Your SlideShare is downloading. ×
En-haut.be MAG, aide aux commerçants locaux - Mai 2012
En-haut.be MAG, aide aux commerçants locaux - Mai 2012
En-haut.be MAG, aide aux commerçants locaux - Mai 2012
En-haut.be MAG, aide aux commerçants locaux - Mai 2012
En-haut.be MAG, aide aux commerçants locaux - Mai 2012
En-haut.be MAG, aide aux commerçants locaux - Mai 2012
En-haut.be MAG, aide aux commerçants locaux - Mai 2012
En-haut.be MAG, aide aux commerçants locaux - Mai 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

En-haut.be MAG, aide aux commerçants locaux - Mai 2012

580

Published on

Découvrez le magazine qui aide les commerçants locaux, PME, indépendants et entrepreneurs ! …

Découvrez le magazine qui aide les commerçants locaux, PME, indépendants et entrepreneurs !

Plus de contenus : www.en-haut.be

Conseils, interviews, améliorez votre présence sur internet à moindre coût !

Découvrez l'utilité d'internet pour votre commerce local et comment augmenter votre chiffre d'affaires !

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
580
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. MAG Le magazine qui aide les commerçants locaux, PME, Indépendants et entrepreneurs Numéro 1 - Mai 2012Qui est Valls y Machinant David ?Découvrez l’initiateur du projet En-Haut.be Présentation du projet En-haut.be Le blog qui aide les commerçants locaux... et les autresInterview de Thierry Depuydt,Créateur des bijoux Sheilandi et du site D-Traiteur.com www.en-haut.be
  • 2. Réagissez à ce contenu sur www.en-haut.be (liens en fin de magazine)Le magazineMachinant les commerçantsQui est Valls y qui aide David ?locaux,je PME, Indépendants etDavid, 27 ans.. Je entrepreneurs “ Bonjour, m’appelle Valls y Machinantdéveloppe des web-applications, crée des sites internet et meten place des stratégies web-marketing pour mes clients.Numéro 1 - Mai 2012En Janvier 201 je lance mon activité nommée “ALTS AGENCE 1,WEB” avec laquelle je réalise mes premiers contrats Freelance.Je me rends très vite compte que le côté “agence” rebute cer-taines personnes par son côté austère et non personnalisé !Pour ajouter une plus-value à mon business, j’ai décidé milieu 201 de mettre ma personne en 1avant avec www.valls.be ce qui est apprécié et m’amène de nouveaux clients..Découvrez En-haut.beAu fil de mes rencontres, jecommerçants locaux,de commerces ne sont pas présents surLe blog qui aide les m’aperçois que beaucoup pme, indépendantsinternet. Peu informés, la plupart ignorent même l’utilité d’internet pour leurs business.. Beau-et entrepreneurs à s’installer sur internet !coup considèrent la création et la mise en place d’un site internet comme des frais inutiles etnon comme un INVESTISSEMENT qui rapporte !.De nombreux outils et aides existent et j’ai décidé début 2012 de crée une plate-forme quiinformerait les commerçants, PME, indépendants ou toute autre personne à l’utilité d’internetpour son affaire . La page 3 de ce magazine. vous présentera le projet.Un petit sondage est également disponible afin de comprendre vos besoins et de vous aiderpour le mieux ! Le blog évolue sans cesse, je l’améliore au fur et à mesure de mes trouvailles.Interview de Thierry Depuydt,Je suis également ouvert à tout avis et conseil que vous auriez à me donner, je n’ai pas lascience infuse et nous avons tous à apprendre d’autrui !Créateur des bijoux Sheilandi et du site D-Traiteur.comPour finir, n’hésitez pas à devenir membres gratuitement et à parler de mon blog à vos amis, ils seront ravis de trouver des informations pour augmenter leur chiffre d’affaires :) Mon adresse mail est à votre disposition: david@valls.be Amicalement, David “ www.en-haut.be PAGE 2
  • 3. Réagissez à ce contenu sur www.en-haut.be (liens en fin de magazine)Présentation du projet En-haut.be En-haut.be est un blog qui a pour objectif d’aider les commerçants locaux à se rendre compte de l’utilité d’internet pour améliorer leur visibilité et leur chiffre d’affaires. Ce blog est également adapté aux PME, indépendants, entrepreneurs puisque les informations ajoutées sur le blog présente des outils, conseils, stratégies adaptable à tout business !La création d’une présence sur internet à moindre ne coût n’est pas un mythe, il existe descentaines d’outils et de services disponibles sur internet gratuitement, En-haut.be s’efforce devous informer du mieux possible au travers d’articles écrits et de vidéos explicatives !Les applications à un business local sont innombrables, tout est permis et avec un peud’imagination vous pouvez combler les heures creuses, limiter les pertes avec des ventesflashs, garder contact avec votre clientèle... et tout cela sans dépenser une fortune en argent.Il est bien de préciser qu’il faut évidemment consacrer du temps pour créer son site internet,sa lettre d’information ou pour mettre en place une stratégie web marketing. Si vous n’avezpas le temps, ces