Etude de cas Mini

  • 1,402 views
Uploaded on

 

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,402
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. MARKETING DES LOISIRS ET STRATÉGIES RESPONSABLES Sarah Arphi . Jeremy Bauwens . Aurélie Leboucq . Cécile Radenen . Ugo Verdi LE12.10.12 CAS MINI
  • 2. L’ENTREPRISE
  • 3. MINI AVANT BMW5,3 md’ex n ÉTÉ59 BMC 1968 Fusion avec Rover
  • 4. MINI AVEC BMW2006 GÉNÉRATIONDEUXIÈME2001 MODÈLENOUVEAU1994 ROVERBMW RACHÈTE
  • 5. LE PRISME D’IDENTITÉ Physique:* Personnalité:-Voiture*plus*sport,*maniable*et* Qualité- légère.* Personnalisé- Voiture*de*rallye* Design- * Sport- Rela%on:)) Dis%nc%on) Culture:(( Confiance) Culture(«(mini(»(Appartenance) ( Reflet:&& Mentalisa)on:, &Dynamique& Eveil,des,sens, &Appartenance&à&un&cercle& Se,sen)r,libre,,soi4même,et, «&mini&»&et&une&classe&aisée.& fier, ,
  • 6. L’UNIVERS MINILa personnalisation : Une voiture qui nous ressemble. Qui « dégage ce que l’on veut dégager ». = grand choix de personnalisation. Un site dédié à la personnalisation de toutes les MINIS.
  • 7. La communauté :Un site dédié à la communauté.Présente sur les réseaux sociaux et Youtube.Des rassemblements.Des clubs présents dans chaque département.On reste dans le monde MINI même en dehors de savoiture. Les valeurs défendues par la marque sontpleinement associées à celles des consommateurs.Être proche des consommateurs = force et faiblesse.
  • 8. L’UNIVERS MINIProduits dérivés : Mini investi frottement dans ses produits dérivés. Tous ces produits viennent accentuer la communauté mini et renforcer son « univers à part en tiers ». ==> Désir de la marque : « On n’achète pas une voiture, on achète une mini ». « Soyez Mini ».
  • 9. DES CAMPAGNES FUN 2002 Affichage
  • 10. DES CAMPAGNES FUN 2002 Affichage
  • 11. DES CAMPAGNES FUN Street marketing
  • 12. DES CAMPAGNES FUN Street marketing
  • 13. DES CAMPAGNES FUN Street marketing
  • 14. MAIS PAS TOUJOURS ORIGINALES 2006 2008
  • 15. MAIS PAS TOUJOURS ORIGINALES 2006 2010
  • 16. MAIS PAS TOUJOURS ORIGINALES 2001 2007
  • 17. INSTRUMENTALISATIONDES LOISIRS
  • 18. Underworld 4 : nouvelle ère Cars 2 Neuilly sa mère Austin Power dans Goldmember enne ge à l’itali Braqua 20 apparitions de Mini par mois Un record : Braquage à l’italienne Limitle ssFILMSUne cible privilégiée duplacement de produits. PLACEMENT DE PRODUITS
  • 19. LES SÉRIES PLACEMENT DE PRODUITSautres cibles du placement de produits. n Mis ter Bea Les Simsons Melros e Place Plus d’une centaine de séries en 10 ans. Mister Bean : ambassadeur de la marque Mini dans le monde.
  • 20. LES CLIPSun choix de plus en plus prisé. PLACEMENT DE PRODUITS Un choix très récent. Une visibilité accrue de la marque.
  • 21. PLACEMENT DE PRODUITS Les «minis Mini» des JO de Londres
  • 22. ÉVÉNEMENTIELLE RACING
  • 23. ÉVÉNEMENTIEL L’ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL :RENCONTRES INTERNATIONALES ET FESTIVALS
  • 24. SPONSORING SPORTIF « Art of Motion »
  • 25. SPONSORING SPORTIF « X-Fighters World Tour »
  • 26. Burton European Open SnowboardingSPONSORING SPORTIF
  • 27. SneakernessSPONSORINGARTISTIQUE
  • 28. SPONSORINGARTISTIQUE
  • 29. SPONSORINGARTISTIQUE
  • 30. SPONSORINGMÉCÉNAT?
  • 31. SPONSORING MÉCÉNAT?
  • 32. STRATÉGIEECO-RESPONSABLE
  • 33. Social Life Ball Éco-conduite Mini Rock the Rival EcologiqueMinimalism Centre PompidouRecyclage
  • 34. ECOLOGIE MINIMALISM RECYCLAGE MINI-EDiminution de Lithium-ion l’aluminium Zéro émission * Peinture sans solvant EDF, Véloia, INRTS * Une couche en moins Conduite / BMW Projet Pilot (à améliorer) 2008 L.A
  • 35. SOCIÉTALLife Ball
  • 36. SOCIÉTAL Rock the Rivals
  • 37. SOCIÉTALFestival du centre Pompidou
  • 38. Recommandations ationsReco mmand
  • 39. Constats Risques Recommandations Pas présente ou médiatisée = Profiter de l’avancée de BMW en MINI E : Concept car totalement technologie propre = commercialisation de problème d’image. la MINI E.électrique => pas commercialisé. Incohérence entre communication et Communiquer d’avantage sur recherches & réalité = quelle crédibilité ? projets en la matière. Association avec des grands Crédibilité ? Peut desservir les Recentrer ses partenariats afin de noms de l’espace culturel : marques culturelles qui y sont garder une image cohérente. d’Apple à Pompidou associées. Communauté peut être un risque Echec sur la création d’un évènementcar pouvoir de décision important. = mauvaise retombée pour mini. Créer un forum sur le site pour gérer et suivre la communauté MINI (suivre leur Tomber dans un extrême = une attentes/demandes, mieux les boutique de « gift » qui pourrait être Beaucoup de goodies boycottée par les fans (plus connaître, etc) représentatifs de la marque).Beaucoup de campagnes novatrices et Des campagnes devenant banales. décalées = originalité forte MAIS Mauvaise image si ressemblance des Pour le moment, point bien contrôlé. certaines idées empruntées. campagnes souvent repérées. Risque de s’étendre à des domaines Limiter les parrainages aux secteursBeaucoup de partenariats établis. complètement étrangers à l’essence cohérents. même de la marque. Réduire le nombre dapparition dans Large éventail de placement de chaque placement de produits et se Visibilité très limitée du produit MINI produits. concentrer sur des placements où le temps de visibilité sera élevé.
  • 40. MERCIPOUR VOTRE ATTENTION