Handicap en Tunisie
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Handicap en Tunisie

on

  • 2,731 views

 

Statistics

Views

Total Views
2,731
Views on SlideShare
2,731
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
16
Comments
2

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • SITE POUR LES HANDICAPE
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • https://www.facebook.com/pages/Biom%C3%A9dicalservices-Maintenance-Mat%C3%A9riel-M%C3%A9dical-et-Para-M%C3%A9dicale/133676220041916?ref=hl
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Handicap en Tunisie Handicap en Tunisie Presentation Transcript

  • Association Tunisiennepour l’Animation CulturelJeunesse et Loisirs
  • Les Manifestations etprojet sRECOMMANDATIONSET CONCLUSIONIdée de projet
  • La première Loi Tunisienne sur le Handicap a étépromulguée en 1981, il a fallut attendre l’année 2005pour voir promulguer une nouvelle Loi.Il s’agit d’un 13 chapitres et 57 articles couvrant tousles aspects du handicap tels que la prévention,l’éducation, la formation professionnelle, l’emploi,l’accessibilité, les loisir, le sport, la culture, et la vieassociative.La loi énonce le principe de garantie de l’égalité deschances entre les personnes handicapées et les autrespersonnes, et leur protection contre toutes formes dediscrimination.
  • *L’ INTEGRATION SCOLAIRE*L’ORIENTATION PROFESSIONNELLE*LE PLACEMENT FAMILIAL*LA PRISE EN CHARGE À DOMICILE*LA PROTECTION DES PERSONNES HANDICAPEES*ATTRIBUTION D’UNE CARTE DE HANDICAP
  • statistiqueGroupe Masculin Féminin Total Taux dedâges Effectif Effectif Effectif prévalence15 – 19 7 389 4 231 11 620 1,1%20 – 24 8 677 4 343 13 020 1,3%25 – 29 8 938 4 350 13 288 1,6%30 – 34 8 587 4 390 12 977 1,8%En Tunisie, les handicapés se chiffrent à 208 mille,soit 2% de la population
  • L’importance de la carte du handicap réside au fait qu’elleoffre des avantages importants à ses bénéficiaires tels que :la gratuité au transport public, une réduction de 50 % autransport aérien et maritime.la gratuité au soin dans les structures hospitalièrespubliques, l’accès gratuit aux espaces culturels et sportifspublics, l’exonération de certains matériel et équipementspécifiques à l’importation, et des avantages à l’emploi.
  • La Tunisie s’est dotée d’un texte de loi n° 2002-80 du 23 juillet 2002relative à l’orientation, à l’éducation et à l’enseignement scolaire,portant révision du système éducatif classique pour la mise en placed’un système plus large ouvert à tous, particulièrement aux enfants etjeunes handicapés.Selon les chiffres officiels, ont été développées sur le territoire 336écoles intégrées accueillant 1496 enfants handicapés (2009-2010) ; plusde 200 classes préparatoires sont ouvertes aux enfants handicapés dansles écoles ; environ 40 collèges accueillent des enfants handicapés avec170 élèves inscrits. Enfin 343 centres spécialisés accueillentprincipalement des enfants et jeunes en situation de handicap.
  •  Le nombre d’élèves handicapés intégrés au système ordinaire reste à ce jour trèslimité. D’autre part, la formation des enseignants reste insuffisanteASSOCIATION TUNISIENNE DÉDUCATION SPÉCIALISÉEET INTÉGRÉELassociation a pour mission daider les enfants handicapés à sintégreren milieu scolaire ordinaire.ACTIVITÉS :inscrire les enfants handicapés capables de poursuivre unescolarisation normale dans des établissements ordinairesfournir le soutien pédagogique, psychologique nécessaire aux enfantsintégrés
  • Date de fondation : le 29 – 04 - 1967Mission de lUTAIMDepuis sa création, l’UTAIM a misésur l’amélioration de la situation deshandicapés mentaux en leur apportantl’aide et le soutien nécessaires pourfaciliter leur intégration dans famille et lasociété.Ouverture de centres d’éducation et de formationadaptée aux personnes porteuses de handicapmental.Assurer des prestations de guidance parentale,dinformation, daide, daccompagnement et desoutien aux jeunes handicapés et à leursparents.Coopérer avec l’Etat pour l’intégration au niveauscolaire que dans les centres d’éducationspécialisée et de formation professionnelle.Veiller à intégrer les handicapés mentaux dans lecycle économique et ce grâce à des contactsavec les entreprises étatiques et privées.
