Fait n°8 sousse ville attractive mais saturée v1
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Fait n°8 sousse ville attractive mais saturée v1

on

  • 384 views

 

Statistics

Views

Total Views
384
Views on SlideShare
384
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Fait n°8 sousse ville attractive mais saturée v1 Fait n°8 sousse ville attractive mais saturée v1 Presentation Transcript

  • FAIT N°8FAIT N°8Sousse, ville attractive mais saturéeFévrier 2013
  • DESCRIPTIONRayonnement régionalSousse, lieu-chef du gouvernorat, possède une influence directe sur les 15délégations qui le constituent. Par son offre d’emploi, son niveau d’équipement etses caractéristiques de ville universitaire, touristique et industrielle, la ville deSousse, très attractive, se distingue par son dynamisme démographique. Sapopulation est passée de 83’500 habitants en 1984 à 125’000 habitants en 1994enregistrant ainsi un accroissement de 50 % pour cette décennie et une moyenneannuelle de 4,12 % (contre 1,3 % pour la ville de Tunis). Aujourd’hui, la ville deSousse concentre la plus grande partie de la population du gouvernorat qui est enconstante croissance.Sousse concentre la plus grande partie de la population du gouvernorat qui est enconstante croissance.L’influence de la ville de Sousse, sur toute la région urbaine soussienne, lui donneune avance considérable dans son développement économique et urbain.Ville TouristiqueLe tourisme balnéaire de la ville occupe une place importante dans la vie de toutela région. Il a façonné le paysage urbain et largement contribué au développementde toutes les potentialités. La ville connait annuellement l’afflux d’un million etdemi de visiteurs étrangers et voit sa population presque doubler durant la saisonestivale.Février 2013 Sousse, ville attractive mais saturée 2
  • DESCRIPTIONVille industrielleLe tissu industriel de la ville de Sousse est un tissu très diversifié, baséessentiellement sur trois secteurs piliers dont notamment le textile, l’agro-alimentaire et les secteurs mécaniques et électriques et qui compte actuellement114 entreprises locales et étrangères (employant 10 personnes et plus), soit 27,6%du total gouvernorat et emploi 12656 personnes, ce qui couvre 25,8% des emplois.La répartition géographique des établissements industriels dans la ville de Sousserévèle une concentration de l’activité industrielle à Sidi Abdelhamid abritantpresque 60% des unités industrielles. Cette zone vit aujourd’hui une saturation etn’arrive plus à répondre aux besoins d’implantation de nouvelles industries oun’arrive plus à répondre aux besoins d’implantation de nouvelles industries oumême aux demandes d’extension.Ville de servicesLa ville est munie de divers services de proximité à l’exemple de deux CHU, del’ensemble des administrations publiques, etc. connaissant une forte dynamiqueaussi bien de la part des habitants de la ville que ceux des villes voisines, et desfois des visiteurs étrangers, essentiellement pour le service de santé.de plus deson caractère commerciale aussi bien au niveau internes via ces centrescommerciaux, qu’au niveau externe à travers son port commercial.Février 2013 3Sousse, ville attractive mais saturée View slide
  • DESCRIPTIONVille universitaireLa présence d’établissements universitaires peut augmenter l’attractivité d’unterritoire à travers deux effets ; les compétences immédiatement disponibles (lesnouveaux diplômés) et l’existence de laboratoires de recherches générateursd’externalités de connaissance qui peuvent être mise au service des entreprises.La ville de Sousse est le troisième pôle universitaire du pays après Tunis et Sfaxavec 15 établissements d’enseignements supérieur abritant 30469 étudiantsinscrits (2010/2011) dans des disciplines scientifiques, économiques, littéraires,technologiques et d’ingénierie informatique, avec 8780 diplômés. Le nombre dediplômés dans la ville ne cesse d’augmenter avec un taux de croissance annueldiplômés dans la ville ne cesse d’augmenter avec un taux de croissance annuelmoyen de 21% entre 2009 et 2011.Le commerce parallèleCe phénomène s’est accentué davantage ces dernières années et constitue unélément attractif pour la ville se traduisant par des flux migratoires en constantecroissance. Ainsi et en dépit du taux de chômage qui marque la ville, cettedernière affiche une population en croissance continue.Ce marché absorbe un nombre assez important de main d’œuvre, difficile àquantifier de façon précise et que les autorités municipales n’arrivent ni à lesmaîtriser, ni à les gérer.Février 2013 4Sousse, ville attractive mais saturée View slide
