• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Jardins 04
 

Jardins 04

on

  • 1,273 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,273
Views on SlideShare
1,273
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
224
Comments
1

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

11 of 1 previous next

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • http://jardinamira.wix.com/jardinamira
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Jardins 04 Jardins 04 Presentation Transcript

    • Réaliser par : Djahnine Dalila •Yerboub Nassima •Année universitaire : 2006 /2007 •GR: 02 Sous la direction de : Mme : ROUANI Mme : TALEB Mme: BOUMENSOUR
    • L'histoire des jardinsL'histoire des jardins retraçant l'histoire des jardins depuis la création du monde jusqu'au célèbre jardin anglais, à la mode encore de nos jours. Chaque époque, chaque civilisation, dans l'ambiance idéologique et technique du moment ont cherché à représenter une certaine forme de paradis, un espace privilégié mêlant harmonieusement le végétal et le minéral.
    • Les jardins de laLes jardins de la mesopotamie (605à562 avmesopotamie (605à562 av JC)JC) Les jardins egyptiens (XIV av JC)Les jardins egyptiens (XIV av JC) Les jardins grec (330 av JC)Les jardins grec (330 av JC) - Les jardins RomainsLes jardins Romains
    • Les jardins de la Mésopotamie :Les jardins de la Mésopotamie : - Jardins suspendus de Babylone, l’une des Sept Merveilles du monde antique.ils ont construit a proximité des temples Ce jardin aurait été de 30 mètres de long sur 30 m de large, avec trois terrasses superposées et disposées en amphithéâtre. L’archétype du jardin comprenait : -         un système d’arrosage -         une dalle pour l’étanchéité -         une partie traînante à base de brique et de roseaux. Les végétaux étaient les cèdres, cyprès, lotus, palmiers, peupliers, robiniers, saules ...   Les jardins suspendus de Sémiramis à BabyloneLes Jardins suspendus de Babylone
    • Les jardins de la Mésopotamie :Les jardins de la Mésopotamie : Autres jardins de la Mésopotamie : -         jardins royaux, jardins de temples -         jardins publics à Nimrud.   Les végétaux étaient les amandiers, buis, bouleau, cèdres, coquelicots, crocus, cyprès, chênes, cognassiers, ébéniers, frênes, figuiers , genévriers, grenadiers, iris, jasmin, lis, marguerites, mimosa, oliviers, palmiers, pins, peupliers, poiriers, pommiers , pins, platane, roseau, rose trémières, tamaris, térébinthes, tulipes, roses, vignes.   les amandiers buis bouleau cèdres coquelicots crocus
    • cyprès chênes cognassiers ébéniers frênes figuiers genévriers iris jasmin lis marguerites mimosa oliviers palmiers pins platane roseau rose trémières tamaris térébinthes tulipes vignes
    •   Ces jardins sont situés vers le Nil. Ce sont les premiers jardins sacrés à caractère religieux mais aussi les premiers jardins à caractère régulier réservés au pharaon, nobles et prêtres. Ils ont été construit de -3000 à -1000 avant JC. . Ces jardins étaient clos, symétrique. On commence à travailler le côté fleurit avec les odeurs. Les jardins Égyptiens Ces jardins sont un symbole de richesse et de pouvoir. On montre que l'on veut dominer la nature. Une partie de ces jardins est à l'ombre. On y trouve des cultures vivrières, médicinales, potagères. Végétation : palmier dattiers, papyrus (emblème de la haute Égy pte), nénuphar, lotus sacré (emblème de la basse Égypte) et figuiers.
    • C’est un système pyramidal , hiérarchisé , avec à sa tête le pharaon , qui construit des pyramides, des axes de communication . Les jardins se trouvent dans les temples. Ils étaient entourés de palissades et bordé d’arbres Le jardin a donc un aspect régulier et géométrique , constitué d’un bassin carré ou rectangulaire , avec des allées orthogonales plantées . Les végétaux étaient les amandiers, buis, bleuets, caroubiers, chênes, colchiques, coquelicots, crocus, cyperus, frênes, figuiers (ficus carica, ficus sycomorus), genévriers, grenadiers, jujubiers, lauriers, lis, lotus, mandragores, marguerites, menthes, myrtes, nénuphars (nymphaea), oliviers, palmiers dattiers (phoenix dactylifera), papyrus, pavots, pins, pistachiers, saules, tamaris, vignes.
