FITNESS ET ACTIVITY TRACKERS
@ThomasBarsotti
barsottithomas@gmail.com
Il y a-t-il une place pour les bracelets connectés e...
Les bracelets connectés
Les smartphones et applications mobiles
Les smartwatches
Lark et Nike symbole de l’évolution du ma...
Moov
Push
Le cas des montres sportives GPS
Les Fitness trackers nouvelles générations
Le même scénario que les lecteurs mp...
Des trackers pour l’entraînent
Des véritables coachs sportifs
Les autres devices à suivre
Les points clés de ces nouveaux ...
D'aprés NPD, le marché mondial des bracelets connectés
dédiés au sport et à la santé représentait 340 millions de
dollars ...
Selon le cabinet Canalys, 9 millions de bracelets
connectés devraient être vendues dans le monde en 2014
et 13 millions en...
Fitbit, Jawbone et Nike représentent à eux trois 97% de
parts de marché des bracelets connectés en 2013.
Fitbit est le lea...
2014 va être marqué par de nouveaux arrivants sur le
marché.
On a ainsi pu voir Lors du CES et du MWC de nombreux
produits...
L’accéléromètre est le capteur que l’on retrouve dans tous
les bracelets connectés.
Le bracelet utilise ensuite son algori...
Par exemple on retrouve un altimètre qui permet de
compter les marches, les étages montés, le dénivelé et
donc donner une ...
Les capteurs biologiques commencent à faire leur
apparition via un système optique qui mesurent des
données vitales comme ...
Plusieurs de ces produits proposent désormais un écran
plus ou moins grand capable d’afficher les données
captées en temps r...
D’autres présentent des écrans de taille similaire à ceux
d’une montre.
On peut citer la Basis B1 (racheté par Intel), la ...
Les bracelets ont en moyenne une autonomie d’une
semaine.
Sortis tous les deux au premier trimestre 2014, Le Shine de
Misfi...
La plupart des produits actuellement sur le marché ont un
prix aux alentours de 100-150€.
On assiste progressivement au dé...
Ce type de produit n’est plus réservé qu’aux adultes
puisqu’on en trouve pour les enfants (Ibitz et Leap band)
et même pou...
Whistle et Jawbone fusionnent désormais les données du
Up ou Up24 avec celles du Whistle Activity Monitor.
Les utilisateur...
Certain produits s’inscrivent déjà dans un écosystème
permettant d’agréger sur une même plateforme des
données sur sa sant...
1 consommateur américain sur 2 ayant acheté un
bracelet connecté a arrêté de l’utiliser.
1 consommateur américain sur 3 po...
Selon Endavour Partners ce manque d’engagement
s’explique par la difficulté de ces bracelets à performer
sur 3 facteurs clés...
A coté de ces facteurs clés, on retrouve 9 critères de base
pour permettre à ces produits d’être adopté et utilisé:
Access...
Le type de donné récolté par les produits actuels et
l’analyse qui en est faites via leurs applications web et
mobile, sem...
Pour Deloitte, les bracelets connectés ne deviendront
jamais un produit mainstream.
En tout premier, les sportifs qui prat...
Sur cette deuxième cible en particulier, les bracelets
connectés vont se heurter à la concurrence de produits
génériques q...
Sur la cible sportive, les bracelets connectés doivent
également faire face à des produits plus spécifique
comme les montre...
Ces dernières années les applications dédiées à la santé et
au sport, comme Argus, MapMyFitness, Runkeeper ou
MyFitnessPal...
1 milliard de smartphones ont étés vendus en 2013 d’après
les chiffres de IDC.
Samsung est le leader du marché (31,3%) deva...
En équipant l’Iphone 5S du coprocesseur M7, Apple fait
fonctionner son smartphone phare comme un vrai traker.
Le M7 s’occu...
Parmi les applications utilisant le M7 on peut cité Nike+ Move,
Strava Run, WeatherRun, Argus, Moves (qui vient d’être
rac...
Même les applications de Withings et Fitbit utilisent
désormais le M7 de l’Iphone 5S pour compter le nombre de
pas, la dis...
Avec le Galaxy S5, Samsung fait également l’effort sur la
fonctionnalité fitness et activity traker.
Les nouveaux capteurs d...
On retrouve cette capacité à analyser et stocker les données
sur notre activité en continue sans user la batterie sur le
N...
Google travaille actuellement sur une API «Fitness» destinée
aux smartphones Android pour détecter et stocker
automatiquem...
Si les derniers smartphones possèdent les mêmes capteurs
que les bracelets connectés, ils sont dépourvues de capteurs
biol...
A court terme, on devrait assister au développement de
coque pour smartphone qui permettent de mesurer des
paramètres biol...
Le projet d’écouteurs dotées de capteurs biologiques,
dévoilé par Intel au CES, pourrait également permettre à
n’importe q...
Les smartphones peuvent également fonctionner de pair et
récolter les données issus d’une smartwatch ou d’un
bracelet conn...
De nombreuses sources parlent du même principe pour
Apple avec la fameuse Iwatch qui s’occuperait de capter les
signaux vi...
Les bracelets connectés ont donc cet avantage par rapport
au smartphone d’être en contact en continue avec la peau
ce qui ...
Cependant ce type de tracker perd cette avantage face à la
smartwatch.
La smartwatch est également en contact continue ave...
Selon Strategic Analysis, 1.9 millions de smatwatches ont
étés vendues en 2013.
Juniper reshearsh table aussi sur une fort...
Si toutes ces études parient sur une forte croissance des
smartwatches au détriment des bracelets connectés, il
faut noter...
Les analystes de Gartner sont plus indécis. Pour eux, les
smartwatches présentent une proposition de valeur
incertaine et ...
D’après les chiffres de Canalys, Samsung et sa Gear ont
dominés le marché en 2013 avec 54% de parts de marché
devant Sony (...
Le marché est très jeune mais attire de nombreuses
entreprises.
On trouve des startups (Pebble , Omate, Neptune
Computer, ...
En comparaison avec les bracelets connectés, la
smartwatch se présente comme un produit générique.
En plus de de pouvoir p...
Il suffit de regarder les produits actuellement sur le
marché (pourtant relativement limité en capacité) pour
comprendre le ...
Avec son SDK 2.0 Pebble a permis au développeur
d’accéder directement à l’accéléromètre de son produit.
Ceci a rendu possi...
La Pebble a également la particularité d’être waterproof.
SwimIO est une application actuellement en phase bêta
qui utilis...
La Gear 2 de samsung propose ses propres applications
pré-installés sur la smartwatch qui utilisent ses capteurs
(accelero...
L’application analyse les données récoltées par
l’accéléromètre et le gyroscope de la montre lors de
différents exercices (...
Actuellement les smartwatches sont plus pensés comme
un device complémentaire du smartphone plutôt que
indépendant.
L’inté...
La smartwatch représente également un chemin plus
rapide et plus pratique pour interagir avec son
environnement.
Elle peut...
Les applications développées pour la Pebble donne déjà
un avant gout du potentiel d’une smartwatch dans ce
domaine.
On tro...
Des produits comme la Neptune Pine, l’AI smartwatch, la
smartwatch Goophone ou la True Smart, présentent une
approche diffé...
En présentant officiellement Android Wear en mars 2014,
Google est en passe d’instaurer sur le marché des
ssmartwatches une ...
Dans sa version preview, Android Wear permet
principalement au développeur d’étendre sur une
smartwatch, les notifications ...
Annoncées pour cet été, la G watch de LG et Google
(lancement en juin à 199€) et la Moto 360 de Motorola
seront les premiè...
- L’amélioration de l’autonomie des batteries. Celle-ci est
très limité pour le moment, seul la Pebble propose une
durée «...
Sur le marché des fitness et activity trackers, l’avenir
semble donc compliqué pour les bracelets connectés.
Leur efficacité ...
Les smartphones sont dotés de plus en plus de capteurs
et sont capable de récolter et analyser beaucoup de
données sur not...
Les cas de la startup Lark et de Nike illustrent
parfaitement l’évolution de ce marché.
Lark est une startup californienne basée à Mountain View,
créatrice du bracelet connecté larklife.
Il s’agit d’un bracelet...