  • OBJECTIFS :• Prise en charge précoce des enfantssourds et développement de leurpotentiel à travers la rééducationorthophonique et ce en vue de favoriserleur intégration sociale.• Soutien psycho-pédagogique auxenfants atteints de surdité et intégrésdans les écoles ordinaires ou dans lescentres spécialisés de lassociation.• Insertion professionnelle des sourds.• Sensibilisation de la famille et desintervenants à la prévention et audépistage précoce de la surditéNombre de sections:34Nombre de centres:33
  • organisation sociale non-gouvernementale reconnuedinteret national créée le 25 juillet 1956.LUNAT a crée 5 établissements denseignementpour aveugles : 3 écoles primaire sont sous latutelle du Ministère de lEducation NationaleUn centre de réhabilitation professionnelle aSidi Thabet regroupant 3 sections : sectionsadministrative, artisanale et industrielle avecun régime dinternat,Un centre de formation Agricole.Buts :-Veiller a la promotion desaveugles sur tout le territoiretunisien.-Accorder toutes aides possiblesaux personnes atteintes decécité totale ou partielle.-Rechercher les moyenssusceptibles dassurer leurintégration socio-économique
  • Accès à l’emploiRéalisations• . Le cadre légal Tunisien est, dans les textes,plutôt favorable à l’insertion professionnelledes personnes handicapées. La loi 83-2005 du15 Août 2005 stipule l’obligation pour touteentreprise publique ou privée d’au moins 100travailleurs de réserver un taux minimum de 1%des postes de travail à des personneshandicapées..
  • UnitédApplication laVolonté1- Assurer une prise en charge dequalité, à la population accueillie,visant une intégration familiale etsocio-économique par :- un développement delautonomie et de la socialisation.- limplication de la famille dans leprocessus de prise en chargeéducative.• 2- Servir de terrain de stageprivilégié pour les étudiants enformation,
  • Unité de Préventionet de Réhabilitation- prendre en charge et suivre lesbénéficiaires sur les plans médical,psychologique, pédagogique et social…- orienter les enfants "intégrables" dansles écoles ordinaires et assurer leur suivi- contribuer à la conception et à laréalisation des programmes deprévention et déducation socio-sanitaire- assurer la guidance etlaccompagnement parentalLUPR accueille lespersonnes à besoinsspécifiques dont ceuxatteints de déficiencementale, motrice,sensorielle ainsi que lesenfants atteints de troublesdes apprentissage (dyslexie,dysphonie…).
  • :la prise en charge éducative etprofessionnelle des enfants etjeunes handicapés mentauxlégers et moyens.La capacité daccueil est de 100enfants âgés de 12 ans et plus enrésidence de jour.- Prestations de services éducatifs enfaveur des enfants handicapésMentaux-Préparation à la vie professionnelle.- Réadaptation professionnelle deshandicapés dans différentesspécialités (menuiserie, reliure,équipements sanitaire, forge, soudure,couture, pâtisserie, peinture etdécors, jardinage)ACTIVITES :
  • OBJECTIFS :réadaptation professionnelledes insuffisants moteurs afinde faciliter leur insertion dansla vie active.- Assurer la réadaptationprofessionnelle des handicapésdans les spécialités suivantes :Informatique :Conception et progression des sitessur réseau InternetInfographieMétiers artistiques :Jouets éducatifsSculpture sur boisBijouterieGravure sur argent et cuivreBroderieCouture
  • OBJECTIFS ET ACTIVITES :Le centre a pour domaine dintervention :· De fournir la protection de base à tousles résidents polyhandicapés et sanssoutien parmi les enfants pupilles delEtat au sein despaces aménagés à ceteffet.· De veiller à leur assurer un encadrementsanitaire.· Dexploiter les techniques de léducationspécialisée pour développer leurautonomie dans laccomplissement deleurs besoins essentiels et enrichir leurscapacités relationnelles.
