Tp5 arc gis dégitalisation & requêtes
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
939
On Slideshare
939
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
105
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Initiation aux Systèmes d’Information Géographique (SIG) : Utilisation du logiciel ArcGIS
  • 2. L’édition et la digitalisation dans ArcMap Après avoir ajouté les fichiers de formes et les classes d’entités nouvellement créer dansArcMap, on peut commencer une nouvelle session de mise à jour pour rendre modifiable la géométrie etles attributs des d’entités. *L’ouverture et la fermeture d’une session mise à jour se fait via la barre d’outils Editeur. Labarre d’outils Editeur contient la majorité des outils d’édition d’ArcMap. Ils ne seront disponibles que siune session de mise à jour est couverte. Ce système vise à protéger les données des petites erreursde manipulation. Il permet surtout l’enregistrement des modifications au fur et à mesure et donc unpossible retour aux géométries et attributs précédemment sauvegardés. Cliquez ici pour voir 1 apparaitre le barre d’édition 3 2 Cliquer ici pour Barre commencer une nouvelle d’édition session de mise à jour
  • 3. *Une fois ouverte, une session de mise à jour nous permet de dessiner les entitésgéographiques (points, lignes, polygones), puis de remplir les attributs. Les outils de dessin sont nombreux les plus utilisés sont :- L’outil de construction- L’outil de traçage L’outil de construction :•Choix du fichier à modifier ou à compléter dans la case « Cible »•Choix de l’outil de construction•Création des entités Sommets de la « Propriétés de Outil de mise à construction construction »: jour pour modifier Table contenant la construction les coordonnées des sommets de la construction 3 Construction des entitésL’outil Construction permet de créer une construction. Une construction se compose de sommets(points où la construction change de direction) et de segments (lignes reliant les sommets).Elle permetla création, la modification d’entités. Les sommets sont indiqués en vert. Le dernier sommet ajouté est indiqué en rouge. Les coordonnées detous les sommets sont accessibles dans la table « Propriétés de construction». Pour modifier une entité, on modifie sa construction. On utilise pour cela l’outil Edition. Cet outil permetaussi de sélectionner des entités. Utiliser la touche MAJ pour sélectionner plusieurs entités.
  • 4. Pour avoir plus de précision lors de la construction d’une entitéon peut utiliser l’environnement de Capture qui permet d’établirdes positions exactes par rapports à d’autres entités.Il permet « d’accrocher » la géométrie d’entités existantes.Activer la capture à partir du menu Editeur / Capture.La fenêtre Environnement de capture permet de définir àquelles couches les entités qui seront crées ou modifiéesdoivent s’accrocher. Pour chacune de ces couches, vous Définir les partiespourrez définir si la construction s’accroche aux sommets, aux des autres couches qui vont capturersegments ou à l’extrémité des entités les sommetsUne fois qu’on a terminé la numérisation des entités, on cliquedroit en dehors des sommets de la construction et on cliquesur « Terminer la construction » Clique droit 1Il est conseillé d’enregistrer les opérations de mise à jour enchaque étape de construction (Editeur/Enregistrer les mises àjour). Cette démarche permet d’éviter de perdre les travauxeffectués en cas d’erreurs.Une fois l’entité créée et sélectionnée, les champs de la table Clique sur « Terminer la construction » 2attributaire peuvent être complétés.
