- introduction                - le design                - la création du blog                - la veille créative        ...
En DSAA, le cours d’économie gestion vise à com-             prendre d’avantage le monde du travail, à cerner             ...
Aujourd’hui, le designer dans une entreprise est un élé-                                                              ment...
C r e a t i o n D u B l o g                Le premier travail du cours de l’économie/                gestion de cette anné...
Faire une veille informationnelle et créative       Pour cela j’ai instauré le système des flux RSS   est une part importa...
Je souhaite viser un clientèle féminine aimant                                                    les couleurs, les univer...
Pour monter cette entreprise, je souhaiteraim’associer avec ma soeur.Actuellement en 2ème année de BTS Designde Mode, elle...
InvestissementsPour évaluer le coût de mon projet de créa-tion d’entreprise, j’ai réalisé un tableau pré-visionnel réperto...
Toujours dans l’optique de cette création           Le montant du capital social est librement fixé   d’entreprise, je doi...
E n q u e t eLeVillageDesCreateurs  Pour le projet de création d’entreprise précé-  demment évoqué, je serai intéressée pa...
Ainsi, depuis septembre 2010, je sais diffuser et          communiquer mon travail par le biais du blog. Je          const...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Synthèse

426

Published on

Published in: Design
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
426
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Synthèse

  1. 1. - introduction - le design - la création du blog - la veille créative - mon projet, cabinet de design - investissements - choix du statut - enquête: le village des créateurs - conclusionS o m m a i r e
  2. 2. En DSAA, le cours d’économie gestion vise à com- prendre d’avantage le monde du travail, à cerner ses enjeux et à analyser son fonctionnement. Il a pour but de m’informer et de me faire agir concrè- tement sur le monde professionnel en réalisant des enquêtes, des rencontres d’anciens étudiants, des interviews de designers et des conférences. Enfin, la préauccupation de l’économie gestion en DSAA est surtout de mener un projet de création d’entreprise (fictive ou non) par soi même, en pre- nant en compte tous les éléments contraignants qui la constitue. C’est donc un travail d’investigation, de recherches et d’informations. Aussi, par le biais de ces recherches et interviews, c’est l’occasion de se créer un réseau par différents moyens (twitter, blog, rencontres...) qui est un aspect important aujourd’hui dans le travail de designer: la capacité de communiquer et de se faire connaître. Ainsi, nous verrons les différents travaux réalisés de- puis septembre 2010 et en particulier du projet de création d’entreprise.I n t r o d u c t i o n
  3. 3. Aujourd’hui, le designer dans une entreprise est un élé- ment charnière, une personne aux frontières de beau- coup de professions. Il est le lien entre la production in- dustrielle et l’imagination novatrice d’une entreprise. C’est pourquoi, on peut parler d’un travail véticulaire et non plus hiérarchique. Les professions se complètent et échangent, contrairement à une organisation en pyrami- de où une seule entité décide.L e D e s i g n Le designer est également capable de déterminer des besoins et de les satisfaire en créant un produit racon- tant quelque chose sur notre société.Qu’est ce que le design? Quel est le rôle du designer? Son travail est d’être une «éponge» qui se nourrit de ce qui l’entoure. Il a un regard particulier sur la société et«Le design ne signifie pas donner une forme à un pro- l’actualité et est doté d’une certaine sensibilité.duit plus ou moins stupide, pour une industrie plus oumoins sophistiquée. Il est une façon de concevoir la vie, Ainsi, il est polyvalent, flexible et est capable de restituerla politique, l’érotisme, la nourriture et même le design.» ses idées en les adaptant aux réalités techniques et in-(Ettore Sottsass) dustrielles d’une entreprise.
