• Save
Tendances rapports annuels 2013 : entre hésitations & réenchantement
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Tendances rapports annuels 2013 : entre hésitations & réenchantement

on

  • 747 views

Notre étude 2013 des rapports annuels des entreprises du CAC 40 en regard des meilleurs pratiques des grands groupes étrangers - du print au digital - pour en définir les « 10 commandements » ...

Notre étude 2013 des rapports annuels des entreprises du CAC 40 en regard des meilleurs pratiques des grands groupes étrangers - du print au digital - pour en définir les « 10 commandements » du rapport annuel !

Statistics

Views

Total Views
747
Slideshare-icon Views on SlideShare
482
Embed Views
265

Actions

Likes
2
Downloads
0
Comments
0

4 Embeds 265

http://www.verbe.fr 219
http://site-agence.publicis-verbe.clients.prod1.partitech.com 44
http://www.linkedin.com 1
http://www.slideee.com 1

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Tendances rapports annuels 2013 : entre hésitations & réenchantement Tendances rapports annuels 2013 : entre hésitations & réenchantement Presentation Transcript

    • pports annuels 2013 Ra réenchantement ntre hésitations & E Vendredi 5 juillet 2013
    • Les hésitations du CAC Benchmark RA 2013 2
    • bel objet, plus petit 1.1 Un •  Effet collatéral de la crise ? Nombre de rapports annuels print voient leur pagination et leur format réduits •  Une sobriété qui ne remet pas en cause la tendance longue à faire du rapport print un bel objet au design créatif et soigné, avec cette année une préférence marquée pour les mises en page donnant une large part au blanc Benchmark RA 2013 3
    • Orange se met au régime Le rapport annuel d’Orange rétrécit, de 232 pages en 2011 à 176 en 2012 Le volume de texte est largement réduit, le blanc majoritaire fait ressortir les images, les chiffres et les titres Benchmark RA 2013 4
    • leskine de la Caisse Le mo Après des rapports au format « spectaculaire », la Caisse des Dépôts se renouvelle avec un carnet design incarnant la proximité et la générosité de son action Benchmark RA 2013 5
    • casse-tête du digital 1.2 Le •  La digitalisation du rapport annuel semble rester un casse-tête pour certaines entreprises du CAC •  Cette perplexité explique sans doute la prévalence de l’eBook, solution low cost à tous égards •  Quelques applications iPad correspondent à une montée des usages digitaux dans la lecture : plus de 5 millions de tablettes sont actives en France au T1 2013 (soit 18,4% des foyers, Médimétrie/GfK, juin 2013) Benchmark RA 2013 6
    • -il l’ambition de PSA ? L’eBook exprime-t PSA accompagne cette année son rapport print d’un cahier de tendances qui parle de «  luxe à la Française », « d’exigence et d ’ é m o t i o n  » . E s t - c e réellement l’impression qui se dégage de cet eBook, même agrémenté de vidéos ? Benchmark RA 2013 7
    • ique de Pernod Ricard L’appli photograph Pernod Ricard utilise la qualité de visualisation des photographies sur l’écran Retina des iPad et iPhone pour magnifier ses collaborateurs et véhiculer l’image d’une entreprise conviviale et créative Benchmark RA 2013 8
    • préférence pour le texte 1.3 La •  A l’heure où les réseaux sociaux réinventent par l’image la communication des entreprises, certains rapports annuels continuent d’être des compilations de textes longs, illustrés ex post •  Cette préférence pour la « rédaction corporate  », héritée des temps où l’image était rare, transparaît dans l’absence de personnalité de certains textes et le manque d’audace des infographies Benchmark RA 2013 9
    • n peu trop sa plume Crédit Agricole lisse u A force d’être corporate, le rapport annuel du Crédit Agricole aboutit parfois à des formulations privées de personnalité Avec le risque de perdre l’intérêt du lecteur dès les ouvertures Benchmark RA 2013 10
    • se mettre en valeur -Rodamco pourrait mieux Unibail Alors même que la qualité de l’expérience client est au cœur de son avantage concurrentiel, la timidité de la dataviz retenue par Unibail-Rodamco ne rend pas justice à une réalité passionnante Benchmark RA 2013 11