  • OBJECTIFS :Lobjectif du complexe etdassurer léducation, laréhabilitation et laformation professionnelledes insuffisants moteurs.· Formation professionnelle dansles spécialités suivantes:-Poterie· Evaluation des capacitésprofessionnelles des handicapésmoteurs· Orientation du handicapé versune formation professionnelleadaptée à ses capacités physiqueset mentales· Activités sportives, culturelles etsociales
  • • - orienter les sourds vers uneformation professionnelleadaptée.• - veiller à linsertion dusourd dans le milieuprofessionnel.• - assurer une formationprofessionnelle en faveurdes sourds dans différentsdomaines (menuiserie,couture, coupe, broderiemanuelle, bijouterie)OBJECTIFS :Le centre a pourmission dassurer auxjeunes handicapéssourds une formationprofessionnelleadéquate.
  • Tunisie: Conférence internationale sur « les enfants à besoins spécifiqueset les stratégies éducatives »cette conférence, à l’initiative de l’Institut supérieur de Cadresde l’enfance, enregistre la participation d’experts,universitaires et spécialistes dans les domaines psycho-éducatif, social et médical de Tunisie, d’Algérie et de Belgique.Elle a pour objectif d’étudier les moyens susceptibles demettre en place des stratégies éducatives appropriées auxenfants et jeunes porteurs de handicap et prenant en compteleurs besoins spécifiques, ainsi que l’échange des expériencesdans le domaine de l’encadrement des enfants à besoinsspécifiques afin de garantir leur droit à une éducation saine.
  • « Jeunes handicapés en Tunisie, participation, communicationet intégration », c’est le thème du débat engagé, à Tunis avecles jeunes handicapés, à loccasion de la journée nationale deshandicapés et dans le cadre de lannée du dialogue avec lesjeunes.Cette rencontre organisée à linitiative du ministère desAffaires sociales, de la Solidarité et des Tunisiens à létranger,constitue une occasion pour les jeunes handicapés de formulerleurs propositions et de contribuer à lélaboration du pactenational de la jeunesse intitulé « la Tunisie dabord » et demieux faire connaître leurs besoins spécifiques et leursaspirations.Débat sur lintégration des jeunes handicapés
  • A l’occasion de la célébration de la JournéeNationale et Mondiale des handicapés (03Décembre 2011), l’IPH organisera unprogramme varié qui comporte essentiellement- L’organisation d’un séminaire sur le thème del’Autisme en collaboration avec l’association «Handicap International».Ce séminaire aura lieule 03 Décembre 2011 au sein de l’IPH et il estdestiné aux psychiatres, psychologues,orthophonistes et les éducateurs spécialisésexerçant dans les structures médical et lesassociations de prise en charge des autistes.
  • A loccasion de la célébration de lajournée mondiale de sensibilisation àlautisme qui a eu le 02avril, lInstitutde Promotion des Handicapés (IPH)organisera en collaboration aveclAssociation de Promotion de laSanté Mentale des Enfants et desAdolescents (APSMEA) une tableronde sur lautisme qui vise à mieuxinformer le grand public sur lesréalités de ce trouble dudéveloppement.
  • De l’argent européen pour soutenirles handicapés en Tunisie• Un séminaire marquant le lancement d’un projet de jumelage entre la Tunisie,l’Espagne et l’Allemagne pour l’appui à l’insertion socioéconomique deshandicapés• Financé par l’Union Européenne (UE), à hauteur de 1,1 million d’euros ( plus de2 millions de dinars ), ce projet s’étale sur une période de 24 mois ( janvier 2012-janvier 2014 ). L’objectif est de promouvoir l’intégration sociale des personneshandicapées en Tunisie• l’amélioration de l’intégration scolaire des enfants handicapés dans les écolesordinaires.Ce projet constitue une opportunité pour étudier de manière approfondie lasituation des personnes handicapées en Tunisie et adapter les stratégies etprogrammes aux mutations politiques et socioéconomiques survenues après larévolution du 14 janvier.•
  • Cest une revue bilingue,scientifique et dinformationgénérale, éditée et diffuséegratuitement par linstitut depromotion des handicapés et leministère des affaires sociales de lasolidarité et des tunisiens àlétranger.depuis 1995 et jusquau mai 2006,21 numéros sont parus, lesprincipaux thèmes traité sontsurtout la surdité, lintégrationscolaire des personneshandicapées, lemploiedes personnes handicapées, lesnouvelles technologies delinformation et de lacommunication aux services despersonnes handicapées….
