S Dejean_Afeit pratiques culturelles

646 views
536 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
646
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
7
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

S Dejean_Afeit pratiques culturelles

  1. 1. Pratiques culturelles et numérique Godefroy Dang Nguyen et Sylvain Dejean M@rsouin, Telecom Bretagne
  2. 2. Sociologie des pratiques culturelles <ul><li>Dans les années 60 Bourdieu a passé au crible les pratiques culturelles. Il a montré qu’elles étaient le reflet de la position sociale, opposant cultures dominante et dominée. </li></ul><ul><ul><ul><li>«L’écrit, la musique classique, les musées, l’art et essai. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>« La musique populaire, la télévision voire la photo (« un art moyen »). </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>La consommation est ostentatoire (Veblen) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>On s’identifie à la classe supérieur en adoptant son système de valeur. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>La qualité d’une œuvre n’est pas liée à une valeur « intrinsèque » (comme le proclamait Adorno dans les années 30). </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Mais à la capacité des classes « dominantes » à imposer leur préférences. </li></ul></ul></ul>
  3. 3. Une vision modernisée <ul><li>loin de la société Bourdieusienne des 60’…, émergence des classes moyennes, dans les 70’s </li></ul><ul><ul><li>d’une société du loisir, de la massification scolaire, des media de masse, du développement des TIC. </li></ul></ul><ul><ul><li>Transmission horizontale des pratiques culturelles </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Entre pairs au sein des mêmes classes d’âge </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>La culture « populaire » devient alors la culture dominante. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pilotée par des groupes multimedia qui « imposent » leur vedettes « préfabriquées » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les élites elles même succombent (en partie) à cette évolution </li></ul></ul></ul>
  4. 4. L’avènement de l’éclectisme culturel <ul><li>Pour autant les distinctions sociales ne disparaissent pas. </li></ul><ul><ul><li>Nouvelles formes, plus ostentatoires, plus diversifiés. </li></ul></ul><ul><li>On oppose désormais: </li></ul><ul><ul><li>Les omnivores </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pratiques variée, CSP+ </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Les univores </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Mono pratique, réseau social peu diversifié </li></ul></ul></ul>
  5. 5. Pratiques modifiées par les TIC? <ul><li>Etude de O.Donnat pour la DEPS (2009) </li></ul><ul><ul><li>Première étude qui tente de faire le lien entre pratique culturelle et révolution numérique. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Bilan des pratiques culturelles 1997-2008. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>N’interroge pas réellement les pratiques TIC </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Principaux enseignements </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Généralisation des nouveaux « écrans » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Au détriment de la radio, de la presse, de la télévision…jeune génération. </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Renouveaux des pratiques expressives </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>« culte de l’amateur » (Flichy). </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Renouveau de l’écriture (blogs…). </li></ul></ul></ul></ul>
  6. 6. TIC et diversité culturelle <ul><li>En théorie , Internet soustrait l’offre de contenu à toute contrainte de capacité. </li></ul><ul><ul><li>Marché numérique de la longue traine, 80% de l’offre représente désormais 80% de ce qui est consommé. </li></ul></ul><ul><ul><li>Le goût est beaucoup moins manipulé par les industries </li></ul></ul><ul><li>En théorie , l’espace des goûts s’élargit </li></ul><ul><ul><li>Affaiblissement du « star system » </li></ul></ul><ul><ul><li>Indifférenciation « proam » </li></ul></ul><ul><ul><li>Possibilité pour chaque individu de trouver ce qui correspond le mieux à ses attentes. </li></ul></ul>
  7. 7. TIC et diversité culturelle <ul><li>Mais l’abondance nécessite de pouvoir s’orienter </li></ul><ul><ul><li>Rôle des agrégateurs (Google, yahoo) </li></ul></ul><ul><ul><li>La prescription des goûts se fait au sein des plateformes de réseaux (communautés en ligne , Amazon) </li></ul></ul><ul><li>La réalité d’Internet est parfois tout autre. </li></ul><ul><ul><li>Sur les réseaux P2P les internautes téléchargent principalement les blockbusters et les têtes d’affiche des hits parade. </li></ul></ul><ul><ul><li>En personnalisant les réponses aux requêtes, google renforce les internautes dans leurs croyances et leurs préférences : les premiers liens sont toujours les mêmes! Cela ne favorise pas l’exploration, la découverte </li></ul></ul>
  8. 8. Le renouveau des spectacles vivants <ul><li>L’industrie culturelle a perdu la possibilité de reproduction des œuvres. </li></ul><ul><ul><li>Le contenu n’est plus attaché à un support. </li></ul></ul><ul><ul><li>Echange, mixage, recomposition bouleversent les contours de la PI. </li></ul></ul><ul><li>Ce qui re-devient unique, non reproductible, authentique… </li></ul><ul><ul><li>Le spectacle vivant (cinéma, concert, visite) </li></ul></ul><ul><ul><li>La fréquentation des salles de cinéma et de spectacle est en augmentation. </li></ul></ul>
