Your SlideShare is downloading. ×
0
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
4 fred bordage
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

4 fred bordage

831

Published on

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
831
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • till a few centuries world was without any limit. Hunamity thought that we would always have enough oxygen, clear water, minerals, oil, etc. to build an infinite quantity of goods. We are all together today because we are re-discovering that we are living in a small, finite world Ecological regression
  • 1) Démographie Il a fallu 2.000 générations pour atteindre 1 milliard d’habitants. Il faut maintenant 1 génération pour ajouter 1 milliard d’habitants 1 er milliard d’habitant en 1800 : x6 entre 1800 et 2000 ! +8 milliards d’habitants entre 1930 et 2050 : x3 en 70 ans (entre 1930 et 2000) Espérance de vie x 2 entre 1950 et 2000 2) Mode de vie Nous fabriquons trop de produits finis, dont la durée de vie est trop courte, sans prendre en compte leur fin de vie. 3) Avec la mondialisation, l’ensemble de la planète adopte ce mode de vie. Et les échanges carbonés s’intensifient. Les effets de ces trois caractéristiques de l’humanité se multiplient entre eux. L’empreinte de l’humanité est telle aujourd’hui qu’il faut 1,4 terre pour assurer notre survie. Ce déséquilibre se traduit par une pression très forte sur l’écosystème planétaire. Pression caractérisée par : le dérèglement climatique l’écroulement de la biodiversité
  • Monde Dispo : 2,1 hectares par habitant Conso : 2,7 hectares Déficit de 30% Malheureusement, la Terre ne fait pas crédit.
  • Dérèglement climatique Paléo Climat 400 ppm de CO2, la terre était plus chaude de 3 à 6°C et les mers plus hautes de 25 à 40 mètres (nous en sommes à 390) +4° à l’horizon 2060. L’accélération de la fonte constatée en 2008 correspond au rythme estimé pour 2050. La banquise a perdu 27% de sa surface depuis 1970. Emballement Dégèle du permafrost gorgé de méthane (PRG : 23x CO2) Ralentissement du Gulf Stream fin des climats tempérés nouvel âge glaciaire Biodiv 1970 => 2006 : 1/3 des espèces vertébrées on disparues (ONU) La biodiversité s’écroule à un rythme 1.000x à 10.000x supérieur au précédent épisode d’extinction massive il y a 95 millions d’années. 5e rang mondial !   La France, DOM-TOM compris, se place au 5e rang mondial en nombre d’espèces animales menacées. Elles sont estimées à 263. Les Etats-Unis sont en tête du classement, suivis de l’Australie, de l’Indonésie et du Brésil.   Europe 75 %  des stocks de poissons sont sur pêchés 52 % des poissons d’eau douce 45 % des reptiles 42 % des mammifères 60% des services que nous rendent les écosystèmes sont en déclin The total value of all ecosystem services may be regarded as infinite (what is it worth that we all survive?) and not “only” 30 billion dollars annually as estimated by an international study by R. Constanza et al in 1997. Exemple des abeilles : 14 milliards de dollars de récolte compromis aux USA en 2007 Epuisement des ressources De 1900 à 1950, la consommation mondiale d'énergie est passée de 965 millions de tonnes d'équivalent pétrole (TEP) à 2.099 millions de TEP soit une multiplication par 2,1. En 2000 cette consommation a atteint 8.000 millions de TEP soit une multiplication par 3,8 de 1950 à 2000 ou par 8,3 de 1900 à 2000. Source : http://www.statistiques-mondiales.com/energie.htm La raréfaction du pétrole a commencé il y a 20 ans : première guerre du Golf Les incidences (prix, conflit) vont s’accentuer très vite d’ici 10 à 20 ans. Au delà des tensions, notre société repose sur le pétrole : si nous voulons survire, nous devons inventer un monde sans pétrole en 50 ans (2 génération !). Une étude menée par le cluster d'excellence "Océan du futur" de Kiel vient de montrer que l'Europe ne parviendra pas à atteindre avant 30 ans ses objectifs en matière de reconstitution de réserves de poissons ou réserves halieutiques. Les résultats de l'étude ont été publiés dans la revue scientifique "Fish and Fisheries" [1]. Source : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/62053.htm Source étude : http://www3.interscience.wiley.com/journal/123242614/abstract
