• Like
  • Save
20121004 séminaire e-education Tilidia
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

20121004 séminaire e-education Tilidia

on

  • 348 views

Présentation au séminaire du 04 octobre à l'Agence Universitaire de la francophonie à Paris.

Présentation au séminaire du 04 octobre à l'Agence Universitaire de la francophonie à Paris.

Statistics

Views

Total Views
348
Views on SlideShare
348
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
4
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    20121004 séminaire e-education Tilidia 20121004 séminaire e-education Tilidia Presentation Transcript

    • État  des  lieux  des  projets  d’e-­‐Learning  en  Afrique  sub-­‐saharienne  04  octobre  2012,  Agence  Universitaire  de  la  Francophonie,  Paris      Steven  Andlauer  TILIDIA  @Tilidia  steven.andlauer@4lidia.com  
    • Messages   clefs   Échanges   L’expérience   te   des  TICE  en  L’e-­‐Learning   Le  contex éduca4f   Afrique   africain  Échanges   Échanges  
    • Sur  Internet  les  solutions  d’apprentissage  rencontrent  un  succès  croissant  L’offre  se  destine  au  grand  public  ou  aux  étudiants  universitaires   Non  exhaus4f     Discours   Cours  gratuits  de   Autoforma4on  en   Cours  de   Anima4ons  de   éduca4fs  mul4-­‐ mathéma4que,   ligne  aux  langues.   programma4on   forma4on  aux   disciplinaires  de   physique,   38  langues,  13   Web  en  auto-­‐ logiciels  les  plus   18  minutes  en   histoire,  finance,   millions  de   appren4ssage,   courants.  Pour   vidéo.  Gratuit.     en  vidéo.  Environ   comptes  dans  195   et/ou  en  cours   autoapprenants.   Environ  1250   3400  vidéos  et   pays.  Payant.   dirigés.  ~1   Payant.    1764   vidéos.     4,5  millions     million  d’élèves   cours.     d’u4lisateurs.     par  an.               Cursus  gratuits  de   Joint-­‐venture   Cursus  en  ligne   Q&A  pour   Sélec4on  de   sciences  pour   MIT-­‐Harvard,   d’informa4que,   étudiants  et   cours  en  ligne   auto-­‐apprenants.   rejoints  par   gratuits,  non   enseignants.   provenant   2100  cours,  46   Berkeley.   diplômants.  Dirigé   U4lisé  à  Harvard,   d’universités   cursus  complets   Délivre  en  ligne   par  Sebas4en   MIT,  Stanford,   américaines.     en  vidéo.   7  cours  gratuits   Thrun.    112  000   Berkeley,  Georgia   1  400  000   Audience   de  ces  trois   u4lisateurs.   Tech...  >100  000   u4lisateurs,  195   Inconnue.   universités   u4lisateurs   cours.            Source:  Tilidia  2012  
    • Les  outils  de  création  de  contenu  suivent  le  développement  des  usages  en  ligne  De  grands  acteurs  technologiques  investissent  le  secteur     Non  exhaus4f     Plateforme  permenant  de   Solu4on  Open  Source,   Société  américaine  qui   Apple  commercialise   TED  a  lancé  en  avril  2012   créer  des  vidéos,  ou  d’un   permenant  de  créer  et  de   commercialise  une  solu4on   depuis  janvier  2012   une  plateforme  Web   u4liser  comme  matériel   superviser  des  cours  en   automa4sés  de  capture  et   «  iBooks  Author  »,  une   des4née  aux  enseignants,   pédagogique,  soit  en  tant   ligne.     de  diffusion  de  cours   applica4on  permenant  de   permenant  de  modifier  des   qu’enseignant  individuel,     magistraux.   créer  des  eBooks   vidéos  importées  de   soit  à  l’échelle  d’une  école   L’applica4on  requière  des     dynamiques,  grâce  à  des   Youtube,  pour  en  faire  des   avec  un  compte   compétences  du  niveau  d’un   Audience  d’un  million   modèles.     vidéos  éduca4ves,  mixant   spécifique.   administrateur  Web   d  ’étudiants,  6000  classes,     souvent  anima4on  et  vidéo.         (Javascript,  HTML,  Python…).     15M$  de  revenu  annuel   L’applica4on  a  été   Les  vidéos  peuvent  ensuite     (10%  des  lycées  et   présentée  dans  cene   être  personnalisées   Lancée  début  septembre   universités)   version  à  un  évènement   (commentaires,  etc.)    par  des   2012.     centré  sur  l’éduca4on.     éducateurs.     Inves4ssement  de  31M$  de       fonds  privés  en  mai  2012   6  vidéos  en  avril,  84  en  mai,     111  en  septembre  2012.    ~7   600  personnalisa4ons.      Source:  sites  et  communiqués  des  ins4tu4ons.  Tilidia  2012    