    • Les jardins Égyptiens papyrus nénuphar lotus sacré figuiers. palmier dattiers
    • Les jardins Grecs On trouve dans ces jardins beaucoup de colonnes de statues pour représenter les dieux. Ces jardins étaient en terrasse car les pentes étaient très raides. On trouvait ce style de jardins autour des temples où ils étaient sacrés. On utilisait les végétaux par rapport à la religion.On pense que les grecs intégraient leurs bâtiments dans le paysage et le prenaient en compte dans leurs aménagements. . Le style de ces jardins était régulier : allée rectilignes, jardins élaborés. On utilisait beaucoup l'eau sous différente forme : bassin, fontaine, jeu d'eau, piscine… Les plantes n'étaient pas taillées mais présents sous forme de bosquets. Ces jardins étaient en fait une salle de séjour en plein air. Cet espace était beaucoup utilisé. A Athènes apparaissent les premiers espaces publics plantés. Apparition de Jardins simples intégrés au paysage naturel. Les monuments, sont agrémentés de jardins. Les parcs publics, sont ornés de fontaines , de grottes , de source. Apparition des stades entourés de jardins en terrasses. Apparition des cimetières, jardin funéraire planté asphodèle et d’acanthe.
    • Les végétaux étaient les anémones, aromatiques, arbousiers, cèdres, chênes verts , chênes pédonculés, chênes kermès, chèvrefeuilles, crocus, cyprès, figuiers, genêts, grenadiers, iris, lauriers, lierres, lys, médicinales, myrtes, œillets, oliviers, peupliers, pervenches, pins d’Alep, pins parasols , platanes, poiriers, pommiers, orangers ormes, rosiers, sapins de Céphalonie, vignes, violettes. anémones aromatiques arbousiers cèdres chênes verts chênes pédonculés Chênes kermès chèvrefeuilles crocus cyprès figuiers genêts grenadiers iris lauriers lierres lys médicinales myrtes œillets oliviers peupliers pervenches Pins d’Alep pins parasols platanes poiriers pommiers rosiers
    • Les jardins RomainsLes jardins Romains   . On trouvait des jardins privés ou de jardins publics. Les romains ont développé et perfectionné l’art des jardins jusqu’a réaliser des lieux de rêve et de plaisir A l’origine les jardins sont simples composés d’un potager et de vergers puis a partir du 1er siècle après j leur composition s’enrichit d’architecture de sculptures de fontaines et des végétaux rares en effet a cette époque le jardin acquiert une importance chaque résidence urbaine comme chaque villa construite a la compagne s’accompagne désormais d’un jardin Les jardins sont reposaient sur un schéma commun : une zone rectangulaire entourée de murs et une allée couverte et bordée de colonnes Cet espace était beaucoup utilisé. On récupérait les eaux de pluie dans un bassin. C'est à cette époque que fut inventé l'art topiaire, c'est à dire la taille des végétaux. L’art du jardin a Rome est a l’origine de l’art topiaire ou l’art de tailler des arbres et les arbustes
    • Dans la maison romaine , l’archétype du jardin comprend : - le lieu de réception central ou une salle carrée, centrée sur le bassin - le bassin , récupérant les eaux de pluie - d’un tablinum, sorte de salle à manger - d’un péristyle orné de fleurs et de végétaux - de fontaines, cascades et jets d’eau. Les allées et les péristyles étaient pavés de mosaïques couvertes de dessins mythologiques. Apparition du marbre, porphyre, nacre, pierre ponce et ivoire.
    • buis cyprès olivier figuiers lauriers iris rose Végétation : buis, cyprès, olivier, platanes, figuiers, lauriers, fleurs (roses, iris).
