PRESENTATION DU SENEGAL ATELIER REGIONAL SUR LE SRI     OUAGADOUGOU: 26-27 Juillet 2012      Dr Madiama CISSE (ISRA)      ...
Historique du SRI• Introduit en 2002 à travers un projet FAO sous forme  de démonstration (SIR vs PP et PR) en zone irrigu...
Evolution des parcelles d’observations        et d’évaluation du SRIAnnée    Nombre de localités et sites d’observations  ...
Résultats d’observations (en zone pluviale)Paramètres                   % d’augmentation par                             r...
LOCALISATION DES SITES SRI PAR DEPARTEMENT              ADMINISTRATIF
Pratique du SRI par rapport aux piliers              standards• Aucun producteur n’applique tous les principes• Utilisatio...
Contraintes majeures dans la pratique du SRI au                       Sénégal• Niveau de planage des parcelles• La non mai...
Perspectives du SRI au Sénégal• Evaluer la contribution des différentes composantes du  SRI ainsi que leur interaction au ...
Attentes• Partage d’expériences de mise en œuvre du SRI  des autres pays très avancés sur le SRI;• Recherche de Solutions ...
1er formation des formateurs du   Essai SRI sur la compétition avec lesSénégal avec USAID –E ATP         mauvaises herbes ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

1299-Presentation du Senegal

1,386

Published on

Powerpoint by Dr Madiama Cisse (ISRA), Baye Salif Diack (SAED) and Abdoulaye Sy (ANCAR) presented at the West Africa SRI Workshop in Ouagadougou, Burkina Faso on July 26-27, 2012.

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,386
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
21
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

1299-Presentation du Senegal

  1. 1. PRESENTATION DU SENEGAL ATELIER REGIONAL SUR LE SRI OUAGADOUGOU: 26-27 Juillet 2012 Dr Madiama CISSE (ISRA) Baye Salif Diack (SAED) Abdoulaye SY (ANCAR)
  2. 2. Historique du SRI• Introduit en 2002 à travers un projet FAO sous forme de démonstration (SIR vs PP et PR) en zone irriguée à Dagana, Podor et Matam (25 champs école) + 8 CA de la SAED formés et chargé du suivi des Démonstrations;• En 2009, le projet PRODAM a élargi la technologie sur 30 ha (soit environ une soixantaine de producteurs);• Premier essai de démonstration mené en 2009 dans la zone pluviale (région de Fatick) à travers des parcelles de démonstration et d’observation; (SRI vs PP); ANCAR, PAPIL/BAD, PGIPD/FAO;
  3. 3. Evolution des parcelles d’observations et d’évaluation du SRIAnnée Nombre de localités et sites d’observations Zone Irriguée Zone pluviale2002 1 Pas d’introduction2003 42004 62005 72006 82007 62008 Extension du SRI2009 sur des superficies 42010 de 30 ha en 2008 42011 à 80 ha en 2011 6
  4. 4. Résultats d’observations (en zone pluviale)Paramètres % d’augmentation par rapport à la pratique paysanneNombre de talles/m² 44, 5Rendement 53, 06Rendement maximal observé : 6, 25 T/ha
  5. 5. LOCALISATION DES SITES SRI PAR DEPARTEMENT ADMINISTRATIF
  6. 6. Pratique du SRI par rapport aux piliers standards• Aucun producteur n’applique tous les principes• Utilisation partielle de certains principes- repiquage de jeunes plants de 10 à 15 jours;- l’écartement à 25x25cm;- Utilisation de la roue rotative a défaut de la houe (zone pluviale);- Application de la MO (à un degré moindre);- Application de fumure minérale
  7. 7. Contraintes majeures dans la pratique du SRI au Sénégal• Niveau de planage des parcelles• La non maitrise de l’eau et sa gestion collective• Temps de travail pour le repiquage des jeunes plantules• Gestion des mauvaises herbes et pénibilité dans l’utilisation de la houe rotative• Faiblesse des superficies sous repiquage comparé au semis direct• Absence de programme structuré d’information et de formation à grande échelle ;• Mécanisation poussée des techniques culturales qui rend difficile l’adoption du repiquage;
  8. 8. Perspectives du SRI au Sénégal• Evaluer la contribution des différentes composantes du SRI ainsi que leur interaction au gain de productivité;• Définir des binômes et trinômes de composantes SRI dénommés « champion », en fonction des contraintes spécifiques du milieu;• Programme de formation de 500 producteurs avec les formateurs en SRI (Après 1ere Formation de Formateurs en SRI par USAID E ATP);• Extension du SRI à 25 sites de diffusion avec des parcelles de production de 0,25 ha par site en zone pluviale dans la région de Fatick avec le projet PAPIL et ANCAR;• Intégration du SRI dans la stratégie de développement de la riziculture pluviale (Programme National d’Autosuffisance en Riz)
  9. 9. Attentes• Partage d’expériences de mise en œuvre du SRI des autres pays très avancés sur le SRI;• Recherche de Solutions aux contraintes rencontrées pour la diffusion du SRI ;• Nouer des partenaires pour la mise en place de projet de recherche/développement et de large diffusion du SRI au Sénégal;
  10. 10. 1er formation des formateurs du Essai SRI sur la compétition avec lesSénégal avec USAID –E ATP mauvaises herbes à Ndiaye (Station AfricaRice) MERCI DE VOTRE ATTENTION
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×