Comme la plupart de ses concurrents le larklife permet de
suivre le nombre de pas effectués dans la journée, analyser
le so...
La startup a récemment décidée de changer sa stratégie en
abandonnant les bracelets connectés pour se concentrer sur
le dé...
La nouvelle application utilise les nouveaux capteurs du
Samsung S5 pour donner des conseils aux utilisateurs en
temps rée...
Lark a nouée un partenariat avec Samsung pour que sa
nouvelle application soit pré-installé sur tous les S5.
L’application...
Malgré un certain succès rencontré avec son fuelband sur le
marché des bracelets connectés (10% de part de marché),
Nike a...
Les efforts de Nike sur le marché des fitness trackers n’ont
pas pour but de devenir le numéro 1 des bracelets
connectés.
To...
L’offensive de Nike sur ce marché a donc pour objectif d'être
en mesure d'exploiter les données et les informations qu'ils
...
Maintenant que les smartphones sont dotés des mêmes
capacités que les bracelets connectés, que ce marché est de
plus en pl...
Il s’agit d’ailleurs d’une approche similaire à celle de son
concurrent Under Armour.
L’équipementier de Baltimore a rache...
En achetant MapMyFitness, UnderArmour détient désormais
une plateforme ouverte pour le marché des fitness trackers
qui est ...
Nike juge donc le déploiement de sa propre métrique de
mesure de l’effort sportif (le fuel) et la construction d’une
marque...
La firme a ainsi ouvert le Nike + fuel lab a San Fransico pour
permettre à des partenaires de développer des produits qui
i...
Nike a procédé à la fermeture du service en charge du
fuelband.
55 des 70 membres de cette équipe ont étés licenciés.
Nike élargit son propre écosystème d’application avec
notamment Nike+ training et Nike+ move.
Nike+move utilise les capaci...
Les deux firmes ont l’habitude de collaborer ensemble et
l’actuel CEO de Apple, Tim Cook, siège au conseil
d’administration...
Les bracelets connectés semblent ainsi destinés à subir le
même sort que les lecteurs mp3 et les GPS de voiture.
Dans ces ...
L’enjeux sur le marché semble plutôt du coté software
que hardware.
Il apparait donc difficile pour un autre device de se fa...
Cependant, ce phénomène ne se fera pas du jour au
lendemain.
Seuls les derniers smartphones sont équipés de capacité
pour ...
D’ici là, les bracelets connectés auront encore de la place.
Ces produits devraient de plus en plus aller vers une
configur...
Le marché des montres sportives GPS est un bon
exemple puisqu’on y constate une croissance importante
malgré la concurrenc...
Si le marché des montres sportives GPS reste un marché
de niche qui cible avant tout les pratiquants assidus de
running, m...
En pleine croissance, le marché attire de plus en plus
d’acteurs et notamment les fabricants de système de
navigation GPS ...
Les fonctions de ces montres varient selon que l’on
s’oriente vers l’entré de gamme ou le haut de gamme.
Les modèles les p...
La Mio alpha a été la première montre à utiliser cette
technologie en 2013.
La plupart de ces montres doivent s’accompagne...
Les montres GPS sont utilisées dans les sports
d’endurance, la randonnée, la natation ou encore le Golf.
Rip Curl lancera ...
D’abord les montres de sport GPS ne visent pas une cible
large mais une niche, composée de sportif pratiquant
leur sport a...
Deuxièmement, ce produit est contextuel, il s’utilise à des
moment précis (course à pied, vélo et natation).
Il est donc c...
Enfin, la dernière raison de cette croissance s’explique
par le type de donné récolté et l’analyse qui en est fait.
En asso...
Sur ces mêmes principes, plusieurs produits prévus pour
cette année visent une cible sportive et ont pour ambition
d’aller...
Ces fitness trackers nouvelle génération se distinguent de
la génération précédente par leur capacité à suivre et
analyser ...
MOOV
http://preorder.moov.cc/
Été 2014 (prévente disponible)
Site web
Prix
Disponibilité
120$ à sa sortie, 69.95$ en préve...
Le Moov est capable de mesurer et analyser les
mouvements du corps dans l’espace durant
l’entrainement. Pour cela, il emba...
PUSH
Site web
Disponibilité
Société
Canada (Toronto)Pays
PUSH Design Solutions Inc.
Prix 149$
Été 2014 (prévente disponibl...
Concept
Ce brassard connecté est le premier device accessible
grand public capable d’analyser en temps réel les
métriques ...
ATLAS
http://atlaswearables.com/
Décembre 2014 (prévente disponible)
Site web
Prix
Disponibilité
169$
Société
Etats-Unis (...
Concept
Équipé d’un écran tactile OLED, Atlas est capable d’identifier
le type d’exercice effectué et calcule automatiquemen...
BSX insight
https://trainbsx.com/
Décembre 2014
Site web
Prix
Disponibilité
249$ la running edition 329$ la multisport edi...
BSX insight est capable de mesurer le rythme cardiaque, la
cadence, la vitesse et le nombre de calories brulées.
Concept
L...
LUMAFIT
http://www.lumafit.com/
En cours de financement sur Kickstarter
Site web
Prix
Disponibilité
99$ à sa sortie, 79$ sur...
Le Lumafit se place au niveau de l’oreille et possède un
clip à mettre sur le lob de l’oreille.
Concept
Il comporte un accé...
AMIIGO
https://amiigo.com/
Août 2014 (prévente disponible)
Site web
Prix
Disponibilité
179$
Société
Etats-Unis (Salt Lake ...
Amiigo embarque un accéléromètre, un oxymetre de
pouls et un thermomètre.
Concept
Le bracelet croise donc des données biol...
THE DASH
http://store.bragi.com/
Janvier 2015, prévente disponible
Site web
Prix
Disponibilité
Société
Allemagne (Munich)P...
Concept
En étant connecté à un smartphone, les écouteurs peuvent
aussi utiliser son GPS et donc croiser ces données
biolog...
GYMWATCH
https://www.gymwatch.com/
En cours de financement sur Indiegogo ,
Site web
Prix
Disponibilité
206$ à sa sortie, 14...
Le capteur Gymwatch mesure la force et analyse vos
mouvement sur n’importe quel exercice fitness, aussi bien
pour les exerc...
4 points clés sont à retenir pour ces fitness trackers
nouvelle génération.
LES POINTS CLÉS DE CES NOUVEAUX TRACKERS
Ces fitness trackers nouvelles génération sont conçus
pour être utilisé dans un context précis.
1.DES TRACKERS POUR L’ENTRA...
Lorsqu’on compare les résultats obtenues sur l’évaluation
de la force par Push avec ceux d’un plateau de force
(solution u...
Grâce à leurs capteurs et leurs algorithmes, les nouveaux
fitness trackers sont donc capables de suivre vos
mouvements lors...
Ces nouveaux trackers proposent tous des SDKs ou des APIs
open.
Bien qu’ils possèdent leurs propres applications, des
déve...
Trois autres types de produits vont également apporter
leurs solutions pour le marché fitness et activity tracker:
- Les sm...
@ThomasBarsotti
barsottithomas@gmail.com
MERCI
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Fitness et activity trackers: Il y a-t-il une place pour les bracelets connectés entre le smartphone et la smartwatch?

2,758
-1

Published on

Les bracelets connectés vont-ils devenir un produit mainstream?
Ces bracelets peuvent-ils résister à la concurrence des smartphones et smartwatches?
Quelles sont les nouveautés à suivre en 2014?

1. Les Bracelets connectés
2. Les smartphones et applications mobiles
3. Les smartwatches
4. Lark et Nike symbole de l'évolution du marché
4.1 Lark: Du bracelet connecté au smartphone
4.2 Nike: La fin du Fuelband
5. Le même scénario que les lecteurs mp3 et GPS de voiture?
6. Le cas des montres sportives GPS
7. Les Fitness Trackers nouvelle génération
7.1 Moov
7.2 Push
7.3 Atlas
7.4 BSX Insight
7.5 Lumafit
7.6 Amiigo
7.7 The Dash
7.8 Gymwatch
8. Les points clés de ces nouveaux trackers
8.1 Des trackers pour l'entrainement
8.2 Des données très spécifiques
8.3 Des véritables coach sportifs
8.4 Des trackers ouverts
9. Les autres devices à suivre
10. Contact

Published in: Technology

Fitness et activity trackers: Il y a-t-il une place pour les bracelets connectés entre le smartphone et la smartwatch?

