B. Bouakez

864 views
765 views

Published on

Published in: Travel
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
864
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
23
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

B. Bouakez

  1. 1. WELCOME TO THE INTERNATIONAL CONGRESS ON THERMAL TOURISM SPAIN , 02-06 March 2011 Pazo de Congresos / Ourense - Galicia
  2. 2. « La Thalassothérapie du 21ème siècle, apport médical et nouvelles perspectives » Dr. Behi Bouakez Bio Azur, Tunisia - President ESPA ,Section Thalasso “ Thalassotherapy of 21st Century, medical contribution and new prospects”
  3. 3. Les thermes d’Antonin - Carthage La thalassothérapie est bien ancrée dans le patrimoine historique, comme en témoigne ces thermes :
  4. 4. Les thermes Kerkouan La thalassothérapie est bien ancrée dans le patrimoine historique, comme en témoigne ces thermes :
  5. 5. Définition de la Thalassothérapie L’ A cadémie Francaise de M édecine et le C onseil S upérieur du T hermalisme ont proposé la définition suivante  : «  La thalassothérapie est l’utilisation simultanée sur un site marin privilégié et sous surveillance médicale des bienfaits des éléments du milieu marin, dans un but préventif ou curatif  ».
  6. 6. Les éléments du milieu marin sont : 1°) Le climat marin 2°) L’eau de mer 3°) Les algues, boues, sables et toutes les substances venant de la mer (sels minéraux , oligo-éléments).
  7. 7. L‘eau de mer contient l´ensemble des éléments minéraux: C´est une eau vivante grâce au phytoplancton; Environ 500 mille espèces vivantes. -La mer est un mileu biologique actif: Fonction antivirale, antibacterienne, anti-inflammatoire. -Analogies qualitatives du plasma sanguin et de l´eau de mer. L’eau de mer: une source pas comme les autres
  8. 8. <ul><li>Effet diurétique important : acceleration de l'élimination des déchets </li></ul><ul><li>Diminution de la tension, bradycardie avec augmentation de la force contractile musculaire </li></ul><ul><li>Augmentation de la fixation phosphocalcique et celle du magnesium </li></ul><ul><li>Augmentation du métabolisme de base 10 à 15 % </li></ul><ul><li>Polyglobulie avec une augmentation moyenne de 10 % </li></ul>Action du milieu marin sur les fonctions vitales (Badelon Gde Ville1986)
  9. 9. Les algues
  10. 10. Les algues
  11. 11. Les algues
  12. 12. Cure à base d’algues
  13. 13. <ul><li>Un site privilégié en bordure de mer (prélèvements et analyses, absence totale de pollution chimique, bactériologique, radiologique). </li></ul><ul><li>L’utilisation d’une eau de mer naturelle et vivante. </li></ul><ul><li>Une surveillance médicale permanente. </li></ul><ul><li>Une équipe professionnelle de soins. </li></ul><ul><li>Le souci permanent et global de l’hygiène. </li></ul><ul><li>Une cuisine diététique personnalisée. </li></ul><ul><li>Des équipements de soins modernes adaptés et </li></ul><ul><li>entretenus. </li></ul>Les normes de la thalassothérapie
  14. 14. <ul><li>La thalassothérapie ne devrait être décrite comme telle que si elle répond aux critères suivants : </li></ul><ul><li>1) Concept thérapeutique pour des indications bien définies sous contrôle médical.  </li></ul><ul><li>2) Endroit situé directement au bord de la mer -site marin- </li></ul><ul><li>3) L'eau de mer pour l'inhalation et / ou la baignade par exemple dans les baignoires ou dans des piscines ou dans la mer.  </li></ul><ul><li>4) Produits utilisés : produits de la mer comme la boue ou les algues pour différents traitements.  </li></ul>Les critères récents de la thalassothérapie Europäischer Kongress für Thalassotherapie (Rostock - Warnemünde 01.2002)
