Your SlideShare is downloading. ×
Barometre Ipsos Edenred mars 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Barometre Ipsos Edenred mars 2011

1,343
views

Published on

Published in: Health & Medicine

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,343
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Baromètre Edenred IpsosLe bien-être et la motivation des salariés Français Edition 2011
  • 2. initiateur du baromètre de lamotivation et du bien être dessalariés français depuis 2004
  • 3. une entreprise indépendante fondée en 1975 cotée à la bourse de Paris depuis 1999 présence directe dans 66 pays, 9 100 employés Ipsos Loyalty the employee research specialist« survey your employees to empower your managers » 3
  • 4. Baromètre Edenred IpsosLe bien-être et la motivation des salariés Français Edition 2011
  • 5. • enquête online réalisée du 21 janvier au 11 février 2011• échantillon représentatif de 4000 salariés français (âgés de 18 ans et plus, hors artisans, commerçants, professions libérales et agriculteurs / exploitants)• résultats redressés pour assurer la représentativité statistique de l’échantillon avertissement : lorsque la somme des pourcentages n’est pas égale à 100%, cela correspond aux ne sait pas / non réponses 1
  • 6. 2010 espoir ou trompe l’œil ? un constat : le travail n’est pas dévalué un défi : la cohésionun élément émergent : le bien-être au travail
  • 7. 2011la rupture ?
  • 8. une impasse la motivation + une confirmation la difficulté à se projeter + deux signaux d’alerte le management décrochele bonheur au travail est fragilisé
  • 9. l’impassela motivation
  • 10. satisfaction et motivation atteignent leur point le plus bas depuis 2007 Etes-vous satisfaits de votre situation Votre motivation au travail professionnelle en général ? (%) aujourd’hui … ? (%) Très ou assez satisfait Peu ou pas satisfait Augmente Reste stable Diminue2011 60 37 2011 7 52 402010 63 37 2010 9 51 392009 63 37 2009 7 54 392008 62 37 2008 7 55 382007 64 36 2007 10 54 35
  • 11. la démotivation affecte tous les secteurs Votre motivation au travail aujourd’hui … ? (%) augmente reste stable diminue Entreprises Entreprises FPT FPE FPH Publiques Privées25 24 38 37 41 37 40 35 37 29 36 37 38 37 40 40 39 38 40 39 37 44 41 4659 56 70 52 53 50 51 56 56 59 56 56 53 54 55 50 57 54 53 57 46 49 49 5215 12 9 7 11 10 6 5 7 6 6 7 4 6 8 9 10 5 10 7 7 9 7 307 08 09 10 11 07 08 09 10 11 08 09 10 11 07 08 09 10 11 07 08 09 10 11
  • 12. facteurs de démotivation Pourquoi votre motivation au travail diminue -t-elle ? (question ouverte) Manque de reconnaissance 26 +7 Rémunération trop faible 19 -3Management et relations sociales 14 Charge de travail 14 Stress et mal-être au travail 11 Manque dintérêt du travail 10 Evolution de carrière bloquée 9 Manque de moyens humains 8Degradation conditions de travail 5 -4 Ambiance 5 Suppressions demplois 4 vs.‘10 Course à la rentabilité 3
