Diaporama visite du 13/12/2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Diaporama visite du 13/12/2012

on

  • 1,383 views

Diaporama de présentation.

Diaporama de présentation.

Statistics

Views

Total Views
1,383
Views on SlideShare
1,383
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Diaporama visite du 13/12/2012 Diaporama visite du 13/12/2012 Presentation Transcript

  • Présentation généraleduCentre Psychothérapique de Nancy Visite de Monsieur le Préfet de la Région Lorraine Monsieur le Procureur Général de la Cour d’Appel de MetzMadame la Directrice Interrégionale de l’Administration Pénitentiaire Le 13 décembre 2012 1
  • Sommaire Définition du secteur de psychiatrie Différents types de prise en charge (1) Différents types de prise en charge (2) L’accueil familial thérapeutique (AFT) Les territoires rattachés à l’établissement en psychiatrie générale (pour adultes) Remarques Le territoire de la CUGN (Communauté Urbaine du Grand Nancy) Psychiatrie Générale (adultes) : prise en charge en amont Pôle du Grand Nancy – Psychiatrie adultes – hospitalisation complète Pôles périurbains – psychiatrie adulte - hospitalisation complète Pôles périurbains –psychiatrie adulte - alternatives à l’hospitalisation Les territoires rattachés à l’établissement – psychiatrie infanto-juvénile Psychiatrie infanto-juvénile : prise en charge en amont Psychiatrie infanto-juvénile : alternatives à l’hospitalisation File active : toutes les prises en charge Activités donnant lieu à facturation : évolution du nombre d’entrées (trimestres 2011-2012) Prise en charge spécifique : la filière personnes âgées Prise en charge spécifique : les patients psychotiques déficitaires Prise en charge spécifique : la précarité sur le Grand Nancy Prise en charge spécifique : les détenus Centre Ressources Autisme Lorraine Certification Politique qualité gestion des risques et vigilances 2013-2014 Contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) – intégration PRS Ressources humaines Travaux 2
  • Définition du secteur de psychiatrie Découpage géographique d’un territoire dans les limites d’un même département. Environ 75.000 habitants. Organisation de la prise en charge de la santé mentale et des pathologies en psychiatrie adulte ou infanto-juvénile par des équipes et des structures adaptées. 3
  • Différents types de prise en charge (1)Un secteur de psychiatrie n’est pas la juxtaposition de structures isolées mais constitue un réseau autour du parcours du patient.Les alternatives à l’hospitalisation complète : Le CMP est le pivot autour duquel s’organisent toutes les actions extrahospitalières en articulation avec l’hospitalisation et s’élaborent tous les projets de structures alternatives pour éviter l’hospitalisation, réduire sa durée et réinsérer le patient. Les hôpitaux (HJ) assurent des soins individualisés et intensifs de jour, le cas échéant à temps partiel. Le centre d’accueil thérapeutique à temps partiel (CATTP) vise au maintien d’une certaine autonomie. 4
  • Différents types de prise en charge (2) Les appartements associatifs : unités de soins à visée de réinsertion sociale (essentiellement pour patients ayant un lourd passé psychiatrique), mises à disposition de patients pour des durées limitées, nécessitant une présence importante de personnel soignant. Le centre de post-cure : unité de moyen séjour destinée après la phase aigue à une poursuite de soins actifs en vue d’un retour à une existence autonome. L’accueil familial thérapeutique : patient placé dans des familles d’accueil pour lesquels le retour à domicile n’est pas possible ou non souhaitable (cf. page 6).L’hospitalisation complète : Les unités d’hospitalisation : lieux de soins sous surveillance médicale (différentes modalités d’hospitalisation, avec ou sans consentement). 5
