Sdvs diagnostique groupe thématique environnement_cr_priorisation défis

514 views

Published on

Phase de diagnostique : compte rendu des réunions de priorisation du groupe "Environnement"

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
514
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
16
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Sdvs diagnostique groupe thématique environnement_cr_priorisation défis

  1. 1. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 1 sur 36 Compte rendu des groupes thématiques Environnement Préambule Les défis environnementaux ont fait l’objet d’un nouveau document de travail, extrait à partir des dix faits établis par l’équipe technique locale. Dans cette phase de diagnostic, le document en question a été envoyé aux différents acteurs invités à participer dans les groupes thématiques afin de déterminer les priorités de développement de la ville de Sousse. Deux ateliers de travail étaient tenus à ce contexte (Un total de 21 participants). Méthode utilisée dans les groupes thématiques La méthode de Priorisation/Visualisation Document de travail Document : Défis environnementaux, Projets en cours ou prévus Voir Document 1 ci - joint Déroulée de la séance 1- Synthèse sur les fiches FDP 2- Méthodologie de participation dans les groupes thématiques 3- Priorisation des défis environnementaux proposés 4- Proposition de nouveaux défis et projets en cours ou prévus Animateur KhaoulaLetaief (Expert environnement) CADRE DE TRAVAIL Dans le cadre de la phase de diagnostique du projet de stratégie de Développement de la ville de Sousse, un groupe thématique « environnement » a été mis en place. Deux réunions de travail ont été organisée les 23 et 28 mai 2013 pour l’élaboration du diagnostique de la ville dans la thématique environnement. La méthode utilisée a été celle de la visualisation/priorisation de l’ensemble des défis environnementaux. Ainsi il a été demandé aux acteurs/experts présents : Dans une première étape, l’expert en environnement a présenté au groupe le cadre du projet et la méthodologie de participation choisi pour l’élaboration du diagnostique (outil FDP/technique de priorisation). De plus, il a été exposé au groupe les 10 faits résultants des rapports de pré- diagnostique, ainsi que les défis environnementaux (documents envoyés avant la réunion). Dans une deuxième étape, il a été demandé au groupe de déterminer d’une part les 3 défis qu’ils estiment être les plus importants (parmi ceux exposés) et les 3 défis qu’ils estiment être les moins importants. Chacun s’est vu octroyé 3 minutes pour justifier ses choix. Dans une troisième étape, les participants ont proposé des nouveaux défis, qu’ils estiment être importants pour le futur développement de la ville, et qui n’ont pas été évoqués dans les FDP. Ces nouveaux défis ont été soumis à la priorisation des participants à la fin de la séance. Dans une dernière étape, les membres du groupe ont exposé des projets en cours de réalisation, ou à l’étude, et qui répondent aux défis présentés. Le présent compte rendu relate de la manière la plus fidèle possible les résultats du processus de priorisation et les propositions de nouveaux défis.
  2. 2. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 2 sur 36 Groupe thématique environnement 1 Date : 23/05/2013, à 8h30 Local : Espace Dar Echaraa à la Médina, Sousse Participants : - Agence Nationale de Gestion des Déchets Solides (ANGed) - Agence Nationale de Maitrise de l'Energie (ANME) - Hôpital Universitaire Sahloul (CHU Sahloul) - Association des Anciens de l'Ecole Supérieure des Etudes Agronomes (AACM) - Association EVEIL - Gamco Energy - Office National D'Assainissement (ONAS) - Municipalité de Sousse, Direction de la Propreté de l'Hygiène et de l'Environnement (DPHE) - Association Bledi - Association Sousse Propre 1- Résultats de la priorisation des défis environnementaux : N° Défis Plus important Moins important 1 Un environnement sain pour un tourisme prospère CHU Sahloul: Si on résout les problèmes déjà cités, ce défi sera relevé. ANGed: C'est l'objectif le plus important mais aussi le plus général: il sera atteint lorsque les autres défis sont relevés. EVEIL: Thème général, c'est l'objectif à atteindre à travers les autres défis cités. Sousse Propre: Un défi trop vague et général.
  3. 3. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 3 sur 36 Gamco énergie: Si on résout les problèmes déjà cités, ce défi sera relevé. 2 Protection et exploitation de tout le littoral EVEIL: c'est un défi structurant car il répond à plusieurs problématiques (se répète dans plusieurs faits) et englobe plusieurs défis: réhabilitation de la plage sud, sauvegarde de l'écosystème marin contre la pollution….. DPHE: Le terme exploitation pose un problème. L'intervenant trouve très important la protection de tout le littoral mais propose de stopper l'exploitation dans certaines zones dégradées ou en cours de dégradation. (plutôt Défi N°10 car il est plus approprié) Gamco énergie: Le littoral de la ville de Sousse est un capital inestimable. Malheureusement il est en dégradation d'où la nécessité de sa protection. L'intervenante voit que le défi N°7 est aussi important que le défi N°2, sauf que ce dernier est plus général et permet de répondre à plusieurs problématiques. AACM: Le littoral est en surexploitation. Il est donc primordial de le protéger et arrêter l'exploitation excessive. BLEDI: La protection du littoral contre la pollution est primordial, vue l'impact sur la santé publique essentiellement. 3 Amélioration du management environnemental ANME: L'intervenant trouve le défi important, mais ne conçoit pas que l'amélioration du management environnementale puisse être une solution pour développer d'avantage le secteur touristique. Gamco énergie: l'idée de ce défi est prioritaire en elle-même sauf que la MNE ne doit pas se limiter au secteur touristique (plutôt Défi N°12, car il est plus complet) 4 Les zones humides: opportunités de développement touristique Sousse Propre: Les ZH présentent une infrastructure de base intéressante pour le développement du tourisme écologique, qui devient un produit de plus en plus demandé. ONAS: Les zones humides de la ville de Sousse ne présentent pas de forts potentiels (paysage, étendue,…..) pour le développement d'une activité touristique. BLEDI: l'intervenant ne considère pas les oueds comme zone humide. 5 Collecte des déchets adaptée AACM: Ce n'est pas un des défis les plus importants par rapport aux problèmes de la Médina. Il peut être résolu indirectement à travers d'autres défis.