  • 13. en dépit de progressions sur la période 2007-2011, le déséquilibre entre environnement de travail et reconnaissance – rétribution persiste (… et les conditions de travail ne cessent de se dégrader) vs. ‘10 vs. ‘07 Etes-vous satisfaits de…(% satisfaits) votre degré d’autonomie dans le travail 82 +1 +3 vos horaires de travail 74 +1 +3 l’ambiance de travail 69 +2 +1 les relations avec votre supérieur hiérarchique 66 -2 l’équilibre vie professionnelle / personnelle 66 +2 +1 les conditions matérielles de travail 59 -2 -5 la charge de travail 58 +1 le respect avec lequel vous êtes considéré(e) 54 = vos possibilités de formation 44 -2 +5la reconnaissance de votre implication dans votre travail 41 -1 -2 vos avantages sociaux 41 = +11 l’information et la communication interne 38 -1 votre rémunération fixe 34 = +1 les possibilités d’évolution au sein de votre entreprise 30 -2 votre rémunération variable 29 -2 +4
  • 14. une attente de pouvoir d’achat radicalisée au cœur du processus de démotivation Aujourd’hui, êtes-vous satisfait de (à ceux qui se déclarent insatisfaits de votre pouvoir d’achat ? (%) leur pouvoir d’achat) Combien estimez- vous qu’il vous faudrait en plus par mois pour avoir un pouvoir d’achat satisfaisant (en €)? Très satisfait Assez satisfait Assez peu satisfait Pas du tout satisfait2011 2 30 40 282010 2 29 43 26 851 8152009 1 25 45 29 749 6892008 1 18 41 40 2008 2009 2010 2011
  • 15. la confirmationla difficulté à se projeter
  • 16. la mobilité professionnelle confrontée à untaux de chômage > 8% depuis plus de 25 ans Taux de chômage France métropolitaine, population des ménages, personnes de 15 ans ou plus (%) Source INSEE 12 10 8 6 4 2 0 1975 1976 1977 1978 1979 1980 19 1 1982 1983 1984 1985 1986 1987 19 8 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 19 6 1997 1998 2099 2000 2001 2002 20 3 2004 2005 2006 2007 2008 2009 10 8 8 9 0 19 4
  • 17. une frilosité à ‘bouger’ qui se constate dès 35 ans Avez-vous déjà songé à quitter votre entreprise /administration ? (% NON)‘07 ‘08 ‘09 ‘10 ‘11 50% 70 66 64 68 66 61 57 54 54 55 58 56 55 50 48 52 52 50 52 47 48 49 49 44 46 45 45 45 4637 18/24 25/29 30/34 35/39 40/49 50+-40% pensent trouver rapidement un emploi comparable s’il le perdait
  • 18. possibilités de formation (% satisfaits) 2011 2010 Salariés 44 au-delà de 35 ans18-24 ans 36 la satisfaction à l’égard25-29 ans 47 des possibilités de30-34 ans 4335-39 ans 46 formation décroit,40-49 ans 43 > 50 ans 42 en même temps que les possibilitésperspectives d’évolution (% satisfaits) d’évolution Salariés 30 comment gérer18-24 ans 33 l’allongement de la vie25-29 ans 36 professionnelle ?30-34 ans 3435-39 ans 2840-49 ans 29 > 50 ans 27
  • 19. la réforme des retraites brouille les repères sur la fin de carrière professionnelleSalariés 55 ans + Si vous le pouvez, vous partirez avant davoir acquis vos droits à la retraite 11 18 Vous pensez que vous arrêterez de travailler dès que vous pourrez faire valoir vos droits à la retraite 7 15 21 24 2010 2011 Si vous le pouvez, vous continuerez à travailler après avoir acquis vos droits à la retraite Vous ne savez pas encore 54 50 A quel âge comptez vous faire valoir vos droits à la retraite ? % Avant 60 ans 60 ans 61-62 ans 63-65 ans +65 ans 2010 11 38 11 30 4 2011 12 23 27 25 5
  • 20. un faible niveau d’information autour des retraitesVotre entreprise vous informe des modalités pour préparervotre retraite (% bien informés / tranche d’âge) 30 27 24 21 20 15 17 11Salariés 18/24 25/29 30/34 35/39 40/49 50/54 55+ (Salariés 55 ans +) Votre entreprise vous informe… (% bien informés) implications réforme retraite sur votre situation personnelle vos annuités retraite / vos cotisations 38 30 25 27 19 15 55+ Privé Public
  • 21. signal d’alerte #1le management décroche
