Your SlideShare is downloading. ×
Sdvs cadre stratégique groupe ls 2 ce_cr
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Sdvs cadre stratégique groupe ls 2 ce_cr

309

Published on

Compte rendu de la réunion de concertation sur les objectifs de la ligne stratégique "Compétitivité Economique" dans la phase du cadre stratégique de la SDVS

Compte rendu de la réunion de concertation sur les objectifs de la ligne stratégique "Compétitivité Economique" dans la phase du cadre stratégique de la SDVS

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
309
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique « COMPETITIVITE ECONOMIQUE » PSDD CRGTLS2CE Date : 13 NOVEMBRE 2013 Auteur : Syrine Ben Naceur COMPTE RENDU DU GROUPE DE TRAVAIL « COMPETITIVITE ECONOMIQUE » Préambule Les objectifs de la ligne stratégique « compétitivité économique » ont fait l’objet d’un nouveau document de travail, extrait à partir du cadre stratégique élaboré par l’équipe locale. Dans cette phase du cadre stratégique, le document en question a été envoyé aux différents acteurs invités à participer dans les ateliers de travail afin de déterminer les importants objectifs et/ou projets qui permettent d’atteindre la vision souhaitée de la ville de Sousse. Dans ce contexte, une journée de travail a été organisée le Mercredi 13 Novembre 2013 avec la participation de 17 acteurs de secteurs différents. Méthode utilisée dans le groupe de travail La méthode de la Table Rapide Documents de travail Document du Résumé Exécutif Document de Ligne stratégique 2 : « Compétitivité Economique » Questionnaire Ligne stratégique 2 : « Compétitivité Economique » Déroulée de la séance 1- Présentation sommaire du cadre stratégique 1 2- Présentation des objectifs et projets de la ligne stratégique « compétitivité économique » 3- Présentation de l’ensemble des projets structurants du cadre stratégique 4- Intervention des membres de la table rapide 5- Concertation sur les objectifs de la ligne stratégique « compétitivité économique » 6- Propositions de nouveaux objectifs et/ou projets pour une meilleure compétitivité économique de la ville. 7- Questionnaire Animateur Syrine Ben Naceur (Expert économie) CADRE DE TRAVAIL Dans la phase du cadre stratégique de ce projet, un groupe de travail sur la ligne stratégique « compétitivité économique » a été mis en place. Cet atelier a eu lieu le Mercredi 13 Novembre 2013 dans un objectif de concertation sur les objectifs et projets de cette ligne stratégique. La méthode de participation utilisée est celle de la table rapide. La séance de travail a été initiée par une présentation du cadre stratégique et spécifiquement de la ligne « compétitivité économique » (document qui a été envoyé aux participants auparavant). La parole a été ensuite donnée aux membres de la table rapide afin d’exposer leurs points de vue par rapport à un ou plusieurs objectifs et/ou projets du document de la ligne stratégique, objet de la séance de travail. Par la suite, il a été demandé à l’ensemble des participants d’interagir avec le contenu du document de la ligne « compétitivité économique » et d’exprimer leurs positions par rapport aux objectifs et projets qui y figurent. Enfin, les participants ont proposé un ensemble de nouveaux objectifs et projets qu’ils trouvent importants pour le développement économique futur de la ville de Sousse. Page 1 sur 8
  • 2. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique « COMPETITIVITE ECONOMIQUE » PSDD CRGTLS2CE Date : 13 NOVEMBRE 2013 Auteur : Syrine Ben Naceur COMPOSITION DU GROUPE DE TARAVAIL 1- Agence Foncière Industrielle (AFI) 2- Agence Nationale de l’Emploi et du Travail Indépendant (ANETI) 3- Agence Nationale de Maitrise de l’Energie (ANME) 4- Agence Nationale de Protection de l’Environnement (ANPE) 5- Cabinet Quality Consulting 6- Commissariat Régional du Développement 7- CONNECT 8- Direction Régionale du Commerce 9- Direction Régionale du Transport 10- Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie 11- Groupement de Maintenance et de Gestion de la Zone Industrielle (GMG) 12- Office de la Marine Marchande et des Ports 13- Office National de l’Artisanat (ONA) 14- Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) 15- Pépinière « SousseTech » 16- Société du Pôle de Compétitivité de Sousse (SPCS) 17- Union Tunisienne de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) Le présent compte rendu relate de la manière la plus fidèle possible les résultats du processus de participation de la ligne stratégique « compétitivité économique ». Page 2 sur 8
