Your SlideShare is downloading. ×
L'économie d'endettement
L'économie d'endettement
L'économie d'endettement
L'économie d'endettement
L'économie d'endettement
L'économie d'endettement
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

L'économie d'endettement

2,952

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,952
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
50
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Notes du cours EMF II Année Universitaire 2010/2011 FSJES Mohammedia Chapitre II : L’économie d’endettement (Séance N°3 et 4 : 16/14/2011,22/04/2011) Prof : Hassan BougantoucheL’économie dendettement est une économie dans laquelle prédomine lefinancement par crédit bancaire. Les entreprises sont donc fortement endettéesauprès des banques qui se refinancent auprès de la banque centrale.I-/ Les caractéristiques de l’économie d’endettement :1-/Le financement :Le système de financement consiste à distinguer entre deux agents : - Agent a capacité financière (banques…..). - Agent a besoin de financement (Entreprises, Ménages, Etat).Le but étant de rendre compatible les décisions d’épargne etd’investissement,cette cohérence peut être assurée soit de manière centraliségrâce au financement indirect soit de manière décentralisée grâce au marché destitres.Autrement dit le financement sur le marché dans une économie d’endettementreste faible et les marges d’autofinancements réduits. Dans ces conditions lesagents à besoin de financements (surtout les entreprises non financière etadministrations publiques) font largement appel au financement bancaire pourfinancer leurs investissements et dépenses.Pour juger l’importance de financement indirect dans le financement global del’économie, on utilise généralement des indicateurs tels que :Comment mesurer le degré d’intermédiation financière ? 1 Ratio d’intermédiation financière -Titres indirects émis (Dépôts) -Titres primaires émis ( émis par les emprunteurs Et par les émetteurs sur Le marché). 2 Valeurs des actifs financiers Finacial-inter-relation ratio = Valeurs des actifs réels2-/ Les processus monétaires dans une économie d’endettement :Répression financière taux nominal affiché ne couvert même pas le Taux d’inflationNotions de répression financière (!! caractéristiques d’une économied’endettement)Semestre123456.meilleurforum.com Page 1By: Mr khalid
  • 2. Notes du cours EMF II Année Universitaire 2010/2011 FSJES MohammediaOn a: Taux nominal = Taux réel+Taux d’inflationDonc quand le taux nominal < taux d’inflation anticiper, on obtient un taux réellenégatif Répression financière2-1/ les taux d’intérêt : a- Quelques généralités sur les taux d’intérêt :Le taux dintérêt est un prix : cest le prix quil faut payer pour emprunter delargent, cest aussi le prix que lon reçoit quand on prête de largent. Ce prixsexprime sous la forme dun taux.Ainsi qu’il existe différentes variantes concernant le taux d’intérêt (temps –risque) : - le taux d’intérêt peut être payé anticipativement - où peut être payé avec une dans une période plus courte - où peut être capitalisé sur une période différente de paiement*Taux de rendement = Investissement × revenu du capital ×100 capital engagéExemple :Pour une obligation nominal = 100, et un taux d’intérêt égal a 6%, et un coursde 99 on aura : Taux de rendement = 6/99×100 ≈ 7% b- Les composantes du taux d’intérêt :Le prêt vient d’une épargne. Celui qui épargne à une consommation immédiateafin de s’assurer une consommation future. La rémunération du prêt est le tauxd’intérêt qui se compose de diverses parties : - Prime de risque (elle se calcule par rapport au "benchmark") - Inflation : anticipée - Le risque de fluctuation de l’inflation.Semestre123456.meilleurforum.com Page 2By: Mr khalid
  • 3. Notes du cours EMF II Année Universitaire 2010/2011 FSJES Mohammedia c-/ la courbe des taux d’intérêts : Courbe des taux 12 10 8 Taux d î 6 4 2 0 2 4 7 12 15 Temps2-2/ La création de monnaie dans une économie d’endettement : Système monétaire Bq Centrale Banques BMCE AWB Mr X Mr Z BMCE A.Wafa Bank4000 4000 (2) (1) D Said C D C Trésorerie 5000 10000 D Rachid C 5000 Trésorerie PublicTrésorerie Banque de postegénérale de (Al barid Bank)royaumeSemestre123456.meilleurforum.com Page 3By: Mr khalid
  • 4. Notes du cours EMF II Année Universitaire 2010/2011 FSJES MohammediaExemple:- Said obtient une crédit de la part de sa banque : 10000dh- Said règle une facture à Rachid (client de la BMCE) :5000dh- Mr X règle une facture a Mr Z (client AWB) : 4000dh(1) : il s’agit d’une fuite monétaire(2) : il s’agit d’une monnaie centrale (base monétaire).La création monétaire dans une économie d’endettement est endogène cest-à-dire la base monétaire est fonction de la monnaie de crédit. Demande de Crédit Demande de la monnaie centrale La banque Agent Les Banques Centrale Économique Commerciales Offre de crédit Offre de base monétaire (création de monnaie-monnaie de crédit) Besoin de crédit Les agents économiques (Ménages, Entreprises….)Autrement dit :Crédit accordé Fuites monétaires Augmentent lespar une banque besoins en monnaie centraleSemestre123456.meilleurforum.com Page 4By: Mr khalid
  • 5. Notes du cours EMF II Année Universitaire 2010/2011 FSJES MohammediaLa création monétaire dans une économie d’endettement obéit à une logique dediviseur du crédit : ΔM/k = ΔL • ΔM : accroissement au crédit supplémentaire (connu). • K= 1 b+r (1-b) • B : préférence du public pour la liquidité (retraits des clients). • R : réserve obligatoire. • ΔL : besoins de liquidité, actifs liquides.Exemple : On a ΔM = 400, b =2%, r = 10%, alors on calcule ΔL ? K= 1 = 3,57 0,2+0,1(1-0,2) ΔL = 400/3,57 = 112,0442-3/ Le refinancement dans une économie d’endettement :Est que si automatique que la bq centrale limite à fixer le cadre réglementaire età influencer le niveau du taux d’intérêt.3-/ La politique monétaire : • Encadrement de crédit : la Bq centrale contingente les crédits en fixent un taux d’accroissement par l’année précédente. • Sélectivité de crédit : taux d’intérêts de refinancement plus favorable lorsque le secteur à financer est prioritaire. • La constitution d’un portefeuille de titres : limiter les crédit accordés par la bq à ses clts non étatiques (Ménages, E/ses). A suivre inchaalah Bonne lecture N.B : je signale que ces notes du cours ont pris en deux séances en fait ils résument la première partie du chapitre II, donc c’est la raison pour laquelle j’ai essayé de cites les points les plus importantes et de le mettre dans un seul document.En cas de problèmes veuillez me contactez sur l’adresse suivant :essalhikhalid@gmail.comSemestre123456.meilleurforum.com Page 5By: Mr khalid

×