  • 22. la démotivation s’accroît au sein de l’encadrement Votre motivation au travail aujourd’hui … ? (%) augmente reste stable diminue ouvriers employés maîtrise cadres cadres sup. 19 23 33 35 36 33 35 31 37 29 3341 42 44 43 42 35 39 39 37 38 39 41 40 37 65 66 58 54 56 55 55 61 59 5252 52 48 47 51 53 54 52 55 58 57 52 51 55 51 16 7 6 7 9 6 10 7 6 10 6 11 6 6 8 7 11 9 7 7 8 10 12 8 1107 08 09 10 11 07 08 09 10 11 07 08 09 10 11 07 08 09 10 11 07 08 09 10 11
  • 23. un sentiment de sur-implication qui affecte avant tout les cadres supérieurs (près de 30%) Vous avez le sentiment de vous impliquer … ? (%) trop beaucoup suffisamment ouvriers employés maîtrise cadres cadres sup. 22 17 19 28 30 30 33 23 23 32 33 37 40 40 41 45 39 33 33 47 47 43 47 46 50 54 47 59 59 56 53 51 49 51 47 50 50 49 47 38 41 42 43 37 46 38 38 39 38 33 29 16 16 17 14 16 19 22 25 18 9 10 8 15 10 12 15 15 12 14 12 14 15 16 13 07 08 09 10 11 07 08 09 10 11 07 08 09 10 11 07 08 09 10 11 07 08 09 10 11
  • 24. démission de l’encadrement supérieur ? non.restent satisfaits de leur situation professionnelle,confiants dans leur management et l’avenir de leurentreprise (sauf dans le public).désenchantement ? oui. % note de 8 à 10 Note moyenne 60 8 6,6 6,8 6,6 6,2 7 50 5,9 6 6 40 5 30 4 3 20 42 36 36 29 32 2 28 Si vous deviez noter sur une échelle de 10 1 1 à 10 votre « niveau de stress au travail », quelle note donneriez-vous ? 0 0 2010 2011 2010 2011 2010 2011 Salariés Sup Privé Sup Public
  • 25. en parallèle, le regard sur la performance managériale se durcit  urgence de la situation D’une manière générale, votre responsable direct… (% d’accord) Sait déléguer 66 68 Connaît bien votre métier 66 62 Vous soutient dans des situations difficiles 58 58 Tient ses engagements 60 58 Vous donne confiance en vous-même 61 57 Organise bien le travail de son équipe 51 48Sinvestit dans le développement des compétences 46 Montre lexemple 49 45 10 Vous motive pour améliorer votre performance 45 11
  • 26. signal d’alerte #2le bonheur au travail est fragilisé
  • 27. le pourcentage de salariés ‘souvent’ heureux au travailbaisse pour atteindre son point le plus bas depuis 2007 Pensez-vous que vous êtes heureux dans votre travail (%) souvent de temps en temps Salariés FPE FPT FPH Entreprises Entreprises français publiques privées 46 46 51 51 52 48 48 49 51 61 51 56 59 48 48 50 50 5553 52 51 56 53 55 53 52 52 56 53 47 52 40 42 44 43 41 40 44 44 41 38 3733 35 34 37 31 35 33 36 28 34 31 30 33 31 34 2907 08 09 10 11 07 08 09 10 11 07 08 09 10 11 08 09 10 11 07 08 09 10 11 07 08 09 10 11
  • 28. Taille entreprises privées 11 46 24 11 10 51 29 10 cadres 09 48 26 09 >5000 sup 08 59 27 08 07 57 25 07 11 36 26 11 10 42 33 10 cadres 09 40 32 09 1000-5000 08 41 29 08 07 41 27 07 11 36 24 11 10 39 29 10maitrise 09 42 27 09 500-1000 08 39 23 08 07 40 30 07 11 33 25 11 10 38 36 10employé 09 34 25 09 100-500 08 35 31 08 07 34 28 07 11 22 34 11 10 29 36 10ouvriers 09 23 36 09 <100 08 26 40 08 07 22 35 07 Pensez-vous que vous êtes heureux dans votre travail (% souvent)
  • 29. la routine et la contrainte sont davantage mises en avant Q01. Aujourd’hui, si vous pensez à votre travail, vous diriez que c’est plutôt… (%) 14 12 14 12 14 36% (+5) Ne sait pas 19 22 19 19 22 Une contrainte Une routine 30 29 29 Une sécurité 30 27 Un plaisir Une fierté 21 20 20 22 20 32% (-3) 11 12 11 13 12 2007 2008 2009 2010 2011