    • Les écrivains, les peintres, les poètes, les sculpteurs, et les moines créent des jardins intimes avec la nature. Et l’art des jardins est lié: L’eau, les lacs, les rivières, les montagnes, les rochers, la terre, les végétaux ont une âme. Apparition de grottes, étangs, cascades, îles, prairies, bosquets, kiosques et de pièces d’eaux artificielles remplies de cygnes, d’hérons et de poissons. Les végétaux étaient des bananiers, bambous, ailantes, catalpas, cèdres, cerisiers, chrysanthèmes, genévriers, ginkgos, gleditschias, glycines, grenadiers, hibiscus, lis, lotus, magnolias, mûriers, orchidées , pêchers, pins, pivoines, pommiers, poiriers, pruniers, roses , sophoras, vignes. Jardin chinoisJardin chinois 12 siècles12 siècles
    • Le jardin Yili Le Jardin Macao Les Jardins classiques de Suzhou Le Yuanmingyuan (Jardin de la Perfection et de la Clarté)
    • Jardins persans qui deviendront les jardins arabes ou hispano-mauresques Les perses appellent le jardin , le Paradis. La Perse ( Iran actuel, Irak, Turkestan ) , le jardin persan est divisé en quatre parties équivalentes par des canaux disposés en croix , symbolisant les 4 fleuves du paradis terrestre ( Nil, Euphrate, Tigre, Indus) , avec au centre un bassin ou une fontaine. Les caractéristiques des jardins persans: -Les plantations en lignes droites, -les tracés réguliers -les quatre éléments ( eau, ombre, couleur, bruit) -l’échelle individuelle - l’absence de sculpture ( Pas de Dieu ). -L’eau est l’âme du jardin. Les végétaux étaient des amandiers, des cyprès, violettes et les roses bordaient les allées, les platanes orientaux ( symbole de l’ombre ) , cyprès , les ormes et les lauriers ombrageaient la promenade et conduisaient à des salles de repos, des volières et des tours entre des bassins et des canaux d’arrosage. Le jardin clos ou riadh est entouré de galeries, cour fermée, et patio. L’eau est l’âme du jardin. Les jardins arabesLes jardins arabes
    • Les jardins arabesLes jardins arabes Ils ont été construits vers 636 av JC. -Ces jardins sont inspirés des jardins Perses. -Ils sont agréables, fermés, avec beaucoup d'eau sous différentes formes (calme, qui coule, en jet…), beaucoup de végétaux, - pas de statues, La végétation était très luxuriante et diversifiée   En fait, tous les sens de l'homme sont apaisés par : - La vue - L'odorat - L'ouïe - Le toucher - Le goût
    • · La vue : - Par les couleurs des différents végétaux : rosiers, orangers, lauriers, œillet, lavande… - Par les couleurs des matériaux : céramiques, reflets, diffraction… - Par la taille et la forme des différents végétaux.   L'odorat : -Par les végétaux tels que : oranger, rosier, lavande, jasmin, chèvrefeuille, thym, basilic, menthe, sauge, romarin, eucalyptus…   · le bruit : - Par le bruit de l'eau - Par le chant des oiseaux - Par la musique et le bruits produits par le vent   · Le toucher : - Par l'eau - Par les textures des plantes, des sols, des matériaux - Par les ombres, la fraîcheur.   · Le goût : - Par les fruits ou les plantes aromatiques
    • L’archétype du jardin arabe comprend : - l’eau est l’élément dominant, bassins, canaux, cascades, fontaines - clos, il est entouré de murs - un terrain en pentes, des terrasses - un pavillon, un patio, une galerie, une pergola - une entrée monumentale - des arbres ombrages, des allées plantées - des dallages, matériaux en céramique - des mosaïques et des vasques - des arbres fruitiers, des roses, des massifs colorés et odorants. Les végétaux étaient les bougainvillées, basilics, buis, chèvrefeuilles, cèdres, chênes, cistes, cyprès, eucalyptus, grenadiers, jasmins, lauriers roses, lavandes, menthes et verveines citronnelles, myrtes, œillets, orangers, palmiers, peupliers, pistachiers, platanes, rosiers de Perse. Jardin a Marrakech
    • Le riads (Marrakech) Plante de l’Asie orientale Plante dans le jardin moresque Jardin moresque
    • Jardin médiévaleJardin médiévale Le jardin médiévale est composé de plantes aromatiques et médicinales avec lesquelles les moines réalisaient leurs propres remèdes. Un jardin médicinal ne comprenait qu'un nombre restreint de plantes ; seules les espèces rares ou étrangères étaient cultivées, car les autres plantes étaient ramassées dans la nature environnante. Le jardin médiéval de Bois Richeux
    • • Les végétaux étaient des aromatiques, choux, chênes, cyprès, fraisiers, lauriers, légumes, médicinales, muguets, oliviers, ormes, pâquerette, pêchers, pervenches, pivoines, perce neige , pins, pommiers, poiriers, romarins, rose trémière, rosiers, sapins, vignes, violettes. chênes verts vignes olivier poiriers pommiers pins rose trémière pervenches
    • Jardin japonais XV siècle Kyoto Ryoan-ji 1430 à 1488 Le jardin japonais repose sur 2 aspects différents : Paysages naturels, et paysages abstraits (zen). Les Jardins zen minimalistes composés de pierres, sables, quartz appelés paysages secs. On trouvait quatre types de jardins : - le jardin de rochers où l’eau est remplacée par le gravier et le sable - le jardin d’eau avec rochers et arbres - le jardin des lettrés, minuscule et simple - le jardin de thé, composé d’une allée, d’un abri, d’un puits, un bassin de pierre, et une lanterne.