  • N°10juin 1999N°16 :N°14 et N°15- août 2001
  • Fédération Tunisiennedes Sports pour HandicapésOBJECTIFS ET ACTIVITES* développement et promotion deléducation physique des handicapés* préparation et encadrement dessportifs délite pour la participation auxmanifestations sportives et auxcompétitions nationales etinternationales,* La fédération assure la tutelle de 100clubs sportifs chargés de lencadrementde 2950 licenciés dans des spécialitéstelles que : basket–ball sur fauteuilroulant athlétisme footballPour une meilleureinsertion despersonneshandicapées enTunisie
  • Résultats obtenus par les athlètes tunisiens dans les jeux olympiqueset paralympiques de 1992 à 2012.
  • Association Basmapour la Promotion delEmploi desHandicapés• Les efforts de l’association Basmavisant à faciliter l’insertion, sur lemarché de l’emploi, des personnesporteuses de handicaps.• Aussi, l’accent a été mis sur sacontribution à la concrétisation desobjectifs du programme duprésident de la République (2009-2014), dans ce domaine,essentiellement le volet relatif au"Renforcement de l’actiond’intégration des catégories sociales àbesoins spécifiques dans la vieprofessionnelle et sociale".
  • ASSOCIATION DES PARENTS ET AMISDES HANDICAPES TUNISIENS (APAHT)OBJECTIFS :Assurer lencadrement et la prise en charge des handicapés surtouten âge préscolaire et les aider à réaliser une meilleureintégration dans la vie sociale et active- Encourager une attitude positive envers les handicapés-Développer les capacités mentales et physiques des personneshandicapée,ASSOCIATIONS LOCALESDE PROTECTION DES HANDICAPESOBJECTIFS- Assurer linsertion économique des handicapés parmi lestravailleurs du chemin de fer et leurs enfants- Prise en charge et encadrement des handicapés :
  • ASSOCIATION TUNISIENNEDE PROMOTION DES HANDICAPESENFANTS JEUNESOBJECTIFS :- promouvoir les capacités mentales et physiques des handicapés dés leur jeune âge afin defavoriser leur intégration sociale.- Lassociation dispose dun atelier de formation professionnelle pour handicapésASSOCIATION TUNISIENNEDEDUCATION SPECIALISEEET INTEGREEOBJECTIFSLasssociation a pour mission daider les enfants handicapés à sintégrer en milieu scolairreordinaireActivités :* inscrire les enfants handicapés capables de poursuivre une scolarisation normale dans desétablissements ordinaires* fournir le soutien pédagogique, psychologique nécessaire aux enfants intégrésASSOCIATIONS DE REHABILITATION DES ENFANTS ATTEINTS DHANDICAPS LEGERS «ETTAFEL » GAFSADate de création : 2001OBJECTIFS :Lassociation a pour mission léducation et réhabilitation des enfants atteints de handicap léger envue de favoriser leur intégration sociale.
  • Associations pour handicapés moteurAssociation Générale des insuffisants moteurs -AGIM-Association des Myopathes de Tunisie -AMT-Association de sauvegarde des insuffisants moteurs de Sfax -ASIM-Association Régionale des insuffisants moteurs et des polyhandicapés de SousseAssociation "El Indimaj" pour insuffisants moteurs de MétlaouiAssociation des insuffisants moteurs de Gafsa "Le progrès"Association de réhabilitation et dencadrement des handicapés moteurs de Ben ArousAssociations pour diverses catégories de handicapAssociation des parents et amis des handicapés tunisiens -APAHT-Association de protection des handicapés du chemin de fer de TunisieAssociation Tunisienne de promotion des handicapés enfants et jeunesAssociation Tunisienne déducation spécialisée et intégréeAssociation de réhabilitation des enfants atteints dhandicaps légersAssociations pour handicapés profonds et polyhandicapésAssociation Tunisienne des parents des enfants handicapés mentaux profonds et polyhandicapés "LesAnges"Association dassistance aux grands handicapés à domicile -AAGHD-Association daccompagnement des polyhandicapés "El Mouroua"VCFédération Tunisienne des sports pour handicapésAssociation de lunion Tunisienne de solidarité socialeCentre des handicapés mentaux sans soutien familial à ManoubaAssociation Tunisienne des mèresAssociation Tunisienne dart et de création des handicapés -ATAC-
