Your SlideShare is downloading. ×
CDT de GPSO : le pôle de compétences numériques
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

CDT de GPSO : le pôle de compétences numériques

447
views

Published on

Published in: Entertainment & Humor

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
447
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
7
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. PÔLE DE COMPETENCE NUMERIQUE 11 avril 2013 1 PRÉFET DE LA RÉGION D’ÎLE-DE-FRANCE
  • 2. Un contexte régional et national plutôt favorables…• Le pôle de compétences numérique est intégré au projet du « Grand Paris »  La création du réseau de transport public Grand Paris Express s’accompagne de la volonté de cibler des territoires à fort potentiel économique, des pôles d’excellence à vocation mondiale, fortement ancrés dans les territoires franciliens et porteurs d’ activités d’avenir dans l’industrie et les services.  Pour les accompagner dans leur développement (volets économique et ressources humaines) l’Etat a mis en place un appel à projet dédié (mai 2012).  Le projet de pôle de compétences numérique a été retenu et porte la volonté d’accompagner les salariés dans l’évolution de leurs métiers, leurs souhaits de mobilité vers d’autres secteurs professionnels et/ou entreprises. Ce pôle a également vocation à constituer un appui pour les entreprises de la filière numérique du territoire, dans leurs projets de recrutements et d’anticipation de leurs besoins en qualification, en lien avec les autres acteurs du territoires (Pôle emploi, APEC, OPCA, CCIR…• Le projet de pôle de compétences trouve une résonnance forte dans l’Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 janvier qui met, entre autres, l’accent sur :  la mobilité interne à l’entreprise  la mobilité externe , avec « le droit à une période de mobilité volontaire sécurisée » 2
  • 3. Un contexte local favorable à la démarche• Grand Paris Seine Ouest : un territoire où les métiers liés au numérique et à l’informatique sont très présents : 30 % des emplois salariés et 16% emplois dans la communication• L’économie numérique constitue un levier essentiel du contrat de développement territorial signé le 13 novembre 2012 .ville numérique, smart cities, agence communautaire numérique, living lab, télécentres…les projections du CDT font état de création de 30 000 emplois sur le territoire d’ici 2030.• Volonté politique de renforcer l’écosystème local et les liens grands comptes-pme-tpe.• La branche professionnelle fait état de perspectives de recrutements dynamiques: chiffres 2010 observatoire de branche :OPIIEC :le bassin d’emploi Centre des Hauts de Seine prévoyait le nombre de recrutements les plus élevés de l’ile de France soit 7000 recrutements.• Chiffres en cohérence avec les perspectives de recrutement du secteur.• Une typologie d’entreprises 80% de Pme-Tpe qui correspond à la spécificité du secteur 3
  • 4. Des orientations sectorielles en cohérence avec cet avant-projetAccord GPEC de branche du 3 juillet 2008 : • Favoriser l’attractivité et les perspectives d’évolution pour les nouveaux talents • Sécuriser au mieux les parcours professionnels des salariés de la Branche • Accompagner la mobilité des séniors entre les grandes entreprises et les PME-TPE en assurant le transfert de savoir-faire intergénérationnel • Bâtir les dispositifs individuels et collectifs d’orientation, d’emploi et de formation continue • Favoriser le déploiement d’accords régionaux de GTEC réunissant les parties prenantesNote de politique de formation 2013: • Nécessité d’avoir une vision prospective • Favoriser les maintien dans l’emploi • Tendance d’évolution: l’entreprise étendue liée à un bassin d’emploi nécessitant de prendre en compte l’environnement social, économique,…, le court termisme, l’incertitude économique,… 4
