• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Style mauresque
 

Style mauresque

on

  • 2,445 views

 

Statistics

Views

Total Views
2,445
Views on SlideShare
2,436
Embed Views
9

Actions

Likes
1
Downloads
660
Comments
0

2 Embeds 9

http://maisondeterre.kazeo.com 8
http://translate.googleusercontent.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Style mauresque Style mauresque Presentation Transcript

    • ECOLE POLYTECHNIQUE D’ARCHITECTURE ET D’URBANISME Brochure de l’exposée sur le style mauresque Réalisé par : YAHA Salaheddine MALOUM Zehoua GOUAS Med Nassim Encadré par : Mme DIF Mme DAHIMENE Année universitaire 2004-2005
    • Plan de travail: • Définition • Localisation historique et géographique • Portrais général • Organisation de la maison Mauresque: La Skifa Le Patio El Bit et le Kbou Escaliers • Eléments de construction Les arcs Les colonnes Plafonds et coupoles • Matériaux Le bois La Pierre : la brique et le marbre Le stuc La faïence • Décoration Géométrique Florale Calligraphique • Analyse d'un cas : le palais du BARDO Aperçu général Éléments de construction Décoration et matériaux • Conclusion : Le Style Néo-Mauresque
    • Définition et localisation : Maure du mot Moros signifie sombre, désigne les habitants de l'Afrique du Nord et de l'Andalousie. Donc l'architecture propre au maure est appelé architecture mauresque. Le style Mauresque c'est l'ensemble des édifices construits au Maghreb et en Andalousie du 8eme au 19eme siècle. Carte du Maghreb et de l’Andalousie
    • Portrais général : Un aperçu général du style, les éléments invariables tel que la présence d’un seul minaret dans les mosquées, les cours, patios et jardin dans les maisons et les arcades comme élément important du style. Mosquée la pêcherie à Alger Mosquée El-Kairaouan en Tunisie
    • West ed-dar palatial de Dar AZIZA Jardin à l’Alhambra
    • Organisation spatiale : Les maisons se caractérisent par l'articulation de ces éléments principaux : La-skifa " Entrée '': Espace d'accès intermédiaire entre le niveau de la rue et celui du Wasteddar .La skifa sert à filtrer les personnes qui seront autorisées à pénétrer à l'intérieur du foyer, mais aussi à déjouer les possibles regards extérieures. Pour le confort des visiteurs durant l'attente ou la conversation, on y trouve souvent au moins un banc construit dans l'épaisseur du mur. Toutes les skifas dispose de deux portes : la première bab al darre : marque la séparation entre l'intérieur et l'extérieur de la demeure ; la seconde : bab al fasl : isole l'espace d'accès ou skifa du wasta-al-darre. Sqifa à la Casbah
    • Wast- al-darre (le patio) : C'est l'espace centrale de l'organisation de la maison dans toute sa signification. Appelé aussi patio, il est le lieu privilégié des activités domestiques et du déroulement de la vie familiale. Il permet la régularisation thermique et la ventilation à partir des fontaines, mais aussi l'éclairage naturel. Partiellement couvert ou découvert, le patio est le seul endroit où l'on puisse voir les façades décorées. L'organisation idéale autour du wastal-darre est une composition de quatre chambres avec quatre galeries, mais le nombre de galeries est indépendant du nombre des chambres. Patio à l’Alhambra
    • Al Bit et le Kbou: Al Bit ou chambre, espace multifonctionnels de forme rectangulaire, s'organisent autour du wast-al-darre. Elles s'ouvrent sur les galeries par une porte à deux battants. Le Kbou, est la partie noble de la chambre, il est la partie creuse d'une pièce dans le mur du fonds en face de la porte d'entrée ce qui fait de la chambre en forme de T, reçoit la lumière depuis la wast-al-darre, à travers la galerie et la porte. Kbou au Bardo Les escaliers: Espaces de transition entre deux étages, indépendants des deux niveaux qu'ils relient, se trouvent entre deux murs Escalier à la Casbah
    • Plan typique d’une maison
    • Eléments de construction : Arc à Madine ez-zehra 1-Arcs : Arc outrepassé : Arc circulaire pince légèrement à la base formant une sorte de fer à cheval Arc brisé : Une version brisée de l’arc en fer à cheval devint courante en Afrique du nord et en Andalousie elle servit fréquemment pour les ouvertures dans les murs d’enceinte Arc à la Casbah
    • Arc polylobé : Forme de multiples découpures en arcs de cercle Arc à Saragosse Arc superposé : Arc composé de plusieurs arcs différents Arc à Cordoue
    • Arc en plein cintre : Arc dont la demi porté est égale à la flèche Arc à Cordoue Arc entrelacé : Arc entrelacé en elles mêmes Arc à l’Alhambra
    • Arc surbaisse : Arc dont la demi porte est supérieure à la flèche Arc à la Casbah On retrouve les arcs outrepassés surtout en Algérie et en Tunisie et les arcs polylobés et superposé au Maroc et en Andalousie.
    • 2-Colonnes Pilier en architecture pour soutenir la structure d’un bâtiment. Une colonne est composée d’un fut reposant généralement sur une base et surmonté d’un élément élargi appelé chapiteau Colonnes à Séville
    • Chapiteaux à l’Alhambra Chapiteau à la Casbah Chapiteaux à Cordoue On retrouve les chapiteaux d’Andalousie plus riche en décoration et sculpture et couleur qu’au Maghreb
    • 3-Plafonds, coupole Sont généralement décoré en stuc sous forme de mouquarnas ou sculpté avec du bois. Coupole de la salle des deux sœurs à l’Alhambra Plafond en bois à l’Aljafaria Plafond de la grande mosquée de Cordoue