  • The 3 E’s  =  ENVIRONMENT, EQUITY, and ECONOMY, or The 3 P’s =  the Planet, People + Profit 1866 : écologie : biologiste allemand Ernst Haeckel, bien que Henry David Thoreau l'ait peut-être inventé dès 1852 1935 : écosystème , le système interactif qui s'établit entre la biocénose (l'ensemble des êtres vivants) et le biotope (leur milieu de vie). L'écologie devient alors la science des écosystèmes. Arthur George Tansley, écologiste britannique, 1979 : Gaïa , notion d’écosystème planétaire, Lovelock Ne pas utiliser une ressource non renouvelable plus vite qu'on ne peut la remplacer par une ressource renouvelable Ne pas utiliser une ressource renouvelable plus vite qu'elle ne se renouvelle Ne pas rejeter plus dans l'environnement que le rythme auquel il peut l'absorber
  • La cité est l'une des deux « villes pilotes » du projet expérimental baptisé « La Ville Durable ». Mené par le géant de la télécommunication Orange depuis mai 2007, son but est de collecter des informations et des données sur l'environnement naturel ou urbain. Et ce, grâce à un réseau de capteurs environnementaux « dispatchés » dans toute la ville (voir ci-contre). Grâce à un panel de rediffusion de l'information (radio, SMS, messages vocaux, fax et courriels) relié aux capteurs et couvrant même les zones isolées, la municipalité dispose ainsi d'un large choix d'informations. Thermomètres marin et aérien, sonomètres, anémomètres (pour la mesure du vent), capteurs d'indice UV, capteurs hydrométriques (mesure du niveau et du débit de l'eau) favorisent une gestion optimale de la commune. Optimiser Les données collectées sont transmises automatiquement à un serveur central et sont rafraîchies tous les quarts d'heures. Ces paramètres permettent aussi de gérer la communication via le site web de la commune, de régler à distance l'éclairage public en fonction de l'intensité lumineuse ou du besoin, d'automatiser l'arrosage des espaces verts et à terme de prévenir des alertes de pollution, d'incendies, d'inondations ou de séismes. Les résultats sont plutôt concluants puisque le bruit mesuré à partir du sonomètre de la gare SNCF a permis d'améliorer l'enrobé et donc de réduire les nuisances sonores. La mesure de la température de l'eau de mer a, elle, permis à la ferme aquacole d'optimiser la gestion de l'élevage tandis que les résultats de la station météo en ligne ont généré de nouvelles connexions depuis une dizaine de pays (Europe du nord, Etats-Unis, Russie). Des capteurs sont même allés se nicher dans les containers de recyclage pour optimiser les tournées des camions benne afin d'économiser du carburant. Economiser Enfin l'exploitation de quatre armoires électriques pendant un mois (du 15 décembre 2008 au 15 janvier 2009) a permis l'extinction de l'éclairage en bord de mer pendant 20 jours entre minuit et cinq heures du matin avec une économie d'énergie de 6 500 kw/h et un gain financier de 40 %. Cette nouvelle méthode s'avère bénéfique pour la mairie : grâce à ces capteurs, elle contrôle à distance les différents paramètres environnementaux de la ville, ce qui lui permet d'économiser les ressources en énergie dont elle dispose. Les habitants, eux aussi, y trouvent leur compte : ils peuvent désormais avoir, recevoir et consulter une multitude d'informations de proximité pour un meilleur confort dans la vie de tous les jours (températures, qualité de l'eau de baignade, mesure du vent en bords de mer pour les amateurs de sports de glisse, etc.). Source : http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.nicematin.com/media_nicematin/imagecache/article-taille-normale-nm/nm_photo/2009/04/23/nm-photo-242753.jpg&imgrefurl=http://www.nicematin.com/plus1/vote/29242&usg=__D6wscqbHcGut2nzWYmuuOOEnSxQ=&h=469&w=500&sz=70&hl=fr&start=1&sig2=D45LxmfUhuTYqNIYguZhKg&um=1&itbs=1&tbnid=6uEDRU74-4Bd3M:&tbnh=122&tbnw=130&prev=/images%3Fq%3Dorange%2Bville%2Bintelligente%26um%3D1%26hl%3Dfr%26safe%3Doff%26client%3Dfirefox-a%26sa%3DN%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official%26tbs%3Disch:1&ei=Nl79S4T4ONDAsAaa0PSfCA
  • Transcript

    • 1. Green IT Vers des éco-innovations de rupture Logo
    • 2. Présentation
      • Fred Bordage
      • info @
      • Expert Green IT – TICs durables
      • Conseil et formation
      • Collaborations nationales
        • Afnor (comité d’Orientation Stratégique),
        • Ademe (guide sectoriel TNIC du Bilan Carbone ©)
        • Cigref (groupe de travail Green IT),
        • Syntec (groupe de travail Green IT),
        • WWF (Guide).
