Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010

on

  • 739 views

visite de terrain n°7 : Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010

visite de terrain n°7 : Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010

Statistics

Views

Total Views
739
Views on SlideShare
710
Embed Views
29

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

3 Embeds 29

http://ue2011.jimdo.com 17
http://www32.jimdo.com 8
http://www.ue2011.fr 4

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010 Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles - UE2010 Presentation Transcript

  • Circuit 8 :Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèles
  • Résumé
  • Circuit 8 - Trévoux : un croisement d’expériences, un échange de clientèlesProblématique de la journée :Comment rendre une ville, résolument patrimoniale, touristique aussi ?Matinée :Le trajet en car sera l’occasion de découvrir la Dombes, un écosystème particulier…Accueil autour d’un café pour organiser les groupes de visites (2 groupes). Afin de croiser desexpériences, chaque groupe va suivre un parcours inversé de visites autour des projetsd’aménagements des bords de Saône (écotourisme, plaisance, loisirs, voie verte) et du patrimoinehistorique et bâti exceptionnel de Trévoux.Superposition, enchevêtrement, hiérarchisation des offres suivant les publics, une unicité de ladestination est –elle possible ?Vincent Meignan, directeur de l’Office de Tourisme Trévoux- Saône Vallée et Véronique Gamon,chargée de mission Economie et Tourisme à la Communauté de Communes Saône Vallée vous ferontdécouvrir ce territoire aux multiples facettesDéjeuner :Le déjeuner sera servi au restaurant « Belles Rives » à Trévoux, sur le chemin de hallage en bord de laSaône.Après-midi :Les participants seront amenés à participer à un atelier de créativité de deux heures.Vous avez découvert le matin la Cité de Trévoux et ses bords de Saône. Cette cité semble posséderaujourd’hui deux pôles d’attraction incompatibles ou pour le moins qui n’échangent pas leursvisiteurs. La cité s’interroge sur la stratégie à adopter pour permettre, autour du patrimoine d’art etd’histoire, identitaire pour le territoire, d’une part, et du patrimoine naturel de ses bords de Saône,d’autre part, de constituer un tout cohérent favorisant le développement du tourisme (par exempleen favorisant les échanges de visiteurs entre la partie haute patrimoniale et la partie base éco-naturelle).Il s’agit pour vous, responsables de la Cité, d’imaginer, face à cette interrogation, les réponsesadaptées lui permettant de définir et formuler un positionnement cohérent et de proposer despistes, en terme de prestations et d’activités, pour favoriser la résonnance des deux pôlesd’attraction de la cité.Groupe 1 :Animateur : Marion Guillot, ingénieure d’études, Vet Agro Sup ;Rapporteur : Laurent Magot, chef pôle tourisme, Chambre d’Agriculture de la Dordogne ;Secrétaire de séance : Zohra Farrugia, Syndicat Mixte de Développement du Bassin de Bourg-en-Bresse-Cap3B .Groupe 2 :Animateur : Catherine Mitjana et Didier Bardy, responsables de la Librairie des Territoires ;Rapporteur : Magali Capelle, responsable du pôle Aintourisme ;Secrétaire de séance : Carole Collet, Source.A lissue des ateliers de laprès-midi, tous les groupes se retrouveront à 17h30 au Parc des Oiseaux(Villars-les-Dombes), pour une représentation du spectacle doiseaux en vol, suivi dun apéritif (sousréserve de conditions climatiques favorables).La préparation de ce circuit a été coordonnée par : 1
  • Vincent Meignan, directeur de l’Office de Tourisme Trévoux- Saône ValléeOffice de Tourisme de Trévoux Saône Vallée33, rue du Gouvernement de Dombes01600 TREVOUXTEL : 04 74 00 36 32direction@tourisme-trevoux.comwww.tourisme-trevoux.comVéronique Gamon, chargée du développement économique et touristiqueCommunauté de communes Saône Vallée627, Route de Jassans01600 TREVOUXTEL : 04 74 08 97 56v.gamon@saone-vallee.frwww.saone-vallee.fr 2
  • Atelier(guide d’animation)