    • En  pratique  l’efKicacité  des  TIC  dépend  de  l’intensité  de  l’usage,  de  l’approche  pédagogique  utilisée,  et  du  type  de  connaissances  mesurées      «  …La  performance  est…en  forme  de  montagne:  …les   u&lisateurs  modérés  a/eignent  de  meilleurs  scores  en  lecture   numérique  que  les  u&lisateurs  sporadiques  ou  intensifs.  Par   «  Nous  ne  trouvons  pas  de  preuve  que  ce  programme  améliore   contraste,  la  rela6on  entre  l’u&lisa&on  par  l’élève  d’un   l’appren&ssage  en  mathéma&que  ou  en  langue.  […]  Les  résultats   ordinateur  à  l’école  [montre  qu’]  un  usage  plus  intensif  est   indiquent  des  bénéfices  pour  des  compétences  cogni&ves.  […]  L’impact   associé  à  des  scores  plus  bas...Ces  résultats  suggèrent  que  les   es6mé  pour  les  mesures  de  fluidité  verbale  représente  la  progression   élèves  développent  leur  habileté  en  lecture  numérique   a/endue  en  six  mois  pour  un  enfant.  De  même,  l’impact  pour  les  tests  de   principalement  par  l’usage  de  l’ordinateur  à  la  maison  pour  leurs   Coding  et  Raven  compte  pour  environ  la  progression  a/endue  en  cinq  et   propres  centres  d’intérêt.    »   quatre  mois,  respec6vement.  »     -­‐  -­‐  OECD  2011,  «  PISA  2009  results:  Students  on  line,  digital   -­‐  -­‐  Inter-­‐American  Development  Bank  2012,  «  Evidence  from  the  One   technologies  and  performance  »   Laptop  Per  Child  Program  in  Peru  »  (15  mois  après  implémenta4on)      «  Dans  tous  les  17  pays  et  économies,  les  élèves  qui  u&lisent   un  ordinateur  à  la  maison  sont  meilleurs  [en  lecture   numérique]  que  ceux  qui  n’en  u&lisent  pas,  même  après  avoir   corrigé  l’effet  des  contextes  socio-­‐économiques  des  élèves.  »   -­‐  -­‐  OECD  2011,  «  PISA  2009  results:  Students  on  line,  digital   technologies  and  performance  »    «  Les  bénéfices  du  déploiement  de  l’informa&que  sociale  ou  des  TIC  pour  l’éduca&on   dépendent  de  l’approche  pédagogique  adoptée,  soulignant  le  rôle  et  des  compétences  de   l’enseignant  et  le  besoin  d’un  cadre  encourageant  à  la  fois  pour  les  apprenants  et  les   enseignants.  »       -­‐-­‐  European  Commission  IPTS  2008,  «  ICT  for  Learning,  Innova4on  and  Crea4vity  »   (meta-­‐étude  de  14  publica4ons)  Source:  Tilidia  2012  
    • L’apport  pédagogique  des  TICE  à  l’école  n’est  pas  évident  même  pour  la  lecture  de  supports  numériques  Leur  effet  peut  même  être  négatif   Impact  de  l’u6lisa6on  de  l’ordinateur  sur  les  scores  PISA  en  lecture  numérique   Par  pays,  données  de  2009.  Varia4ons  de  scores,  corrigées  du  milieu  socio-­‐économique  et  culturel  de  l’élève   20   15   U6lisa6on  de  l’ordinateur  au   Ø  11,5   10   domicile  /  Pas  d’u6lisa6on  au   14,9%   17,6%   17,8%   12,9%   13,3%   domicile   5   9,2% 10,3%   10,5%   10,5%   10,9%   11,8%   12,0%   6,8% 6,9% 7,7% 0   Denmark   Australia   Hungary   Belgium   Sweden   Zealand   Poland   Norway   Spain   Iceland   Austria   Ireland   New   Korea   Japan   Chile   6   4   5,1% 4,2% U6lisa6on  de   2   0,5% 0,7% 0,8% 2,2% 2,3% 2,4% 2,7% 3,7% 3,7% Ø  1,7   l’ordinateur  à  l’école  /   1,1% 0   -­‐0,1% pas  d’u6lisa6on  