Forteresses en France

  • 2,050 views
Uploaded on

Fortresses in France

Fortresses in France

More in: Travel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
2,050
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
28
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Présentation d'un nouveau produit Ciao les Ptits Loups, découvrez 40 citadelles deVauban photographiées par Franck Lechenet, photographe aérien (Ne joue pas les Blasés,celà m' étonnerait que tu les connaisse toutes... Rendez-vous en dernière page...) Musicalisé – Clique quand même pour avancer !
      • 40 citadelles de Vauban vues du ciel
  • 2. Objectif à long terme
    • Indiquez l'objectif poursuivi
    En 1668, Vauban renforce l'enceinte naturelle qui entoure Besançon en construisant une citadelle. Devant le montant des frais engagés dans les travaux de cet édifice, Louis XIV se serait exclamé qu'il devait être fait d'or. Besançon, Franche-Comté, Doubs.
      • Besançon
  • 3. Le besoin des clients Saint-Malo possède des fortifications depuis le IXe siècle. Celles-ci furent consolidées par Vauban. Les remparts ont la particularité de ne tenir que grâce au poids de leurs pierres. Saint-Malo, Bretagne, Ille-et-Vilaine
      • Saint-Malo
  • 4. Construite au XIVe siècle par les Espagnols, la forteresse de Salses-Le-Château a été remaniée par Vauban en 1691. Salses-Le-Château, Pyrénées-Orientales, Languedoc-Roussillon.
      • Forteresse de Salses-Le-Château
  • 5. Analyse de coûts
    • Attirez l'attention de votre auditoire sur les atouts financiers du produit
    • Comparez le rapport qualité/prix avec celui des produits concurrentiels
    Dernier ouvrage magistral de Vauban, la fortification de Neuf-Brisach a été ordonnée par Louis XIV en 1698. Neuf-Brisach, Alsace, Haut-Rhin.
      • Neuf-Brisach
  • 6. Points forts et avantages
    • Il est temps de convaincre votre auditoire en lui décrivant les particularités et avantages du nouveau produit présenté.
    Le fort de Socoa fut consolidé par Vauban afin protéger de l'entrée du port de Ciboure des invasions espagnoles. Le maître d'œuvre, Fleury, décida d'orner la tour de mâchicoulis. Ciboure, Aquitaine, Pyrénées-Atlantiques.
      • Le fort de Socoa à Ciboure
  • 7. Mesures à prendre
    • Une fois votre auditoire convaincu, ébauchez la stratégie à adopter pour implanter le produit.
    Rattachée à la France en même temps que le Roussillon, en 1659, Villefranche-de-Conflent est fortifiée par Vauban en 1679. Il construit également une forteresse sur le massif rocheux dominant la ville : fort Liberia. Villefranche-de-Conflent, Languedoc-Roussillon, Pyrénées-Orientales.
      • Villefranche-de-Conflent
  • 8. Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Le Fer à Cheval est l'une des constructions de Vauban qui m'a paru des plus surprenantes lorsque je l'ai découverte". Fort Chapus, Bourcefranc-Le-Chapus, Poitou-Charentes, Charente-Maritime.
      • Fort Chapu s
  • 9. Fondée en 1549 sous Henri II, la citadelle du Palais est rénovée en 1689 par Vauban, alors que Belle-Île intègre le domaine royal. Le Palais est entouré de murailles qui s'étendent sur quatre kilomètres. Le Palais, Bretagne, Morbihan .
      • La citadelle du Palais à Belle-Ile
  • 10.
      • Toul
    En 1700, l'enceinte médiévale de Toul est totalement fortifiée par Vauban. Il essaye toutefois de conserver son aspect premier. Toul, Lorraine, Meurthe-et-Moselle.
  • 11. L e commentaire du photographe Franck Lechenet : "Outre la citadelle qui est accrochée à son éperon de roches, la ville de Briançon est magnifique. L'église, engoncée dans son étreinte de remparts, surplombe les habitations rangées comme des cartes." Briançon, PACA, Hautes-Alpes. Briançon, PACA, Hautes-Alpes.
      • L'église de Briançon
  • 12.
      • Cité Vauban de Rocroi
    L e commentaire du photographe Franck Lechenet : "Cette petite cité ardennaise m'a beaucoup plu car dans un cadre verdoyant et assez plat, cette étoile donne l'impression de briller sur nos frontières du nord de la France." Rocroi, Champagne-Ardenne, Ardennes.
  • 13.