  1. 1. FITNESS ET ACTIVITY TRACKERS @ThomasBarsotti barsottithomas@gmail.com Il y a-t-il une place pour les bracelets connectés entre le smartphone et la smartwatch?
  2. 2. Les bracelets connectés Les smartphones et applications mobiles Les smartwatches Lark et Nike symbole de l’évolution du marché Lark: du bracelet connecté au smartphone Nike: la fin du Fuelband SOMMAIRE p.5 p.27 p.43 p.63 p.66 p.72
  3. 3. Moov Push Le cas des montres sportives GPS Les Fitness trackers nouvelles générations Le même scénario que les lecteurs mp3 et GPS de voitures? Atlas BSX Insight Amiigo The Dash p.83 p.88 p.97 p.99 p.102 p.105 p.108 p.114 p.117 Gymwatchp.120 Lumafitp.111
  4. 4. Des trackers pour l’entraînent Des véritables coachs sportifs Les autres devices à suivre Les points clés de ces nouveaux trackers Des données très spécifiques Contact p.123 p.124 p.126 p.125 p.128 p.129 Des trackers ouvertsp.127
  5. 5. D'aprés NPD, le marché mondial des bracelets connectés dédiés au sport et à la santé représentait 340 millions de dollars en 2013. 3,3 millions d’unités ont étés vendues aux Etats-Unis entre avril 2013 et mars 2014 générant 293 millions de dollars. LES BRACELETS CONECTÉS
  6. 6. Selon le cabinet Canalys, 9 millions de bracelets connectés devraient être vendues dans le monde en 2014 et 13 millions en 2017. Deloitte est moins optimiste et prévoit 4 millions de bracelets connectés vendus en 2014 qui généreraient 560 millions de dollars.
  7. 7. Fitbit, Jawbone et Nike représentent à eux trois 97% de parts de marché des bracelets connectés en 2013. Fitbit est le leader du marché avec de 68% de parts de marché devant Jawbone (19%) et Nike (10%).
  8. 8. 2014 va être marqué par de nouveaux arrivants sur le marché. On a ainsi pu voir Lors du CES et du MWC de nombreux produits. Les géants de la High tech se lancent sur le marché avec des projets dévoilés par Samsung, Huawei, Sony, ou encore LG . Plusieurs startups lancent également leur produit à l’image du Shine de Misfit. Parmi ces nouveautés, on peut constater plusieurs évolutions dans cette gamme de produit.
  9. 9. L’accéléromètre est le capteur que l’on retrouve dans tous les bracelets connectés. Le bracelet utilise ensuite son algorithme pour définir à partir de ces données les périodes d’activité et de non activité, le nombre de pas effectués, la distance parcourue, le nombre de calories brulées et la qualité du sommeil. Ce fonctionnement reste assez simple et pas forcément très précis comme vous pouvez le voir sur ce blog du New York Times. Ce capteur permet au bracelet de repérer lorsque son porteur est en mouvement ou non. Des nouveaux produits en 2014 intègrent plus de capteurs afin d’être plus précis.
  10. 10. Par exemple on retrouve un altimètre qui permet de compter les marches, les étages montés, le dénivelé et donc donner une estimation plus précise des calories brûlées (ex: Fitbit force et Withings pulse) En s’équipant également d’un gyroscope et d’un magnétomètre, certains bracelets peuvent désormais suivre et analyser avec précision chaque mouvements en 3 dimensions. Plusieurs trackers embarquent de nouveaux capteurs qui permettent d’aller plus loin dans l’analyse de notre activité.
  11. 11. Les capteurs biologiques commencent à faire leur apparition via un système optique qui mesurent des données vitales comme la fréquence cardiaque ou le taux d’oxygène dans le sang. On trouve également des capteurs pour mesurer la température du corps ou la transpiration. Ces données biologiques sont croisés avec celle liées au mouvement pour donner plus de précision sur l’analyse de l’activité, l’estimation des calories brulées et la qualité du sommeil.
  12. 12. Plusieurs de ces produits proposent désormais un écran plus ou moins grand capable d’afficher les données captées en temps réel ainsi que l’heure. Ils peuvent également afficher des notifications issues du smartphone comme un sms, mail ou notification d’un réseau social, ce qui en font des smartbands, produits hybride entre le bracelet connecté et la smarwatch. C’est le cas de la Gear Fit de Samsung, le TalkBand de Huawey, le Liquid Leap de Acer ou encore le Fitbit Force.
  13. 13. D’autres présentent des écrans de taille similaire à ceux d’une montre. On peut citer la Basis B1 (racheté par Intel), la Wellograph et la FitSignal. Ils ressemblent visuellement à une montre mais possède uniquement des fonctions de fitness et activity tracker. Ces «montres santé» sont principalement destinées à analyser des données du quotidien (distance parcourues, stress, calories brulés, qualité du someil, évolution du rythme cardiaque…) mais ils peuvent être utiliser durant la pratique sportive.
  14. 14. Les bracelets ont en moyenne une autonomie d’une semaine. Sortis tous les deux au premier trimestre 2014, Le Shine de Misfit et le Vivovit de Garmin embarquent un système à pile et proposent ainsi une autonomie bien plus importante de respectivement 4 mois et 1 ans.
  15. 15. La plupart des produits actuellement sur le marché ont un prix aux alentours de 100-150€. On assiste progressivement au développement d’une gamme « low cost » avec des prix moitiés moins cher. - Fitbug orb - Bowflex boost - Archos Activity tracker Parmi eux:
  16. 16. Ce type de produit n’est plus réservé qu’aux adultes puisqu’on en trouve pour les enfants (Ibitz et Leap band) et même pour les animaux de compagnies (Fitbark, Whistle et Tractive motion).
  17. 17. Whistle et Jawbone fusionnent désormais les données du Up ou Up24 avec celles du Whistle Activity Monitor. Les utilisateurs de Jawbone peuvent ainsi voir directement dans leur flux Up le temps passé à promener leur chien, jouer avec ou dormir. L’idée est de montrer aux utilisateurs des produits Jawbone à quel point le temps passé avec leur chien affecte leur propre graphique d’activité (nombre de pas, distance parcourue, calories brulées et qualité du sommeil). Si le concept peut faire sourire, il souligne l’utilité de créer des connections et d’agréger les données de différents devices pour obtenir des analyses plus complètes et plus précises sur son activité.
  18. 18. Certain produits s’inscrivent déjà dans un écosystème permettant d’agréger sur une même plateforme des données sur sa santé provenant de différents devices. C’est le cas de Withings qui, en plus de son activity tracker, le Pulse, propose une balance connecté, un tensiomètre connecté et un capteur de sommeil intelligent. Fitbit propose également en plus des ses différents activity trackers sa propre balance connecté Aria. Toutes ces données sont ensuite accessibles sur la même application.
  19. 19. 1 consommateur américain sur 2 ayant acheté un bracelet connecté a arrêté de l’utiliser. 1 consommateur américain sur 3 possédant un bracelet connecté a arrêté de l’utiliser au bout de 6mois. Si ces bracelets rencontrent un certains succès, ils souffrent d’un manque d’engagement sur le long terme comme en témoigne les résultats de l’étude de Endeavour Partners et CCS insight menée sur le marché américain et UK en 2013: 1 consommateur britannique sur 2 ayant acheté un bracelet connecté a arrêté de l’utiliser.
  20. 20. Selon Endavour Partners ce manque d’engagement s’explique par la difficulté de ces bracelets à performer sur 3 facteurs clés: Instaurer de nouvelles habitudes sur une longue période. Motiver ses utilisateurs ( notamment via des mécanismes sociaux). Permettre à ses utilisateurs d’atteindre leurs objectifs personnels.
  21. 21. A coté de ces facteurs clés, on retrouve 9 critères de base pour permettre à ces produits d’être adopté et utilisé: Accessibilité Design Expérience différenciante Comfort Qualité du produit L’expérience utilisateur Une API open Autonomie de la batterie Un bénéfice pour l’utilisateur clairement identifiable
  22. 22. Le type de donné récolté par les produits actuels et l’analyse qui en est faites via leurs applications web et mobile, semblent être l’explication de la difficulté de ces produits à performer sur ces facteurs clés.