  • L’Accueil Familial Thérapeutique (AFT)Les accueillants sont recrutés par l’hôpital pour accueillir en continu ou àtemps partiel des personnes adultes, souffrant de troubles psychiques, dontl’état de santé est stabilisé, mais qui ne sont pas en mesure d’assumer unevie indépendante.L’AFT permet à ces personnes de réapprendre à vivre en dehors de l’hôpital,en participant à la vie familiale. Il s’agit de leur offrir un milieu sécurisant etapaisant afin d’améliorer leur état de santé et leur bien-être.La personne accueillie est toujours considérée comme hospitalisée, et sous laresponsabilité du CPN. Un suivi régulier à domicile est mis en place.L’accueillant familial bénéficie de manière régulière de la formation continue.Exigences :◦ Disposer d’une chambre réservée à l’accueil de la personne ;◦ Avoir le permis de conduire et posséder un véhicule ;◦ Résider à moins de 50 km de Laxou. 6
  •  Les territoires rattachés à l’établissement Psychiatrie Générale (pour adultes) Meurthe et Moselle – Sud : 5 secteurs de psychiatrie générale Population totale = 558 000 habitants dont : • 443 000 habitants de + 16ans 54G02 • 115 000 habitants de - 16ans Pont-à-Mousson Les secteurs attribués au CPN couvrent une population estimée à environ 395 000 habitants L’agglomération nancéienne compte 265 000 habitants Pompey 54G05 Seichamps G01 Toul NANC NANC 54G04 Vandoeuvre Jarville Dommartin-les- Y Saint Nicolas de Port Toul Neuves-Maisons 54G07 Lunéville Blâmont 54G03 Badonviller 54G06 Baccarat Secteurs couverts par CHU de Nancy 7 et le CH de Saint-Nicolas de Port
  • Remarques : - Dans le cadre du PRS, négociations avec le CHU de Nancy pour le rattachement du secteur 54G06 au CPN dans les 4 ans.- La Direction du CPN assure celle du CH de Saint-Nicolas de Port depuis le 1er septembre 2009. 8
  • Territoire de la CUGN (Communauté Urbaine du Grand Nancy) Secteur G01 : 6 quartiers de Nancy entourés de Secteur G05 : "jaune" et communes de Malzéville et Maxéville 4 quartiers de Nancy entourés de "bleu" et communes de Saint-Max, Essey, Seichamps, Pulnoy, Tomblaine, Saulxures CMP des Prés - ESSEY Haut du Lièvre Saint Fiacre Gentilly III Maisons Crosne - Vayringe Boudonville Scarpone Libération Léopold Stanislas Beauregard Ville Vieille Meurthe Bouflers Buthégnemont Poincaré Centre Ville Foch – A. France Charles III CMP Médreville Mon DésertSecteur G04 : J. DArc Saint Pierre René II2 quartiers de Nancy entourés de Saurupt Bonsecours"rouge" et communes de Laxou CMP Mon Désert Clémenceau,Villers et Vandoeuvre Haussonville Blandan CMP Les Hulottes Donop VANDOEUVRE Secteur dépendant du Centre Hospitalier de St Nicolas de Port
  • Psychiatrie Générale (adultes) Prise en charge en amont Coopération avec 4 sites de prise en charge des urgencesStructure d’urgence Structure d’urgence Structure d’urgence Structure d’urgence Hôpital Central/ CH de Lunéville CH de Pont-à- Polyclinique de CHU Nancy Mousson Gentilly à NancyPrésence permanente Présence médicale et Présence médicale et Coopération d’un infirmier et d’un non médicale non médicale formaliséeinterne de psychiatrie psychiatrique sur appel psychiatrique sur appel Centre d’Accueil et de crise : UAUP (Unité d’Accueil des Urgences Psychiatriques) Hôpital Central/ CHU Nancy Capacité : 8 places 10
