Oral cancer du sein
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Oral cancer du sein

on

  • 1,290 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,290
Views on SlideShare
1,263
Embed Views
27

Actions

Likes
2
Downloads
38
Comments
0

1 Embed 27

http://www.i-professionnel.com 27

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Oral cancer du sein Presentation Transcript

  • 1. Émilie Roy - Stéphanie Chénard Christine Plamondon - Karine Millaire L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
  • 2. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Classification TNM ( T umor, N ode, M etastase) ▪   Le  stade T  (de 1 à 4) décrit la taille de la tumeur. ▪   Le  stade N  (de 0 à 3) décrit la présence ou l’absence de métastases dans les ganglions voisins. ▪   Le  stade M  (0 ou 1) décrit l’absence ou la présence de métastases à distance de la tumeur. La méthode la plus utilisée pour déterminer la gravité d’un cancer est la  classification TNM  (Tumor, Node, Metastase), pour « tumeur », « ganglion » et « métastase ».
  • 3. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Évolution du cancer - Certains cancers évoluent lentement (surtout au début), voire sur des années. - Certains se développent à partir de tumeurs ou de lésions tissulaires bénignes (d'où l'intérêt de les découvrir tôt). - Certains ne métastasent jamais. - Certains évoluent malheureusement très vite, les tumeurs se développent rapidement et des métastases se forment en quelques mois. - Quand un cancer du sein est découvert à un stade précoce, la tumeur est enlevée et la plupart des femmes guérissent sans traitement complémentaire.
  • 4. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Le carcinome  in situ  :
    • Phase la plus précoce du cancer
    • 15 à 20 % des cancers du sein dépistés
    •  
    • La maladie localisée :
    • Stade précoce, tumeur peu volumineuse
    • Les cellules de la tumeur envahissent les tissus voisins
    • Surtout dans le sein, les ganglions axillaires ne sont pas atteints
    •  
    • La maladie localement avancée :
    • Propagation du cancer par les vaisseaux sanguins ou lymphatiques
    • Cellules cancéreuses atteignent les ganglions lymphatiques
    •  
    • La maladie à distance ou métastatique :
    • Cancer répandu dans le sein et les vaisseaux lymphatiques ou vasculaires
    • Formation de métastases dans les organes (poumons, foie, cerveau) et les os
    Les différents types de cancers
  • 5. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Symptôme : Douleur
    • Signes cliniques
    • Présence d’une masse/bosse ( lump in the breast )   sans douleur dans un sein .
    • Premier signe le plus courant
    • Généralement palpable
    • Constamment présente, dure, irrégulière
    • Sensible, mais souvent indolore
    • Masse à l’aisselle, dans le creux axillaire ( lump in the armpit, axilla ).
    • Deuxième signe le plus courant
    • Sensible, mais souvent indolore
    • Indique que le cancer est propagé dans les ganglions lymphatiques
  • 6. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Suite des signes cliniques
    • Changements de la taille ou de la forme du sein   ( changes in breast size or shape ).
    • Changements de la peau du sein ( skin changes ).  
    • Peau d’orange : peau épaissie et capitonnée
    • Rougeur, enflure, chaleur accru, démangeaisons lors d’un cancer inflammatoire
    • Changements du mamelon ( nipple changes ).  
    • Mamelons normaux qui s’inversent
    • Écoulement des mamelons possible (discharge from nipples)
    • Plus rare : formation de croûtes et d’ulcères, ou encore, la peau qui pèle
    •    
    Inversion du mamelon Maladie de Paget Maladie de Paget Peau d’orange
  • 7. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Les manifestations tardives     o         Douleur osseuse  ( bone pain )       o         Nausées  ( nausea )       o        Perte d’appétit ( loss of appetite )       o        Perte de poids ( weight loss )       o         Jaunisse  ( jaundice )       o         Essoufflement  ( shortness of breath )       o         Toux  ( cough )       o         Épanchement pleural  ( pleural effusion )       o         Maux de tête  ( headache )       o         Vision double  ( double vision )       o         Faiblesse musculaire  ( muscle weakness )   *Les manifestations tardives énumérées ici sont copiées tel quel du site de la Société canadienne du cancer.
  • 8. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • 2. Diagnostic
    •  
    • Observation des signes de la maladie (examen physique)
    • Discussion avec le patient
          • Des symptômes éprouvés
          • Des antécédents médicaux
    • Hypothèse sur la présence de cancer par le médecin
    • Mammographie de dépistage
    • Examens complémentaires (si résultats anormaux)
  • 9. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Antécédents médicaux
    •       o    Antécédents personnels
      • o   D’affection mammaire ou de cancer du sein
