Circuit 1 :Villars-les-Dombes et le Parc des Oiseaux : gouvernance et synergies entre acteurs touristiques d’un territoire
Résumé
Circuit 1 - Villars-les-Dombes et le Parc des Oiseaux : gouvernance et synergies entreacteurs touristiques dun territoireP...
Tél. : 04 74 98 34 99 julie.toque@parcdesoiseaux.comwww.parcdesoiseaux.comClaire Curt, agent de développementOffice de tou...
Atelier(guide d’animation)
Circuit 1 : Atelier Parc aux Oiseaux                   Jeudi 30 Septembre 2010 : Journée terrainObjectif de l’atelier de l...
Les réponses peuvent s’exprimer en termes de positionnement,                      d’aménagements, d’équipements, d’évèneme...
Compte-rendu(rédigé par le secrétaire de séance)
Circuit 1                        Villars les Dombes et le Parc des Oiseaux        Gouvernance et synergies entre acteurs t...
L’OT est classé 2**, c’est une association avec un conseil d’administration composé de trois    collèges : 15 élus des com...
•   Site de loisirs : intérêt ludique.       •   Collection dynamique et en évolution constante : échange avec des Parcs e...
parking afin qu’il y ait moins de rupture. Un partenariat avec Ain Tourisme est en cours pour        créer un espace de pr...
On peut résumer les questions ainsi :    •   Comment s’expriment et se formulent concrètement les problématiques pour les ...
En résumé :    Comment rapprocher deux structures aussi différentes, comment conquérir de nouvelles clientèles,    qui a b...
Synthèse(rédigée par le territoire d’accueil)
Circuit 1                                              Problématique de la journée :Villars-les-Dombes et le Parc des Oise...
exemplarité…) doit être repris par le territoire, il faut            s’appuyer sur les valeurs du Parc.Assurer une meilleu...
Ce circuit a été préparé par :Emmanuel Visentin, directeur                      Claire Curt, agent de développementVirgini...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Villars-les-dombes et le Parc des Oiseaux gouvernance et synergies entre acteurs touristiques d’un territoire - UE2010

1,090
-1

Published on

Visite de terrain n°1 :
"Villars les-dombes et le parc des oiseaux gouvernance et synergies entre acteurs touristiques d’un territoire"
UE2010

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,090
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Villars-les-dombes et le Parc des Oiseaux gouvernance et synergies entre acteurs touristiques d’un territoire - UE2010

  1. 1. Circuit 1 :Villars-les-Dombes et le Parc des Oiseaux : gouvernance et synergies entre acteurs touristiques d’un territoire
  2. 2. Résumé
  3. 3. Circuit 1 - Villars-les-Dombes et le Parc des Oiseaux : gouvernance et synergies entreacteurs touristiques dun territoireProblématique de la journée :Comment, sur un territoire donné, articuler les rôles et fonctions des offices de tourisme et des sitestouristiques majeurs ?Matinée :Le trajet en car sera l’occasion de découvrir la Dombes, un écosystème particulier…Après un accueil café à l’Office de tourisme de Villars-les-Dombes, sa présidente, Renée Casanovaprésentera les missions de l’Office de tourisme.Les participants se dirigeront ensuite vers le camping des Autières. Présentation du site et de sesperspectives par Emmanuel Visentin, directeur du Parc des Oiseaux.Pour terminer, le groupe sera accueilli au Parc des Oiseaux, dans un premier temps en salle deséminaire, pour une présentation du site, son évolution depuis trois ans, son offre et ses innovations,avant une visite libre d’une partie du site.Déjeuner :Le déjeuner sera servi dans l’un des restaurants du Parc des Oiseaux, La Carpe.Après-midi :Les participants seront amenés à participer à un atelier de créativité de deux heures, sur