  • Pôle du Grand Nancy Psychiatrie adultes - hospitalisation complète Site principal  5 unités contribuent aux admissions principalement sur des critères de situation clinique1er secteur 4ème secteur 5ème secteur Unité La Unité Unité 1 Unité 4 Hardeval E Clinique Archambault 38 lits 35 lits 30 lits 21 lits 19 lits Capacité 143 lits  3 unités hébergent des patients en soins post-aigus (réhabilitation) et en soins prolongés Unité ENVOL Unité BONFILS Unité PRISME Patients avec -Prise en charge des patients perspectives de Patients psychotiques au long psychotiques déficitaires réhabilitation et de cours 48 lits réinsertion -Articulation avec notre Coopération renforcée 18 lits Maison d’Accueil Spécialisé avec un Foyer d’Accueil (Les jardins d’Embanie de 60 Médicalisé de 10 places places) 26 lits Capacité 92 lits  Accueil Familial Thérapeutique : 50 familles pour les adultes 11
  • Pôles périurbains Psychiatrie adultes - hospitalisation complète 1- Site principal 2ème secteur 3ème secteur Pôle de Pont-à- Pôle de Lunéville Mousson Unité au rez-de- Unité au rez-de- chaussée chaussée (soins contraints) (soins contraints) 15 lits 18 lits Capacité sur le site principal : 33 lits2- Sites extérieurs Centre Hospitalier Centre Hospitalier de Pont-à-Mousson de Lunéville Unité UPPAM : 19 lits Unité UPM : 14 lits 12
  • Pôles périurbains – psychiatrie adultes alternative à l’hospitalisation1 – Secteur de Lunéville  CMP Rue Chatelet à Lunéville.  CATTP les Arcades à Lunéville.  CMP Intermède à Lunéville.  Hôpital de Jour dans l’unité de psychiatrie de Lunéville.2 – Secteur de Pont-à-Mousson  CMP CATTP Pompey.  CMP CATTP à Pont-à-Mousson.  Hôpital de Jour dans l’unité de psychiatrie de Pont-à- Mousson. 13
  • Les territoires rattachés à l’établissement Psychiatrie Infanto-JuvénileMeurthe et Moselle – Sud : 3 secteurs de psychiatrie infanto-juvénile Population totale = 558 000 habitants dont : • 115 000 habitants de – 16 ans • 145 000 habitants de – 20 ans 54I01 Pont-à- Les secteurs attribués au CPN couvrent la totalité du Mousson territoire Pompey Seichamps Toul NANCYDommartin-les- Vandoeuvre Jarville Toul Saint Nicolas de Port Neuves-Maisons Blâmont Lunéville 54I02 54I04 Blainville sur leau Badonviller Bayon Baccarat Vézelise 14
  • Psychiatrie Infanto-Juvénile : prise en charge en amont Structure d’urgence Structure Structure d’urgence pôle durgence spécialisé d’urgence Hôpital de Lunéville Hôpital de Pont à Mousson Hôpital dEnfants / CHUN Présence médicale et non médicale sur appel.PRISES EN CHARGE EN HOSPITALISATION A TEMPS COMPLET : Unité HORIZON Unité Unité les Glacis dHospitalisation de lenfant et de ladolescent à NANCY Site principal Hôpital dEnfants/CHUN Prise en charge des pathologies Toutes les pathologies Orientation post-cure spécifiques de ladolescent dont lanorexie et la et réinsertion scolaire prise en charge des et professionnelle maltraitances 10 lits 10 lits 10 lits 15
  • Psychiatrie Infanto-Juvénile : alternatives à l’hospitalisation Hôpital de jour : 20 places – Unité ESPACE (site principal) CMP – CATTP - HJ à Maxéville CMP Les Nations à Vandoeuvre CMP HJ Voltaire à Lunéville CMP à Pont-à-Mousson CMP HJ à Toul Structures intersectorielles  CMP CATTP HJ la Madeleine à Nancy  CMP CATTP pour adolescents à Nancy Accueil Familial Thérapeutique : 8 places Hospitalisation à domicile : 2 placesLégende : ◦ CMP : Centre Médico-Psychologique ◦ CATTP : Centre d’Activités Thérapeutiques à Temps Partiel ◦ HJ : Hôpital de Jour 16
  • File active : toutes les prises en charge Evolution Avec bases nomades 2 006 2 007 2 008 2 009 2 010 2 011 2011/2010Psychiatrie générale 10 110 11 159 13 215 13 164 13 819 14 428 4,41%Dont % de nouveaux patients 40,99% 38,41% 38,09% 36,95% 35,49% 34,79% -0,70 en écart pointPsychiatrie infantojuvenile 7 569 7 108 7 363 7 329 7 288 7 671 5,26%Dont % de nouveaux patients 35,66% 27,93% 39,01% 36,61% 38,14% 37,95% -0,19 en écart point S/total 17 679 18 052 20 387 20 336 20 824 21 791 4,64%Dont % de nouveaux patients 38,33% 34,53% 39,02% 36,96% 36,64% 35,95% -0,69 en écart point 17
