SRH-PS-SDD/49-2265 
Port-au-Prince, le 25 août 2014 
Monsieur le Président de la République, 
J’ai l’honneur d’accuser réc...
…/2 
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de mes 
sentiments patriotiques. 
Simon D...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Lettre du President du Sénat d'Haiti au President Martelly, 25 Aout 2014

331 views
229 views

Published on

Lettre du Sénat au President Martelly le 25 Aout 2014. Le Sénateur Simon Desras affirme que le Sénat d'Haiti est fonctionnel. Mais ce n'est pas le cas de Janvier a Mai le Sénat a vote seulement une loi. Pour la même période le sénat a organise cinq séances dont deux étaient pour la mise en place du bureau. Le Sénat a en sa possession la loi électorale depuis cinq mois. Rien n'a été fait pour voter la loi pour faciliter l'organisation des élections.

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
331
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Lettre du President du Sénat d'Haiti au President Martelly, 25 Aout 2014

  1. 1. SRH-PS-SDD/49-2265 Port-au-Prince, le 25 août 2014 Monsieur le Président de la République, J’ai l’honneur d’accuser réception de votre lettre responsive à l’invitation à vous adressée par le Sénat de la République de participer à un dialogue tripartite en vue d’évacuer les irritants de la crise préélectorale. Je note avec la plus grande satisfaction les bonnes dispositions de votre Excellence d’aider à la bonne marche des institutions en vertu des pouvoirs que vous confère l’article 136 de la Constitution. Qu’il me soit toutefois permis de vous faire remarquer que le Sénat reste et demeure fonctionnel. Il fonctionne avec vingt (20) membres tandis qu’il est astreint au quorum de seize (16), comme s’il évoluait avec son effectif constitutionnel de trente (30) Sénateurs. Ce déficit d’effectif, il le traîne depuis bien trois (3) ans par la faute des Grands responsables qui n’ont pas jugé bon d’organiser des élections aux échéances constitutionnelles pour le compléter. Pour ma part, je demeure convaincu que quand la loi est muette sur une question ou que des circonstances particulières et exceptionnelles en empêchent l’application exhaustive, seul le dialogue peut amener les partenaires, antagonistes ou protagonistes, à un consensus apaisant et salvateur. Notant avec une ferme espérance que vous restez « disposé et disponible » pour trouver une issue à l’impasse actuelle, je réitère l’invitation du Sénat en vous demandant, pour échapper à la « tentation d’inverser les rôles », de prendre la paternité de l’initiative de ce dialogue de l’ultime concertation en vue de ramener la paix dans les esprits, d’éviter les solutions bâtardes et de marcher d’un pas rapide mais assuré vers l’organisation des prochaines élections.
  2. 2. …/2 Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de mes sentiments patriotiques. Simon Dieuseul DESRAS, Av. Président.- Son Excellence Monsieur Michel Joseph MARTELLY Président de la République d’Haïti Palais National.-

×