  • 3. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique « COMPETITIVITE ECONOMIQUE » I. PSDD CRGTLS2CE Date : 13 NOVEMBRE 2013 Auteur : Syrine Ben Naceur TABLE RAPIDE SPCS Dans son intervention, le directeur Général du technopôle, monsieur Hichem Turki a présenté le projet de technopôle et le potentiel d’emplois futurs qu’il présente (près de 30 000 ingénieurs à terme). Il a également spécifié la nature d’activité dans le technopôle qui portera essentiellement sur les services et la mécatronique, activités génératrices de forte valeur ajoutée et ne demandant pas d’importants investissements. Ce type d’activité va de pair avec les objectifs de la ligne stratégique qui incite au développement des activités à forte valeur ajoutée. Mr Turki a mis l’accent également sur le rôle social que jouera ce projet essentiellement pour le quartier spontané de Hammam Maarouf. Le technopôle constitue pour la ville un moyen d’incitation aux investissements étrangers. Pour le projet de port de croisière, monsieur Turki a confirmé l’importance de développement d’une telle activité mais que ceci n’exclu pas l’importance de l’existence d’un port commercial dans la région. Le port de croisière ne devrait pas être au dépend du port commercial. ONTT Madame Salwa Guedri, commissaire régionale du tourisme, a mis l’accent sur l’importance de diversifier le produit touristique, compte tenu des atouts dont dispose la ville, et qui sont pour le moment peu ou non exploités. Elle a précisé que la ville de Sousse jouit d’une position stratégique en méditerranée et que sa Médina est classé comme un patrimoine mondiale et que ces deux caractéristiques de la ville constituent un avantage comparatif par rapport à d’autres régions aussi bien sur le plan national qu’international. Elle approuve également le projet de transformation du port commercial en port de croisière pour diverses raisons dont notamment : - La proximité du port du centre ville et de sa Médina. - L’activité de croisière représente une source importante de devise et permet ainsi le développement économique de la ville. - Allégement du problème de congestion du centre ville, dans la mesure où les camions de marchandises ne vont plus traverser toute la ville pour arriver au port. Madame Salwa Guedri précise que la Tunisie accueille annuellement 500 000 croisiéristes dont seulement 10% sont accueillis à Sousse. Ces croisiéristes possèdent un fort pouvoir d’achat susceptible de créer une forte dynamique commerciale. Elle considère aussi que le document du cadre stratégique relatif à la ligne de compétitivité économique est très intéressant et ambitieux, mais qu’il faudrait travailler sur certaines priorités telles que le transport, l’infrastructure routière, l’assainissement foncier de certains hôtels, l’étalage anarchique, etc. Page 3 sur 8
  • 4. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique « COMPETITIVITE ECONOMIQUE » PSDD CRGTLS2CE Date : 13 NOVEMBRE 2013 Auteur : Syrine Ben Naceur L’UTICA Monsieur Mourad El Bahri, membre de l’UTICA a souligné l’importance du programme de réhabilitation de la Médina aussi bien sur le plan urbain qu’économique. Il a précisé que l’action de sauvegarde menée par l’ARRU1est insuffisante et accorde peu d’importance au plan de sauvegarde de la Médina. Monsieur Mourad El Bahri propose dans ce même cadre de créer une agence spéciale (municipale ou autre) afin de s’occuper de la gestion et de la maintenance de la Médina à savoir : la détermination des circuits touristiques, le réaménagement, la détermination de la nature d’activité à exercer, la gestion des déchets, la lutte