  4. 4. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 4 sur 36 6 Valorisation des zones humides ONAS: l'intervenant commence son argumentaire par montrer l'importance du défi N°17 " il est important d'arrêter de polluer les zones humides et de les assainir" le défi N°6 englobe le défi N°17 "Après la maîtrise de la pollution des ZH, il faut penser à les aménager pour qu'elles puissent suivre le même rythme de développement que connaît la ville dans sa totalité. Ceci est d'autant important que les oueds, particulièrement, traversent les zones urbaines et touristiques de la ville et induisent des impacts négatifs sur la santé publique et l'esthétique. ANGed: Ce défi peut être intégré dans le défi N°4, car ce dernier est plus complet. La valorisation des zones humides est importante, mais c'est plus intéressant de les intégrer dans un contexte plus général de développement économique. AACM: Les zones humides constituent une richesse naturelle qu'il faut protéger et valoriser. Pour cela, il faut sensibiliser les citoyens par rapport à leur valeur et renforcer la conscience environnementale. Gamco - énergie: L'intervenant ne pense pas que les oueds sont des zones humides. BLEDI: l'intervenant ne considère pas les oueds comme zone humide, car il n’y a pas d'eau. 7 Réhabilitation de la plage Sud ONAS: Les eaux usées déversées dans les oueds constituent des sources de contamination dangereuses pour les eaux côtières, notamment au niveau de la plage sud de la ville. CHU Sahloul: une priorité moindre, car si on résout les problèmes déjà cités, ce défi sera relevé. DPHE: La plage sud subit une pollution importante. Cette plage représentait jusqu'à une époque récente (les années 1970) un héritage historique et culturel particulier. Sa réhabilitation est essentielle non seulement pour rétablir la spécificité de cette zone mais aussi pour dynamiser le sud de la ville et réduire les inégalités d'accessibilité. 8 Mise à niveau environnementale des entreprises ANME: La MNE est essentielle pour la maîtrise de l'énergie et l'encouragement des entreprises à s'investir dans les énergies renouvelables. EVEIL: La MNE permet à l'entreprise de s'inscrire dans une
  5. 5. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 5 sur 36 démarche d'économie durable, en passant par une meilleure gestion des ressources sur tous les niveaux (matières première, énergie, eau, déchets solides et liquides…..). Gamco énergie: il est essentiel d'impliquer les entreprises dans la protection de l'environnement. 9 Exploitation rationnelle et durable des ressources naturelles ANGed: Ce défi est des plus importants car les ressources ne sont pas abondantes et ne sont pas renouvelables, d'où la nécessité de rationaliser leur exploitation. AACM: Les ressources naturelles sont limitées et rares. Une approche d'économie de leur consommation est nécessaire pour prévoir leur pérennité et garantir leur durabilité pour les générations à venir. 10 Protection du littoral 11 Valorisation des déchets ANME: C'est une voie extrêmement intéressante pour la production énergétique. ANGed: La valorisation des déchets est actuellement un axe très important dans le schéma de la GDS. Les textes de lois qui gèrent les différentes filières existent, mais la mise en pratique est ralentie. Il est temps de s'investir pleinement à la valorisation des déchets. CHU Sahloul: Les déchets, indépendamment de leur nature (solide, liquide ou gazeuse) constituent une source considérable de pollution. Leur valorisation est primordiale. 11 Valorisation des déchets Gamco énergie: L'importance de ce défi s'inscrit dans son impact
  6. 6. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 6 sur 36 transversale sur plusieurs dimensions de la ville, à savoir: environnement (protection), social (génération de l'emploi) et économique. DPHE: Ce défi permet 1) protéger l'environnement, 2) générer de la richesse économique et 3) contribuer à la génération d'emploi. Sousse Propre: La valorisation des déchets permet non seulement de protéger l'environnement contre la pollution mais aussi de réaliser un profit économique en transformant les déchets en produits à valeur ajoutée. EVEIL: ce défi permet 1) protéger l'environnement, 2) générer de la richesse économique et 3) contribuer à la génération d'emploi. 12 Mise à niveau environnementale des entreprises BLEDI: La MNE est une obligation et une priorité car les industries sont les plus polluantes dans la ville. CHU Sahloul: Le défi se répète AACM: Même argument que Sousse Propre. La mise à niveau environnementale des entreprises est essentielle pour réduire la pollution générée par ces dernières, afin de protéger le milieu naturel et offrir un cadre de vie sain pour les habitants de la ville. AACM: L'intervenante ne considère pas que la MNE puisse permettre aux entreprises de s'ouvrir à d'autres marchés européens. Sousse propre: La mise à niveau environnementale des entreprises est essentielle pour réduire la pollution générée par ces dernières, afin de protéger le milieu naturel et offrir un cadre de vie sain pour les habitants de la ville. 13 Gestion des oueds, vecteurs de pollution DPHE: Les impacts de la pollution de ces oueds sont très dangereux sur la santé publique, et sur la qualité des eaux côtières. La maîtrise de la pollution de ces cours d'eau et leur gestion est une priorité. 14 Sauvegarde de l'écosystème
  7. 7. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 7 sur 36 marin contre la pollution 15 Evaluation systématique de la qualité de l'eau de mer ANME: Moins prioritaire, il faut tout d'abord traiter les effluents pollués déversés dans les cours d'eau et conduites vers les plages, et réduire au maximum leur quantité. 15 Evaluation systématique de la qualité de l'eau de mer DPHE: L'évaluation existe déjà et l'analyse se fait d'une façon fréquente. ANGed: L'intervenant considère que l'évaluation de la qualité de l'eau de mer existe déjà. Sousse Propre: L'intervenant considère que l'évaluation de la qualité de l'eau de mer existe déjà, donc ce n'est pas un défi important. 16 Responsabilité environnementale des industries ANGed: Il est important de sensibiliser les entreprises aux problèmes environnementaux, dont elles sont responsables. Il est essentiel de prévoir une démarche de responsabilisation qui garantie une implication officielle de ces entreprises dans le respect et de l'environnement. 17 Maîtrise de la pollution des zones humides 18 Entretien et curage 19 Dépendance de l'approvisionnement en eau et surexploitation des nappes ONAS: Concrètement, les oueds de la ville de Sousse ne contiennent pas de l'eau douce qu'on peut exploiter. 20 Maîtrise et contrôle des effluents industriels BLEDI: Les établissements hôteliers et les stations d'épuration sont les premiers responsables de la dégradation des cours d'eau et de DPHE: cet objectif sera atteint en soulevant le défi de la MNE des entreprises. Le contrôle se fait fréquemment.
