0
1

Vocabulaire des noms de domaine
Lexique pratique
Adresse IP
 Une adresse IP (Internet Protocol) est un identifiant attribué à chaque appareil connecté à
un réseau informa...
Backorder
 Un backorder est un service qui permet de surveiller un nom de domaine et soumettre une
demande d’enregistreme...
ccTLD (country-code Top Level Domain)
 Ce sont des extensions de 2 lettres construites à partir du code ISO 31661.
Chaque...
Cybersquatting
 Le cybersquatting est une pratique qui consiste à enregistrer illégitimement un nom de
domaine identique ...
DNS (Domain Name System)
 Le DNS permet de convertir les informations techniques liées à un nom de domaine,
notamment en ...
Domain Name / Nom de domaine
 Un nom de domaine est une adresse internet souvent utilisée avec le préfixe « www. » pour
r...
Domaining / Domainer
 Le domaining est une pratique qui consiste à enregistrer et à racheter des portefeuilles de
noms de...
gTLD (generic Top Level Domain)
 Au contraire des ccTLD, ces extensions ne sont liées à aucun territoire (cf. ccTLD) et s...
ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers)
 Cette société de droit californien à but non lucratif est l’...
Phishing / Hameçonnage
 Emails envoyés par des émetteurs se faisant passer pour une banque ou un organisme de
paiement (P...
Redemption period / Période de rédemption
 Il s’agit d’une période de sécurité qui suit la date d’expiration d’un nom de ...
Registrar / Bureau d’enregistrement
 Un registrar est un prestataire qui enregistre et gère des noms de domaine, sous rés...
Sunrise Period / Période Prioritaire
 Période d’ouverture prioritaire pendant laquelle l’enregistrement de noms de domain...
TMCH (Trademark Clearinghouse)
 La TMCH est le mécanisme de protection des droits des marques mis en place par l’ICANN
da...
Typosquatting
 Le typosquatting est une pratique dérivée du cybersquatting qui consiste à enregistrer
illégitimement des ...
UDRP (Uniform Domain Name Dispute Resolution Policy)
 Adoptée le 26 août 1999 par l’ICANN et administrée par le Centre d'...
URL (Uniform Resource Locator)
 L’URL correspond principalement à l’adresse web d’un site ou d’une page internet.
 Quelq...
Whois
 Le Whois est une base de données globale permettant d’obtenir des informations sur un
nom de domaine.
 Ces inform...
Merci de votre attention
N’hésitez pas à nous contacter
Lexique réalisé par :

Guillaume Vion
IP Manager - Partner
gvion@v...
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen

3,250

Published on

L’Equipe IP de Vanksen publie son lexique pratique « Vocabulaire des noms de domaine ». Ce document a été conçu pour éclairer la lanterne de ceux qui seraient un peu perplexes devant les termes spécifiques employés dans le jargon « IP ». « Sunrise Period », « DNS », « cybersquatting », « phishing »…si vous n’avez aucune idée de ce que signifient ces termes, c’est le moment de jeter un œil à ce slideshare Vanksen.

Published in: Technology
0 Comments
4 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
3,250
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
16
Actions
Shares
0
Downloads
59
Comments
0
Likes
4
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Vocabulaire des noms de domaines by Vanksen"

