eMail Marketing 2012 (Objectif COM 2012)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

eMail Marketing 2012 (Objectif COM 2012)

on

  • 775 views

eMail Marketing 2012 : Stratégies & Tactiques Performantes

eMail Marketing 2012 : Stratégies & Tactiques Performantes

Statistics

Views

Total Views
775
Views on SlideShare
734
Embed Views
41

Actions

Likes
2
Downloads
168
Comments
0

2 Embeds 41

http://www.stratenet.com 32
http://www.performance-marketing.be 9

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

eMail Marketing 2012 (Objectif COM 2012) eMail Marketing 2012 (Objectif COM 2012) Presentation Transcript

  • eMail Marketing 2012Stratégies & Tactiques PerformantesIntervenant:Stéphane Bouchez, Stratenet SPRLDigital Strategist / CEO
  • About STRATENET ?| 2 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • Stéphane Bouchez?…| 3 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • Email MarketingAgenda Changer de perception… De l’acquisition à la rétention Un outil complémentaire essentiel aux outils marketing TIPS pour 2012 Agir en fonction du cycle de vie Agir en fonction du cycle de décision | 4 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • L’email est-il encore un outil Marketing efficace ?| 5 | 2010 | e-Tourisme
  • Un compte e-mail Full.Un compte classiqueGmail, daté du 20/01/2011.Affichage: 50 messagesFiltre Anti-Spam: OUIConclusion:Too Much information. | 6 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • Le même compte e-mail …nettoyé!Sur 50 messages, seuls 10suscitent un intérêt réel.On parie que vous êteségalement dans le cas?Dés lors,pourquoi se lancer dans l’e-mail marketing?Comment?Qu’est-ce qui fonctionne?| 7 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • Et pourtant …65 %des dirigeantsd’entreprise ont planifié, en2011 d’investir massivementdans ce moyen decommunication.| 8 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • E-MAILING : CA MARCHE !L’e-mail marketing est considéré comme étant le deuxième outille plus efficace pour générer des conversions, juste derrière leSEO (sondage de février/mars 2009 de Forbes Media sur l’efficacité publicitaire) :L’e-mail marketing est la tactique la plus citée pour son efficacité(Sondage Shop.org sur l’e-commerce en 2009)80.4% des dirigeants de la communication déclarent que le canal e-mail a obtenu des bons résultats pour leur entreprise. L’e-mailing aobtenu le meilleur score. (Etude de Datran Media 2009)
  • L’email Marketing en 2012 … Bien plus qu’envoyer des emails par le biais du Web !| 10 | 2010 | e-Tourisme
  • L’email est devenuun outil Stratégiqueau service de larétention client.
  • Repensez votre manière de toucher le client. Stop pushing. Start attracting. Stop interrupting. Start engaging.| 12 | 2010 | e-Tourisme
  • Votre manière de toucher un client ? Presented by Grant Baillie of Argos at 2008 Email marketing conference | 13 | 2009 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • VOTRE MANIÈRE DE TOUCHER LE CLIENT ?Email marketing A. Objectifs & B. Stratégie de C. Segmentation, D. Email E. Testing &Degré de Maturité évaluation contact Ciblage & marketing Apprentissage personalisation integration & gouvernance1. Initial Aucun Aucun; newsletter Pas de segmentation Intégration limitée / Limité / aucun‘Je prie et j’appuie’ inexistante2. Managé Croissance DB Stratégie de contact Un minimum de 2 à 6 Campagnes intégrées Sur l’objet duAccroître la Réponses segmentées basique segments (phone) message, surpertinence différentes offres3. Orienté Au-delà du click, vers Intégrée au cycle de Simple Trigger web analytics & Différents templatesPertinence la conversion communication de Eléments de intégration social en fonction des ciblessegmentée l’entreprise. réactivation media / message4. Quantitatif Participation de Stratégie de contact Fréquence, Valeur, Triggers Individuels et testsPertinence l’abonné / du client individuelle informations clients automatiques basés sur segmentscontextualisée (engagement) sur le comportement5. Optimisée Intégré au web et aux Integrated online & Contenu & zones Distribution / Temps réel &Pertinence autres canaux de offline contacts Dynamiques diffusion basée sur multivariéOptimisée com. les valeurs / les preference