place dansla salle de restaurant.Vous aurez découvert le matin le territoire de la Dombes et ses deux organismes majeurs en termesd’accueil du public, d’information, de communication et de promotion que sont l’Office de tourismeet le Parc. Ces deux structures s’interrogent sur la stratégie à adopter pour leur permettre de réussirl’articulation de leurs rôles et de leurs fonctions afin de construire un développement de l’activitétouristique, fondé sur l’identité du territoire.Il s’agira pour vous, responsables de cette destination, d’imaginer, face à cette interrogation, lesréponses adaptées permettant aux deux organismes, volontaires, de travailler ensemble, de manièrecohérente et pertinente.Animateur : Jean-Luc Boulin, Mission des Offices de tourisme et des Pays d’accueil touristiquesd’Aquitaine (MOPA) ;Rapporteur : Vincent Daniel, Bergerie nationale de Rambouillet ;Secrétaire de séance : Christine Tissot, Rhône-Alpes Tourisme.Référent de la journée :Cécile BOGEY, chargée de développement commercialParc des Oiseaux, RD 1083, 01330 Villars-les-Dombes / www.parcdesoiseaux.comTél. : 04 74 98 34 95 / cecile.bogey@parcdesoiseaux.comA lissue des ateliers de laprès-midi, tous les groupes se retrouveront à 17h30 au Parc des Oiseaux(Villars-les-Dombes) pour une représentation du spectacle doiseaux en vol, suivi dun apéritif (sousréserve de conditions climatiques favorables).La préparation de ce circuit a été coordonnée par :Julie Toqué, chargée de Communication et EvénementielParc des OiseauxRD 1083, 01330 Villars-les-Dombes 1
  4. 4. Tél. : 04 74 98 34 99 julie.toque@parcdesoiseaux.comwww.parcdesoiseaux.comClaire Curt, agent de développementOffice de tourisme Centre Dombes et Canton de Chalamont3 place de l’Hôtel de Ville, 01330 Villars-les-DombesTél. : 04 74 98 06 29ot.villarslesdombes@wanadoo.frwww.villars-les-dombes.com 2
  5. 5. Atelier(guide d’animation)
  6. 6. Circuit 1 : Atelier Parc aux Oiseaux Jeudi 30 Septembre 2010 : Journée terrainObjectif de l’atelier de l’après-midi Vous avez découvert ce matin le territoire de la Dombes et ces deux organismes majeurs en termes d’accueil du public, d’information, de communication et de promotion que sont l’Office de Tourisme de Villars les Dombes et le Parc aux Oiseaux. Ces deux structures s’interrogent sur la stratégie à adopter pour leur permettre de réussir l’articulation de leurs rôles et de leurs fonctions pour participer à construire un développement de l’activité touristique, fondé sur l’identité du territoire. Il s’agit pour vous, responsables de cette destination, d’imaginer, face à cette interrogation, les réponses adaptées permettant aux deux organismes, volontaires, de travailler ensemble, de manière cohérente et pertinente.Déroulé Il s’agit pour vous, dans un premier temps de confronter le site, son existant et son potentiel avec les problématiques telles qu’elles vous ont été présentées dans la matinée, en formulant le plus simplement possible le problème et ses données ; puis, dans un second temps, d’imaginer des pistes de solutions possibles, pour permettre de répondre aux questions posées y compris en proposant une nouvelle répartition des tâches et une nouvelle organisation.Pour vous guider, voici 3 questions ordonnées auxquelles nous vous invitons à répondre Q1 - Comment s’expriment et se formulent concrètement les problématiques pour les deux structures sur le territoire? Quels sont les atouts et les contraintes, les forces et les faiblesses de chacune d’elle ? Q2 - Comment imaginez-vous les réponses possibles ? Comment imaginer un nouveau positionnement de chacun, une nouvelles répartition des tâches, des usages modifiés (ou nouveaux) liés à ces deux structures, une éventuelle nouvelle organisation?