  • Activité donnant lieu à facturation : évolution du nombre d’entrées - trimestres 2011-2012Activité donnant lieu à facturation : évolution du nombre dentrées trimestres 2011-2012 Total Total 1er janv. au 1er avril au 1er juillet au 30 1er janv. au 1er avril au 1er juillet au Evolution trimestres trimestres 30 mars 2011 30 juin 2011 sept. 2011 30 mars 2012 30 juin 2012 30 sept. 2012 2012/2011 2011 2012Hospitalisation à temps completHospitalisation temps pleinPsychiatrie générale 564 577 534 1 675 558 582 604 1 744 4,12%dont HL-SL 466 479 444 1 389 459 476 502 1 437 3,46% dont SL UHSA 19 25 36 80dont HDT-SDT 69 75 67 211 71 74 72 217 2,84%dont HO-SDRE 29 23 23 75 28 32 30 90 20,00% dont SDRE UHSA 6 13 16 35 dont D398 (RIM-P) 15 12 9 36 10 2 1 13 -63,89%Psychiatrie infanto-juvénile 108 114 80 302 92 105 71 268 -11,26% Total 672 691 614 1 977 650 687 675 2 012 1,77% 18
  • Prise en charge spécifique : la filière personnes âgées Travail avec les différents réseaux (Gérard Cuny / Réseaulu / Val de Lorraine). Partenariat avec tous les EHPAD. Évaluation par l’équipe ambulatoire de gérontopsychiatrie, soutien aux équipes en difficulté avec des personnes âgées dans les maisons de retraite, relais avec les CMP des secteurs. 19
  • Prise en charge spécifique : les patients psychotiquesdéficitaires Partenariat avec l’Institut J.B. Thiéry. Objectif : diminuer le nombre d’hospitalisations, mais soutenir les équipes du secteur médico-social en proposant des séjours de « répit ». 20
  • Prise en charge spécifique : la précarité sur le Grand Nancy Equipe mobile psychiatrie précarité, dont 1 permanence d’accès aux soins de santé : 1 médecin, 5 infirmiers , 1 assistante sociale et 1 secrétaire médicale. Mission de repérage, d’orientation des personnes en grande difficulté et de relais vers les CMP. Partenariat avec l’Association de Réinsertion Sociale (ARS), le Grand Sauvoy, l’association Regain (interventions avec la Police et l’Association de Réinsertion Sociale). 21
  • Prise en charge spécifique : les détenus L’Unité Fonctionnelle de Psychiatrie Pénitentiaire et Probatoire (UFPPP) est une unité de soins ambulatoires du Centre Psychothérapique de Nancy qui s’est vu confier la mission des soins psychiatriques à la population pénale lors de la mise en place de la réforme des soins aux détenus (loi n°9443 du 18 janvier 1994). Une équipe leur est dédiée au sein du Centre Pénitentiaire. L’antenne psychiatrie-justice assure une mission de liaison et de suivi au sein du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) : ◦ Orientation et suivi des détenus après leur libération, à leur demande ou dans le cadre d’une obligation ou injonction de soins ◦ Un infirmier de l’équipe répond à des missions spécifiques dans le champ de la justice des mineurs dans un partenariat avec le TGI de Nancy ◦ Des permanences sont aussi assurées à Pont-à-Mousson, Lunéville et au centre de semi- liberté de Maxéville Création en 2009 d’un Centre de Ressources pour les Intervenants auprès d’Auteurs de Violences Sexuelles (CRIAVS) au sein du CPN, qui couvre la région Lorraine. Unité Hospitalière Spécialement Aménagée (UHSA) de 40 lits. Dispositif de soins des auteurs de violence sexuelles au centre de détention de Toul. 22
  • Centre Ressources Autisme Lorraine Situé sur le site principalLe Centre Ressources Autisme Lorraine : Contribue à l’information des familles et des professionnels sur les ressources locales et régionales dans le domaine des troubles envahissants du développement. Coordonne l’activité des 5 unités cliniques réparties sur le territoire régional qui assurent le diagnostic et l’évaluation des personnes présentant des troubles. A des missions d’enseignement et de recherche. 23
