Projet urbain 03

  • 3,544 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • TRES INTERESSANT
    Are you sure you want to
    Your message goes here
No Downloads

Views

Total Views
3,544
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
325
Comments
1
Likes
2

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Université Mouloud Mammeri Tizi Ouzou Département d’architecture 1 Encadré par: •Mr Betrouni Omar •Mme Mezeghrane •Melle Chabi Présenté par : • Hammache Rebiha Groupe :04 2008/2009
  • 2. Plan de travail Introduction 1. Essais de définition 2. Les principes du projet urbain 3. Condition d’émergence 4. Le projet urbain et la planification urbaine 5. Objectifs du projet urbain Conclusion Bibliographie 2
  • 3. Introduction Au XXe siècle, on peut noter l’apparition d’un certains nombre de concepts qui traduisent de nouvelles pratiques professionnelles dont l’émergence de la notion du «projet urbain» dans cette évolution ainsi que la manière dont cette notion tend, aujourd’hui à remplacer toute les autres. Bien qu’inspiré par la charte d’Athènes (c'est-à-dire par des architectes) l’urbanisme fonctionnaliste a surtout été porté par le corps des ingénieurs des ponts et chaussées. Ces derniers, le traduisant radicalement, ont transformé l’urbanisme moderne en urbanisme réglementaire, réduisant ainsi à des normes et à des lois (au sens du droit) quelque chose qui était beaucoup plus complexe. Ce qui a poussé les architectes a mettre au jour la concept « projet urbain »pour contrer l’urbanisme moderne qui était un échec.
  • 4. Essais de définition  Le projet urbain est une stratégie pensée et dessinée de la ville, il est une expression architecturale et urbaine de mise en forme de la ville qui porte des enjeux sociaux, économique, urbains et territoriaux.  Il s’agit d’un concept et d’une manière d’agir en formation qui marquent un moment de transition entre la manière traditionnelle de penser l’urbanisme et une nouvelle approche, moins figée et plus ouverte aux transformations et aux débats.
  • 5.  Le projet urbain n’est pas un retour a la ville ancienne, mais une proposition de modernisation de l’appareil de production de l’espace, c’est en effet une proposition de recomposition des logiques sectorielles qui régissent normalement la production de la ville moderne a travers la division et la spécialisation des taches.(selon GRISTIAN DEVILLERS)  L’expression du projet urbain est principalement employé par les architectes comme synonyme de « composition urbaine » à grande échelle  définitions de Jacques Rey : *Le projet urbain serait l’intervention sur la ville en crise, non pas sa totalité mais sur ses fragments.
  • 6. Les principes du projet urbain Ch. Deviller a fait une mise point et a fixé les principes sur lesquels doit se baser un projet urbain. Le projet urbain ne se fait pas en un jour, il ne peux donc pas répondre a la logique de l’urgence souvent invoqué par les maires. Il doit réunir des compétences multiples, car il s’applique a la ville qui est une réalité complexe ou formes matérielles et formes sociales sont liées dans des relations qui se sont établies dans le temps.  Il se réfère aussi à une multiplicité de techniques par exemple architectes ingénieurs et parfois les financiers.
  • 7. Dans sa conception, il demande un savoir spécifique sur la ville, son processus de transformation, les lois qui règlent ses formes, les analyses a mener et les outils conceptuels a mettre au point afin d’établir une médiation entre les différentes échelles, de la parcelle à la ville. Il doit permettre le débat et l’échange avec la population dont l’avis est déterminant. Il s’oppose à une pensée sectorielle de l’aménagement ce qui a créé des effets de coupure très nets entre villes et parfois a l’intérieur d’une même ville.
  • 8. Les objectifs du projet Les objectifs du projet urbaine sont les suivant : attirer les entreprises . mieux servir les citoyens. favoriser le développement économique local. rendre la région compétitive . optimiser la gestion interne des collectivités. fédérer les richesses individuelles et collectives. être un fort vecteur de développement. L ‘enjeu économique : La ville comme étant un produit à commercialiser s’affirme de plus en plus et s’inscrit dans la démarche concurrentielle des villes « rivales » qui cherche a s’affirmer a partir de cette réflexion le projet urbain devient une initiative valorisant certains aspects ,le but étant capter un certain nombre de visiteurs de touristes et actifs. PHILIPPE GENESTIER évoque le projet urbain comme une « démarche opérationnelle ayant pour objet la ville qui répand a une logique de marché »