      • Village citadelle de Château-Queyras
    Renforçant le rempart naturel d'un glacier, Château-Queyras constitue le verrou militaire de la vallée du Queyras. Retardant la progression de l'ennemi dans la vallée, cette citadelle était une sorte d'avant-poste de Mont Dauphin et de Briançon. Château-Queyras à Château-ville-vieille, PACA, Hautes-Alpes.
  • 14.
      • Collioure
    Pour défendre le territoire de toute menace d'invasion, Vauban fait détruire la ville haute qui s'étale au pied du château et y construit des remparts. Collioure s'en trouve alors déplacée vers le littoral. Collioure, Languedoc-Roussillon, Pyrénées-Orientales.
  • 15.
      • La ville fortifiée de Brouage
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Posé dans un ancien marais, Brouage surplombe de quelques mètres cette zone très plane. Le dessin de la petite cité peut se traduire par un losange ou un carré en fonction de l'angle de vue." Brouage, Poitou-Charentes, Charente-Maritime.
  • 16.
      • Le village de Colmars-les-Alpes
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Pour la fortification de ce village, Vauban a su s'adapter à la topologie des sites tout en utilisant des matériaux de la région." Colmars-les-Alpes, PACA, Alpes-de-Haute-Provence.
  • 17.
      • Le fort de Charlemont à Givet
    Bâti en 1555, le fort de Charlemont doit son nom à Charles Quint. Il a été renforcé par Vauban en 1697. Givet, Champagne-Ardenne, Ardennes.
  • 18.
      • Le château de Fort-la-Latte
    La situation exceptionnelle de ce fort et son architecture du XIVe siècle exceptionnellement conservée ont fait de Fort-la-Latte le décor de plusieurs films dont "Chouans !" et "Ridicule". Fréhel, Bretagne, Côtes d'Armor.
  • 19.
      • Le village d'Entrevaux
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "J'aime beaucoup ce village, point de passage obligé. En vol, l'impression massive de défense est renforcée par la citadelle, petite, qui surplombe le bourg avec un accès d'escaliers en Z." Entrevaux, PACA, Alpes de Hautes-Provence.
  • 20.
      • Le village de Gravelines
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Le village se cache derrière son enceinte doublée par des fossés. Gravelines est aussi appelé la "Perle du Nord", elle est l'une des citadelles les plus visitées." Gravelines, Nord-Pas-de-Calais, Nord.
  • 21.
      • La Ville-close de Concarneau
    En 1691, Vauban fortifie l'îlot du château de Concarneau pour protéger le Finistère des invasions anglaises. Aujourd'hui, la Ville close est l'un des lieux les plus visités en Bretagne. Concarneau, Bretagne, Finistère.
  • 22.
      • Fort Paté
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Fort Paté, en forme d'œuf et surplombé d'une maisonnette, est posé sur une île de la Gironde au niveau d'un passage particulièrement stratégique sur le plan militaire." Blaye, Aquitaine, Gironde.
  • 23.
      • Le château fort de Sedan
    Construit sur un promontoire en 1424, le château fort de Sedan s'est vu flanqué de bastions par Vauban en 1699. Il est aujourd'hui le plus grand château féodal d'Europe. Sedan, Champagne-Ardenne, Ardennes.
  • 24.
      • La pointe Sainte-Catherine, sur l'île d'Aix
    En 1674, Colbert charge Vauban de fortifier l'île d'Aix. Celui-ci concentre ses efforts sur la pointe Sud en construisant des remparts en demi-lune. Ile d'Aix, Poitou-Charentes, Charente-Maritime.
  • 25. Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Située dans un parc verdoyant, la reine des citadelles de Vauban est comme un joyau posé sur un anneau de verdure." Lille, Nord-Pas-de-Calais, Nord.
      • Lille, la reine des citadelles
  • 26.
      • Château d'Oléron
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Face au continent, le château d'Oléron est imposant par son côté défensif. Le jour où j'ai pris cette photo, les nuages étaient pommelés dans un ciel azur et la pureté en contre-jour rendait les lieux magiques." Le Château d'Oléron, Poitou-Charentes, Charente-Maritime.
  • 27.
      • Fort Saint-Elme
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : Sur les hauteurs de Collioure et de Port-Vendres, "une petite étoile fortifiée guette les arrivants d'Espagne". Collioure, Languedoc-Roussillon, Pyrénées-Orientales.
  • 28.
      • Le Quesnoy
    En 1668, Vauban se charge de transformer Le Quesnoy en place imprenable. Il reprend des bastions construits par les Espagnols et les intègre dans un nouveau plan. Le Quesnoy, Nord-Pas-de-Calais, Nord.