    • Jardin japonais XV siècle L’archétype comporte : - de l’eau , chute d’eau , cascade, lacs, étangs, puits, bassins - des îles représentant des grues, des tortues ... - des ponts - des rochers -des chemins de pierre -- des végétaux sculptées ou non, en forme de pierre. pin symbole de virilité et de longue vie - lanternes de pierre - pagodes, kiosques.
    • Deux interprétations possibles des jardins japonais : 1 * eau L’eau circule d’Est en Ouest, la circulation d’eau évoque la vie : Source : naissance, Ruisseau : enfance, Bassin, cascade : adolescence, Etang : vieillesse 2 * végétaux La végétation marque chaque saison : - printemps : Naissance, jeunesse, arbustes à floraison printanière - été : vie adulte - automne : vieillesse, couleur automnale, la période la plus importante - hiver : persistant, immortalité avant réincarnation Jardin japonais XV siècle
    • Pas japonais Banc Pont Sable Boule en granit gris Chôzu-bachi Le Tsukubai, typique du jardin de thé fontaine
    • JARDINS DE LA RENAISSANCE (JARDINS HUMANISTES) DU XVe – XVIE SIECLES — Renaissance C'est vraiment la Renaissance et particulièrement la Renaissance italienne qui invente le jardin et le considère déjà comme un art véritable. Stimulé et soutenu par la richesse des villes telle Florence et un nouvel esprit humaniste,
    • -caractéristiques du jardin humaniste : -jardin humaniste , un endroit,ou la nature n’est plus silencieuse , ni étrangère, –bondes et terrasses régulières, -leurs jeu d’eau disciplinée -leur perspective étendue. •Entrant de l’extérieur à l’intérieur, le jardin est plus cultivé, enfermé dans un carré et centré autour d’une fontaine, •Utilisation des plantes et des statues avec une égale diligence.
    • Les jardins de la Renaissance Italienne En Italie, vers le XVe siècle, l'art des jardins se transforme, les jardins sont tracés et réalisés en fonction des conceptions architecturales, ainsi les palais et jardins vont-ils constituer des ensembles homogènes. L’archétype des jardins de la renaissance italienne comprend : - des dénivelés - de l’eau, fontaines, jets, cascades, buffets d’eau, bassins - des perspectives - des végétaux taillées, topiaires - des parterres de buis - des éléments architecturaux influencés par statues, sculptures du minéral Les végétaux étaient des buis, cèdres, chênes verts, cyprès, grenadiers, ifs, lauriers, mélèzes, myrtes, oliviers, peupliers, pin parasol, platanes, sapins
    • Villa d'ESTE 1550 1570 VILLA GAMBERAIA
    • JARDINS GIUSTI
    • CASTELLO RUSPOLI à VIGNANELLO
    • Villa FARNESE.
