• Like
1296-Presentation du Mali
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

Published

Powerpoint presented at the West Africa SRI Workshop in Ouagadougou, Burkina Faso on July 26-27, 2012.

Powerpoint presented at the West Africa SRI Workshop in Ouagadougou, Burkina Faso on July 26-27, 2012.

Published in Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
307
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
10
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. PRESENTATION DU MALISYSTÈME DE RIZCULTURE INTENSIVE SRI
  • 2. INTRODUCTIONGrande diversité de riziculture au Mali:  Maitrise totale (grands aménagements, PIV)  Maitrise partielle (submersion contrôlée)  Sans maitrise (Décrue, submersion libre, pluviale et de bas-fond )2007-2008: ONG Africare  2007: 1 paysan dans un village de Goundam : Résultats 9t/ha  2008: 60 paysans dans 12 villages dans la région de Tombouctou2009 à 2010: Le projet IICEM et partenaires  4 régions du Mali (Gao, Mopti, Ségou, Sikasso)2009-2011: IER (sur financement de la fondation syngenta)  Tests exploratoires dans 2 zones de l’Office du Niger et les PIV de Konna (Mopti)
  • 3. Superficie, Rendement et producteurs impliqués de 2008 à 2011LIBELLE MAITRISE BAS-FOND TOTALE Avec IICEM,Superficies exploitées: 340 ha 234 haRendement moyen 8,4 T/ha 2,5 T/haRendement Maximal 12,10 T/ha 4,4 T/haProduction 2 743 T 585 TNombre de producteurs 3252 816concernéNombre d’organisations 33 14PaysannesNombre d’agents impliqués 34 14
  • 4. Les pratiques du SRI au MaliOpérations Riziculture irriguée Riziculture pluvialePréparation du sol Labour planage, mise en Labour planage, mise en boue bouePépinière Bonne préparation du sol Pas de pépinière 6 à 10 kg de semenceMise en place de la Repiquage 1plt/poq Semis 2 à3 grainesculture Démariage 1 plt/poqEcartement 25 cm x 25 cm 25 cm x 25 cm 10 à 15 T/ha fumure 10 à 15 T/ha fumureFertilisation organique organique + urée si nécessaireEntretiens culturaux 3-4 Sarclages mécaniques 3-4 Sarclages avec houe avec houe rotative suivant rotative suivant la la demande demandeIrrigation Application minimale d’eau Dépend des conditions (sol humide) pluviométriques
  • 5. Les contraintes majeures du SRI au MaliContraintes communes aux différents systèmes rizicoles• Faible niveau d’équipement des producteurs• Insuffisance de formation des pratiquants• Forte demande en main d’œuvre et le temps de travail pour le repiquage et le désherbage• Non disponibilité de la fumure organique
  • 6. Contraintes spécifiquesLes grands aménagements (ON)•Mauvais planage des parcelles•Système de drainage déficient•Incidence des souris, des rats et des termites avec l’alternanceassèchement irrigationLes petits périmètres irrigués villageois aux abord des fleuves•Aménagement sommaire des parcelles•Non maitrise de la crue du fleuve•Conflit de gestion d’eau entre pratiquants SRI et non pratiquantsau niveau du même réseauLes contraintes relatives à la culture pluviale et de bas-fond•Irrégularité de la pluviométrie ne permettant pas une maîtrisedes apports d’eau•Consommation importante de temps pour le démariage desplants de riz semés 25cm x 25cm
  • 7. IV les perspectives du SRI au Mali• Renforcement des liens Recherche – Développement pour accompagner la dynamique d’adoption du SRI• L’utilisation de petits équipements appropriés (semoirs, trans-planteuses de riz) devrait réduire le temps de préparation des sols et permettre aux paysans d’étendre les surfaces cultivables sous le SRI dans les PIV et dans les Bas- fonds aménagés.• Promotion du SRI dans les zones de décrue• Formation des producteurs en méthodes accélérées de production de la fumure organique.• Renforcement de la capacité des producteurs par des séances de formations sur les bonnes pratiques de production du riz.
  • 8. Les attentes de latelier• Connaissance des expériences des autres pays en matière de SRI.• Maitrise des contraintes et alternatives du SRI pour une vulgarisation à grande échelle.• Création d’un cadre sous régional d’échange, de communication et de promotion du SRI.• Trouver un mécanisme d’accompagnement de la diffusion (Recherche-vulgarisation)