  9. 10. Face à ces évolutions, public? <ul><li>Focalisation sur la musique </li></ul><ul><li>Volonté de mettre en évidence une composante « locale » des pratiques culturelles : Quel meilleur exemple que la Bretagne? </li></ul><ul><li>Mesurer l’impact des TIC sur les pratiques culturelles </li></ul><ul><ul><li>Pas seulement des substitutions d’écran </li></ul></ul>
  10. 11. L’enquête M@rsouin <ul><li>2000 internautes interrogés sur leurs pratiques culturelles. </li></ul><ul><ul><li>1000 représentatifs de la région Bretagne. </li></ul></ul><ul><ul><li>1000 représentatifs du reste de la France. </li></ul></ul><ul><li>Distinction de 3 niveaux d’ engagement dans la pratique culturelle musicale: </li></ul><ul><ul><li>Pratique d’appartement : peu engageant </li></ul></ul><ul><ul><li>Pratique de sortie: moyennement </li></ul></ul><ul><ul><li>Pratique d’amateur: fortement </li></ul></ul>
  11. 12. TIC et pratique musicale en ligne A part l’accès aux sites spécialisés, une pratique en ligne encore minoritaire
  12. 13. Type de pratiques et score d’usages en ligne Echantillon total Moyenne=2,06 Pratique de sortie Moyenne=2,68 Pratique d’appartement Moyenne=2,32 Pratique amateur Moyenne=3,23 L’engagement est porté par les usages en ligne
  13. 14. Typologie des pratiques musicales et des usages en ligne Les non r-accordés Les musiciens convertis Les amateurs avertis Les nomades connectés Web2.0 Les musiciens amateurs 4% 48% 30% 18% Les pratiques d’appartement Internautes occasionnels
  14. 15. Les extrêmes <ul><li>Les non r-accordés (48%) </li></ul><ul><ul><li>Peu amateurs de musique, pas de concert </li></ul></ul><ul><ul><li>Internet hebdo, femme, 40 ans et +, beaucoup de temps libre, écoutent ponctuellement des CD à domicile, habitent où ils sont nées. </li></ul></ul><ul><li>Les musiciens convertis (4%) </li></ul><ul><ul><li>Ecoutent, sortent et pratiquent la musique. </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilisent les outils numériques pour leurs pratiques amateurs (mixe, sample, compose) </li></ul></ul><ul><ul><li>Convertis aux outils du web participatif (commentaires, recommandations, échanges). </li></ul></ul><ul><ul><li>Hommes, 25-40 ans, bac+3/+4 </li></ul></ul>
  15. 16. Les entre-deux <ul><li>Les amateurs avertis </li></ul><ul><ul><li>De nombreuses sorties concert, se déclarent très amateur de musique. </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilise peu les outils numériques pour l’écoute de musique…privilégie les CDs, les radios nationales. </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilise Internet tous les jours, mais lorsqu’ils le font pour la musique c’est uniquement pour appuyer leurs pratiques hors ligne (achat CD, place de concert). </li></ul></ul>
  16. 17. Les entre-deux <ul><li>Les nomades connectés </li></ul><ul><ul><li>Ils ont jeté les CD…l’écoute est numérique (youtube, disque dur)… sur baladeur et téléphone quotidiennement. </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelques concerts annuels et pas de pratique amateur. </li></ul></ul><ul><ul><li>18-30 ans, fréquentation intensive des réseaux sociaux. </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilisent l’ensemble des usages musicaux en ligne. </li></ul></ul><ul><ul><li>Sont depuis moins de 3 ans à l’endroit où ils vivent. </li></ul></ul><ul><ul><li>Une pratique culturelle nouvelle! </li></ul></ul>
  17. 18. TIC et culture: entre information et apprentissage <ul><li>La pratique culturelle nécessite un apprentissage </li></ul><ul><ul><li>C’est un bien d’expérience. </li></ul></ul><ul><ul><li>Son utilité marginale est croissante. </li></ul></ul><ul><ul><li>Sa nature est ses caractéristiques sont complexes. </li></ul></ul><ul><li>Avec l’émergence du web participatif, Internet doit permettre un renforcement des pratiques culturelles… </li></ul><ul><ul><li>Accélération des effets d’apprentissage </li></ul></ul><ul><ul><li>Facilitation des pratiques (mixage, sampling, tablature). </li></ul></ul><ul><li>Mais concerne seulement 12% de ceux qui se déclarent très amateur de musique. </li></ul>
  18. 19. TIC et culture: entre information et apprentissage <ul><li>Les pratiques en ligne renouvellent et impactent les pratiques « d’écoute » individuelles. </li></ul><ul><ul><li>La chaine Hi-Fi et le CD sont remplacés par le disque et dur et le balladeur MP3. </li></ul></ul><ul><ul><li>L’écoute devient mobile. </li></ul></ul><ul><ul><li>Recommandations, playlist, partage de musique créent de nouvelles interactions (moins individuelles). </li></ul></ul><ul><ul><li>Rien n’indique pour autant que ces mutations accélèrent l’acquisition d’un « capital culturel ». </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pas de corrélation avec un accroissement des pratiques de sorties et d’amateurs. </li></ul></ul></ul>
  19. 20. Bonus track: Visite virtuelle <ul><li>12% des internautes ont déjà visité des musées en ligne ou des expositions virtuelles. </li></ul><ul><li>Un usage fortement déterminé socialement </li></ul><ul><li>En continuité de la pratique offline </li></ul>Données M@rsouin enquête « individus » 12/2009

×