à  l’école   -­‐2,9%   -­‐0,4% -­‐2   -­‐4   Denmark   Australia   Belgium   Hungary   Iceland   Austria   Sweden   Zealand   Norway   Spain   Chile   Ireland   Poland   Korea   Japan   New     4   3   U6lisa6on  de  l’ordinateur  en   2   3,2% 1   1,8% 2,1% école  avec  un  ra6o  élève-­‐ 0,1% 0,9% 1,4% 0   Ø  0,0   ordinateurs  moyen  ou  au  dessus   -­‐1,8%   -­‐1,2%   -­‐1,1%   -­‐0,9%   -­‐0,2% -­‐1   -­‐2,3%   -­‐0,6% -­‐0,6% de  la  moyenne  /  En  dessous  de  la   -­‐0,8% -­‐2   moyenne   -­‐3   Denmark   Australia   Sweden   Hungary   Belgium   Austria   Ireland   Zealand   Norway   Japan   Spain   Iceland   Poland   Korea   New     Chile  Source:  PISA  2011  (données  2009)  «  Students  on  line  ».  Tilidia  2012  
    • Des  plans  gouvernementaux  récents  pour  le  primaire  dans  les  pays  du  Sud  impliquaient  la  distribution  massive  d’équipements,  PC  ou  tablettes.  La  mise  en  œuvre  et  les  résultats  pédagogiques  de  ces  plans  restent  incertains   Démarré   Plans  de  déploiement  d’équipement  dans  les  écoles     Annoncé   Équipements  déployés  ou  annoncés  en  2012  dans  les  pays  du  Sud   Inde   10  000  tablenes,  plan   2012  pour  4  millions   (payantes).  Retardé     Ghana   Annonce  de  60  000   Kenya   Venezuela   laptops  pour  les   CFSK  a  distribué  50  000   520K  laptops,  plan   enseignants  d’ici  fin   PC  en  9  ans     d’extension  au   2013   secondaire   Vietnam     Un  million  de   tablenes  Budget:   33M$   Malaisie   Plan  2013-­‐2015  de   10  000  écoles  en  4G       Uruguay   Pérou   570K  laptops   850K  laptops   Rwanda   Singapour   200K  laptops  fin  2012,   120  000  laptops  et   500K  d’ici  2017   tablenes       Australie   911  000  PC  installés,  et   plan  de  connexion  des   écoles  en  haut-­‐débit   Argen6ne     2  millions  de  laptops,   plan  pour  3  millions  Source:  communiqués  et  presse.  Tilidia  2012  
    • La  formation  à  distance  en  économies  émergentes  fonctionne  déjà  à  grande  échelle,  en  modèle  hybride,  au  niveau  universitaire   Université  Indira   •   Créé  en  1985  par  le  parlement,  l’université  dit  servir  à  présent  4  millions  d’étudiants   Gandhi  (Inde)   en  Inde  et  36  autres  pays,  au  travers  de  78  centres  d’étude  en  présence,  67  centres   régionaux,  et  134  sites  de  visio-­‐conférence  satellitaire  en  Inde  .   •   Cene  université  à  distance  forme  environ  30%  des  inscrip4ons  du  pays.   University  of   •   L’enseignement  à  distance  a  démarré  dans  les  années  80  à  l’aide  de  la  radio,  de  la   Anadolu  (Turquie)   télévision  et  des  imprimés,  auxquels  sont  venus  s’ajouter  les  supports  numériques  et   l’Internet.  L’université  compte  maintenant  un  million  d’étudiants  à  distance.   •   Cene  université  à  distance  accueille  environ  40%  des  inscrip4ons  du  pays.   University  of   •   Formée  en  2004  par  l’unifica4on  de  l’ancienne  UNISA,  le  Tecknicon  SA,  et  le  module   South  Africa   d’enseignement  à  distance  de  la  Vista  University.     •   L’université  est  représentée  sur  28  campus  répar4s  en  Afrique  du  Sud,  et  elle  enseigne  à   environ  380  000  étudiants.  Elle  représentait  en  2010  33%  des  inscrip4ons  d’Afrique  du  Sud.   CNTEMAD   •   Établissement  public  créé  en  1992,  le  CNTEMAD  est  un  centre  d’enseignement  à   (Madagascar)   distance    doté  de  27  centres  régionaux.  Les  forma4ons  sont  de  niveau  supérieur,  et   ciblent  prioritairement    le  droit,  la  ges4on,  les  forma4ons  techniques  professionnelles.     •   La  direc4on  na4onale  de  la  sta4s4que  évoque7  987  étudiants  inscrits  en  2010.   