  • 29.
      • Remparts de Navarrenx
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "La fortification en forme de cœur donne un côté romantique aux édifices de Vauban." Navarrenx, Aquitaine, Pyrénées-Atlantiques.
  • 30.
      • Citadelle de Montmédy
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Aux confins de la Meuse, cette cité a été construite sur un promontoire naturel afin de voir venir l'ennemi allemand, elle semble pourtant paisible !" Montmédy, Lorraine, Meuse.
  • 31.
      • Langres
    Les remparts de Langres s'étendent sur 3,5 km. Ils comprennent sept tours fortifiées et sept portes, dont une datant de l'époque gallo-romaine. Langres, Champagne-Ardenne, Haute-Marne.
  • 32.
      • La citadelle de Sisteron
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Située sur un promontoire rocheux délimitant la plaine sur sa partie la plus resserrée et proche de la montagne, cette citadelle s'impose d'elle-même face à un paysage stratégiquement choisi." Sisteron, PACA, Alpes de Hautes-Provence.
  • 33.
      • La citadelle de Saint-Jean-Pied-de-Port
    Construite sous Richelieu, la citadelle de Saint-Jean-Pied-de-Port est remaniée par Vauban en 1680. Il détruit le donjon et instaure un plan en demi-lune. Saint-Jean-Pied-de-Port, Aquitaine, Pyrénées-Atlantiques.
  • 34.
      • Fort Béar à Port-Vendres
    Situé au sommet d'un cap, Fort Béar domine la ville de Port-Vendres. Port-Vendres, Languedoc-Roussillon, Pyrénées-Orientales.
  • 35.
      • Mont Dauphin
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Lieu stratégique et passage obligatoire pour l'ennemi potentiel venu d'Italie, Mont Dauphin est une étoile dans son écrin de montagne." Mont Dauphin, PACA, Hautes-Alpes.
  • 36.
      • Fort Médoc à Cussac-Fort-Médoc
    Le Fort Médoc est l'une des trois forteresses construites par Vauban en 1689 pour protéger Bordeaux de toute invasion. Ici, le bâtiment central du fort Médoc, appelé "corps de garde royal", abritait une garnison. Cussac-Fort-Médoc, Aquitaine, Gironde.
  • 37.
      • Montreuil-sur-Mer
    Dominée par la citadelle et entourée de remparts, Montreuil-sur-Mer est surnommée la "Carcassonne du Nord". Montreuil-sur-Mer, Nord-Palais-de-Calais, Pas-de-Calais.
  • 38.
      • Embrun
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "Embrun fut fortifiée par Vauban au XVIIe siècle mais disposait déjà d'une protection naturelle, perchée comme elle est sur sa plate-forme rocheuse." Embrun, PACA, Hautes-Alpes.
  • 39.
      • Saint-Martin de Ré
    Le commentaire du photographe Franck Lechenet : "La citadelle de Saint-Martin de Ré, construite sur l'Ile de Ré est magnifiquement conservée. La cité est devenue aujourd'hui un lieu plus pacifique, puisqu'elle est un pôle touristique important." Saint-Martin de Ré, Poitou-Charentes, Charente-Maritime.
  • 40.
      • Blaye
    Verrou de l'estuaire de la Grionde, Blaye occupe une place stratégique. En 1685, Vauban consolide les fortifications de la ville en dessinant les plans d'une nouvelle enceinte à quatre bastions, trois demi-lunes et deux portes. Blaye, Aquitaine, Gironde.
  • 41.
      • Le Fort Saint-André
    Perché au-dessus du village thermal de Salins-les-Bains, le Fort Saint-André a été remanié par Vauban. Salins-les-Bains, Franche-Comté, Jura.
  • 42. Sur cette carte, es 12 sites élus au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2008: Le Réseau des sites majeurs Vauban et l'Association Vauban avait déposé un dossier de candidature pour faire inscrire 14 de ces sites fortifiés au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco. 12 d'entre eux ont été sélectionnés en 2008. Plus de détails sur quelques uns de ces douze sur les planches qui suivent... Le tricentenaire de la mort de Vauban, l'un des plus célèbres ingénieurs militaires français du XVIIe siècle a été célébré en 2007 en grande pompe. Estimé pour ses connaissances pointues en économie, philosophie, politique, agronomie et bien entendu en stratégie militaire, Sébastien Le Pestre , seigneur de Vauban, a marqué de son empreinte notre pays. 150 sites ont en effet été construits ou fortifiés par cet architecte de renom.