  8. 8. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 8 sur 36 déversés dans les oueds la plage. Il faut arrêter les déversements des effluents pollués dans les oueds et maîtriser les pollutions à la source. 21 Evaluation régulière de l'état des zones humides ANME: Ce type d'action se fait systématiquement. EVEIL: Ce type d'action se fait systématiquement. BLEDI: L'intervenant ne considère pas les oueds comme zone humide. 22 Une meilleure gestion des déchets solides ANME: Il faut considérer les déchets comme une ressource et une richesse qu'il faut mieux gérer. CHU Sahloul: Les déchets, indépendamment de leur nature (solide, liquide ou gazeuse) constituent une source considérable de pollution. Une meilleure gestion des déchets ouvre la voie pour les différentes possibilités de valorisation. Il est néanmoins primordial de pouvoir gérer la génération des déchets à la source, pour réduire au maximum le volume final. 23 optimisation de la gestion des plages ONAS: Le défi se répète EVEIL: Il est plus important de consacrer les efforts sur la protection du littoral. Sousse Propre: Ce défi est important en soi, sauf qu'il peut être intégré dans d'autres défis. 24 Meilleur gestion des ressources ONAS: Les ressources en eaux sont particulièrement menacées: en quantité (risque de pénurie) et en qualité (pollution et salinisation), il faut donc rationnaliser la consommation de cette denrée particulièrement par les industries et inciter à la ré- exploitation des eaux usées traitées. CHU Sahloul: les déchets sont des produits en fin de cycle de vie, ces produits sont fabriqués eux-mêmes à partir de matières premières épuisables. Ce défi implique une meilleure utilisation
  9. 9. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 9 sur 36 des matières premières mais également une meilleure utilisation des déchets générés, eux mêmes considérés comme des ressources. 2- Proposition de nouveaux défis Les participants n’ont pas proposé uniquement des défis environnementaux. Les nouveaux défis sont ainsi regroupés par thématique. Défi proposé Participant Explication Priorisation Important Non important Urbains Améliorer et développer les quartiers périphériques ONAS - C’est un défi important pour assurer un développement harmonieux de la ville, car les quartiers périphériques sont ceux qui souffrent les plus des problèmes sur tous les niveaux. - Ceci nécessite une sensibilisation des citoyens par rapport à la valeur de leur territoire et requiert un appui sérieux de la part de la société civile. Gamco - énergie Amélioration de la gestion routière ONAS - La gestion routière doit être globale : transport, infrastructure, stationnement… - elle est nécessaire pour protéger l’environnement, car le trafic et la congestion sont une source considérable de pollution. ONAS, ANME, Gamco - énergie Urbain Développement d’un plan de circulation dans la ville ANME -Un plan de circulation qui organise le trafic routier et le stationnement est nécessaire. - il faut également revoir et adapter l’infrastructure aux nouveaux besoins de la ville et conformément à son évolution. ANGed, Eveil, ANME, Gamco – énergie, CHU Sahloul
  10. 10. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 10 sur 36 Originalité de la Médina AACM - La Médina est un patrimoine historique et représente la mémoire et la richesse de la ville - il est nécessaire de préserver l’architecture de la Médina et créer des circuits de tourisme outre les souks. - les étrangers trouvent du plaisir à visiter les « houmas » de la Médina, apprécier les maisons traditionnelles et le vécu des habitants. Bladi, Sousse Propre Un bâti standard ONAS - La ville ne présente pas des spécificités particulières par rapport aux autres villes tunisiennes - Il est intéressant de standardiser le bâti dans la ville afin de la doter d’une architecture typique et particulière valorisante - Exiger certaines normes et règles de construction Parcours de santés DPHE - Les parcours de santés n’existent pas dans la ville de Sousse - Il est intéressant de développer ces parcours au niveau de la ville : ce sont des lieux de divertissement et qui procurent un sentiment de bien être… leur aménagement permettrait également d’embellir la ville (boisement,…) DPHE, ANGed Entretient et création des espaces verts AACM - Absence et mal entretien des espaces verts existants qui sont peu nombreux et mal aménagés. - Les espaces verts se limitent à des ronds points ou de petits jardins délaissés. - Il est important de développer et de diversifier les zones vertes dans la ville AACM, ANGed Mairie, Sousse Propre Eveil - La ville manque d’espaces verts aménagés - il faut apporter une attention particulière à réaménager et réhabiliter le parc urbain de Sahloul Sousse Propre, Eveil, Gamco – énergie, ANGed
  11. 11. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 11 sur 36 Urbain Entretient et création des espaces verts ANGed - les espaces verts sont peu nombreux dans la ville, et ceux qui existent sont mal aménagés et exploités. - Il faut multiplier les zones vertes et bien les aménager pour la promenade et la récréation. ONAS, ANGed, Sousse Propre, ANME, AACM, Mairie, CHU Sahloul Economique Produits à forte contenance technologique CHU Sahloul - La ville de Sousse est le 3ème pôle universitaire du pays, c’est une pépinière d’une multitude de produits technologiques à exploiter et qui offrent des opportunités intéressantes dans l’exportation. CHU Sahloul Social Place des jeunes dans la protection de l’environnement et la maîtrise de l’énergie CHU Sahloul - La protection de l’environnement est une culture, plus facilement intégrée et adoptée par les jeunes. Ces derniers occupent une place prépondérante dans une approche de sensibilisation et d’information sur les menaces environnementales. Sensibilisation au niveau des quartiers pauvres Gamco – énergie Pointer la sensibilisation dans les quartiers pauvres de la ville. Les habitants de ces quartiers sont responsables d’une grande partie de la pollution : rejets dans les oueds, assainissement anarchique et éparpillement des déchets solides…. Il est important de leur montrer que la pollution dont ils sont responsables contribue à dégrader leur qualité de vie et leur bienêtre. AACM Gouverna nce Augmenter l’efficacité des organismes pour le contrôle de la pollution AACM
  12. 12. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 12 sur 36 Combattre la corruption Bledi La corruption des décideurs publics est la cause principale des défaillances environnementales observées actuellement dans la ville. Coordination et partenariat Sousse Propre Assurer une coordination effective entre la société civile et les administrations dans la mise en place des programmes de sensibilisation. Planification participative des projets DPHE Développer l’approche participative dans la planification des projets environnementaux sert à tenir compte des intérêts et des besoins des citoyens et identifier les aspects prioritaires. DPHE, Sousse Propre Environnemental Développer l’aspect écologique dans les quartiers de Sousse Sousse propre - Aménager plus de jardins de quartiers, de ceintures vertes… et planter plus d’arbres pour rendre plus « verts » les espaces urbains envahis par le bâti. Sousse Propre, Eveil, ONAS Evaluer la qualité de l’air DHPE Le centre-ville de Sousse est encombré en continu, ce qui constitue une source perpétuelle de pollution atmosphérique. Il est important de pouvoir réaliser un suivi continu de la qualité de l’air particulièrement dans le centre – ville. ONAS CHU Sahloul Pollution lumineuse ANME - Non adaptabilité des équipements d’éclairages avec les besoins spécifiques : Pour chaque endroit et pour chaque objectif d’éclairage, il faudrait utiliser une lumière approprié. Ceci sert non seulement à ne pas défigurer le perçu des paysages par un éclairage non adéquat mais aussi à réduire la consommation de l’énergie. ANGed, CHU Sahloul Gamco – énergie, Sousse Propre, AACM Qualité des eaux usées traitées AACM Les eaux usées traitées ne sont pas toujours conformes aux normes. Il est de ce fait primordial d’en améliorer la qualité afin de pouvoir les réutiliser dans l’irrigation.