  • Circuit 8 : Atelier TREVOUX Jeudi 30 Septembre 2010 : Journée terrainObjectif de l’atelier de l’après-midiVous avez découvert ce matin la Cité de Trévoux et ses bords de Saône. Cette cité semble posséderaujourd’hui deux pôles d’attraction incompatibles ou pour le moins qui n’échangent pas leurvisiteurs. La cité s’interroge sur la stratégie à adopter pour permettre, autour du patrimoine d’artet d’histoire, identitaire pour le territoire, d’une part, et du patrimoine naturel de ses bords deSaône d’autre part, de constituer un tout cohérent favorisant le développement du tourisme parexemple en favorisant les échanges de visiteurs entre la partie haute patrimoniale et la partie baseéco-naturelle.Il s’agit pour vous, responsables de la Cité, d’imaginer, face à cette interrogation, les réponsesadaptées lui permettant de définir et formuler un positionnement cohérent et de proposer despistes, en terme de prestations et d’activités, pour favoriser la résonnance des deux pôlesd’attraction de la cité .Déroulé Il s’agit pour vous de travailler sur deux temps : - le premier consiste à confronter le site, son existant et son potentiel avec les problématiques telles qu’elles vous ont été présentées dans la matinée, en formulant le plus simplement possible le problème et ses données ; - le second doit vous conduire à imaginer des pistes de solutions possibles, pour permettre de répondre aux questions posées y compris en proposant des réponses décalées, apparemment singulières voire incongrues.Afin de vous guider dans votre réflexion créative, voici 3 questions ordonnées auxquelles nousvous invitons à répondreQ1 - Comment s’expriment et se formulent concrètement les problématiques pour la cité en lienavec son territoire ? Quels sont ses atouts et ses contraintes, ses forces et ses faiblesses ?Q2 - Comment imaginez-vous les réponses possibles pour développer une destination touristiquecohérente, fortes de ses deux pôles ? Comment rendre le site plus dynamique, plus attractif ?Quel positionnement singulier adopter ? Comment favoriser les fréquentations des deux pôles ?Séparément ou conjointement ? Par les mêmes clientèles ou des clientèles différentes ? Aux mêmessaisons ou en saisons décalées ? Quelles thématiques aborder ? Quels aménagements, équipements(tournés vers l’avenir), innovation, programmation, évènements mettre en place, en fonction desdifférents espaces, des projets et de leurs usages possibles ?
  • Les réponses peuvent s’exprimer en termes de positionnement, d’aménagements, d’équipements, d’évènements, de prestations, de services,… sans obligatoirement se focaliser sur des activités touristiques Vous pouvez également, si vous en avez l’idée, mentionner les répercussions sur l’organisation voir sur les métiers.Q3 - Comment formulez-vous les réponses imaginées pour les communiquer de manièrecompréhensible aux acteurs et décideurs concernés? C’est en fait le rendu de vos travaux, tel que vous souhaitez le communiquer.Quelques règles • Ne vous éparpillez pas. Vous avez une idée, poussez la jusqu’au bout, y compris jusqu’à l’absurde. • Soyez simple et synthétique. • Lâchez-vous (rêvez et laissez rire), écoutez les autres (laissez dire et soyez curieux). • Vous êtes en panne d’idées, faite appels aux « animateurs volants »
  • Compte-rendu(rédigé par le secrétaire de séance)
  • CIRCUIT 8 Trévoux Un croisement d’expériences, un échange de clientèles- Animatrice de séance: Marion GUILLOT, ingénieur d’études Vet Agro Sup- Rapporteur : Laurent MAGOT, Chef Pôle Touristique, Chambre d’Agriculture de la Dordogne- Secrétaire de séance: Anita BERRY du Syndicat Mixte Cap 3B (remplaçante de ZohraFARRUGIA) PRESENTATION CONTEXTE/SITE :Vincent MEIGNAN, le référent circuit, donne quelques informations sur la ville de Trévoux :Autrefois capitale de l’ancienne principauté de la Dombes, Trévoux est une ancienne sous préfecture dudépartement de l’Ain.Elle était aussi la capitale mondiale de la filière en diamant et une ville commerciale avec le tirage dufil d’or, d’argent, de métaux et le perçage du diamant (pendant le règne de François 1er).Elle possède un patrimoine très riche, d’où son label « pays d’art et d’histoire » :- château fort.