  15. 15. <ul><li>5) Héliothérapie: utilisation principale des rayons du soleil naturel si les conditions météorologiques sont défavorables, la lumière du soleil peut être remplacée par les rayons UV artificiels. </li></ul><ul><li>  6) Milieu matin contenant un faible niveau de substances nocives et d’allergènes </li></ul><ul><li>7) Séjours règlementés dans l'air frais et entraînements près de la plage. </li></ul><ul><li>8) Mesures d'accompagnement de l’état principal de santé : la détention, l'alimentation saine et l'activité du corps. </li></ul>Les critères récents de la thalassothérapie
  16. 16. <ul><li>L‘eau de mer: </li></ul><ul><ul><li>Captage: Le captage doit garantir un approvisionnement en eau de mer stable en débit et en qualité; </li></ul></ul><ul><ul><li>Transport et stockage: L’eau de mer doit être mise à l’abri des altérations physiques, chimiques et microbiologiques au cours de son transport. Aucun traitement physique et/ou chimiques susceptible de détériorer son état naturel n’est autorisé. </li></ul></ul><ul><ul><li>L’eau de mer ne doit jamais être conservée au-delà de 48 heures. Elle doit être renouvelée en permanence par apport d'eau &quot;neuve&quot; en quantité suffisante, par 24 heures. </li></ul></ul>NT INORPI 126.05 : l’eau de mer
  17. 17. <ul><li>Les algues et les boues marines : </li></ul><ul><li>Les produits extraits directement de la mer doivent être à 100% naturels et ne doivent jamais êtres réutilisés après leur utilisation en soins. </li></ul><ul><li>Les algues sont utilisées cryobroyées, et mélangées à l’eau de mer selon un dosage et une température indiquée par le médecin. </li></ul><ul><li>Les algues et les produits cosmétiques à base d’algues doivent être stockés dans des locaux adéquats et dans des conditions de température et d’humidité appropriées. </li></ul>NT 126.05 – Les algues et boues marines
  18. 18. <ul><li>Le milieu: </li></ul><ul><ul><ul><li>L'établissement doit être situé en bordure limitrophe du littoral dans un environnement naturel sain, hors de toute source de pollution, </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Des locaux pour l’accueil et les soins répondant aux conditions d’hygiène applicables et adaptés à la fréquentation instantanée; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les piscines doivent faciliter la manipulation et les mouvements du client et fonctionner suivant le principe de l’hydraulicité inversée; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Des douches munies d’eau chaude et en nombre suffisant, doivent être installées avant l’accès des piscines; </li></ul></ul></ul>NT 126.05 - Milieu
  19. 19. Principales Cures CURES ET SOINS THALASSO ENTRE 2005 ET 2010
  20. 20. <ul><li>Cure spécial dos </li></ul><ul><li>Anti-rhumatismal e </li></ul><ul><li>Stress oxydatif </li></ul><ul><li>Rééducation fonctionnelle pré et post opératoire </li></ul><ul><li>Fibromyalgie </li></ul><ul><li>Amincissement et amaigrissement </li></ul><ul><li>Jambes lourdes </li></ul><ul><li>Pré-postnatale </li></ul><ul><li>Préparation sportive et récupération </li></ul>CURES SPECIFIQUES MEDICALISEES
  21. 22. Fédération Mer et Santé
  22. 23. Fédération Mer et Santé
  23. 25. Evolution de la concentration d’ α -ANF
  24. 26. <ul><li>Dimunition de l´activité sympathique nerveuse </li></ul><ul><li>Evolution de la concentration plasmique du facteur atrial natriuteque (alpha ANF) </li></ul><ul><li>Diminution de la rénine et de l´aldostérone </li></ul><ul><li>Dimunition des résistances périphériques </li></ul>L’immersion: effet physico-physiologique (Gharib et al 1990)