  • Principaux Freins au succès6050403020100
  • L’email Marketing en 2012 ? Quelques notions| 16 | 2010 | e-Tourisme
  • 2012 : Email MarketingIl ne s’agit plus seulement d’envoyer des campagnes e-mail! Il s’agit de :- générer des leads qualifiés,- de capturer le visiteur, ou des infos le concernant.- de convertir le visiteur,- d’engagement marketing,- d’une relation suivie et personnalisées avec les prospects,- de Lead Nurturing- de déclencher des triggers (basés sur le comportement de l’internaute)- d’évaluer la performance des actions- d’évaluer le cycle de vie / de relation / avec chaque prospects.Necessité de se concentrer sur l’aspect “Statistiques & rapports” de voscampagnes + COMPORTEMENT VISITEURS / PROSPECTS / ACHETEURS| 17 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • NEW Email Marketing Lead Nurturing ? maintenir ou renforcer une relation marketing avec des prospects qui ne sont pas encore mûrs pour une action de vente ou pour lesquels cette action a échoué car trop précoce.
  • OLD Email MarketingEX: Perte d’une partie des prospects & augmentation du coût d’acquisition. Perte des prospects +90% GAP L’équipe marketing devraLa campagne démarre trop tôt passer 3x plus de temps à Les prospects non intéressés nevers des leads non qualifiés convaincre les non-intéressés. reviendront pas // ou alors, très peu. Quelques ventes seront réalisées.
  • NEW Email Marketing: Lead NurturingEX: Campagne vers des leads qualifiés + Une stratégie de “leadnurturing” qui vient combler le trou.
  • Exemple : Lead NurturingLe Lead Nurturing renforce le cycle de décision et respecte le cycled’achat du consommateur.Graph rêve continents insolites
  • NEW Email Marketing: Trigger Marketing! Le trigger Marketing ? Commande Vous apportez une réponse à un Panier Demande de événement. catalogue/ abandonné information Vous adressez des e-mails scénarisés et automatisés, basés sur le comportement A vu un de vos internautes. produit Inscription à la Newsletter sans l’acheter
  • Le Trigger MarketingLe Trigger Marketing se fonde sur des règles pré-déterminées, qui déclenchent l’envoi automatique de l’e-mail Inscription Services à valeurs E-mail de Bienvenue au site ajoutées Visite d’une page E-mail présentant un Dernière chance nouveau produit ‘Plus que 3 jours’ Customer Insight Consulting
  • Exemples de Trigger Message • Message de bienvenue - Actualisation du profil - Fonctionnel Expiration de la carte de crédit - Message sur la livraison • Rappel des commandes cadeaux de l’année dernière - Spécifique Anniversaire du client - Lancement de produit - • Dernière chance pour commanderTransactionnel • Panier abandonné_ Up-sell, Cross-sell Cycle de vente Informations supplémentaires - Réactivation de prospectsComportemental A visité le site mais n’a pas commandé Customer Insight Consulting
  • … ses 3 règles d’or • S’appuyer sur le comportement en ligne de Web l’internauteanalytics • Lui parler de ce qui l’intéresse,lui à cePersonna- moment précis lisation Test & • Tester, tester, et encore tester Learn Customer Insight Consulting
  • Stratégies & Tactiques pour 2012| 26 | 2010 | e-Tourisme
  • La performance de vos campagnes. QUICK WINS & QUICK TIPS POUR DES CAMPAGNES PERFORMANTES EN 2012.| 27 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • 1. Développez votre Stratégie de contact.| 28 | 2010 | e-Tourisme
  • Une DB axée sur le permissionmarketing 29
  • Maximisez: signup, action, contact. Avant Après 30
  • Maximisez: signup, action, contact. NOW 31
  • Maximisez: signup, action, contact. Inscription / Newsletter / Proposition … Toujours Above the Fold 32
  • Maximisez: signup, action, contact.Flux RSS MOTBProposition detéléchargementd’un white papergratuit 33
  • Capturez, capturez! 34
  • Capturez, capturez! 35
  • Obtenez plus d’informations sur vosclients : Sondage en ligne 36
  • Facebook & autres Social Media pouraugmenter vos bases de données 37