  • 5. L’outil de traçageCet outil se révèle très pratique si la nouvelle entité qu’on veut numériser possède des tracés en communavec d’autres entités déjà construites.Pour utiliser cet outil, on procède comme suit :On clique sur l’outil de mise à jourOn sélectionne le tracé des entités qui est en commun avec l’entité à construire.On sectionne l’outil de traçage dans le menu des outilsOn clique une seule fois sur ce tracé et on le suit avec la sourit sans produire des sommetsUne fois arrivé à bout, on clique une deuxième fois pour continuer le tracer avec l’outil de construction. 3 1 2 4
  • 6. Manipulation des bases de données (Requêtes) Les bases de données, une fois créées, peuvent subir des requêtes. Ces requêtes peuvent êtreréalisées selon les attributs de la base de données ou selon la localisation géographique des entités. Lerésultat de ces requêtes est une sélection d’entité qui peut être exportée vers un autre fichier de forme. Méthodes de sélection Les entités peuvent être sélectionnées de différentes manières, soit manuellement, soit parl’intermédiaire d’une requête sur leurs attributs ou sur leur localisation géographique.Sélection manuelle La méthode de sélection la plus simple reste la sélection manuelle. Il suffit de définir lescouches sélectionnables et le type de sélection, puis enfin d’effectuer la sélection :Sélection de «Définir les couches sélectionnables» dans le menu « Sélection »1- Activation des couches que l’on veut pouvoir sélectionne,2- Sélection de la fonction « Sélection d’entités »3- Sélection des entités désirées 4 3 1 2
  • 7. Sélection par attribut Cette sélection est réalisée par une requête sur les attributs d’un ou plusieurs champs de la tableattributaire d’une couche (fichier de forme ou classe d’entité).1) Sélection de la fonction « Sélection Attributs » dans le menu « Sélection »2) Choix de la couche sur laquelle est effectuée la sélection3) Choix du type de sélection Créer une nouvelle sélection Ajouter à la sélection actuelle Effacer de la sélection actuelle Sélectionner parmi la sélection actuelle4) Indication de la requête Pour formuler une requête, il faut tout d’abord mentionner le champ, choisir un opérateur, puis choisir 1 une valeur ou des caractères. Les champs disponibles s’affichent automatiquement lors du choix du fichier de forme ou de la table. De même, les différentes valeurs ou caractères s’affichent lors du choix du champ. Les opérateurs sont les suivants = Égal > Supérieur >= Supérieur ou égal < Inférieur <= Inférieur ou égal 2 Comme Equivalent de l’égal, à utiliser lorsque des 3 caractères sont inconnus (avec _ ou %) Et Relation entre deux formules Ou Relation entre deux formules Pas Exclusion (devant la formule) % Remplace plusieurs caractères 4 _ Remplace un caractère
  • 8. Sélection par localisation ou par entitéLa sélection par localisation permet de réaliser une sélection selon la localisation géographique desentités d’une couche par rapport à une autre. Elle se situe dans le menu « Sélection ». 1) Choix du type de sélection 2) Choix de la couche possédant les entités à sélectionner 3) Choix du paramètre de localisation géographique 4) Choix de la couche prise comme référence 5) Choix de la distance (utile pour certains paramètres de localisation géographique) 1 2 5 3 4
  • 9. Exportation de données•Tout fichier de forme ou classe d’entité figuré dans la table de matière d’ArcMap peut être exportée versun autre fichier de forme ou vers une autre classe d’entité de géodatabase personnelle.* On peut également exporter uniquement que les entités sélectionnées d’un fichier de forme ou classed’entité. Celui-ci aura la même structure que le fichier initial et ne comportera que les entitéssélectionnées. 2- Choix des données à exporter : 1- Clic droit sur le fichier contenant les entités -Toutes les entités sélectionnées, puis choix de « Exporter des - Entités sélectionnées données » dans le sous-menu « Données » - Entités situées dans la fenêtre de vue 3- Choix du système de coordonnées du nouveau fichier : - même que fichier source - même que bloc de données 4- Choix du nom du nouveau fichier et du dossier. 2 3 1Remarque : L’exportation de données ne peut avoir lieu que 4si le mode de mise à jour des entités estdésactivé
  • 10. Affichage de points à partir d’un tableau Excel contenant les coordonnées de ces pointsSi on possède un tableau Excel contenant deux colonnes correspondant aux coordonnées d’un certainnombre de points relevés soit par GPS ou par autre méthode telle que le relevé à partir de cartestopographiques par exemple.Elle est alors possible d’afficher directement ces Points dans AcMap de la façon suivante : 1- Ajouter le tableau Excel à ArcMap 2- Clique droit sur le tableau dans la table de matière 3- Cliquez sur « Afficher les données « XY » 4- Sélectionner les champs de la table Excel qui contiennent les coordonnées X et Y 5- Cliquez sur « Mettre à jour » pour sélectionner le système de coordonnées dans lequel sontexprimées les coordonnées X et Y. 6- Cliquez sur OK 7- Exportez alors l’entité qui est visualisée vers un fichier de forme ou une classe d’entitépermanente 1 2 4 3 5 6