    • Villa LANTE
    • JARDIN VILLA LENTE
    • JARDIN DE LA RENAISSANCE FRANCAISE : -LE JARDIN À LA FRANÇAISE, EST UN JARDIN RÉGULIER, -IL EST INSPIRÉ EN RÉALITÉ DE MODÈLES ITALIENS. BASÉ SUR DES LIGNES GÉOMÉTRIQUES ET SYMÉTRIQUES, IL DONNE LA VEDETTE AUX PERSPECTIVES DÉFINIES PAR DE GRANDES TERRASSES ET DE GRANDES ALLÉES ; IL SE SERT BEAUCOUP DE LA TAILLE AFIN DE CRÉER DES FORMES RÉGULIÈRES INTROUVABLES EN NATURE ; IL FORMALISE DE MÊME L'EAU DANS DES FONTAINES, DES CANAUX ET BASSINS : BREF LES JARDINS À LA FRANÇAISE ONT ÉTÉ CONSTRUITS PENDANT LES XVII ET XVIIIÈME SIÈCLES. LES ÉLÉMENTS FONDAMENTAUX SONT : L'ART TOPIAIRE, ET LES POTAGERS Caractéristiques et composants des jardins à la française : -le parterre fut une des composantes essentielle des jardins à la française, il est composé de plusieurs unités
    • -perspective très forte avec un axe longitudinal principal laissant croire à l’infini. -symétrie :
    • Jardin de Marly ( France )
    • -vue étendue dominée par un miroir d’eau :
    • -les fontaines et les jets d’eau, bassins :
    • -les statuts et les sculptures :
    • -utilisation des vases et ornement divers
    • -végétaux taillés : labyrinthes, haies
    • LE JARDIN DU château VAIRE LE GRAND :
    • ALLÉE CIRCULAIRE DE TILLEULS COMMUNS XVIIIÈME VUE DU CHÂTEAU FACE NORD VUE DU BASSIN FACE SUD
    • Les jardins de l’AMBLEVILLE traverse le jardin du Nord au Sud.
    • Vue du jardin de la lune prise en octobre 2004 avant l'orage
    • Le jardin de la Lune, vue prise de l'allée des tilleuls, cet été
    • Le jardin de la Lune, vue prise du balcon de la cascade, vers 2005
    • Lepédiluve du temps de Louis XIV, dominé par une statue
    • Le bassin de la lune et six statues remises en place en février2006
    • Tunnel Pergola du bassin de l'oeil, en cours de restauration, partant du bassin de l'oeil et aboutissant au soleil de buis, restauré d'après les documents et plans des jardins du temps de Louis XVI conservés à la Bibliothèque
    • Les jardins a la française Les jardins du château de Versailles LE TYPE DU " JARDIN FRANÇAIS " SE TROUVE À VERSAILLES AVEC LE CHEF D'OEUVRE DE LE NÔTRE. LE JARDIN FRANÇAIS EST SCIENCE DU TERRAIN ET GÉOMÉTRIE DU PLAN. LE JARDIN À LA FRANÇAISE TEL QUE LE NOTRE L'A IMAGINÉ SERT À METTRE EN VALEUR LE CHÂTEAU ET À OFFRIR UN MAJESTUEUX SPECTACLE À PARTIR DES APPARTEMENTS. Archétype du jardin classique à la Française : - perspective , ouverte à l’infini - une échelle monumentale - une échelle individuelle - terrain rectangulaire avec des axes principaux et axes secondaires se croisant sur des cercles - un dessin régulier, géométrique, symétrique - un terrain horizontal, ou mieux encore, très faiblement pente et orienté au Midi - un élément dominant le château au point le plus haut
    • Vue sur Versailles
    • Les fontaines de versaillais Vue sur le parc de versaillais
    • LES JARDINS A L’ANGLAISE : La tradition des jardins à la française se poursuivit dans toute l'Europe jusque vers 1780. Toutefois dès le début du XVIIIe siècle, de nouvelles tendances apparurent en Angleterre Ce style de jardin, inspiré sur la psychologie humaine, cherche à imiter la nature et à recréer l'effet produit par celle-ci. Fondé sur les contrastes et les surprises, ce jardin inclut des boisés, des fourrés et des ruines décoratives qui en accentuent les traits irréguliers. La promenade n'y est pas balisée par des allées bien démarquées : elle est plutôt un cheminement aléatoire, une sorte d'errance
    • Les aspects les plus sauvages de la nature furent progressivement introduits dans le jardin à l'anglaise sous forme de falaises, de bosquets touffus et de monuments primitifs. Les jardins du siècle des Lumières conjuguent le pittoresque et le sublime, jouent les perspectives, multiplient les grottes, les ponts, les cascade , la plantation d’arbres en quantité, et en groupe de façon à recréer un aspect naturel. L’ archétype du jardin paysager anglais comprend : - un point de vue intéressant avec création de perspectives découvertes progressivement - la suppression des clôtures, - la plantation d’arbres en quantité et en groupes de façon à recréer un espace naturel - l’utilisation des jeux d’ombre et de lumière
    • LES JARDINS DE LEVENS HALL :
    • LES JARDINS BAROQUES : Le jardin baroque et le parc classique dessinent en cadence lignes droites et arabesques dont Schönbrunn est le plus beau exemple.utilisatipon des statues, des grottes ,des rochers et fontaines. Liberté d’esprit d’imagination dans la composition ;
    • Jardin rococo
    • LES JARDINS CONTEMPORAINS : à partir de 1930 Aujourd'hui, plus que jamais, les aspirations de toute une société se retrouvent dans l'esprit de la nature. Une des tendances actuelles est bien l'écologie : le jardin est avant tout un retour à la nature, le côté sauvage devenant finalement aussi important que le côté esthétique. Depuis quelques années, nous assistons à un retour en force des jardins, à une sorte de réhabilitation des jardins en tant qu'art majeur et phénomène culturel. Un peu partout des architectes paysagers, des artistes innovent en la matière, et même de véritables festivals des jardins sont organisés Ainsi nous assistons à une véritable recherche: nouvelles plantes, formes de taille originales, statues abstraites, nouveaux parcours,, jeux d'eau sophistiqués, perspectives insolites. Les jardins de l'imaginaire de Terrassons s'inscrivent dans ce nouveau courant......