  • Concours ... 38
  • Social SyncUtilisez les applications en ligne ou Mobile pour exporter / importer / Synchroniser lesdonnées de contact de vos cibles au sein des médias Sociaux 39
  • 2. Mesurez, Mesurez, Mesurez !| 40 | 2010 | e-Tourisme
  • Mesurez “l’engagement” de vos cibles Il ne s’agit pas seulement de mesurer: • Taux d’ouverture de l’email, • Taux de clics, • Taux d’actions, • Taux de ventes, par rapport à la campagne envoyée. Il est nécessaire de mesurer ces actions: 1. Dans le cycle de vie (de relation) avec le client 2. Par segment 3. Par offre / catégorie de produits / type d’e-mail Et sur une longue période (minimum 1 an). 41
  • Mesurez “l’engagement” de vos cibles Info: il s’agit de mesurer la santé de votre base de données à travers l’activité, l’inactivité de vos prospects sur une période donnée. Ces mesures doivent s’effectuer : Par segment Par catégorie de produits acheté … 42
  • Mesurez “l’engagement” de vos cibles Objectif? Savoir 1.chez qui vous avez un taux de pénétration important, 2.chez qui vous devez agir et 3.qui vous risquez de perdre ou qui vous avez déjà perdu.. Weeks or campaigns 1 2 3 4 5 6 7 8 engagement Increasing Yes Yes Yes Yes Not open email Yes Yes Yes Yes Open email Yes Yes Yes Click through Yes Purchase 1 Successfully engaged 2 3 Potential (Do more of this) Disengagement (Dont let this happen) Semi-Engaged (change something now)Source:
  • Taggez vos campagnes avec GoogleAnalytics 44
  • 3. Segmentez, Segmentez, Segmente z| 45 | 2010 | e-Tourisme
  • Segmentez, Segmentez, Segmentez ! • Ce qu’on a demandé dans le formulaire d’inscription (déclaratif) : • Simple adresse e-mail • Profil socio-démographiquePhase I • Préférences • Les réactions vis à vis de nos messages (comportemental) : • Taux d’ouverture et fréquence >> niveau d’appétence/fidélisation • Taux de clic >> centres d’intérêtPhase II • Conversion >> passages sur le site, type d’achat, valeur moyenne, abandon de panier… Il est nécessaire de compléter les profils avec le temps au niveau e-Mail, mais également au niveau du site: questionnaires, sondages, évaluations … 46
  • Segmentez, Segmentez, Segmentez ! Variables socio- Variables Variables démo comportementales temporelles• Homme / femme • A ouvert • Date d’inscription• Age /anniversaire • A cliqué • Dernière ouverture• Résidence • A passé x temps sur • Dernier clic• Situation familiale site • Dernier achat • A acheté produit A • A dépensé € y • A failli acheter produit B L’email marketing devient de plus en plus un processus continu de dialogue centré sur le contact et non pas sur l’annonceur
  • Segmentez, Segmentez, Segmentez ! RelationPassive Genre / Ville CP Segmentation Socio Démographique Age / Situation Familiale A déjà acheté XYZ (ou pas) Segmentation Comportement Achat A déjà dépensé x € sur 2010 Destin Segmentation Circuit Safari Intérêt des cibles ation Famille Noces Groupe s A cliqué Segmentation A ouvert A failli produit Comportement Mail acheter Mail X Date Dernier Dernière Segmentation Inscript Clic / Ouvertur Temporelle ion Achat e Relation Personnalisée & Suivie
  • Segmentez, Segmentez, Segmentez ! Les facteurs les plus efficacesPropensity : targeting variable Behaviour & lifecycle most predictive of response Attitude & preferences Lifestyle & psychographics Demographic profile data Unknown 49 Customer profiling insights
  • Segmentez, Segmentez, Segmentez !Comportement d’achat:acheteur vs non-acheteurA acheté 1 fois vs plusieurs foisComportement lié au mailClic VS inactiveNombre de clics dans l’emailComportement on site.A visité VS n’a jamais visitéVisite, mais n’achète pas 50
  • 4. Contenu : Un message pertinent et efficace pour chaque personne| 51 | 2010 | e-Tourisme
  • L’importance du Message CONTENT IS KING Attirer l’attention Résoudre un problème Valoriser l’offre o valeur o exclusivité o temps limité Persuader avec le call-to-action