informations vous permettent d’en apprendre plus sur l’univers d’internet etvous permettront de sous-traiter vos projets en sachant de quoi vous parlez !Valls y Machinant David, l’auteur d’En-haut.be reste à votre disposition pour répondre à vosquestions via le formulaire de contact du blog.David vous offre actuellement deux livres électroniques lors de votre ins-cription, vous avez déjà de nombreux conseils, mais il ne s’arrête pas là ! Eneffet deux autres livres électroniques sont en cours de rédaction et aurontpour but de vous présenter de façon originale “L’utilité d’être présent surinternet pour un business“ et “Le réseau social géolocalisé - Foursquare“Si vous êtes désormais convaincu de l’utilité pour votre business d’être pré-sent sur internet, devenez membre gratuitement et recevez de nombreuxavantages. PAGE 3
  • 4. Réagissez à ce contenu sur www.en-haut.be (liens en fin de magazine)Le magazine qui aideet entrepreneur utilisantThierry Depuydt, Traiteur les commerçantslocaux, PME,son commerce localinternet pour Indépendants et entrepreneurs Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?Numéro 1 - Mai 2012 Pouvez-vous nous présenter vos différents business ? Je m’appelle Thierry Depuydt, 35 ans, mari comblé et papa heureux. Autodidacte, j’ai repris en 2004, la boucherie- charcuterie familiale pour la faire évoluer jusqu’au concept « D-traiteur », un service traiteur en ligne en plein développe- ment. Je suis entrepreneur dans l’âme et je viens de créer la société Sheilandi fin 2011.Découvrez En-haut.beLe blog qui aide les commerçants locaux, pme, rencontre très enrichissante, L’année dernière, suite à une indépendants nous avons perçu l’opportunité de créer une marque de bi-et entrepreneurs à s’installeruniques très raffinés, le filigrane d’argent, une technique joux sur internet ! oubliée qui n’est absolument pas connue en Europe. Sheilandi s’exporte déjà au Danemark et bientôt en Russie. Nous com- mercialisons depuis mars 2012 via notre site internet www. sheilandi.com Depuis Juin 2010 D-Traiteur est présent sur Facebook via une Page qui à dépassé les 1000 fans, pourquoi avoir décidé de crée cette page ?Je suis un passionné d’informatique et des nouvelles technologies. Je suis présent sur internetInterview de Thierry Depuydt,depuis la première heure, et ai suivi l’évolution d’internet jusqu’aux réseaux sociaux si impor-tants aujourd’hui. C’est donc une simple continuité logique de notre présence en ligne.Créateur des bijoux Sheilandi et du site D-Traiteur.com Vous occupez vous personnellement de la communication sur cette page ? Pourquoi ?Je m’occupe personnellement de l’ajout de contenus sur mes sites internet. J’ai déjà essayéplusieurs fois de déléguer le poste de communication, mais ce n’est vraiment pas facile. Il faut« vivre » l’entreprise de l’intérieur, la sentir, connaître sa dernière goutte d’ADN pour pouvoiren parler de façon sincère et transparente. www.en-haut.be PAGE 4
  • 5. Réagissez à ce contenu sur www.en-haut.be (liens en fin de magazine) Vous efforcez-vous de garder un contact humain même à travers l’écran ? Comment ? Absolument, et c’est même la clef du succès pour une petite en- treprise comme la nôtre. Les gens de la région connaissent notre commerce avec pignon sur rue, mais les visiteurs du site (plus de 400 par jour) ne nous connaissent pas forcément, la zone de chalandise est agrandie grâce à internet ! Il faut donc que nous arrivions à communiquer avec ces visit- eurs malgré la barrière de l’écran. Cela se fait en présentant l’équipe, l’historique, montrer des photos de la boutique, et mon- trer qu’il y a des humains derrière le site. Notre service commercial est placé très visiblement via unephoto de ma femme au téléphone, son numéro d’appel et son adresse mail directe. Celadonne une impression plus proche qu’un formulaire de contact. Un système de mail d’information (newsletter) est mis en place, quels sont lesavantages et inconvénients d’après vous ?Je pense que c’est le vecteur de communication le plus efficace. Je remarque un excellent tauxde conversion à chaque fois que j’envoie une lettre d’information. Le trafic du site marque unjoli pic et cela me permet de communiquer avec mes clients. PAGE 5