  • 30. la ‘qualité de vie’ au travail est plutôt moins bien évaluée. Si vous deviez noter sur une échelle de 1 à 10 votre « qualité de vie au travail », quelle note donneriez-vous ? % 50 8 45 % note de 8 à 10 6,2 6,1 6 7 40 5,9 5,9 Note moyenne 6 35 5 30 25 4 20 3 15 25 24 22 2 10 20 20 1 5 0 0 2007 2008 2009 2010 2011
  • 31. bien être et motivation des salariés :où en est-on après 3 années de crise ? grille de lecture et pistes d’action
  • 32. une équation ‘française’ = [implication +accomplissement + autonomie +ambiance + respect + proximité dumanagement] – *perspectives d’évolution+ rémunération + formation +incertitude] fragilisée en cette sortie decrise‘la sortie de crise sauf pour nous ?’ accentuation des frustrations, un besoinde ‘réciprocité’ plus marqué
  • 33. des contraintes ‘structurelles’ quipersistent : chômage, viscosité dumarché du travail qui pèsent sur ‘lacapacité à se projeter’professionnellement, coûts du travail…des réformes (retraites, Etat & fonctionpublique…) qui ‘cassent’ les repères etsoumettent l’encadrement à unepression plus forte.
  • 34. L’analyse des résultats révèle desfondamentaux et des moteurs de motivation / démotivation  pistes d’action ?
  • 35. intérêt du travail facteurs de mobilité fonctionnelle & mise en motivation œuvre de nouvelles compétences autonomie & responsabilisation perspectives d’évolution ambiance de travailfondamentaux horaires de travaildu bien être objectifs individuels motivantsau travail soutien du n+1 dans situations difficiles conditions matérielles de travail reconnaissance rémunération management facteurs de charge de travail démotivation stress
  • 36. 4 territoires d’action le pouvoir d’achat une question qui s’est radicalisée indépendamment des analyses macro-économiques  des solutions ‘périphériques’ à défaut de rémunération fixe ? l’employabilité, le parcours professionnel face à l’allongement de la vie professionnelle, laquestion de la formation et de l’accompagnement des salariés est clé
  • 37. 4 territoires d’action le ‘management’revaloriser le rôle des managers au sortir d’une crise etdans des organisations plus complexes et exigeantes promouvoir de nouvelles représentations (le ‘manager d’influence’) le « mieux vivre en entreprise »promouvoir une des composantes clé de la motivation ‘à la française’ – respect, proximité, expression
  • 38. « Ce n’est pas seulement la reconnaissance financière; les gensdonnent mais c’est sans retour de la part de l’employeur, c’est pas donnant-donnant; ilfaudrait une réelle prise en compte de la personne dans sa globalité »
  • 39. antoine.solom@ipsos.comEdenred, inventeur de Ticket Restaurant® et leader mondial desservices prépayés aux entreprises, imagine et développe des solutionsfacilitant la vie des salariés et améliorant l’efficacité des organisations.Les solutions proposées par Edenred permettent de gérer les avantagesaux salariés, les frais professionnels, ainsi que la motivation et lesrécompenses. Le Groupe accompagne également les institutionspubliques dans la gestion de leurs programmes sociaux.Coté à la Bourse de Paris, Edenred est présent dans 40 pays avec 6 000collaborateurs, près de 530 000 entreprises et collectivités clientes, 1,2million de prestataires affiliés et 34,5 millions de bénéficiaires. http://www.ipsos.com/loyalty/ERM

×