  • L’importance duMessageRelevance isEMPERORChaque prospect estdifférent, chaque prospecta ses propres attentes, sonpropre univers, il convientdonc de couvrir lesbesoins et attentes dechaque prospect. Le 1 to 1 Marketing. | 53 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • L’importance du Message VISER LA PERTINENCE Comme dans la vente directe, pour conclure une vente il faut faire la différence en s’adaptant à l’interlocuteur, en mode communication 1 to 1 : Le bon message • Offrir de la valeur ajoutée, solution A la bonne • Personnaliser • Segmenter personne • Songer au cycle de vie du produit Au bon moment • Observer comportements • Calibrer fréquence d’envoi
  • L’importance du MessageOBJECTIF : UN MESSAGE PERTINENT POUR CHAQUE OCCASION Qui Quand PourquoiBienvenue Tous Moment de l’inscription  Confirmation  Première impressionNewsletter Tous Fréquence régulière  Initiatives en coursInitiatives Tous / cible spécifique En fonction des  Initiatives spotspéciales opportunitésPost-clic A cliqué sur un lien / Quelques jours après clic Opportunité: expression catégorie de liens d’intérêt précisAbandon de panier A presque acheté Quelques jours après clic  Récupérer achat « raté »Confirmation Vient d’acheter Immédiatement après Email transactionneld’achat achat Occasion d’up / cross- sellingConseils d’achat A déjà acheté Offre pertinente  Conseiller produit / serviceRécupération N’ouvre / ne clique pas Après x temps (cycle de  Motiver (coupon de vie) réduction, rappel)
  • 5. Scénarisez & Automatisez vos campagnes| 56 | 2010 | e-Tourisme
  • Construisez des scénariiHYPER-SEGMENTATION ET GESTION DES CONVERSATIONS Une fois la cible hyper-segmentée, comment gérer autant de conversations 1 to 1 ? Définir messages Fixer un parcours du contact Créer des scénarii Automatiser Mais il ne faut pas nécessairement TOUT personnaliser et automatiser: Alterner contenu d’intérêt général contenu automatisé ciblé
  • Construisez des scénariiOBJECTIF : INSTAURER UN DIALOGUE DANSLE TEMPS Réception Réactivité Réactivité Réactivité Point de Inscription des au message au message au message contact messages 1 2 n L’inscription à notre mailing list n’est que le début du processus C’est la réactivité aux messages dans le temps qui sera déterminante dans le succès d’une campagne Elle dépendra de notre capacité à suivre le parcours du contact
  • Construisez des scénariiEx:UN PARCOURS DE COMMUNICATION BASE SUR LE COMPORTEMENT MAIL UP/CROSS- SELLING CONFIRMATION MAIL DE Achète D’ACHAT CONSEILS SONDAGE DE Clique N’achète pas MAIL POST CLIC SATISFACTION Ouvre Abandonne le MAIL DE panier RAPPEL ENVOI Surveiller dans le Ne clique pas MAIL DE RECUP MESSAGE temps Surveiller dans le N’ouvre pas MAIL DE RECUP temps Système d’action / réaction pour suivre le parcours du contact et saisir les opportunités de communication et de conversion de façon pertinente
  • OBJECTIF : UN PARCOURS DE COMMUNICATIONComportemental + socio-démo MAIL UP/CROSS- SELLING CONFIRMATION MAIL DE Achète D’ACHAT CONSEILS SONDAGE DE Clique N’achète pas MAIL POST CLIC SATISFACTION Ouvre Abandonne le panier MAIL DE RAPPEL Surveiller dans le ENVOI MESSAGE A Ne clique pas MAIL DE RECUP temps Surveiller dans le N’ouvre pas MAIL DE RECUP temps MAIL UP/CROSS- SELLING CONFIRMATION MAIL DE Achète D’ACHAT CONSEILS SONDAGE DE Clique N’achète pas MAIL POST CLIC SATISFACTION Ouvre Abandonne le panier MAIL DE RAPPEL Surveiller dans le ENVOI MESSAGE B Ne clique pas MAIL DE RECUP temps Surveiller dans le N’ouvre pas MAIL DE RECUP temps
  • Personnalisez sur base de la segmentationScénarii de contenu : e-mail modulable Message général Place aux (Grandes vacances) messages Bonjour <prénom> génériques MODULE MODULE GEOGRAPHIQUE CELIBATAIRE / (départs de l’aéroport le plus proche) COUPLE / FAMILLE (mise en avant produit) Socio-démo OFFRE SPECIALE COUPON DE en fonction du dernier achat REDUCTION àOFFRE SPECIALE ou pourcentage variable en GENERIQUE dernier clic fonction d’achats / non achats précédents Comportemental
  • Personnalisez sur base de la segmentation Ex: easyJet.com En personnalisant ces e-mails par aéroport de départ, Easyjet a augménté le taux de réponses à ces e-mails de 5%Source: Brand Republic Email marketing conference 62