Université  Virtuelle   •   Université  à  distance  fondée  par  la  banque  mondiale  en  1997,  puis  devenue  une   Africaine   agence  intergouvernementale  en  2003,  elle  forme  3  000  étudiants  par  an  en  moyenne.   •   Elle  possède  des  liens  avec  huit  pays  africains  au  niveau  gouvernemental,  et  un  réseau   de  dix  centres  de  Forma4on  à  Distance  et  de  eLearning.   Agence  Universitaire   •   Premières  forma4ons  par  satellite  en  1992:  UNISAT.     de  la  Francophonie   • La  Forma4on  Ouverte  à  Distance  concerne  environ  1  300  étudiants  par  an,  grâce  à  un   réseau  de  19  établissement  du  Nord  et  15  établissements  du  Sud  situés  dans  7  pays   d’Afrique  et  au  Vietnam,  qui  couvrent  à  part  égale  80  forma4ons  (40  au  Sud).  Source:  sites  et  communiqués  des  ins4tu4ons.  Tilidia  2012  
    • Ce  qu’il  est  possible  de  retenir  du  contexte  global   •  Le  e-­‐learning  en  pays  du  Nord  entre  dans  une  phase  de  décollage,  avec   beaucoup  d’offres  de  contenus,  une  base  d’u4lisateurs  croissant  rapidement,  et   de  nouveaux  ou4ls  facilitant  la  créa4on  et  la  diffusion  de  contenus.   •  Cene  croissance  se  fait  dans  l’éduca4on  supérieure,  en  entreprise,  et  dans   l’éduca4on  informelle.   •   Ces  développements  concernent  pour  la  plupart  des  apprenants  autonomes,  de   niveau  collège  ou  supérieur.   •  L’efficacité  pédagogique  des  TIC  à  l’école  n’est  pas  supérieure  à  celle  de   l’enseignement  tradi4onnel,  elle  est  même  parfois  moindre.  Elle  peut  le  devenir   si  le  mode  pédagogique  est  radicalement  modifié.   •  Peu  ou  pas  de  déploiements  au  niveau  primaire  hormis  en  Amérique  du  Sud,  des   plans  en  Asie.  La  plupart  peu  structurés,  hormis  en  Uruguay.   •  Le  mode  opératoire  pour  aneindre  une  u4lisa4on  per4nente  et  réplicable  des   TICE  en  économies  émergentes  est  à  inventer  et  développer,  que  ce  soit  pour  le   niveau  scolaire  ou  supérieur.    
    • Messages   clefs   L’expérience   te   des  TICE  en  L’e-­‐Learning   Le  contex éduca4f   Afrique   africain  Écha Écha nges nges    
    • Le  contexte  des  TICE  en  Afrique  Sub-­‐Saharienne  est  contrasté  Les  facteurs  en  présence   Conflits  armés   133M  d’enfants  scolarisés  dans  le  primaire  (~75%)   1  enfant  sur  3  ne  finit  pas  le  primaire   Espérance  moyenne  de  vie  scolaire:    9  ans   31M  d’enfants  non  scolarisés   Inves4ssements  dans  les  backbones    fibre   Croissance  démographique   Produc4on  électrique  solaire   Peu  de  compétence  IT  dans  l’éduca4on   11%  de  la  popula4on  u4lise  Internet     Nombre  de  manuels  insuffisant   Accès  mobiles  répandus  (~45%  de  la  popula4on)   Qualité  de  la  forma4on  des  maîtres   72%    des  15-­‐24  ans  ont  des  no4ons  de  lecture  et  d’écriture   Environ  1  ordinateur  pour  130  élèves   Ressources  pédagogiques  en  croissance   3,6%  des  foyers  ont  accès  à  internet   Début  d’une  scène  informa4que  (Kenya,  Nigeria)     Manque  de  sanitaires,  eau  potable,  électricité  dans  les  écoles   Croissance  du  PIB:  3  à  5%  /an  depuis  les  années  90   Capacité  haut-­‐débit  en  hausse    dans  les  villes  Source:  Unesco  UIS  2012,  The  Economist  2012,  World  Bank  2012,  ITU  2012  (données  2010),  Kiptalam  et  al.  2010.  Tilidia  2012    
    • La  croissance  démographique  crée  une  pénurie  d’enseignants  L’éducation  traditionnelle  en  Afrique  fait  face  à  un  déKi  conjoncturel   Besoin  annuel  d’accroissement  du  nombre  d’enseignants,   2009-­‐2015   03  à  20%   0  à  0,24%   0,25  à  2,9%   Effec4fs  suffisants   Pas  de  données  Source:  Ins4tut  de  sta4s4ques  de  l’Unesco  2012,  données  pour  la  période  2009-­‐2015.  
