• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Aeroclub de champagne
 

Aeroclub de champagne

on

  • 865 views

 

Statistics

Views

Total Views
865
Views on SlideShare
860
Embed Views
5

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

1 Embed 5

http://www.clostermann.fr 5

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Aeroclub de champagne Aeroclub de champagne Presentation Transcript

    • SENSIBILISATION AUX NUISANCES SONORES Aéroclub de Champagne – Mars 2003 – Sensibilisation des pilotes
    • DEFINITIONS DES NUISANCES SONORES
    • NUISANCES SONORES Le bruit demeure la préoccupation majeure de nos concitoyens, assez loin devant les autres pollutions. Si le bruit généré au passage d'un avion est une grandeur physique et objective parfaitement mesurable, la gêne ressentie par chacun est nettement plus subjective et variable d'un individu à l'autre. Comprendre et mesurer le bruit, évaluer la gêne et informer le public sont des préalables à toute politique de réduction des nuisances sonores.
    • NUISANCES SONORES DEFINITION DU BRUIT Un bruit est un ensemble de sons sans harmonie. Pour les avions en vol on distingue le bruit des groupes motopropulseurs, prépondérant lors des phases de décollage, et le bruit aérodynamique qui devient aussi important que le bruit des moteurs pour les phases d'atterrissage.  UNITES DE MESURE Le décibel (dB) est l'unité retenue pour le niveau sonore. Cette unité présente l'avantage de bien se calquer sur la sensibilité différentielle de l'ouïe, puisqu'un écart de 1 décibel entre 2 niveaux de bruit correspond sensiblement à la plus petite différence de niveau sonore décelable par l'oreille humaine. Le sonomètre est un appareil permettant la mesure du niveau sonore. Le principe de la chaîne de mesure peut se schématiser ainsi : INSTRUMENTS DE MESURE
    • NUISANCES SONORES ÉCHELLE DU BRUIT Les sons audibles se situent entre 0 dB (seuil d'audition) et 140 dB Le seuil de la douleur se situe aux alentours de 120 dB . La gêne, notion subjective, est ressentie de manière très variable d'un individu à l'autre. En conséquence, aucune échelle de niveau sonore objective, si élaborée soit-elle, ne peut donner une indication absolue de la gêne occasionnée.
    • ACTIONS PRISES EN France POUR UNE MEILLEURE INSERTION DE L’AVIATION DANS SON ENVIRONNEMENT
    • NUISANCES SONORES
      • Création de l’ACNUSA
      • Première autorité administrative indépendante dans le domaine de l'environnement, ses principales missions sont : restaurer le dialogue, rétablir la confiance, faire que le développement du transport aérien ne pénalise pas les populations riveraines.Elle a compétences sur tous les aéroports civils
      • Un pouvoir de recommandation sur :
          • La mesure du bruit et notamment sur les indicateurs adéquats de mesure - l'évaluation de la gêne sonore - la maîtrise des nuisances sonores Les limitations de l'impact du transport aérien et de l'activité aéroportuaire sur l'environnement,
          • notamment par les procédures de moindre bruit au décollage et à l'atterrissage.
      • Un pouvoir d'alerte sur : Les manquements aux règles édictées en matière de protection de l’environnement sonore
      • Un pouvoir d'investigation sur : Le bruit lié aux aérodromes et aux trajectoires de départ, d'attente et d'approche. L‘autorité se fait communiquer tous les renseignements et documents utiles, procède ou fait procéder à des vérifications sur place.  
      ACTIONS PRISES EN FRANCE POUR UNE MEILLEUR INSERTION DE L’AVIATION DANS SON ENVIRONNEMENT
    • NUISANCES SONORES Systèmes d’information
    • NUISANCES SONORES L'Onera , Office National d'Études et de Recherches Aérospatiales, a été sollicité pour déterminer ce qui était techniquement possible en termes de réduction de bruit de ces avions légers. ACTIONS PRISES EN FRANCE POUR UNE MEILLEUR INSERTION DE L’AVIATION DANS SON ENVIRONNEMENT C'est le but du programme Anibal (Atténuation du niveau de bruit des avions légers) destiné à réduire les nuisances de ces petits avions mis en place par l’Onera.