  13. 13. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 13 sur 36 Promouvoir l’utilisation de l’énergie solaire ANME La consommation d’électricité ne cesse d’augmenter. Malgré les efforts fournis dans la promotion de cette énergie alternative, l’utilisation des panneaux photovoltaïques et des chauffes eaux solaires reste très faible dans la ville. Gamco – énergie, AACM, CHU Sahloul, ANME Gamco - énergie C’est une énergie renouvelable et propre qui pourrait réduire la consommation des énergies fossiles. ANME Eveil L’utilisation de l’énergie solaire est actuellement quasiment absente. Bladi 3- Projets proposés Au cours de la proposition des défis, certains projets ont émergés. Défi proposé Participant Explication Priorisation Important Non important Emissaires marins DPHE Aménagement des ouvrages (émissaires par exemple) qui transportent les effluents liquides (eaux pluviales, eaux usées traitées…) loin des plages afin de réduire la pollution des eaux de baignade. DPHE Circuits de sites environnementaux Eveil Créer un circuit de sites environnementaux et établir un programme de visites périodiques avec les établissements scolaires et les associations, afin de promouvoir la Eveil, ANGed, Sousse Propre
  14. 14. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 14 sur 36 culture environnementale et sensibiliser les enfants par rapport à l’importance de la protection d’environnement. Réseau de contrôle de la pollution Bledi Il est intéressant de créer un réseau de contrôle citoyen sur toutes les sources de pollution (citoyens, société civile…) Bledi, Eveil, Sousse Propre 4- Nouveaux projets en cours ou prévus Projet en cours ou prévu Organisme Détails du projet Gestion des boues des stations d’épuration Sousse Sud et Sousse Hamdoun (prévu) - ONAS - ANME - Descriptif : Méthanisation des déchets organiques par digestion anaérobique associée à la cogénération et la mise en place d’un réseau de chauffage urbain. - Emplacement : la station d’épuration Sousse Hamdoun (prévu) - Budget : Information non disponible Aménagement de zones vertes - Municipalité de Sousse – DPHE - MEDD - Emplacement : les quartiers de Sahloul Toit solaire - ANME - Programme national : les institutions publiques doivent être pionnières dans l’utilisation et la promotion des énergies renouvelables. Ce projet vise à installer des toits solaires pour les institutions et administrations publiques - Avancement : A l’arrêt PRMOISOL - ANME - Programme national dont l’objectif est de réduire la consommation d’énergie en adoptant l’isolation thermique des bâtiments. - Avancement : A l’arrêt Amélioration de la gestion des déchets d’activités sanitaires (DAS) - CHU Sahloul - Ministère de la santé publique - Projet national - Budget (CHU Sahloul) : 16,5 milles dinars (dont 5,5 milles dinars par la Banque Mondiale) - Avancement : Information non disponible
  15. 15. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 15 sur 36 Groupe thématique environnement 2 Date : 28/05/2013, à 8h30 Local : Hôtel TejMarhaba, Sousse Participants : - Agence Nationale de Protection de l'Environnement (ANPE) - Commissariat Régional de Développement Agricole (CRDA) - Société Nationale d'Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE) - Association Eco-Conscience - Direction de l'Hygiène du Milieu et de Protection de l'Environnement (DHMEP) - Ministère de l'Environnement et du Développement Durable (MEDD) - Groupement de Gestion et de Maintenance de la Zone Industrielle (GMG) - Institut Supérieure Agronomique (ISA) - Municipalité de Sousse, Conseiller Municipal charge de la commission Environnement (Mairie) - Agence de Protection et d'Aménagement du Littoral (APAL) - Université de Sousse (Un. Sousse)
  16. 16. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 16 sur 36 1- Résultats de la priorisation des défis environnementaux : N° Défis Plus important Moins important 1 Un environnement sain pour un tourisme prospère CRDA: L'état général de l'environnement façonne fortement son développement économique, notamment touristique. Il est essentiel d'assurer un environnement sain. Université de Sousse: un défi très général APAL: C'est l'objectif général, qui sera atteint quand tous les défis sont relevés. GMG: un défi très général 2 Protection et exploitation de tout le littoral ANPE: Le littoral est l'image de marque de la ville de Souse, c'est pour cela que sa protection contre la dégradation constitue actuellement une priorité de développement. APAL: La protection du littoral s'impose vu la place prépondérante qu'il ocuupe dans l'économie de la ville (Tourisme, pêche….). L'intervenant propose "valorisation" au lieu d'"exploitation". 3 Amélioration du management environnemental Mairie: L'état de l'environnement a un impact majeur sur la santé publique. Les entreprises économiques, particulièrement les industries et les établissements touristiques sont la source principale de pollution. Il est important se développer la conscience environnementale chez ces entreprises. SONEDE: Face aux nouvelles exigences environnementales, notamment en matière de gestion hôtelière, l'amélioration du management environnemental de ces établissements occupe une place importante pour améliorer la qualité du produit touristique dans sa globalité. ISA: Il faut s'intéresser en priorité aux sources de la pollution. Il faut sensibiliser les industriels mais aussi prévoir des outils
  17. 17. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 17 sur 36 conséquents de verbalisation et de pénalisations en cas d'infractions. 4 Les zones humides: opportunités de développement touristique APAL: La valorisation des ZH est l'un des défis majeure pour le développement du secteur touristique. Ces ZH sont sous la pression des plusieurs facteurs anthropiques: étalement urbain, dépotoir sauvage de déchets solides, eaux usées non traitées…il n'est pas suffisant de dépolluer les ZH, il faut aussi les aménager et les exploiter selon un modèle de gestion rationnel qui tient compte de leur vulnérabilité. GMG: Le défi N°6 est plus général, il faut valoriser les ZH pas uniquement pour les opportunités de développement touristique qu'elles peuvent offrir. Un. Sousse: Ce n'est pas une priorité de développement: la dépollution et la protection des ZH le sont. Eco - conscience: ce défi serait une conséquence de la valorisation des ZH (Défi N°6) 5 Collecte des déchets adaptée DHMPE: Conséquence d'une meilleure gestion des déchets (défi N°22) SONEDE: Non prioritaire. CRDA: Conséquence d'une meilleure gestion des déchets (défi N°22) GMG: Conséquence d'une meilleure gestion des déchets (défi N°22) Mairie: Conséquence d'une meilleure gestion des déchets (défi N°22) Eco - conscience: Conséquence d'une meilleure gestion des déchets (défi N°22) 6 Valorisation des zones humides ANPE: La protection du littoral et l'amélioration de la qualité des eaux côtières est tributaire de l'état des oueds. La valorisation des ZH est une étape primordiale pour la protection du littoral contre la pollution. ISA: les zones humides sont des zones des plus menacées actuellement par la pollution. Et ceci se reflète directement ou indirectement sur la qualité de l'eau, dans toutes ses dimensions (nappes phréatiques, eaux côtières…) 7 Réhabilitation de la plage Sud DHMPE: il faut réhabiliter la plage sud pour réduire la pression sur la plage de Boujaâfar.
