Your SlideShare is downloading. ×
0
LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

Professeur remplaçant Andres VEGA

Cours SVT 4ème
Collège G. Baudoux, Nouméa
Ouvrage de référen...
LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

Séquence 1. Une communication entre organes.

Un stimulus est un signal externe de nature physi...
LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

Séquence 1. Une communication entre organes.

LES DEUX SENS QUI DETECTENT LES STIMULI CHIMIQUES...
LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

Séquence 2. Les éléments anatomiques de la communication nerveuse

1
Attraper un ballon
1.
2.
3...
Séquence 2. Les éléments anatomiques de la communication nerveuse

A

LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

C

B

Exercice.

Décrire ...
Séquence 3. Elaboration et transmission des messages nerveux

LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

LE SYSTEME NERVEUX HUMAIN
Le syst...
LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

Séquence 3. Elaboration et transmission des messages nerveux

Le centre nerveux ou système nerv...
LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

Séquence 4. Communication nerveuse à échelle cellulaire
Rappel

Le système nerveux central
comm...
Séquence 5. Le cerveau, un réseau de communications
Le cerveau est le principal organe du système
nerveux des animaux. C’e...
Exercices

LA
COMMUNICATION
NERVEUSE
Annexe. Les vertébrés.

LA
COMMUNICATION
NERVEUSE

Les vertébrés sont des animaux qui possèdent un
squelette osseux ou car...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Organismes chapitre 1

961

Published on

Cours SVT 4ème
Collège G. Baudoux, Nouméa
Ouvrage de référence : SVT 4e, édition Hachette 2009
Partie D. Relations au sein de l’organisme
Chapitre 1. La communication nerveuse

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
961
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
7
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • {}
  • Transcript of "Organismes chapitre 1"