  • JUSTIFICATIONSLa saturation de la zone industrielleLa zone industrielle présente aujourd’hui une saturation en terme du foncier, oùelle ne dispose plus de terrains libre pour de nouveaux investissements.Prolifération des quartiers spontanésl’attractivité la ville de Sousse due au développement économique a entrainé uneforte immigration rurale. Cette population à faible revenue et en raison de son nonsolvabilité s’est trouvée exclut du marché foncier et immobilier réglementaire.solvabilité s’est trouvée exclut du marché foncier et immobilier réglementaire.Pour s’installer à Sousse elle s’est tournée vers le marché parallèle. Pour cettepopulation, le territoire sud de la ville offre les conditions favorables àl’installation. En effet, d’une part il s’agit de terrain bon marché puisqu’ils sontinterdits à l’urbanisation tel que les zones inondables ou destinés aux activitésindustrielles. D’autre part, ils se trouvent à proximité des bassins d’emploisqu’offrent les activités industrielles. Ces quartiers nuisent considérablement àl’esthétique de la ville et n’était pas sujets d’aménagement de la part de lacommune.Février 2013 5Sousse, ville attractive mais saturée
  • JUSTIFICATIONSUn tourisme menacéL’urbanisation est parfois étendu au dépend des espaces naturels et dans le DPMet conduit ainsi à la destruction des cordons dunaires, aux déséquilibre dessystèmes côtiers et à l’amaigrissement des plages.En outre, les plages, principalement celle de Boujaâfar connaissent une surexploitation au cours de la saison estivale et dépasse sa capacité maximale. Iln’offre qu’une superficie de 4m² par estivant alors que la norme tunisienne la fixeau double. Les plages rencontrent aussi un problème de pollution suite auxdéchets accumulés et qui entrainent une dégradation de la qualité d’eau de mer.Problème de mobilité et de stationnementLa ville connait une forte condensation du trafic principalement durant les heuresde pointe du matin et du soir. De même ce dernier s’accentue davantage en été oùil augmente de 18%.Par ailleurs, la ville connait également un problème de stationnement,essentiellement au niveau du centre ville qui ne présente une faible possibilitéd’extension de sa capacité.Février 2013 6Sousse, ville attractive mais saturée
  • JUSTIFICATIONSAugmentation du chômageL’augmentation du taux de migration, la saturation économique de la ville, etl’augmentation du nombre de diplômé font en sorte que Sousse connait unaccroissement de son taux de chômage.Risques d’insécuritéLes habitations spontanées et le phénomène accru de migration, essentiellementde personnes dépourvues, risque d’augmenter l’insécurité dans la ville et peutmême se traduire par un accroissement de taux de délinquance et de criminalité.Surexploitation des ressourcesSurexploitation des ressourcesLa ville connait une surexploitation des ressources dont notamment, l’eau,l’énergie, le sol, etc. qui sont fortement consommé par les différents secteurs de laville, tant le secteur touristique que le secteur industriel.De plus la consommation de ces ressources s’intensifie durant la période estivalesuite au dédoublement de la population créant ainsi des situations des pénuries,tel était le cas durant l’été 2012, où une partie de la ville s’est trouvé à cours d’eaupotable.Février 2013 7Sousse, ville attractive mais saturée
  • DEFIS ECONOMIQUES8.1 Echelonnement dans le temps de la saison touristiqueLa diversification de l’offre touristique et l’étalement sur l’année de l’entrée destouristes à Sousse sont des objectifs essentiels à atteindre afin de conserver laville qui reçoit chaque année plus de 1 million de visiteurs durant la périodeestivale.La diversification du produit touristique permettra à terme un étalement de lafréquentation sur l’année.8.2 Diversification du marché touristiqueExploiter d’autres marchés potentiels pour assurer l’attractivité de la ville, dontnotamment le marché maghrébin et le marché du moyen orient.notamment le marché maghrébin et le marché du moyen orient.8.3Marché parallèlePour alléger la pression sur l’espace et la densité commerciale de certaines zones,un travail important doit être effectué pour solutionner les problèmes induits parles étalages sauvages.8.4 Diversification de l’espace économiqueLe centre ville et certaines zones de la ville sont encombrée d’un point de vueéconomique, administratif et commercial. Une meilleure répartition des activitéssur le territoire communal serait un atout pour renforcer l’attractivité de la ville etdécongestionner certains espaces.Février 2013 8Sousse, ville attractive mais saturée
  • DEFIS DE GOUVERNANCE8.5 Pôle scientifique et culturelL’attractivité de la ville ne doit pas seulement se limiter aux aspects touristiques etéconomiques. La ville dispose de certains atouts pour lui permettre de devenir unGrand Pole, à la fois scientifique et culturel via la promotion de la recherchemultidisciplinaire.8.6 Un rôle plus marquant des collectivités localesAttribuer plus de responsabilité et de ressources aux collectivités locales pour uneAttribuer plus de responsabilité et de ressources aux collectivités locales pour unemeilleure gestion des besoins de la ville.Février 2013 9Sousse, ville attractive mais saturée