  • Personnalisez sur base de la segmentation Un exemple de personnalisation dynamique basée sur la segmentation. Tip. Change order of offers or features according to segment to increase relevance Presented by Grant Baillie of Argos at 2008 Email marketing conference. 63
  • Personnalisez sur base de la segmentationEXEMPLE D’UNE NEWSLETTER EN BLOCS PERSONNALISESInteractive Key Award 2009 / Meilleure campagne e-mail
  • EXTRAIT D’UN PARCOURS DE COMMUNICATION - POST ACHATUp/cross-selling Infos utiles Rappel itinéraire et Sondage de conseils utiles satisfaction
  • 6. Des campagnes Adaptées au Mobile| 66 | 2010 | e-Tourisme
  • Le mobile marketing ne cesse de Grimper Source: Campaign Monitor, 3 billion emails, 2011
  • Le déclin du DesktopShare of device page traffic for News category (weekday) Source: comScore Custom Analytics, U.S., August 2011
  • Toujours variable en fonction desPaysMobile share of non-computer traffic for select market Source: comScore Device Essentials, August 2011
  • Mobile Email Design Best PracticesA narrow email widthSingle column layoutSuper subject lineLarge headlines & CTAsBullet proof buttonsGraceful Degradation
  • http://www.smartinsights.com/email-marketing-ecrm-alerts/email-creative-best-practice-2011-style/
  • http://www.smartinsights.com/email-marketing-ecrm-alerts/email-creative-best-practice-2011-style/
  • 6. Des campagnes intégrées| 73 | 2010 | e-Tourisme
  • 1. Link to yoursocial channels
  • 1. Link to yoursocial channels
  • 2. Share yourentire email
  • 3. Shareemailcontent
  • Encourage socialsharing…
  • Source: Forrester eBusiness research in collaboration with GSI Commerce Holiday Season Marketing Attribution Research
  • SYWN prominent above fold In this May 1, 2011 email, Macy’s places the share call-to-action in the same content block as the “Friends & Family” promotion. This positioning is much more prominent and compelling than the usual placement in the header or footer. In this Feb. 2, 2011 email, Kohl’s asks their customers to nominate a kid in the community to receive a scholarship. There’s a prominent secondary call-to-action to “Share this on Facebook” to try to broaden the reach of the campaign.
  • Social channel OVP TIP: Recruit to Twitter or Facebook via Email
  • Integrated campaign example
  • Integrating social into Enews Source: http://www.retailemailblog.com/2011/09/am-inbox-pulling-social-content-into.html
  • Agenda 6 Tactics that will matter most in 2012 1 Engagement 2 Mobile Email 3 Email contact strategies 4 Channel integration 5 Social-email marketing 6 Email marketing optimisation© e- 26/02/2013 84Dialog
  • Indicateurs et ROI Taux d’aboutissement% de messages effectivement délivrés Taux d’ouverture% de destinataires uniques ayant ouvert au moins une fois le message Taux de clics% de destinataires uniques ayant cliqué sur au moins un lien Web TrackingSuivi des visites sur le site. Nb de pages vues. Cheminement des visiteurs. Nbdactes dachat. Montant total… Taux de transformation% de destinataires uniques ayant réalisé l’action attendue : demanded’information, demande de documentation, demande de rappel, commande… => Transparence de la performance des campagnes
  • Les étapes d’une campagne d’e-mailing Définir son objectif Ciblage, choix du moment, contenu, opportunité, fréquence. Construire son message Contenu, forme, images, liens, teasing, qui le fait ? Tester son message Tests, tests, tests, tests… Réaliser la campagne Disposer d’outils pour émettre mais aussi mesurer Tracer les actions des destinataires des messages Mettre en place le tracking nécessaire ! Rapports statistiques et analyse des résultats dune campagne Faire une synthèse, choix d’indicateurs, suivre les évolutions
  • Quels contenus pour quels messages ?Les formatsFormat texte, HTML, Rich média …et diversité des plate-formes de lectureLecture du message en mode dégradé : texte uniquement, en ligne …ConvaincreExpéditeur, objet, personnalisationQuels contenusInformation – communication – Profondeur et autonomie contenuNe pas faire …Fichiers attachés – message image - javascript – messages > 60 ko –personnalisation approximative