  • 5. Les principaux constats à l’origine de l’avant-projet Pôle de compétences…• Du côté des entreprises : des problématiques communes liées aux évolutions rapides des compétences et des emplois, provoquées essentiellement par des ruptures technologiques dans certains métiers avec plusieurs conséquences : • la transformation et/ou la disparition de certains métiers; • l’émergences de nouveaux métiers sur lesquels il est difficile de recruter et fidéliser; • la nécessité d’organiser la reconversion pour des personnes en seconde partie de carrière• Du côté des Salariés : confrontés à un double enjeu: adaptation à des évolutions rapides de métiers, dans un contexte d’évolution des produits/services donc de repositionnement des entreprises important et besoin en parallèle d’avoir des perspectives d’évolution de carrière.• Du côté du territoire de GPSO : une identité « numérique » à consolider, la volonté d’accompagner et de soutenir le développement / repositionnement des entreprises dans un contexte difficile avec son corollaire le maintien et le développement de l’emploi sur le territoire • Renforcer le lien entre les acteurs de la filière, grands comptes & TPE-PME 5
  • 6. Première analyse transversale : 3 enjeux majeursLe maintien des compétences en interne (intégrer, fidéliser, professionnaliser) • Surmonter les difficultés de recrutement- renforcer l’attractivité des entreprises • Conquérir de nouveaux talents • Favoriser la montée en qualification et le développement des compétences en lien avec notamment les évolutions technologiques • Développer la motivation/engagement des salariés en contexte incertain voire anxiogèneStructurer la fonction RH pour des entreprises en plein développementAméliorer et faciliter les pratiques de recrutement (pas totalement satisfaisantes et une mauvaise connaisse del’offre existante): appel à l’étranger faute de compétence, cabinet de recrutement externe mais coût élevé pour unretour sur investissement mitigé, réseau et cooptation, Apec 6
  • 7. ANTICIPATION DES MUTATIONS – APPUI A LA SECURISATION DES METIERS DITS « SENSIBLES »Nécessité de mieux les identifier : volume, profils, localisation, parcours et expérience acquise,niveau de formation,…Nécessité de mieux les qualifier : « sensibles » pourquoi ? Métiers en déclin, en transformation, enémergence, pénurie sur le marché de l’emploi, expertise rare et à risque (démographiedéfavorable),…Des besoins qui s’articulent autour de trois axes principaux :•Anticiper les recrutements (parfois sur de gros volumes) et « fiabiliser » les processus de sourcinget d’intégration/fidélisation•Anticiper l’obsolescence des savoirs et accompagner l’évolution des métiers et compétences par laformation / le transfert de savoirs de l’expérience•Anticiper les reconversions, organiser des passerelles (avec d’autres entreprises?),…les « seniors »constituent-ils une vraie-fausse bonne question ?12/04/13 7
  • 8. L’existence d’une communauté d’intérêts 8
  • 9. Vos besoins & l’offre de services des partenaires / ressources du territoire 9
  • 10. Passer d’une communauté d’intérêts à une communauté de pratiques…• Une mutualisation de moyens existants (re/con)centrés sur une même filière• La création d’une offre de service complémentaire via le pôle de compétences, qui jouera le rôle de « hub » (capter la demande et dispatcher)• Une mise en réseau d’entreprises qui co-construisent ce pôle• Dans une logique expérimentale et au long cours MAIS en apportant des réponses si possible immédiates 10
  • 11. L’ambition du futur pôle : construire un espace partagé avec les entreprises et les partenaires du territoire de GPSO• Recenser l’offre de services proposés par les partenaires et la mobiliser au bénéfice des entreprises du territoire• Appuyer les pratiques de recrutement (jobdating, site d’emploi, groupement d’employeurs)• Faciliter la mise en œuvre de dispositifs visant à développer les compétences et la qualification• Accompagner et sécuriser les projet de reconversion (essaimage, sous-traitance)• Appuyer l’organisation de projets de mobilités intra –branche (mise à disposition de compétences de grands comptes vers pme-tpe)• Offrir aux entreprises du territoire un espace collaboratif visant à construire une gestion territoriale des emplois et des compétences. 11
  • 12. Une communauté ouverte• A ce jour une dizaine d’entreprises nous ont rejointes:• (SOLOCALGROUP,AUSY,ESR,LOGAXONE,MICHELIN,PIXAGILTY,EXALOG,• ART CODE,AVOB,WORK IT ,CABINET DAVIDSON,ENATA )• les principaux partenaires de l’emploi de GPSO (Pôle emploi cadre, APEC CCI PARIS ILE DE France)• Les pôles de compétitivité :CAP DIGITAL ,SYSTEMATIC• La branche professionnelle: CINOV IT• 2 évènements à venir :job dating le 25 mai et le 28 juin 2013 12
  • 13. UN PORTAGE GPSO-SOEE• CONTACTS• Seine ouest entreprise et emploi• Patrice GRARD• 01/55/95/07/63• p.grard@seineouestentreprise.com• GPSO• Patrick PASQUIER• 01/46/29/69/86• patrick.pasquier@agglo-gpso.fr 13