    • NUISANCES SONORES ACTIONS PRISES EN FRANCE POUR UNE MEILLEUR INSERTION DE L’AVIATION DANS SON ENVIRONNEMENT
      • En 2002 a eu lieu le
      • Conseil national du bruit
      • Bruit de l’Aviation légère en France –
      • Rapport du Groupe de travail
    • NUISANCES SONORES ORIGINE DU BRUIT
    • NUISANCES SONORES Le bruit des groupes motopropulseurs est engendré par les parties tournantes des moteurs et l’échappement Le bruit aérodynamique , quant à lui, est dû aux turbulences aérodynamiques créées autour de l'avion. Le bruit de (des) hélice(s)
    • NUISANCES SONORES REDUCTION DES NUISANCES SONORES
    • NUISANCES SONORES Dans l’ensemble, les grosses sociétés (SNECMA, EADS, DASSAULT) ne s’intéressent pas à l’aviation légère dont le marché est trop limité et les petites sociétés n’ont pas les moyens de financer des développements importants. Le bruit des groupes motopropulseurs
    • NUISANCES SONORES Le bruit des groupes motopropulseurs Concernant le bruit des échappements, des solutions existent déjà. Trois constructeurs proposent des échappements moins bruyants, simples et n'ayant pas d'incidence sur la sécurité des avions. Ces silencieux d'échappement répondent à la réglementation aéronautique - Haut pouvoir d'affaiblissement des nuisances sonores. - Garantie la performance et la fiabilité de l'avion. - Poids minimisé en conformité avec les règlements applicables. - Aucune modification du capotage. - Aucune modification de l'échappement d'origine. - De forme conique pour éviter les turbulences aérodynamiques.
    • NUISANCES SONORES «  Pour les hélices, l'affaire est plus compliquée, car toute défaillance a des conséquences dramatiques, et il est donc difficile de modifier et de faire certifier une hélice  ». Ce sont principalement le bruit d'épaisseur (dû à l'épaisseur de la pale) et le bruit de charge (dû à la portance de l'hélice) qui engendrent la gêne sonore. De plus, lorsque les pales sont longues, l'extrémité va plus vite et s'approche de la vitesse du son. Il faut donc à la fois réduire l'épaisseur et le diamètre des pales, sans diminuer les performances de l'hélice L'Onera s'était engagé à baisser le bruit d'au moins 8 décibels sans diminuer les performances de plus de 3%. Actuellement, les modélisations montrent une réduction d'au moins huit décibels, pour une perte de performance négligeable. Le bruit de (des) hélice(s)
    • NUISANCES SONORES Une hélice à 5 pales ! On a montré par le calcul qu'elle était le meilleur compromis pour une nuisance sonore minimale.L'Onera met au point une hélice destinée à réduire les bruits des avions légers, sans sacrifier la performance et la sécurité. d'un diamètre plus petit que les hélices existantes, et constituée de matériaux composites afin de gagner en épaisseur Spectre acoustique mesuré lors du passage de l'avion à la verticale et comparaison avec les niveaux calculés pour l'hélice isolée. Hélice de référence bipale, Sensenich, régime 2500 tr/mn, qui a servi à étalonner la méthode.
    • NUISANCES SONORES Le bruit aérodynamique Sur les appareils utilisés pour l’aviation générale, le bruit aérodynamique est le plus souvent, masqué par le bruit d’échappement et le bruit d’hélice, il est donc négligeable. Rappelons que, pour les avions de ligne, le bruit aérodynamique est aussi important que le bruit des moteurs pendant les phases d'approche et d'atterrissage.
    • NUISANCES SONORES REGLES ET CONSIGNES D’UTILISATION DES AERODROMES, DE SURVOL DES ZONES SENSIBLES EN MATIERES D’ENVIRONNEMENT