  23. 23. Pour Deloitte, les bracelets connectés ne deviendront jamais un produit mainstream. En tout premier, les sportifs qui pratiquent beaucoup d’exercice et souhaitent monitorer leur activité. Selon le cabinet d’étude, 2 catégories d’acheteurs seront intéressés par ces devices. Dans une moindre mesure, une cible plus large qui pourrait acheter, ou offrir un bracelet connecté dans le but d’opérer un changement de comportement, espérant qu’en mesurant leurs activité au quotidien et lors de leurs exercices, ils seront poussés à pratiquer plus de sport.
  24. 24. Sur cette deuxième cible en particulier, les bracelets connectés vont se heurter à la concurrence de produits génériques que sont les smartphones et smartwatches. Ces produits ont l’avantage d’être multi-fonction contrairement au bracelet connecté qui est mono- fontion. Les derniers smartphones embarquent les mêmes capteurs que les bracelets connectés et sont capable de récolter et analyser les mêmes données. Le marché des smartwatches est tout juste naissant mais ces produits ont également le potentiel pour réaliser les mêmes fonction qu’un bracelet connecté.
  25. 25. Sur la cible sportive, les bracelets connectés doivent également faire face à des produits plus spécifique comme les montres sportives GPS.
  26. 26. Ces dernières années les applications dédiées à la santé et au sport, comme Argus, MapMyFitness, Runkeeper ou MyFitnessPal, ont connues énormément de succès. LES SMARTPHONES ET APPLICATIONS MOBILES En Avril 2014, on compte 32 014, applications dédiées à la santé et au sport dans l’app store de apple, soit 2,78% des applications de l’app store. Il existe 16 applications dédié à la santé et au sport qui comptabilisent plus de 16 millions de téléchargements en 2013.
  27. 27. 1 milliard de smartphones ont étés vendus en 2013 d’après les chiffres de IDC. Samsung est le leader du marché (31,3%) devant Apple (15,3%), Huawei (4,9%), LG (4,8%) et Lenovo (4,5%). Selon Kantar Media, 25% des possesseurs de smartphones utilisent ce device pour suivre leur santé, exercices physiques et diète.
  28. 28. En équipant l’Iphone 5S du coprocesseur M7, Apple fait fonctionner son smartphone phare comme un vrai traker. Le M7 s’occupe de mesurer, analyser et stocker les données sur votre activité en traitant les données issues de l’accéléromètre, du gyroscope et du magnétomètre en continue sans impliquer le processeur principal. Ceci entraine une moindre sollicitation de la batterie et permet à des applications mobiles de détecter et d’analyser les mêmes données que celles obtenues par un bracelet connecté.
  29. 29. Parmi les applications utilisant le M7 on peut cité Nike+ Move, Strava Run, WeatherRun, Argus, Moves (qui vient d’être racheté par Facebook), MotionX-24/7, Pedometer ++, Human, Breeze ou encore Burning Meter Pro .
  30. 30. Même les applications de Withings et Fitbit utilisent désormais le M7 de l’Iphone 5S pour compter le nombre de pas, la distance parcourue et les calories brulées de ses utilisateurs sans recourir à l’un de leurs produits.
  31. 31. Avec le Galaxy S5, Samsung fait également l’effort sur la fonctionnalité fitness et activity traker. Les nouveaux capteurs du S5 de Samsung se veulent peu énergivores et permettent donc de récolter des données en continue sans user la batterie. Samsung a aussi développé sa propre application mobile S- health pour gérer l’ensemble des données de ses capteurs. Le smartphone est également équipé d’un capteur à son dos pour mesurer le rythme cardiaque.
  32. 32. On retrouve cette capacité à analyser et stocker les données sur notre activité en continue sans user la batterie sur le Nexus 5 de Google et LG, Le Moto X de Motorola et le HTC one M8. Cette capacité devraient rapidement se populariser et devenir une norme chez tous les constructeurs de smartphones.
  33. 33. Google travaille actuellement sur une API «Fitness» destinée aux smartphones Android pour détecter et stocker automatiquement des données sur l’activité quotidienne et sportive de son utilisateur en utilisant les capteurs présent dans ces smartphones. Les développeurs pourront également utiliser plus facilement ces données pour les intégrer dans des applications.
  34. 34. Si les derniers smartphones possèdent les mêmes capteurs que les bracelets connectés, ils sont dépourvues de capteurs biologiques (hormis le samsung S5 qui peut mesurer le rythme cardiaque). Contrairement aux technologies wearables, ils ne sont pas destinés à être porté à même la peau.
  35. 35. A court terme, on devrait assister au développement de coque pour smartphone qui permettent de mesurer des paramètres biologiques. La start-up AZOI lancera au troisième trimestre 2014 une coque pour smartphone, baptisé Wello, qui mesure la pression artérielle, la fréquence cardiaque, le taux d'oxygène dans le sang, la température et les capacités de fonctions pulmonaires. Ce type de capteur devrait tout de même être de plus en plus intégré directement sur les smartphones à l’avenir. L’inconvénient de ces 2 solutions est que la mesure de ces paramètres est ponctuelle et manuelle et non continue et automatique comme ça peut être le cas avec des bracelets et smartwatches.
  36. 36. Le projet d’écouteurs dotées de capteurs biologiques, dévoilé par Intel au CES, pourrait également permettre à n’importe quel smartphone de récolter ces données sans passer par un autre device . Cette solution semble particulièrement intéressante pour récolter ces données durant l’activité sportive. Apple a aussi déposé en 2008 un brevet pour des écouteurs équipées de ce type de capteurs.
  37. 37. Les smartphones peuvent également fonctionner de pair et récolter les données issus d’une smartwatch ou d’un bracelet connecté comme le fait Samsung avec la Gear ou Gear Fit et son S5 qui, avec son application S-health, centralise toutes ces données.
  38. 38. De nombreuses sources parlent du même principe pour Apple avec la fameuse Iwatch qui s’occuperait de capter les signaux vitaux et fonctionnerait de pair avec l’Iphone. La firme de Palo Alto devrait également lancer sa propre application «Healthbook», en même temps que IOS 8. Cette application serait charger de stocker et analyser toutes ces données depuis l’Iphone. Les récentes offres d’emploi et embauche d’expert en fitness et santé réalisé par Apple semble confirmer cette orientation.
  39. 39. Les bracelets connectés ont donc cet avantage par rapport au smartphone d’être en contact en continue avec la peau ce qui leur permet éventuellement de récolter des données biologiques en continue. Il apparait également plus pratique dans certaines situation comme l’analyse du sommeil ou l’activité sportive.
  40. 40. Cependant ce type de tracker perd cette avantage face à la smartwatch. La smartwatch est également en contact continue avec la peau et contrairement au bracelet mono-fonction, elle se présente comme un produit générique qui avec une plateforme ouverte, pourra posséder une multitude de fonction.
  41. 41. Selon Strategic Analysis, 1.9 millions de smatwatches ont étés vendues en 2013. Juniper reshearsh table aussi sur une forte croissance avec 36 millions de smartwatches vendues en 2018. L’institut d’étude table sur une croissance de 500% en 2014. Canalys prévoit 5 millions de smartwatches vendues en 2014 et 45 millions en 2017. Le cabinet IHS, quand à lui, prédit que les ventes devraient être multipliées par quinze en quatre ans, passant de 2,6 millions en 2014 à 39 millions d'exemplaires en 2018. Les analystes de ABI Research sont les plus optimistes avec 7 millions de smartwatches vendues en 2014 et 140 millions 2018. LES SMARTWATCHES
  42. 42. Si toutes ces études parient sur une forte croissance des smartwatches au détriment des bracelets connectés, il faut noter que d’autres se montrent plus sceptique sur le potentiel de croissance des smartwatches. Deloitte pense que la smartwatch restera un marché de niche. Même si le cabinet d’étude table sur 2 millions de smartwatches vendues en 2014, les analystes de Deloitte pensent que ce marché sera, à terme, avalé par les lunettes connectées style Google Glass.