- salle d’audience du parlement- apothicairerie- dictionnaire universel de Trévoux (en savoir plus sur le site www.soane-vallee.fr)Trévoux, ville médiévale, accueille environ 7000 habitants. Elle se situe entre les Bords de Saône et laDombes, à 30 km de Lyon. Ses habitants travaillent principalement à Ville franche s / Saône, Lyon etBourg en Bresse.La communauté de Communes a la compétence touristique depuis 2006 (OT au statut associatif avecquatre salariés) et 15000 visiteurs par an.Trévoux dispose également : - D’un hôtel qui fonctionne principalement avec les gens de passage (professionnels, halte mi- parcours entre Paris et la côte méditerranéenne) - D’un Gîte rural sur une commune avoisinanteLe territoire est en pleine évolution, aussi bien économique que touristique (pas de tourisme industrielmais en revanche un savoir faire industriel à mettre en valeur).A Savoir :Valorisée par le label « Plus beaux Détours de France », La ville détient également depuis peu le label« Pays d’Art et d’Histoire ».
  • Au départ du circuit ; Michel RAYMOND, maire de la ville et Président de la Communauté deCommunes, accueille le groupe, puis Véronique GAMON (chargée de mission à la Communauté deCommunes) ainsi que Vincent MEIGNAN.Le groupe est divisé en deux : le 1er groupe effectue la visite du bas de la ville pour aller vers le haut etle 2ème groupe réalise la visite dans l’autre sens.Le tourisme de la ville est un tourisme d’opportunité avec 200 000 visiteurs par an : ceux du bas(baignade, détente, loisirs) et du haut (histoire, culture, patrimoine)Visite du bas de Trévoux (espace baignade, détente, loisirs) Les lieux de promenade le long du bord de Saône comptent environ 25 000 personnes par an, on y trouve : - le port avec la halte fluviale (500 bateaux de plaisance / an entre avril et octobre) - le camping (pouvant recevoir jusqu’à 250 personnes). - Le chemin de hallage : circuit de promenade de 13 Km Les « cascades » : piscine (avec toboggans, parc et bains à remous) crée en 1999 reçoit 50 000 visiteurs pendant la saison estivale (voir 80 000 pendant la canicule).Plusieurs contrats et projets sont en cours ou à venir : Contrat d’écotourisme avec la Région Rhône Alpes. Contrat d’accessibilité (CTTLA) avec la Région Rhône Alpes : conformité de l’accessibilité pour les collectivités et les prestataires privés. Schéma du tourisme (associer les habitants sur la promotion du territoire). Projet de réouverture de la ligne Lyon Trévoux (en attente de financement). Ecotourisme : - aménagement des Bords de Saône - station de vélo en projet - parc écologique ludique (biodiversité, problématique de l’eau) - CIAP : Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine Schéma du tourisme : aire de stationnement nature, avec idées de parking et d’une arrivée à pied sur le site des cascades Autres projets : Vers le chemin de hallage, la commune voudrait aménager une zone marécageuse. Souhait d’aménager le parc côté Bord de Saône de 4ha avec cascades, chemins mode doux etc.(Coût de 700 000 à 800 000 €). Phase d’étude de marchés, de redéfinition des espaces et idées en terme de tourisme responsable (mobilisation des habitants). Projets en réseaux : - PNR - Parc des oiseaux
  • Visite du haut de Trévoux (histoire, culture, patrimoine)Mr COCARD, élu délégué au patrimoine, nous explique la richesse culturelle et patrimoniale de laville et nous retrace tout d’abord le contexte historique de la ville, puis les aménagements en cours ou àvenir pour la ville :- Aménagement des rues face aux Bords de Saône en pavés.- Restauration des ruelles avec des galets.- Projet de récupérer et de rénover les habitations de cette rue pour en faire la « rue des artisans ».