  4. 4. C r e a t i o n D u B l o g Le premier travail du cours de l’économie/ gestion de cette année a été de créer un blog personnel. Il est un support virtuel pour diffuser nos tra- vaux sensibles et ainsi exposer une person- nalité et un univers personnels. Mais avant tout, ce blog permet de suivre de façon régulière mon avancée dans le travail d’économie: enquêtes, questionnements sur le métier de designer, articles sur les recher- ches que j’ai pu réaliser ou encore, diffusion d’interviews de professionnels. Le blog est une manière d’appréhender le monde professionnel d’aujourd’hui qui est de plus en plus virtuel et immatériel. Il nous permet de s’implanter dans le monde professionnel en offrant une image réflexive et de s’inscrire dans une démarche de com- munication et de diffusion efficace.
  5. 5. Faire une veille informationnelle et créative Pour cela j’ai instauré le système des flux RSS est une part importante dans le travail d’un sur mon ordinateur qui me signale les nou- designer. veaux articles sur les sites que j’ai choisi. Cependant le temps accordé à cette investi- Puis, je me suis inscrite sur des Newsletter gation quotidienne doit être restreint et effica- que je reçois dans ma boîte mail et qui m’in- cement utilisé. C’est pourquoi une veille doit forme directement des nouveautés de la ma- se faire de façon méthodique et organisée. rue que je souhaite suivre. Une veille est un résumé d’actualités écono- Pour la veille créative, je recherche surtout miques, artistiques, politiques et culturelles. des visuels, pour cela je consulte des sites Elle ne se fait pas seulement devant son ordi- comme FFFOUND, qui est une banque de nateur, mais également dans des magazines documents visuels. et revues, dans des livres, à la télévision, au cinéma et dans les musées. C’est donc un Je consulte toujours des magazines (Milk, Ci- concentré de l’actualité, un résumé de la vie! tizen K, WAD...)le plus souvent possible. J’ai moi même mis en place une «stratégie» Enfin, je me rends une fois par an sur les sa- de veille pour rendre l’afflux d’informations lons professionnels bénéficiant de la rencon- plus efficace et constant. tre directe avec les créateurs.VeilleInformationnelle
  6. 6. Je souhaite viser un clientèle féminine aimant les couleurs, les univers enfantins un tantinet vintage et poétique (col claudine, robe trapè- ze, ballerines…), appré ciant les tapisseries usées et les ambiances de grenier, écoutant de la musique folk. L’univers général de la marque sera rythmé par des couleurs vives et des tissus impri- més, des formes enfantines et des imprimés sérigraphiés dessinés à la main. Il sera aussi agrémenté de broderies et de petits détails fins. L’ensemble aura un aspect fait main et «home made».M o n P r o j e t Comme enoncé précedemment, la principale Les collections se diviseraient en deux par- préoccupation du cours d’économie est de ties: simuler une création d’netreprise. En voici, Une collection «Re» qui serait des vêtement les débuts. de seconde main modifiés et repensés à l’image de la marque. Cette collection serait Ayant étudié auparavant le Design de Mode, donc à base de vêtements chinés en brocan- je souhaite orienter ma simulation de création te et autres lieux divers. d’entreprise vers du vêtement et plus parti- Une «nouvelle» collection entièrement confec- culièrement du prêt-à-porter féminin. Cette tionnée par la marque, accompagnée d’ac- marque se construira autour et avec toutes cessoires. En parallèle, je pense qu’il est ju- les références artistiques, culturelles, ciné- dicieux de créer des mini collections homme matographiques, mode que j’apprécie. et enfant.