  43. 43. Les analystes de Gartner sont plus indécis. Pour eux, les smartwatches présentent une proposition de valeur incertaine et un prix trop élevé pour obtenir rapidement la préférence des consommateurs par rapport aux bracelets connectés.
  44. 44. D’après les chiffres de Canalys, Samsung et sa Gear ont dominés le marché en 2013 avec 54% de parts de marché devant Sony (19%) et Pebble (16%).
  45. 45. Le marché est très jeune mais attire de nombreuses entreprises. On trouve des startups (Pebble , Omate, Neptune Computer, Kreyos…) mais également des grands acteurs (Samsung, Google, Motorola, LG, Sony, Qualcomm…).
  46. 46. En comparaison avec les bracelets connectés, la smartwatch se présente comme un produit générique. En plus de de pouvoir posséder les mêmes capteurs et analyser les même données qu’un bracelet connecté (distances parcourues, calories brulées, qualité du sommeil, rythme cardiaque,…) les smartwatches ont le potentiel pour proposer une multitude de fonction.
  47. 47. Il suffit de regarder les produits actuellement sur le marché (pourtant relativement limité en capacité) pour comprendre le potentiel des smartwatches en tant que fitness et activity trackers.
  48. 48. Avec son SDK 2.0 Pebble a permis au développeur d’accéder directement à l’accéléromètre de son produit. Ceci a rendu possible le développement d’application de types watchapp et watchface permettant de transformer la montre en fitness et activity tracker. C’est le cas des applications Motiv8, On11 et LetsMuv qui suivent votre activité au quotidien: distance parcourue, nombre de pas, calories brulés et qualité du sommeil. Il existe également une app comme Morpheuz qui utilise l’accéléromètre de la Pebble pour uniquement analyser votre sommeil et vous réveiller par vibration au bon moment. Enfin l’application Pebble Pedometer permet, comme son nom l’indique, de compter le nombre de pas et de calories brulées grâce à l’accéléromètre de la montre.
  49. 49. La Pebble a également la particularité d’être waterproof. SwimIO est une application actuellement en phase bêta qui utilise l’accéléromètre de la pebble pour compter automatiquement le nombre de longueur effectué dans une piscine, le temps pour chaque longueur, la distance parcourue… La startup derrière l’application travaille à l’intégration d’autres fonctionnalités pour donner plus de feedbacks. Toutes ces application restent certes assez basique mais montrent bien qu’avec une plateforme ouverte et les bons capteurs, une smartwatch a tout le potentiel pour proposer de nombreuses applications de fitness et activity tracker.
  50. 50. La Gear 2 de samsung propose ses propres applications pré-installés sur la smartwatch qui utilisent ses capteurs (acceleromètre, gyroscope et cardiofréquencemètre) pour suivre l’activité de son utilisateur. Sur la première version de la gear, l’application MyFitnessPal utilisait l’accéléromètre de la gear pour comptabiliser le nombre de pas quotidien. Samsung vient de publier un SDK pour ses deux montres qui tournent sous Tizen. Runtastic utilise déjà cardiofréquencemètre de la gear 2. Le groupe coréen espère notamment favoriser le développement d’applications orienté fitness et santé qui utilisent les capteurs de la montre.
  51. 51. L’application analyse les données récoltées par l’accéléromètre et le gyroscope de la montre lors de différents exercices (squat, curl, pompe, traction, fentes avant…). Développé par une startup californienne, elle utilise les capteurs de la Gear pour transformer la montre en coach sportif. Son algorithme lui permet de reconnaitre l’exercice effectuer et de comptabiliser automatiquement le nombre de répétitions, séries et les temps de repos. La startup va également lancer son application sur Pebble et compte se développer sur l’ensemble des smartwatches du marché. L’application se charge ensuite de proposer un programme d’entrainement optimal et de suivre les progrès de son utilisateur. Focus trainer est une application qui va encore plus loin.
  52. 52. Actuellement les smartwatches sont plus pensés comme un device complémentaire du smartphone plutôt que indépendant. L’intérêt est de pouvoir accéder très facilement à de l’information contextuelle et d’interagir d’un simple geste ou via une commande vocale.
  53. 53. La smartwatch représente également un chemin plus rapide et plus pratique pour interagir avec son environnement. Elle peut permettre de contrôler son intérieur (thermostat, stores, système de sécurité, éclairage…), une caméra, un appareil photo, sa voiture, servir de télécommande pour sa télévision, de terminaux pour paiement mobile …
  54. 54. Les applications développées pour la Pebble donne déjà un avant gout du potentiel d’une smartwatch dans ce domaine. On trouve des applications pour contrôler une caméra (PebbleGopro, PebbleCamera, Pebble Snap et PebbCam), les ampoules connectés Hue de Phillips (Phuebble), sa télévision (Plex Advance Remote) déverrouiller et démarrer une voiture (Gtrol et Mercedes) ou encore changer la température d’un thermostat Nest (Leaf).
  55. 55. Des produits comme la Neptune Pine, l’AI smartwatch, la smartwatch Goophone ou la True Smart, présentent une approche différente avec des smartwatches qui possèdent leur propre connexion à un réseau 3g (via une carte micro sim) pour téléphoner, envoyer des sms, surfer sur internet et télécharger tous types d’applications. Cette approche réplique l’expérience du smartphone sur la smartwatch et essaye de s’en affranchir puisqu’elles proposent les mêmes fonctions et tournent sous Android (appel, sms, internet, GPS, appareil photo, caméra, lecteur mp3 …) Ce sont aussi les modèles les plus cher puisque leurs prix tournent aux alentours de 300$ et les moins endurants (autonomie d’une journée en moyenne).
  56. 56. En présentant officiellement Android Wear en mars 2014, Google est en passe d’instaurer sur le marché des ssmartwatches une plateforme de référence. La firme de Mountain View a déjà noué des partenariats pour son os dédiées aux wearables avec des constructeurs tels que Samsung, Asus, HTC, Broadcom, Imagination, Intel, Mediatek, Qualcomm mais également le groupe Fosill. Cette plateforme devrait permettre l’émergence d’un écosystème d’application pour ces nouvelles smartwatches qui pourront gagner en fonctionnalité.
  57. 57. Dans sa version preview, Android Wear permet principalement au développeur d’étendre sur une smartwatch, les notifications des applications installées sur un smartphone Android, dans un format adapté à ce type de device. Google publiera son SDK complet dans les prochains mois.
  58. 58. Annoncées pour cet été, la G watch de LG et Google (lancement en juin à 199€) et la Moto 360 de Motorola seront les premières smartwatches à intégrer l’OS de Google.
  59. 59. - L’amélioration de l’autonomie des batteries. Celle-ci est très limité pour le moment, seul la Pebble propose une durée «acceptable» de 7 jours grâce à son écran e- paper. Les autres modèles ont généralement une autonomie comprise entre 1 et 3 jours. 4 points seront cruciaux pour l’adoption de ces produits par le grand public: - Le développement de fonctions (ce que devrait faciliter Android Wear) - L’aspect esthétique - Des prix plus accessibles, ce qui devrait être le cas avec l’instauration d’une plus grande concurrence.
  60. 60. Sur le marché des fitness et activity trackers, l’avenir semble donc compliqué pour les bracelets connectés. Leur efficacité apparait finalement trop limité, le marché est de plus en plus concurrentiel et voit arrivé des grands noms de la high tech aux capacités de production et budgets marketing bien plus important que ceux des startups présentes. Ces produits spécifiques doivent également faire face à la concurrence de produits générique que sont les smartphones et smartwatches. LARK ET NIKE SYMBOLE DE L’ÉVOLUTION DU MARCHÉ
  61. 61. Les smartphones sont dotés de plus en plus de capteurs et sont capable de récolter et analyser beaucoup de données sur notre activité sans user la batterie. Les smartwatches ont eux l’avantage d’être en contact avec la peau ce qui leur permet en plus de pouvoir récolter et analyser des données biologiques en continue.
  62. 62. Les cas de la startup Lark et de Nike illustrent parfaitement l’évolution de ce marché.