  • DEFIS D’URBANISME8.7 Régénération de l’urbanisme existantJusque là, le développement (économique, social, etc.) de la ville s’estprincipalement appuyer sur la création de nouveaux morceaux de ville dans desterrains vierges (Sahloul, Riadh, Technopole, etc.). Par conséquent, trèsprochainement, Sousse ne lui restera qu’environ 20% de terrains libres dans sonpérimètre communal. Pour limiter cette fuite en avant, la régénération desurbanisations existantes permettra de poursuivre le développement de la ville touten limitant l’étalement urbain et la consommation de l’espace. Il s’agit d’une partde faire face à l’éventuelle pénurie en foncier libre et de permettre la préservationde faire face à l’éventuelle pénurie en foncier libre et de permettre la préservationdes terrains vierges, et d’autre part de recycler des espaces construits devenuesmutables en raison d’activité en déclin se trouvant au milieu de la ville.8.8 Allègement de la polarisation du réseau routier vers le centreDu point de vue du réseau routiers, les voies principales de la ville passent par etconvergent vers le centre. Ce réseau routier concentrique de Sousse entraine unecongestion de la circulation au niveau du cœur de la ville. Une des principalescauses de saturation serait neutralisée par une restructuration de ce réseau.Février 2013 10Sousse, ville attractive mais saturée
  • DEFIS D’URBANISME8.9 Déconcentration des activités tertiaires et administrativesLa plupart des équipements et des sièges des administrations publics sontregroupés au cœur de Sousse. Leur répartition sur l’ensemble du territoireparticiperait d’un coté à réduire l’affluence vers l’espace central de la ville et d’unautre coté à favoriser l’émergence de centralités urbaines dynamiques dans lesespaces périphériques de Sousse.8.11 Nouveaux modes de déplacementLes problèmes de circulation sont du à la prédominance de l’utilisation de laLes problèmes de circulation sont du à la prédominance de l’utilisation de lavoiture par les habitants. Le développement de nouveaux modes de déplacementpermettraient de réduire les embouteillages, les stationnements anarchiques, lesnuisances sonores, la pollution atmosphériques, etc.8.12 Aménagement du front de merUne nouvelle approche globale de l’aménagement du front de mer dans sa totalitépermettrait de réconcilier la ville avec sa côte à travers la réouverture à labaignade de la plage de Sidi Abdelhamid et ipso facto la réduction de la sur-fréquentation de la plage de Boujafar.Février 2013 11Sousse, ville attractive mais saturée
  • DEFIS D’URBANISME8.13 Accès de toutes les classes au logementPour éviter de se retrouver avec une fragmentation socio-spatiale dans la ville, ilest essentiel de veiller à une variation équilibrée des standings et des gammes delogements dans les différents quartiers de Sousse.Février 2013 12Sousse, ville attractive mais saturée
  • DEFIS SOCIAUX8.14 Les espaces publiques, un lieu d’évasion et d’épanouissement.Les grandes places et les jardins dans la ville de Sousse sont souvent désertés parla population. Cela pointe l’écart qu’il ya entre la construction des lieux et leursusages.La capacité d’animation de ces lieux afin de diminuer l’insécurité est aussi unenjeu. Les politiques culturelles et leur mise en relation avec l’évolution des usagessont directement en question : il faut dépasser l’implantation des œuvres et faireimpliquer les artistes pour investir et s’approprier ces espaces.8.15 Effets du changement démographique, solidarité intergénérationnelle.L’allongement de la durée de vie, le vieillissement démographique, les difficultésd’accès des jeunes à l’emploi appellent à une réflexion globale sur la solidaritéintergénérationnelle.Il s’agit de prioriser l’accès des populations défavorisées au droits dans lesdomaines de la santé, de la protection sociale, de la prévention et de la prise encharge de la dépendance , de l’éducation et de la formation , du transport , dutourisme social , du crédit bancaire , de la culture , de la justice, etc.Février 2013 13Sousse, ville attractive mais saturée
  • DEFIS SOCIAUX8.16 Conciliation entre vie familiale et vie professionelle.Il s’agit d’inciter entreprises à développer les services aux familles (ex : crèches,garderies).8.17 Renforcement de la médiation urbaine comme outil de régulation desproblèmes urbains et de réparation des liens sociaux.Il s’agit d’être à l’écoute des attentes de la population afin de donner une réponsea ses besoins et veiller a sa tranquillité. Une relation personnalisée d’écoute eta ses besoins et veiller a sa tranquillité. Une relation personnalisée d’écoute etd’assistance, une prévention des nuisances et la délinquance. En un mot, unemédiation pacificatrice, sécuritaire et de veille sociale.Février 2013 14Sousse, ville attractive mais saturée