  • Certification - L’établissement est certifié avec recommandations selon le référentiel V2010. - La démarche de certification V2014 débutera par l’auto-évaluation de ses activités dès mars 2013. - Le CPN a fait le choix d’entrer dans la démarche de certification de ses comptes et de la construction d’un nouveau bâtiment d’hospitalisation. 24
  • Politique qualité gestion des risques2013-2014- Le management de l’établissement - la politique de l’évaluation des pratiques professionnelles- Le management des ressources humaines - les risques psychosociaux - formation des professionnels à : - l’accueil des patients / usagers - la méthode RUD (évaluation du potentiel suicidaire, Risque / Urgence / Dangerosité) - Promotion de la bientraitance- Le management des ressources financières - la certification des comptes – contrôle interne – (Loi HPST du 21 juillet 2009)- Le management de la qualité et de la sécurité des soins - la gestion de crise - les plans d’urgence - l’évaluation des risques a priori - Formation des équipes à la conduite de CREX (méthode ORION) sur des thèmes définis.- Le management de la qualité et de la sécurité de l’environnement - le plan de développement durable - la certification NF Bâtiments tertiaires / équipements sportifs associée à la démarche HQE et/ou 25 BBC Effinergie – NBH.
  • Politique qualité gestion des risques2013-2014- La prise en charge du patient - Droits et place des patients - le respect des libertés individuelles et la gestion des mesures de restriction de liberté – (Circulaire dite Simon Veille du 19 juillet 1993 / Recommandations du 18 juin 2009 du Contrôleur Général des lieux de privation de liberté / loi du 4 mars 2002). - la fin de vie. - Gestion des données patient - la gestion du dossier du patient, identification et accès du patient à son dossier. - Parcours patient - l’évaluation de l’état de santé du patient. - la continuité et la coordination des soins – patient traceur. - les prises en charge particulières – le suicide / les hospitalisation sans consentement. - la prise en charge de la douleur / prise en charge somatique des patients. - Prise en charge médicamenteuse- management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse du patient. 26
  • Orientations stratégiques du CPN dans le cadre du PRS – négociation avec l’ARS- Inscription dans une offre de soins structurée et graduée : - Le CPN souhaite renforcer ses dispositifs de recours à vocation territoriale ou régionale en complémentarité et synergie avec les activités de psychiatrie de secteur. - Etudier la création d’un centre de ressources sur la schizophrénie.- Participation à l’élaboration d’un projet de santé au sein d’unterritoire : - Préparer, en lien avec le CHU de Nancy, le rattachement du G06 au CPN. - Développer l’ensemble des complémentarités entre le CPN et le CH de Saint-Nicolas de Port ; constituer un GCS de gestion partagée d’activités support. - Etudier les modalités d’une extension capacitaire de l’UAUP de 8 à 15 lits afin de permettre des hospitalisations de brève durée, soit 72 H en moyenne avec un maximum de 15 jours. 27
  • - Amélioration du parcours de santé des patients : - Réimplanter certains CMP afin de faciliter l’accès aux soins et répondre à la notion d’accessibilité géographique. - Les projets étant subordonnés à l’existence d’opportunités d’acquisition ou locatives et aux disponibilités financières et capacités de redéploiement de l’établissement. - Participer aux réseaux d’alerte : identification dans chaque CMP de référents pour participer aux réseaux d’alerte.- Articulation avec les autres champs : médico-social, ambulatoire,prévention - Développer et poursuivre les actions avec les acteurs associatifs et du médico-social. - Participer au projet de création d’une MAS par un acteur médico- social par fongibilité des moyens de fonctionnement à partir de la réduction des lits de psychiatrie (fermeture d’une des unités du SIPPD). 28