  63. 63. Lark est une startup californienne basée à Mountain View, créatrice du bracelet connecté larklife. Il s’agit d’un bracelet connecté qui se positionne sur le segment santé plutôt que sport. Il ne vise pas une cible sportive mais des consommateurs à la recherche d’un bien être général. LARK: DU BRACELET CONNECTÉ AU SMARTPHONE
  64. 64. Comme la plupart de ses concurrents le larklife permet de suivre le nombre de pas effectués dans la journée, analyser le sommeil, les repas pris dans la journée et traduit ces données en calories brulées, distance parcourue et qualité du sommeil. Le bracelet fonctionne avec son application mobile qui agit comme un coach santé en donnant des conseils, basés sur l’analyse des données récoltées par le bracelet tout au long de la journée, pour inciter ses utilisateurs à agir et améliorer leur bien être.
  65. 65. La startup a récemment décidée de changer sa stratégie en abandonnant les bracelets connectés pour se concentrer sur le développement d’application mobile. Pour sa CEO, la capacité des derniers smartphones à collecter les données nécessaires, sans abimer la batterie, en font les fitness trackers ultime.
  66. 66. La nouvelle application utilise les nouveaux capteurs du Samsung S5 pour donner des conseils aux utilisateurs en temps réel sur leur activité quotidienne et les bonnes décisions à prendre pour être en meilleur forme. Contrairement à son application précédente, celle-ci fonctionne donc de manière autonome sans avoir besoin d’un bracelet connecté. Cette application fonctionne comme un assistant personnel et utilise le même format q’une application de messagerie dans le but de rendre l’expérience proche de l’interaction que l’on peut avoir avec un vrai coach ou assistant.
  67. 67. Lark a nouée un partenariat avec Samsung pour que sa nouvelle application soit pré-installé sur tous les S5. L’application est accessible via un abonnement mensuel de 2,99$. Chaque utilisateur d’un Samsung S5 se voit offert un an d’essai gratuit à ce service. La startup compte également lancer son application sur d’autres smartphones.
  68. 68. Malgré un certain succès rencontré avec son fuelband sur le marché des bracelets connectés (10% de part de marché), Nike a décidé de changer de stratégie. La firme va abandonner son fuelband au profit de sa plateforme Nike+ et un écosystème d’application mobile utilisant la mesure «fuel». NIKE: LA FIN DU FUELBAND
  69. 69. Les efforts de Nike sur le marché des fitness trackers n’ont pas pour but de devenir le numéro 1 des bracelets connectés. Tout l’intérêt réside dans le développement de sa communauté Nike+. Cette communauté permet à la marque d’établir une relation privilégiée avec ses consommateurs en devenant le partenaire de leurs activités sportives. C’est également un formidable outil pour comprendre ses consommateurs, l’utilisation qu’ils font des produits Nike et les produits qui sont susceptibles de les intéresser.
  70. 70. L’offensive de Nike sur ce marché a donc pour objectif d'être en mesure d'exploiter les données et les informations qu'ils ont sur les consommateurs pour vendre plus de chaussures, de vêtements et pour créer des produits qui intéressent ces consommateurs. Il s’agit également de développer sa base de donné clients et de clients potentiels avec qui ils peuvent avoir un dialogue et rendre ces gens plus actifs pour ainsi augmenter la demande pour ses produits de base.
  71. 71. Maintenant que les smartphones sont dotés des mêmes capacités que les bracelets connectés, que ce marché est de plus en plus concurrentiel avec l’arrivée de startups mais surtout des géants de la high tech et que les smartwatches connaissent une forte croissance, il n’apparait plus nécessaire pour Nike d’avoir son propre device pour peser sur ce marché. Désormais, l’objectif de Nike est de faire de sa mesure Nike fuel et sa plateforme Nike+ une unité de mesure et une plateforme de référence pour tout le marché des fitness trackers.
  72. 72. Il s’agit d’ailleurs d’une approche similaire à celle de son concurrent Under Armour. L’équipementier de Baltimore a racheté l'application MapMyFitness en novembre 2013 pour 150 millions de dollars. Avec cette acquisition, la firme a mis la mains sur 20 millions d’utilisateurs et surtout une application compatible avec plus de 400 devices. Under Armour a donc préféré opter pour une stratégie software plutôt que hardware (cependant la marque vend toujours son propre fitness tracker le Under Armour 39).
  73. 73. En achetant MapMyFitness, UnderArmour détient désormais une plateforme ouverte pour le marché des fitness trackers qui est déjà utilisée par la majorité des devices du marché. L’équipementier s’offre donc un nouveau canal de vente direct et un moyen de renforcer sa relation avec les consommateurs de sportswears. La marque peut désormais accompagner quotidiennement ces millions de consommateurs dans leur activité sportive et devient le partenaire de leurs entrainements. C’est également une base de donné inestimable qui lui permet de mieux connaitre ces consommateurs et leurs besoins.
  74. 74. Nike juge donc le déploiement de sa propre métrique de mesure de l’effort sportif (le fuel) et la construction d’une marque fitness lifestyle autours de cette métrique grâce à un partenariat avec les acteurs du marché des fitness trackers, plus pertinent que la possibilité de vendre un device à 150 dollars qui pèse finalement très peu sur ses 27 milliards de dollars de ventes annuelles.
  75. 75. La firme a ainsi ouvert le Nike + fuel lab a San Fransico pour permettre à des partenaires de développer des produits qui intègrent la mesure Nike fuel et va ouvrir son api Nike + à tous les développeurs dès cette hiver. Runkeeper, Strava et MyFitnessPal font déjà partis de ces partenaires. Pour Stefan Olander, vice président de l’unité digital sport chez Nike, cette initiative devrait permettre de faire passer la communauté Nike+ de 28 millions à 100 millions.
  76. 76. Nike a procédé à la fermeture du service en charge du fuelband. 55 des 70 membres de cette équipe ont étés licenciés.
  77. 77. Nike élargit son propre écosystème d’application avec notamment Nike+ training et Nike+ move. Nike+move utilise les capacités du M7 de l’Iphone 5S pour transformer le smartphone en un fuelband.
  78. 78. Les deux firmes ont l’habitude de collaborer ensemble et l’actuel CEO de Apple, Tim Cook, siège au conseil d’administration de Nike. Cette orientation stratégique de Nike laisse également entendre un prochain partenariat avec Apple pour intégrer la future Iwatch. De plus Apple a récemment engagé des salariés de Nike comme Jay Blahnik qui travaillait sur le FuelBand et Ben Shaffer, designer sur les produits chaussures chez Nike.
  79. 79. Les bracelets connectés semblent ainsi destinés à subir le même sort que les lecteurs mp3 et les GPS de voiture. Dans ces deux cas, ces devices mono-fonctions ont progressivement étés remplacés par un device multi- fonction (en l’occurrence le smartphone). LE MÊME SCÉNARIO QUE LECTEURS MP3 ET GPS DE VOITURES?
  80. 80. L’enjeux sur le marché semble plutôt du coté software que hardware. Il apparait donc difficile pour un autre device de se faire une place à long terme entre le smartphone et la smartwatch.
  81. 81. Cependant, ce phénomène ne se fera pas du jour au lendemain. Seuls les derniers smartphones sont équipés de capacité pour collecter et analyser des données sur notre activité sans user notre batterie. Il faudra un certains temps avant qu’une majorité des possesseurs de smartphones en soit équipés. De même le marché de la smartwatch est un marché tout juste naissant et doit faire face à de nombreux défis (autonomie de la batterie, prix, fonction et esthétisme).
  82. 82. D’ici là, les bracelets connectés auront encore de la place. Ces produits devraient de plus en plus aller vers une configuration smartband à l’image de la gear Fit de Samsung ou du Nabu de Razer. On devrait voir des produits plus ouvert qui donneront la possibilité à des développeurs d’utiliser les données brutes de ces capteurs pour développer de nouvelles applications ou intégrer ces données dans des applications existantes. Ils intégreront de plus en plus des capteurs de mouvement et biologiques (fréquence cardiaque, oximetre de pouls, thermomètre…).
  83. 83. Le marché des montres sportives GPS est un bon exemple puisqu’on y constate une croissance importante malgré la concurrence des applications mobiles, bracelets connectés et smartwatches. Un device très spécialisé pourra également avoir une place sur le segment fitness plutôt que santé si il vise une cible très spécifique avec des besoins précis.