  • Un outil Marketing complémentaire Fichiers achetés Campagne Référencement, de Social Media Mots Clés, Affiliation,.. PUB Emailing Accès spontanésOutil de gestion E-marketing Tracking Sites Salons, etc. E-mailing WEB Saisie Système d’information Commercial : base de données, Vente en ligne, paiement en ligne Export de fichiers pour emailing
  • Mailing, e-Mailing … vous y croyez encore ? NON MAIS !??? SINCÈREMENT ? VOUS Y CROYEZ ENCORE ?| 89 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • A Comprendre: Evolutions du contexte: Intensité de l’information et de la communication, Démocratisation de l’accès aux outils Web Multiplication des offres, Augmentation du niveau d’exigences, Manque de temps ou volonté de gagner du temps, Evolution technologie incessante, Impact d’Internet, Client de plus en plus zappeur.
  • L’AIDA IS ALMOST DEAD sur le Web. Le modèle AIDA: A = Attention I= Intérêt D= Désir A= Achat
  • On est passé à l’ADICASA comme capter l’AttentionD comme DivertirI comme InformerC comme ConvaincreA comme déclencher l’AchatS comme Satisfaire le client L’adicas n’est qu’un modèle, une règle. Objectif: Montrer qu’il est important de rentrer dans une Transformer un inconnu en ami, relation réelle avec le client. Transformer cet ami en client. Seth Godin
  • Permission Marketing ?Le Permission Marketing consiste à établir une relation durable etpersonnalisée avec linternaute afin de transformer un prospect"potentiel" en (client) partenaire participant à la promotion des produits(marketing viral).Acquisition- création dun fichier "opt-in" (volontariat affirmé)- tri / optimisation / qualification du fichier- jouer la transparence, désabonnement etcFidélisation / Construction du profil- chaque e-mail tient compte du profil (tenu à jour)- impliquer le prospect / client dans la relation- faire participer (attentes, sondage, remarques ...)Segmentation / évaluation des attentes- lattente des clients est plus importante que le profil- construire une base à partir du comportement - tenir compte de lévolution
  • Permission Marketing ?A Retenir !Le mail marketing nest pas une opération "one shot" ou "fire andforget" ...Le mail est un outil de création et de maintientde relations, il doit être conçu et utilisé pourrépondre le plus efficacement possible à cetobjectif .
  • Planning1. Efficacité, rentabilité et statistiques2. Old VS New Email Marketing3. Quick tips & Quick Wins 1. Maximisez le signup, contact, action 2. Capturez, capturez, capturez 3. Mesurez le degré d’engagement 4. Segmentez, segmentez, segmentez 5. L’importance du message 6. Construisez des scenarii 7. Personnalisez vos campagnes 8. Passez au Trigger Marketing4. Cas & exemples 1. Les jours de fêtes 2. Emails transactionnels 3. Cross selling & up-selling 4. Abandon du panier
  • Budget, dépenses, moyens de promotion … L’email Marketing n’est pas Mort ! IL FONCTIONNE ENCORE … MIEUX !| 96 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • Efficacité & rentabilité.L’email marketing reste abordable & bien employé, très rentable. CA généré par les campagnes 5 000 € e-mailing 1 000 € - coût des campagnes 4 000 / 1 000 / coût des campagnes 4 € pour 1 € dépensé = ROI Efficacité = 400 %
  • Augmentation du budget e-mailmarketing| 98 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • Budget pour les moyens de promotionen ligne.| 99 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • Le consommateur a changé, la manière de le toucher également. OLD VS NEW EMAIL MARKETING| 100 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • OLD Email Marketing- On cible la masse- En opt-in, ou en opt-out,- Sans segmentation,- Sans personnalisation,- On prie,- On attend que ça tombe. | 101 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • Ce qui impacte vos campagnes.– Votre base de données : profils ou simples adresses?– Votre manière de capturer les données– Votre Segmentation– Votre Créativité– La Pertinence, la lisibilité et les cibles atteintes– Le contenu– La Personnalisation du message– L’intégration avec d’autres campagnes existantes– L’utilisation des Médias Sociaux dans vos campagnes– Les landing pages 102