      • Livres, conférences, GreenIT.fr
    • 3. Notre écosystème est un monde fini
    • 4. Notre mode de vie est sans limite + source schéma : GreenIT.fr – Fred Bordage Source : L’Atlas des Ressources, 1980, Robert Laffont Population mondiale x + 6 millions d’êtres humains chaque mois Evolution de la consommation mondiale d'énergie (hors biomasse) depuis 1860. Sources : Schilling & Al. (1977), IEA (1997), Observatoire de l'Energie (1997). x10 de 1945 à 2005 Source : ADEME
    • 5. Nous vivons à crédit
      • Empreinte écologique de l’humanité
      • Surconsommation des services de notre écosystème
      • 1,3 planète (monde)
      • 2,3 planètes (France)
      • 5 planètes (USA)
      • 0,5 planète (Inde)
    • 6. Le jour du dépassement
    • 7. Conséquences de notre mode de vie source schéma : GreenIT.fr – Fred Bordage Régression écologique Epuisement des ressources non renouvelables Dérèglement climatique Pollutions GES Ressources
    • 8.
      • Réaction en chaîne
        • Ressources & environnement => économie => social => politique
      • Economie
        • Renchérissement des biens, sans valeur ajoutée supplémentaire => stagflation
        • Tension sur les budgets (entreprises, particuliers) => crise économique
        • Crise économique => Crise sociale
      • Sociale
        • Crise sociale liée à la crise économique : émeutes de la faim en Egypte
        • Pénurie de terres arables
        • En 2025, 5 milliards de terriens n’auront un accès que partiel à de l’eau potable.
      • Politique
        • Guerre « des ressources carbonées » depuis 20 ans
          • Irak, Georgie, Libye
        • Conflits autour de l’eau
        • Quelle société sans pétrole ?
      Conséquences de la crise écologique
    • 9.
      • « répondre aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs »
        • rapport de Mme Brundtland, 1987, Commission européenne
      • 3 engagements
        • préservation de l’ Environnement (Planet)
        • Equité sociale (People)
        • efficacité Economique (Profit)
      • Diviser par 4 notre empreinte d’ici 2050
        • Pour les régions industrialisées
      • Deux approches complémentaires
        • Efficience : faire plus avec moins
        • Efficacité : faire autrement
      Le développement durable source : wikipedia
    • 10. Quels liens avec les TIC ?
    • 11. Empreinte écologique des TIC
      • 16.000:1 MIPS d’une puce électronique
        • Mesure l’intensité en ressources d’un produit fini
        • Essentiellement des ressources non renouvelables
        • 100:1 pour un ordinateur
        • 54:1 pour une voiture
      • 2 % des émissions mondiales de GES
        • Participe au dérèglement climatique
        • Autant que l’aviation civile
        • 7,5 % à 13,5 % à l’échelle des TIC en France
      • 75 milliards kg DEEE en 2014
        • Risques sanitaires, écroulement de la biodiversité
        • 1g mercure pollue 1m3 de terre pendant 50 ans
        • 24 kg / français / an - 5 kg collectés
        • EEE / DEEE entre 2006 et 2009 = 14%
    • 12. Les TIC au service du développement durable
      • GES : -15 % à l’horizon 2020
      • Efficience des processus
        • Green supply chain
        • Smart grid
        • Smart Building
        • Smart Cities
        • Smart …
      • Emergences nouveaux modèles basés sur la mutualisation
        • Covoiturage
        • Cloud computing
      • Des bénéfices écologiques qui doivent encore être démontrés (effet rebond)
    • 13. TIC durables : définition
    • 14. TIC durables : 3 périmètres Source : Réduire l’empreinte écologique, économique et sociale de l’organisation physique de l’entreprise Organisation Green IT 1.5 Piloter la stratégie RSE / CSR Informatique Green IT 1.0 Green for IT Réduire l’empreinte écologique, économique et sociale du système d’information Système d’information éco-responsable Valider la conformité réglementaire liée au DD Métier Green IT 2.0 IT for Green Éco-innovation de rupture Accompagner les changements d’usage Efficacité Stratégique Disruptif Efficience Fonction de support Optimisation Technique Business - Création valeur + - Impact sur la stratégie de l’entreprise + Réduire Problème Efficience Inventer Solutions Efficacité
    • 15.