  • - Pour ce qui concerne la psychiatrie infanto-juvénile : Participer à la réflexion sur le projet de structure dédiée à la prise en charge des adolescents à fort troubles du comportement.- Conditions particulières d’accueil / prise en chargepopulationnelle : personnes âgées, personnes en situation dehandicap - Etudier en lien avec un EHPAD la création d’une structure expérimentale d’accueil de patients psychotiques vieillissants. - Etudier, en lien avec un partenaire du champ médico-social la création d’une maison d’accueil intermédiaire pour patients SDRE sous programme de soins. - Réactiver le projet de création d’un SAMSAH pour le suivi de certains patients en ambulatoire. - Géronto-psychiatrie : - Etudier la relocalisation du CMP Archambault à proximité des structures de gériatrie du centre ville de Nancy. - Réfléchir au devenir de l’unité d’hospitalisation à temps complet Archambault dans le cadre d’une filière de soins et hors du CPN et d’un redéploiement de 29 moyens vers l’ambulatoire.
  • - Appréhension du patient en tant que personne : approche globale - Développer les actions de prévention et de promotion de la santé mentale.- Usage de la télémédecine - Etudier les modalités de coopération avec la médecine générale par le biais de la télémédecine pour les territoires géographiquement étendus et pour les zones ne justifiant pas une implantation locale.- Approche médico-économique et efficience des organisations - Identifier une structure pour les soins psychiatriques périnataux, en lien avec les professionnels du champ somatique et médico-social : hôpital de jour mère/bébé. - Etudier l’implantation d’un hôpital de jour pour adolescents sur le territoire de Nancy. - Créer 10 places d’appartements thérapeutiques en fonction des capacités de redéploiement de l’établissement et de l’accompagnement de l’ARS. 30
  • Répartition du personnel du CPN en ETP parstatut 31
  • Répartition des salariés du CPN par catégoriesocio-professionnelle (effectif physique) 32
  • Répartition des salariés du CPN par catégoriesocio-professionnelle (effectif physique)AGE MOYEN DES PARAMEDICAUX : 43 ans AGE MOYEN DES PRATICIENS : 46 ans 33
  • Opérations de construction achevées en 2011-2012Opération Montant Mise en servicePC de sécurité 1 120 000 € octobre 2011CATTP Arc en Ciel et ATIM 1 840 000 € novembre 2011CMP de Lunéville 2 235 000 € janvier 2012CMP infanto-juvénile de Neuves-Maisons avril 2012 Opération conduite par le CH de Saint-Nicolas de PortUHSA 14 626 000 € mars et mai 2012 34
  • Opérations de travaux en coursOpération Montant Mise en service prévueRestructuration :Accueil (Bureau des entrées, BPEAS, 410 000 € 2ème semestre 2013Standard)Construction :Nouveau Bâtiment d’Hospitalisation 14 100 000 € fin 1er trimestre 2014 35
  • Opérations de travaux en projetIl s’agira principalement de transférer l’offre ambulatoire dans des locauxplus adaptés :- CMP-CATTP-HJ pour enfants de Lunéville : implantation dans les locauxdu CH de Lunéville.- Regroupement de 3 CMP adultes et enfants situés à Vandoeuvre etNancy,- CMP pour adultes et enfants de Pont-à-Mousson,- CMP pour enfants de Saint-Nicolas de Port.Pour les locaux d’hospitalisation, la restructuration des unités 3 et 4 du sitede Laxou devra être réalisée après la mise en service du NBH. 36