  18. 18. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 18 sur 36 APAL: C'est la plage de Sidi Abdelhamid qui manifeste la plus des signes d'instabilités et de dégradation grave: pollution des eaux côtières, invasion du DPM, érosion de la plage, un important recul du trait de côte…. Cette plage est marginalisée sur tous les niveaux. 8 Mise à niveau environnementale des entreprises CRDA: La MNE est l'un des défis les plus importants actuellement auquel toutes les entreprises doivent faire face pour renforcer leur compétitivité et se reconcilier avec l'environnement. Ce défi exige l'adaptation et la mise à niveau du cadre législatif (les normes en rigueur, les outils de verbalisation....) MEDD: incompatible avec le fait "Déséquilibre Nord - Sud-" GMG: La MNE est essentielle pour esponsabiliser les entreprises. Elle va de paire avec l'élaboration d'un plan de sensibilisation et d'information sur les impacts de la technologie et des procédés de production sur l'environnement. Un.Sousse: La MNE est profitable, car elle permet la promotion de la qualité de la vie sur tous les niveaux. Mairie: les industries cherchent le profit économique et n'ont pas conscience des problèmes environnementaux dont elles sont la cause principale. 9 Exploitation rationnelle et durable des ressources naturelles CRDA: Ce défi est structurant car il répond à plusieurs problématiques et générale à toutes les ressources naturelles. Eco - conscience: L'eau est une denrée rare qu'il faut protéger contre la pollution et la consommation excessive. La ville est approvisionnée en eau potable en provenance du bassin Kairouanais, cette eau est aussi menacée par la pollution avec les
  19. 19. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 19 sur 36 projets programmés relatifs à l'extraction du gaz de schiste. 10 Protection du littoral APAL: Le défi N°2 est plus approprié et plus général. Un.Sousse: La protection du littoral est un défi très important, sauf qu’en traitant les problèmes de pollution à la source (STEP, oueds….) ce défi sera relevé automatiquement. Mairie: Le défi N°2 est plus approprié et plus général. 11 Valorisation des déchets MEDD: la valorisation des déchets constitue un défi majeur. Cette approche permet d'avoir des avantages sur plus qu'un niveau: environnement, social et économique. GMG: la valorisation des déchets constitue un défi majeur. Cette approche permet d'avoir des avantages sur plus qu'un niveau: environnement, social et économique. 12 Mise à niveau environnementale des entreprises MEDD: Ce défi est important parcequ'il peut agir sur deux niveaux 1) - la correction (action par rapport aux problèmes qui existent déjà ); 2)- la prévention (prévenir des problèmes potentiels et prévoir des scénarios d'urgence d'intervention) SONEDE: La MNE permet la création de nouveaux emplois dans le domaine de l'environnement au sein des entreprises économiques. GMG: C'est un défi des plus importants parce qu’il permet de répondre à plusieurs problèmes, à la fois. 13 Gestion des oueds, vecteurs de pollution DHMPE: La gestion des oueds est primordiale dans la protection de l'environnement de la ville contre les différentes sources de pollutions (assainissement anarchique, déchets solides…) 14 Sauvegarde de l'écosystème marin contre la pollution MEDD: L'écosystème marin est de plus en plus atteint par la pollution. Ceci menace non seulement quelques secteurs économiques vitaux (comme la pêche) mais aussi la santé publique
  20. 20. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 20 sur 36 et l'équilibre biologique. 15 Evaluation systématique de la qualité de l'eau de mer DHMPE: L'évaluation se fait automatiquement par la DHMPE., et sur la base de cette évaluation, le classement des plages ait lieu chaque année. 16 Responsabilité environnementale des industries 17 Maîtrise de la pollution des zones humides Un.Sousse: Les ZH constituent des infrastructures naturelles avec des valeurs innombrables. La protection des ZH passe nécessairement par une intervention efficace sur tout le processus de gestion, notamment la maîtrise des sources de pollution en amont de la chaine. Eco - conscience: C'est le plus prioritaire. On maîtrise la pollution des ZH ensuite on pense à leur aménagement et valorisation. D'une autre part ce défi permet de limiter les nuisances sur le littoral de la ville. 18 Entretien et curage MEDD: ce n'est pas un défi qui relève des compétences de la municipalité. 18 Entretien et curage ANPE: Ce n'est pas une priorité. DHMPE: Ce n'est pas une priorité. Mairie: Ce problème peut être résolu à travers d'autres défis (N° 13). Eco - conscience: peut être une activité dans un défi plus général (défi N°13 ou N°6) 19 Dépendance de l'approvisionnement en eau et surexploitation des SONEDE: les cours d'eau qui existent dans la ville de Sousse sont à caractère saisonnier. L'eau de ruissellement ne peut pas être donc utilisée pour l'approvisionnement en eau à cause de sa quantité
  21. 21. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 21 sur 36 nappes limitée et sa qualité souvent très médiocre (nécessite des traitement fastidieux et coûteux). 20 Maîtrise et contrôle des effluents industriels déversés dans les oueds ANPE: Le contrôle existe mais le problème réside dans le fait que: 1)- les industries maîtrisent mal les procédés relatifs à la dépollution et au traitement (difficultés techniques), 2)- l'arsenal jusridique n'est pas adapté et n'est pas mise à niveau (outils de verbalisation) 21 Evaluation régulière de l'état des zones humides 22 Une meilleure gestion des déchets solides ISA: un défi prioritaire, auquel il faudrait insister sur l'importance de renforcer la culture et la conscience environnementale citoyenne. MEDD: Il est moins important que le défi N°11. Il faut insister sur l'importance de la valorisation des déchets. Cette approche garantira une meilleure gestion des déchets. DHMPE: la thématique des déchets solides est importante. Une meilleure gestion des déchets solides exige l'élaboration d'un modèle de gestion intégré qui tient compte de toutes les mailles de la chaine: la production, la génération des déchets, la collecte, la valorisation et la mise en décharge. ANPE: rentabilité sociale, économique et environnementale. SONEDE: Permet de valoriser l'image de la ville aux yeux des étrangers. L'un des critères les plus importants pour évaluer les performances des villes, consiste en leur aptitude à bien gérer leurs déchets. Un.Sousse: Une meilleure gestion des déchets solides implique une répartition efficace des tâches entres les différents intervenants sur le processus. Ce défi va permettre une rentabilité sociale, écologique et économique (réduction des coûts….) 22 Une meilleure gestion des Mairie: La gestion des déchets solides n'est pas efficace dans
  22. 22. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 22 sur 36 2- Proposition de nouveaux défis Défi proposé Participant Explication Priorisation Important Non important déchets solides plusieurs domaines. Le schéma de gestion des déchets de soins reste non maîtrisé surtout par rapport au secteur privé. Ces déchets mélangés aux déchets ménagers présentent des risques énormes pour l'environnement et pour la santé publique. Eco – conscience : un défi prioritaire qui nécessite une prise de conscience environnementale de la part des citoyens amorcée par une volonté des dirigeants et des institutions qui doivent donner le modèle. 23 Optimisation de la gestion des plages ANPE: Ce n'est pas un défi qui relève des compétences de la municipalité. Par ailleurs, il faut chercher à protéger le littoral et diminuer son exploitation. APAL: La priorité c'est de protéger le littoral déjà en surexploitation et de dresser un POP (Plan d'occupation des Plages) avec des délimitations plus précises de la bande littorale. 24 Meilleur gestion des ressources CRDA: Ce défi est général. SONEDE: Les nappes sont de très mauvaise qualité, et ne sont pas exploitées dans l'approvisionnement en eau potable. Ce défi n'est donc pas prioritaire.