  7. 7. Les réponses peuvent s’exprimer en termes de positionnement, d’aménagements, d’équipements, d’évènements, de prestations, de services,… Vous pouvez également, si vous en avez l’idée, mentionner les répercussions sur l’organisation voir sur les métiers. Q3 - Comment formulez-vous les réponses imaginées pour les communiquer de manière compréhensible aux acteurs et décideurs concernés? C’est en fait le rendu de vos travaux, tel que vous souhaitez le communiquer.Quelques règles • Ne vous éparpillez pas. Vous avez une idée, poussez la jusqu’au bout, y compris jusqu’à l’absurde. • Soyez simple et synthétique. • Lâchez-vous (rêvez et laissez rire), écoutez les autres (laissez dire et soyez curieux). • Vous êtes en panne d’idées, faite appels aux « animateurs volants »
  8. 8. Compte-rendu(rédigé par le secrétaire de séance)
  9. 9. Circuit 1 Villars les Dombes et le Parc des Oiseaux Gouvernance et synergies entre acteurs touristiques d’un territoire ‐ Animateur de séance : Jean-Luc Boulin, MOPA ‐ Rapporteur : Vincent Daniel, Bergerie Nationale de Rambouillet ‐ Secrétaire de séance : Christine Tissot, Rhône Alpes Tourisme PRESENTATION CONTEXTE/SITE Présentation du territoire et de l’OT Centre Dombes et canton de Chalamont par la Présidente Renée CASANOVA.Situation : Villars les Dombes : centre de la Dombes humide Pays aux 1000 étangs.Ressources du territoire : • Dimension environnementale très forte, ruralité. • Présence du Parc aux oiseaux : pôle d’attractivité touristique : environ 300 000 visiteurs. • Gastronomie renommée : existence d’un Club des restaurateurs de la Dombes, Dombes Qualité, Fermiers de la Dombes. • Une association Dombes qualité : pisciculture, volaille. • Patrimoine bâti : civil, religieux, villes et villages remarquables : Trévoux, Pérouges, Ars, Chatillon/Chalaronne, Abbaye Notre Dame des Dombes. • Nombreux golfs. • Activités équestres (haras nationaux). • 1500 lits touristiques dont 1000 en camping. • Une taxe de séjour. La présence de nombreux propriétaires privés sur le territoire rend difficile le développement des réseaux de randonnée. L’office du tourisme L’OT Centre Dombes et Canton de Chalamont : à l’origine, il s’agissait d’une structure communale qui est devenue intercommunale en 2004. Deux communautés de communes : Centre Dombes : 13 communes et le canton de Chalamont : 8 communes représentant une population globale de près de 21000 habitants, en forte augmentation depuis 10 ans : apparition des notions de urbanité, de villages dortoirs en raison de la proximité de l’agglomération lyonnaise. 1  
  10. 10. L’OT est classé 2**, c’est une association avec un conseil d’administration composé de trois collèges : 15 élus des communautés de communes, 15 professionnels, et 15 personnes privées. Une convention d’objectifs triennale lie l’OT aux CC. Depuis quelques mois, l’OT s’est engagé dans la démarche « Qualité Tourisme » qui lui permettra de recentrer et hiérarchiser ses missions et de mieux asseoir son rôle de « locomotive du développement touristique ». L’OT a élaboré un outil d’aide à la décision pour la mise en place d’une stratégie de développement touristique dont les grands axes de réflexion sont les suivants : • Les clientèles : nécessité d’identifier ses cibles de clientèle afin de définir la nature des actions à développer : locaux, excursionnistes, étrangers originaires de pays du Nord de l’Europe, Suisses, attirés par un tourisme vert. • Fédération des acteurs : élus, sites touristiques, hébergeurs, restaurateurs, associations patrimoniales, culturelles, sportives, socio professionnels, nouvelles entreprises…, • Prise en compte des grandes orientations : des schémas de développement touristique au niveau régional et départemental. • Réfléchir à la localisation de l’OT (par périodes, sur l’ensemble du territoire). • Utilisation des NTCI : pour garantir la communication de plus en plus large et performante (Internet, SITRA, site Interne de la destination Ain sur téléphone portable «Ain-Tourisme, mobi», • Collaboration renforcée avec les pôles d’attractivité : Parc des Oiseaux, extension des équipements annexes avec la gestion du Camping des Autières de Villars les Dombes, impact sur la durée des séjours, développement