  • DEFIS ENVIRONNEMENTAUX3.18 Une meilleure gestion des déchets solides.Malgré que le taux de collecte des déchets à Sousse atteigne 98%, des plaintesconcernant l’état de propreté de la ville continuent à être prononcées, surtoutpendant la période estivale. Une meilleure gestion des déchets solides devraitpermettre de limiter les effets négatifs de l’amoncellement des déchets danscertaines zones.3.19 Optimisation de l’exploitation des plages.Il s’agit d’exploiter l’ensemble du linéaire côtier afin d’alléger la surexploitation deIl s’agit d’exploiter l’ensemble du linéaire côtier afin d’alléger la surexploitation dela plage Boujaâfar et assurer l’accessibilité et la proximité d’une plage saine pourtous les habitants de la ville.Cet objectif va de pair avec la réhabilitation des plagesSud.3.20 Meilleure gestion des ressources.Une meilleure gestion des ressources préviendrait des effets désastreux àlongterme du manque de certaines d’entre elles, dont l’exemple le plus marquantestl’eau qui a déjà connu une pénurie et dont la consommation augmenteconsidérablement au cours de la période estivale.15Février 2013 Sousse, ville attractive mais saturée
  • PROJETSExtension du Technopole de SousseDate prévu fin des travaux : 2013Maitrise d’ouvrage : Société du Pôle de Compétitivité de SousseContenu : espace intégré d’une superficie de 55 hectares environ, destinée àregrouper les activités de l’enseignement supérieur, de la recherche-regrouper les activités de l’enseignement supérieur, de la recherche-développement et de l’innovation, des activités industrielles de services et desactivités d’accompagnement des projets innovants dans les secteurs del’électronique, la mécanique et l’informatique.Localisation : Sousse Riadh, à 10mn de l’autoroute Sousse-Tunis, à 30mn del’aéroport International d’Enfidha, à 20mn de celui de Monastir.Février 2013 16Sousse, ville attractive mais saturée
  • PROJETSZone d’offshoring de Hammam MaaroufDate prévu fin des travaux :Maitrise d’ouvrage : Société du Pôle de Compétitivité de SousseContenu : Le parc d’offshoring de Hammam Maarouf est orienté vers le secteurde l’offshoring des processus d’affaires. Centres d’affaires, data centre, servicesde l’offshoring des processus d’affaires. Centres d’affaires, data centre, servicesoffshore.Localisation : Sousse Riadh, à 10mn de l’autoroute Sousse-Tunis, à 30mn del’aéroport International d’Enfidha, à 20mn de celui de Monastir.Février 2013 17Sousse, ville attractive mais saturée
  • PROJETS« Cluster » dédié à la mécatronique.Date prévu fin des travaux :Maitrise d’ouvrage : Société du Pôle de Compétitivité de SousseContenu : plate-forme interactive qui rassemblera les différents acteurs dudomaine. Les entreprises peuvent exposer et trouver des solutions à leursdomaine. Les entreprises peuvent exposer et trouver des solutions à leursproblématiques communes. Le cluster sera également ouvert aux chercheurs etaux étudiants spécialisés.Localisation : Sousse Riadh, à 10mn de l’autoroute Sousse-Tunis, à 30mn del’aéroport International d’Enfidha, à 20mn de celui de Monastir.Février 2013 18Sousse, ville attractive mais saturée
  • PROJETSObservatoire de la circulation, projet RAMUDDate prévu de mise en place:Maitrise d’ouvrage : Municipalité de SousseContenu :Localisation : Ville de Sousse.Février 2013 19Sousse, ville attractive mais saturée
  • PROJETSProjet Medina 2030 : Réhabilitation de la médinaDate de lancement : 2010.Maitrise d’ouvrage : Municipalité de Sousse, Agence française dedéveloppement et Union Européenne.Maitrise d’ouvrage délégué : Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine.Maitrise d’ouvrage délégué : Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine.Contenu : Travaux de voirie. Assainissement des eaux usées. Réhabilitation etenfouissement des réseaux d’éclairage public, d’électricité et detélécommunications. Ravalement de façades.Localisation : Parcours s’étendant sur environ 1.5km constitué principalementpar les rues El Aghalba, Souk El Gaied, Essofra, Ahmed Magroun, Sidi Bouraoui,Sabbat Dalma, Sidi Zouaghi, Dar El Bey et La Kasbah.20Février 2013 Sousse, ville attractive mais saturée
  • PROJETSStation de Tourisme intégrée à HerglaDate de lancement : Les études daménagement sont au stade davant projet.Un PIF a été décrété.Maitrise d’ouvrage : Agence Foncière TouristiqueContenu : réalisation d’une station touristique d’une superficie de 450ha, d’uneContenu : réalisation d’une station touristique d’une superficie de 450ha, d’unecapacité de 10000 lits avec un port de plaisance et un parcours de golf intégré.Localisation : Hergla à 25km de Sousse.18/02/2013 21Sousse, ville attractive mais saturée