  23. 23. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 23 sur 36 Urbain Harmonisation architecturale Eco – Conscience Améliorer l’infrastructure routière MEDD - L’infrastructure existante ne répond pas aux besoins actuels de la ville : encombrement fréquents, défaillance dans les aires de stationnement… Cette infrastructure doit suivre le rythme de développement de la ville (économique, social…) MEDD Urbain Revoir le plan de circulation Eco – conscience - La ville souffre de congestion continue du trafic, d’un manque flagrant en parking… - Ceci a un impact négatif sur tous les niveaux : pollution atmosphérique et visuelle… Restructurer le centre-ville Mairie - Le centre ville est actuellement encombré, d’où le problème de pollution toujours visible, la congestion et la déformation du paysage urbain. - Le centre - ville est l’image de la ville : il faut délocaliser les administrations et les commerces polluants informels pour alléger les pressions qu’il subit et le rendre attractif à la promenade et aux loisirs (touriste et population locale) MEDD, APAL, ISA, DHMPE, Université de Sousse et Eco - conscience Moderniser le centre-ville SONEDE - Le centre urbain de la ville de Sousse est ancien et mal entretenu : rues étroites, support d’un bâti dense avec des façades dégradées… - Il faut rénover et moderniser le centre ville. APAL Instrumentation de la ville : Ville intelligente Université de Sousse - Avant de pouvoir exiger le contrôle des différents paramètres relatifs à la mesure de la pollution (eau, air…), il faut doter la ville des équipements adéquats nécessaires au suivi et à l’évaluation. Eco – conscience, DHMPE, Université de Sousse, APAL
  24. 24. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 24 sur 36 - Avec le développement du transport et l’augmentation du nombre de voitures individuelles dans la ville, il faut pouvoir suivre en continue l’évolution du trafic routier et apprécier par conséquent la qualité de l’air. - Une ville intelligente devient attractive pour le tourisme et les investissements - Une ville intelligente permet d’avoir accès à l’information (équiper la ville de panneaux affichant la température, la qualité de l’air….) Equipements sanitaires GMG - Les équipements sanitaires dans la ville sont absents (toilettes publiques….) C’est une gêne pour les touristes. Mairie Aménagement esthétique et environnementale ISA - La ville devient de plus en plus bétonnée, et les espaces verts sous toutes leurs formes (jardins, places publiques, boisement…) manquent. CRDA, ISA, Eco - conscience urbains Création des espaces verts ANPE Les espaces verts sont peu nombreux dans la ville DHMPE, ANPE, ISA, Eco - conscience Eco – conscience -Déficit en nombre des espaces verts - Faiblesse voire absence d’aménagement APAL, ANPE Embellissement de la ville et protection de l’environnement APAL - Sousse compte parmi les villes qui ont très peu d’espaces verts dans le pays. - Il y’a une discontinuité dans le paysage entre le gouvernorat de Monastir (parc de golf) et le gouvernorat de Sousse (centrale électrique de Sidi Abdelhamid) qui nuit énormément à l’esthétique de la ville et provoque une pollution visuelle. - Il faut créer d’avantage de zones vertes, de vraies poumons pour la ville, et des lieux de distraction et de promenades (parcs, places publiques, esplanades…) APAL Développer les éco – constructions Eco – conscience - Incitation à la prise en considération de l’environnement dans les constructions : isolement thermique, panneaux solaires… Mise à disposition ANPE - il est indispensables que toutes les institutions disposent du plan ANPE, DHMPE
  25. 25. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 25 sur 36 du plan directeur d’aménagement d’aménagement de la ville. Valoriser le transport en commun Eco – conscience - Faces aux problèmes divers dont souffre la ville actuellement en terme de trafic routier et de stationnement, le transport en commun reste une alternative intéressante qui pourrait alléger la congestion, pallier aux problèmes de parking, diminuer les émissions dans l’air. Ce type de transport est profitable aussi pour les habitants car son utilisation est beaucoup plus rentable que la voiture individuelle. Pour cela il faudrait moderniser et adapter le parc du transport public et inciter à son utilisation. Economique Ecotourisme MEDD -Pour une ville dont l’économie se base sur le tourisme, il est essentiel de concilier environnement et activité touristique. - La protection de l’environnement permet un tourisme prospère - L’éco – tourisme est un secteur qui permettrait à la fois de prendre en considération l’environnement et de diversifier le produit touristique offert par la ville, surtout que la demande de ce marché est d’autant plus croissant. GMG, APAL Mairie Economique Animation touristique dans la Médina MEDD - L’animation dans la Médina est absente. Ceci représente la raison principale que ce site ne soit plus fréquentable le soir, ce qui augmente les risques liés à la sécurité. - L’animation dans la Médina permettrait non seulement de créer un dynamisme continu qui pourrait attirer les touristes, mais aussi de limiter les mauvais incidents liés à la sécurité. Soc ial Enseignement des bonnes pratiques Université de Sousse - L’environnement dans sa globalité est banalisé et méconnu de la plupart des gens. Il est essentiel de créer un mouvement d’information et d’échange des APAL, Eco – conscience, ISA,
  26. 26. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 26 sur 36 environnementales bonnes pratiques environnementales, dans lesquels les écoles et les lycées sont inscrits d’une manière durable et pédagogique. Cela serait une approche intéressante pour initier dés l’enfance des comportements protecteurs envers l’environnement. Université de Sousse Développer les activités culturelles SONEDE - La ville est marquée par un déficit en termes d’équipements et d’activités culturelles. Or la culture est un défi majeur que la ville doit relever dans une perspective de développement stratégique. Mairie Education environnementale du citoyen ISA Les citoyens sont dans la plupart du temps ignorants des impacts négatifs de la détérioration de l’environnement sur la qualité de leur vie. Il est essentiel de promouvoir la citoyenneté en étant conscient que chaque activité humaine impacte positivement ou négativement toutes les dimensions, sociales, environnementales et économiques de la ville. L’éducation environnementale du citoyen est nécessaire pour l’informer et le responsabiliser par rapport à ces interactions. ISA, GMG, APAL, DHMPE Gouvernance Jumelage et réseautage MEDD - Soutenir et développer les accords de jumelage et le réseautage avec d’autres villes pour propager les bonnes pratiques environnementales Mairie, MEDD APAL, DHMPE Sensibilisation et information SONEDE - La communication environnementale est inexistante, or la disponibilité et la divulgation de l’information ainsi que la sensibilisation sur les impacts et les risques environnementaux sont essentielles pour toute perspective de protection de l’environnement. MEDD, Mairie ANPE Go uv Arsenal législatif pour la protection APAL - Absence de lois et de textes juridiques conséquents qui permettent la protection du littoral (un seul article dans le code de l’urbanisme qui délimite le APAL, ANPE, DHMPE, MEDD