      • o   D’hormonothérapie de remplacement
      • o   De radiothérapie antérieure à la poitrine
    •       o    Antécédents familiaux
      • o   De cancer du sein
      • o   D’autres cancers (ovaire, colorectal)
    •       o    Signes et symptômes pouvant signaler un cancer du sein
  • 10. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Examen physique
    • Le médecin pourrait :
    •       o  Faire un examen clinique des seins (ECS) ( clinical breast examination - CBE). Le médecin recherche :
      • o masses;
      • o durcissement ou épaississement du tissu mammaire;
      • o changements de la peau des seins, présence de capitons
      • o changements des mamelons;
      • o ganglions lymphatiques enflés dans l'aisselle (creux axillaire), au-dessus et au-dessous de la clavicule.
    •       o   Palper l’abdomen (pour vérifier si le foie est hypertrophié)
    •       o   Ausculter les poumons (en écouter les bruits)
  • 11. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Ce qui est recommandé On recommande aux femmes, à partir d’un certain âge, de passer certains tests. Selon la Société canadienne du cancer  : Prendre l’habitude d’effectuer une fois par mois l’auto- examen des seins . Plus de 20 ans Passer un ECS au moins tous les 2 ans . Discuter du risque personnel de cancer du sein ainsi que des avantages et inconvénients de la mammographie. Entre 40 et 49 ans Demander conseil au médecin en ce qui concerne le dépistage . 70 ans et plus Passer un ECS au moins tous les 2 ans . Passer une mammographie tous les 2 ans. Entre 50 et 69 ans Vous devriez… Âge
  • 12. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Les différents examens Mammographie de diagnostic  ( diagnostic mammography ) • Examen radiographique • Faible dose de radiation • Suivi des résultats anormaux • Trouve la région anormale pour des fins de biopsie
  • 13. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Échographie ( ultrasound ) • Examen utilisant des ondes sonores à haute fréquence • Moins sensible que la mammographie • Identifie la région anormale où une biopsie serait possible
  • 14. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Biopsie ( diagnostic pathologique )  Prélèvement d’un fragment de tissus anormaux.   Biopsie par forage S’effectue à l’aide d’une aiguille considérablement grosse. Biopsie par forage sous guidage stéréotaxique Utilisation d’images pour déterminer la position de la tumeur/anomalie et diriger l’aiguille Biopsie avec localisation à l'aiguille À l’aide d’un mince fil métallique pour marquer la position de la masse/anomalie
  • 15. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Ponction à l’aiguille fine  ( cytoponction )
    • Aiguille de calibre plus élevé que la biopsie par forage
    • Souvent le premier examen à être effectué.
    • Biopsie chirurgicale ( biospie d’incision ou biopsie-exérèse )
    • Sous anesthésie générale
    • Une partie ou la totalité de la masse est retirée
  • 16. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Ponction à aiguille fine Biopsie par forage Biopsie stéréotaxique
  • 17. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Scintimammographie  ( scintimammography ) • Usage d’une substance radioactive et d’une caméra • Employé si les masses ne sont pas clairs sur la mammographie • N’est pas utilisé fréquemment
  • 18. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Tomodensitométrie Tomographie à émission de positons   Galactographie  ( ductography ) • Nécessite l’injection d’un produit de contraste • Intervention semblable à la mammographie, mais ne la remplace pas • Observation des canaux du sein
  • 19. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Biospie des ganglions lymphatiques ( lymph node biopsy )
    • • Intervention chirurgicale
    • • Nombre de ganglions lymphatiques aide à déterminer le stade du cancer
    •  
    • Évidement ganglionnaire ( axillary lymph node dissection )
    • Intervention chirurgicale
    • Ablation des ganglions lymphatiques axillaires
    • Méthode standard de vérification au Canada.
    •  
    • Biopsie du ganglion sentinelle ( sentinel lymph node biopsy )
  • 20. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Analyses biochimiques sanguines ( blood chemistry tests )
    • • Détermine le stade du cancer
    • • Résultats révèlent la qualité du fonctionnement de certains organes
    • le taux d'urée et de créatine
    • le taux d'alanine aminotransférase (ALT), d'aspartate transaminase (AST) et de phosphatase alcaline (PhoA)
    • le taux de phosphatase alcaline (PhoA)
    •  
    • Scintigraphie osseuse ( bone scan )
    • Matières radioactives (ostéotropes) et ordinateur créent une image des os
    • Taux de phosphatase alcaline élevé
    • Ganglions lymphatiques axillaires palpables dans l'aisselle
    • Taille de la tumeur primitive supérieure à 5 cm
    • Douleurs légères (métastases osseuses)
    • Contre-indiqué pour cancer de stade I