  • Tunisie HandicapAnnuaire des associationsAssociations pour aveuglesLUnion Nationale des Aveugles de Tunisie - UNATNadi El Bassar du Maghreb arabeAssociation des parents et amis des aveugles de GabèsAssociations pour insuffisants mentauxLUnion Tunisienne dAide aux Insuffisants Mentaux - UTAIMAssociation tunisienne de protection des psychotiques et autistes infantiles - APPAI-Association médico-psychothérapique infantile IBNOU SINA «Avicenne»Association des parents des enfants handicapés « A wladouna»Association de bienfaisance trisomie 21Associations pour déficients auditifsAssociation Tunisienne dAide aux Sourds - ATASAssociation de Sauvegarde des Déficients Auditifs - ASDA-Association tunisienne « voix du sourd »Club de promotion des sourds de Ben Arous
  • Centre Alyssad’Habilitation etd’Intégration desHandicapés*On donne des cours de formation adaptés à leurâge et à leurs possibilités.* assure l’éducation spécialisée et la promotiondes personnes handicapéeset inadaptées*Le centre accueille des jeunes handicapésmoteurs et polyhandicapés pour uneprise en charge éducative et thérapeutiquespécialisée*Notre mission est assurée par une équipepluridisciplinaire: éducateurspolyvalents, médecins pédiatres, orthophonistes,kinésithérapeutes psychologuesscolaire; psychomotriciens, assistantessociales…..*Des cours de soir en langue des signes
  • Le gouvernement Tunisien devrait réviser les dispositions législatives surl’intégration professionnelle des personnes handicapées, afin d’augmenterles garanties de l’intégration des personnes handicapées et de lutter contreles discriminationsLe gouvernement Tunisien devrait abroger la loi sur la tutelle et la curatelle etla remplacer par la prise de décision assistée afin de protéger les libertés etl’intégrité des personnes handicapéesLe gouvernement Tunisien devrait réviser la définition du handicap et lesconditions d’attribution de la carte de handicap. L’Etat doit également assurer leur protection face au harcèlement, à laviolence et à la maltraitance familiale et/ou institutionnelle
  • Le gouvernement Tunisien devrait prendre les mesures nécessaires pour uneapplication réelle de sa stratégie d’intégration scolaire, garantissant l’accèsde tous à l’éducation, et notamment des enfants atteints de troublesmentaux ou déficiences intellectuelles.Le gouvernement Tunisien devrait mobiliser les ressources financièresnécessaires au sein du budget général de l’Etat, visant à garantir auxpersonnes handicapées une vie autonome basée sur les choix individuels.le ministère de l’éducation, devrait notamment renforcer laformation (initiale et continue) des enseignantsL’Etat devrait notamment renforcer la couverture des frais liésaux services de support (services d’aide à domicile,accompagnement personnalisé, etc…)
  • ConclusionsCes discriminations sont rendues possibles notamment parlabsece de mécanismes de contrôle efficaces et desanctions adaptées. Ignorées par la plupart desprogrammes mis en place, les personnes atteintes detroubles mentaux et/ou psychosociaux sont parmi lesplus vulnérables, et voient leurs droits fondamentauxignorés. Leur accès aux services sociaux et médico-sociaux reste très limité, du fait notamment du flouquant à leur éligibilité à obtenir la carte de handicap.La vie des personnes handicapées en Tunisieaujourd’hui est encore loin d’être une vie quipermet la dignité et l’autonomie. Le CollectifTunisien pour la Promotion des Droits desPersonnes en Situation de Handicap sinquiètedes nombreuses discriminations dont fontencore lobjet les personnes handicapées dansleur vie quotidienne, dans leur recherchedemploi, dans leur parcours scolaire ouprofessionnel, dans leur accès aux services.
  • -Développer les capacités mentales et physiques des personneshandicapée(sourds).- Encourager et développer le patrimoine culturel par l’expression corporel.-Promouvoir les activités culturelles pour les sourds- Favoriser la communication et les échanges socioculturels entre les sourds-Créer entre des liens d’amitiés et de solidarités et de communicationTitre de l’action : Sigle de projetEchange de jeunesObjectifs général :Objectifs spécifiques :Mettre en valeur les productions artistiques des Sourds