  27. 27. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 27 sur 36 du littoral DPM et spécifie comme infraction toute invasion de ce dernier) - Il faut renforcer l’arsenal législatif en matière de protection de l’environnement en général et celle du littoral en particulier. Ville soignée : Suivie/Contrôle/Pén alisation ISA - Il est important de créer un processus d’amélioration et de développement en continue. Cela va de paire avec l’instauration d’un système adéquat de suivi et de récupération des informations, un contrôle rigoureux du respect des lois et des normes, enfin des outils efficaces de pénalisation. Sensibilisation des politiciens et des décideurs Eco - conscience Les actions de sensibilisations doivent concerner en premier lieu les décideurs et les politiciens, qui doivent donner le modèle d’une bonne conscience environnementale et qui peuvent par conséquent toucher et influencer une partie importante de la population. Mairie Accès à l’information Eco – conscience -Pour évaluer correctement les problèmes et y trouver les meilleures solutions. - Indispensable pour gérer en réseau et d’une manière intégrée les problèmes environnementaux (renforcer l’interaction entre institutions et société civile) Eco - conscience Meilleure sensibilisation environnementale des institutions CRDA L’application des lois et des programmes de protection de l’environnement doivent concerner et commencer de la plus haute échelle de la société. Les institutions publiques doivent donner l’exemple. ISA, CRDA Mairie Coopération et coordination APAL Il est primordial de renforcer la communication et la coordination en matière de décisions environnementales entres les différents acteurs : 1) institutions publiques – collectivités locales et associations, 2) entre les communes, 3) entre APAL, DHMPE
  28. 28. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 28 sur 36 les gouvernorats. Meilleure coordination entre les institutions DHMPE Permet d’avoir une vision plus large et globale des problèmes et par conséquents des actions et des décisions concertées et des interventions efficaces. DHMPE, CRDA, ISA, APAL Gouvernance Rôle des associations dans la protection de l’environnement CRDA Les associations sont les plus capables à communiquer avec les citoyens pour les sensibiliser et les éduquer sur les thématiques environnementales. CRDA, APAL Recherche scientifique orientée Université de Sousse Importance de renforcer le partenariat entre les institutions publiques et les universités qui peuvent contribuer à résoudre les problèmes à travers leurs recherches appliquées et orientées, en tenant compte de la spécificité du territoire. ISA, APAL, ANPE Mairie Adapter la recherche scientifique à la spécificité de la ville CRDA Orienter plus les universités de la région vers l’optimisation de l’exploitation des ressources naturelles rares, limitées et menacées. CRDA, APAL Mairie Stratégie environnementale intégrée ISA Travailler en partenariat : municipalité de Sousse – universités, institutions publique et secteur privé ; permet d’agir sur les différentes mailles du processus : - prévenir la pollution en amont, suivre et contrôler - en cas de problèmes environnementaux : pouvoir d’action sur les sources de pollution ISA, Mairie, Université de Sousse Renforcer les capacités de la commune Eco – conscience Il faut agir en priorité sur deux niveaux : - renforcement et mis à jour de l’arsenal juridique - renforcement du pouvoir exécutif (application des lois, contrôle et Eco – conscience, ISA, CRDA
  29. 29. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 29 sur 36 pénalisation) Cadre juridique mis à jour SONEDE Offrir une assise juridique appropriée, constamment mise à jour qui permet de répondre aux attentes des villes avec les moyens de répressions les mieux adaptées. CRDA, Université de Sousse, ISA, Eco - conscience Mis à jour de la réglementation environnementale MEDD Il est essentiel de réviser les normes et les seuils des polluants et de mettre à jour la réglementation relative à la protection de l’environnement. DHMPE Environnemental Pollution atmosphérique et sonore Université de Sousse Le suivie des émissions atmosphériques et acoustiques n’est pas réalisé dans la ville, ce qui empêche d’évaluer ces deux types de pollutions. Université de Sousse, DHMPE, APAL Evaluation systématique de la qualité de l’air DHMPE Sousse est une ville industrielle avec un trafic routier et maritime intense. La station de mesure de la qualité de l’air située à l’hôpital de FarhatHached ne peut pas donner des résultats concluants sur la qualité de l’air, car elle se trouve loin du centre - ville et de la zone industrielle, dans un périmètre vert et boisé capable d’atténuer les émissions. APAL, Université de Sousse Etudes sur la qualité de l’air Mairie Faire un état des lieux de la pollution atmosphériques, car la ville ne dispose pas d’analyses ni d’études dans ce secteur d’étude. APAL, Université de Sousse, DHMPE, Eco - conscience Promouvoir l’utilisation de l’énergie solaire GMG Energie gratuite et propre GMG APAL
  30. 30. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 30 sur 36 Promotion des énergies renouvelables MEDD La ville enregistre un retard dans l’utilisation et la promotion de ces énergies propres Infrastructure adapté à l’utilisation des nouvelles technologies environnementales Université de Sousse Pour pouvoir promouvoir l’utilisation des énergies propres sous toutes leurs formes, la ville doit pouvoir adapter son infrastructure avec les nouveaux besoins. Zone industrielle écologique GMG Actuellement la zone industrielle de Sidi Abdelhamid ne tient pas compte des préoccupations environnementales. Ceci est dû principalement au fait que : 1) dans un souci de gain économique les industries ont du mal à investir dans les technologies propres et celles de dépollution qui demeures des technologies assez chères, 2) Manque de sensibilisation des industriels et leur méconnaissances sur les impacts négatifs que la dégradation de l’environnement peut engendrer sur l’économie. Une zone industrielle écologique ; verte et exploitant au mieux les énergies renouvelables va renforcer sa compétitivité et procurer un cadre agréable pour les investissements. Mairie, APAL Environn emental Epuration de la nappe phréatique de Sousse Bledi Cette nappe est polluée depuis des années par une société d’exploitation et de distribution des produits pétroliers et l’abstinence de certains responsables locaux, régionaux et nationaux de prendre des décisions de pénalisation à l’encontre des pollueurs. Bledi, Gamco – énergie, AACM, Sousse Propre
