15 clés du marketing mobile en 2014

6,202 views
6,073 views

Published on

Vous êtes un marketeur, une marque, une startup? Découvrez 15 points clés du mobile par SmartAppli, pour comprendre en quoi ce support est celui de l'avenir, en quoi il est différent des autres canaux, et surtout en quoi il s'inscrit au centre de tous les canaux.

Cette présentation vous donne un aperçu, vous permettant de comprendre les enjeux et opportunités du mobile.

N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez travailler avec nous ou nous confier vos campagnes de marketing mobile : 15cles@smartappli.com

Published in: Mobile

15 clés du marketing mobile en 2014

  1. 1. 15 points clés du marketing mobile Nicolas Clairembault 1er juillet 2014
  2. 2. 250 : nombre de consultations quotidiennes de son smartphone 8X : le rapport entre la vitesse d’adoption du mobile en 2012 versus celle du PC en 2000 25% de recherches sont faites sur un mobile 2X plus de tablettes vendues que de PC 1. Quelques chiffres
  3. 3. 1. Quelques chiffres Android vs iOS : de quoi parle-t-on?
  4. 4. 1. Quelques chiffres Et vous?
  5. 5. 2. Passer au mobile : se poser les bonnes questions Pour acquérir des clients? Pour fidéliser mes clients existants? Pour proposer un service spécifique? Pour tester? Pour devenir le prochain Instagram? Pour devancer mon concurrent? A ne pas faire! - aller sur le mobile pour aller sur le mobile - répliquer tel quel votre site web - faire passer le mobile après tous vos autres canaux
  6. 6. 3. Fragmentation Android : des dizaines de formats d’écrans différents - Taux de suicide chez les designers supérieur de 385% vs iOS* - Temps passé > Budget > Rentabilité? Faire des choix : - Etre présent sur le maximum de devices? - Avoir une appli “solide” mais focus sur quelques devices “stars”? * blague
  7. 7. 3. Fragmentation iOS : simple > homogène > standard - 2 tailles d’iPhone - 1 seule pour iPad (le mini a le même ratio)
  8. 8. 4. L’ère du contexte Crucial : se poser la question de savoir *dans quel contexte* mon utilisateur, mon client, va consulter mon service/produit sur son mobile? • Au bureau? • Chez lui? • En déplacement? • Dans un magasin de ma marque? • Chez mon concurrent? Comment capter son attention, de façon pertinente? Qu’entend-on par mobilité?
  9. 9. Google Now : l’étape d’après.Vous fournir la bonne info avant que vous n’en ayez besoin. 4. L’ère du contexte HotelTonight : une chambre ici, tout de suite Best Practices : > Utiliser tous les sens : vibrations, sons et animations > Développer l’instant reward > Optimiser le push
  10. 10. 5. Applis ou sites mobiles? Smartphones : 87% du temps passé sur les apps vs sites mobiles Tablettes : 76% du temps passé sur les apps vs sites mobiles Avantages : notifications, offline, ergonomie, présence écran d’accueil
  11. 11. 5. Applis ou sites mobiles? Une appli, combien ça coûte? Réponse : comme une voiture. 3.000€ 30.000€ 100.000€ 300.000€
  12. 12. 6. Ergonomie Multitâches FermetureBoutons Agencement photos+texte Contraintes : >Taille d’écran limitée. > Multitouch et possibilités de contrôle. Le mobile est en train de devenir mature = l’ergonomie se standardise… Mais change souvent
  13. 13. Contre toute attente, le monde est redevenu plat 6. Ergonomie
  14. 14. 6. Ergonomie Et de plus en plus standardisé
  15. 15. 7. Mobile Marketing “Les yeux dans les yeux je vous le dis : le marketing mobile c’est facile”
  16. 16. Ce que vous pensez La clé, c'est d'avoir l'application la plus au point techniquement Je vais pouvoir contrôler le ranking de mon application dans les différents stores Le marché n'est pas encore mature, la publicité y est bon marché Les mobinautes se tournent naturellement vers les meilleures applications Il me suffit d'acheter xx milliers de téléchargements et le tour est joué! Personne ne peut facilement copier mon idée Ce dont vous vous rendrez compte Le marketing doit être travaillé au maximum Les stores fonctionnent en vase clos et ne monétisent pas le ranking des apps Le marché est très mature, tout va plus vite que sur le web De nombreuses régies web et des tarifs qui ne baissent pas encore. Le CPM est très élevé, le CPD pas forcément rentable Le téléchargement n'est que la première étape La concurrence est exarcerbée. Une appli qui "marche" est facilement repérée et copiée en quelques mois voire semaines ! Les contraintes sont les mêmes que pour le web… en pire!! 7. Mobile Marketing
  17. 17. Web : environnement ouvert Stores : environnements fermés Contraintes spécifiques : - Pas de référencent payant auprès d’Apple et Google! - Peu/pas d’actions externes pour influencer les rankings - Perte de tracking avant/après 7. Mobile Marketing
  18. 18. 1 million de concurrents… qui ont eu la même idée que vous 7. Mobile Marketing
  19. 19. Et ce n’est que le début 7. Mobile Marketing