    • Messages   clefs   L’expérience   te   des  TICE  en  L’e-­‐Learning   Le  contex éduca4f   Afrique   africain  
    • Seuls  quelques  projets  recensés  atteignent  une  échelle  signiKicative  Méthodologie  de  recherche   Recherche  dans  les  rapports  publiés  en  2011-­‐12   210  projets  recensés  par  ces   Critères  arbitraires  quan6-­‐ Sélec6on  de   Francophones   sur  le  e-­‐learning  en  pays  émergents   sources   qualita6fs   projets   •  152  en  Afrique  sub-­‐saharienne   •  Afrique  sub-­‐saharienne   •  TESSA   ü dont:   •  Nombre  d’u4lisateurs   •  AUF     ü §  96  listés  par  l’étude  PanAf   •  UVA     ü §  30  sur  mobile   •  Échelle  géographique   •  CNTEMAD   ü §  112  de  niveau  primaire-­‐ secondaire   •  Durée   •  Projet  en  opéra4on   •  IFADEM   •  MoMath   ü •  58  dans  le  reste  du  monde,   •  CFS  Kenya   •  Réplicabilité  financière   dont:   •  OLPC  Rwanda   §  48  sur  mobiles   •  Bridge  It   §  37  de  niveau  primaire-­‐ •  Yoza   secondaire  Source:  Tilidia  2012  
    • «  PanAf  »  est  la  collection  la  plus  complète  de  cas  d’usage  des  TIC  à  l’école  en  ASS  Les  résultats  de  cette  étude  sont  mitigés   Méthodologie   Messages  principaux   •  Étude  quali-­‐quan4  financé  par  le  CRDI  (Canada).   •  Même  ces  écoles  choisies  manquent  d’ordinateurs,  d’électricité,  de  techniciens   •  Basée  sur  des  entre4ens,  études  de  cas,  dans  13  pays.   •  80%  des  usages  relèvent  de  l’enseignement  basique  des  TIC   •  117  écoles  par4cipantes,  choisies  car  possédant  et  u4lisant  déjà  les   •  17,1%  des  écoles  u4lisent  les  TIC  pour  l’enseignement  et  l’appren4ssage  de   ordinateurs  à  l’école.   disciplines  scolaires.   •  Données  collectées  de  2007  à  2009  selon  les  indicateurs   •  6%  des  écoles  amènent  les  élèves  à  u4liser  l’ordinateur  pour  des  disciplines   scolaires.   Extraits  d’entre6ens   «  Les  éducateurs  soulignent  ici  que  les  parents  …ne  trouvent  aucun   «  La  Faculté  des  Sciences  et  Technologie  de  l’Éduca6on  et  de  la  Forma6on  (FASTEF)  du   intérêt  à  l’intégra&on  des  TIC  à  l’école  puisqu’ils  ne  connaissent  ni  leur   Sénégal  a  un  parc  de  plus  de  cent  ordinateurs  connectés  à  Internet.  En  2011,  la  quasi-­‐ u6lité,  ni  leur  fonc6onnalité.  »   totalité  des  enseignants-­‐chercheurs  de  ce/e  ins&tu&on  ont  mis  leur  cours  en  ligne  (plus   -­‐-­‐  École  des  champions,  Cameroun   d’une  centaine)  ...  »   -­‐-­‐  Abdoulaye  Barry,  Membre  du  comité  scien4fique  du  PanAF    “Au  nombre  des  principaux  obstacles  figurent  le  manque  d’onduleur   “L’école  a  pu  acheter  50  ordinateurs  qui  à  l’heure  de  cee  publica6on  sont   dans  la  salle  informa&que  et  l’absence  de  spécialistes  pour  assurer  la   fonc6onnels.  […]  L’école  a  un  arrangement  contractuel  avec  CFSK  pour  la   forma&on  des  élèves.  Ceux-­‐ci  doivent  se  contenter  de  no6ons   maintenance  des  ordinateurs    et  a  aidé  a  maintenir  les  ordinateurs  en   élémentaires  puisque  les  encadreurs  n’ont  pas  les  compétences   condi6ons  fonc6onnelles  et  à  gérer  les  virus,  ce  qui  est  un  gros  problème  dans   requises  dans  ce  domaine.”  -­‐-­‐  IFM,  Bougouni,  Mali   la  plupart  des  écoles.  L’école  a  une  connexion  Internet  (dial-­‐up  sans-­‐fil)  qui   permet  aux  enseignants  et  au  management  d’accéder  à  l’informa6on.”    -­‐-­‐   Musau  Gitau  School,  Kenya   “[…]  leur  enseigner  quand  ils  sont  à  l’ordinateur  ?  Plus  jamais.  Les  élèves  ne  vous   écoutent  plus  après.  Ils  font  tout  sauf  m’écouter  […].  C’est  dérangeant  […].  C’est  un   certain  manque  de  respect  […]  comme  si  le  professeur  n’existait  pas  [...]  ce  n’est  pas   «  [en  2002]  15  enseignants  …  ont  suivi  une  forma6on  à  l’u6lisa6on  des  TIC.  … bon  pour  la  discipline  de  classe.  Les  élèves  doivent  comprendre  que  c’est   L’établissement  abrite  deux  types  de  salles  informa6ques.  L’une  con6ent  des   l’enseignant  qui  dirige  et  qu’eux  sont  là  pour  suivre  «    (extrait  d’entre4en,   ordinateurs  et  l’autre,  les  ordinateurs  reliés  à  Internet.  …ces  deux  salles  sont   enseignant).   ouvertes  au  public  et  fonc&onnent  comme  des  cybercafés.  »   -­‐  -­‐      Collège  Longla  Comprehensive,  Cameroun    Source:  «  Intégra6on  pédagogique  des  TIC:  succès  et  défis  de  100+  écoles  africaines  »  2012,  Tilidia  2012.  