  • A faire, absolument. CAS & EXEMPLES| 103 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • Cas & Exemples Evénements: les jours de fête. Une excellente opportunité commerciale! On peut y inclure une offre :  Coupons de réduction  Offre sur les frais de livraison  Cadeau à la commande Customer Insight Consulting
  • Cas & Exemples Evénement: Anniversaire 105
  • Cas & Exemples Evénement: Anniversaire 106
  • Cas & Exemples Evénements: Fête des mères, pères, Saint XXX … Généralement: Le taux d’ouverture est excellent, Le taux de clics est excellent, Le taux de conversion est excellent, La transaction en ligne est 33% plus importante que dans un cas de figure 107 normal.
  • Cas & ExemplesLe Cas des emails Transactionnels:Inclure un message commercial dans les confirmations decommande 60 % des marketers ont augmenté leurs revenus.Un ingrédient essentiel Pour 40 % d’entres eux : + 5 % de taux de réponseau Dialogue ClientLe taux d’ouverture le plusélevé des campagnese-mailing Source : JupiterResearch – The transactional Message Imperative – Oct 2008
  • Cas & Exemples Emails Transactionnels et confirmation de commande. Les confirmations de commande ont un taux d’ouverture de 90 %. Une bonne raison pour y inclure un message commercial Customer Insight Consulting
  • Cas & Exemples Emails Transactionnels et remerciement de commande. Le remerciement d’une commande peut également être l’opportunité d’en apprendre plus sur votre client. Et de compléter ainsi son profil client. Ici: « The Gift Reminder Program » Customer Insight Consulting
  • Cas & Exemples Emails Transactionnels et remerciement de commande.Cadeau exclusif pour laprochaine commande!RESULTATCampagne IllyLes internautes ayant reçusce mail ont commandé 3 xplus que ceux qui ont reçusun email de remerciementstandard. Customer Insight Consulting
  • Cas & Exemples Emails Cross-selling (Provoquer d’autres commandes // ou augmenter la taille du panier) Dans ce cas de figure, Amazon a sélectionné une série de livres en rapport direct avec mes achats précédents.
  • Cas & Exemples Emails up-selling (Augmenter le montant de la commande) -Mention de la commande passée -Envoi d’une séquence de messages (1/semaine) - Règle de gestion : chaque article tombe dans l’une des 25 catégories de Trigger message. Exemple: Si l’internaute achète le produit XXX, alors, un email lui est envoyé pour lui proposer le produit YYY à 50%. Customer Insight Consulting
  • Cas & Exemples Combattre l’abandon du panier Votre taux d’abandon lors d’une commande doit avoisiner les 50 %… comme la moyenne des sites. Source Closed Loop Marketing Votre prospect peut abandonner sa commande pour de multiples raisons: - Manque de confiance et de crédibilité de votre site, - un problème technique, Pourquoi s’y intéresser ? - il est interrompu, - il veut comparer au préalable sur un comparateur de prix , -… L’important c’est d’agir, et vite !
  • Cas & Exemples Combattre l’abandon du panier - Visuel du produit abandonné -Sélection d’ articles similaires - Personnalisation dynamique Customer Insight Consulting
  • Cas & Exemples Combattre l’abandon du panier Le visuel du produit n’est pas repris, mais : Objet de l’e-mail : Surveillez votre panier, il contient $ 5 pour vous -Allusion au caddy abandonné : « Lors d’une récente visite, vous avez laissé un article (ou plus) dans votre caddy… » - Offre limitée dans le temps Customer Insight Consulting
  • Cas & Exemples Make your emails Social! Si l’internaute n’est pas réellement prêt à entamer une relation avec vous, il sera peut- être prêt à rejoindre votre page sur Facebook… Stratenet
  • Cas & Exemples Make your emails Mobile! | 118 | 2009 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • POUR CONCLURE. L’email Marketing n’a rien d’un One Shot. Il est essentiel de créer une relation long terme avec une cible actuelle / potentielle. La maximisation du ROI a lieu lorsque vous arrivez à obtenir et conserver dans le temps la disponibilité et l’intérêt de vos contacts Le temps de vos clients et prospects est précieux : la valeur ajoutée de vos messages doit être conséquente afin de compenser le temps d’écoute et d’interaction qu’ils requièrent