    • Le parc contemporain enfin est conçu pour les loisirs ou pour l’expérimentation artistique. Les montagnes russes, les jeux de bagues et divertissements divers créent l’évasion et l’oubli. Le lecteur se délectera au plaisir de voir ici rassemblés « ces fragments éparpillés d’un Eden redécouvert ».
    • Pavot d'islande Cheveux d'ange Gypsophile Fenouil Echinops ritro
    • Types de jardin 1-Selon leurs fonction: a/Jardin d’agrément Espace vert: Espace vert aménagé devant un immeuble,Lyon (Rhône).
    • Espace vert aménagé devant un immeuble,Lyon (Rhône). Promenade: Promenade public,vue générale du cours Combronne,Nantes (Loire – atlantique) Vue du château de Meudon ,huile sur cuivre par Charles Léopold Grevenbroeck 1738,usée Carnavalet paris
    • Louis XV en promenade a cheval,tableau par Jean-Baptiste martin. Parc de chasse
    • Jardin public: Jardin du Luxembourg ,paris
    • Jardin d’hiver: Château de Bouvet-Ladubay,saumur.
    • Cimetière paysager intercommunal réalisé par Robert Auzelle Clamart (haute de seine). Jardin funéraire:
    • b/Jardin d’utilité Jardin potager: Potager fleuri de Miromesnil Offranville. Jardin du château de Villandry
    • Jardin fruitier: Verger du jardin de luxombourg à paris.
    • Jardin de plantes médicinales: Miniature extraite du livre des simples de Platerlus ,XVe siècle BNF.
    • Jardin familial: Jardins familiaux aménagés dans les fortification de paris.
    • 2-Selon leurs couvertures végétales: Jardin alpin: Jardin alpin du parc de la tête d’or Jardin d’eau: Jardin de la fondation Claude Monet , Giverny (Eure)
    • Roseraie: Jardins de Bagatelle , Paris Patio du jardin de la grande mosquée de paris Cour jardin:
    • Jardin en couverture:
    • Jardin réguliers: 3-Selon leurs tracés: Tracé régulier ;jardin français Jardin irréguliers: Jardin japonais ,XIXeme siècle
    • Jardin en pente: Maison de plaisance de Mr le baron de Huldenberg ,près de vienne achevé en 1715. Vue aérienne du château de Chambord (Loire et cher ) et de son parc. Jardin de niveau: 4-Selon leurs reliefs:
    • Jardin en terrasse: Jardin à l’Italienne ;jardin de la ville de Croisset sur la cote d’azure. Jardin de la fontaine ,Nîmes .
    • Jardins urbains
    • conclusion L’art du jardin contemporain a grandi avec la peinture des années 20(Picasso,de Braque…); recherche de ligne de épurées ,surfasse lisses ,rupture total avec l’exotisme de la fin des années 1900 ,le jardin devient objet formel a regarder depuis la maison et a admirer comme une œuvre d’art ;forme simple géométrique certaine conservent une dimension végétal forte,d’autre se dédient au minéral. mais avec l’arrivée du poste moderne l’art du jardin a pris une toute autre dimension ,
    • Ce que l’on retient de cet exposé est que les hommes ont représentés les jardins de façon différente et variée ;mais il existe une constante et c’est l’idée de paradis, cette nature idéalisée ou l’homme vie en harmonie avec le divin. Le jardin est un lieu emprunt de spiritualité ou le temps suspend son vol.