  31. 31. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 31 sur 36 Mise à niveau effective des stations d’épuration Eco – conscience Les eaux usées traitées ne sont pas toujours conformes aux normes. Or ces eaux sont déversées dans les oueds en continu et sont drainées par la suite vers les plages. En plus une quantité importante de ces EUT sont utilisées dans l’irrigation. Ceci constitue un risque réel pour la santé publique, d’où la nécessité de revoir les procédures et instaurer un traitement tertiaire. Eco - conscience Gestion de l’eau Eco – conscience L’eau est une denrée rare et constamment menacée par la pollution et l’épuisement Il faut rationaliser la consommation en eau et encourager à adopter les bonnes pratiques dans ce contexte (arrosage pendant la nuit, irrigation goutte à goutte, récupération de l’eau de pluie…) Eco - conscience Autredéfi Charte sociale et environnementale des entreprises MEDD Les entreprises cherchent uniquement le profit économique et accusent des retards en matière d’engagement et de contribution dans le développement durable et intégrée. Or ces mêmes entreprises sont plus ou moins responsables de la dégradation de l’environnement et du cadre de vie des habitants des quartiers sud de la ville de Sousse. Une charte sociale et environnementale permettrait à ces entreprises de nouer des liens de confiance avec les citoyens en contribuant aux enjeux du développement durable (dimension économique, sociale et environnementale). MEDD
  32. 32. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 32 sur 36 3- Proposition de projets Au cours de la proposition des défis, certains projets ont émergés. Défi proposé Participant Explication Priorisation Important Non important Plan d’occupation des plages (POP) APAL - Il faut délimiter le littoral (adopter une délimitation qui tient compte non seulement des attributions des agences régionales mais aussi des compétences d’intervention des collectivités locales) pour une meilleure gestion des problématiques et une meilleure répartition des responsabilités, afin de garantir l’efficacité de l’intervention. - Dresser un POP va également permettre de gérer l’occupation de ces plages, donc leur exploitation, selon leur état (vulnérables, dégradés, sur – exploités…) afin d’éviter la sur – exploitation et de limiter la dégradation. APAL, ANPE, DHMPE, MEDD Code de l’environnement APAL - Le seul texte de loi en rapport avec le littoral ne prend pas en compte les problèmes et les pressions dont ce dernier souffre, ni sa spécificité. - L’environnement en général doit faire l’objet d’une attention particulière : la révision et la mise à jours des textes de lois est primordiale mais pas suffisante pour pallier aux problèmes existants ou potentiels. Le code de l’environnement permettrait de spécifier les normes à respecter, les outils de pénalisation conséquents en cas d’infraction ainsi que APAL, MEDD, DHMPE, ANPE Code de l’environnement MEDD - Impératif pour une gestion efficace et intégrée de l’environnement, en tenant compte du cadre économique et socio – culturels de la ville APAL, ANPE, Eco - conscience
  33. 33. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 33 sur 36 - le code de l’environnement permet non seulement de réglementer toute intervention ayant un impact direct ou indirect sur l’environnement, mais également de préciser des directives en matière de communication et de sensibilisation, etc… Créer un organisme ou une structure intégrée pour la gestion des problèmes environnementaux au niveau de la commune APAL - Pour garantir le maximum d’efficacité dans les interventions des différents acteurs en charge et assurer une communication et une coordination durable entre la collectivité locale et les institutions et agences publiques (MEDD – APAL – ANPE- Municipalité de Sousse) APAL, MEDD, ANPE Police municipale ISA - Renforcer les ces capacités de la collectivité locale pour appliquer et faire respecter les lois en matière d’environnement. Leurs rôles seraient de :1) contrôler la propreté au niveau de la ville, 2) pénaliser les dépassements (dépôt de déchets encombrants dans des lieux non autorisés, non respect des horaires de sortie des déchets…) et 3) sensibiliser les citoyens ISA Promotion des bonnes pratiques environnementales MEDD Promouvoir en particulier le BAT (Best AvailableTechnology) et le BATNEEC (Best AvailableTechnology Not Entailing Excessive Cost). Ceci permet de créer un cadre de motivation pour les entreprises afin de respecter l’environnement, de réduire leur pollution en s’acquittant des charges excessives liées à la mise en place des différentes procédures. MEDD, Université de Sousse, Mairie Evaluation environnementale stratégique (EES) MEDD Les études d’impacts sur l’environnement ne sont plus suffisantes. La prise en considération des effets d’un programme ou d’un projet sur l’environnement doit être plus étendue, plus précise et plus profonde. Dans le cadre d’une EES, MEDD
  34. 34. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 34 sur 36 l’évaluation environnementale se fait à chaque étape du processus de l’aménagement du territoire. Encourager à l’utilisation des voitures hybrides Université de Sousse Une approche encourageant la procuration de voitures hybrides doit être envisagée. Ces voitures ont un prix accessible, sont plus respectueuses de l’environnement et permettent de diminuer la consommation des énergies fossiles. Mairie, Eco - conscience Organiser des journées de sensibilisation à thème MEDD La commune peut prendre des mesures pour protéger l’environnement en sensibilisant les gens et les appelant à participer dans la promotion des bonnes pratiques. Organiser par exemple une journée sans voiture. 4- Nouveaux projets en cours ou prévus Projet en cours ou prévu Organisme Détails du projet Laboratoire centrale pour l’analyse des paramètres bactériens et physico - chimiques de l’eau DHMPE (Ministère de la santé publique) Etude sur la protection du littoral de Sousse contre l’érosion marine APAL - Avancement : Appel d’offre Etude sur la protection de Sousse Sud contre l’érosion APAL - Avancement : Préparation des termes de référence
  35. 35. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 35 sur 36 ABREVIATIONS AACM Association des Anciens de Chott Meriem ANGED Agence Nationale de Gestion des Déchets Solides (Direction régionale, Sousse) ANME Agence Nationale de Maîtrise de l’Energie (Direction régionale, Sousse) ANPE Agence Nationale de Protection de l’Environnement (Direction régionale, Sousse) APAL Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral (Direction régionale, Sousse) CRDA Commissariat Régional de Développement Agricole (Sousse) DHMPE Direction de l’Hygiène du Milieu et de la Protection de l’Environnement (Ministère de la Santé Publique, Direction régionale Sousse) DPHE Direction de la Propreté, de l’Hygiène et de l’Environnement (Municipalité de Sousse) GMG Groupement de Maintenance et de Gestion de la zone industrielle ISA Institut Supérieur Agronomique (Chott Meriem) MEDD Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (Direction régionale, Sousse)
  36. 36. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse PSDD CRGTEn Compte Rendu Réunion Groupes Thématiques « ENVIRONNEMENT » Date : 230et 28mai 2013 Auteur : Khaoula Letaief Page 36 sur 36 ONAS Office National d’Assainissement (Direction régionale, Sousse) SONEDE Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (Direction régionale, Sousse) UN.SOUSSE Université de Sousse

×