  • eMailing … AUTRES ÉLÉMENTS À PRENDRE EN COMPTE| 120 | 2010 | Mailing & e-Mailing : les clés du succès
  • Email Clients: Comment sera délivrévotre message ?
  • Loi du 11 Mars 2003Tout envoi de mail 2 exceptions:promotionnel est interdit sile destinataire n’a pas Clients existants: Pour des produits etdonné son accord services similairespréalable, libre, spécifiqueet informé. Personnes morales: info@, sales@, …En d’autres termes …| 124 | 2010 | e-tourisme
  • Désabonnement ?Les destinataires (même les consentants / clients)peuvent toujours se désinscrire de lanewsletter, du mail promotionnel, …Il est donc essentiel :- d’insérer un lien de désinscription dans chaque mail envoyé.- d’envoyer une confirmation de bonne désinscription (ou deconfirmation en ligne souhaitable).- de conserver la preuve de désinscription.| 125 | 2010 | e-tourisme
  • Une excellente base de donnéesDoit être qualifiéeDoit être vérifiéeRetirer les doublons…| 126 | 2010 | e-tourisme
  • Un outil d’envoi performant| 127 | 2010 | e-tourisme
  • Un outil d’envoi performant| 128 | 2010 | e-tourisme
  • Un outil d’envoi performantMailchimp / Email Garage  Coût de 0,02 à 0,05 par email envoyé.  Avantage: gestion des serveurs, déblacklistage IP, …Insterspire Email Marketing  de 250 à 2500 USD  nécessite connaissance spécifique + location serveurs.Worldcast, Sarbacane  LogicielsMAIS JAMAIS: OUTLOOK EXPRESS, OUTLOOK, …| 129 | 2010 | e-tourisme
  • Email & Social Media … Excellent ! EMAIL SOCIAL MEDIA
  • Only 27% haveimplemented a socialstrategy into their emailcampaigns.
  • Combine Forces…
  • THE 3 LEVELSOF SOCIAL SHARING IN EMAIL
  • Connect ANDShare
  • Problèmes & Conseilsde rédaction
  • L’internaute va décideren 5 secondess’il lit ou non votre e-mail
  • Le sujet de votre e-mail doit le convaincre (Etape création)
  • Il doit avoir confiance en l’expéditeur. (Etape création)
  • Le contenu le plus « captivant » doit être dans la partievisible des messageries (dans les 300-500 pixels dehauteur, et de préférence sur la gauche) (Etape création)
  • Le destinataire ne lit pasvotre e-mail…il le parcourt (très) rapidement.
  • User de titres, de phrases courtes et introductives…afind’aérer le texte.Utiliser plutôt du gras pour mettre en valeur des termesclé, ou encore des puces pour lister des contenus. Etape création
  • Les internautes utilisent desmessageries capricieuses… …qui n’affichent pas vos images, refusent le flash, les javascript, etc.
  • Pour garantir un affichage optimal :Ne pas utiliser d’images pour les contenus importants de type titre, lienset tout « call to action ».La largeur de l’e-mail ne doit pas dépasser 550-600 pixels.Il est déconseillé d’insérer du flash. (Il est possible en revanche d’insérerun lien vers une animation flash en ligne).Insérer un lien vers une version web dans la partie supérieure de l’e-mailing (Etape création)
  • Utiliser des alt text pour toutes les images ettoujours préciser la hauteur et la largeur d’uneimage pour s’assurer que l’affichage soit parfait. (Etape découpe / intégration)
  • Tester l’e-mailing une fois découpé etintégré dans un panneau de pré-visualisation, en plein écran, et endésactivant/activant les images (Etape Test)
  • L’internaute reçoitbeaucoup de « spams ».Vous devez conserversa confiance.
  • L’e-mail doit préciser pourquoi le destinataire reçoit l’e-mailUn lien de désinscription doit être repérable etcorrespondre à une opération simpleInclure un résumé des données juridiques
  • Un exemple ?
  • 12 3 1 – Expéditeur aisément reconnaissable (+ et utilisation ici 4 d’un prénom pour éviter d’être identifié à du spam) 2 – Message clair 3 – Possibilité de visualiser l’e-mail en ligne 5 4 – Infos primordiales en haut de l’e- mail (au format texte) avec bouton d’action 5 – Visuel illustratif et non informationnel (lien vers une application flash sur le site) 6 – Désinscription et données légales 6