    • nonymat des talents 1.4 L’a •  Bien des entreprises manifestent une difficulté à reconnaître réellement la contribution de leurs collaborateurs, alors même qu’elles disent toutes « placer l’humain au cœur » •  La présentation souvent uniforme des dirigeants peut donner le sentiment d’avoir à faire à des organigrammes froids, éloignés du terrain et de la réalité du business Benchmark RA 2013 12
    • s de cravate, pas de nom ! Chez Vinci, pa D’un côté, clients et dirigeants ont un nom, de l’autre, l’anonymat des collaborateurs risque de les faire apparaître comme des figurants, réduits symboliquement à une fonction principalement décorative, comme les machines qu’ils actionnent Benchmark RA 2013 13
    • servatisme « hors-sol » Safran choisit le con Enjeu complexe en interne, la photo des dirigeants aboutit souvent, hélas, à un rendu très uniforme qui valorise peu les qualités et l’engagement quotidien d’ hommes et de femmes et surtout creuse une distance infranchissable avec les collaborateurs Benchmark RA 2013 14
    • éveloppement Durable 1.5 Les visages du D •  Engagement responsable, développement durable, responsabilité sociétale… l’incertitude dans l’appellation se retrouve dans la variété des formats utilisés par les entreprises •  Une variété qui correspond sans doute plus à l’organisation propre à chaque entreprise qu’à une prise de conscience et une mise en œuvre qui semblent effectives partout Benchmark RA 2013 15
    • ion) ses engagements LVMH décrit (sans pass Comme beaucoup d’entreprises, LVMH se contente d’une approche descriptive dans le cadre d’un chapitre synthétique agrémenté de quelques chiffres – ici sous la forme d’un livret Benchmark RA 2013 16
    • e prouve sa performance Danon Danone rassemble dans un rapport blanc et statutaire (176 pages) une présentation engagée et complète de sa politique RSE et son reporting expert aux normes GRI Benchmark RA 2013 17
    • Quelques voies d’avenir Benchmark RA 2013 18
    • nces là où elles sont 2.1 Engager les audie •  •  Au moment où la multiplicité des canaux lui permet de toucher infiniment plus d’individus qu’auparavant, le rapport annuel doit se poser la question des usages Passer d’une logique éditeur, purement print, à une approche multicanal, permet entre autre, de diffuser largement des images et des informations dans lesquelles clients et collaborateurs peuvent se retrouver et s’identifier Benchmark RA 2013 19
    • rship « on the go » Audi affirme son leade Parce que ses cibles prioritaires sont équipées en mobilité, et que sa promesse est l’avance technologique, Audi déploie son rapport annuel sur tout l’écosystème mobile – une démarche commune à plusieurs géants allemands Benchmark RA 2013 20
    • rale élargit sa diffusion Société Géné Pensées dès la conception du rapport, les histoires filmées de clients et de collaborateurs nourrissent également le film institutionnel présenté à l’AG puis diffusé sur les réseaux sociaux et l’Intranet Benchmark RA 2013 21
    • nser film & immersion 2.2 Pe •  A l’âge de l’écran global, les bonnes histoires se racontent en vidéo HD : la concurrence des images est trop forte pour se contenter des photos •  Cette narration par les images peut aussi être scénarisée au point de proposer une immersion interactive qui laisse au spectateur du rapport la liberté de choisir son parcours Benchmark RA 2013 22
    • n fait parler les patients Johnson & Johnso Pour son premier rapport digital, Johnson & Johnson fait le pari de la vidéo empathique pour présenter ses activités et son business model sous l’angle de l’expérience et du bénéfice utilisateur Benchmark RA 2013 23
    • nove dans l’immersion Air Liquide in Best-in-class du CAC pour ce qui est de la relation actionnaires, Air Liquide garde une longueur d’avance avec un documentaire fluide et interactif qui laisse chaque lecteur maître de l’histoire qu’il veut découvrir Benchmark RA 2013 24
