Hotspot de la Biodiversité du Bassin
Méditerranéen
L’équipe de mise en œuvre régionale pour le CEPF annonce le
suivant:
Ap...
2
Informations générales
BirdLife International, en tant qu’équipe de mise en œuvre régionale pour le Fonds de partenariat...
3
Version française: http://www.cepf.net/Documents/Mediterranean_EP_FINAL_FRENCH.pdf
Des informations supplémentaires sont...
4
Libye Péninsule Cyrénaique Geziret Garah
Libye Péninsule Cyrénaique Jabal al Akhdhar
Libye Péninsule Cyrénaique Marmaric...
5
Tunisie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell
algérien et de la Tunisie
La partie ouest du golfe de
Tunis (Ghar E...
6
4. Permettre la mobilisation des organisations de la société civile (OSC). Le CEPF étudiera des
propositions de projets ...
7
Il est possible d'établir des partenariats et des synergies avec les investissements actuels du CEPF dans le
hotspot du ...
8
Procédure de demande d’une subvention
Veuillez suivre les orientations suivantes :
 Cet appel à proposition est pour le...
9
retenues, le processus complet d’approbation, de la soumission de la proposition complète à la
signature du contrat de s...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Hotspot de la Biodiversité du Bassin Méditerranéen

304

Published on

Appel a proposition concernant le protection de la biodiversité dans l' Atlas, la region du Souss et de Moulouya

Published in: Environment
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
304
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Hotspot de la Biodiversité du Bassin Méditerranéen

  1. 1. Hotspot de la Biodiversité du Bassin Méditerranéen L’équipe de mise en œuvre régionale pour le CEPF annonce le suivant: Appel aux lettres d’Intention pour les grandes subventions Cet appel est ouvert pour les projets de conservation de la biodiversité pour l’orientation stratégique 1 Pour les pays du bassin méditerranéen suivants: Algérie, Cap-Vert, Libye, Maroc et Tunisie Date d’ouverture: Vendredi 25 Avril 2014 Date de fermeture: Dimanche 25 Mai 2014
  2. 2. 2 Informations générales BirdLife International, en tant qu’équipe de mise en œuvre régionale pour le Fonds de partenariat pour les écosystèmes critiques (CEPF) dans le hotspot de la biodiversité du bassin méditerranéen, lance un appel à propositions pour des lettres d’intention (LdIs) pour les grandes subventions auprès des organisations non gouvernementales, des groupes communautaires, des entreprises privés, des universités et d'autres organisations de la société civile. Ceci est le cinquième appel à proposition pour les grandes subventions (entre 20.000$ et 200.000$) publié par BirdLife International et CEPF pour le hotspot de la biodiversité du bassin méditerranéen. Les lettres d'intention ne seront acceptées que pour l'orientation stratégique 1 et pour les pays éligibles Algérie, Cape Vert, Libye, Maroc et Tunisie. La date limite de réception des propositions est le 25 Mai 2014. Veuillez lire toutes les informations ci-dessous pour plus de détails sur les investissements du CEPF et la procédure de demande d’une subvention. Le Fond de Partenariat pour les Ecosystèmes Critiques (CEPF) est conçu pour protéger les régions les plus riches biologiquement et les plus menacés de la Terre, appelés hotspots de la biodiversité. Le CEPF est une initiative conjointe de l'Agence Française de Développement, Conservation International, l’Union Européenne, le Fonds pour l'environnement mondial, le gouvernement du Japon, la Fondation John D. et Catherine T. MacArthur et la Banque mondiale. Un soutien supplémentaire pour le bassin méditerranéen est fourni par la Fondation MAVA. L’objectif fondamental est de s’assurer que la société civile est engagée dans la conservation de la biodiversité. Le créneau d'investissement du CEPF dans le hotspot du bassin méditerranéen a été élaboré grâce à un processus inclusif et participatif qui a engagé la société civile, les bailleurs de fonds et les parties prenantes gouvernementales dans toute la région. Cette stratégie est basée sur une analyse des informations recueillies au cours du processus de préparation des profils des écosystèmes. Le conseil des bailleurs de fonds qui régit le CEPF a approuvé en septembre 2010 une stratégie d’investissement de 5 ans dans le Bassin Méditerranéen, bénéficiant d’un budget initial de 10 millions de dollars, complète par la suite par une contribution de 1,2 millions de dollars par la Fondation MAVA. Cette stratégie d’investissement est composée de quatre directions stratégiques, elles-mêmes détaillées en priorités d’investissement, qui detaillent les types d’activités éligibles pour les projets à financer. L’équipe régionale de mise en œuvre, en partenariat avec le secrétariat du CEPF, supervise la mise en œuvre du programme, fournit une assistance à la société civile, assure l’échange de savoir et d’expérience, pour atteindre les objectifs de conservation. , Il est essentiel que les soumissionnaires lisent attentivement le profil de l’écosystème de bassin méditerranéen et en particulier les informations qui concernent le créneau de CEPF et les stratégies d’investissement sous la section «Stratégie d’investissement du CEPF et concentration du programme». Le profil est disponible sur le site web du CEPF : Version anglaise : http://www.cepf.net/Documents/Mediterranean_EP_FINAL.pdf