    • Depuis  2007  les  initiatives  reposent  souvent  sur  le  mobile,  surtout  sur  le  SMS   Centre   PROJET:   Computer  For   TESSA   IFADEM   Bridge  It   MoMath   OLPC   d’Éduca6on  à   Yoza/M4Lit   Distance  de   Schools  Kenya   Rwanda   l’Université   Catholique     Siège   Canada-­‐Kenya   Royaume-­‐Uni   France   Tanzanie   Afrique  du  Sud   USA-­‐Rwanda   Mozambique   Afrique  du  Sud   Opéra6ons  en   Kenya   15  partenaires   6  pays  en  Afrique   Tanzanie,   Afrique  du  Sud   Rwanda   Mozambique   Afrique  du  Sud   Afrique   dans  12  pays   SS  et  Liban   Colombie,  Inde   Indicateur   50  000  PC   75  cours,  traduits   8  740  maîtres  et   17  districts,  7   1  297  élèves   117  000  PC   N/A.  L’équipe  du   En  2011  50   quan6ta6f   distribués  dans   en  10  langues   élèves   régions,  ~180   ac4fs  fin  2010,   déployés  dans  227   CED  ne  parvenait   œuvres  crées,   3000  écoles   enseignants   vidéos,  1021   15  000  inscrits   écoles.  200  000  PC   pas  à  gérer  l’afflux   69  000  abonnés   (05/2012)   enseignants   en  2011     prévus  fin  2012.   de  SMS   sur  Mxit.   Lancé  en     2003   2005   2007   2007   2007   2008   2009   û   2009   Niveau   Primaire  et   Primaire  et   Enseignants   Secondaire   Secondaire   Primaire   Enseignants   Secondaire   secondaire   secondaire   ruraux   Former  les  élèves   Concevoir  et   Former  les   Aider  à   Mise  à  disposi4on   Déploiement  d’un   Support  aux   Écriture   Objet   à  la  technologie   construire  une   maîtres  en  zones   l’éduca4on  en   gratuite  de   PC  portable  par   enseignants  dans   collabora4ve  et   et  à  son   banque  de   rurales:  forma4on  sciences  et  la   contenus   élève  dans  les   des  zones  sans   incita4on  à  la   u4lisa4on.   ressources   des  formateurs,   santé,  avec  un   pédagogiques   écoles  publiques.   Internet  et   lecture.   éduca4ves  libres.   cadres  et   focus  sur  les  filles.   mathéma4ques.   électricité   ins4tuteurs   Recyclage  de  PC   Délègue  la   Cursus  de  9  mois.   Des  téléphones   Accessible  aux   Distribu4on  des   U4lisa4on   Contenus   Mode   dans  un  centre   créa4on  de   Forma4on  à   Nokia  permenent   élèves  et  aux   PC,  forma4ons  à   d’envois  de  SMS   hébergés  sur  un   opératoire   qui  peut  traiter   contenus  à  des   distance  tutorée,   aux  enseignants   maîtres  ayant   l’u4lisa4on  et  à  la   en  volumes,  et   site  web  et  sur  la   2000  PC  par  mois.   suivi  la  forma4on.   répara4on.   chercheurs,  et  la   et  rencontres  en   de  télécharger  et   Hébergé  sur  une   services  SMS   plateforme  privée   Distribu4on  de  PC   plateforme  à   centres   projeter  en  classe     plateforme  privée   Déploiements   interac4fs.   Mxit.  Les  élèves   u4lisent  leur   dans  les  écoles.   l’Open  University.   numériques.   ~180  vidéos  et  de   (MXIt).   répar4s  dans  le   propre  téléphone.     TESSA  coordonne   Supports  en  PDF   contacter  le   pays,  en  parallèle     la  communauté.   et  audio   support.   de  l’électricité.   Ordinateurs  &       Technologie   Ordinateurs   papier   Mobile-­‐Radio-­‐PC   Mobile   Mobile   Ordinateurs   Mobile   Mobile   Financement   •  IRCD  pour  les  5   •  Œuvres   •  AFD  (8M€  en   •  2M$  entre  2007   •  Trois  opérateurs  •  Ministère  de   •  N/A   •  ShuleWorth   premières   carita4ves   2011)   et  2011   mobiles  (accès   l’éduca4on   Founda6on   années   •  Pluriannuel   •  Pluriannuel  (39   gratuit)   (Sud-­‐Africain   •  Levées  de  fonds   •  Par  grands   mois)   fondateur  de   •  Commerce   projets   Thawte  et   Ubuntu)   Partenaires   •  IRCD     •  15  universités   •  AUF   Nokia,  Pearson,   •  Nokia   •  OLPC   Porté  par  un   •  MXit   •  Donateurs  de   Africaines   •  Organisa4on   Vodacom,  USAID,   •  Ministère  de   •  Microso‰   individu   PC   •  Open  University   Interna4onale   Ministère  éduc.,   l’éduca4on   européen,  projet   UK   de  la   Internat.  