de nouveaux produits touristiques en mutualisant plusieurs acteurs. • Une réflexion en cours sur la création du Parc Naturel Régional des Dombes . Accueil au Parc aux Oiseaux par le Directeur Emmanuel VISENTINLe parc est une Régie Départementale. Il a fêté son 40ème anniversaire en 2010. C’est le plus grandparc ornithologique de France ; il a été créé en même temps que la réserve naturelle. Les Dombes sontunes des plus importantes zones humides de France, c’est une zone de migration importante.Valeurs du Parc : respect des valeurs originelles insufflées par son créateur : Jean St Cyr. • Le Parc dispose d’une collection majeure : plus de 2200 oiseaux, 400 espèces, la plus importante collection d’oiseaux de France. • Intérêt scientifique et de conservation : contribution à la préservation des espèces menacées, Ex : le pélican frisé. • Participation à des programmes européens. • Intérêt pédagogique fort. 2  
  11. 11. • Site de loisirs : intérêt ludique. • Collection dynamique et en évolution constante : échange avec des Parcs européens.Le site est aujourd’hui à l’équilibre financier, il a même dégagé un excédent en 2009 (600000 €)L’évolution du parc de 2000 à 2009 :Il a connu une forte érosion de sa fréquentation depuis 2000.Entre 2000 et 2005 : forte volonté départementale de renouveler l’offre et de la faire évoluer. Un programme de rénovation conséquent a été engagé, puisque 18M€ ont été investis. • Le site a notamment été réorganisé en biozones : présentation des oiseaux dans un environnement correspondant aux habitats d’origine, avec le souhait d’établir une proximité entre visiteurs et visités, ce qui était innovant à l’époque et a permis de renouveler l’image après une période difficile : grippe aviaire, érosion de la fréquentation etc. • Création d’un spectacle d’oiseaux en vol : un spectacle qui sublime les dimensions du parc : qualité paysagère, respect du bien être animal, collection d’oiseaux exceptionnelle : casting représentatif dans le spectacle, pédagogie et sensibilisation : on s’efforce de donner de l’information. Mode d’imprégnation spécifique à chaque espèce et respect du bien être des oiseaux : on ne parle pas de dressage. Une aire de spectacle : gradins réalisés en HQE (Haute Qualité Environnementale), végétation très présente. • Modernisation des services : certification ISO 9001, développement de l’accessibilité (depuis 2004, accès. aux personnes à mobilité réduite), organisation plus fluide : 50 permanents, 34 métiers différents, env. 50 saisonniersQuelques données chiffrées :‐Les clientèles : Diversité des types de clientèles : sur les 250 /285000 visiteurs : 65 % d’individuels, + de 26000 scolaires par an, 9000 abonnés‐4,5 K€ CA /55 permanents  -Panier moyen : 18,80 €, 2,01 € en boutique, 4 ,97 € en restaurationLes projets : • Développement du cœur de métier. • Développement des outils de médiation : audio guides sur téléphone portable. • Meilleure intégration du parc sur son territoire d’accueil avec notamment la création d’un centre d’information touristique. L’ambition est « d’amener » le Parc aux Oiseaux sur le 3  
  12. 12. parking afin qu’il y ait moins de rupture. Un partenariat avec Ain Tourisme est en cours pour créer un espace de promotion. • Diversification des offres, en élargissant au domaine de la culture. Le Parc a désormais une programmation culturelle : il a été intégré dès le départ que la scène (spectacle oiseaux en vol) puisse accueillir d’autres manifestations : orchestre de l’Armée de l’Air, Vincent Delerm et Jacques Higelin, création d’un festival : « l’art en Vol », biennale sur le thème de pourquoi et comment les oiseaux ont inspiré les artistes ? • Engagement dans des programmes de conservation : espèces menacées sur d’autres territoires (un projet par continent), • Diversification des missions du Parc avec la prise de la gestion récente du camping car il y a la nécessité d’aller chercher de nouvelles clientèles, plus éloignées. Une association avec Huttopia (séjours nature en écotourisme) et un partenariat avec l’ONF pour créer un camping Nature a été initiée. (200 emplacements, 30 locations de toiles et des chalets). C’est une opportunité pour la communauté de communes que le parc ait repris la