contre le commerce anarchique, etc. Il a précisé que le développement de la Médina constitue un moyen pour le développement du tourisme culturel dans la ville. GMG Monsieur Foued Mtahni, a précisé le rôle du GMG dans la zone industrielle et a évoqué les problèmes liés à la sécurité et au transport et à l’absence d’équipements de proximité dont souffre cette zone compte tenu du nombre important des travailleurs. Il a précisé que la résolution de la question sécuritaire permettrait aux entreprises de travailler en régime de deux et même trois postes ce qui constitue un potentiel important d’embauches. Monsieur Foued Mtahni a proposé dans ce sens les projets suivants : - Création d’un poste de police dans cette zone (projet en cours et pris en charge par le GMG) - Création d’un centre de vie - Planification d’une ligne de transport spéciale qui fait le tour de toute la zone industrielle dans la mesure où la ligne existante dépose les employés loin de leur lieu de travail et les contraints à marcher pendant 15 mn, voir même 20 mn pour arriver aux usines. - Création d’une déchèterie spécialement aménagé pour les déchets industriels. ANPE Monsieur Abdelatif Azaîz, a souligné que le rôle de l’ANPE est un rôle de contrôle et que l’agence ne réalise ni d’étude, ni de planification environnementale. Il met l’accent de l’importance des problèmes environnementaux qui menacent l’économie de la ville et propose les actions suivantes : - Face aux problèmes de pollution de l’eau de Mer, il faudrait s’attaquer à la question en amont. - Réaménagement de l’abattoir qui se trouve dans une zone d’habitation source de diverses pollutions. - Programme de valorisation des déchets ménagés : (collecte, tri, valorisation). 1 ARRU : Agence de la Réhabilitation et de la Rénovation Urbaine Page 4 sur 8
  • 5. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique « COMPETITIVITE ECONOMIQUE » II. PSDD CRGTLS2CE Date : 13 NOVEMBRE 2013 Auteur : Syrine Ben Naceur INTERVENTIONS DES PARTICIPANTS CONNECT : L’intervention de M. Farhat Galas a porté sur l’importance de la sécurité pour le développement économique de la ville, aussi bien en termes de touristes que d’investisseurs étrangers et vient de ce fait soutenir l’objectif de sécurité évoqué dans le document de la ligne stratégique de la compétitivité économique. La réponse à cet objectif se fait via un programme de sécurité assez développé à l’exemple des villes modernes dans le monde et ce par l’implantation des caméras de surveillance au moins dans les principales rues de la ville et où se trouve une forte dynamique. Monsieur Hatem Khalfallah traite aussi le problème de parking dans le centre ville et propose d’exploiter l’espace de la gare pour y remédier. Il souligne aussi l’importance des partenariats publics privés dans l’élaboration des projets futurs pour un meilleur développement de la ville, dans la mesure où l’administration publique ne peut plus assurer à elle seule les besoins locaux, essentiellement face à la situation d’instabilité politique que vit le pays. CABINET QUALITY CONSULTING : Monsieur Samil Mallouli (chef d’entreprise) a traité les questions de sécurité, de parking et de la gestion des eaux pluviales et propose dans ce sens de : - Sous traiter la question de sécurité à des agences spécialisées ; - Exploiter le parking du stade olympique et créer une ligne de bus qui relie le stade du centre ville. Cette proposition s’inscrit dans une perspective d’alléger le centre ville de la congestion et des problèmes de stationnement qui y figurent ; - Etablir une planification en matière des eaux pluviales. Pour une meilleure image de la ville, il suggère de réaménager les bâtiments du centre ville qui existent depuis la période coloniale. DIRECTION REGIONALE DU TRANSPORT : M. Slaheddine Beltaief approuve le projet d’extension du métro du sahel et souligne que la direction régionale du transport de Sousse a réalisé une étude dans ce sens qu’elle a soumis au ministère pour approbation. Cette extension va porter aussi bien sur le sud de la ville que sur le nord et permettra ainsi de résoudre le problème de congestion. Et dans le même esprit d’analyse il propose les projets suivants : - Création d’un parking à plusieurs étages au centre ville (proposition d’exploiter l’ancienne annexe de Beb Jdid) ; - Prévoir des échangeurs au niveau de la route de ceinture qui souffre à son tour de problème de congestion ; - Création d’une station multimodale : exploiter l’espace du souk hebdomadaire et transférer ce dernier à cité Riadh ou cité Zouhour. Page 5 sur 8