Youth   •  Trois  opérateurs   arrêté  au  départ   •  SAIDE   Francophonie   Founda6on,   mobiles   de  cene  personne   •  Teacher   •  Ministère  de   Forum  for  African   Educa4on  OER   l’éduca4on  et   Women   Network     ES.   Educa4onalists.  Source:  communica4ons  et  sites  des  projets  et  partenaires,  rapports  annuels,  Safipa  2012.  Tilidia  2012   û Projet  stoppé  malgré  un  succès  d’audience    
    • D’autres  projets  utilisent  l’eLearning  en  dehors  de  l’école  En  particulier  pour  diffuser  une  information  sanitaire  de  masse   Mobile  Doctors  Network  (MDNET)  –  Ghana  2008   Young  Africa  Live  –  Afrique  du  Sud  2009   Voix  et  SMS  gratuits  pour  tous  les  médecins  du   Réseau  social  diffusant  de  l’informa4on  rela4ve  au  VIH   Ghana  inscrits  à  la  «  Ghana  Medical  Associa6on  ».   et  autres  sujets  sanitaires,  en  u4lisant  le  diver4ssement   Permet  aussi  d’envoyer  des  messages  de  masse,   et  les  sujets  sociaux.  357  000  u4lisateurs  uniques,  36   d’urgence,  ou  de  contacter  des  médecins  par   millions  de  pages  vues  à  mai  2011*.   spécialité.  1  900  médecins  inscrits.       Masiluleke    -­‐  Afrique  du  Sud  2007   Phones  for  Health  –  Rwanda  2007   Informa4ons  sur  le  VIH  par  SMS  pour  inciter  au   dépistage  dans  les  cliniques  locales.  Le  programme   Permet  à  des  professionnels  de  santé  de  saisir  des  données   envoie  près  d’un  million  de  messages  par  jour.     médicales  sur  un  mobile  standard.  Les  données  sont   centralisées  sur  un  serveur  accessible  aux  autorités  de  santé.     Depuis  le  début  du  projet  les     appels  aux  hotlines  VIH  du  pays   En  retour  les  autorités  peuvent  envoyer  des  SMS   ont  quadruplé.  Les  messages   d’informa4on  aux  professionnels  sur  le  terrain.  Le  système   sont  adaptés  selon  les  cultures   couvre  tous  les  pa4ents  recevant  une  thérapie  an4rétrovirale   et  les  langues  locales.     contre  le  HIV  au  Rwanda,  ce  qui  permet  de  suivre  l’évolu4on   de  cene  popula4on  en  temps  réel.   Des  focus  groups  d’u4lisateurs  ont  permis  d’affiner  les     offres  en  fonc4on  des  retours  de  ces  u4lisateurs.  *  300  000  u4lisateurs  étaient  déjà  inscrits  la  première  année,  pour  22  millions  de  pages  vues  Source:  OMS  2011,  Banque  Mondiale  2011.  Tilidia  2012  
    • Messages   clefs   L’expérience   te   des  TICE  en  L’e-­‐Learning   Le  contex éduca4f   Afrique   africain  
    • Les  initiatives  à  venir  pourraient  bénéKicier  de  l’état  de  l’art  de  gestion  de  projets  ...Mais  les  conditions  opérationnelles  en  Afrique  demandent  de  la  créativité     •  Analyse  du  besoin   •  Portefeuille  de  services   •  Niveaux  de  qualité  et  disponibilité   •  Planifica6on  financière   Design   Stratégie   de  service   Transi6on   Opéra6on   •  Ges4on  d’incidents   •  Ges6on  d’évènements   •  Ges6on  de  problèmes   •  Retours  et  évalua6ons     •  Ges4on  du  changement   •  Ges4on  des  connaissances   •  Ges4on  des  tests,  déploiements,  etc.   •  Retours  et  évalua6ons    Source:  référen4el  ITIL.  Tilidia  2012.  