  3. 3. 3 Version française: http://www.cepf.net/Documents/Mediterranean_EP_FINAL_FRENCH.pdf Des informations supplémentaires sont disponibles sur le site web de CEPF dédié au bassin méditerranéen : http://www.cepf.net/where_we_work/regions/europe_central_asia/mediterranean/Pages/default. aspx Les critères de la lettre d’intention Veuillez noter que cet appel ne concerne que l'orientation stratégique 1 (tableau 1) ; il se concentrera uniquement sur les zones clés pour la biodiversité (ZCB) éligibles prioritaires et les pays mentionnés dans le tableau 2 ; et uniquement sur les thèmes résumés dans la page 5. Tableau 1: Orientation stratégique 1 et priorités d’investissement Tableau 2: les corridors et les Zones clés pour la biodiversité (ZCB) prioritaires éligibles pour cet appel Pays Corridor ZCB Libye Péninsule Cyrénaique Aire protégée des marais d’Adjedabia Libye Péninsule Cyrénaique Benghazi Libye Péninsule Cyrénaique Côtes de Benghazi Libye Péninsule Cyrénaique Golfe Bumbah Orientation stratégique priorités d’investissement 1. Encourager l’implication de la société civile dans la gestion intégrée des zones côtières pour réduire les effets négatifs du développement du littoral dans trois corridors prioritaires (sud-ouest des Balkans; péninsule cyrénaïque et les montagnes, plateaux et zones humides du Tell algérien et de la Tunisie) et dans 20 zones clés pour la biodiversité marine et côtière dans d’autres corridors 1.1 Appui à l’implication de la société civile dans le développement et la mise en œuvre de la gestion intégrée des zones côtières (GIZC) et l’adoption des meilleures pratiques pour l’intégration de la conservation de la nature dans le secteur du tourisme 1.2 Sensibilisation et influence des choix du marché touristique européen et des entreprises touristiques en faveur de pratiques adaptées à la nature 1.3 Appui aux parties prenantes locales pour progresser et tirer parti du tourisme basé sur la nature à travers la diversification des activités liées au tourisme et la création de moyens d’existence alternatifs
  4. 4. 4 Libye Péninsule Cyrénaique Geziret Garah Libye Péninsule Cyrénaique Jabal al Akhdhar Libye Péninsule Cyrénaique Marmarica Libye Péninsule Cyrénaique Les alentours de Jabal Alakhdhar Algérie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie collo Algérie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Complexe des zones humides de la plaine de Guerbes-Sanhadja Algérie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Edough Algérie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Parc National d’El Kala Algérie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Gouraya Algérie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Marais de Mkhada Algérie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Parc National de Taza Tunisie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Djebel el Haouaria Tunisie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Les îles Kuriat Tunisie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Les dunes de Ras el Melan Tunisie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Salines de Monastir Tunisie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Sebkhet Ariana Tunisie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Les plages de Sidi Mechreg (Cap Negro-Cap Blanc)
