnes qui se prostituent • Programme DOM
  6. 6. Prévention Mettre en place • des actions de prévention adaptées aux différents publics • des environnements favorables à l’adoption de comportements préventifs en fonction des lieux et des publics spécifiques • des actions de prévention combinée ciblée Former les professionnels de santé et associatifs aux différentes approches de prévention en population générale, spécifique et ciblée
  7. 7. La prévention combinée « …associe les méthodes de prévention comportementales, l ’élargissement des indications traditionnelles du dépistage et le traitement ARV dans un but de réduction de la transmission du VIH….est une stratégie de santé publique qui doit également intégrer les politiques structurelles favorables au recours aux services de santé et à l ’amélioration des conditions de vie. » Rapport d ’experts 2010 • Renforcer le dépistage • Améliorer l’efficacité du dispositif d’accompagnement « post annonce » du diagnostic jusqu’à l’entrée dans le soin • Poursuivre la recherche et l’évaluation sur la pertinence et la mise en œuvre du traitement comme outil de prévention • Développer la « prévention positive »
  8. 8. Dépistage Avant même la parution du futur plan national, la Ministre de la Santé a annoncé à Vienne la future stratégie de dépistage qui repose sur un trépied (avec complémentarité des approches): 1) Dépistage par les professionnels de santé de premier recours : population générale et populations spécifiquement vulnérables 2) Tests rapides d’orientation diagnostique en milieu communautaire pour les populations à forte prévalence 3) Rénovation du dispositif de dépistage anonyme et gratuit
  9. 9. Axe Dépistage • Proposer un dépistage du VIH à la population générale lors d’un recours aux soins • Offrir un dépistage ciblé et régulier du VIH pour certaines populations et/ou dans certaines circonstances • Réorganiser le dispositif CDAG-CIDDIST et expérimenter des centres de santé sexuelle • Mettre en œuvre un dépistage en milieu communautaire • Améliorer le dépistage des IST • Renforcer les compétences des professionnels • Améliorer l’efficacité du dispositif d’accompagnement « post annonce » du diagnostic jusqu’à l’entrée dans le soin
  10. 10. Axe prise en charge médicale • actions structurantes • actions qualité des soins • mesures spécifiques
  11. 11. Actions structurantes • Evaluation, suivi et adaptation de la valorisation de la prise en charge hospitalière ambulatoire globale • Adapter la réponse régionale en soins de suite et de réadaptation (SSR) et en filières d’aval • Développer les prises en charges médicales en ville, en respectant les choix des usagers et les exigences de qualité • Soutenir les activités de réseaux regroupant professionnels hospitaliers et autres acteurs (institutionnels, associatifs) de la prévention, du dépistage, du soutien et/ou du soin
  12. 12. Actions “qualité des soins” • Développer des programmes d’éducation thérapeutique et d’accompagnement • Veiller par l’intermédiaire des COREVIH à la mise en œuvre des bonnes pratiques cliniques de prise en charge • Renforcer la prise en charge psychologique et psychiatrique des personnes concernées par le VIH/SIDA et les IST • Promouvoir le concept de “prévention positive” (soutien à la vie psychique, affective et sexuelle des PVVIH) • Poursuivre la recherche et l’évaluation sur la pertinence et la mise en œuvre du traitement comme outil de prévention
  13. 13. Actions spécifiques • Prise en charge et soutien des adolescents infectés par le VIH/SIDA : accompagnement et transition de la prise en charge pédiatrique à la prise en charge adulte • Faciliter l'intervention de médiateurs formés, intervenant auprès des migrants en matière d'IST/VIH/SIDA dans une approche de santé globale • Promouvoir l’utilisation de l’interprétariat professionnel en matière de prévention et de prise en charge du VIH et des autres IST – Evaluer le dispositif exérimental existant – Faciliter l’orientation des patients vers des lieux d’apprentissage du français
  14. 14. Axe prise en charge sociale Favoriser une prise en charge précoce et continue en améliorant les conditions d’hébergement et de logement Faciliter l’accès, le maintien et le retour dans l’emploi et l’insertion professionnelle des personnes vivant avec le VIH/SIDA Améliorer les réponses aux possibles situations de handicap ou de perte d’autonomie liées au VIH/SIDA Réduire les inégalités d’accès aux soins et assurer à tous la qualité de la prise en charge globale permettant une inscription continue dans le soin Permettre une prise en charge administrative de qualité pour les étrangers concernés par le VIH/Sida/IST Eviter les ruptures dans les moments de vulnérabilité du parcours de vie
  15. 15. DOM: recherches et observations • Renforcer les connaissances sur l’évolution des comportements sexuels : – Actualiser les données portant sur les connaissances, les croyances et les comportements sexuels pour les DFA et disposer de ces données pour la Réunion et Mayotte. – Actualiser les données sur les conditions de vie des personnes vivant avec le VIH dans les DFA et mieux les connaître pour la Réunion et Mayotte – Réaliser des enquêtes quantitatives et qualitatives sur les personnes qui se prostituent et les personnes qui pratiquent des échanges économico-sexuels en Martinique, à la Réunion et à Mayotte – Avoir une meilleure visibilité de la situation épidémiologique des IST- VIH – Améliorer le recueil des données épidémiologiques (en termes d’exhaustivité, de qualité et de délai de déclaration).
  16. 16. DOM: Coopération • Mutualiser les connaissances au niveau des régions Caraïbes, Océan Indien – Soutenir, conseiller et orienter les porteurs de projets associatifs en lien avec le ministère des Affaires Etrangères et européennes pour les programmes de coopération (PO « Caraïbes », « Amazonie », « Océan Indien »). – Favoriser une mutualisation des connaissances épidémiologiques, des stratégies d’action, des opérateurs entre les DOM et les pays voisins : rencontres de coopération et d’échange entre les pays des zones Océan Indien, Caraïbes , Amérique du Sud, et mise en place d’une plate forme d’information, d’actions d’appui et de lutte contre le VIH dans la Caraïbe • Contractualiser des réseaux de soins au niveau des régions caraïbes, océan indien – Mettre en place des missions d’expertise sur les réseaux de soins et contractualiser les projets de soins et dépistages entre les pays limitrophes ou voisins. comme cela est prévu dans le projet INTERREG d’observatoire intercaraïbéen du VIH 
  17. 17. Conclusion • Une très longue élaboration participative • Des arbitrages en cours d’aboutissement • Une mise en œuvre à inventer dans le contexte ARS avec un rôle clé des COREVIH

×