  25. 27. Système Nerveux Central Activité système nerveux sympathique Réabsorption de l’eau Résistances périphériques Rénine Angiotensine II Aldostérone Diurèse Natriurèse ANP Nouvelle répartition des liquides de l’organisme Volume plasmatique Capital sodé Soif Volume sanguin central FG IMMERSION
  26. 28. <ul><li>Affections osteoarticulaire </li></ul><ul><li>Douleurs </li></ul><ul><li>Stress Oxydatif </li></ul><ul><li>Sarcopénie </li></ul><ul><li>Fibromyalgie </li></ul><ul><li>Rééducation fonctionnelle postopératoire </li></ul><ul><li>Thalassothérapie et diabète </li></ul><ul><li>Thalassothérapie chez le sujet jeune et enfant </li></ul>Nouvelles perspectives Thérapeutiques de la Thalasso
  27. 33. <ul><li>Prise en charge au centre de rééducation (soins secs) 3 à 4 séances / semaine </li></ul><ul><li>Traitement anti-inflammatoire, anti-oedèmateux : </li></ul><ul><li> - Parcours marin </li></ul><ul><li>- Drainage lymphatique et Pressothérapie </li></ul><ul><li> - Application de froid. </li></ul><ul><li> - Onde courte pulsée. </li></ul><ul><li>Exercices passifs et légèrement actifs de flexion de genou pour entretenir et améliorer les amplitudes obtenues à la sortie de clinique. </li></ul>Rééducation: Phase 2ème et 3ème semaine
  28. 34. <ul><li>Exercices en piscine : </li></ul><ul><li>travail du quadriceps et des ischiojambiers </li></ul><ul><li>Sans palme, puis avec, pour augmenter la difficulté </li></ul><ul><li>gain d’amplitude en Extension/ Flexion plus facile en eau chaude </li></ul><ul><li>travail de la marche et des appuis bi puis uni-podaux </li></ul><ul><li>Travail musculaire par stimulateur électronique </li></ul><ul><li>absence de charge sur l’articulation du genou </li></ul>Rééducation: Phase 4ème et 5ème semaine
  29. 36. <ul><li>Fonte Musculaire : Vieillissement </li></ul><ul><li>Débute après 30 Ans : Perte de 1 à 2 % par an </li></ul><ul><li>Prévention : </li></ul><ul><li>Activités Physiques Adaptées </li></ul><ul><li>Alimentation Protéique Suffisante </li></ul>La sarcopénie : Définition
  30. 37. <ul><li>La Sarcopénie débute entre 30 et 40 ans (perte de 1 à 2 % par an) </li></ul><ul><li>Conséquences </li></ul><ul><li>45% du poids du corps à 30 ans </li></ul><ul><li>Ostéopénie, Ostéoporose </li></ul><ul><li>Risque Fracturaire : - sur chute </li></ul><ul><li>- défaut de protection de l'os </li></ul><ul><li>Autres </li></ul><ul><li>Arthrose </li></ul><ul><li>La Masse Musculaire </li></ul><ul><li>20% du poids du corps à 65 ans </li></ul><ul><li>Troubles de la Thermo-Régulation </li></ul><ul><li>Insuffisance Veineuse </li></ul><ul><li>Défaut Proprioception </li></ul>La sarcopénie : vieillissement musculaire
  31. 41. <ul><li>Postopératoire (J4-J8) : </li></ul><ul><li>J4-J5 : réveil musculaire isométrique abdominaux et spinaux </li></ul><ul><li>J6-J8 : proprioception douce de la colonne, vertébrale. </li></ul><ul><li>J 21-J30 EN PISCINE: (si cicatrisation complète) </li></ul><ul><li>- Travail isométrique du rachis, modéré en intensité en piscine </li></ul><ul><li>reprise du sport : 30 J </li></ul><ul><li>Rééducation infra-douloureuse, douce et progressive. Toute douleur = interruption momentanée de la rééducation </li></ul>Balnéokinésithérapie
  32. 43. <ul><li>La fibromyalgie est caractérisée par : </li></ul><ul><li>- HYPERSENSIBILITÉ Á LA DOULEUR - ALLODYNIE GÉNÉRALISÉE </li></ul>Qu’est ce que la fibromyalgie ?