  5. 5. 5 Tunisie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie La partie ouest du golfe de Tunis (Ghar El Melh) Tunisie Montagnes, Plateaux et zones humides du tell algérien et de la Tunisie Les îles de Zembra et Zembretta Maroc Plaines côtières atlantiques Les dunes d’Essaouira Maroc Ouranie et Moulaya Sebkha Bou Areg Maroc Massif de l’Atlas Le parc National de Sous Massa et Aglou Cap-Vert Cap-Vert Les plages de l’île de Boavista Cap-Vert Cap-Vert Ilheu Raso Cap-Vert Cap-Vert L’ile de Santa Luzia Cet appel se focalise sur les thèmes suivants : 1. Les projets qui contribuent au développement des initiatives de gestion intégrée des zones côtières (GIZC). Celles-ci pourraient inclure: des activités qui influencent l'aménagement du territoire afin de préserver la ZCB; ou des initiatives pilotes qui visent à influencer la planification et le développement de la zone côtière à plus grande échelle au profit de la conservation de la biodiversité. Les candidats doivent démontrer comment les activités proposées seront intégrées dans les initiatives de GIZC en cours ou prochainement planifiées et définir la collaboration suggérée avec les autorités locales (ou nationales) pertinentes. 2. Activités de renforcement des capacités des organisations locales et communautaires qui contribuent à la GIZC. L’objectif est de s’assurer que la société civile est capable d’appliquer les approches, les outils et le savoir-faire nécessaires pour comprendre les concepts de Gestion Intégrée des Zones Côtières, et s'engage avec des processus de planification à plus grande échelle y compris l’utilisation des politiques, des cadres règlementaires et des approches pratiques de gestion durable des zones côtières. Les partenariats sont encouragés avec des institutions spécialisées dans les domaines juridiques (par exemple les associations d'avocats, les universités de droit…) ou avec les acteurs du secteur privé. Le CEPF soutient des visites d'échange, y compris vers des destinations en dehors de l'Afrique du Nord, lorsque ces échanges peuvent aider au partage des bonnes pratiques. 3. La sensibilisation des décideurs et autres acteurs importants afin de promouvoir l’intégration de la conservation de la biodiversité dans la GIZC, et la réduction des impacts du développement du tourisme de masse. Les groupes cibles peuvent inclure : le secteur privé, les associations de développement, l’industrie de construction, les autorités officielles en charge de l’utilisation des terres et de l’aménagement du littoral…
  6. 6. 6 4. Permettre la mobilisation des organisations de la société civile (OSC). Le CEPF étudiera des propositions de projets pouvant prendre en considération un de ces éléments, ou les deux ensemble:  Cartographie des initiatives de GIZC existantes en Afrique du Nord afin de mettre en évidence les opportunités pour la mobilisation des OSC. La cartographie devra couvrir l'état actuel des initiatives, les organisations gouvernementales responsables, les acteurs clés et les bailleurs de fonds impliqués, les obstacles et les opportunités d’engagement de la société civile, la capacité actuelle des OSC pertinentes, et les opportunités spécifiques pour la conservation des ZCB et des corridors.  Collecte et partage des leçons acquises sur ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné à partir d’une perspective de conservation de la biodiversité dans le cadre de la participation de la société civile à la planification et la mise en œuvre de la GIZC. Il sera possible dans ce cadre de s’inspirer des bonnes pratiques dans d'autres régions et d’étudier de quelle manière ces pratiques pourraient être reproduites dans les pays éligibles en Afrique du Nord. Le soumissionnaire devra expliquer comment il envisage collaborer avec les OSC locales afin de partager les informations et tout support de suivi prévu pour les aider à s’implication dans des projets de GIZC. Ces activités pourraient être mises en œuvre par une organisation de la société civile, un groupe de conseil ou un/des expert/s individuel/s. Les propositions doivent décrire la méthodologie proposée et les résultats escomptés, et inclure le cas échéant un curriculum vitae du ou des expert/s en soulignant leur expérience en matière de GIZC. Information utile Tous les projets soutenus par le CEPF doivent démontrer des impacts positifs sur l'état de conservation de la biodiversité. Le CEPF encourage les soumissionnaires à élaborer des propositions conjointes avec des organisations de différents secteurs ou avec différentes carrières, afin de répondre au besoin d'une approche multisectorielle de la GIZC. En particulier; les associations des pêcheurs et des agriculteurs, les associations du secteur du tourisme et le secteur privé, les étudiants en droit ou les organismes spécialisés dans les affaires juridiques, les organisations de développement, les associations environnementales et les experts en biodiversité, devraient être rassemblés pour construire des partenariats fructueux. Les candidats sont encouragés à inclure des visites d'échange avec d'autres sites et des organisations en Afrique du Nord ou dans d'autres parties du bassin méditerranéen (y compris dans les pays européens le cas échéant); de partager les leçons apprises sur les meilleures pratiques et les pires.