    • NUISANCES SONORES CARACTERISATION DES SURVOLS Type d'aéronefs Les aéronefs se distinguent par leur mode de propulsion (réacteurs, turbopropulseurs, hélices et moteurs à pistons…) et leur masse (avions à réaction supersoniques, avions à réaction subsoniques, avions à hélices turbopropulseurs, avions légers à hélices (masse inférieure à 9 tonnes), hélicoptères, autres. Activités aéronautiques Elles se décomposent en : Aviation commerciale Aviation générale : Tour de piste (écolage) et voyage    Travail aérien    Autres Trafic aéronautique Le trafic aéronautique est défini par : Le nombre de passages par type d'aéronef,    Le sens de passage,    Le type de mouvement (arrivée, départ, survol),    L'occurrence (jour, soirée et nuit). Procédure aéronautique La procédure aéronautique suivie dépend de la destination ou de la provenance de l'aéronef et de la configuration de vent et d'utilisation des pistes.
    • NUISANCES SONORES SURVOL DES ZONES SENSIBLES
      • Sauf pour les besoins du décollage et de l'atterrissage, les aéronefs ne volent
      • pas au-dessous du niveau minimal fixé ci-dessous
      • Aucun vol VFR n’est effectué :
      • au-dessus des zones à forte densité des villes ou autres agglomérations ou de rassemblements de personnes en plein air à moins de 300 m (1 000 ft) au-dessus de l'obstacle le plus élevé situé dans un rayon de 600 m autour de l'aéronef ;
      • b) ailleurs qu'aux endroits spécifiés ci-dessus, à une hauteur inférieure à 150 m (500 ft) au-dessus du sol ou de l'eau ; toutefois :
      • Dans le cadre d'un vol d'instruction en avion, cette hauteur est ramenée à 50 m (150 ft) pour les entraînements aux atterrissages forcés ; d’autre part, une distance de 150 m par rapport à toute personne, tout véhicule, tout navire à la surface et tout obstacle artificiel est respectée en permanence.
    • NUISANCES SONORES Selon la définition des trajectoires, celles ci sont plus ou moins nuisantes Il est, donc, nécessaire : • de les définir avec soin, • de veiller à ne pas s’écarter des trajectoires ainsi définies. Le problème difficile en vol à vue est que la trajectoire doit être déterminée à chaque instant par le pilote, en fonction de sa perception de la position de la piste, des conditions météorologiques et de la position des autres aéronefs éventuellement à proximité. La définition de trajectoires relativement moins nuisantes est assez bien assurée car, désormais, les zones sensibles au bruit sont représentées sur les cartes des aérodromes publiées par la DGAC
    • NUISANCES SONORES PROCEDURES POUR REDUIRE LE BRUIT PERÇU AU SOL
    • NUISANCES SONORES PROCEDURES POUR REDUIRE LE BRUIT PERÇU AU SOL Les essais moteur se feront exclusivement au point d’arrêt de la piste en service sur tous les terrains (sauf spécifications contraire mentionnée sur les cartes VAC ou toutes autres documentations aéronautiques, notams). Aucun essais moteur ne seront effectués sur les parkings ou devant les bâtiments où du personnel travail.
    • NUISANCES SONORES APPLICATION DES CONSIGNES ET PROCEDURES DE LIMITATION DE BRUIT, LORS DE L’INSTRUCTION EN VOL ET DES VOLS SOLO
    • NUISANCES SONORES Les trajectoires et le sens du circuit seront respectées. En fonction de la météo et du trafic la trajectoire pourra être différente sans toutefois survoler les habitations et les sites sensibles ARRIVEES ET DEPARTS
    • NUISANCES SONORES Les procédures seront appliquées conformément aux cartes vac ARRIVEES ET DEPARTS
    • NUISANCES SONORES Sur certains aérodromes la géométrie des tours de piste est spécifique. Le respect des trajectoires par une étude approfondie des cartes VAC, doit être impérativement respecté. ARRIVEES ET DEPARTS
    • NUISANCES SONORES SECTEURS DE TRAVAIL POUR LES VOLS D’INSTRUCTION Sur le terrain de Reims-Prunay, le secteur de travail est défini ci-contre. L’altitude de travail secteur respectera la réglementation concernant les règles de survol. (voir ci-après)
    • NUISANCES SONORES REGLES DE SURVOL APPLIQUEES
    • NUISANCES SONORES De nuit les altitudes de survol seront conformes au tableau ci-dessus
    • NUISANCES SONORES Pour les vols de nuit, en double commande ou en solo, les tours de piste seront interdits à partir de 22 h 00 Locale.
    • NUISANCES SONORES
      • Le rapport du Groupe de travail du conseil national du bruit
      • Bruit de l’Aviation légère en France –
      • Sera mis à disposition de tous les pilotes
    • NUISANCES SONORES FIN