gestion, cela va donner une véritable cohérence et c’est une opportunité pour la Dombes. • Politique de communication : le bouche à oreille est le premier prescripteur, le parc veille à renforcer sa notoriété en ayant une vraie stratégie presse, les événementiels font le « buzz » , la dimension sur laquelle la marge de progrès est importante : c’est le Web et les réseaux sociaux. Le parc dispose d’un ½ poste de webmaster. GROUPE DE TRAVAIL DE L’APRES MIDI: Problématique : Comment, sur un territoire donné, articuler les rôles et fonctions des offices de tourisme et des sites touristiques majeurs ? Rappel de l’objectif de l’atelier : Les deux structures rencontrées : l’OT de Villars les Dombes et le parc aux Oiseaux s’interrogent sur la stratégie à adopter pour leur permettre de réussir l’articulation de leurs rôles et de leurs fonctions afin de construire un développement de l’activité touristique fondée sur l’identité du territoire. Sur la base des échanges et présentations des structures OT et parc aux Oiseaux, il s’agit d’imaginer des réponses adaptées leur permettant de travailler ensemble, de manière cohérente et pertinente, sur la base d’objectifs communs qui permettent notamment d’amener une diversification du produit touristique. L’Atelier s’est divisé en sous-groupes ; il a été demandé à chacun d’eux de confronter le site, son existant et son potentiel avec les problématiques telles qu’elles ont été présentées par les présidents et directeurs de chacune des structures afin de dessiner des pistes de solutions possibles en termes d’organisation et de développement des missions. 4  
  13. 13. On peut résumer les questions ainsi : • Comment s’expriment et se formulent concrètement les problématiques pour les deux structures sur le territoire ? Quels sont les atouts et les contraintes, les forces et les faiblesses de chacune d’elle ? • Comment imaginer les réponses possibles ? Comment imaginer un nouveau positionnement de chacun, une nouvelle répartition des tâches, des usages modifiés (ou nouveaux) liés à ces deux structures, une éventuelle nouvelle organisation ? • Comment formulez-vous les réponses imaginées pour les communiquer de manière compréhensible aux acteurs et décideurs concernés ? Retour des 5 groupes : Les problématiques identifiées : Pour le parc ornithologique : C’est de conquérir de nouvelles clientèles mais pour cela il faut une organisation territoriale structurée. Le Parc doit trouver les moyens de s’ancrer encore davantage sur le territoire afin de ne pas devenir un équipement hors sol. Sa puissance et sa notoriété peuvent faire croire qu’il n’a besoin de personne. Pour l’OT : C’est comment profiter des flux que draine le Parc pour irriguer le territoire. Il doit prendre un virage pour devenir un véritable outil et se questionner sur ses missions actuelles et futures. Décalage entre « l’aura » de l’un et de l’autre : le Parc rayonne jusqu’à l’international alors que l’OT travaille sur un territoire qui n’est pas évocateur en termes d’image et ne se situe pas dans une démarche promotionnelle. La dénomination administrative de l’OT est complexe et génère un manque de lisibilité ; la structure peut se trouver affaiblie par des questions d’identité liée à la Dombes. . Il y a nécessité d’identifier des objectifs communs permettant de travailler sur des offres complémentaires dont le Parc peut avoir besoin aujourd’hui pour accroître son développement. La question posée est de savoir ce que peut amener l’OT en termes de valeur ajoutée au territoire et notamment à cet équipement structurant qu’est le Parc. ? Au-delà de cela, c’est bien la question de la lisibilité du territoire Dombes qui se pose. Quelle part de la fréquentation du parc peut consommer localement ? 5  