  • 6. Réagissez à ce contenu sur www.en-haut.be (liens en fin de magazine)Le magazinecollecter les adresses e-mail.commerçants pas leLe plus délicat , c’est de qui aide les Le visiteur lambda du site n’alocaux, PME, faut avoir quelque et entrepreneursréflexe de laisser son adresse mail, les newsletters sont perçues comme très intrusives (et c’estsouvent vrai !). Ensuite, il Indépendantschose de constructif à raconter. C’est pourquoinotre newsletter n’est absolument pas programmée, j’envoie de façon irrégulière seulementquand il y a une nouvelle qui en vaut la peine.Numéro 1 - Mai 2012 Que vous a apporté cette présence sur internet ? Que feriez-vous différemment si vous deviez retenter cette expérience ?Notre service traiteur fonctionne aujourd’hui grâce à 70% des contacts noués via le sitecontre 30% grâce aux publicités classiques ou au magasin physique, c’est donc forcémentune réussite.Découvrez En-haut.beA recommencer, je ne pense pas que j’arriverais à le faire différemment, à chaque modifi-cation et évolution de version du site on apprend des choses, on commet de moins en moinsLe blogon devient de plus en plus efficace. locaux, pme, façon illusoire de penser créerd’erreurs, qui aide les commerçants Il serait de toute indépendantset«entrepreneurs le premier coup,sur internet !budget illimité.le site parfait » dès à s’installer même avec un Votre nouveau projet de business est exclusivement basé sur la vente par internet ? Pourquoi ce choix, vous qui avez un commerce pignon sur rue ?Le fait d’avoir un commerce physique (encore plus dans l’alimentaire) limite mécaniquement lazone de chalandise. Je sens que nous atteignons notre limite avec D-traiteur. Vu les difficultéscommerciales qui se profilent pour l’avenir, sans sombrer du tout dans le pessimisme, il est clairqu’il sera difficile de nous développer encore plus.Interview de Thierry Depuydt,Étant un passionné de e-commerce, le choix était évident pour Sheilandi. Je suis en train deCréateur développement d’un réseauet du site D-Traiteur.com site internet, car latravailler au des bijoux Sheilandi de vente à domicile en plus ducliente moyenne aime essayer et avoir les bijoux en main. Par contre, un réseau de boutiquesest beaucoup plus couteux et complexe à mettre en place. Plusieurs boutiques nous deman-dent une collaboration sous forme de dépôt, mais ça restera des cas isolés. Comment c’est déroulé le lancement de cette gamme de bijoux ?C’est toujours en cours ;) Le site est à peine ouvert, j’ai encore des changements à y apporterchaque jour, nous avons une nouvelle commande qui rentre, bientôt cela fera, encore unebonne cinquantaine de produits à ajouter sur le site, la traduction du site en anglais est en www.en-haut.be PAGE 6
  • 7. Réagissez à ce contenu sur www.en-haut.be (liens en fin de magazine)cours, il y a encore un tas de choses à faire pour nous faire connaître !Nous organisons plusieurs défilés sous forme de soirée privée et l’objectif est d’organiser unesoirée de ventre privée par trimestre dans des villes différentes. Les prochaines villes serontTournai, Bruxelles et Paris, car il est beaucoup plus facile d’inviter des personnalités et journali-stes dans ces villes que dans notre rase campagne. Que feriez-vous différemment si vous deviez recommencer ce projet ?Il faudrait un budget 10 fois supérieur pour arriver à faire tout ce dont j’aurais envie, maisnous n’avons bénéficié d’aucun subside ni aide comme nous étions déjà indépendants. Onse lance « petits » mais avec une grande ambition, c’est ce qui compte. Il nous faudra plusde temps pour nous faire connaître que si nous avions plus de budgets, mais il faut bien faireavec ce qu’on a. J’ai pu lire que dans la région de Perulwez vous avez mis en place un système de carte de fidélité valable dans 23 commerces de la région, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce projet ?Nous sommes déjà 29 entre temps :) C’est une « idée parmi tant d’autres » qui trottait dansmon esprit depuis des années, et qui a pu être concrétisée en 201 Je pense que c’est un 1.beau succès, nous n’avons encore que très peu de retours concrets, mais je crois vraiment auxpossibilités de cette carte. Ce n’est que le début ! Pensez-vous que ce projet pourrait s’appliquer sur internet ?Bien sûr et il en existe une multitude dont le plus connu est sans doute Maximiles. Toutes lesplateformes de « cash-back » n’en sont qu’un détournement. Il y a aussi des sites de listes decadeaux par exemple, qui proposent des ristournes multicommerces. C’est juste plus difficileà mettre en place parmi des petits commerçants, car il y a toujours cette ridicule crainte de laconcurrence, mais c’est un tout autre débat ;) PAGE 7
  • 8. Réagissez à ce contenu sur www.en-haut.be (liens en fin de magazine)Le magazine qui aide les commerçantsLINKOGRAPHIE, réagissez et entrepreneurslocaux, PME, Indépendants en ligne !Qui est Valls y Machinant David ? :Numéro 1 - Mai 2012http://en-haut.be/aide-commerce-local/Présentation du projet En-Haut.be :http://en-haut.be/presentation-de-en-haut/Découvrez En-haut.beInterview de Thierry commerçants locaux, pme, indépendantsLe blog qui aide les Depuydt :http://en-haut.be/thierry-depuydt-traiteur-et entrepreneurs à s’installer sur internet !entrepreneur-utilisant-internet-commerce-local/Le contenu de ce magazine est protégé par la license Créative Com-mons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification2.0 Belgique (CC BY-NC-ND 2.0)Interview de Thierry Depuydt,Créateur des bijoux Sheilandi et du site D-Traiteur.com www.en-haut.be PAGE 8

×