    • Une  forme  de  suivi  utilisateur  par  OLPC  Rwanda  Questionnaire  administré  en  principe  deux  fois  par  trimestre  dans  chaque  école   f   Illustra4  Source:  OLPC  Rwanda.  Tilidia  2012.  
    • Messages  clefs   L’  eLearning  en  2012   •  Les  TICE  ne  semblent  pas  apporter  une  efficacité   pédagogique  significa4ve  dans  les  ma4ères   fondamentales  mais  peuvent  développer  d’autres   L’  eLearning  en  pays  du  Sud   compétences  cogni4ves   •  Les  projets  de  modernisa4on  d’états  par  les  TIC   •  Les  ou4ls,  l’offre    de  contenus  et  l’usage  de  ces   incluent  habituellement  l’éduca4on   technologies  sont  en  hausse,  à  la  fois  dans  le  grand   public  et  dans  les  universités,  surtout  dans  le  monde   •  les  plans  annoncés  en  2012  passent  le  plus  souvent     anglo-­‐saxon   par  des  stratégie  d’équipement   •  La  valeur  ajoutée  de  ces  déploiements,  mal  évaluée,   dépend  des  pays,  et  de  la  qualité  de  ges4on  du  projet   dans  la  durée   Les  projets  opéra6onnels  en  Afrique  sub-­‐saharienne   •  La  forma4on  à  distance  existe  au  niveau  universitaire,   mais  reste  marginale  quant  au  nombre  d’étudiants   La  francophonie  en  Afrique  sub-­‐saharienne   •  Les  projets  de  2000~2005  ont  permis  de  créer  des   laboratoires  informa4ques,  peu  ou  pas  u4lisés   •  La  francophonie  est  représentée  «  na6vement  »  par   l’UAF,  l’IFADEM,  et  le  CNETMAD   •  Les  projets  s’arrêtent  faute  de  financement,   d’électricité,  de  maintenance,  et  d’accès  à  internet   •  Des  projets  anglo-­‐saxons  adaptent  des  contenus  en   français:  TESSA,  l’UVA,  et  OLPC  («  Sugar  »)   •  Les  stratégies  récentes  s’appuient  sur  le  mobile       •  Les  efforts  francophones  sont  surtout  panafricains,   et  post-­‐secondaire   •  Pas  encore  de  projets  scolaires  à  grande  échelle     •  Ces  projets  cumulés  concernent  une  popula4on  de   20  000  à  30  000  personnes  Source:  Tilidia  2012  
    • Pistes  de  réKlexion     •  Quels  contenus  se  prêtent  le  mieux  à  l’u4lisa4on  des  TICE  en  Afrique  Sub-­‐Saharienne  ?   •  Y-­‐a-­‐t-­‐il  un  «  âge  de  raison  numérique  »  des  enfants  à  anendre  avant  d’u4liser  les  TICE     efficacement  ?   •  Faut-­‐il  viser  les  écoles,  les  individus  ou  les  foyers  ?   •  Qui  produira  et  diffusera  les  contenus  francophones  ?   •  L’équipement  fait-­‐il  une  différence  ?     •  Comment  adapter  la  ges4on  de  projet  dans  la  durée  aux  –difficiles-­‐  condi4ons  de  terrain  ?   •  Est-­‐il  possible  d’héberger  des  plateformes  informa4ques  fiables    et  accessibles  en  Afrique  Sub-­‐ saharienne  ?   •  La  forma4on  et  le  suivi  des  u4lisateurs  par  des  modèles  «  pyramidaux»  (un  élève  en  formant  un   autre,  etc.)  sont-­‐ils  réalistes  ?     •  Peut-­‐on  concilier  approche  magistrale  tradi4onnelle  et  usage  individuel  des  TIC  ?  
    • Merci