  1. 1. 1 Vocabulaire des noms de domaine Lexique pratique
  2. 2. Adresse IP  Une adresse IP (Internet Protocol) est un identifiant attribué à chaque appareil connecté à un réseau informatique utilisant l'Internet Protocol.  Il existe des adresses de type IPv4 (sur 32 bits, soit 4 octets) et IPv6 (sur 128 bits, soit 16 octets). L’IPv4 est aujourd’hui la plus couramment utilisée : elle est généralement représentée par une série de quatre nombres compris entre 0 et 255, séparés par des points.  Par exemple : 192.168.0.1.
  3. 3. Backorder  Un backorder est un service qui permet de surveiller un nom de domaine et soumettre une demande d’enregistrement automatique lorsque celui-ci n’est pas renouvelé par son titulaire et redevient disponible.  En cas de demandes multiples pour un même nom de domaine, certains prestataires soumettent le nom de domaine aux enchères pour l’attribuer au plus offrant.
  4. 4. ccTLD (country-code Top Level Domain)  Ce sont des extensions de 2 lettres construites à partir du code ISO 31661. Chaque extension désigne une localité géographique, tel qu’un pays ou un territoire.  Par exemple, .de pour l'Allemagne, .co.uk pour le Royaume-Uni, .fr pour la France, .lu pour le Luxembourg.  Chaque ccTLD est géré par un registre qui est chargé d’établir les règles liées à l’attribution et à la gestion des noms de domaine.  Par exemple, DENIC pour l'Allemagne, NOMINET pour le Royaume-Uni, AFNIC pour la France, RESTENA pour le Luxembourg.
  5. 5. Cybersquatting  Le cybersquatting est une pratique qui consiste à enregistrer illégitimement un nom de domaine identique ou contenant le nom d’une marque ou d’une société notoire.  Les objectifs de ces enregistrements frauduleux sont multiples : - tirer profit de la notoriété de la marque ou de la société pour engendrer du trafic sur une page parking de liens sponsorisés ; - revendre le nom de domaine au prix fort auprès d’un tiers légitime ; - développer un site de vente de produits de contrefaçon ; - empêcher une société de pouvoir utiliser le nom de domaine ou même nuire à une marque en diffusant du contenu diffamatoire ou pornographique.
  6. 6. DNS (Domain Name System)  Le DNS permet de convertir les informations techniques liées à un nom de domaine, notamment en adresses IP de la machine portant ce nom. Il permet ainsi aux utilisateurs d’accéder à un site Internet en tapant un nom de domaine et non une adresse IP dans son navigateur.  Par exemple, il est plus simple de communiquer sur le nom de domaine www.vanksen.fr que sur l’adresse IP du serveur qui héberge le site internet 80.92.70.141
  7. 7. Domain Name / Nom de domaine  Un nom de domaine est une adresse internet souvent utilisée avec le préfixe « www. » pour rediriger vers un site internet.  Il est constitué d’un label (lettres de A à Z, chiffres de 0 à 9 et/ou un tiret) et d’une extension qui peut être un gTLD (.com, .net, .org) ou un ccTLD (.fr, .lu, .de).  Par exemple, « vanksen.fr » est composé du label « vanksen » et de l’extension « .fr » pour la France.
  8. 8. Domaining / Domainer  Le domaining est une pratique qui consiste à enregistrer et à racheter des portefeuilles de noms de domaine à fort potentiel en termes de trafic et de revente.  Le domainer est la personne privée ou la société qui pratique le domaining.  L’une des plus grandes sociétés de domaining à l’heure actuelle est hugedomains.com avec un portefeuille annoncé de 350 000 noms de domaine à vendre.
  9. 9. gTLD (generic Top Level Domain)  Au contraire des ccTLD, ces extensions ne sont liées à aucun territoire (cf. ccTLD) et sont donc dites « génériques ».  Les plus connues sont : .com, .net, .org, .biz et .info.  Pour des raisons historiques, certaines extensions génériques sont réservées aux EtatsUnis : .gov pour le gouvernement américain et .mil pour l'armée américaine.  Le .com constitue l'extension la plus enregistrée avec à ce jour plus de 111 millions de noms de domaine enregistrés.
  10. 10. ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers)  Cette société de droit californien à but non lucratif est l’autorité de régulation de l'Internet au niveau mondial.  Elle est à l’origine de l’ouverture des nouvelles extensions génériques disponibles depuis cette année 2013 : .WEB, .ONLINE, .BLOG,… IDN (Internationalized Domain Name)  Noms de domaine en caractères latins accentués ou en caractères non latins comme le chinois, l’arabe ou le cyrillique.  Les IDN sont convertis en langage ASCII par la plupart des navigateurs internet (format Punycode : xn--).  Par exemple, www.élysée.fr sera converti en www.xn--lyse-9oad.fr ou www.Россия.Рф en www.xn--h1alffa9f.xn--p1ai/
  11. 11. Phishing / Hameçonnage  Emails envoyés par des émetteurs se faisant passer pour une banque ou un organisme de paiement (Paypal par exemple) dans le but de vous demander votre identifiant de connexion et votre mot de passe.  Cet acte de malveillance consiste à amener par la ruse les utilisateurs à révéler des informations personnelles ou financières afin de les utiliser à des fins frauduleuses.
