Your SlideShare is downloading. ×
Gouvernance tourisme demain
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Gouvernance tourisme demain

305
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
305
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Présentation de l’avant projet de loiDécentralisation et réformede l’action publique«Sauvons le tourisme départemental», Blandy les Tours, décembre 2009
  • 2. Objectifs des textesClarifier les responsabilités entre l’Etat et les collectivités localesClarifier les responsabilités entre les collectivités elles-mêmesViser une action publique, plus efficace et moins couteuse3 textes examinés de fin mai 2013 à 2014Moderniser l’action publique territoriale et affirmer les métropoles (examinéfin mai 2013)Mobiliser les régions pour la croissance et l’emploi et promouvoir l’égalitédes territoires (examiné automne 2013)Développer les solidarités territoriales et la démocratie locale(examiné début 2014)Le texte initial désormais scindé en 3
  • 3. La clause de compétence générale pour les Régions et les Départements,La Région désignée chef de file pour le Tourisme,DERNIÈRE VERSION :Le Département désigné chef de file pour le Tourisme, compétencepartagéeA ce titre, le Département élabore un schéma départemental d’organisationpour le tourisme :–Les délégations de compétence entre collectivités territoriales,–La création de services communs,–Les modalités de la coordination, de la simplification et de la clarification desinterventions financières des collectivités territoriales.Ce que dit le premier texte
  • 4. Questions / RéponsesDécentralisation et réformede l’action publique
  • 5. Si la région se voit transférer le soutien aux PME / ETI, il n’en va pas de mêmepour l’exercice des compétences relatives au développement économique où laRégion n’est nommé que chef de file.Le projet de loi dit aussi que la région est « garante de la cohérence des actionspubliques en matière de développement économique du territoire, sous réserve desmissions incombant à lEtat et dans le respect des compétences des autrescollectivités territoriales ». En outre, le projet de loi précise que la région adopte un schéma régional dedéveloppement économique, d’innovation et d’internationalisation.  La région a en charge le développement économiqueVrai et Faux
  • 6. A noter qu’il existe une différence entre : -Le transfert de compétences où un seul niveau de collectivités locales exercela compétence-Le chef de filât où la compétence est partagée entre plusieurs niveaux et lacollectivité chef de file a en charge l’organisation de la compétenceA noter
  • 7. Il ne s’agit pas d’un transfert de compétence dans la mesure où le tourisme resteune compétence partagée entre les 3 niveaux de collectivités territoriales.L’Etat, la Région, le Département et les communes ( et intercommunalités) sontcompétents en matière Touristique.Mais le Département est, dans le projet de loi, chef de file c’est-à-dire qu’il organisela compétence TourismeCe qui signifie que, dans le cadre de pacte de gouvernance territoriale, lesDépartements auront la charge de déterminer et d’organiser le qui fait quoi.Ce qui signifie que la Région peut poursuivre sa politique touristique . La compétence tourisme a été attribuéeaux départementsFaux
  • 8. Au regard des potentialités touristiques, il pourra être envisagé, selon le territoiredonné, que l’exercice de tout ou partie de la compétence soit confié à la Régionmais aussi aux intercommunalités ou encore aux communes, le Départementn’étant pas amené, de manière systématique, à exercer la compétence Tourisme(et réciproquement)Ex : Promotion à l’international confiée aux CRT  A noter
  • 9. Le Tourisme est une compétence autonome et entière depuis 1992.La désignation du Département en tant que chef de file de la compétence Tourismeconstitue donc une sorte d’aboutissement d’une réforme amorcée par la loi du 16décembre 2010 (Le tourisme, comme le sport et la culture a été isolé dudéveloppement économique)Le Tourisme déborde largement le développement économique.Le tourisme, c’est aussi de l’aménagement du territoire, de la solidarité des territoires,de la culture, du sport et des loisirs…En termes de bloc de compétences, si l’on dit que la Région doit avoir en charge laplanification et le Département les politiques de solidarité, alors il n’est pasincongru de rattacher le Tourisme au Département, tant cette activité est un facteurde développement des territoires et qu’il apporte un indispensable complémentde revenus.Le tourisme doit être rattaché à la Région puisqu’il luiéchoie le développement économiqueFaux
  • 10. -Beaucoup d’opposants s’appuient sur cette logique de rattachement audéveloppement économique mais leurs arguments sont opposables.-Ces arguments sont réducteurs car le Tourisme en tant que Compétence ne seréduit pas à de simples aides économiques…-Les régions pourront poursuivre l’aide aux entreprises même si le Départementcoordonne le Tourisme A noter
  • 11. Plusieurs outils sont prévus, dans le projet de loi, pour assurer cette convergence : • La conférence territoriale de l’action publique• Le pacte de gouvernance territorial• Le schéma d’organisation et/ou les schémas départemental / régional du tourisme Confier le chef de filât au département empêchetoute convergence possible des politiques touristiquesFaux
  • 12. Nécessité en effet de coordonner les schémas :-Le schéma d’organisation du tourisme prévu dans le projet de loi dugouvernement -intégration des destinations autour desquelles s’organisent les convergenceset les mutualisations-Les schémas issus du code du tourisme mais exprimant la politique touristiquede chaque collectivité -Chapeautant l’ensemble, le pacte de gouvernance territoriale rassemblera lesdifférents schémas d’organisation et conduira à la convergence des politiquespubliques sur un même territoire.A noter
  • 13. Comme dans la loi du 10 décembre 2010, c’est l’accord entre acteurs sur unmême schéma qui permettra aux projets d’équipements de bénéficier desfinancements croisés.Ce principe sera très incitatif dans le cadre financier que nous connaissonsactuellement FauxConfier le chef de filât au département rendra plus difficilele financement d’équipements touristiques d’envergue