  20. 20. Intérêt : remonter rapidement dans les classements (effet boost) Incentivé Non-incentivé 7. Mobile Marketing // App Promotion
  21. 21. 7. Mobile Marketing // Display premium
  22. 22. Acquisition Fidélisation => faire revenir dans l’app (possibilités de deep-linking) A noter : 20% du temps passé sur mobile est sur Facebook 7. Mobile Marketing // Réseaux sociaux
  23. 23. 7. Mobile Marketing // RTB Supply Side / SSP = Offre Demand Side / DSP = Demande
  24. 24. L’email n’est pas mort. Il bouge encore. D’ailleurs il est de plus en plus mobile. Attention : - Format du mail - Adaptez vos landing pages au mobile! 7. Mobile Marketing // E-Mail
  25. 25. 7. Mobile Marketing // SMS 98% des SMS publicitaires sont lus! 62% restent en mémoire 22% sont transférés à des proches Taux d’utilisation des coupons mobile SMS : 8X plus que via email
  26. 26. 7. Mobile Marketing // Local search Local ads : 58% des dépenses publicitaires sur le mobile d’ici 2016 59% des utilisateurs trouvent les pubs mobiles géolocalisées utiles. Requête “Sushi” générique Résultats automatiquement sur Nantes
  27. 27. Interstitiels 7. Mobile Marketing // Formats Bannières Vidéo Push Ads App Walls Sliding display Pull to refresh In-stream Pop-up
  28. 28. 7. Mobile Marketing // Modes d’achat CPM : Coût Par Mille
 CPC : Coût Par Clic CPA/CPD/CPI/CPE : Coût par Acquisition/Download/Installation/Engagement
  29. 29. 7. Mobile Marketing // Indicateurs de performance 1download ≠ 1 utilisateur Voulez-vous des downloads? Ou des utilisateurs actifs? MAU & DAU (Monthly & daily active users) : mesure de la vraie base active A vous de définir vos objectifs! - Branding? - Downloads? - Acquisition? - Fidélisation?
  30. 30. Une fois votre acquisition faite… ce n’est que le début des problèmes 7. Mobile Marketing // Indicateurs de performance
  31. 31. 8. A.S.O Bannières / interstitiels App Promotion Arrivée sur fiche application 100% de téléchargement Vision du marché
  32. 32. 8. A.S.O. 100 % du trafic Bannières / interstitiels Google Mobile Recherche dans l'AppStore 40-80% de déperdition App Promotion 60% de déperdition Taux de conversion Lifetime ValueMarketing Réalité des utilisateurs Utilisateurs actifs J+30
  33. 33. 8. A.S.O. A.S.O :App Store Optimization. Le SEO du mobile. Un vrai métier. 1. Savoir bien remonter dans les résultats de recherche • Titre • Descriptif • Mots clés associés 2. Convertir davantage à partir de la fiche de l’appli • Icône • Notes • Screenshots • Date de dernière mise à jour Spécificités Android : - Les liens externes venant du web ont un impact - Importance de Google+
  34. 34. 9. Tracking Sur le Web : les cookies Sur le Mobile : Credit :Appsfire
  35. 35. 9. Tracking UDID : Unique Device IDentifier IDFA : IDentifier For Advertising (obligatoire chez Apple depuis mi-2013)
  36. 36. 9. Tracking Mais… tout de même de la déperdition Credit :Appsfire
  37. 37. 57% des mobinautes ont déjà acheté sur mobile 40% des acheteurs mobiles achètent au mois 1 fois par semaine => Fréquence! M-Commerce France 2014 : 4,2 milliards d’Euros (14% du e-commerce) 10. Mobile Commerce
  38. 38. 10. Mobile Commerce 0.7% pour les autres plateformes : même Jean-François Copé faisait mieux
  39. 39. 10. Mobile Commerce
  40. 40. 1 bouton… vous permet d’accéder à 70 millions de produits 10. Mobile Commerce
  41. 41. 10. Mobile Commerce Aujourd’hui en Asie… demain chez nous?
  42. 42. Comptoir des cotonniers ouvre 10 000 boutiques… en une nuit 10. Mobile Commerce Déjà une réalité!
  43. 43. 11. Mobile to Store / Drive to Store Enjeux du drive to store > Faire face à la concurrence déloyale du web > S’adapter aux clients qui sont de plus en plus informés (mieux que les vendeurs désormais) > Réagir à la pratique du showrooming (aller voir le produit en magasin et l’acheter en ligne)
  44. 44. 11. Mobile to Store / Drive to Store Pick-up en boutiqueCouponing Foursquare Display géolocalisé Leviers du drive to store Objectif : amener les clients dans vos magasins… pour les bonnes raisons Appli shopping
  45. 45. 12. Mobile in Store Pendant la visite en magasin : 84% des possesseurs de smartphone s’en servent Avant d’aller dans un magasin : 90% des possesseurs de smartphone l’utilisent pour faire une recherche préparant l’achat. 1 acheteur sur 3 préfère utiliser son smartphone au lieu de demander au vendeur.
  46. 46. 12. Mobile in Store iBeacons > Ultra-local > Personnalisé
  47. 47. 13. Internet des objets : le mobile comme Hub
  48. 48. 13. Internet des objets : le mobile comme Hub
  49. 49. 13. Internet des objets : le mobile comme Hub
  50. 50. 14. Disruption : le mobile comme cheval de troie Implications : nouveaux business models, nouveaux usages, désintermédiation…
  51. 51. 15. Opportunité de dépasser son core-business
  52. 52. Conclusion : Mobile First
  53. 53. performance@smartppli.com nclairembault@smartappli.com 06 32 46 18 61 nclairembault

×