  • 6. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique « COMPETITIVITE ECONOMIQUE » PSDD CRGTLS2CE Date : 13 NOVEMBRE 2013 Auteur : Syrine Ben Naceur AGENCE FONCIERE D’INDUSTRIE: L’intervention de M. Salah Hamed, directeur de l’agence régionale, a porté en premier lieu sur une évaluation globale des objectifs de la ligne stratégique 2, qu’il juge assez satisfaisants et répondent à la vision tracée de la ville. En deuxième lieu, il pointe du doigt le problème foncier dont souffre la ville et précise que la résolution de cette question se résume à relier la ville à ses environs et d’établir des actions intercommunales, solution qui se rapporte directement à l’objectif de développement des relations intercommunales mentionné dans le document du cadre stratégique de la ligne « compétitivité économique ». Il stipule également qu’une révision du plan d’aménagement urbain s’impose afin de pouvoir constituer des réserves foncières pour le futur. M. Salah Hamed, met en évidence deux objectifs majeurs de cette ligne stratégique dont notamment : - Améliorer l’image du tissu urbain - Et moderniser le tissu industriel vers une industrie à forte valeur ajoutée. L’argumentation qu’il apporte à ces deux objectifs, est qu’il est primordial et très important pour le développement économique futur de la ville de ne plus continuer avec une industrie polluante consommatrice d’espace. FEDERATION REGIONALE DE L’HOTELLERIE L’accent a été mis dans une première intervention sur l’importance de l’objectif de sécurité pour le développement économique de la ville et des problèmes de pollution tant de l’eau de la mer que celle qui émane des oueds et qui sont susceptibles de faire perdre au secteur touristique une clientèle importante. Dans une deuxième intervention sur les projets futurs, la fédération a manifesté son intérêt pour le projet de port de croisière et propose dans ce sens de : - faire une extension du port de commerce actuel en direction des eaux profondes ; - création d’une nouvelle aire de stockage ; - construire un nouveau quai capable de recevoir les bateaux antique et les navires de croisière afin de développer le tourisme de croisière. Plusieurs autres projets ont été avancés par la FTH : 1) Transformer la Corniche Boujaâfar en zone piétonne et y développer un espace artisanal et artistique ; 2) Aménager la zone urbaine située entre le Port et l’Hôtel Sousse Centre : constructions de nouvelles unités hôtelières et d’animation afin de profiter de l’existence d’un front de mer exceptionnel et mal exploité actuellement. 3) Création d’un centre commercial « centre de vie » à la place de l’ancienne gare de marchandise (projet étudié et suivi par la société d’étude et de développement de Sousse) ; 4) Extension de la zone industrielle vers le nord, coté ouest de la route de Monastir M.C82 ; 5) Aménager et étudier la zone comprise entre le siège de la municipalité et Oued Hamdoun ; Page 6 sur 8
  • 7. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique « COMPETITIVITE ECONOMIQUE » PSDD CRGTLS2CE Date : 13 NOVEMBRE 2013 Auteur : Syrine Ben Naceur 6) Développement des activités commerciales au sud de la ville : super et hyper marché et habitations ; 7) Etude en vue d’aménager et d’entretenir la plage sud de Sidi Abdelhamid (coté Est de la route de Monastir) afin de : - soulager les plages nord de la ville, - encourager le tourisme interne et familial, - sauvegarder cette partie sud de la mer, - et retourner à la vocation d’origine de cette zone qui constituait les anciens vergers et les habitations estivales des habitants de Sousse. 