  7. 7. Pour monter cette entreprise, je souhaiteraim’associer avec ma soeur.Actuellement en 2ème année de BTS Designde Mode, elle compte compléter cette for-mation en faisant une année en modélisme.Avant son BTS Design de Mode, elle a obtenuune licence d’anglais, ce qui n’est pas négli-geable pour communiquer avec des clientsétrangers potentiels.Ainsi, je pense que nous pourrions être com- C a b i n e tplémentaires: elle ayant des compétences encouture, coupe, moulage et patronnage, moien sérigraphie, infographie et mes connais-sances en gestion. D e D e s i g nMais il est évident que nous nous limiteronspas à nos compétences issues de nos forma-tions respectives, l’idée étant d’être autono-mes et de maîtriser tout le processus créatif.Je souhaiterai avoir un local dans lequel noustravaillerons et où nous pourrions également L’emplacement de la boutique est importantvendre nos collections. et stratégique. Le choix de la ville ne dépendCe serait donc un dispositif d’atelier-bouti- pas que des loyers proposés mais égalementque. Ce système est intéressant car il per- de l’ambiance globale de la ville (correspond-met de tout faire sur place, cela donne aussi elle avec l’univers de ma marque?), le modeaux clients un sentiment de proximité avec le de vie des habitants, leur pouvoir d’achat…créateur, lui donnant une assurance de qua-lité et de savoir faire.
  8. 8. InvestissementsPour évaluer le coût de mon projet de créa-tion d’entreprise, j’ai réalisé un tableau pré-visionnel répertoriant tous les biens maté-riels et immatériels dans lesquels investirpour monter mon entreprise et mener à bience projet.
  9. 9. Toujours dans l’optique de cette création Le montant du capital social est librement fixé d’entreprise, je dois choisir un statut juridique par les associés en fonction de la taille, de avantageux, compatible avec mon activité et l’activité, et des besoins en capitaux de l’en- s’adaptant aux deux associées. treprise Je pense opter pour une Société Anonyme Aussi, la SARL est une forme de société qui à Responsabilité Limitée (SARL), car elle est est assez simple à faire évoluer si je souhaite une société de personnes et non une société lui apporter des modifications, l’agrandir par de capitaux. C’est le lien des personnes qui exemple. compte plus que leur apport financier. Les deux associées investissent un capital égal et ainsi seront les deux gérantes. Cela permet de protéger le patrimoine personnel des gérantes.C h o i x D u S t a t u t
  10. 10. E n q u e t eLeVillageDesCreateurs Pour le projet de création d’entreprise précé- demment évoqué, je serai intéressée par le système des pépinières pour débuter et lan- cer ma marque. J’ai donc réalisé une enquête sur celle de Lyon. Implanté dans une ancienne traboule dans le premier arrondissement de Lyon, le Village des Créateurs apporte une réelle nouvelle Je vais prochainement rencontrer la prési- identité et re-dynamise le quartier. dente du Village des Créateurs, Isabelle Glai- ze pour l’interviewer sur les aspects économi- Ce dispositif est un soutien à la jeune créa- ques de ce dispositif: tion. Il propose différents services au desi- gners résidents: Quels statuts ont les résidents du Village? En quoi consisite les suivis économiques qui -mise à disposition des ateliers-boutiques où leur est proposé? les loyers sont réduits. Quels en sont les résultats sur le travail des -service d’accompagnement économique et designers? commercial. Comment intégrer une pépinière en tant que -prêts de moyens matériels (logiciels, salles designer? de réunion, presse, showroom éphémère…) Quelles sont les conditions d’entrée et les sé- -diffusion par la newsletter. lections?
  11. 11. Ainsi, depuis septembre 2010, je sais diffuser et communiquer mon travail par le biais du blog. Je construis ma réflexion et ma démarche de façon ré- gulière en écrivant des articles. J’ai intégré des compétences techniques en vue du métier de designer comme la mise en place de la veille informationnelle et le travail de réseautage. Je suis informée et essaye de mettre en pratique les formalités sur la création d’entreprise: les statuts, les financements, la protection sociale... Enfin, je vais à la rencontre des professionnels pour analyser leur approche économique de leur entre- prise avec Le Village Des Créateurs. Cependant, je pense qu’il faut que je sois plus concrète et plus proche de la réalité professionnelle. Je pense qu’il est nécessaire de rencontrer des pro- fessionnels pour me parler de leurs choix de créa- tion d’entreprise (juridiques, sociaux...) L’interview réalisée prochainement au Village des Créateurs sera un début intéressant.C o n c l u s i o n
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×