  7. 7. 7 Il est possible d'établir des partenariats et des synergies avec les investissements actuels du CEPF dans le hotspot du bassin méditerranéen. S'il vous plaît, n’hésitez pas à visitez le site du CEPF pour voir la liste de projets : http://www.cepf.net/grants/project_database/mediterranean/Pages/Strategic_Direction_1.aspx Il est essentiel que les candidats consultent le profil d’écosystème du CEPF, et notamment les descriptions du créneau et de la stratégie d'investissement, pour préparer une lettre d'intention qui répond aux priorités identifiées pour le financement. Le profil peut être trouvé sur le site du CEPF ici: Version anglaise: http://www.cepf.net/Documents/Mediterranean_EP_FINAL.pdf Version française: http://www.cepf.net/Documents/Mediterranean_EP_FINAL_FRENCH.pdf Eligibilité Les organisations non gouvernementales, les groupes communautaires, les entreprises privées, les universités et les autres membres de la société civile peuvent demander un financement. Les propositions sur le renforcement des capacités de la société civile locale sont particulièrement encouragées. Les échanges de visite entre les sociétés civiles pour partager les expériences sont également encouragés. Les particuliers peuvent demander des subventions, mais ils sont encouragés à travailler avec les organisations de la société civile et les communautés une application conjointe, aux lieux d’appliquer directement. Les entreprises et les institutions publiques ne sont éligibles qu’à condition de prouver que l’entreprise ou l’institution :  est une personnalité juridique indépendante de toute agence ou acteur gouvernemental;  possède l’autorité pour demander et recevoir des fonds privés ; et  ne peut pas revendiquer une immunité souveraine. Les subventions ne peuvent pas être utilisées pour :  l'achat de terres, la réinstallation involontaire de personnes, notamment la modification des usages du sol ou l’interdiction d'accès aux utilisations traditionnelles des ressources naturelles, ou des activités qui ont des effets néfastes sur les ressources culturelles, notamment celles qui sont importantes pour les communautés locales ;  Des activités portant atteinte aux peuples autochtones ou des activités de projet qui ne sont pas généralement acceptées par ces communautés ;  le retrait ou la modification d'un bien culturel physique (notamment les sites ayant une importance d’ordre archéologique, paléontologique, historique, religieuse ou naturelle). Toutes les activités proposées doivent respecter les politiques de sauvegarde et les politiques sociales du CEPF accessible sur http://www.cepf.net/grants/Pages/politiques_de_sauvegarde.aspx
  8. 8. 8 Procédure de demande d’une subvention Veuillez suivre les orientations suivantes :  Cet appel à proposition est pour les grandes subventions entre 20 000 US$ et 200 000 US$  Uniquement la Direction Stratégique 1 est éligible pour cet appel  Uniquement l’Algérie, le Cap Vert, la Libye, le Maroc et la Tunisie sont éligibles pour cet appel  Uniquement les pays et les zones clés pour la biodiversité dans le tableau 2 sont éligibles pour cet appel  Uniquement les thèmes présentés dans la page 5 sont éligibles pour cet appel  les idées de projet doivent toutes contribuer à la conservation de la biodiversité;  Les soumissionnaires peuvent soumettre plus d’une lettre d’intention ;  Les propositions peuvent être rédigées en français ou en anglais ;  Les propositions sur papier ne sont pas acceptables ;  La date limite pour la soumission des propositions est dimanche 25 Mai 2014 ;  Tous les soumissionnaires doivent utiliser la lettre modèle standard de la proposition téléchargeable sur le lien suivant : http://www.cepf.net/fr/Documents/cepf_loi_french.docx ;  Les lettres d’intention complètes doivent être envoyées par email à: cepfmed@conservation.org Des informations complémentaires et orientations sur comment postuler sont aussi disponibles sur: www.cepf.net/grants/apply La réception de la demande sera confirmée par e-mail. La demande sera transmise au membre de l'équipe appropriée. Les soumissionnaires seront contactés par la suite pour savoir comment procéder. La soumission de la LdI inclus un processus d’évaluation. En se basant sur les informations dans la LdI, le CEPF et l’équipe de mise en œuvre effectueront une première sélection ; un comité d’experts apportera également sa contribution pour la sélection des propositions. Les soumissionnaires sélectionnés seront invités à soumettre une proposition complète, répondre à un questionnaire financier et, si besoin, transmettre certains document complémentaires permettant d’assurer le respect des clauses de sauvegarde du CEPF. L’équipe régionale de mise en œuvre pourra apporter son soutien aux soumissionnaires lors de la préparation de leur proposition complète et fournira les documents de support nécessaires. La sélection d’un projet sur base de la Lettre d’intention, et l’invitation à soumettre une proposition complète, ne constituent pas une approbation de facto du projet. L’octroi de la subvention ne s’effectue qu’après validation par le CEPF de la proposition complète, qui doit contenir tous les éléments nécessaires au CEPF pour sa prise de décision. Les soumissionnaires doivent se préparer à recevoir une décision sur leur invitation à soumettre une proposition complète dans les 2 mois suivant la date limite de soumission. Pour les propositions
  9. 9. 9 retenues, le processus complet d’approbation, de la soumission de la proposition complète à la signature du contrat de subvention, demande généralement de 2 à 4 mois supplémentaires. Détail de contacts Orientations et conseils Avant la soumission, les soumissionnaires sont encouragés à discuter les idées et l’éligibilité des projets avec le responsable de programme en Afrique du Nord, Awatef Abiadh : awatef.abiadh@lpo.fr CEPF sera capable de répondre à toutes les questions et les occupations concernant les processus de l’application: cepfmed@conservation.org Pour d’autre informations générales concernant le programme CEPF dans le bassin méditerranéen, veuillez contacter le responsable de l’équipe régionale de mise en œuvre régionale, Liz Smith : liz.smith@birdlife.org ; visitez le site web de CEPF www.cepf.net et le site de l’Equipe Régionale de Mise en œuvre www.birdlife.org/cepf-med.

×