  • 43. Construite selon un plan hexagonal, la "ville neuve" de Longwy a remplacé, à partir de 1678, le vieux château du même nom. Vauban et Choisy furent les architectes de cette forteresse d'un nouveau genre après le traité de Nimègue (Pays-Bas), signé entre les Provinces-Unies et la France à la fin de la guerre de Hollande.
      • La forteresse de Longwy
  • 44.
      • La citadelle d'Arras
    La citadelle d'Arras a été construite entre 1668 et 1672 par Vauban et d'Aspremont. Erigée dans le "Pré carré", cette double ligne de fortifications destinées à protéger le royaume contre les invasions des Pays-Bas espagnols, elle a cependant été surnommée "la belle inutile", compte tenu de sa position très en retrait.
  • 45.
      • La place forte du Mont-Dauphin
    En 1692, Victor-Amédée II, duc de Savoie, attaque le royaume de France par le sud est. Vauban, qui avait déjà imaginé en 1679 une fortification sur le site du Mont-Dauphin, mais qui avait dû abandonner ce projet, est immédiatement appelé pour construire une place forte capable de faire barrage à l'ennemi. Un gros rocher doté d'un plateau en son sommet constitue alors le site idéal.
  • 46. La place forte de Villefranche-de-Conflent a été choisie parce que son architecture s'adapte avec ingénuosité aux contraintes de la montagne et parce qu'elle se trouve dans un excellent état de conservation.
      • La cité de Villefranche-de-Conflent
  • 47.
      • La cité de Villefranche-de-Conflent
    La cité de Villefranche-de-Confluent, au creux de la vallée encaissée de la Têt, a été transformée par Vauban en 1679. En plus des murailles médiévales, il ajoute six bastions équipés de traverses et le front d'aval par une grotte casematée dans la montagne, reliée au fossé par un escalier souterrain.
  • 48.
      • Dans le marbre rose des carrières
    En 1681, Vauban coiffe une avancée de la montagne du Belloc, surplombant la ville de Villefranche-de-Conflent, d'un fort. Constitué de deux hexagones étagés dans la pente, et dressée dans le marbre rose des carrières toutes proches, il prendra plus tard le nom de Fort Libéria.
  • 49. Outil de surveillance essentiel de la fin du XVIIe siècle, la tour Dorée de Camaret-sur-Mer est située à l'entrée du goulet de Brest et de la racine de la presqu'île de Roscanvel. La vue de la tour, les fortifications et l'armement de la tour permettaient alors de prévenir toute incursion ennemie en rade de Brest.
      • La tour Dorée de Camaret-sur-Mer
  • 50. Grâce au génie de la tour de Camaret-sur-mer, Vauban réussit à repousser, le 18 juin 1694, le débarquement de près de 150 vaisseaux anglo-hollandais. Encore inachevée à l'époque, la tour s'impose déjà comme un modèle de la défense maritime.
      • Une tour baptisée en 1694
  • 51.
      • La citadelle de Mont-Louis
    La citadelle de Mont-Louis, dans les Pyrénées orientales, répond au besoin de défense de cette zone voisine de l'Espagne à partir de 1679. Vauban y édifie, à 1600 m d'altitude, une gigantesque structure ex-nihilo, dotée de deux carrés imbriqués : une citadelle (premier plan) et une enceinte enveloppant le village (second plan).
  • 52. Après le désastre de La Hougue en 1692, qui voit la destruction de douze vaisseaux incendiés par les Anglais devant Tatihou, l'ingénieur Descombes édifie sous les ordres de Vauban deux tours, l'une sur la presqu'île de Saint-Vaast et l'autr e sur l'île de Tatihou, accessible à marée basse.
      • L'ensemble fortifié de Saint-Vaast-la-Hougue
  • 53.
      • Un observatoire côtier
    Les deux tours de Saint-Vaast-la-Hougue servaient à la fois pour l'observation et pour le tir à la mer. Mesurant 20 mètres de haut, elles couvraient le mouillage entre Le Havre et Saint-Malo.
  • 54. Alors, il n' y a pas que le Fort Boyard de M6 comme exemple d' architecture militaire, hein...Combien de ces sites qu' il en connaissait le KiKi, mmm ? @Bientôt, crédits: L' internaute Magazine / Franck Lechenet Zique: Jason Mraz – I'm Yours Memeche - Düsseldorf - Janvier 2009