  84. 84. Si le marché des montres sportives GPS reste un marché de niche qui cible avant tout les pratiquants assidus de running, marathoniens, triathletes et autre traileurs, il connait une forte croissance. Le marché des montres sportives GPS devraient croitre de 50% par ans et atteindre les 1,5 milliards de dollars en 2017 selon ABI researsh. LE CAS DES MONTRES SPORTIVES GPS
  85. 85. En pleine croissance, le marché attire de plus en plus d’acteurs et notamment les fabricants de système de navigation GPS qui y voient un nouveau relai de croissance face à la baisse des ventes de GPS de voiture. En 2014, plusieurs startups telle que Leikr ou Bia sport vont lancer leurs produits sur le marché. On retrouve donc des entreprises comme Garmin, Magelan et TomTom au coté des Polar, Suunto, Nike et autres Adidas. L’arrivée de produits low cost en 2012 a permis de dynamiser le marché en attirant une cible plus large.
  86. 86. Les fonctions de ces montres varient selon que l’on s’oriente vers l’entré de gamme ou le haut de gamme. Les modèles les plus sophistiqués agissent comme des coaches et permettent de programmer et optimiser ses entrainements, suivre des programmes pré-définis, faire des séances de fractionnées, courir contre un partenaire virtuel, gérer son temps de récupération, être avertit en temps réél si l’utilisateur doit accélérer ou ralentir… Les fonctions les plus communes sont le calcul de la distance, calcul de la vitesse et de l’allure, calcul des calories brûlées, dénivelées et altitude… Elles peuvent faire office de lecteur mp3, fonctionner avec des écouteurs bluetooth, possèdent leurs propre applications web et mobile et fonctionnent avec des applications tierces (ex: Runkeeper).
  87. 87. La Mio alpha a été la première montre à utiliser cette technologie en 2013. La plupart de ces montres doivent s’accompagner d’une ceinture cardiaque pour enregistrer la fréquence cardiaque (mesure clé dans le suivie de la performance sportive). Les derniers produits embarquent désormais directement un capteur cardiofréquencemètre au dos de la montre. On la retrouve désormais sur la Adidas smart run, et les dernières TomTom Runer Cardio et Multi-SportCardio. Il s’agit d’un système de détection optique composé d’une lumière qui brille sur la peau, permettant la mesure du flux sanguin dans les capillaires et la détermination du rythme cardiaque.
  88. 88. Les montres GPS sont utilisées dans les sports d’endurance, la randonnée, la natation ou encore le Golf. Rip Curl lancera en Septembre une montre GPS dédiée au surf. Cette montre permettra de suivre des données en temps réel comme la vitesse, la distance parcourue, le nombre de vagues prisent … L’application web et mobile permet ensuite de visualiser le tracé de ses sessions sur une carte satellite, accéder à toutes ses données et les comparer avec celles des autres utilisateurs du produit.
  89. 89. D’abord les montres de sport GPS ne visent pas une cible large mais une niche, composée de sportif pratiquant leur sport avec assiduité et ayant donc des besoins très spécifiques. 3 raisons expliquent donc cette croissance.
  90. 90. Deuxièmement, ce produit est contextuel, il s’utilise à des moment précis (course à pied, vélo et natation). Il est donc conçut pour être le plus pratique et efficace possible dans ces contextes: Waterproof, durée de batterie importante, GPS intégré, résistance au choc, à la poussière, à la transpiration… De plus ces produits sont directement en contact avec la peau et peuvent donc capter en continue et automatiquement des données biologiques comme le rythme cardiaque. Il apparait plus pratique lors d’une course à pied, en vélo ou à la nage d’avoir l’information directement sur son poignet.
  91. 91. Enfin, la dernière raison de cette croissance s’explique par le type de donné récolté et l’analyse qui en est fait. En associant des données GPS avec le rythme cardiaque, ces montres vont bien plus loin que les autres trackers dans le suivie de l’entraînement et de la performance sportive. Elles ont un réel impact pour aider ces sportifs à atteindre leurs objectifs et améliorer leurs performances. Ce sont des véritables coach capable d’aider le sportif à programmer son entrainement de manière optimal, de recevoir des feedbacks poussées sur sa façon de courir, comprendre ses erreurs commises lors d’une course …
  92. 92. Sur ces mêmes principes, plusieurs produits prévus pour cette année visent une cible sportive et ont pour ambition d’aller plus loin que le simple suivi du nombre de pas et de calories brulés. L’objectif est d’aider ces sportifs à s’améliorer et atteindre leurs objectifs. LES FITNESS TRACKERS NOUVELLE GÉNÉRATION
  93. 93. Ces fitness trackers nouvelle génération se distinguent de la génération précédente par leur capacité à suivre et analyser chaque mouvements en 3 dimensions et/ou leurs capteurs biologiques qui analysent la façon dont notre corps réagit lors de notre entrainement. Grâce à des capteurs plus petits et des algorithmes sophistiquées, ces nouveaux devices sont capables d’obtenir des données précises sur la qualité de nos mouvements et donner des recommandations pour améliorer ses performances et atteindre ses objectifs. Ces 8 produits présentent un potentiel intéressant:
  94. 94. MOOV http://preorder.moov.cc/ Été 2014 (prévente disponible) Site web Prix Disponibilité 120$ à sa sortie, 69.95$ en prévente Société Etats-unis (Mountain View)Pays Mushrom Labs
  95. 95. Le Moov est capable de mesurer et analyser les mouvements du corps dans l’espace durant l’entrainement. Pour cela, il embarque un magnétomètre, un gyroscope et un accéléromètre qui récoltent des données sur chacun des axes x, y et z. Concept Son algorithme lui permet de jouer le rôle de coach personnel. Moov donne des conseils audio en temps réel via votre smartphone pour améliorer vos mouvements. Par exemple, lors de votre séance de running il mesurera votre cadence, et analysera les impacts au sol pour vous aider à améliorer votre foulée, éviter les blessures et atteindre vos objectifs (courir plus longtemps, plus vite …). Moov fonctionne actuellement sur 5 activités: natation, running, vélo, box, musculation. D’autres seront disponibles après son lancement tel le golf et le yoga. Il est possible d’utiliser deux capteurs en même temps pour avoir plus de précision.
  96. 96. PUSH Site web Disponibilité Société Canada (Toronto)Pays PUSH Design Solutions Inc. Prix 149$ Été 2014 (prévente disponible) www.pushstrength.com
  97. 97. Concept Ce brassard connecté est le premier device accessible grand public capable d’analyser en temps réel les métriques clés de la préparation physique avec la même précision que les solutions utilisées par les professionnels: Force, puissance, vitesse d’exécution, équilibre, nombre de répétition et de séries, répétition maximal, rythme et éxplosivité. L’utilisateur créé sur son application mobile ou son tableau de bord en ligne son programme et indique les charges utilisés pour chaque exercice et chaque série. En analysant toutes ces données, Push est capable d’indiquer si la charge soulevée est trop lourde ou pas assez. Le capteur vous corrigera également si votre exécution n’est pas correcte. Pour cela, Push embarque un gyroscope et un accéléromètre.
  98. 98. ATLAS http://atlaswearables.com/ Décembre 2014 (prévente disponible) Site web Prix Disponibilité 169$ Société Etats-Unis (Austin)Pays Atlas wearables
  99. 99. Concept Équipé d’un écran tactile OLED, Atlas est capable d’identifier le type d’exercice effectué et calcule automatiquement le nombre de répétitions et de séries réalisées. Atlas utilise un accéléromètre et son algorithme pour suivre vos mouvements et reconnaitre exactement le type d’exercice effectué. Actuellement le capteur est capable d’identifier une trentaine d’activités sportives (une centaine d’ici sa sortie). Il peut également apprendre à reconnaitre de nouveaux exercices en se basant sur vos mouvements et vérifier si vos mouvements sont effectués correctement. Il possède une application mobile et vous donne des feedbacks directement depuis son propre écran sur vos entrainements, vous corrige en temps réel si vos mouvements ne sont pas correctes, vous permet de suivre votre progression et vous aide à optimiser votre entrainement en fonction de vos résultats. Le tracker suit votre fréquence cardiaque et peut donc voir l’impact de chaque exercice sur votre corps.