  33. 44. <ul><li>DOULEUR = signe constant, sévère </li></ul><ul><li>Fatigue, asthénie : 80% </li></ul><ul><li>Troubles du sommeil : 75 à 80% </li></ul><ul><li>Raideur matinale : subjective 90% </li></ul><ul><li>Céphalées,migraines,céphalées de tension: 50% </li></ul><ul><li>Troubles digestifs fonctionnels : 30% </li></ul><ul><li>Syndrome de Raynaud </li></ul><ul><li>Dysménorrhées </li></ul>Symptôme principal et caractéristiques
  34. 45. Points douleureux
  35. 46. <ul><li>Bain bouillonnant relaxant </li></ul><ul><li>Massage spécifique fibromyalgie quotidien </li></ul><ul><li>Enveloppement Algues +clou de girofle </li></ul><ul><li>Séance de relaxation + piscine aqua-marine </li></ul><ul><li>Parcours marin </li></ul><ul><li>Hydromassage + Aquafit </li></ul><ul><li>Massage sous douche à Affusion </li></ul><ul><li>Algues jambes </li></ul>Cure type fibromyalgie
  36. 47. <ul><li>1 ière étude : réalisée en Mars 1998, elle a porté sur deux groupes : </li></ul><ul><li>Groupe A : 26 curistes ayant bénéficié d’une Cure thalassothérapie. </li></ul><ul><li>Groupe B : 21 curistes ayant bénéficié d’un Séjour au Bel Azur + Aquagym. </li></ul><ul><li>Dans les 2 groupes, nous avons constaté à taux différents une nette diminution des symptômes et signes accompagnateurs de la fibromyalgie . </li></ul>Etudes réalisées en Thalassothérapie HAMMAMET 1998
  37. 48. <ul><li>. </li></ul>Résultats immédiats (3ème semaine de séjour) Groupe A
  38. 49. Résultats immédiats (3ème semaine de séjour) Groupe B
  39. 50. Nous avons aussi constaté qu’il y a eu une nette diminution de la consommation médicamenteuse pour les deux groupes étudiés avec une baisse plus significative pour le Groupe A ayant bénéficié d’une Cure de thalassothérapie. Diminution de la consommation médicamenteuse (6 mois)
  40. 51. Un Système de Management Intégré QUALITE – SECURITE – ENVIRONNEMEN T permet d’améliorer les performances de l’entreprise en mettant en place un management global intégrant les problématiques Qualité, sécurité et Environnement et répondant aux nombreuses demandes. la mise en place d’un Système de Management Intégré repose notamment sur le respect des exigences des normes ou référentiels appropriés: Système de management QSE ISO 9001 2000 ISO 14001 2004 OHSAS 18001 2007
  41. 52. Système de management QSE
  42. 53. POLITIQUE DE MANAGEMENT DANS UN CENTRE DE THALASSOTHERAPIE T
  43. 54. 80 % des défauts sont imputables au management … => Mettre en place un véritable « leadership » !
  44. 55. PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL DIRECTEUR GENERAL DIRECTEUR CENTRE DE THALASSO SECRETAIRE DE DIRECTION MEDECIN DIRECTEUR MEDECIN COORDINATEUR CHEF CONTROLE AIDE CONTROLE AGENT DE RESERVATION HYGIENSITE CHEF D’ENRETIEN ELECTRICIEN PLOMBIER PEINTRE NETTOYEUR RECEPTION CHASSEUR GOUVERNANTE MAGASINER ECONOMAT MATERIEL AGENT D’ACCUEIL ESTHETICIENNES CHEF DE RANG COMMIS DE BAR CHEF DE PARTIE COMMIS DE CUISINE PLONGEUR CHEF KINES KINES MONITEUR DE SPORT HOTESSE VESTIAIRE NETTOYEUSES TOP DOWN BOTTOM UP HYDROS PLANIFICATRICE GUEST RELATION MAGASINIER SCHEMA MODELE D’UN CENTRE DE THALASSOTHERAPIE
  45. 56. The international EUROPESPA quality seal (EUROPESPA LABEL)
  46. 57. Criteria EUROPESPA ® med (1/2) Criteria Catalogue – approx. 400 questions 1 2 3 Conformity Medicinal water, Peloids etc. Therapy-area <ul><li>Requirements for spa-treatments </li></ul><ul><li>Law-conformity </li></ul><ul><li>Organisation </li></ul><ul><li>Quality- and safety- management </li></ul><ul><li>Analytic: water, air, remedy, surface-hygiene </li></ul><ul><li>Peloid & Water </li></ul><ul><ul><li>Protection </li></ul></ul><ul><ul><li>Tapping </li></ul></ul><ul><ul><li>Treatment </li></ul></ul><ul><ul><li>Storage </li></ul></ul><ul><li>Medical area </li></ul><ul><li>Spa-treatment </li></ul><ul><li>Baths, Sauna-area </li></ul>
  47. 58. Criteria EUROPESPA ® med (2/2) Criteria Catalogue – approx. 400 questions 4 5 6 Accommodation Gastronomy Environment <ul><li>Rooms </li></ul><ul><li>Facilities </li></ul><ul><li>Spa-specific </li></ul><ul><li>Calmness </li></ul><ul><li>Pollution-free environment </li></ul><ul><li>Information about the local situation </li></ul><ul><li>Supply </li></ul><ul><li>Kitchen </li></ul><ul><li>Food-Safety (e. g. HACCP) </li></ul>
  48. 59. MERCI BIEN DE VOTRE ATTENTION Thanks for your attention Dr. Behi Bouakez
  49. 60. Titre ….. LES NORMES INORPI

×