    1. 1. LA COMMUNICATION NERVEUSE Professeur remplaçant Andres VEGA Cours SVT 4ème Collège G. Baudoux, Nouméa Ouvrage de référence : SVT 4e, édition Hachette 2009 Partie D. Relations au sein de l’organisme Chapitre 1. La communication nerveuse Mots clés SLIDESHARE ORGANISME : BAUDOUX CHAPITRE 1 Des photocopies sont disponibles pour ceux ou celles qui n’ont pas un accès régulier à Internet. Agrandir pour lire et enregistrer en tant qu’image.
    2. 2. LA COMMUNICATION NERVEUSE Séquence 1. Une communication entre organes. Un stimulus est un signal externe de nature physique (son, température, lumière, pression) ou de nature chimique (odeur, saveur) qui déclenchent une réponse de l’organisme. Réponse aux stimuli : les organes sensoriels contiennent des récepteurs capables de détecter les stimuli. Le système nerveux transmet les stimuli aux organes effecteurs (muscles) qui exécutent la réponse, volontaire ou involontaire. STIMULATION PERCEPTION Stimuli (A) REACTION Organes sensoriels (B) + Organes effecteurs (C) = ORGANES Nez, oreilles, yeux, peau et langue SENS Odeur, son, lumière, pression et goût Exercice. Interpréter les équations simples 1xA + 1xB = 1xC 1xA + (1xBphys + 1xBchim) = 2xC Mouvement
    3. 3. LA COMMUNICATION NERVEUSE Séquence 1. Une communication entre organes. LES DEUX SENS QUI DETECTENT LES STIMULI CHIMIQUES … SENS DES SAVEURS – ORGANE LA LANGUE SENS DE L’ODORAT – ORGANE LE NEZ Un sens qui permet d’identifier les types de saveurs Détecte les substances liquides ou solides Un sens qui permet d’identifier les odeurs Détecte les substances volatiles (dans l’air) Bulbe olfactif Cavité nasale Développer : le goût est une résultante des récepteurs de la langue et du bulbe olfactif …
    4. 4. LA COMMUNICATION NERVEUSE Séquence 2. Les éléments anatomiques de la communication nerveuse 1 Attraper un ballon 1. 2. 3. 4. 5. Système nerveux d’une grenouille Un ballon arrive (stimulus physique – lumière) L’œil le perçoit (organe récepteur A) Le nerf sensitif véhicule le message au cerveau et moelle (centre nerveux) Le centre nerveux commande la réaction via les nerfs moteurs Le ballon est rattrapé par les muscles du bras (organe effecteur B) 3 2 3 5 FONCTIONNEMENT SYSTEME NERVEUX nerf sensitif nerf effecteur (ou moteur) Stimulus Comprendre et retenir (ou moteur) 4
    5. 5. Séquence 2. Les éléments anatomiques de la communication nerveuse A LA COMMUNICATION NERVEUSE C B Exercice. Décrire les stimuli, les récepteurs correspondants, les étapes de la communications nerveuse et l’action du ou des organes effecteurs pour les cas A, B et C. Soyez précis, utilisez le vocabulaire scientifique Le requin, un prédateur suréquipé en récepteurs … Le requin est particulièrement sensible aux stimuli physiques et chimiques. Il peut voir, sentir, entendre et percevoir les mouvements, les vibrations et les champs électriques. Il peut voir plonger un lion de mer à 50 mètres, sentir son odeur à 100 mètres et l'entendre à 1km de distance. Il peut détecter une goutte de sang dans 5000000 litres d'eau et remonter une piste odorante sur plusieurs kilomètres. Il perçoit les vibrations des corps dans un rayon de plusieurs mètres.
    6. 6. Séquence 3. Elaboration et transmission des messages nerveux LA COMMUNICATION NERVEUSE LE SYSTEME NERVEUX HUMAIN Le système nerveux des vertébrés (voir annexe 1 page 10) est composé d’un système nerveux CENTRAL (cerveau et moelle épinière) et d’un système nerveux PERIPHERIQUE (nerfs) Le rôle du système nerveux humain est de gérer les informations sensorielles et de commander les mouvements musculaires, mais aussi de réguler le fonctionnement des organes, de réguler les émotions et d’abriter l’intellect Etre humain (Homo sapiens sapiens) : Animal, Chordé, Vertébré, Mammifère, Primate. L’humain est un eumétazoaire (être vivant doté d’un système nerveux)
    7. 7. LA COMMUNICATION NERVEUSE Séquence 3. Elaboration et transmission des messages nerveux Le centre nerveux ou système nerveux central Constitué du cerveau et de la moelle épinière, le centre nerveux perçoit les stimuli et commande, entre autres, le mouvement musculaire correspondant. La boite crânienne protège le cerveau tandis que la colonne vertébrale protège la moelle épinière. ODORAT VUE YEUX MACHOIRE OUIE LANGUE Colonne vertébrale Nerfs crâniens. Il existe 12 nerfs crâniens, certains sont sensoriels et d’autres moteurs Le centre nerveux commande aussi les organes internes !
    8. 8. LA COMMUNICATION NERVEUSE Séquence 4. Communication nerveuse à échelle cellulaire Rappel Le système nerveux central communique avec les organes ou les muscles à travers les nerfs (système périphérique). Les organes récepteurs utilisent aussi les nerfs pour transmettre le stimulus au système central FONCTIONNEMENT SYSTEME NERVEUX nerf sensitif nerf effecteur NERF Le nerf est un organe tubulaire composé de neurones regroupés en axones et protégé par des couches isolantes. Il transmet le message nerveux. Axone ou fibre nerveuse ou prolongement cytoplasmique Couches isolantes Prolongements NEURONE SYNAPSE Noyau Corps cellulaire Les neurones sont les cellules du système nerveux qui assurent la transmission d’un signal électrique appelé influx nerveux. Les neurones ont 2 capacités, ils s’excitent en réponse des stimuli puis ils transmettent cette excitation dans le nerf. Les neurones possèdent des prolongations (axones) qui conduisent l’influx nerveux (électrique) vers les synapses qui sont des zones de connexion chimiques entre 2 neurones. SYNAPSE OU MESSAGER CHIMIQUE La synapse est la zone de contact entre deux neurones ou entre un neurone et une autre cellule (par ex. du muscle). C’est dans les synapses que se véhicule le transfert des neurotransmetteurs aussi appelées messagers chimiques. Les synapses sont donc finalement l’équivalent d’un moyen de communication entre cellules.
    9. 9. Séquence 5. Le cerveau, un réseau de communications Le cerveau est le principal organe du système nerveux des animaux. C’est un organe complexe, divisé en zones de fonctionnalité. Le cerveau humain possède des milliards de neurones connectées entre elles par les synapses. C’est un réseau de communications extrêmement performant. Certaines activités nerveuses n’utilisent pas le cerveau, comme les réflexes par exemple. L’humain est le mammifère qui possède le plus grand quotient « Taille Cerveau /Taille Corps ». Mouvement coté droit Ma = millions d’années « Cerveau moderne » lié, entre autres, à l’intelligence et à l’imagination. Le cortex du cerveau humain est caractéristique à l’homme et c’est la zone du cerveau qui présente le plus de différence avec les autres primates. Apparu il y a 3.5 Ma (Australopithèques bipèdes, viande) « Cerveau mammalien », zone qui contrôle les émotions et reliée à la mémoire et l’apprentissage. Apparu il y 65 Ma (premiers mammifères) « Cerveau primaire », la base pour tout vertébré. C’est la zone des réflexes, de la peur et du plaisir. Apparu il y a 400 Ma (premiers animaux terrestres). LA COMMUNICATION NERVEUSE Le cerveau d’Einstein n’était pas plus grand et il n’avait pas plus de neurones (et donc de synapses) que la moyenne. Par contre, il possédait beaucoup plus de cellules gliales, lesquelles cohabitent et interagissent avec les neurones. Une théorie controversée sur l’évolution du cerveau … Mouvement coté gauche MOUVEMENT SAVEUR ODEUR AUDITION Les deux hémisphères du cerveau humain TOUCHER VISION LANGAGE Le cortex du cerveau humain est divisé en aires sensorielles, motrices et d’association qui interagissent entre elles.
    10. 10. Exercices LA COMMUNICATION NERVEUSE
    11. 11. Annexe. Les vertébrés. LA COMMUNICATION NERVEUSE Les vertébrés sont des animaux qui possèdent un squelette osseux ou cartilagineux et qui sont dotés d’une colonne vertébrale qui protège la partie troncale du système nerveux central, c’està-dire la moelle épinière. Apparus il y a 500 millions d’années, il existe actuellement 50.000 espèces de vertébrés allant de 7 mm (0.02 g) à 30 m (190 t). Le groupe le plus nombreux est celui des poissons à nageoires rayonnées.
    1. A particular slide catching your eye?

      Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

    ×