  • 9. Condition d’émergence : Comment est ont arriver à la conception actuelle du projet urbain entant que démarche de réflexion globale sur la ville? La notion de projet urbain s’est développée en France à partir de 1983, conduisant au passage d’une planification centralisée et technocratique à une approche plus ouverte aux débats et aux négociations. Dès la fin des années 60, on a vu apparaître une démarche semblable en Italie et plus précisément à Bologne. En Italie les problèmes principaux sont la gestion du patrimoine qui tombe en ruine et la réintroduction des logements sociaux dans les centres anciens. La démarche se fondait sur la notion de Recupero urbain et considérait que le processus de planification devait tenir compte de la ville existante dans sa globalité (tant du point de vue des échelles que de ses tissus, urbain et social) ainsi que de l’opinion de ses habitants
  • 10. Dans les années 70, cette opération suscita un grand intérêt partout en Europe et plus particulièrement en France. La notion de projet urbain prend son essor, en France, au moment de la décentralisation administrative de 1983 qui permet aux maires de décider de l’avenir de leur territoire. En sortant du régime du pouvoir central, les municipalités ont vu leur pouvoir législatif et exécutif s’élargir et ont assumé les questions relatives à l’urbanisme. La planification locale qui était étatique devient communale : le plan d’urbanisme local est alors élaboré par les maires et fixe des objectifs de développement économique et social qui vont avoir aussi un impact sur l’espace physique de la ville. Cette nouvelle réflexion explique l’influence de la démarche Italienne sur l’urbanisme français et l’inspiration des urbanistes et des architectes français de cette derniere.
  • 11. Le projet urbain et la planification urbaine: Pour mieux appréhender le concept de projet urbain, il parait intéressant de se pencher sur la théorie qui lui semble « opposée », en l’occurrence la planification urbaine. La plupart du temps, les doctrines urbanistiques s’élaborent, se définissent par le rejet du modèle précédent. Ainsi, le projet urbain naît du constat des dysfonctionnements de la ville et d’une critique de l’urbanisme fonctionnaliste. Or, les constructions massives, les grands programmes, la spécialisation de l’espace (bureaux ou résidentiel), la mono fonctionnalité ne permettent pas de répondre aux besoins multiples des individus et de la collectivité, et produisent rarement un lieu de vie agréable.
  • 12. La planification urbaine Le projet urbain Comparaison entre la planification urbaine et le projetArchitecture urbaine urbain Fonctionnalisme Références Zonage Analyses typo morphologiques Démarche italienne puis française Approche -Quantitative -Sectorielle -Institutionnelle : décision hiérarchique, unitaire qui ne prend pas en compte les stratégies des différents acteurs. -Centralisée : aspect réglementaire et juridique, la norme s'applique sur tout le territoire sans tenir compte des particularités. -Qualitative -Globale -Partenariale : négociation entre les acteurs pour une élaboration commune du projet -Territorialisée : les caractéristiques naturelles et paysagères du site sont a la base du projet . Principes généraux -Deuil de l'histoire urbaine, rupture historique (tabula rasa). -Zonage : séparation des fonctions, des zones pour habiter, travailler, se divertir, circuler…) -Programmes de constructions nouvelles de logements et d'équipements. -Plan libre d'implantation du bâti (Plan de Masse) -Continuité historique de la ville traditionnelle. -Mixité fonctionnelle et sociale. -Travail sur l'existant : réhabilitation, reconversion. -Plan d'intégration harmonieuse, cohérence urbaine. Documents Plan et son règlement . Projet (dimension évolutive) Processus d'aménagement Processus hiérarchique, linéaire qui est l'expression de l'appareil administratif, nie les spécificités d'un territoire et ne permet pas de s'adapter dans le temps. Les plans deviennent vite caducs et nécessitent une révision. Processus qui s'effectue à partir de l'analyse des spécificités du site, favorise la créativité. Processus souple qui peut évoluer dans le temps. théoriques
  • 13. Conclusion: Le projet urbain était apparu comme étant un instrument urbanistique de l’architecture urbaine suite à la crise de la ville contemporaine et il se présente comme une tentative pour assurer la continuité et l’articulation entre la ville ,le quartier et le projet architectural en revenant à l’histoire du lieu et en prenant en compte son patrimoine et l’opinion de ses habitant.