    • 2.3 Valoriser les talents •  La  « CEO Survey » de Price Waterhouse Cooper l’a encore rappelé cette année : la guerre des talents est un enjeu central pour les entreprises •  Les jeunes diplômés et qualifiés ont aujourd’hui le choix sur le marché mondial. Le rapport annuel doit reconnaître – et pas seulement mettre en scène – les talents internes : c’est le meilleur moyen de les retenir et d’en attirer de nouveaux Benchmark RA 2013 25
    • n parle avec les apprentis Chez BMW, le patro Emblématique de l’approche allemande de la formation / détection / intégration des jeunes talents, le rapport annuel de BMW commence par un dialogue sur l’avenir de l’entreprise entre le CEO et 7 apprentis au beau milieu du BMW Welt de Munich Benchmark RA 2013 26
    • s talents ont un nom Chez GE tous le Dans le droit fil de la culture américaine de la «  great place to work  », GE nomme ses collaborateurs comme ses clients, indépendamment de leur position hiérarchique, reconnaissant ainsi la contribution de chacun au progrès de l’entreprise Benchmark RA 2013 27
    • le crowdsourcing interne GDF SUEZ essaie Premier pas vers la cocréation éditoriale : GDF SUEZ valorise la fierté et l’amour du métier chez ses collaborateurs en illustrant en partie son rapport annuel par des photos que ces derniers ont prises Benchmark RA 2013 28
    • s armes du marketing 2.4 Utiliser le •  Ce sont d’abord les marques qui font l’attrait, la notoriété et la fierté d’une entreprise ou d’une institution (raison pour laquelle, par exemple, le gouvernement français a décidé de se lancer dans une opération de « Nation Branding ») •  Utiliser codes et iconographies du marketing et de la publicité, au profit du rapport annuel, permet à la fois de monter en gamme visuellement et de renforcer l’impact et l’attractivité du support Benchmark RA 2013 29
    • force de ses marques Coca-Cola joue sur la Sacré «  Creative Marketer of the Year  » à Cannes, Coca-Cola utilise à plein le la force narrative et la puissance visuelle de ses marques pour faire de son Annual Review un print qui donne envie Benchmark RA 2013 30
    • offre le luxe d’imaginer Kering Pour porter son message et séduire des publics cibles «  addict  » de la perfection photographique, Kering offre des doubles-pages de pur plaisir visuel qui racontent plus et mieux que des mots Benchmark RA 2013 31
    • de nouveaux formats 2.5 Inventer •  •  Comme la communication corporate dans son ensemble, avec l’Internet mobile le rapport annuel dispose de possibilités élargies pour toucher un public plus large, tout en véhiculant, mieux que par le passé, la personnalité et les messages de l’entreprise Deux réalisations primées cette année à Cannes démontrent que créativité, audace, technologie, économie et efficacité vont plus que jamais de pair Benchmark RA 2013 32
    • a le ticket pour la RSE Auchan Grand Prix du Design à Cannes, le rapport de développement durable d’Auchan Italie prouve la performance de l’entreprise grâce à un saut créatif mobile qui fait sens et atteint, dès le magasin, 1 500 000 consommateurs Benchmark RA 2013 33
    • ente le poster mobile Habitat for Humanity inv Habitat for Humanity remporte un Lion d’argent avec un rapport annuel sous la forme d’un poster de vidéos visibles sur mobile envoyé sous enveloppe. Là encore, l’économie de papier est maximale Benchmark RA 2013 34
    • Key learnings Benchmark RA 2013 35
    • ts » du rapport annuel Les « 10 commandemen ①  ②  ③  ④  ⑤  ⑥  ⑦  ⑧  ⑨  ⑩  Avant tout, penser usages & expérience utilisateur Élaborer la stratégie de contenus en amont S’appuyer sur la force et l’évidence des marques Ecrire à 3 voix : management, clients, collaborateurs Inscrire la RSE au cœur du rapport annuel Dessiner un écosystème qui évite les redondances Concevoir le print comme un objet design et visuellement bluffant Concevoir digitalement le rapport digital (oublier l’eBook) Passer à la vidéo premium pour raconter les histoires Innover pour « socialiser » et faire du rapport annuel un outil de réputation durable Benchmark RA 2013 36