    • Les Matériaux: Toutes les demeures Mauresque étaient réaliser par les mêmes matériaux : le bois, la pierre (brique, moellons mortiers, marbre), le plâtre et la faïence. Le bois : était utilisé pour les fenêtres et les portes et pour les éléments porteurs qui servaient à maintenir l'extérieure des Kbou appelé encorbellements. Fenêtre à Fès
    • La pierre : 2ème matériau le plus important dans la construction Mauresque, fut largement utilisée à des fins structurelles et décoratives. L'une des caractéristiques de la pierre est qu'elle soit très solide lorsqu'elle est soumise à des forces de compression mais plus faible lorsqu'elle subit des forces de tensions ; on l'utilise donc rarement pour les poutres, mais couramment pour les colonnes et les murs. La pierre la plus employé est le marbre, utilisé pour les colonnes et pour le sol du patio mais aussi pour les fontaines. Façade en pierre en Andalousie Fontaine en marbre
    • Le stuc : l'utilisation la plus répondue du gypse et celle du plâtre fin connu sous le nom de stuc ; celui-ci peut être moulé ou sculpté et permet d'obtenir à peu prés n'importe quelle forme en 3 dimensions . Arc et mur sculpté en stuc La faïence : utilisée pour la décoration des murs et des sols, comme le marbre, la faïence était importait de Tunisie ou d'Italie ou de Finlande. Faïence à la Casbah
    • La décoration 1.Géométrique : souvent utilisé en mosaïque à partir d’une unité de base.
    • 2-Florale : en forme de feuilles de plantes : 3-Calligraphique : généralement des écrits du Coran Et ces trois types de décoration peuvent avoir quatre support différents qui sont : le bois, le stuc, le marbre et la pierre.
    • Analyse d’un cas : Le bardo Tous les éléments qu’on a vus précédemment nous allons les retrouver dans notre cas.
    • Historique: Le BARDO est un palais Mauresque bâti au 18eme siècle sur la périphérie d'Alger. Ces résidences d'été que l'on appelait "Djenane", accueillaient a la belle saison les notable de l'époque Il fut la propriété avant le colonialisme Français, d'un prince Tunisien exile appelle "Prince Omar ", ce qui explique son nom, car un palais de compagne à Tunis s'appelait ainsi. Le 16 Avril 1930, à l'occasion du centenaire du colonialisme Français le BARDO devint un Muse national. Description: Le grand portail donnant sur le prolongement de la rue Mourad Didouche franchi, on traverse un jardin plante de beaux arbres et orne de fleurs ; pour atteindre l'entrée primitive de la villa : une très ancienne porte hérissée de clous de fer. La porte d'accès au palais franchie, on traverse un petit corridor pour accéder a une petite cour, paver de dalles de marbre noir et blanc, au fond se trouve le fameux pavillon de la favorite. Au centre de la cour est un bassin octogonal décore de carreaux Tunisiennes. De l'autre cote du pavillon de la favorite on retrouve une galerie qui donne accès a une pièce par une porte en plein cintre flanquée de deux fenêtres carrées encadrées de faïences, toutes les pièces qui correspondent a l'étage d'au-dessus sont réservées a l'ethnographie Algérienne, au rez de chaussée un café Maure a été reconstitue.
    • La première cour de marbre où se trouve le bassin octogonal est séparée de la seconde cour simplement par un bouquet de palmiers d'ornement. Cette seconde cour est occupée en grande partie par un bassin rectangulaire. On remarque un nouveau pavillon auquel on accède au centre par un escalier de huit degrés : c'est la pavillon aux arcades, a l'intérieur du pavillon on peut voir un petit bassin fontaine, au fond se trouve un qbou. On peut voir toutes les faïences Tunisienne qui ornent aussi bien les cours que l'intérieur, mais aussi les plafonds a poutres apparentes, s'ouvrant sur les galeries. Aperçu général Un aperçu général du Bardo, les éléments invariables tel que la cour, le jardin et les arcades comme élément important du style.
    • Plan du bardo :
    • Structure Vertical : Elément de structure vertical : les colonnes
    • Passage Eléments des structure de passage : les arcs (plein cintre, polylobé, outrepassé.) et les ouvertures (porte et fenêtre)
    • Liaison Escalier Plafonds
    • Coupole Cour Kbou
    • La décoration Sur le bois :
    • Sur la faïence Sur le stuc
    • Conclusion : Retour du style mauresque au 20eme siècle sous le nom du style néo-mauresque. Dès le début du 20eme siècle l’Algérie est devenue indépendante financièrement de la métropole française. Les français d’Algérie ont cherché une identité culturelle et architecturale et se sont intéressés à l’architecture mauresque et l’ont utilisé en important le squelette européen mais en habillage mauresque. Pour cela ils ont utilisé les éléments les plus importants de l’architecture mauresque (arc, coupole, décoration). Le style néo-mauresque consistait par l’ouverture de l’ancien style et le dévoilement de ses façades cachées. La nouvelle préfecture. Alger La grande poste d’Alger
    • Bibliographie 1- Le style Mauresque 2- L'architecture Maure en Andalousie 3- La casbah d'Alger 4-Alger a l'époque Ottomane 5-Palais d'Alger a la période Ottomane 6-Arabisances 7-L’architecture musulmane d’occident 8-La maison mauresque 9-Thèse sur le néo-mauresque à Alger (Miles Danby) (Marianne Barricand) (André Ravereau) (Sakina Missoum) (Lucien Golvin) (François Beguin) (Georges marçais) (jean cotereau) (Mr Semmar)