      • Fabrication et fin de vie des composants électroniques
        • PC, réseau, téléphonie : conso. énergie utilisation = non déterminante
        • Impression : consommables
        • Serveur : impact conso. énergie dépend du mix énergétique national
      • Réduire les volumes fabriqués et en fin de vie
      Empreinte sur le cycle de vie Source : extrait d’ACV présenté sur EcoInfo MIPS Toxicité Emissions CO2 fabrication PC en Chine : 57 à 123x + que 1 an d’utilisation en France
    • 16. Solutions clés Source : Fabricants Entreprises  Allonger la durée d’utilisation  Collecter les DEEE auprès de spécialistes certifiés  Economiser l’énergie et les consommables  Re-conditionner plutôt que recycler  Éco-concevoir
    • 17. Bibliographie
      • WWF France - www.wwf.fr
      • EcoInfo - www.ecoinfo.cnrs.fr
      • GreenIT.fr - www.greenit.fr
      • http://www.wwf.fr/media/documents/guide-pour-un-systeme-d-information-eco-responsable
    • 18. TIC durables : 3 périmètres Source : Réduire l’empreinte écologique, économique et sociale de l’organisation physique de l’entreprise Organisation Green IT 1.5 Piloter la stratégie RSE / CSR Informatique Green IT 1.0 Green for IT Réduire l’empreinte écologique, économique et sociale du système d’information Système d’information éco-responsable Valider la conformité réglementaire liée au DD Métier Green IT 2.0 IT for Green Éco-innovation de rupture Accompagner les changements d’usage Efficacité Stratégique Disruptif Efficience Fonction de support Optimisation Technique Business - Création de valeur + - Impact sur la stratégie de l’entreprise + Réduire Efficience Inventer Efficacité
    • 19. Green IT 1.5 - Organisation
      • Périmètre
        • fonctions de support (Mintzberg), tout ce qui n’est pas
          • TIC
          • cœur de métier
      • Déplacements professionnels
        • Réunion à distance,
        • Télétravail
        • Green Building
      • Stratégie Développement Durable
        • Pilotage de la stratégie DD
        • Pilotage Energie et GES (CEMS)
        • Achat responsable
        • Eco-conception
        • Conformité réglementaire
      Source : données Jancovici
    • 20. TIC durables : 3 périmètres Source : Réduire l’empreinte écologique, économique et sociale de l’organisation physique de l’entreprise Organisation Green IT 1.5 Piloter la stratégie RSE / CSR Informatique Green IT 1.0 Green for IT Réduire l’empreinte écologique, économique et sociale du système d’information Système d’information éco-responsable Valider la conformité réglementaire liée au DD Métier Green IT 2.0 IT for Green Éco-innovation de rupture Accompagner les changements d’usage Efficacité Stratégique Disruptif Efficience Fonction de support Optimisation Technique Business - Création de valeur + - Impact sur la stratégie de l’entreprise + Réduire Efficience Inventer Efficacité
    • 21. Green IT 2.0
      • Créer de la valeur ajoutée en lien avec les objectifs
        • de l’entreprise
        • du développement durable
      • grâce aux TIC.
      • Deux objectifs majeurs
        • Accélérer les changements de comportement / usage en facilitant la transition
          • Covoiturage
        • Mesurer pour inverser la logique de gestion
          • Aujourd’hui : application de règles de gestion par défaut
          • Demain : gestion d’exceptions identifiées automatiquement par un système de mesure
      • Nombreux domaines d’application
        • Agriculture : agriculture de précision
        • Transport : optimisation de tournées
        • Ville : smart cities
        • Bâtiment : smart building
        • Réseaux physiques de distribution : smart grid
    • 22. Agriculture de précision
        • -30% intrants (engrais, pesticides)
        • = -30% de pollution, meilleur qualité sanitaire
        • +30% de marge pour le producteur
    • 23. Optimisation de tournée
    • 24. Smart City source : Orange / Cagne sur mer
    • 25. Questions ? info @ greenit

    ×