- Intégration d’une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain Paysager (ZPPAUP) auPLU (Plan Local d’Urbanisme) afin de maîtriser les couleurs des maisons dans la rue et d’obliger larénovation des façades.La visite permet de mettre en valeur le sommet de la ville, avec un point de vue magnifique surTrévoux et la rivière, découverte du château fort (appartenant au conseil général et mis hors d’eaurécemment).Regard sur la porte de Villard (une des quatre portes restantes): restaurée dernièrement avec lesconseils de l’ABF (Architecte des Bâtiments de France) avec des carrons (briques en argile de laDombes : technique ancienne) et des pierres du Beaujolais.A noter également, la présentation de la maquette à l’espace culturel :Marie Jeanne BEGUET, élue du territoire présente la maquette de l’espace culturel. Ce projet deconception moderne a fait l’objet d’un concours d’architecte. Il comprend :-Salle de conférence-Salle d’exposition : avec les dictionnaires de Trévoux-CIAP : Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine-Médiathèque-Un Hôtel Restaurant classé GROUPE DE TRAVAIL DE L’APRES – MIDI : Problématique : Comment rendre une ville, résolument patrimoniale, touristique aussi ? L’animatrice présente la problématique et demande dans un premier temps à ce que chacun donne ses impressions sur la visite du matin.Constats, questions, remarques : - Beaucoup de projets sont en cours sur la ville, ne sont-ils pas trop nombreux et comment sont-ils liés les uns aux autres ? - En ce qui concerne la clientèle : où est la place des enfants ? - Impression d’un clivage entre le haut et le bas - Ne devrait-il pas y avoir plus de signalétique (ex : panneaux pour l’arrêt des bateaux de plaisance) ? - Territoire sans identités - Problème de communication dans l’Ain - Pour l’espace culturel : manque de clarté sur la cible de la clientèle. - Problèmes sur les moyens de locomotion (urbains et périurbains) - Problème de cheminement et d’accessibilité (ex. : pour aller visiter le château) - Réhabilitation des quartiers anciens (restructuration et communication : enseignes etc.) - Centre ville désert, manque d’animation - Forte évasion commerciale (Lyon, Ville franche)
  • - Quels sont les objectifs ? gagner des touristes ? Comment gérer les flux supplémentaires quand le Tram Train sera réalisé ? - Manque d’hébergement (un hôtel et un gîte) - Contraste entre gens qui vivent à Trévoux et les touristesForce de Trévoux : - Localisation : ville proche de Lyon, on y trouve nature et calme - Clientèle étrangère : beaucoup d’Anglais et d’Allemands qui font fonctionner le tourisme fluvial - Patrimoine riche - Sciences et savoir faire (imprimerie avec dictionnaires célèbres et tirage du fil) - Chemin de hallage à côté de la rivière (sur 14 Km) - La passerelle Propositions du groupe sur l’échange possible entre la clientèle du haut et la clientèle du bas : - Faire une déclinaison thématique entre le haut et le bas via des signalétiques, des enseignes. - Avoir un ensemble de supports adaptés aux différents âges et clients qui seraient mis en valeur par la communication. - Développer le parcours santé et l’apothicairerie. - Créer des jeux sur la mobilité : vélo, chasse aux trésors. - Mise en place d’une voiture électrique pour monter au château fort (voir pour l’intégrer dans le prix de la prestation dans le billet d’entrée aux cascades). - Mettre en place des calèches sur les Bords de Saône. - Travailler avec les Tours Opérators pour les mobilités fluviales (mettre en place des circuits). - Réhabiliter les boutiques du centre du village (boutiques d’art et d’artisanat) et ne pas oublier d’ajouter des bistrots. - Travailler sur les savoirs faires (ex. : GACILLI) : Démonstration d’atelier (imprimerie et tirage du fil), exposition photos. - Mobiliser la population en mettant en scène les filières (en étant plus ludique, plus créatif). - Créer des produits dérivés pour Trévoux (par rapport au fil, aux dictionnaires). - Faire des animations de rue (spectacle, concert). - Associer la passerelle à une liaison piétonne. - Revoir les mobilités : créer des cheminements piétons, améliorer les circulations. - Faire un piscine écologique (le parc et les cascades devront être retravaillés). - Etudier le temps passé pour la visite du patrimoine et évaluer le temps restant pouvant être consacré à d’autres visites. - Attirer la clientèle par la gastronomie : recettes traditionnelles (poire de liqueur, diamant de Trévoux, pavés de Trévoux), actuellement pour les visites en groupe : la rillette de carpe fumée