  14. 14. En résumé : Comment rapprocher deux structures aussi différentes, comment conquérir de nouvelles clientèles, qui a besoins de qui ? Le parc a besoin d’une offre complémentaire afin de permettre à ses clients (par ce camping) de rester plus longtemps sur le territoire , comment profiter des flux générés par le Parc pour irriguer le territoire, quelle part de la fréquentation du Parc peut consommer sur le territoire ? Les pistes de travail pourraient concerner : • L’optimisation de l’articulation de la stratégie du territoire basée sur son identité : nature, exemplarité, avec le positionnement du parc doivent être repris par le Territoire, il faut s’appuyer sur les valeurs du parc. • Le besoin de mieux animer le réseau des prestataires, de mieux communiquer : charte graphique commune • L’organisation d’un service accueil à l’intérieur du parc, qui pourrait être un relais vers le territoire : la création d’un centre d’information commun : occasion pour instaurer le dialogue entre OT/CDT et territoire. • Le développement des missions de l’OT : l’identification des partenaires, animation de ces prestataires, repositionnement sur son cœur de métier, articulation de ses actions avec les actions du CDT, l’OT pourrait avoir un rôle de conseiller en séjour(s) : produits touristiques à mettre en place, notamment en s’appuyant sur le parc et l’hébergement : besoin de faire rester un peu (deux jours). • Besoin de travailler sur des produits groupe. • La conduite d’un travail sur l’identité de la Dombes. • Notion de qualification : besoin de relayer une information de qualité. • Réflexion à conduire sur un positionnement éco touristique. • Réflexion à mener sur les questions de gouvernance. 6  
  15. 15. Synthèse(rédigée par le territoire d’accueil)
  16. 16. Circuit 1 Problématique de la journée :Villars-les-Dombes et le Parc des Oiseaux : Comment, sur un territoire donné, articuler lesgouvernance et synergies entre acteurs rôles et fonctions des offices de tourisme et des sites touristiques majeurs ?touristiques dun territoireLes objectifs de l’atelier Vous avez découvert ce matin le territoire de la Dombes et ces deux organismes majeurs en termes d’accueil du public, d’information, de communication et de promotion que sont l’Office de Tourisme de Villars-les-Dombes et le Parc des Oiseaux. Ces deux structures s’interrogent sur la stratégie à adopter pour leur permettre de réussir l’articulation de leurs rôles et de leurs fonctions pour participer à construire un développement de l’activité touristique, fondé sur leur identité du territoire. Il s’agit pour vous, responsables de cette destination, d’imaginer, face à cette interrogation, les réponses adaptées permettant aux deux organismes, volontaires, de travailler ensemble, de manière cohérente et pertinente.Les pistes dégagées Articuler les positionnements • Pour optimiser l’articulation de la stratégie du territoire basée sur son identité avec celle du site touristique majeur, le Parc des Oiseaux, le positionnement de ce dernier (nature,
  17. 17. exemplarité…) doit être repris par le territoire, il faut s’appuyer sur les valeurs du Parc.Assurer une meilleure lisibilité et visibilité • Un besoin de mieux animer le réseau des prestataires, de mieux communiquer : une charte graphique commune est préconisée. • La création d’un centre d’information commun à l’intérieur du Parc pourrait être l’occasion d’instaurer un dialogue entre OT/CDT, territoire et acteurs touristiques, et être un relais vers le territoire.Renforcer le rôle de l’Office de tourisme en développant sesmissions • Repositionnement sur son cœur de métier. • Identification des partenaires, animation de ces prestataires, qualification de l’offre pour relayer une information de qualité. • Conduite d’un travail sur l’identité Dombes, réflexion à conduire sur un positionnement écotouristique. • Rôle de conseiller en séjour(s) à développer : produits touristiques à mettre en place, notamment en s’appuyant sur le Parc et l’hébergement (courts séjours). • Besoin de travailler sur des produits groupes. • Articulation de ses actions avec les actions du CDT, et plus largement une réflexion à mener sur les questions de gouvernance.
  18. 18. Ce circuit a été préparé par :Emmanuel Visentin, directeur Claire Curt, agent de développementVirginie Ducolomb, responsable accueil et Office de tourisme Centre Dombes et Cantonventes de ChalamontParc des Oiseaux 3 place de l’Hôtel de Ville, 01330 Villars-les-RD 1083, 01330 Villars-les-Dombes DombesTél. : 04 74 98 34 99 Tél. : 04 74 98 06 29emmanuel.visentin@parcdesoiseaux.com ot.villarslesdombes@wanadoo.frvirginie.ducolomb@parcdesoiseaux.com www.villars-les-dombes.comwww.parcdesoiseaux.com

×