8) Rationaliser l’exploitation du terrain de jeux de la zone touristique en : - Aménageant un petit terrain de foot et trois petits terrains de basket, de volley et de hand dans la moitié de la superficie actuelle, - Aménageant la superficie restante en un parking sous terrain (trois étages) et une construction hôtelière et d’animation pour les autres étages supérieurs. 9) Projet d’un métro léger pour la zone nord de Sousse en exploitant la ligne existante qui mène jusqu’à Enfidha et en électrifiant cette partie du réseau. 10) Création d’un fonds propre pour la sauvegarde et l’aménagement de la Médina en collaboration avec le ministère de la culture et du tourisme, la municipalité de Sousse et le Fonds National de l’Amélioration de l’Habitat (FNAH) 11) Aménager des petites unités hôtelières (5 à 10 chambres) et des restaurants touristiques dans la Médina. 12) Planifier une route déviation Est-Ouest de Sousse (rocade Est-Ouest) dont l’objectif est de relier la zone touristique avec la route de Kalaâ Sghira, face au stade olympique de Sousse. Cette route qui ne dépasse pas les 1200m et dont l’assiette foncière est assainie depuis les années 1980 à 1983, a un rôle important pour décongestionner la circulation et rendre plus fluide l’axe Est-Ouest de la ville de Sousse. Ainsi, les voitures utilisant cet axe ne seront plus forcées de passer par la partie centrale de la ville pour accéder à la zone touristique. Cette route va permettre également de faciliter la circulation des voitures à l’occasion des grands matchs de foot. Il est à signaler que ce projet a été proposé auparavant au ministère de transport qui a promis d’approfondir l’étude en vue de réalisation. Le problème actuel qui entrave sa réalisation est la construction d’un pont qui protégera le passage des trains. DIRECTION REGIONALE DE COMMERCE Dans son intervention M. Med Fadhel Kerrou a proposé un ensemble de projets pouvant répondre à quelques objectifs de la ligne stratégique « compétitivité économique » à savoir : - Réaménagement du marché de gros ; - Réaménagement de l’abattoir ; - Création de zone de métiers ; - Et création d’un hypermarché. Page 7 sur 8
  • 8. Stratégie de Développement de la Ville de Sousse Compte Rendu Réunion Ligne stratégique « COMPETITIVITE ECONOMIQUE » PSDD CRGTLS2CE Date : 13 NOVEMBRE 2013 Auteur : Syrine Ben Naceur ONA M. Kadhem Masmoudi, directeur régional, a souligné l’importance de réfléchir en termes de pôle et suggère d’exploiter certains espaces qui sont la propriété de la municipalité pour en faire des zones de métiers. ANME L’intervention de M. Baligh Souilem a porté essentiellement sur les méthodes et outils de maitrise d’énergie. Il propose dans ce sens de : - Utiliser le LED2 et l’énergie solaire dans l’éclairage public ; - Inciter les entreprises, à commencer par les administrations publiques, à utiliser les toits solaires (projet à relancer) ; - Encourager l’utilisation du biogaz dans le système de climatisation, essentiellement dans les hôtels, unités à forte consommation énergétique ; - Recourir à la cogénération3 qui permet de se prémunir de la chaleur avec un réseau urbain d’eau chaude OMMP L’intervention de monsieur Kais Khayech s’inscrit dans le cadre de l’extension du port commercial vers le sud qu’il considère comme difficile aujourd’hui avec les flux d’habitations qui y sont installés. La réalisation d’un tel projet nécessite une étude au préalable pour prévoir tous les aménagements nécessaires au terme du possible. 2 LED est une abréviation anglaise de Light-Emitting Diode qui désigne un composant électronique. A la source de la technologie LED, ce composant présente la particularité d’émettre de la lumière lorsqu’il est alimenté par un courant électrique. 3 L'idée de cogénération repose sur le fait que la production électrique dégage une grande quantité de chaleur à température moyenne, habituellement dissipée dans l'environnement. En réponse à une demande thermique (chauffage, eau chaude sanitaire, processus industriel, etc.), elle propose valoriser la chaleur du cycle de génération électrique comme source thermique. Page 8 sur 8

×