est proposée en dégustation. - Travailler sur l’hébergement vers la zone fluviale : hôtel flottant, mobil hommes sur eau. - Proposer des séminaires de professionnels. Aujourd’hui, les acteurs du tourisme de Trévoux travaillent sur une base de plan d’actions touristiques depuis une dizaine d’années. Les projets ont évolués avec les années et se sont imbriqués les uns après les autres. Un travail global de tous les projets doit être envisagé en partenariat avec différents acteurs du secteur tourisme, pédagogique etc. Attention, il ne faut pas opposer le haut et le bas mais raisonner dans la globalité en adaptant les deux sites de façon à se qu’ils soient accessibles à tous. Distance, mobilité et accessibilité : une réflexion est faite sur cette problématique afin de créer une cohérence entre ces conditions.
  • Synthèse(rédigée par le territoire d’accueil)
  • Circuit 8 Problématique de la journée :Trévoux : un croisement d’expériences, un Comment rendre une ville, résolumentéchange de clientèles patrimoniale, touristique aussi ?Les objectifs de l’atelier Vous avez découvert ce matin la Cité de Trévoux et ses bords de Saône. Cette Cité semble posséder aujourd’hui deux pôles d’attraction incompatibles ou pour le moins qui n’échangent pas leur visiteurs. La Cité s’interroge sur la stratégie à adopter pour permettre, autour du patrimoine d’art et d’histoire, identitaire pour le territoire, d’une part, et du patrimoine naturel de ses bords de Saône d’autre part, de constituer un tout cohérent favorisant le développement du tourisme par exemple en favorisant les échanges de visiteurs entre la partie haute patrimoniale et la partie base éco-naturelle. Il s’agit pour vous, responsables de la Cité, d’imaginer, face à cette interrogation, les réponses adaptées lui permettant de définir et formuler un positionnement cohérent et de proposer des pistes, en terme de prestations et d’activités, pour favoriser la résonnance des deux pôles d’attraction de la Cité.Les pistes dégagées Repenser les circulations et les déplacements dans la ville, associer offre touristique et mobilité • Créer des cheminements piétons, améliorer les circulations. • Mettre en service un ou des voiturettes électriques pour
  • monter au château fort (voir pour l’intégrer le prix de la prestation dans le billet d’entrée aux cascades). • Mettre en place des calèches pour circuler au bord de la Saône. • Créer des jeux sur la mobilité : vélo, chasse aux trésors… • Associer la passerelle à une liaison piétonne. • Travailler avec les tours opérateurs sur les mobilités fluviales (mettre en place des circuits). • Faire le lien entre haut et bas par de la signalétique, des enseignes, des parcours thématiques…Capitaliser sur les savoir-faire locaux • Travailler sur les savoir-faire : démonstrations en ateliers (imprimerie, tirage du fil…), exposition photos… • Créer des produits dérivés en rapport avec le fil, les dictionnaires… • Réhabiliter les boutiques du centre de village (boutique d’art et d’artisanat)… • Attirer la clientèle par la gastronomie : recettes traditionnelles (poire de liqueur, diamant de Trévoux, pavés de Trévoux…), dégustations (rillette de carpe fumée…). • Mobiliser la population en mettant en scène les filières (en étant plus ludique, plus créatif).Etoffer l’offre • Créer un parcours santé. • Créer une apothicairerie. • Faire de l’animation dans la rue (spectacle, concert…).
  • • Créer une piscine écologique (le parc et les cascades devront être retravaillés). • Travailler sur l’hébergement vers la zone fluviale : hôtel flottant, mobil homes sur l’eau… • Prévoir un ensemble de supports adaptés aux différents âges et clients. • Proposer des séminaires. Ce circuit a été préparé par :Vincent Meignan, directeur Véronique Gamon, chargée du développementOffice de Tourisme de Trévoux Saône Vallée économique et touristique33 rue du Gouvernement de Dombes, 01600 Communauté de communes Saône ValléeTrévoux 627 route de Jassans, 01600 TrévouxTél. : 04 74 00 36 32 Tél. : 04 74 08 97 56direction@tourisme-trevoux.com v.gamon@saone-vallee.frwww.tourisme-trevoux.com www.saone-vallee.fr