  100. 100. BSX insight https://trainbsx.com/ Décembre 2014 Site web Prix Disponibilité 249$ la running edition 329$ la multisport edition Société Etats-Unis (Houston)Pays BSX athletics
  101. 101. BSX insight est capable de mesurer le rythme cardiaque, la cadence, la vitesse et le nombre de calories brulées. Concept La grande nouveauté réside dans sa capacité à mesurer et suivre l’accumulation d’acide lactique dans vos muscles ce qui lui permet de déterminer votre seuil lactique. Il s’agit du seuil au delà duquel la vitesse de production dépasse la vitesse d’élimination de l’acide lactique dans les muscles. A ce stade, le sportif ne peut plus maintenir sa puissance d’exercice au même niveau très longtemps. Grâce à ces données, Insight vous indique ainsi en temps réel si vous devriez accélérer, ralentir ou même vous reposer Ces informations sont envoyées sur votre montre de sport GPS ou votre smartphone.
  102. 102. LUMAFIT http://www.lumafit.com/ En cours de financement sur Kickstarter Site web Prix Disponibilité 99$ à sa sortie, 79$ sur indiegogo Société Ireland (Dublin)Pays Lumafit Inc. livraison des préventes pour Octobre 2014
  103. 103. Le Lumafit se place au niveau de l’oreille et possède un clip à mettre sur le lob de l’oreille. Concept Il comporte un accéléromètre, un cardiofréquencemétre et s’accompagne de trois applications mobiles: - Gymtracker pour ses séances en salle de sport (tapis de course, rameur, stepper, elliptique et course à pied) - Home Fitness pour suivre ses séances à domicile (exercices à pois de corps comme des pompes, crunch, fentes avant, squat …) - Yoga Breathing pour des séances de yoga visant à améliorer sa respiration Sur chacune de ces activités, le Lumafit donne des r e c o m m a n d a t i o n s e n t e m p s r é e l , c o m p t e automatiquement les répétions et vous guide tout au long de votre activité pour vous aider à réaliser votre séance d’entrainement.
  104. 104. AMIIGO https://amiigo.com/ Août 2014 (prévente disponible) Site web Prix Disponibilité 179$ Société Etats-Unis (Salt Lake City)Pays Amiigo Inc.
  105. 105. Amiigo embarque un accéléromètre, un oxymetre de pouls et un thermomètre. Concept Le bracelet croise donc des données biologiques avec l’analyse des mouvements pour détecter quel exercice spécifique son utilisateur effectue, comment son corps réagit et ainsi l’aider à optimiser son entrainement. Amiigo se compose d’un bracelet et d’un capteur a placé sur un lacet d’une de ses chaussures. Ce système permet de récolter des données précises aussi bien sur les mouvements de vos membres supérieurs que inférieurs. Tout comme le capteur Atlas, il sera capable d’apprendre à reconnaitre de nouveaux exercices.
  106. 106. THE DASH http://store.bragi.com/ Janvier 2015, prévente disponible Site web Prix Disponibilité Société Allemagne (Munich)Pays Bragi llc. 299 $
  107. 107. Concept En étant connecté à un smartphone, les écouteurs peuvent aussi utiliser son GPS et donc croiser ces données biologiques avec celles des accéléromètres et/ou du GPS (distance parcourue, rythme, vitesse et dénivelé). Ces écouteurs connectés sans fils possèdent un accéléromètre dans chaque écouteur pour analyser vos mouvements et trois capteurs biologiques qui permettent de mesurer la fréquence cardiaque, la saturation du sang en oxygène ainsi que la température du corps. Ils sont équipés d’une zone tactile grâce à laquelle l’utilisateur peut augmenter/baisser le volume ou activer/ désactiver des fonctions. Avec 4GO de stockage, plus de 1000 chansons peuvent être stocker directement dans les écouteurs, ils peuvent faire office de kit main libre grâce à un microphone à conduction osseuse et sont waterproof. Les Dash sont également waterproof et peuvent donc être utilisés pour la natation. Ils vous donnent ensuite des feed-back audio en temps réel.
  108. 108. GYMWATCH https://www.gymwatch.com/ En cours de financement sur Indiegogo , Site web Prix Disponibilité 206$ à sa sortie, 149$ sur indiegogo Société Allemagne (Darmstadt)Pays Gymwatch GmbH livraison des préventes pour Juillet 2014
  109. 109. Le capteur Gymwatch mesure la force et analyse vos mouvement sur n’importe quel exercice fitness, aussi bien pour les exercices sur machine, avec charge libre ou à poids de corps. Concept Pour cela il comporte un ensemble de capteurs inertiel (accéléromètre, gyroscope et magnétomètre). En plus de détecter et comptabiliser automatiquement vos répétitions et séries sur chaque exercice, Gymwatch peut distinguer une répétition complète et partielle. Son application Smart Trainer vous indique en temps réel si vos exercices sont effectués trop rapidement ou pas assez, si vous passez trop de temps sur un même exercice et calcul les charges optimales que vous devriez utiliser. Il est possible de combiner 2 capteurs Gymwatch pour obtenir des données plus précises et corriger votre déséquilibre musculaire(ex:entre jambe gauche et droite).
  110. 110. 4 points clés sont à retenir pour ces fitness trackers nouvelle génération. LES POINTS CLÉS DE CES NOUVEAUX TRACKERS
  111. 111. Ces fitness trackers nouvelles génération sont conçus pour être utilisé dans un context précis. 1.DES TRACKERS POUR L’ENTRAINEMENT Ils nécessitent d’être placer sur des endroits précis du corps (biceps, poignet, jambe, pied, oreilles …) pour être en mesure d’analyser chaque mouvement. D’autres utilisent des données biologiques et doivent donc être en contact avec la peau pour les récolter. Pour certain, il est possible d’utiliser deux devices pour avoir des données plus précises. Leur but est de récolter et analyser des données durant l’activité sportive et non uniquement des données basiques du quotidien comme le nombres de pas, distance parcourue, calories brulées… ce que peut très bien faire un smartphone .
  112. 112. Lorsqu’on compare les résultats obtenues sur l’évaluation de la force par Push avec ceux d’un plateau de force (solution utilisé par les professionnelles) on constate des résultats quasi-identique. Il en va de même pour l’analyse du seuil d’acide lactique avec le BSX insight. 2. DES DONNÉES TRÉS SPÉCIFIQUES Ces nouveaux trackers permettent aux sportifs amateur d’accéder à des données très spécifiques, proche des solutions utilisées par les sportifs professionnels.
  113. 113. Grâce à leurs capteurs et leurs algorithmes, les nouveaux fitness trackers sont donc capables de suivre vos mouvements lors d’une activité précise ainsi que la façon dont notre corps réagit. L’analyse en temps réél de ces données via leurs applications mobiles ou web permettent une analyse plus poussée de son entrainement et des feedbacks instantanées. 3. DES VÉRITABLES COACHS SPORTIFS Ces trackers deviennent de véritable coachs capables de corriger chacun de vos mouvements, vous encourager, vous indiquer la charge adéquate à utiliser, vous dire si vous devriez accélérez ou ralentir… Ils permettent donc de vous entrainer de manière optimal pour atteindre vos objectifs et améliorer vos performances.
  114. 114. Ces nouveaux trackers proposent tous des SDKs ou des APIs open. Bien qu’ils possèdent leurs propres applications, des développeurs vont donc pouvoir intégrer les données captées par ces produits dans d’autres applications (ex: MapMyfitness, Runkeeper, MyFitnessPal, Strava …) ou utiliser les données brutes de ces capteurs pour créer de nouvelles applications. 4. DES TRACKERS OUVERTS
  115. 115. Trois autres types de produits vont également apporter leurs solutions pour le marché fitness et activity tracker: - Les smart clothes (dans le domaine du sport et de la santé) LES AUTRES DEVICES A SUIVRE - Les objets connectés dédiés au sport (domaine du sport) ex: capteurs directement intégrés un ballon ou une raquette, capteurs à placer sur une planche de surf ou un skateboard … - Les smart glasses Une présentation pour chacun de ces produits avec une sélection des entreprises à suivre sera prochainement publiée sur ce compte slideshare.
  116. 116. @ThomasBarsotti barsottithomas@gmail.com MERCI

×