  • 21. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Échographie du foie ( liver ultrasound )
    • Taux d'enzymes hépatiques élevé
    • Permet de vérifier la présence de métastases hépatiques
    •  
    • Radiographie pulmonaire ( chest x-ray )
    • Permet de savoir si le cancer s'est propagé aux poumons
    •  
    • Imagerie par résonance magnétique (IRM) ( magnetic resonance imaging ) ( MRI )
    • Visualisation de coupes anatomiques extrêmement fines
    • Tissus pathologiques vs. tissus sains
    • Cartographie des tumeurs très précise et en 3D
  • 22. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Formule sanguine complète (FSC) ( complete blood count - CBC )
    • Nombre et qualité des globules rouges, globules blancs, plaquettes
    • Comparaison des résultats pendant et après le traitement.
    •  
    • Analyse des récepteurs hormonaux et analyse du statut HER2 ( Hormone receptor testing and HER2 status testing )   :
    • Par immunohistochimie à l'aide de prélèvements, sur coupes en paraffine
    • « Positive » si elle exprime les récepteurs estrogènes/progestérone
    • Statut HER2 = positive si marquage membranaire complet
    • (+ de 30 % des cas de tumeurs invasives).
  • 23. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Épreuves de laboratoire
    • Tests supplémentaires si présence de cancer
    • Meilleur évaluation du stade du cancer = méthodes de traitement adéquates
    • Analyse du statut des récepteurs hormonaux
    • Oestrogènes et progestérone assurent la croissance des cellules mammaires
    • Tumeur hormonodépendante (récepteurs hormonaux positifs)
    • Pronostic sur l'évolution de la tumeur et la réceptivité à l’hormonothérapie
    • Femmes ménopausées sont les plus atteintes
    • Test de détection du gène HER2
    • Détecte l'oncogène responsible de la synthèse de la protéine HER2
    • Nombre très élevé de HER2 = cellules cancéreuses
    • Traitement différent des autres cancers du sein
    • Analyses sanguines
    • Hémogramme (globules rouges, globules blancs, plaquettes)
    • Santé des organes, présence de cancer et stade d'évolution
  • 24. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Indications supplémentaires
    • Mammographie
    • Technique de référence; effectuée en premier
    • Préférablement dans la deuxième semaine du cycle menstruel.
    • Contre-indications dans les cas de : carcinome lobulaire, cancers inflammatoires, seins denses, tumeurs trop étendues ou périphériques, patientes jeunes ou allaitantes.
    • Échographie
    • Complément à la mammographie
    • Anomalie chez femme jeune enceinte ou en période d'allaitement
    • Permet de guider les biopsies et les chirurgies
    • Préférable à la mammographie
    • Masses axillaires et claviculaires non palpables.
  • 25. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Indications supplémentaires
    • Imagerie par résonnance magnétique
    • La technique présentant la plus grande sensibilité
    • Engendre plusieurs faux positifs
    • Populations à risque et personnes atteintes
    • Comble certaines lacunes de l'imagerie conventionnelle
    •  
    • Tomographie à émission de positons  
    • Technique non invasive pour les métastases/récidives
    • Contre-indiquée si résultats de mammographie anormaux
    • Dans ce cas, on lui préfère la biopsie
  • 26. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic
    • Indications supplémentaires
    • Récepteurs hormonaux / statut HER2
    • -Pour les cas de tumeurs invasives
    •  
    • Ponction à aiguille fine  
    • - Présence de liquide à l'intérieur de la lésion
    • -Métastases / récidives
    • Biopsie par forage
    • Permet de déceler un cancer invasif
    • Masses bénignes, solides et fibreuses
    • Préférable pour le diagnostic
  • 27. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Références Gladstone, W. J. (2002) Dictionnaire anglais-francais des sciences médicales et paramédicales. 5e édition, Saint-Hyacinthe / Paris, Edisem / Maloine. (édition précédente : 1996) Hunt KK, Robb GL, Strom EA, Ueno NT. Breast cancer. 2e éd. New York : Springer; 2008. 581 p. Morère JF, Penault-Llorca F, Aapro MS, Salmon R. Le cancer du sein. Paris : Springer; 2008. 314 p. Namer M, Héry M, Serin D, Spielmann M, Gligorov J. Cancer du sein. Paris : Springer-Verlag; 2007. 551 p. Fabian C, Warren A. Le cancer du sein. New York : Lowenstein Associates, Inc; 1992. 216 p.
  • 28. L e c a n c e r d u s e i n Manifestations et diagnostic Références Hirshaut Y, Pressman P. Cancer du sein. Italie : Marabout; 2004. 311 p. Smeltzer SC, Bare BG. Médecine et chirurgie. 4e éd. Québec, ERPI; 2006. 309 p. (Soins infirmiers vol. 4) Tortora GJ, Derrickson B. Principes d’anatomie et de physiologie. 2e éd. Courchesne MH, Ego C, Mayer P, traductrices. Québec : ERPI; 2007. 1246 p. Merck Manual. Breast Cancer. rév. novembre 2008. New Jersey [consulté le 15 mars 2011] Société canadienne du cancer. Cancer du sein. rév. 27 août 2010. Montréal [consulté le 15 mars 2011]