  12. 12. Redemption period / Période de rédemption  Il s’agit d’une période de sécurité qui suit la date d’expiration d’un nom de domaine nonrenouvelé dans une extension générique principalement (gTLD). Pendant cette période le titulaire peut effectuer la réactivation du nom de domaine expiré.  La durée d’une période de rédemption est définit par chaque registre ou registrar mais en moyenne elle dure +/-30 jours à compter de la date d’expiration. Registrant / Titulaire  Le registrant est le propriétaire d’un nom de domaine. Il peut s’agir d’une personne morale ou physique.
  13. 13. Registrar / Bureau d’enregistrement  Un registrar est un prestataire qui enregistre et gère des noms de domaine, sous réserve d’être accrédité auprès des différents registres. Registry / Registre  Organisme qui gère les noms de domaine enregistrés sous l’extension qui lui a été attribuée. Il est chargé d’établir les règles liées à l’attribution et à la gestion des noms de domaine.  Par exemple : - VeriSign administre les noms de domaine en .com et .net. - l’AFNIC administre les noms de domaine en .fr, .wf, .tf, .re, .pm et .yt.
  14. 14. Sunrise Period / Période Prioritaire  Période d’ouverture prioritaire pendant laquelle l’enregistrement de noms de domaine est réservé à certains types de demandeurs, comme par exemple les titulaires de marques enregistrées. Slamming  Pratique commerciale peu scrupuleuse qui consiste à faire enregistrer des noms de domaine dans l’urgence en adressant des emails directement aux dirigeants d’une société.  Par exemple, un registrar (principalement domicilié en Asie) envoie un email aux dirigeants d’une société A pour les informer qu’une société X a demandé l’enregistrement de noms de domaine correspondants à une marque détenue par la société A.  La pression est mise sur la société A qui n’a soit disant que quelques heures ou jours pour enregistrer les noms de domaine en question sinon le registrar permettra à la société X de les enregistrer.  Bien évidemment cette société X n’existe pas et n’a jamais demandé à enregistrer les noms de domaine concernés.
  15. 15. TMCH (Trademark Clearinghouse)  La TMCH est le mécanisme de protection des droits des marques mis en place par l’ICANN dans le cadre de l’ouverture des nouvelles extensions.  Il s’agit d’une base de données qui recense toutes les marques qui y sont enregistrées.  Elle permet aux titulaires des marques inscrites à la TMCH de soumettre l’enregistrement des noms de domaine équivalents dès les phases prioritaires d’ouverture des nouvelles extensions (Sunrise Period) et d’être alerté pendant un certain temps dans le cas d’un enregistrement abusif identique aux marques dans ces nouvelles extensions.
  16. 16. Typosquatting  Le typosquatting est une pratique dérivée du cybersquatting qui consiste à enregistrer illégitimement des noms de domaine dont l’orthographe est très approchante à d’autres noms de domaine notoires ou pouvant résulter de fautes de frappes.  Par exemple : Gogle.com, googgle.com.
  17. 17. UDRP (Uniform Domain Name Dispute Resolution Policy)  Adoptée le 26 août 1999 par l’ICANN et administrée par le Centre d'arbitrage et de médiation de l'OMPI, cette charte établit les principes directeurs qui permettent de résoudre les litiges relatifs à l’enregistrement abusif de noms de domaine.  L’application des principes est toutefois limitée à certains noms génériques dont les .com et .net et aux pays qui ont adopté l’UDRP.  Toute personne peut déposer une plainte au sujet d’un nom de domaine dans les gTLD’s. Il faudra néanmoins que votre requête remplisse les 3 conditions suivantes : - le nom de domaine enregistré par le détenteur est identique ou semblable au point de prêter à confusion envers une marque de produits ou de services sur laquelle la personne déposant une plainte a des droits ; - le détenteur du nom de domaine n'a aucun droit sur le nom de domaine ni aucun intérêt légitime qui s'y attache ; - le nom de domaine a été enregistré et est utilisé de mauvaise foi.
  18. 18. URL (Uniform Resource Locator)  L’URL correspond principalement à l’adresse web d’un site ou d’une page internet.  Quelques exemples d’URL : - http://www.vanksen.fr, - http://www.vanksen.fr/blog,
  19. 19. Whois  Le Whois est une base de données globale permettant d’obtenir des informations sur un nom de domaine.  Ces informations contiennent le plus souvent : - les dates d’enregistrement et d’expiration - le nom et les coordonnées du titulaire - les contacts administratifs et techniques - le registrar en charge de la gestion - les serveurs DNS
  20. 20. Merci de votre attention N’hésitez pas à nous contacter Lexique réalisé par : Guillaume Vion IP Manager - Partner gvion@vanksen.com +352 48 90 90 336 Contactez-nous Benelux Jérémy Coxet jcoxet@vanksen.com +352 48 90 90 France Xavier Lesueur xlesueur@vanksen.com +331 55 33 89 00 Suisse David Pihen dpihen@vanksen.com +41 22 306 49 90 vanksen.fr twitter.com/vanksen facebook.com/vanksen pinterest.com/vanksen
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×